L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les langues de Myrianésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Les langues de Myrianésie   Sam 21 Mai 2011 - 11:24

Les langues de Myrianésie sont presque aussi nombreuses que les îles de l'archipel, je vais donc faire un travail de sagouin (à la Tolkien, krkr) et produire avant tout des langues onomastiques (des naming languages), c'est à dire des bases diachroniques minimales pour assurer que les noms de lieux et de gens aient quelque vraisemblance. Certaines langues seront plus fouillées, de manière à produire quelques phrases énigmatiques à insérer dans les histoires.

Je vais utiliser l'alphabet phonétique international pour les transcriptions phonologiques et phonétiques. Pour ceux qui ont la flemme d'installer les polices de caractères adéquates ou la flemme d'étudier l'API, je proposerai aussi une transcription franchouillarde estropiée, celle que j'utiliserai dans les textes des histoires.


Tout d'abord, la langue de la cour de l'empereur auto-proclamé des Mille Iles, dont il est question dans le thread diégétique. Dans l'empire on l'appelle simplement la langue impériale: pil baraŋ (franchouillard: pil barang).

Une particularité morphosyntaxique du pil barang est un sandhi dont les règles sont si complexes que l'empereur a constamment besoin de son conseiller en rhétorique (aru pili, franchouillard: arou pili) pour éviter de commettre des impairs impardonnables. Les têtes tombent vite à la cour de l'empereur, même celles des empereurs.

Ainsi, pili (langue) doit absolument devenir pil dans pil baraŋ (langue impériale), car pili baraŋ sans amuissement signifierait la langue d'un empereur, n'importe lequel, ce qui serait, vous en conviendrez volontiers, une insulte phénoménale envers Sa Très-Vaillante Majesté.

De même, una (franchouillard: ouna), qui signifie île, terre, peuple, devient um (fr: oum) dans um baraŋ: l'Ile Impériale, siège de la cour de Son Infiniment Puissante Altesse.

Le mot baraŋ (empereur) est un augmentatif de baru (fr: barou), qui signifie chef, roi, capitaine de navire. Cette même dérivation forme unaŋ (fr: ounang): continent, sur una: terre, île; mais l'empereur envisage de réserver ce mot pour désigner l'île impériale, oum barang.


Quelques mots sur l'interlangue qu'utilisent les sirènes de cette région, qui s'appelle le zounjaro en franchouillard.

La transcription phonétique du "nj" de zounjaro fait appel à des caractères assez rares: ɲɟʝ. Si vous ne voyez rien ou des lettres ordinaires, voici la description: c'est une nasale palatale, comme le "gn" dans "pagne", suivie d'une occlusive sonore palatale comme le "gy" dans le mot hongrois "nagy", suivie d'une fricative sonore palatale, version voisée du "ch" dans le mot allemand "ich".

zuɲɟʝaro n'est pas encore assez exact, il faut des diacritiques pour marquer la rétractation du o mais ça risque de coincer.

Le mot est un composé de zuɲi (fr: zougni): sirène, et daro: langue. Lors de la composition le i s'élide et le caractère palatal du ɲ se propage au d. zuɲi est à son tour un dérivé de ezu (fr: ézou): eau, mer .

Ca suffira peut-être pour aujourd'hui? La suite demain Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 18:51

Tu a continué? Tu a titillé ma curiosité avec tes regles de sandhi Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 19:38

Leo a écrit:
Les langues de [url=http://www.ideolangues.org/t996-myrianesie]Myrianésie[/url
Ainsi, pili (langue) doit absolument devenir pil dans pil baraŋ (langue impériale), car pili baraŋ sans amuissement signifierait la langue d'un empereur, n'importe lequel, ce qui serait, vous en conviendrez volontiers, une insulte phénoménale envers Sa Très-Vaillante Majesté.
Si le fait de ne pas respecter le sandhi change le sens du composé, ne serait-ce pas plutôt similaire à l'état construit des mots hébreux (et Khuzdul), et aux mutations des langues celtiques (et du Sindarin) ? C'est-à-dire, une différence de prononciation autrefois allophonique (due à un sandhi), mais qui peut dorénavant s'opposer à un mot non modifié dans le même environnement.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 19:54

Comme si on a un mot, é [e1], qui devient au pluriel ē [e2]?
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 20:09

Oui, si la prononciation [ē] remonte à, disons, un ancêtre *ég, où -g marque le pluriel. A l'époque, on ne pouvait trouver que des tons montants en syllabe ouverte (donc singulier *é). En syllabe fermée par une consonne sonore, une prononciation en ton haut s'est développée (*ég > *ēg). Les deux tons ne se trouvant pas dans le même environnement, ils étaient allophoniques.
Mais un autre changement phonétique survient, qui efface les consonnes voisées finales ; du coup, ē s'oppose à é, et une différence de prononciation autrefois allophonique est devenue phonémique.

Bien sûr, j'aurais pu te trouver un scénario différent, mais le concept reste le même : différence phonétique devient différence morphologique.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 20:22

Merci. Mais quelle est cette * astérisque, que je retrouve dans plein(s?) de descriptions étymologiques, comme dans quasi toutes les mots d'IE?
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mar 20 Aoû 2013 - 20:37

Elle signifie deux choses :

-en linguistique historique (ce dont nous nous occupons pour l'instant), l'astérisque est placée avant un mot (ou une phrase) dont nous ne possédons pas d'exemple (qu'ils soient écrits ou oraux), mais que nous pouvons reconstruire par divers moyens : examen des langues filles, emprunts par des langues voisines, etc.
* résume "on a jamais vu ce mot nulle part mais il est vachement possible qu'à telle époque, il ressemblait à ça"
Ex : on reconstruit le PIE *oynos "1" par rapport au latin unus, gotique ains, vieil-irlandais oin, et à ce que l'on sait de leur évolution phonétique par rapport à la langue-mère.

-en linguistique prescriptiviste (ou en grammaire générative), * signifie "cette construction grammaticale ne signifie rien/est erronée dans la langue étudiée"
Exemple : *j'avions un bel enfant (mais bien sûr, cette construction peut se révéler correct dans un dialecte particulier).

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Mer 21 Aoû 2013 - 12:56

@Μιϻι: Wow, tu as dû fouiller profond dans les archives pour déterrer ce vieux fil :)Je n'ai pas continué, malheureusement, car le monde de Myrianésie est en panne, ainsi que tous mes projets de BD d'ailleurs Sad

@Mardikhouran: Je suppose que oui, on peut l'analyser comme ça pour les cas que j'ai cités, mais je ne me souviens pas si à l'époque je voulais systématiquement opposer les versions avec et sans sandhi des groupes. Je crois que j'ai d'abord imaginé les cas les plus rigolos Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les langues de Myrianésie   Aujourd'hui à 8:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Les langues de Myrianésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu sais que tu crées des langues quand...
» La charte des langues artificielles
» Projet intercompréhension en langues romanes (lycée)
» Traduction dans plusieurs langues
» Haikus, tankas, renkus et poésie en toutes langues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: