L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi apprendre une langue construite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Mer 4 Juin 2008 - 14:49

Tous les conlangers de ce site se sont vu au moins une fois confrontés à ce genre de questions.

C'est pourquoi je vous présente un sondage que j'ai fait dans le cadre du projet ELKO et portant sur les langues imaginaires en général. Ce sondage a été effectué sur un échantillon d'une quarantaine de personnes de mon entourage effectuées sur un échantillon non représentatif d'une trentaine de personnes agés de 16 à 24 ans en juin 2001.


***

SONDAGE THEMATIQUE :
LES IDEOLANGUES

"Seriez-vous prêt à apprendre une langue imaginaire, et pourquoi ?"


  • Oui
  • Pourquoi pas ?
  • Je ne sais pas
  • Non


:: RESULTATS DU SONDAGE ::
Voici les raisons et les interrogations qui résultaient de ce sondage.


:: OUI ::

Exclamation Cela me permettra de crypter mes messages secrets !
Exclamation Cela constituera une petite communauté !
Exclamation Ca sera pratique pour pomper en cours !


:: POURQUOI PAS::

Exclamation Mais je ne suis pas doué pour les langues !
Exclamation Mais je suis allergique à l'orthographe et à la grammaire !
Exclamation Mais je n'ai pas de mémoire !
Exclamation Mais je n'ai pas beaucoup de temps libre pour l'apprendre !
Exclamation Mais dans quel intérêt ?
Exclamation Mais pour la parler avec qui ?


:: JE NE SAIS PAS::

Exclamation Ca dépend la difficulté de la langue.
Exclamation Si c'est long ou pas à apprendre.
Exclamation Combien de gens la parle déjà ?


:: NON::

Exclamation Je ne suis pas doué pour les langues !
Exclamation Je n'ai pas de temps à consacrer à l'apprentissage d'une langue imaginaire !
Exclamation De toute façon personne ne parle cette langue !
Exclamation Je ne partage pas ta passion pour les langues !
Exclamation Une langue facile est pauvre et sans intérêt, une langue compliquée est trop riche et trop longue à apprendre !
Exclamation Je n'en vois pas l'intérêt.
Exclamation Une langue artificielle n'a pas d'héritage historique, pas de passé, pas d'histoire, pas d'étymologie
Exclamation Une langue imaginaire n'a pas de littérature.
Exclamation Ca fait un peut sectaire, se mettre en marge dans quel but ?


:: INTERROGATIONS DIVERSES ::

Question A quoi cela peut-il servir ?
Question Qu'est-ce que cela peut il apporter ?
Question Pourquoi inventer une langue, alors qu’il en existe déjà des milliers ?
Question En quoi cette langue est différente, en comparaison aux autres conlangs ?

***

ET VOUS, QU'EN PENSEZ VOUS ?



Confrontés à ces questions qu'auriez-vous répondu ? Avez-vous été confrontés à d'autres questions ? Comment mettez- vous en avant les points forts de votre idéolangues et quels en sont selon vous les intérêts ?


Notes :
- Ce post sera remis à jour grâce à vos contributions.
- Ce post ouvre la voie à une reflexion qui saura nous être profitable à tous. Je crois qu'il est important de savoir argumenter ce genre de questions pour crédibiliser cette activité méconnue.
- Ce post a aussi pour but de donner les moyens à chaque de langue de séduire ses futurs locuteurs.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Jeu 15 Jan 2009 - 15:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Mer 4 Juin 2008 - 18:53

Je comprends tout à fait les raisons de ceux qui n'ont pas envie d'apprendre une langue construite.
Je ne forcerai jamais personne à apprendre une langue que j'ai créée... Les gens font ce qu'ils veulent...

Je compare la glossopoièse à la cuisine personnelle... On peut choisir de répéter exactement les recettes des autres, comme on peut choisir d'inventer une recette, soit à partir de rien, soit en s'inspirant de cuisines du monde entier...
Ceux qui ne sont pas doués pour les langues, c'est comme ceux qui ne sont pas doués pour la cuisine, ils n'en font jamais (peut-être le fait-on à leur place) et ils ne savent pas apprécier les vraies "bonnes choses" (la pratique de la cuisine aide à découvrir des saveurs)... Même chose pour la langue...

Pourquoi apprendre une langue construite ? Par pur plaisir, curiosité, envie de voir de quel manière un idéolinguiste s'est pris pour arriver à cette langue...

Pourquoi inventer une langue, alors qu’il en existe déjà des milliers ? Pour pouvoir se vanter d'en avoir faite une... king Pour apprendre comment une langue s'organise, quelle est son évolution, etc.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moimoi



Messages : 21
Date d'inscription : 12/05/2008
Localisation : Partout où l'on m'appelle ...

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Mer 4 Juin 2008 - 23:55

Trés interresant ce Post, Au début je me posais cetaines questions, mais maintenant je sais ce que m'a apporté d'inventer des langues : Je m'améliore dans toutes les langues que j'apprends car je comprends leur construction et comment elles fonctionnent.
Maintenant pour moi creer des langues est vital Razz , en ce moment j'en invente une, je m'accroche à celle-ci (car la plupart je les ai laissé tomber Very Happy ).
Ma langue a été inventée pour être parler, et sa facilité à être apprise, maintenant beaucoup de personnes se posent des questions sur les langues inventées mais ils ne savent pas ce qu'ils râtent.

Bye Bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Mer 4 Juin 2008 - 23:57

Ziecken, je ne pige pas la méthodologie de ton sondage. scratch
La question posée était-elle sous influence : "Pourquoi je ne m'intéresse pas aux langues construites ?" ?

Quels ont été les résultats sur ton échantillon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 2:24

ziecken a écrit:


Tous les conlangers de ce site se sont vu au moins une fois confrontés à ce genre de question.

Euh, quelle question exactement tu as posé pour obtenir les réponses de la liste "RAISONS" ?

Je vais supposer qu'il s'agit de quelque chose comme "Qu'est-ce que vous n'aimez pas dans l'idée d'apprendre une langue construite ?"

Ceci dit, voici d'abord ce que je pense des raisons (de ne pas apprendre une langue construite).

ziecken a écrit:
RAISONS :

1°) Je ne suis pas doué pour les langues !
2°) Je n'ai pas de temps à consacrer à l'apprentissage d'une langue imaginaire !
3°) De toute façon personne ne parle cette langue !
4°) Je ne partage pas ta passion pour les langues !
5°) Une langue facile est pauvre et sans intérêt, une langue compliquée est trop riche et trop longue à apprendre !


1°) Moi non plus. D'ailleurs les "dons" ça n'existe pas. C'est comme "l'intelligence", personne n'est capable de donner une définition vérifiable et unanime de ce mot vide. Et en passant, l'avis psychiatrique sur cette réponse : il s'agit du jeu "jambe de bois" ("je ne peux pas me brosser les dents parce que j'ai une jambe de bois").


2°) Moi non plus. D'ailleurs personne "n'a le temps". c'est encore un mot vide. Pour faire n'importe quoi (aller au toilette, courir les filles etc.) on décide de prendre du temps. Un bon moyen d'en gagner est de virer de votre emploi du temps tout ce qui vous en pompe sans que vous en soyez récompensé décemment. Avis psychiatrique : si c'est vrai, il s'agit du jeu "débordé" ("avec tout ce que j'ai déjà à faire, vous voulez que je fasse encore quelque chose... et en plus mon genou me fait mal, aie, aie, aie"). Sinon, c'est juste un mensonge ("déni" de base).


3°) Moi non plus. D'ailleurs personne ne parle le chinois, le russe, le français etc. "personne" est encore une fois un mot vide, car on ne définit l'absence d'un'un individu à qui parler que dans un espace bien précis. Si quelqu'un vous propose d'apprendre une langue construite, c'est qu'il y a au moins une personne avec qui la parler, et elle est en face de vous. Ce n'est pas "gentil" de prétendre qu'elle n'existe pas. C'est seulement du mépris. Avis psychiatrique : il s'agit du jeu "Dépréciation" ("si je le rabaisse, il sera plus mal que moi et je me sentirai mieux").


4°) Moi non plus. Je saute directement à l'avis psychiatrique, la personne vient de vous traiter de fou sous le doux euphémisme de "passionné", ce qui est correspond au jeu délirant "Au fou" (autre version "Inquisition" / "Au feu les sorciers"). On pouvait aussi s'exclamer "t'es un obsédé (= monomaniaque) des langues ou quoi" ou "t'es complètement coupé des réalités (= schizophrène), car tout ce qui compte aujourd'hui c'est le fric, c'est bien connu" etc.


5°) Moi non plus. Là aussi, avis psychiatrique direct : il s'agit du jeu délirant "Double Contrainte" (ou une de ses multiples déclinaisons, "pas le choix"). Votre interlocuteur vient de réduire un pan entier de la connaissance humaine aux deux choix que dans sa grande mansuétude, il vous laisse pour définir ce que peut être une langue construite.

Evidemment, la réalité n'est pas faites de 0 ou de 1, ou du questionnaire à deux choix "Oui / Non" qu'on vous impose. D'autant que le petit malin qui a sorti ce genre de réponses a fait en sorte qu'aucune ne vous permette d'avoir la motive pour apprendre une langue construite. Autrement dit si tu dis oui, tu perds et si tu dis non, tu perds. C'est la double contrainte (peut-être plus connue dans sa variante "douche écossaise").


***

Bien sûr ne prenez pas mal ce genre de réponses si on vous les fait, même après tout ce que je viens de vous en dire. En général, l'interlocuteur ne se rend même pas compte à quel jeu il joue, même s'il en profite. Et puis, ça lui ferait beaucoup de peine si on commençait à retourner ces jeux contre lui, et du coup, il vous trouve de suite beaucoup moins sympathique... Donc, gênant pour apprendre à mieux communiquer avec une nouvelle langue.


***

Bon, il n'y a personne qui a fait une réponse un peu un peu plus simple à ton questionnaire ? Twisted Evil


Voici quelques suggestions en la matière :

1°) J'apprends autre chose en ce moment mais plus tard, pourquoi pas ?
2°) La méthode ne me parait pas très facile d'approche
3°) ça te dérange de me garder les enfants le temps que je jette un coup d'oeil à ta méthode ? Euh, fait gaffe, ils adorent jouer au foot dans le salon - ça et démonter les ordinateurs ou les téléphones portables, et aussi écrire n'importe quoi sur les murs.
4°) Tu veux que ma copine me fasse une nouvelle crise de jalousie ou quoi ?
5°) Ah, pas possible, faudrait que j'arrête de fumer (de boire, de regarder la télé, jouer à l'ordi à qui clique le plus longtemps comme le dit le programmeur etc.).
6°) Combien ça coûte et est-ce que j'ai les sous pour te rémunérer pour le temps que tu mets à rédiger tes cours ?


L'imagination humaine n'est jamais à cours de justifications plus ou moins pertinentes.
La seule chose qui compte, c'est le rejet ou l'intérêt exprimé par votre interlocuteur pour vos travaux.
Et s'il n'est pas intéressé, on ne peut pas l'être à sa place.


***

ziecken a écrit:

INTERROGATIONS :

1°) Pourquoi apprendre une langue construite ?
2°) A quoi cela peut-il servir ?
3°) Qu'est-ce que cela peut il apporter ?
4°) Pourquoi inventer une langue, alors qu’il en existe déjà des milliers ?
5°) En quoi cette langue est différente, en comparaison aux autres conlangs ?


1°) Apprendre une langue construite (ou autre) entretient le cerveau, augmente les possibilités de s'exprimer sa pensée, et de comprendre le monde et les gens qui vous entoure. En général, une langue construite permet d'accomplir ce genre de progrès dans des conditions moins aléatoires et moins fragmentaires que pour les langue naturelles, très irrégulières et très mal enseignées en règles générales, en particulier le français aux français. Oui, il faut apprendre sa langue maternelle et en général une vie n'y suffit pas.


2°) Voir première réponse. Maîtriser une langue construite (ou autre) permet par ailleurs de maîtriser tous les pouvoirs d'une langue, comme créer, communiquer, traduire, instruire et s'instruire, travailler en équipe, guérir et prévenir les maladies mentales, sauvegarder son expérience pour soi-même, les autres et les générations à venir, éviter les quiproquos (y compris vis à vis de soi-même) qui peuvent avoir des conséquences graves.


3°) Euh, c'est toujours la même réponse. Je peux ajouter, oui ça peut vous rendre très riche (sens figuré et sens concret, à condition de savoir ce que vous voulez et de faire ce qu'il y a à faire pour y arriver). Cela peut vous rendre plus "rapide" et vous permettre de griller n'importe quel "rival" ignorant de des raccourcis mentaux enseignés par la maîtrise de langues différentes. C'est aussi le seul moyen de faire des découvertes scientifiques / technologiques cruciales et très profitables (sens figuré, sens concret), car toute découverte est le résultat d'un contournement d'une erreur générée par la langue ou les langues maîtrisées par l'être humain, et maintenue à bout de bras par des autorités incompétentes.


4°) Parce qu'il n'en existe que des milliers, et parce que nous avons plus de neurones que cela. De plus, les "milliers de langues" doivent se résumer en réalité à deux ou trois protolangues (moins d'une douzaine à tout casser), dont les langues actuels sont des patois maquillés par un accent et une manière plus ou moins fantaisiste de les transcrire par écrit. Par ailleurs toute langue (ancienne ou nouvelle) est une prison pour l'esprit, mais la taille et le genre des barreaux variants, si on les apprend toutes (ou en tout cas plus d'une), on se sent de suite plus libre et moins c...


5°) Euh, de quelle autre langue construite par exemple ? J'ajouterai que pour se faire une opinion fiable, rien ne vaut de tester par soi même. Toute langue construite doit pouvoir offrir facilement un rodéo d'essai pour convaincre la fine bouche.


***

Bon, face à un interlocuteur réel, je serai sans doute plus diplomate dans mes réponses, et plus démonstrateur automobile. Razz


ziecken a écrit:

[center]J'aimerais à présent connaître vos arguments et vos points de vue sur ces questions, qu'auriez-vous à y répondre ? Avez-vous été confrontés à d'autres interrogations ou d'autres raisons qui rebuteraient des gens à étudier votre conlang ?

Euh, "j'ai mal à la tête" ? Smile

Plus sérieusement, pour que quelqu'un s'intéresse à une langue, il doit y avoir un intérêt : cela peut être lire des bandes-dessinées d'un genre qu'on ne trouve pas, ou pas assez vite ici, cela peut être parce qu'on a assez d'être censuré dans sa langue maternelle, cela peut être parce qu'on a le sentiment que le traducteur trahit, ou qu'il y a possibilité de faire des découvertes utiles dans son domaine de recherche (par exemple, un physicien ou un mathématicien qui décide du jour au lendemain d'apprendre le russe pour lire l'ouvrage d'un de ses collègues, que personne ne traduira jamais).


ziecken a écrit:

En d'autres termes quels sont les intérêts et avantages de votre langue construite.

Argh ! Tu parlais pour chacune de nos langues construites en particulier ? What a Face

Bon, pour le Primordial, c'est la seule langue (toutes catégories confondues) que je connaisse qui permet de traduire un son en définition, donc un mot en une métaphore (et ce à l'infini !). Par ailleurs, c'est la seule langue qui traduise le yahourt des chanteurs (outil simplement rêvé pour tirer des paroles cohérentes de chanson de n'importe quel baragouin) ou qui explique pourquoi certains nouveaux mots deviennent populaires, ou pourquoi un nom de héros de fiction sonne mieux qu'un autre pour le même personnage. Bref un outil créatif inédit d'une puissance inouïe, maîtrisable en une dizaine de minutes.

***

Pour le Rémaï, sa vitesse d'acquisition me parait hallucinante en comparaison d'une langue naturelle (quelques heures pour le niveau A1, vocabulaire compris ; quelques jours pour au-delà de tout niveau de langue maternelle), pour une finesse d'expression et d'abstraction également ahurissante. Sa pratique m'oblige à clarifier et à réapprendre en profondeur les finesses du Français et de ses langues voisines ou mères), et je finis par traduire du Rémaï au français pour énoncer des tas de choses dont je n'aurai pas eu une idée aussi précise et nuancé auparavant, avec les mêmes avantages dans toute autre langue que je pourrai apprendre ou manierai déjà facilement : je sais maintenant où chercher la nuance exacte des idées que je souhaite exprimer.

La transparence sémantique du Rémaï en fait un outil d'analyse textuel exceptionnel et me fait découvrir toute la splendeur et la richesse (ou la pauvreté) des textes en langue naturelle ou construite que je traduis en Rémai. Le fait de pouvoir passer des mots aux opérations mathématiques ou aux harmonies de couleurs et très probablement dans les prochaines semaines aux phrases musicales, aux réactions chimiques etc... m'a déjà permis de découvrir des aphorismes surprenant de justesse et de beauté, et mon esprit s'entraîne par cette pratique à les maîtriser.

Je retarde d'ailleurs actuellement toutes mes projets littéraires pour leur permettre de s'enrichir de cette mine ouverte, je suppose, sur un inconscient collectif apparemment stocké directement dans les langues, construites ou naturelle.

***

Bon, à côté, je passe pour un doux dingue (dans le meilleur des cas) auprès de tous ceux qui ont renoncé à leur curiosité naturelle, et attendent Alzheimer en regardant les publicités pour la Wii ("évaluez l'âge de votre cerveau selon nos vendeurs en cliquant comme on vous le dit").


***


Je suppose aussi, et j'ai l'impression, à juste titre, que le Rémaï me permettra d'acquérir plus vite n'importe quelle nouvelle langue, naturelle ou construite. Or, comme je l'ai déjà dit, je considère chaque langue comme une clé de plus pouvant libérer ma pensée de circuits spécieux, faussés, stériles.

Bien entendu, une langue n'est pas une panacée, mais comme les langues sont les antidotes des une des autres, on finit toujours par gagner à être polyglotte.


ziecken a écrit:

[b]Notes :
- Ce post a aussi pour but de donner les moyens à chaque de langue de séduire ses futurs locuteurs.


Heu, un bon conseil, ne leur sortez pas l'analyse psychiâtrique de leurs excuses bidons pour vous envoyer paître geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 12:32

Sab a écrit:
Ziecken, je ne pige pas la méthodologie de ton sondage.
La question posée était-elle sous influence : "Pourquoi je ne m'intéresse pas aux langues construites ?" ?

En fait il n'y a pas de méthodologie, rien à comprendre, c'est un sondage qui date de quelques années, et que j'avais fait auprès de mon entourage direct pour savoir si ils seraient prêts à apprendre une langue construites et pourquoi.

C'est vrai qu'il serait pertinent de s'intéresser aux motivations des conlangers mais le présent post oriente plutôt son
intérêt sur les non conlangers, sur ceux qui n'ont pas créé de langues. Je voulais connaître leur point de vue sur la "chose" et savoir si il seraient prêt à en apprendre une et pourquoi.

Sab a écrit:
Quels ont été les résultats sur ton échantillon ?

Les résultats ? Ce sont les raisons et les interrogations que j'ai inscrites ci-dessus. J'ai ensuite pris en compte ces observations pour construire l'Elko.

Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Jeu 5 Juin 2008 - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 12:38

J'ai bien aimé ton message, Greenheart Smile

De manière générale, je trouve que les gens se posent souvent de telles questions quand il s'agit de comprendre pourquoi untel est passionné par tel truc "inutile". Il n'y a vraiment pas lieu de se demander "pourquoi créer une langue ?" ou "pourquoi apprendre une langue ?". C'est bien aussi le genre de questions réservées à des passions peu communes, j'ai l'impression. Je ne me souviens pas avoir déjà entendu quelqu'un demander à un amateur de guitare pourquoi il en joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 13:10

Je commence à devenir fan des longues élucubrations de Greenheart!
drunken

En fait, j'ai remarqué qu'on apprend d'abord une première langue parce qu'on se dit "qu'elle nous sera utile" (par exemple l'anglais parce que c'est parlé presque partout), et qu'ensuite on découvre sa saveur, on découvre qu'un mot ou une expression ne se traduit pas toujours littéralement, qu'une langue ne se résume pas à une liste de mots et une grammaire.
Lorsqu'on est confronté à une langue compliquée, on se dit d'abord "je n'y arriverai jamais". Puis finalement on suit la méthode et on arrive quand même à parler et ça va plus vite qu'on ne le croit...

En ce qui concerne l'apprentissage d'une langue construite, Greenheart a pointé quelque chose de très juste: la structure de la langue apparaît plus clairement puisque l'idéolinguiste peut préciser à l'apprenant toute l'étymologie de sa langue, ainsi l'apprenant voit tout de suite les liens entre les mots et peut appréhender plus rapidement la langue. Ceci diffère de la plupart des leçons de langues naturelles, qui montrent juste une liste de vocabulaire sans expliquer son orgine... et croyez-moi, apprendre un mot qui tire en longueur sans savoir son origine, c'est dur...
L'idéolinguiste a directement la démarche d'expliquer la structure de sa langue.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 15:45

Si on m'interrogeait aujourd'hui sur l'Elko, voilà ce que je répondrais à ces questions :


RAISONS :

Exclamation Je ne suis pas doué pour les langues !

C'est une bonne raison pour apprendre l'Elko, par sa logique et sa régularité, les règles de grammaire sont acquises rapidement. Ainsi on apprend vite et on a le sentiment que c'est amusant. Pourtant en dépit de son apparente facilité l'Elko est vraiment différent du français, l'acquisistion rapide d'un système différent peut faciliter l'étude d'autres langues.

Exclamation Je n'ai pas de temps à consacrer à l'apprentissage d'une langue imaginaire !

Oui, c'est vrai le temps c'est de l'or comme on dit ! Apprendre une langue et savoir l'utiliser en moins d'une journée, c'est intéressant, surtout quand cette langue vous offre certains intérets ...

Exclamation De toute façon personne ne parle cette langue !

L'Elko est une langue jeune, elle est né en 2002. Cependant cette langue n'a pas pour vocation de devenir une langue internationale, c'est une langue ludique et le fait que peu de gens la parlent peut être une raison supplémentaire pour faire partie de cette petit communauté. Connaître quelque chose que beaucoup ne connaissent pas c'est toujours un peu plaisant, non ?

Exclamation Je ne partage pas ta passion pour les langues !

Je sais et j'en suis bien conscient, c'est pour cette raison que l'Elko es si simple. Pas d'éffort à fournir pour l'apprendre, ça rentre tout seul ! Wink

Exclamation Une langue facile est pauvre et sans intérêt, une langue compliquée est trop riche et trop longue à apprendre !
Ce sont là des préjugés et ça dans les deux cas. En ce qui concerne l'Elko, la facilité de la langue a été étudiée pour être rapidement assimilée, mais connaître la langue n'est pas la finalité de l'Elko. En effet cette langue cache de nombreuses richesses autant linguistiques, que culturelles et mythologiques.

INTERROGATIONS :

Question Pourquoi apprendre une langue construite ?

Je pense que si la langue est facile et rapide à apprendre et qu'elle offre des "débouchés", alos il y a un intérêt à l'apprendre. Mais si une langue ne correspond pas à ces critères, la curiosité est soi une très bonne raison d'apprendre une langue construite.

Question A quoi cela peut-il servir ?

C'est la question la plus posée, alors j'ai fait en sorte qu'apprendre l'Elko ne soit pas vain. Si vous souhaitez améliorer votre mémoire, élargir votre vision du monde, enrichir votre culture génrale, si vous êtes curieux, que vous aimez les mystères et mener des enquêtes, si vous voulez faciliter votre apprentissage des langues étrangères ou simplement améliorer votre français, l'Elko peut vous y aider.

Question Qu'est-ce que cela peut il apporter ?


Question Pourquoi inventer une langue, alors qu’il en existe déjà des milliers ?

C'est vrai, c'est pourquoi il fallait que je m'interroge vraiment sur ce que je voulais faire avant de me lancer dans l'aventure. Les langues naturelles sont déjà si nombreuses et l'Elko ne peut pas jouer dans cette cour c'est une langue construite. Mais les langues construites sont elles même très nombreuses ! Certes mais elles n'ont pas toutes les mêmes motivations : L'Elko n'a pas l'ambition de devenir une langue auxiliaire (Espéranto, Kotava,...) , ni d'être la langue à la mode (Sindarin, Toki Pona) car ses langues remplissent déjà très bien leurs rôles.

Non, l'Elko veut offrir autre chose, une langue facile mais offrant un grand nombre d'intérêts cachés dans sa struture. C'est une langue ludique, et il faut la considérer comme un jeu.

Question En quoi cette langue est différente, en comparaison aux autres conlangs ?

La plupart des langues fondent leur trutures sur des modèles déjà existants ou ex nihilo, mais dans ce dernier cas je trouvait que cela manquait de profondeur. Etant donné que l'Elko est une langue a priori, elle n'a pas de racine, pas de profondeur.

C'est pourquoi j'ai utilisé de nombreux éléments pour construire sa structure, voici quelques exemples :

LE TAROT DE MARSEILLE
C'est pourquoi j'ai inséré dans la struture 22 éléments fondamentaux : Les arcanes elkans. Chacun est libre si il le souhaite de les retrouver au milieu de la struture de l'Elko. Plus on est observateur et plus on maîtrise la langue plus il est facile de les trouver. Il existe des indices sur les 22 arcanes du tarot de Marseille.

LE TAOÏSME
De nombreux symboles de la philosophie chinoise sont présents dans la structure de l'Elko et notament le Yin et le Yang : qui symbolise la polarité. Polarité que l'on retrouve dans les Ingamas, les Shagas, les Innutés et les clés réduites, ainsi que dans la polarité runique.

LA RUNOLOGIE
Les runes ont une place prépondérante au sein de la structure de l'Elko, se sont elles qui ont donné les premières clés mais leur implication ne s'arrète pas là...

LA NUMEROLOGIE
La numérologie est aussi très présente au sein de l'Elko ne serait-ce que l'importance du chiffre quatre* et l'originie des clés utilisées pour compter en elko.

LES MYTHOLOGIES DU MONDE ENTIER
Les noms des divinités et des lieux présents dans les mythologies du monde entier sont à l'origine des clés utilisées en Elko (ex : Athéna désse grecque de la science à donner TEN (science), etc.).

LES THEORIES
De nombreuses théories été prises en compte dans l'élaboration de l'Elko, comme par exemple la théorie des six degrès de séparation de Frigyes Karinthy, Elle est à l'origine de la règles des paronymes.

* On parlait des arcanes elkans tout à l'heure, eh bien l'importance du chiffre 4 est justement le quatrième arcane. L'indice sur la carte du tarot de marseille ? Regarder les jambes de l'empereur...

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 17:48

ziecken a écrit:
Si on m'interrogeait aujourd'hui sur l'Elko, voilà ce que je répondrais à ces questions :


RAISONS :

Exclamation Je ne suis pas doué pour les langues !

C'est une bonne raison pour apprendre l'Elko...

Aaaah, je comprends mieux le genre de réponses que tu attendais à ton post initial cyclops

Cependant la catégorie Raisons ne contient aucune "question" à laquelle "répondre" geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 18:04

Nemszev a écrit:
Je commence à devenir fan des longues élucubrations de Greenheart!
drunken

Merci ! Embarassed C'est vrai que je suis très bavard.

Heureusement que j'essaie de mettre au point une langue concise ! albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 18:30

Greenheart a écrit:
Aaaah, je comprends mieux le genre de réponses que tu attendais à ton post initi

Comme toujours, je m'explique tellement mal que personne me comprend ! Rolling Eyes


Greenheart a écrit:
Cependant la catégorie Raisons ne contient aucune "question" à laquelle "répondre"

Non, c'est vrai, ce sont en fait des réponses à la questions "Pourquoi ne voulez vous pas apprendre une langue construite ?"

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Jeu 5 Juin 2008 - 21:57

Mais tu vois, ziecken, moi je ne peux pas répondre à toutes les questions "Apprendre le cosmopolite va vous apporter ça, ça et ça..." parce que je n'en suis nul part avec cette langue...

Rolling Eyes

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Ven 6 Juin 2008 - 8:56

Nemszev a écrit:
Mais tu vois, ziecken, moi je ne peux pas répondre à toutes les questions "Apprendre le cosmopolite va vous apporter ça, ça et ça..." parce que je n'en suis nul part avec cette langue...

La langue est peut être encore trop jeune pour y répondre. Ces remarques et ces questions te seront sûrement posées un jour ou t'ont peut-être déjà été posées pour les autres langues que tu as créé. J

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Ven 6 Juin 2008 - 11:36

On dirait de la vente par téléphone.........


Personnellement j'ai il y a longtemps abandonné tout espoir de motiver quelqu'un à apprendre le tatsique. J'ai conscience que tous les inventeurs de langues rêvent de pouvoir pratiquer oralement leurs langues avec d'autres personnes. Cependant, je crois personnellement qu'il vaut mieux laisser les gens se motiver par eux-mêmes. Lorsqu'un jour quelqu'un viendra me voir et me dira: "je veux apprendre à parler tatsique" ou mieux (car c'est moins d'effort pour moi) : "j'ai appris le tatsique tout seul". À ce moment-là je serai content, très content. Mais perdre mon latin à rechercher une improbable motivation chez les autres....... je pense que c'est une jolie perte de temps. Un temps précieux qui pourrait et devrait être inverti en autre chose.

Ceux qui voudront apprendre le tatsique se feront connaître, je n'irai pas les chercher parmi les 6 milliards d'âmes qui convivent sur notre planète. Si quelqu'un veut apprendre le tatsique, il saura me trouver.

Je ne suis pas super optimiste je le reconnais mais je connais bien les réactions des gens qui déjà, se tendent à l'idée d'apprendre une langue naturelle, alors leur faire apprendre une langue inventée, à moins qu'ils ne soient totalement fous du monde virtuel ou des romans qui vont derrière (type Startrek, Seigneur des Anneaux etc.), franchement, j'ai peu d'espoir et je conseille à tous ceux qui ont cette obsession de ne pas trop se faire d'illusions : les gens en général ne veulent pas apprendre de langues inventées !!! Sinon l'esperanto aurait eu bien plus de succès que ce qu'il a par exemple.

Alors certes il y a des exceptions, mais si l'on s'y penche bien dessus... même si l'on essaie de convaincre quelqu'un avec les meilleurs arguments du monde : les langues construites sont faites pour être construites, défaites, remodelées et tout ce qu'on veut, avant d'être apprises par le commun de mortel.

Voilà ma réponse, peu motivante, mais soyons conscients, je pense, très réaliste. Suivez mon conseil, et ne perdez pas trop votre temps car ce sont là bien des efforts pour bien trop peu de résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Sam 7 Juin 2008 - 1:30

Non, t'inquiète, mon optimisme n'a en rien été entâché par ta lucidité. Cependant si je suis si confiant c'est parce que j'ai atteint mon objectif : avoir réaliser la langue que je cherchait à créer depuis des années. Si maintenant, personne d'autre ne souhaite l'apprendre, ce n'est pas grave. L'Elko me permet de me sentir épanoui et je pense que c'est ton cas aussi.

Le tatsique est une langue suffisament bien construite et riche pour intéresser des dizaines et des dizaines de personnes, seulement la plupart n'ont rien avoir avec le monde des langues construites, alors il ne leur viendrait sûrement jamais à l'esprit de taper langue construite ou encore moins "tatsique" sur Internet, pourtant si ils le faisaient je doute qu'il le regretterait.

Je comprends que l'on a de quoi se décourager lorsque l'on voit le temps et l'energie accordée à notre passion et le si peu de gens qui la partage. Mais c'est normal, les conlangers, vont rarement se mettre à apprendre les langues des autres et les non conlangers non pas forcément l'idée de s'y mettre.

Cependant je pense que si notre passion était plus connue, je suis persuadé que de nombreuses personnes nous poserais des questions voire apprendraient ces langues.

Je suis sûr que si on le voulait vraiment, on pourrait faire la promo de nos petits "bébés" et que cela marcherait, mais est-ce vraiment le but ?

Pour ma part, j'ai vraiment plaisir à répondre aux questions d'une personne qui s'intérroge sur ma passion, et ce, même si elle n'apprend pas l'Elko Le fait que l'on reconnaisse la valeur de mon travail me suffit.
Par contre, contrairement à toi je préfère enseigner l'Elko que savoir qu'on l'a appris sans moi, j'aime bien ce côté prof/ élève, question/réponse, cela me permet de voire où se trouvent les lacunes de la langues où sont ce limites.

Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi apprendre une langue construite ?   Aujourd'hui à 5:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi apprendre une langue construite ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi apprendre une langue construite ?
» Pourquoi apprendre l'arabe / ????? ???? ????? ???????
» Progression logique d'une langue construite
» Des dessins animés pour apprendre la langue ?
» Pourquoi et Comment Apprendre l'Arabe Pour Comprendre le Coran ? | Nouman Ali Khan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: