L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Langue simplifiée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Sam 11 Juin 2011 - 23:55

Le français a trois groupes de verbes et un petit groupe de verbes irréguliers. Mais il n'a qu'une forme de participe présent (-ANT), et une seule conjugaison régulière à l'imparfait de l'indicatif et au présent du subjonctif. De plus, pour le premier groupe, qui regroupe la plupart de verbes et tous ceux crées récemment, il n'y a guère que les premiers et deuxième personnes du pluriel qui ont une terminaison différente, correspondant à l'impératif (absence de pronom sujet). Ainsi, si on écrit phonétiquement, on a pour les tois conjugaisons:

PARLER FINIR PARTIR

participes:
parlã finisã partã
parle fini parti

impératif:
parl fini par
parlõ finisõ partõ
parle finise parte

présent:
parl fini par
parl fini par
parl fini par
parlõ finisõ partõ
parle finise parte
parl finis part

imparfait:
parle finise parte
parle finise parte
parle finise parte
parljõ finisjõ partjõ
parlje finisje partje
parle finise parte

futur
parlre finire partire
parlra finira partira
parlra finira partira
parlrõ finirõ partirõ
parlre finire partire
parlrõ finirõ partirõ

conditionnel
parlre finire partire
parlre finire partire
parlre finire partire
parlrjõ finirjõ partirjõ
parlrje finirje partirje
parlre finire partire

subjonctif
parl finis part
parl finis part
parl finis part
parljõ finisjõ partjõ
parlje finisje partje
parle finis part

cela revient à avoir toujours les mêmes cinq finales :

radical (ou e muet)
-E
-A



ce qui reste relativement simple et régulier...

Pour le "fransem" je ne retiens qu'une forme par temps et tous les verbes se conjuguent sur le modèle du premier groupe:

Inf: R

PPt: AN

PPé: E

Pré: -

imp: E

fut: RA

Cnd: RE

Sub: -

Imp: -


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 12 Juin 2011 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 0:09

Manque plus que l'passé simple (normal, pour une langue... simple):

parle
parla
parla
parlam
parlat
parler

et l'imparfait du subjonctif:

parlas
parlas
parla
parlasjõ
parlasje
parlas

C'est vrai qu'écrit comme ça, ça l'démystifie vach'ment, l'imp' du sub' !

Main'nant, j'réfléchirais bien à une façon de distinguer le [e] du [ɛ], ne serait-ce que pour distinguer le futur de l'indicatif du présent du conditionnel, ainsi que l'impardu passé simple de l'indicatif (1re prs. sing. dans les deux cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 0:20

Pour les réformes orthographiques du français déjà abordées sur ce forum, voir ce sujet

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 0:34

Anoev a écrit:
Manque plus que l'passé simple (normal, pour une langue... simple):

parle
parla
parla
parlam
parlat
parler

et l'imparfait du subjonctif:

parlas
parlas
parla
parlasjõ
parlasje
parlas

C'est vrai qu'écrit comme ça, ça l'démystifie vach'ment, l'imp' du sub' !

Main'nant, j'réfléchirais bien à une façon de distinguer le [e] du [ɛ], ne serait-ce que pour distinguer le futur de l'indicatif du présent du conditionnel, ainsi que l'impardu passé simple de l'indicatif (1re prs. sing. dans les deux cas).

J'ai laissé de côté ces deux temps car ils ne font pas partie de la langue parlée. Il faudrait rajouter les temps composés, ce qui revient à conjuguer sur le même modèle les auxiliaires, pareil pour la voie passive...

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 1:14

Patrick Chevin a écrit:
J'ai laissé de côté ces deux temps car ils ne font pas partie de la langue parlée. Il faudrait rajouter les temps composés, ce qui revient à conjuguer sur le même modèle les auxiliaires, pareil pour la voie passive...

En tout cas, la distinction [e]/[ɛ], elle est bien dans le langage parlé, elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 11:19

Et je pense qu'il manque aussi les distinction qui se font grâce aux liaisons... Pour les troisièmes personnes on a un t de liaison, pour la deuxième du présent un s, etc., etc.

Et aussi, pour le conditionnel, je n'ai jamais prononcé "parlerai" [parlre] il faut obligatoirement ajouter un schwa sinon c'est presque imprononçable, et ce schwa n'est pas toujours à la même place selon les accents régionaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2312
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 11:44

Réatami a écrit:
Et aussi, pour le conditionnel, je n'ai jamais prononcé "parlerai" [parlre] il faut obligatoirement ajouter un schwa sinon c'est presque imprononçable, et ce schwa n'est pas toujours à la même place selon les accents régionaux...
Ici dans le nord, on prononce souvent : [parlre] car on "mange" souvent le schwa...
Autour de moi, on prononce [parl-re] découpé ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 12:14

Réatami a écrit:
Et aussi, pour le conditionnel, je n'ai jamais prononcé "parlerai" [parlre] il faut obligatoirement ajouter un schwa sinon c'est presque imprononçable, et ce schwa n'est pas toujours à la même place selon les accents régionaux...

Ce qui fait que le "français simplifié" n'est pas si simple que ça!

Comment écrirait-on "fenêtre", sachant que derrière l'article défini, on prononce [lafnɛtʁ] et derrière l'article indéfini singulier, on prononce [ynfənɛtʁ].

Sans oublier des phrases comme "Il me retéléphone" prononcées

[iməʁtelefɔn] ou [imʁətelefɔn]

C'est là le coup qu'une écriture "comme on parle" dériverait d'une façon de parler à l'autre et n'aurait plus rien d'unificateur*: on r'viendrait à plusieurs sciècles en arrière. J'imagine là l'danger pour la pérénnité de not'langue si chacun y va d'sa variante. Razz

Certes, le français simplifié a des aspects séduisants et dans certains cas, il serait effectivement salutaire de simplifier certains mots qui ont éfé "compliqués à l'envi" (comme des mots en PH qui n'ont aucune origine grecque), mais simplifier "à mort" risque d'apporter... d'autres complications!

On aurait parlere (avec une prononciation différente pour chaque E) mais mãjre... à côté de parlõ & mãjõ. Drôle de simplification! On a déjà un beau chapelet de conjugaisons homonymes, on en aurait encore un peu plus:

nou fõndrõ pour "nous fondrons" (du verbe fondre) et "nous fonderons" (du verbe fonder)
tu koudre pour "tu couderais" (du verbe couder) et "tu coudrais" (du verbe coudre).


*J'ai imaginé ça en ce qui concerne l'aneuvien, mais c'est moins grave, vu qu'il s'agit d'une persolangue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 17:33

Si j'ai supprimé le schwa en "fransem", c'est parce que je n'avais pas le schwa... Very Happy

Plus sérieusement, c'est parce qu'en français, on prononce un "e muet" même où il n'y en a pas, pour peu que deux consonnes consécutives soint difficiles à prononcer, ou même en fin de phrase, surtout chez les méridionaux... Et comme son nom l'indique, il s'agit d'un "e muet".

J'écris donc "ISTOUAR DRIR" ou "... D'RIR" ou encore "D RIR" plutôt que "ISTOUAREU DEU RIREU"...

Quant aux liaisons, elles sont tout bonnement supprimées (tout comme les pluriels en S/X, parasitaires et remplacés par LE) , pour anticiper sur un tendance déjà fort ancienne et qui va en augmentant, et aussi par qu'elles sont une des principaux facteurs de complication, qui se justifie très peu en fait... Mais lorsque ce "e muet" est susceptible de se prononcer é/è, alors je la garde: PREN (prend/s, prenne/s etc.)

Si on garde le "e muet", on doit aussi conserver les accents graphiques. Ce qui est dommage, car le français étant accentué systématiquement sur la dernière syllabe, on pourrait très bien dispenser les accents...

Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 18:53

Tu n'utilises jamais le "e" muet alors? Shocked

Donc au lieu de dire "le représentant de ce petit magasin", tu dis "l'r'présentant d'c'p'tit magasin" ?

J'ai remarqué que certains marocains disaient des choses comme ça (probablement parce qu'en daridja, on élude souvent beaucoup de voyelles), mais venant d'un français, ça m'étonne.


En tout cas, dans ma réforme phonémique, j'avais enlevé effectivement ce "e", puisque certains l'ajoutent alors qu'il n'y est pas (dans "ourseuh brun" par exemple) et parce qu'à beaucoup d'endroits, on ne le lit pas (je ne dit pas "j'ai repassé" mais "j'ai r'passé"). C'est un peu comme le "e" muet non écrit dans des langues yougoslaves ou en tchèque ("krk" se prononce "keurk" et "vrlo" "veurlo").

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 19:06

Nemszev a écrit:
Tu n'utilises jamais le "e" muet alors? Shocked

Donc au lieu de dire "le représentant de ce petit magasin", tu dis "l'r'présentant d'c'p'tit magasin" ? (...)

Personnellement, j'ai tendance à ne pas l'utiliser (je suis du Finistère)...

En fransem, il est inexistant, puisque la lettre E se lit É ou È (en fait, si on compare au portugais "É" (E ouvert), notre È reste assez fermé...

"Le représentant de ce petit magasin" s'écrit: RPREZANTANT DSET PTIT MAGAZEN. Il faut prononcer toutes les lettres!

Pour l'instant je n'ai guère trouvé d'avantage à garder l'article défini. Par contre le pluriel est indiqué par LE [lé]...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 19:23

Patrick Chevin a écrit:
RPREZANTANT DSET PTIT MAGAZEN. Il faut prononcer toutes les lettres!

...toutes les lettres: ... ANT DSE ...

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 19:35

Anoev a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
RPREZANTANT DSET PTIT MAGAZEN. Il faut prononcer toutes les lettres!

...toutes les lettres: ... ANT DSE ...

Bon courage!

Tu ne parles ni anglais ni allemand ni russe ? C'est pas grave. Il suffit de glisser un p'tit schwa entre deux consonnes...
Les Brésiliens écrivent OPTAR, PSICÓLOGO, et disent OPITAR, PISICÓLOGO... Ils ne connaissent pas davantage les semiconsonnes ni les consonnes finales autres que nasales (M et N), ainsi que R(raclé ou aspiré) et L prononcé W. Quand ils parlent anglais, et disent "Yes, I love you", on entend [i-essi a-i lovi i-ow]...

Donc, RPREZANTANT DSET PTIT MAGAZEN se lit comme REPRÉSENTAN'TE DE CETTE PETITE MAGAZÈNE (avec l'accent du Midi, ça aide...). Mais tu peux tout aussi bien nasaliser les N...


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 12 Juin 2011 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 22:19

Citation :
Il suffit de glisser un p'tit schwa entre deux consonnes...

Pourtant tu as supprimé le schwa. Donc... ? Un schwa officieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 22:43

Réatami a écrit:
Citation :
Il suffit de glisser un p'tit schwa entre deux consonnes...

Pourtant tu as supprimé le schwa. Donc... ? Un schwa officieux ?

La réponse est dans les derniers posts.
Une graphie, osifonetikswatel, ne peut rendre compte de tous les phénomènes.
L'arabe n'écrit même pas les voyelles...

Je m'interroge sur la réintroduction de l'article défini (singulier). Ce sera LA ou L devant une voyelle, bien qu'il y ait homofphonie avec le LA de ISI OU LA e de la note de musique. Mais éviter l'homophonie (synonymie en fait) en français est tãche ardue...

> LATELIE, KREASION LENGUISTIK E MOND IMAJINER

Koua vou pans dsa ?
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Dim 12 Juin 2011 - 23:49

Bah tu vois que tu prononces quand même des schwas!

Citation :
L'arabe n'écrit même pas les voyelles...
1) L'arabe n'écrit pas les voyelles courtes, mais bien les longues, étant donné que les longues changent le sens du mot et que les courtes ont moins cette fonction et sont en général facilement déductibles par habitude (si un a long se trouve en deuxième syllabe, la première sera souvent un i bref, par exemple)

2) Dans nos langues, les racines ressemblent plutôt à CVC, alors qu'en arabe, c'est CCC, où s'intercalent des voyelles. Donc selon moi, il faudrait garder les voyelles, car elles ont de l'importance ici.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 0:01

Patrick Chevin a écrit:
J'écris donc "ISTOUAR DRIR" ou "... D'RIR" ou encore "D RIR" plutôt que "ISTOUAREU DEU RIREU"...
Je n'ai jamais compris cette tendance de réformateurs européens de l'orthographe du français de confondre e et eu... Ici, on distingue tout à fait @, 9 et 2 (pour écrire en X-Sampa), tout comme on distingue e et E (même si je concède qu'on n'a pas à écrire toutes ces distinctions phonétiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 0:14

Silvano a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
J'écris donc "ISTOUAR DRIR" ou "... D'RIR" ou encore "D RIR" plutôt que "ISTOUAREU DEU RIREU"...
Je n'ai jamais compris cette tendance de réformateurs européens de l'orthographe du français de confondre e et eu... Ici, on distingue tout à fait @, 9 et 2 (pour écrire en X-Sampa), tout comme on distingue e et E (même si je concède qu'on n'a pas à écrire toutes ces distinctions phonétiques).

J'écrirais ISTWÂR De RIR, comme j'écrirais PORTeFEUÏ.

Y aurait, en gros, pour les voyelles (j'espère ne pas en avoir oublié)

Allez... rrroulez...
APIOrthographe
courante
Simplification
possible
aA, ÂA
ɑA, ÂÂ
ɑ̃AN, AON, ENÃ
EAI, É, ER...E
ɛAIS, E, È...Ê
ɛ̃AIN, EIN,
(I)EN, IN
œEUŒ
œ̃UNŨ
əEe*
øEU
II, YI
ɔO, AUO
OO, AUÔ
ONÕ
uOU, OÙ,
AOÛ, OÛ
U
yEU, U, ÛÛ
Mais bon...

Citation :
Maintenant, il reste le schwa... Alors... istwar de rir et port'feuy, peut-être. Ou bien portëfeuy.

Bon dieu! j'ai oublié l'E muet! Personnellement, j'éviterais un tréma pour une lettre aussi... discrère que le schwa. Mais fenêtre pourrait s'écrire F'NÊTR' OU FeENÊTR' selon que le premier E est prononcé ou non... ou bien toujours F'NÊTR' ou toujours FeENÊTR': moins logique fonikmã mê plû komod' ô nivô ortograf. (kom' kwa...). Finalmã, l'apostrof' purê parêtr pâ mal... Mê... la veritabl' apostrof'?

Fo vwâr! Aprê tu, l'apostrof, dã sõ rôl' normal, rãplas bïẽ ûn'vwaïêl, nõ?

Kom j° dizê, l'ortofraf' sẽplifïe, ê bẽ... se pâ sẽpl'!



*En respectant la différence de casse. Si c'est pas possible, on joue sur la taille. Et si c'est encore pas possib' eh ben...


Dernière édition par Anoev le Lun 13 Juin 2011 - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 0:30

Anoev a écrit:
J'écrirais ISTWAR De RIR, comme j'écrirais PORTeFEUÏ.
C'est vrai que ce e crée des problèmes. Je le verrais bien muet à la fin des mots, et E/e dans les mots. Maintenant, il reste le schwa... Alors... istwar de rir et port'feuy, peut-être. Ou bien portëfeuy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 1:21

Silvano a écrit:
Alors (...) port'feuy, peut-être.

Ton idée deu Y plutôt que le Ï n'est pas mal non plus: on s'débarrasse du tréma qui, de toute façon, ne sert plis à rien, puisque mais = mê et maïs = mais.

Sœlmã:

-Ay! il n'y a plû d'Ay a la kav'.
-I y ãn a dã l'plakar.
*


*Aïe! Il n'y a plus d'Aÿ (champagne) à la cave
Y en a dans le placard (de l'ail).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 1:37

Silvano a écrit:
Je n'ai jamais compris cette tendance de réformateurs européens de l'orthographe du français de confondre e et eu... Ici, on distingue tout à fait @, 9 et 2 (pour écrire en X-Sampa), tout comme on distingue e et E (même si je concède qu'on n'a pas à écrire toutes ces distinctions phonétiques).
Moi, je prononce les "e" comme le eu de "heure" (mais sans doute plus courts). Si quelqu'un prononce ses "e" comme le eu de "vieux", je lui trouve un accent plus "français" ou en tout cas, articulé...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 11:33

Vous n'arriverez pas à simplifier le français en partant de l'orthographe.

Le français est une langue qui se parle avant de s'écrire - donc pour simplifier cette langue, il faut se placer d'abord au niveau de ce qu'on entend, puis ensuite de ce que l'on voit.

Pour la simplification de l'écrit, il faut commencer par le commencement : l'écriture représente les sons.

En français naturel, les lettres de l'alphabet représentent des formes de gorge qui vont composer la chaine des sons que l'on entend quand on prononce un mot.
Or la prononciation des lettres peuvent varier en fonction des mots prononcés ou des enchaînements de mots prononcés.

La première simplification à opérer est donc d'établir un alphabet d'écriture univoque dans lequel un seul caractère correspond à un seul son prononcé.

Comme un français naturel doit pouvoir nous lire sans connaître le français simplifié, il est inutile de créer de nouveaux caractères.

Pour contourner les problèmes de prononciation qui s'en suivent - car le français naturel doit pouvoir reconnaître la prononciation des mots en français simplifiés - on peut transformer l'alphabet en syllabaire, comme pour les japonais. Ce qui éliminera les problèmes de combinaisons où une voyelle change la prononciation de la consonne précédente, et cela éliminera aussi les problèmes de prononciation et d'orthographe liés aux consonnes redoublées.

Ce qui nous donnerait le syllabaire suivant :
BA, BI, BÜ, BEU, BE (bé), BO, BOU
CA (ka), CI (si), CEU, CE (sé), CO (ko), COU (kou)
çA (sa), çO (so), çOU (sou)
...

Il est également possible d'éliminer les mots ou les formes difficiles à prononcer ou les homophones (en particulier grammaticaux) en limitant le vocabulaire à apprendre et en ne conservant que la forme du mot (française naturelle) qui ne peut être remplacée.

Par exemple on élimine les homophones "a" (avoir) et "à" (préposition" en conservant "a" qui est la "forme ON" (troisième personne du singulier) du verbe avoir et dont on ne peut se passer, et en remplaçant "à" par "près de", ce qui permet au passage d'éliminer la "faute" traditionnelle de type "la maison à ma mère" (en fait un emploi latin qui était juste en son temps jusqu'à ce qu'un illustre inconnu en décide autrement) ou "je vais au coiffeur" - qui deviennent "la maison de ma mère" et "je vais chez le coiffeur"

"je vais à la mer" devient "je vais près de la mer".
"je suis à la maison" devient "je suis dans la maison".

L'expression simplifiée est en prime plus juste du point de vue du sens, et toujours compréhensible pour un français "naturel".


***

La question des pluriels (de noms composés ou non) ne se pose même pas :

D'une part, le pluriel s'entend rarement à l'oral en français : dans UNE PIERRE, LA PIERRE, DES PIERRES, AUX PIERRES, LES PIERRES etc. PIERRE ou PIERRES se prononce toujours comme le singulier "pierre". Ce qui change, c'est la liaison, un son Z lorsque le pluriel précède une voyelle (ou un H + voyelle mais la règle varie selon le mot parce qu'on ne sait plus comment prononcer un H).

Mais surtout, l'idée de pluriel peut se faire comprendre en utilisant seulement du singulier, grâce à l'adjectif "multiple" ainsi que tous les adjectifs multiplicatifs : UNIQUE, DOUBLE, TRIPLE, QUADRUPLE etc.. LAPIERRE MULTIPLE veut bien dire "une pierre en plusieurs exemplaires", donc les pierres

Ce qui fait que non seulement on peut avoir un français simplifié sans apprendre les règles de pluriel, mais en plus on obtient en cadeau bonus un français simplifié qui permet l'utilisation de plusieurs sortes de pluriels

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 12:30

Greenheart a écrit:
Le français est une langue qui se parle avant de s'écrire - donc pour simplifier cette langue, il faut se placer d'abord au niveau de ce qu'on entend, puis ensuite de ce que l'on voit...

Le français (comme pas mal d'autres langues) s'entend, d'accord, mais se lit aussi.


Citation :
CA (ka), CI (si), CEU, CE (sé), CO (ko), COU (kou)
ÇA (sa), ÇO (so), ÇOU (sou)

Pas très instinctif, quand même, on retrouve les arcanes du C (et p'têtre aussi du G, va savoir!).

J'proposerais plutôt (en tenant compte des voyelles dont l'ai parlé hier):

Çaau lieu depour
kaca[ka]
keque, cue[ke]
kiki[ki]
koco[ko]
kucou[ku]
cu[ky]
saça[sa]
soço[so]
suçou[su]
çu[sy]
zs[z]

Bon, d'accord, y aurait à régler l'homonymie de sa/ça et de se/ce etc... Comme quoi que, l'orthographe purement phonique ne résout pas tout.


Citation :
Par exemple on élimine les homophones "a" (avoir) et "à" (préposition" en conservant "a" qui est la "forme ON" (troisième personne du singulier) du verbe avoir et dont on ne peut se passer, et en remplaçant "à" par "près de", ce qui permet au passage d'éliminer la "faute" traditionnelle de type "la maison à ma mère" (en fait un emploi latin qui était juste en son temps jusqu'à ce qu'un illustre inconnu en décide autrement) ou "je vais au coiffeur" - qui deviennent "la maison de ma mère" et "je vais chez le coiffeur"

Là d'accord, d'autant plus que "la maison à ma mère" et "je vais au coiffeur" sont incorrects.

Citation :
"je vais à la mer" devient "je vais près de la mer".
"je suis à la maison" devient "je suis dans la maison".

Mais pas là. Ça manque de précision et pas naturel. Comment tu dirais "À table!!", "il est au lit"?

Le "à" est une préposition qui est un peu particulière dans la mesure où elle est à la fois vague et irremplaçable.

"J'ai parlé à Martine" n'a pas exactement le même sens que "j'ai parlé avec Martine" (même si c'est proche) et encore moins "j'ai parlé pour Martine".


Citation :
La question des pluriels (de noms composés ou non) ne se pose même pas :

D'une part, le pluriel s'entend rarement à l'oral en français : dans UNE PIERRE, LA PIERRE, DES PIERRES, AUX PIERRES, LES PIERRES etc. PIERRE ou PIERRES se prononce toujours comme le singulier "pierre". Ce qui change, c'est la liaison, un son Z lorsque le pluriel précède une voyelle (ou un H + voyelle mais la règle varie selon le mot parce qu'on ne sait plus comment prononcer un H).

Eh si! elle peut se poser: On dit "chute de pierres" et "chute de neige".


Alors 'videmment, on peut toujours dire "chute de plusieurs pierres" mais... tu verrais ça sur un panneau routier?

Non, le problème de la simplification (à mon avis) ne se pose pas là (on peut toujours remplacer les lettres muettes par des apostrophes: çhût' d° pyêr'', mais comme j'avais proposé, de voir si des mots, en eux mêmes, ne pouvaient pas être modifiés:

filtrephyltre
filtrfiltr°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 15:04

Greenheart a écrit:
Vous n'arriverez pas à simplifier le français en partant de l'orthographe.
Fondamentalement, l'orthographe devrait représenter les sons. Mais le français se base trop sur son écriture, pour les liaisons, notamment. On ne peut pas en faire totalement fi.

Ceci dit, s'il s'agit de créer une nouvelle langue plus simple, penchons plutôt vers un créole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Lun 13 Juin 2011 - 15:53

Silvano a écrit:
Mais le français se base trop sur son écriture, pour les liaisons, notamment. On ne peut pas en faire totalement fi.

Aaarrrghhh! Les liaisons! C'a toujours été pour moi un sujet d'irritation permanent (et pourtant, y a des liaisons (moins présentes certes, mais bon...) en aneuvien: ô! paradoxe! quand tu nous tiens!) qui donne des résultats plus qu'étranges, où on confond "trop heureux" avec "trop peureux", par exemple. Et ' doit également y en avoir d'autres, relevant de la grivoiserie; ça, on peut faire confiance à la langue française!

Citation :
Penchons plutôt vers un créole...

J'ai appris, grâce à cette intervention, et par l'entremise de Wikipédia, la sombre et troublante histoire des créoles:

Wikipédia a écrit:
Un créole est une langue régionale. Il diffère d’une île à l’autre sans règle précise, très vivant selon les périodes, il est originaire d’une transformation du français et de l’anglais voire d’autres langues de l’époque coloniale (minoritaires et confinées au statut de langue « clandestine » dans le système esclavagiste et colonial) et servait aux planteurs à se faire comprendre par leurs esclaves et employés, sans leur donner d’éducation, sans grammaire et lexique complets...

Article complet

Bref, le(s) créole(s) furent à l'origine un instrument de domination linguistique particulièrement méprisant et réducteur de la part des colons à l'encontre des asservis, du style "qu'ils (les esclaves) se contentent de comprendre les ordres qu'on leur donne, c'est tout c'qu'on leur demande!". Côté cynisme et arrogance, on a rarement fait "mieux".

Bon, maintenant, les choses ont changé et les ex-colonisés ont pris le(ur) créole à leur compte, si j'puis dire. ce serait intéressant de voir l'évolution d'un créole, depuis la période "asservissement" jusqu'à maintenant, avec l'apport de nouveaux mots, et, éventuellement, d'une grammaire digne de ce nom.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langue simplifiée   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Langue simplifiée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Langue simplifiée
» La langue des signes avec bébé
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» Où est la langue arabe??
» langue et dialecte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: