L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Les yeux" (de Sully Prudhomme).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Sam 23 Juil 2011 - 19:55

"Les yeux" de Sully Prudhomme, en InterRoman

Azules o negros, amados i pulkros,
Olios inumeros naseran un dia ;
Ja dormen en lo fundo de los sepulkros
I sege nasendo lo sol todavia.

La noite mais dulse ke lo dia
Enkantara olios inumeros
Las estrelas brilian todavia
I los olios ja estan' obskuros

O! ke ja perderan lo oliar,
No, no, iso e imposible
Se viraran para algun lugar
A lo ke se xama invizible

I komo los astros se inklinan,
Van i en lo sielo permanesen,
Las pupilas a vezes deklinan
Pero en la verdad no falesen

Azules o negros, amados i pulkros
Abertos a grande alborada,
Del otro lado de los sepulkros
Los olios no perden su mirada.


--------------------------------------------

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.



Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 26 Juil 2011 - 17:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Sam 23 Juil 2011 - 21:51

Juste une traduction....

Blou au sword, quanta liubhen, quanta bell,
aunnumer okwi hant vis id auror;
swehpent in id bund iom maghils
ed id sol wousyet.

Ia nocts swader quem ia diens
hant enchanten aunnumer okwi;
ia stars nableigent
ed ia okwi hant pohlden med skadh.

Oh ! An hant lust id spect,
No, no, to ne est possible !
Hant volso semquetro
kye quo est namt invisible;

Ed kam ia clihnend asters,
nos linkwnt, bet waurni manent,
Ia sloikwa hant ir eurehps,
bet ne est ver od mehrnt :

Blou au sword, quanta liubhen, quanta bell,
ghyanen ad sem immense auror,
ocolo ia maghils
ia clus okwi navident.


Juste une question à Patrick : - Est-ce que "pulkro" est le mot normal pour "beau" en Interroman, ou, à mon avis juste pour rimer avec "sepulkros" ? Je pense que qqchose comme "bello" ou "formoso" serait plus interroman.
La rime entre "inumeros" et "obskuros" est bien trouvée.

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Dim 24 Juil 2011 - 4:49

C'est en parcourant les archives du forum que je suis tombé sur ce poème (et la traduction qui l'accompagne) que je ne connaissait pas... Et c'est ce qui m'a donné l'envie de le traduire à mon tour.

On peut bien sûr traduire un poème rimé sans restituer les rimes, mais c'est qm dommage... Sur le site de lfn, j'ai traduit une quarantaine de textes poétiques, la plupart du français et du portugais (Brésil et Portugal), un de l'espagnol et un du breton, dont 25 de poésies française du XIVème au XXème siècles (un par auteur). Ce qui m'a branché avec lfn, c'est le caractère limitant de la langue, et le défi que cela représentait...

Pulcro en espagnol signifie "propre", mais en portugais, il signifie bien "beau" (je viens de le vérifier). À priori en IR, il n'existerait pas, mais il s'agit de poésie... On dirait plutôt belo, lindo, bonito ou formozo (hermoso)... Bien sûr c'est pour les besoins de la rime... Et c'est toujours pour les besoins de la rime que j'ai joué sur les deux tableaux, portugais: "oliar" et espagnol: "mirada"... En fait je suis moins poète que chasseur de rimes...

Je crois bien que je vais persévérer dans la traduction en IR... Évidemment (malheureusement?), c'est bien plus facile qu'en lfn, vu la proximité de français et de l'espagnol/portugais, et la richesse exubérante du vocabulaire disponible...


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 24 Juil 2011 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Dim 24 Juil 2011 - 8:50

Patrick Chevin a écrit:
Pulcro en espagnol signifie "propre", mais en portugais, il signifie bien "beau" (je viens de le vérifier).

Ce qui laisse à penser que, pour ce mot, du moins, le portugais serait plus près du latin (PVLCHER, PVLCHRI) que l'espagnol.

D'ou viendrait alors belo? et notamment l'État brésilien du Belo Horizonte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Dim 24 Juil 2011 - 11:23

Le latin a aussi bellus ! Un l tombe puisque c’est du portugais, et le tour est joué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Dim 24 Juil 2011 - 12:48

Yamaw a écrit:
Le latin a aussi bellus ! Un l tombe puisque c’est du portugais, et le tour est joué !

Merci! Je ne connaissais pas BELLVS, A, VM. C'est peut-être la version courante (dite "vulgaire"), un peu comme CABALLVS pour EQWS, CATTVS pour DOMESTICVS FELIS...

BELLVM BELLVM EST... du moins... pour les militaristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Dim 24 Juil 2011 - 15:19

Anoev a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
Pulcro en espagnol signifie "propre", mais en portugais, il signifie bien "beau" (je viens de le vérifier).

Ce qui laisse à penser que, pour ce mot, du moins, le portugais serait plus près du latin (PVLCHER, PVLCHRI) que l'espagnol.

D'ou viendrait alors belo? et notamment l'État brésilien du Belo Horizonte?

Je l'ai déjà mentionné ici, le portugais est plus latin que ses soeurs néolatines. Du moins, c'est ce que disent les linguistes...

oublier, olvidar, dimenticare... port: "esquecer" du latin "excadescere" - tomber hors de (la mémoire)...

Belo Horizonte n'est pas un État brésilien, mais la capitale de l'État de Minas Gerais...

Il y a comme un hiérarchie entre mots utilisés pour "beauté", par ordre décroissant de beauté:

lindo / belo / bonito / formoso...

Ensuite, on peut jouer avec les suffixes pour les nuances: lindona, lindíssima, belíssima, bonitona, bonitinha (sans plus)...


Revenir en haut Aller en bas
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mar 26 Juil 2011 - 12:38

Il existe en Kotava une traduction de ce joli poème de Sully-Prudhomme.
Voir ici sur Europalingua. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mar 26 Juil 2011 - 18:07

Yamaw a écrit:
Le latin a aussi bellus ! Un l tombe puisque c’est du portugais, et le tour est joué !

Ça ne fait même pas un siècle que le l est tombé. L'ancienne orthographe écrivait: bello, ella, orthographia, theatro, systema, philosophia, synthese, commercio, kilogramma, projecto, baptismo, bahia, yacht (aujourd'hui "iate")... le tout sans le moindre accent...

Mais la nouvelle orthographe n'est pas complétement phonétique pour autant et les gens continuent à faire énormément de fautes... Il faut dire qu'ils ne lisent plus que les enseignes des magasins, et encore, surtout les chiffres Very Happy ... Et au moment de se mettre au français et à l'anglais, "globalização" oblige, il faut tout apprendre de nouveau...
Quant à k, w et y, ils viennent d'être réintroduits dans l'alphabet pour transcrire les mots d'origine étrangère, comme wagneriano, keynesiano...


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 27 Juil 2011 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mar 26 Juil 2011 - 18:53

Patrick Chevin a écrit:
L'ancienne orthographe écrivait: bello,
Mais je suppose qu’on ne prononçait déjà qu’un seul l, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mar 26 Juil 2011 - 19:51

Oui, mais la voyelle est ouverte, alors que devant un seul, elle est fermée...

Ancienne orthographe (étymologique):

ele [éli] / ella [èla]

Réforme: êle / ela (en port., l'accent circonflexe ferme la voyelle et l'accent aigu l'ouvre)

Actuellement: ele / ela (seuls les accents irréguliers sont écrits)

L'ouverture et la fermeture des e et o est à mon avis la difficulté majeure en portugais, surtout du Brésil, car il n'y a pas de règle ni de moyen de savoir a priori... Ce sont les hispanisants qui ont le plus de mal car il ne connaissent pas ce phénomène dans leur langue... Ça peut paraît anodin, mais si on prononce da façon erronée, ils ne comprennent pas... (ils comprennent éventuellement un autre mot plus ou moins ressemblant)

Revenir en haut Aller en bas
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mar 26 Juil 2011 - 22:43

Patrick Chevin a écrit:
(seuls les accents irréguliers sont écrits)

Il y a donc une règle ? (Laquelle ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Mer 27 Juil 2011 - 0:59

Actuellement il n'y en a pas. Il y a des adjectifs en oso/osa où le o est tantôt ouvert tanto fermé, suivant que c'est masculin ou féminin, singulier ou pluriel... C'est une question d'usage et non de règle... Ça peut aussi varier d'une région à l'autre éventuellement... D'ailleurs la fermeture est en général indiquée entre parenthèses dans les dictionnaires...

Gostoso (bon, agréable) [gôshtôzu] / gostosa [gôshtòza]

Cependant, les verbes conjugués sont ouverts:

tocar (toucher/jouer d'un instrument): [tôkaR] > eu toco [êw tòku] / ele toca [êli tòka]

L'ouverture des voyelles (e ou o) est tellement prononcée que nos voyelles ouvertes à nous (è, ò, èu) sont perçues comme fermées par les lusophones.

La prononciation au Portugal est complètement différente de celle du Brésil, au point qu'un non initié ne soupçonne pas qu'il s'agit de la même langue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Les yeux" (de Sully Prudhomme).   Aujourd'hui à 2:50

Revenir en haut Aller en bas
 
"Les yeux" (de Sully Prudhomme).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les yeux" (de Sully Prudhomme).
» la Prière ( Sully Prudhomme )
» Bx Frère Charles de Jésus et commentaire du jour "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez"
» Certains éclairages à LED sont toxiques pour les yeux
» La poudre aux yeux (théâtre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: