L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une Académie du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Mar 4 Oct 2011 - 21:06

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Mer 19 Oct 2011 - 23:40

Quelques horribles néologismes récemment validées par le gouvernement français pour faire bon poids :

Platiniste
Costumade
Mimoclip

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/10/19/ne-dites-pas-a-david-guetta-qu-il-est-devenu-platiniste_1590266_3246.html

Bénédicte Madinier, directrice de la délégation générale à la langue française et aux langues de France, instance qui anime et coordonne les travaux de la Commission générale... salue en passant Le Monde, journal "pionnier dans l'emploi de courriel en place du mot mail".

Le Monde répond à la fin de l'article...

Le Monde a écrit:

Au risque de ne pas être, cette fois, à la hauteur de notre réputation, difficile de ne pas formuler des réserves sur ce travail de traduction. Loin de railler une procédure de validation menée par un réseau de dix-huit commissions réparties dans les ministères dont les membres bénévoles sont, nous n'en doutons pas, d'éminents experts dans leur discipline, convenons que, si de nombreuses traductions paraissent plutôt logiques comme la motion capture qui devient la "capture de mouvement", d'autres suscitent l'hilarité et n'évitent pas le ridicule. N'a-t-on pas mieux à faire en si haut lieu pour faire vivre la langue française ?

***

La liste complète (?) : Anglais // Domaine // Français imposé aux fonctionnaires



cliffhanger. Audiovisuel-Littérature. suspens, n.m.

cosplay. Culture-Loisirs. costumade, n.f.

cut scene. Audiovisuel/Jeux vidéo. scène cinématique, cinématique, n.f.

day-and-date release. Audiovisuel/Cinéma. sortie simultanée.

deejay (DJ), disc jockey (DJ). Musique. platiniste, n.

deejaying, disc jockeying, Djing. Musique. platinisme, n.m.

digital satellite news gathering (DSNG). Audiovisuel-Télécommunications. station mobile de transmission par satellite (SMTS).

direct-to-video (DTV). Audiovisuel. directement en vidéo (DEV), loc.adj.

disc jockey (DJ), deejay (DJ). Musique. platiniste, n.

disc jockeying, deejaying, Djing. Musique. platinisme, n.m.

disinfestation. Tous domaines. désinfestation, n.f.

Djing, deejaying, disc jockeying. Musique. platinisme, n.m.

drawing gum. Arts. gomme à réserve.

endorsement agreement. Communication/Publicité. contrat d'endossement.

foxing. Arts-Culture/Patrimoine. rousseurs, n.f.pl.

frame rate. Audiovisuel/Jeux vidéo. fréquence d'images.

free-to-air (FTA). Audiovisuel. clair (en), loc.adj.

game designer. Audiovisuel/Jeux vidéo. concepteur de jeu.

hobby room. Architecture. pièce à tout faire, pièce multiusage.

light designer, lighting designer. Arts. concepteur de lumière.

lip dub, lipdub. Audiovisuel/Vidéo. mimoclip, n.m.

location scout. Audiovisuel/Cinéma-Télévision. repéreur, -euse, n.

mocap, motion capture. Audiovisuel. capture de mouvement.

performance capture. Audiovisuel. capture de jeu, capture de jeu d'acteur.

pitch bend, pitch bender. Musique. modulateur de hauteur.

pitch shift, pitch shifter. Musique. transpositeur, n.m.

position paper. Communication. document de position.

quick book. Édition et livre. livre-éclair, n.m.

reverse publishing. Édition et livre-Communication. rétropublication, n.f.

ripper. Audiovisuel-Arts/Arts de la scène. ripeur, -euse, n.

sound designer. Arts. concepteur de son.

soundscape. Arts. paysage sonore.

time stretcher. Musique. modulateur de durée.

trigger. Musique. capteur, n.m.

turn around. Musique. tournerie, n.f.

video book, vook. Édition et livre. vidéolivre, n.m.


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=1CD276033EEEAC33F7A31EAF3F0A2E45.tpdjo13v_2?cidTexte=JORFTEXT000024668811&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 0:06

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11726
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 0:25

lsd a écrit:
costumade fait un peut trop frangliche costu-mad (je préfèrerai "fada de costumes")
En fait, du cosplay, c'est une activité, par une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 0:45

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 9:55

lsd a écrit:
Silvano a écrit:
lsd a écrit:
costumade fait un peut trop frangliche costu-mad (je préfèrerai "fada de costumes")
En fait, du cosplay, c'est une activité, par une personne.
vrai! on pourrait donc dire une fadée de costumes
Mais fadée n'est pas un mot du français courant. Et puis les amateurs de mangas disent déjà "cosplay", alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 10:41

Vilko a écrit:
lsd a écrit:
Silvano a écrit:
lsd a écrit:
costumade fait un peut trop frangliche costu-mad (je préfèrerai "fada de costumes")
En fait, du cosplay, c'est une activité, par une personne.
vrai! on pourrait donc dire une fadée de costumes
Mais fadée n'est pas un mot du français courant. Et puis les amateurs de mangas disent déjà "cosplay", alors...
Pour ménager la chèvre et le chou : cosplée hi! hi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 11:13

Sur Cosplay, il me semble que le mot français doit déjà exister depuis longtemps car la pratique de se déguiser est très loin d'être nouvelle : carnaval, mascarade, défilé costumé ?
Sinon c'est du jeu de rôles costumé ou du jeu de rôles grandeur nature ou mieux... un concours de déguisements. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 19:38

Citation :
Sur Cosplay, il me semble que le mot français doit déjà exister depuis longtemps car la pratique de se déguiser est très loin d'être nouvelle : carnaval, mascarade, défilé costumé ?

Mais le cosplay est bien plus qu'un simple carnaval. Puisqu'en plus du fait que les personnages en qui on se déguisent sont tous issus des mangas, les personnes s'habillent ainsi sans limite de date ; d'autant que le but n'est pas celui de faire rire, ou de s'amuser (je pense que c'est beaucoup plus). C'est plus proche des jeux de rôle grandeur nature mais avec une beaucoup plus grande importance accordée aux vêtements (enfin, si il y a un spécialiste, son avis serait sans doute plus intéressant !).

Peut-être "Costumation manga" (pas très très joli) ? Costumade fait un peu trop action de groupe (mascarade)... Et n'est pas très très joli non plus...

Sinon, les autres mots sont plutôt bien je trouve. Platiniste, je ne vois pas ce qui choque ! Rétropublication, ça c'est un mot que j'aime bien (comme désensaisonnement, pour traduire un mot italien que j'ai trouvé au hasard d'un texte)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 20:29

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 21:47

Réatami a écrit:
Platiniste, je ne vois pas ce qui choque !
Pour moi, comme ça, spontanément, un platiniste, c'est un partisan de Platini, fameux joueur de foot des années 70 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 22:09

Citation :
Pour moi, comme ça, spontanément, un platiniste, c'est un partisan de Platini, fameux joueur de foot des années 70 !

Ah ! Very Happy En effet, je ne suis pas assez porté sur la culture footballistique pour le savoir ! Quoiqu'on aurait pu dire "Platinien" (comme Chirac > chiraquien (ou chiracien, mais ce n'est pas correct au niveau de la lecture et je n'ai aucune idée de l'orthographe correcte, j'ai dû le lire sans faire attention...) ; mais on a aussi Hollande > Hollandiste, et Sarkozy > Sarkozyste). Ou alors, Platinomane, pour les fans, et Platinhomacte, pour quelqu'un qui imite son jeu...

Ce que je trouve assez amusant dans les nouveaux mots qui sont inventés, c'est qu'on les trouves généralement peu attrayants, mais pour autant, en Anglais, ils ne doivent pas être mieux perçus. Par exemple Disc Jockey, ça veut dire jockey de disque, pas très fameux. Pareil pour le Chat, ce n'est jamais qu'un mot utilisé dans la langue courante ; par opposition à "clavardage" (mot que je ne trouve d'ailleurs pas très bien construit... Pourquoi pas "Surdicussion" (puisque tout le monde parle dans tous les sens, donc beaucoup et tout le monde est sourd aux autres) j'ai une grande affection pour le préfixe en Anglais over- (overbooké, overwhelm, etc.) le traduire en français par sur- ne couvre pas tous les sens, super- fait trop langage enfantin (supermégatropsuper ta fête !)...).

C'est la même chose pour les chansons, on dit souvent "s'ils chantaient en Français, ça ne serait pas la même chose car on comprendrait" mais tous les Anglais qui comprennent, comment font-ils ? (enfin, écouter de l'anglais en version chant lyrique, c'est comme entendre une autre langue... idem pour le français)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 22:17

Et ça, est-ce qu'on doit l'appeler une mimoclipocostumade ? Shocked



Le cosplay inclut en effet les numéros chantés (en vrai ou pas), chorégraphiés - les fausses batailles, les parodies de jeux télévisés etc. etc. et le thème dépasse largement les seuls produits de la culture japonaise...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Jeu 20 Oct 2011 - 22:40

Réatami a écrit:


Ce que je trouve assez amusant dans les nouveaux mots qui sont inventés, c'est qu'on les trouves généralement peu attrayants, mais pour autant, en Anglais, ils ne doivent pas être mieux perçus. Par exemple Disc Jockey, ça veut dire jockey de disque, pas très fameux. Pareil pour le Chat, ce n'est jamais qu'un mot utilisé dans la langue courante ; par opposition à "clavardage" (mot que je ne trouve d'ailleurs pas très bien construit... Pourquoi pas "Surdicussion" (puisque tout le monde parle dans tous les sens, donc beaucoup et tout le monde est sourd aux autres) j'ai une grande affection pour le préfixe en Anglais over- (overbooké, overwhelm, etc.) le traduire en français par sur- ne couvre pas tous les sens, super- fait trop langage enfantin (supermégatropsuper ta fête !)...).


Pourquoi un nouveau mot sonne bien, pourquoi il survit - quand d'autres écorchent les oreilles et ne survivent pas longtemps ?

C'est précisément cette question qui m'a conduit à "créer / découvrir" le Primordial, qui permet de transformer n'importe quel mot en une sorte de phrase : mon hypothèse est que lorsque la phrase colle au sens actuel du mot, le mot survit (ou le nom propre du héros choisi par l'auteur convient au personnage et sera plus facilement retenu et admis par le lecteur d'un roman).

Ma base "scientifique" étant que lorsqu'on pense ou prononce un mot, on active des muscles en rapport avec certaines sensations, certaines fonctions primitives du corps (un S ou un Z font naturellement saliver par exemple). Lorsqu'on répète encore et encore le mot, on se conditionne en quelque sorte à ressentir la même combinaison de sensations (agréables ou désagréables, cohérentes ou incohérentes avec le sens ou le contexte du mot).

Réatami a écrit:


C'est la même chose pour les chansons, on dit souvent "s'ils chantaient en Français, ça ne serait pas la même chose car on comprendrait" mais tous les Anglais qui comprennent, comment font-ils ? (enfin, écouter de l'anglais en version chant lyrique, c'est comme entendre une autre langue... idem pour le français)

En fait j'ai testé et mis à l'épreuve une manière de traduire les chansons de l'anglais en français de manière à ce que les mêmes idées portées par les mots tombent exactement au même endroit dans une mélodie, avec des "cobayes" natifs des deux langues. Cela fonctionne très bien et permet d'apprendre à mieux écrire dans sa propre langue comme dans celle de l'autre. Le même principe vaut pour les bons traducteurs de romans, qui apprennent du coup à écrire avec un meilleur style, inspiré de celui qu'ils ont dû comprendre pour mieux le traduire. Comprendre ce qu'on chante est un plus, mais d'un autre côté, peu de français oseront chanter tout ce que chante les chanteurs anglais - par exemple une chanson de Nirvana comme "Dumb" ou "Rape Me", tout le monde la braille en anglais, mais personne (?) n'osera le brailler en français, et pourtant la portée de la chanson repose totalement sur le sens des mots et sur le fait que tout le monde peut les comprendre.

En revanche, le public français est rarement prêt à entendre des textes en français du niveau des textes originaux : ils sont habitués à entendre des paroles dissociées de la mélodie (une personne compose, l'autre écrit les paroles), à enchaîner des rimes répétitives et plates (toutes les phrases se terminent par é, ou par a), à répéter des dizaines de fois le même mot ou la même phrase (que la chanson soit une chanson gadget ou non), et à ne pas tenir compte de tous les niveaux d'un texte, ce qui peut entraîner des interprétations malheureuses, comme cela peut faciliter les détournements, les contre-pétries ou les parodies les plus redoutables.

Je pense donc que traduire correctement, efficacement, élégamment un mot repose sur deux principes :

- le respect quasi absolu de la longueur du mot, de son rythme, de ses sonorités
- le respect de la correspondance idée / portion de mot de mot

En gros, le mot français qui doit remplacer le mot anglais doit progresser parallèlement en termes d'idées au mot anglais, amener les mêmes associations d'idées et doit être au moins aussi agréable à prononcer pour un locuteur français que son équivalent anglais pour un locuteur anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Académie du futur   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Académie du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» affectation stagiaires académie de Grenoble
» CRPE 2010 : Quelle académie ?
» Questions à propos du changement d'académie
» Futur Capteur
» Quelle académie choisir ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: