L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Yolik (publié sous licence CC0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 1:41

Nemszev a écrit:
Merci pour l'explication ! Mes connaissances de base en russe n'étaient pas suffisantes...

Donc on a le sens futur avec deux constructions verbales qui ont chacune un aspect différent. L'une est apparemment un verbe être conjugué suivi d'un infinitif et l'autre est un présent avec le préfixe pro- dont j'ignore le sens. Cela prouve en tout cas que l'idée d'un temps futur codé de manière unique n'est pas forcément présente partout.
Les verbes perfectifs sont dérivés des imperfectifs au moyen de préfixes d'origine d'abord adverbiale (comme les français dé-, a-, pré-, co-, etc) qui ont ensuite parfois perdu leur sens pour ne coder que l'aspect ; mais pour les verbes qui gardèrent le sens composé base verbale + préfixe, on dériva de nouveaux imperfectifs au moyen de suffixes "fréquentatifs" comme -(v)á et -yva.
Le résultat, c'est une opposition perfectif/imperfectif qui n'a aucune homogénéité formelle. La contre-référence absolue pour une LAI.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 16:39

Grat, Mardikhouran, pa di les brilik!

Nemsev, effectivement, on peut toujours fabriquer des verbes à partir d'autre formes verbales (tout ne figure pas dans la grammaire, qui n'est qu'une indication. Le reste y est potentiellement... Rolling Eyes )

Je vais peut-être faire un projet bis, qui ne remplacera pas le premier (du moins au départ) et pour lequel je vais ouvrir un autre fil. Je partirai notamment de la substitution du suffixe -ik, qui semble gêner certains, pour le remplacer par -in (actif, contre -id passif) et donc -inis (russe -nost') qui du coup de sera plus le diminutif... J'hésite encore entre adopter -ik pour le diminutif ou le garder pour les adjectifs en plus de -in (= participe)...

Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 17:50

@Mardi': Merci pour l'explication. En effet, la langue russe est pleine de surprises... Shocked

Patrick Chevin a écrit:
Nemszev, effectivement, on peut toujours fabriquer des verbes à partir d'autre formes verbales (tout ne figure pas dans la grammaire, qui n'est qu'une indication. Le reste y est potentiellement...  Rolling Eyes )
Tu veux dire fabriquer un verbe à partir d'un adjectif comme je le propose ? Dans quelles circonstances est-ce possible ?
Le seul hic c'est quand un verbe dérive déjà d'un adjectif et n'a pas un sens adjectival: mi lona (j'allonge) n'est pas mi bina lon (je suis long), je suppose. Je préconise d'ajouter ton suffixe dans ces cas-là: mi lonika = je suis long.

Bon, je propose, mais ça reste ta langue. Je n'insiste pas si tu n'es pas d'accord !

Citation :
Je vais peut-être faire un projet bis, qui ne remplacera pas le premier (du moins au départ) et pour lequel je vais ouvrir un autre fil. Je partirai notamment de la substitution du suffixe -ik, qui semble gêner certains, pour le remplacer par -in (actif, contre -id passif) et donc -inis (russe -nost') qui du coup de sera plus le diminutif...
Chouette ! Merci Pat'.
Au fait, tu n'avais pas changé le nom de ta langue en "yolin" tout un temps ?
Je verrais bien yolin et yolik comme deux dialectes d'une même langue. drunken

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 19:44

Deux dialectes d'une même langue, c'est au dessus de mes forces... Mad  Dans mon esprit, un des deux doit prévaloir...

C'est vrai, le yolin a déjà pointé son nez...  

On n'aura jamais, en transformant une racine en verbe, un état ( Eo: bela > li belas = il est beau) mais: bel > beli = embellir...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 20:16

Patrick Chevin a écrit:
Deux dialectes d'une même langue, c'est au dessus de mes forces... Mad  Dans mon esprit, un des deux doit prévaloir...
Je blaguais, à ce sujet.

Citation :
On n'aura jamais, en transformant une racine en verbe, un état ( Eo: bela > li belas = il est beau) mais: bel > beli = embellir...
J'ignorais que la construction "li belas" (il est beau) était possible en espéranto... Une sorte d'espéranturc en fait ?...
Oui, c'est bien ce que je me disais, tes verbes sont plutôt des actions et non des états.

Mais comment expliques-tu : "li dekovrida ke skaryo yedidika" ?
J'ai interprété "yedidika" comme "était comestible", un état dérivé d'un adjectif. Mais je me trompe certainement...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 21:39

Nemszev a écrit:
J'ignorais que la construction "li belas" (il est beau) était possible en espéranto... Une sorte d'espéranturc en fait ?...
Ou d'elkéranto*, pour rester chez nous.


*Ego kala. en elko

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 2 Mar 2015 - 23:40

Nemszev a écrit:
Mais comment expliques-tu : "li dekovrida ke skaryo yedidika" ?
J'ai interprété "yedidika" comme "était comestible", un état dérivé d'un adjectif. Mais je me trompe certainement...

Li dekovrida est en fait une contraction (c'est dans la grammaire) de Li tena dekovrid. Une construction qui suit les langues européennes (le yolik reste une langue européenne même si elle prétend être universelle...).

Skaryo yedidika signifie bien "les escargots sont comestibles": yedi (manger) yedid (mangé) yedidik (mangeable) et yedidika (sont mangeable), ce qui est une entorse à la règle énoncée plus haut ! ...

Si nous appliquons la logique de la contraction de l'auxiliaire (tena yedid > yedida) on aura: bina yedidik > yedidik-a... Deux solutions:

- On peut en rejeter le principe, car ça n'est pas la voie active ;

- On peut l'accepter comme contraction de bina qui est sous-entendu, vu que le sens actif ici est peu problable: les escargots (se) rendent mangeables...

Pour éviter toute ambigüité, il est préférable de dire: Skaryo bina yedidik...

On peut aussi (et ça, j'ai oublié de le mettre dans la grammaire) sous entendre le verbe être (comme en russe) et donc dire: skaryo - yedidik...

À propos d'une éventuelle forme infinitive en -at, je précise que le choix de -i s'explique par la fait que:

- toutes les formes verbales sont en voyelles non-toniques ;
- les suffixes de dérivation sont aussi en -i (ik, id, is), non marqué temporellement ;
- pour les racines non-adjectives le substantif est déjà existant (sans -i)...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 3:31

C'est intéressant, tous ces raisonnements. Si j'étais toi, je garderais cette flexibilité dans la langue. "Skaryo yedidika" me fait aussi penser à "DVDs sell well" qui n'a pas un sens actif mais est codé comme tel, et c'est le savoir encyclopédique qui aide à comprendre (l'escargot ne se mange pas lui-même, les DVDs ne se vendent pas eux-mêmes, etc.).

Et j'aime le fait que "bina" soit facultatif comme en russe et d'autres langues. C'est ce que je souhaitais... Mais en même temps on revient au problème de départ qui est l'euphonie des finales en -ik récurrentes. Wink

Mais comme tu l'expliques plus haut, tu penses mêler adjectivation et participe actif en un suffixe -in. Donc un > uni (unir) > unin (unissant? ou unique?).

En fait, j'aime bien "yolik" comme nom de langue mais moins l'usage (comme une caricature) du -ik un peu partout.

Tu sembles faire un usage varié du suffixe -ik, car il va plus loin que le simple adjectif. Cela me fait penser au schème "fâ3il" en arabe, qui transforme un verbe en participe actif et en métier (ktb (écrire) > kâtib = écrivant, écrivain), mais tu y inclus aussi ce qui en arabe se forme avec le suffixe -î, à savoir ce qui est relatif à... Ai-je bien compris son usage ?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 17:28

C'est tout-à-fait ça. La question qui reste est de savoir si le suffixe -ik doit rester général ou si on doit lui ôter une ou plusieurs fonctions en introduisant un autre suffixe, comme par ex. -in pour le participe actif...

On pourrait avoir -an participe présent, mais ça compliquerait plutôt (ça appellerait des équivalents pour les autres temps: -in/an/en/on/un...), et -an est déjà très/trop sollicité comme suffixe temporel (de tan) et comme préposition (contre)... Le participe -in serait intemporel...

Il y a aussi le suffixe -im que j'ai fini par adopter à la place de -iko qui aller contre la grammaire générale de la langue... mais je le tolère plus qu'autre chose... En plus, il ne correspond pas aux adverbes de manière en -is, lesquels se choquent avec celle des substantifs, également en -is... Mad  

Suggestions ?...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 18:59

Mon opinion est qu'il faudrait un suffixe pour le participe présent et les métiers à partir du sens verbal de la racine, et un autre pour ce qui est "relatif au" sens nominal (ou en tout cas non-verbal) de la racine.

Ex. (EDIT)
yoli uni (unir) > yolin unin (unissant, unificateur)
yol un (un) > yolik unik (unique)

Au moins on réduirait le nombre de -ik. Et effectivement, on aurait -inis qui ressemble à -nost' et à -nis/-ness.

Je ne serais pas très friand de distinguer le temps dans le participe/nom/adjectif actif comme c'est fait en espéranto, parce que ça embrouillerait sans doute les gens. Ils pourront toujours utiliser des mots comme "futur/précédent" ou autre pour préciser.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mar 3 Mar 2015 - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 19:49

Il est vrai que le suffixe -ik possède de nombreux emplois.
Par contre, je cale toujours sur l'éventuel suffixe du passif...

Pour la conjugaison et la formation des adjectifs/participes, j'aurais bien vu qqchose comme :
Sur une échelle +/- temporelle : i e a o u : parfait/imparfait/présent/futur/irréel
Puis : -n -t -l : actif/passif/factitif

YED -> mi yedan (je mange) mi yedol (je ferai manger)

Mais bon, certains suffixes sont déjà pris, comme -on...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 19:57

Yol signifie tous et yolik, universel !

Un, c'est un et unique, c'est unik (unin serait donc unissant et uninsi, s'unissant...  cheers  Je signale quand-même qu'en yolik, (s')unissant existe déjà et se dit en uni (si)  Cool et on retrouve la lettre n dans en, comme quoi le monde (du yolik) est petit... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 19:59

Comme dirait Anoev, oupses !!! Au temps pour moi !!
En effet, je voulais dire un, uni, unin et unik !
Mais tu comprends mon idée.

Et voilà, "en uni" = "unin", il y a de la cohérence... Fais-le ! Cool

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 20:07

Lequel ? En uni, qui existe déjà, ou unin ?)
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 20:49

Unin. afro

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 21:40

Nemszev a écrit:
Unin. afro

Хорошо. santa

lal = parole
lali = parler
lali! = parle!
lalik = parleur, locuteur
lalid = parlé, (un) parler, locution
lalis = oralité
lalin = parlant
en lali = en parlant

lala = parle
lale = parlait
lalo = parlera
lalu = parlerait

lalida = a parlé
lalide = avait parlé
lalido - aura parlé
lalidu = aurait parlé

bina lalid = est parlé
...

tena bin lalid = a été parlé
...

lalop = parloir

lalar = arbre à paroles

dalalop = téléconférence (de dal = loin, lal parole et top lieu)

(da)lalak = microphone (de mak = machine, appareil)

iyoal, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 21:55

Patrick Chevin a écrit:
(da)lalak = microphone (de mak = machine, appareil)

iyoal, etc...
Comment dit-on alors un enregistreur*? un dictaphone ?


*Quel qu'il soit : analogique, numérique, enregistreur à disque, à bande (magnétophone), à carte-mémoire.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mar 3 Mar 2015 - 22:49

Von yolik! cheers


Et "iyoal" ça vient d'où ? Pour "et les autres" (et caetera), j'aurais dit "i alyo", à moins que tu ne dises "et tous les autres", alors "iyolal(yo)", non ?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 4 Mar 2015 - 2:08

Anoev a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
(da)lalak = microphone (de mak = machine, appareil)

iyoal, etc...
Comment dit-on alors un enregistreur*? un dictaphone ?


*Quel qu'il soit : analogique, numérique, enregistreur à disque, à bande (magnétophone), à carte-mémoire.

Dicter, c'est dikti et diktik le dicteur, mais pour enrigistrer/eur je dirais plutôt grav/ik/ak et pour filmer: snim cinéma snimi filmer, tourner snimak caméra et snimik cameraman... Pour la photographie: fot, fotak, fotik...

Nemszev a écrit:
Von yolik! cheers
Von, c'est l'allée, le départ et fon, c'est la langue!
Nemszev a écrit:

Et "iyoal" ça vient d'où ? Pour "et les autres" (et caetera), j'aurais dit "i alyo", à moins que tu ne dises "et tous les autres", alors "iyolal(yo)", non ?

Alyo ne peut pas signifier les autres, car al n'est pas un substantif, ni un pronom...
Le pronom, c'est un al/di al, au singulier et diyo al/yo al, au pluriel, que j'ai réduit à yoal et qui signifie effectivement d'autres plus que les autres... Mais on pourrait dire tout simplement ial... (D'ailleurs, c'est ce que j'allais mettre, mais j'ai trouvé iyoal plus joli. Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 4 Mar 2015 - 11:24

Je voulais dire: Voni, yolik!
Tu m'as expliqué ensuite le sens impératif de l'infinitif.

Iyoal et ial sonnent bien tous les deux.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Mer 4 Mar 2015 - 16:45

Je reviens sur le suffixe -in, qui me paraît redondant (outre le fait qu'il m'oblige à changer de diminutif).    

Les suffixes gramaticaux en yolik sont ceux qui permettent de passer d'une catégorie à l'autre (is/ik/id/im). Les autres, thématiques, ne sont pas des suffixes à proprement parler mais des mots tronqués de leur consosonne intitiale: dar > -ar,  tan > -an, top/xop > -op, tin > -in etc... et qui fonctionnent comme des suffixes...

Pour résoudre l'excès de mots en -ik, il y a plusieurs voies à explorer:

- interchanger -ik et -in, le premier comme diminutif, comme en breton, et le second comme agent, plus doux à prononcer... Ainsi panikin (le petit boulanger) devient paninik... Le resultat final n''est pas transcendant  Mad

- introduire un suffixe de participe actif (-in) ou présent (-an) à côté de -ik, réservé aux autres fonctions...
J'ai tendance à vouloir m'en tenir à la forme composée en + infinitif pour le participe proprement dit (fonction verbale, donc voyelle finale) : "Les migrants" > migrikyo / migriniyo / migranyo... Je préfèrer toujours -ik...

- utiliser au maximum les prépositions:

Pan (le pain) > un panik (un boulanger) / Frans (la France) > un fransik (un français)
Un panik iz Frans (un boulanger français), fem da panik (la femme du boulanger)

- Créer de nouveaux suffixes dérivés comme par exemple -or (de sor = maître) pour les professions, titres et spécialités: pan > panor (le boulanger) / les (la leçon) > lesor (le professeur) à côté de leri (apprendre) > lerik l'élève...

Je ne veux pas tomber dans l'excès de suffixes thématiques au sens trop restreint, qui finiraient par se faire concurrence, comme en français: ant / eur / ien / ois / ais / er / aire / ite / iste etc... et que les LAI ont hélas tendance à reproduire...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Jeu 5 Mar 2015 - 21:27

Le suffixe -or pour les professions me semble une bonne idée, même si le suffixe -ik pouvait avoir cet emploi.

Panik : relatif au pain, qui fabrique du pain, plutôt amateur, sans idée de profession
Panor : le boulanger (profession, expert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Jeu 5 Mar 2015 - 22:08

Patrick, fais ce qui te semble le mieux. -or est un bon suffixe qui selon moi serait productif.

Dis-moi, quand tu utilises " Mad ", ça veut dire que tu es fâché sur quelqu'un ? C'est bien le sens de "mad".

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 16 Mar 2015 - 1:12

Nemszev a écrit:
Patrick, fais ce qui te semble le mieux. -or est un bon suffixe qui selon moi serait productif.

Dis-moi, quand tu utilises " Mad ", ça veut dire que tu es fâché sur quelqu'un ? C'est bien le sens de "mad".

J'ai adopté le suffixe -or extrait de sor = maître, seigneur, sieur, monsieur. madame etc...

Quand j'utilise " Mad ", ça veut dire "je ne sais plus où j'en suis"  Wink


Dernière édition par Patrick Chevin le Lun 16 Mar 2015 - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Lun 16 Mar 2015 - 1:18

Ah d'accord, je pensais que tu t'énervais sur moi chaque fois. Laughing

Glas pa "-or". Tu bina fabor!

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yolik (publié sous licence CC0)    Aujourd'hui à 10:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Yolik (publié sous licence CC0)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: