L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Yolik (publié sous licence CC0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Sam 17 Aoû 2013 - 22:58

Ra di ni tena son i dot, brat i sis, pap i mam, mas i fem, tin i may, yun i vet...

Ek bina iz heksa, ep, iz hepta, ok, iz okta, i na tona iz nao/enea...

Kis li disa to: BRASIL, HE-XA-CAM-PI-ÃO !!! Very Happy

Pour les affixes (en fait des suffixes), je ne les trouve pas latins, ils seraient même assez proches des autres familles européennes:

les principaux:
-is > bret. ez/s, angl. ness, all. nis, rus. nost
-ik > bret. eg/k, angl. ic, all. ish, rus. sk/nik
-id > bret. ed/t, angl. ed/t, rus. t/nn
-in < tin > angl. tiny, rus. -nk (mais k/shk/chk plus courant, et bret. ik)
En fait en me basant sur les langues celtiques, germaniques et slaves, je pourrais interchanger -ik, -id et -in...


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 18 Aoû 2013 - 0:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
SATIGNAC



Messages : 847
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Je retrouve, moi aussi, encore un mot méhien !   Dim 18 Aoû 2013 - 0:12

Patrick Chevin a écrit:


Anoev a écrit:

Détail amusant : Gal

Yolik
Uropi
Aneuvien
poule
coq
poulet
Je vais aussi penser au dérivatifs pour les femelles et les petits d'animaux...Mad

Peut-être: ma(m) pa(p) et ni(n):

magal = la poule

pagal - le coq

nigalyo = les poussins

Ça me paraît mieux qu'avec mas (homme) et fem (femme), non ?

Auquel cas on aurait:

magal = coq
fegal = poule
nigal = poussin


J'attends vos suggestions! Basketball 
La création du yolik est un remarquable travail de synthèse et de recherche du plus petit dénominateur commun de radical indo-européen qui reprend le défi du Volapük : défi qui semblait perdu et qui méritait d'être relevé ! Les radicaux sont aussi familiers au créateur 'idioglossique' que je suis qu'à d'autres fabriquants de langue universelle et conciliatrice des enfants dispersés de Babel;
Aussi gal: coq en méhien; ce mot désigne aussi bien l'espèce ( < GALLVS)que le mâle reproducteur; gelina ( qui vient tout droit d'un dialecte franciman) désigne la poule; poje et pojim = le poulet ou poussin suivant l'âge ( < latin :PVLLVS). Du côté de ma fabrication, tout est (pseudo) étymologique et très peu systématique, ce qui fait sa faiblesse.
Encore bravo, je viens de découvrir une langue que j'ai envie d'apprendre dans mon coin, et je ne dois pas être le seul; en effet, non, ce ne sera et ne doit rester une "idioglossie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Dim 18 Aoû 2013 - 0:51

Euh, oui, merci pour cet enthousiasme, mais parler de travail de synthèse et de recherche du plus petit dénominateur commun, en ce qui me concerne, me paraît exagéré. j'imagine que d'autres ont fait ce travail, et je n'ai même pas pris la peine d'en prendre connaissance Crying or Very sad ...

Comme je l'ai dit plus haut, je suis surtout pragmatique et opportuniste dans ma démarche... voire arbitraire!

Peut-être que d'autres, trop sérieux ou méthodiques ont plus de mal à avancer... On a toujours avantage à avoir un grain de folie. tongue 

Si l'on compare au Volapük, je n'ai pas encore senti le besoin de déclinaison ni de la pléthore de suffixes que l'on trouve dans cette langue... Pourvu que la dure! Very Happy 

En tout cas, l'intérêt des "atelieristes" (labopikyo) m'encourage à aller plus loin et je compte sur vous pour m'aider!

Moi aussi je vais vous aider, en vous filant des astuces de mémorisation du vocabulaire, comme par ex:

Kis un lis gris ki disa mis en pris i yeda ris = Comme un renard gris qui dit la messe à la hâte en mangeant du riz Shocked 

Labik, ne rabik! = travailleur, pas esclave! afro

Isam / et aussi:

Ne faba mlet sen rupi yeg = On ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs.

vidi i yoki = voir et regarder
yori i skuti = entendre et écouter
legi i leri = lire et apprendre
leri i lesi = apprendre et enseigner
visi i nosi = savoir et connaître
lali i disi = parler et dire
dimi i memi = penser et se souvenir
dormi i dremi = dormir et rêver
kolpi i kulpi = frapper et accuser
kupi i merki = acheter et vendre
badi i nadi = se baigner et nager
padi i vadi = marcher et envahir

Nok! Sleep(dormi i dremi)


Dernière édition par Patrick Chevin le Lun 19 Aoû 2013 - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Dim 18 Aoû 2013 - 16:02

Denep! Div kyeta a mi laba: sunny(sunday/zondag/disul) 

(Kus iz Preslov da Dis Yolik on Pravyo Menik)

Yol konid fora dis yolik toik on pravyo menik kis di boner konik da tapi fa yol pop i nat terik pa yol men i yol org sosik, en tena di Dis olan en dim, krefi fa lesis i vedis da loni stim pa diyo prav i lib isam serti, fa yo mer gradik natik i menatik, li renos i yuz yolik i verik, tom mez popyo iz sam Statyo Enik kom mez diyo iz kusteryo metid ba li rekis.


(Extrait du Péambule à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme)

L'Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.


Ko / où

Denep = dimanche
Div = Dieu
kyeta = se repose
a = mais
mi = moi/je
laba = travaille

Kus = morceau
iz = de
Pre(d) = avant
slov = propos / mot
da = à
Dis = déclaration
Yolik = universel
on = sur
Pravyo = droits
Menik = humain

Yol konid = tous les réunis / l'assemblée générale
fora = exprime / proclame
dis = déclaration
toik = présent
kis = comme
di boner = le meilleur
konik = commun
tapi = attraper / atteindre / obtenir
fa = par
yol pop i nat terik = tous les peuples et nations de la terre
pa = pour
yol men = tous les hommes
org = organe
sosik = social
en = dans
tena = a
olan = toujours
dim = pensée
krefi = (ren)forcer /s'efforcer
lesis = enseignement
vedis = conduite / éducation
loni = allonger, augmenter
stim = respect / estime
diyo prav i lib = ces droits et libertés
isam = tout comme, de même
serti = garantir
fa yo mer gradik = par des mesures progressives (graduelles)
natik i menatik = nationales et internationales
li renos = leurs reconnaissance
yuz = application / emploi / usage
verik = véritable
tom... kom = tant... que
mez popyo = entre les peuples
isam = et de même
Statyo enik = États membres (internes)
diyo  iz kusteryo = ceux des territoires (morceaux de terre)
metid ba li rekis = mis/placés sous leur gouvernement/autorité/juridiction

Nok! Denan bino denun i si dol sata da den olun.

Bonne nuit! Demain, c'est dimanche, et à chaque jour suffit sa peine. Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 19 Aoû 2013 - 14:42

En fait, le yolik est plein de -yo et d'-ik. Laughing 

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 19 Aoû 2013 - 15:29

Nemszev a écrit:
En fait, le yolik est plein de -yo et d'-ik. Laughing 
C'est pour imiter le breton, plein de iou et de ig... Wink

Y a même le mot yoik qui veut dire pluriel!

Je vais travailler à un dictionnaire français-yolik d'environ 10 000 mots.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 19 Aoû 2013 - 23:33

YOLIKOP (le blog du yolik)

Denun desna mesok dukil deste, sit Olinda, lan Brazil.  
Lundi 19 aout 2013, Olinda, Brésil.


Mi kara kusit mik
J'aime mon quartier

Di bina un kusit vet me sit storik i mar
C'est un vieux quartier entre la cité historique et la mer

Xadid an spek stroyik ki rona di
Épargné par la spéculation immobilière qui l'entoure

To stretyo ne lelik a olun vona si ved
Ici les rues ne sont pas parallèles mais chacune suit son chemin

On diyo un turlum mona ta nib
Au dessus d'elles un phare monte jusqu'au ciel

I nok di blinka da kiyo drema a ne dorma
Et la nuit il fait des clins d'oeil à ceux qui rêvent sans dormir


Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 19 Aoû 2014 - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 17:23

Et on accentue comment ?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 19:08

Nemszev a écrit:
Et on accentue comment ?
Deux possibilités:

1- suivre la règle: voyelle précédant la dernière consonne scratch 

2- comme on veut pirat 
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 19:11

Patrick Chevin a écrit:
Ne faba mlet sen rupi yeg
Aphérèse possible lorsque deux voyelles se suivent dans deux mots différents ? ça me rappelle le grec ancien... quoique ce dernier usait plutôt de l'apocope. Mais puisqu'en Yolik l'information grammaticale se trouve à la fin du mot, normal qu'on évite de la tronquer^^

En tout cas, tu as mes encouragements ; cette langue a beau être une LAI et un espérantide -que j'éviterais en temps normal- elle me paraît jolie et pleine de potentiel. Ce sont surtout les racines monosyllabiques qui emporte mon adhésion.
Pour ton projet de "10 000 mots", vas-tu te baser sur un découpage sémantique préétabli, ou rechercher une synthèse entre les langues majeures de notre monde ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 19:40

Mardikhouran a écrit:

Pour ton projet de "10 000 mots", vas-tu te baser sur un découpage sémantique préétabli, ou rechercher une synthèse entre les langues majeures de notre monde ?
Silvano a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
Il me semble que lip chez moi c'est pour les lèvres, à vérifier... Sinon pour la graisse c'est bon aussi. Dans mon cas, le choix est limité aux monosyllabes, religieusement. :farao:Mais les limites stimulent la créativité!Idea
Ça fait combien de racines possibles?
Ça en fait pas mal:

b
bl
br
d
dr
f
fr
fl
g
gl
gr
j
k
kl
kr
kv
l
m
ml
n
p
pl
pr
ps
r
s
sb
sf
sk
skl
skr
sl
sp
spl
spr
sr
st
str
sv
t
tr
ts
v
vl
vr
x
y
z
zl
zr

soit: 50 X 5 (a/e/i/o/u) = 250 X 50 = 12 500 + mots composés deux à deux = 156 250 000! Very Happy

Je ne pense avoir besoin d'autant de mots, d'autant que la plupart des combinaison auront du mal a trouver un sens...

L'origine des racines n'est pas le problème, disons qu'il faut éviter de faire une lingwa di planeta et garder une certaine harmonie... je puise dans les langues que j'aime bien: breton. russe, et romanes essentiellement, avec éventuellement un coup d'oeil sur les germaniques, notammant l'anglais et le néerlandais... Et je fais volontiers des mixages ou des déformations comme mlet...

Sinon, pour la formation des mots, je préfère les contructions internes au lieu d'emprunts inutiles, surtout pour les dérivations, en utilisant à fond les suffixes qui par ailleurs sont beaucoup moins nombreux que dans les autres langues et notamment du volapük où on en vient jamais á bout... De même pour les mots gramaticaux...

Enfin , je ne recherche pas à priori l'internationalité des mots, pour ne pas tomber dans la concurrence systématique avec les formes connues internationalement, comme par ex. homaro  X  humanitato ( > le gros problème de l'espéranto qui ressemble aux langues internationales majeures tout en suivant ses propres règles)...


Mais pourquoi dis-tu que c'est un espérantide ? À cause de la conjugaison en i/a/e/o/u ? On retrouve la même chose en breton, à l'exception de la forme en u:

Debri = manger
Me (a) zebr(a) = je mange
Me (a) zebre = je mangeais
Me (a) zebro = je mangerai
...
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 21:13

Patrick Chevin a écrit:
Mais pourquoi dis-tu que c'est un espérantide ? À cause de la conjugaison en i/a/e/o/u ? On retrouve la même chose en breton, à l'exception de la forme en u:

Debri = manger
Me (a) zebr(a) = je mange
Me (a) zebre = je mangeais
Me (a) zebro = je mangerai
...
Wow ! Pour le coup, ma méconnaissance du breton m'a joué des tours. C'est presque comme si tonton Ludwig s'en était inspiré...
Il est vrai, je fus injuste : le Yolik a un ordre déterminé-déterminant, lui ; on en voit peu dans les LAI, dont beaucoup s'inspire de la syntaxe anglaise.

Ma question sur le lexique était plutôt de savoir sur quelle base tu vas proposer une Weltanschauung aux locuteurs ; ne serait-ce que sur la division du spectre lumineux.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 21:20

Mardikhouran a écrit:

Ma question sur le lexique était plutôt de savoir sur quelle base tu vas proposer une Weltanschauung aux locuteurs ; ne serait-ce que sur la division du spectre lumineux.
En breton, cornique, gallois...le bleu et le vert, c'est la même couleur, et chez les esquimos, il y des dizaines de sortes de blanc...

Au fait, où se place le blanc sur le spectre?

Peux-tu reformuler ta question de façon plus... mmm... terre à terre ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 21:25

Le champ lexical des couleurs suivra-t-il la division en vigueur en français, en breton, ou en russe ?
Le blanc est théoriquement la somme de toutes les couleurs ; mais les Latins distinguaient albus, "blanc mat" de candidus, "blanc éclatant".

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 20 Aoû 2013 - 21:42

Patrick Chevin a écrit:
Au fait, où se place le blanc sur le spectre?
Entre le marron et le magenta, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 0:01

Pour l'instant:

kromyo
/ les couleurs

ner = noir
rub = rouge
blu = bleu
gren = vert
bron = brun/marron
yel = jaune
gris = gris
mav = mauve
rox = violet
roz = rose
ranx = orange

Nul sam zotik do...
Rien de très exotique donc...

Mar bina bluik en mez du rokyo bron
a mi karidu di en ranx
osam lukenibik samkis yo pluvyond
tis stran
 

La mer est en bleu entre deux rochers bruns
je l'aurais aimée en orange
ou même en arc-en-ciel comme les embruns
étrange


Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 19 Aoû 2014 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 15:57

Patrick Chevin a écrit:

ner = noir
rub = rouge
blu = bleu
gren = vert
brun = brun
yel = jaune
gris = gris
mav = mauve
rox = violet
roz = rose
ranx = orange
Quelle racine tu as pris pour le jaune ? L'anglais ?
Et pour le violet ?

Sinon, avec le rouge et l'bleu, j'me sens chez moi. L'orange me déroute un peu... mais bon : c'est un choix.

Pour le rose, y a (presque) un faux-ami avec l'aneuvien : j'ai bien rooz, mais c'est uniquement  la fleur (c'est quoi en yolik ?), sinon, pour la couleur, j'ai rhod.

Pour le jaune (on y r'vient), j'ai zhàl (it. : giallo) ; avec le rouge, déjà évoqué (rub), j'ai zhub pour orange (la couleur, pas le fruit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 18:19

Pour la rose et l'orange, la couleur vient de la fleur et du fruit! On devrait donc avoir le même mot... En yolik, on peut toujours suffixer em -ik...

Rox vient du portugais rouxo et yel de l'anglais yellow, du hollandais geel et du russe жёлтый...


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 21 Aoû 2013 - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 18:20

Patrick Chevin a écrit:
Au fait, où se place le blanc sur le spectre?
En synthèse additive, celle de la lumière et de la vidéo, le blanc est le mélange des 3 couleurs basiques : rouge, vert et bleu.

En synthèse soustractive (cyan, magenta et jaune), celle de la peinture, le blanc est par défaut l'absence de pigmentation (comme les albinos).

Puristement, le blanc n'est pas une couleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 18:24

On pourrait ouvrir un fil sur les couleurs (s'il n'existe pas déjà*) ? Y a tant de choses à en dire ! Ça ne "boufferait" pas celui sur le yolik.


*Mais si ! il existe ! On pourrait y mettre l'inter de Patrik et la mienne. Les précédentes n'étant pas hors sujet : ayant trait directement au yolik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 20:13

Patrick Chevin a écrit:

ner = noir
rub = rouge
blu = bleu
gren = vert
brun = brun
yel = jaune
gris = gris
mav = mauve
rox = violet
roz = rose
ranx = orange
j'ai changé brun pour bron = marron et j'envisage de changer yel pour jal.


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 21 Aoû 2013 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 20:18

Patrick Chevin a écrit:
j'ai changé brun pour bron = marron et j'envisage de changer yel pour jol.
Tu te rapproches de l'uropi, qui dit bran et ʒel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 21:00

Silvano a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
j'ai changé brun pour bron = marron et j'envisage de changer yel pour jol.
Tu te rapproches de l'uropi, qui dit bran et ʒel.
Je pense qu'il doit y avoir beaucoup de racines uropi qui trouveraient leur place en yolik...

Pour jel, c'est déjà pris:
jel gel / glace
jelid (des) glace(s)
jelidop marchand de glaces

J'hésite en jol et jal... Plutôt le deuxième...

Bran est disponible mais je préfère le reserver pour autre chose...

Je voudrais aussi équilibrer les voyelles entre les principales couleurs:

blanc > blan
noir > ner
gris > gris
rouge > rub
rose > roz
violet > rox
bleu > blu
vert > gren
jaune > jal
mauve > mav
orange > ranx
marron > bron

Je vais adopter ces dernières formes.

Vocabulaire supplémentaire (du fil "batailles lexicales")

mar mer
riv rivière
mariv marée
marimon marée montante
marival marée descendante
marilon marée haute
maribas marée basse
mariviv vives eaux
marimor mortes eaux

La suppréssion d'une première ou dernière lettre dans un mot composé répond à un double objectif:
1- éviter les chocs entre consonnes et faciliter la prononciation et la mémorisation...
2- introduire un élément artistique et personnaliser les formes, leur donner plus de vie...


Dernière édition par Patrick Chevin le Sam 24 Aoû 2013 - 16:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 22:23

Ce n'est pas ce que c'est mon homonyme "prénomal" qui a inventé le Yolik, mais je trouve que c'est une petite langue bien cogitée, meilleure à mon avis que l'Elefanto qui n'était pas mal non plus.

Un truc qui me fait tiquer :
Pluriel en -yo : domyo = (les) maisons, yo dom = quelques/des maisons
Ce "yo" qui selon qu'il soit mis devant est indéfini, ou après est défini...

Pendant que j'y suis dans les choses qui me grattouillent :
Il existe divers suffixes pour forger d'autres mots ; ma question sera : qu'est-ce qui justifie qu'on utilise dans certains cas un suffixe et dans d'autres un mot agglutiné ?

Je reprends la phrase :
-ar > arbre (de dar = arbre): pomar = pommier, pirar = poirier, frutar = arbre fruitier
Donc on peut remplacer pomar par pomdar.
Le suffixe -ar est vécu ici comme un mot usé. Et pour les autres ?

Dans un mot forgé par 2 autres, plutôt que la suppression de la dernière consonne, ne pourrait-on pas imaginer de mettre une voyelle pour aider l'articulation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 21 Aoû 2013 - 22:56

Il existe des suffixes formés à partir d'une racine:

top (lieu) > -op = lieu pour > nadi (nager) > nadop = piscine, badi (se baigner) > badop baignoire...
dar (arbre) > -ar > pom = pomme > pomar = pommier > pomarop = pommeraie...
tan (temps) > -an > adverbes de temps > podenan = après-demain, yoan = souvent...
mak (appareil) > -ak > vedak = véhicule, fletak = avion...
tin (petit) > -in diminutif > domin = maisonnette
mon (mont) > -on augmentatif > domon = bâtisse
may (grand) > -ay augmentatif > fogay = brasier, feu de joie

Donc on ne peut pas écrire pomdar dans le sens de pommier, mais on pourrait dire dar pomik!

Pour les mots composés, c'est autre chose. ceux-ci sont aposés et par commodité on peut supprimer la dernière consomme du premier élément ou la première consonne du deuxième élement:

mar = mer
riv = rivière (et fleuve) / cours d'eau
mariv = marée
marival = marée descendante (mar + riv + val (= valée, vali = descendre)
marimon = marée montante (mar + riv + mon (= mont, moni = monter)


Dernière édition par Patrick Chevin le Jeu 22 Aoû 2013 - 14:23, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Aujourd'hui à 14:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Yolik (publié sous licence CC0)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: