L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Franchir le MUR du lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Franchir le MUR du lexique   Mer 26 Oct 2011 - 22:50

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Mer 26 Oct 2011 - 23:24

Pour le Kotava, Staren Fetcey a très consciemment ouvert deux voies pour faire face à ce "mur" :

1) Prévoir des mécanismes de dérivation et de composition, à la fois souples, larges et expansibles. D'où par exemple la kyrielle de suffixes potentiellement productifs ;

2) Un lexique très large de base, avec de nombreux radicaux "lâchement" définis et pas mal de synonymes. Dans l'idée que les locuteurs les spécialiseront et les autonomiseront au fil du temps au regard des besoins à venir ou mal couverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Mer 26 Oct 2011 - 23:39

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 0:20

lsd a écrit:
Le kotava fonctionnerait comme les langues auxiliaires a posteriori qui baptisent les choses mais au lieu d'utiliser des racines existantes dans telles ou telles langue nat' utilise des racines inventée.
Oui, c'est ça.

Citation :
Et dans ce cas comment nommer à brûle pourpoint une chose que l'on ne trouverait pas dans le dico ?
Et oui, comment fait-on ? Par exemple, Anoev a interrogé sur le mot "charme" (l'arbre). Et bien, bingo, il n'est pas répertorié. Sur ce coup, on peut toujours utiliser en apposition la nomenclature en latin accompagnée d'un classificateur Kotava, pour toute espèce vivante. Alors certains vont sortir leurs propositions inédites... que le prochain comité linguistique étudiera et validera ou pas, selon une grille au final hautement... subjective. Il y a trois ou quatre ans, un gros travail avait été fait dans le domaine des fruits et des plantes tropicales pour compléter. Il y a eu aussi les pierres précieuses et les minéraux, etc. Donc le lexique continuera à croître de toute manière.

Citation :
"- c'est quoi ça ? (en kotava dans le texte)
- un walkman ! (en français dans le texte)"
- c'est quoi ça ? = Tokcoba ? ou Tokinde ? ou encore Mancoba !, voire même Mana fitulaca !, cela dépendra du contexte.

- un walkman ! = Gozasiki !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 0:32

.


C'est quoi un walkman?





Vous parlez des ipods?


Weeh, gozasiki c'est trop calqué sur le français!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 0:41

Leo a écrit:
Weeh, gozasiki c'est trop calqué sur le français!!!
Chut ! c'est parce que je ne savais pas et je n'ai pas voulu paraître gourde... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 0:44

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 0:49

Leo a écrit:
Weeh, gozasiki c'est trop calqué sur le français!!!

J'voudrais bien qu'on m'explique pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 1:01

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 1:19

À c'tarif-là, aṅcănsent est également un calque, puisque c'est un appareil (sent) qui donne du son (çăn) pendant qu'on marche (aṅd); le D de aṅd et le Ç de çăn ayant fusionné en C.

Mais comment créer la traduction d'un tel appareil sans tomber systématiquement dans un calque? puisque le mot lui-mêrme décrit parfaitement l'engin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 1:23

En fait gozasiki signifie littéralement baladeur. J'aime bien la sonorité du mot. Ca gazouille comme l'ipod du voisin dans le train.

Dans ma nouvelle langue ça se dit aipod; ou zeini qui signifie petit vaisseau (pour les opérations périphériques sur la coque des vaisseaux spatiaux) (c'est le sens du mot pod en anglais, on détache l'ipod de l'ordi pour l'emmener partout).

Et pour passer du particulier au général et respecter le fil de ce fil: Dans ma langue tous les moyens sont bons pour briser le mur du lexique, qui d'ailleurs n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 5:20

Leo a écrit:
(pour les opérations périphériques sur la coque des vaisseaux spatiaux) (c'est le sens du mot pod en anglais, on détache l'ipod de l'ordi pour l'emmener partout).
À ce que je sache, le sens premier de pod est cosse ou gousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 11:14

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 11:49

Le sambahsa peut utiliser la composition et la dérivation, mais, étant très naturaliste, il préfère les sources "naturelles".

Bien sûr, la base du vocabulaire est indo-européen (j'ai des ressources très efficaces Cool ). Ainsi, le "charme" (l'arbre) est "skrobh" (cf. Lituanien : skroblas, Slave : grab; Latin: "carpinus" d'où le mot français).

Le reste vient de mots communs à des familles de langues différentes, donc d'un peu partout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 12:20

L'elko partage certaines similitudes avec le Kotava quant à la flexibilité de la création de nouveaux termes :


Sab a écrit:
Pour le Kotava, Staren Fetcey a très consciemment ouvert deux voies pour faire face à ce "mur" :

1) Prévoir des mécanismes de dérivation et de composition, à la fois souples, larges et expansibles. D'où par exemple la kyrielle de suffixes potentiellement productifs ;

2) Un lexique très large de base, avec de nombreux radicaux "lâchement" définis et pas mal de synonymes. Dans l'idée que les locuteurs les spécialiseront et les autonomiseront au fil du temps au regard des besoins à venir ou mal couverts.

A cela s'ajoute d'autres éléments permettant d'jouter des nuances (particules, auxiliaires, infixes, ordre des composants). De plus, certaines combinaisons de clés sont encore disponibles et ceux qui ont des propositions à faire, peuvent les proposer à l'académie elkanne en vue d'une validation.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 13:02

lsd a écrit:
Ta traduction va au-delà de l'homme-qui-marche, puisqu'elle rajoute le principal le SON... cheers

À ce titre, je pense que "baladeur" pour cet appareil est plus exact que walkman puisque cette machine n'est pas un être humain. Dans "baladeur" (qui ne contient qu'une notion: le déplacement) rien n'indique que c'est un homme qui se déplace ou que la machine est à l'usage d'un homme (humain) qui se déplace: ça peut être la machine considérée comme apte à se déplacer facilement (parce qu'elle se met dans une poche*).

Détail étrange dans la francophonie: Un baladeur pour la musique, une baladeuse pour la lumière° (anv: aṅdlúxat).




*et qu'elle est équipée d'un système antiroulis! les premiers magnétos à cassette (en bandoulière) couinaient au moindre mouvement!
°La baladeuse est également le nom donné à une petite remorque sans vitres latérales tractée par un locotracteur, souvent dans un parc d'attraction (anv: ĕlvàsedj, à postériori de ĕlvàs (hng: alváz) = chassis & sedj (lat) = siège ; le S sert deux fois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 14:34

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 15:16

Silvano a écrit:
À ce que je sache, le sens premier de pod est cosse ou gousse.
Oui en effet, et je me demande si les premiers vaisseaux de maintenance (ou similaires) dans la SF avaient des formes de cosse.

>> lsd - Les textes écrits dans ta langue seront un régal pour les exégètes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 15:18

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 21:46

Olivier Simon a écrit:
Le sambahsa peut utiliser la composition et la dérivation, mais, étant très naturaliste, il préfère les sources "naturelles".
Selon vous, quelle est la meilleure méthode? La dérivo-composition à partir de sources internes, ou l'emprunt de mots tout faits? Ou la tentative, comme en interlingua, de concilier les deux? Ou un mélange des deux, selon l'humeur de chacun, comme en espéranto?

Désolé, Olivier, mais j'ai un peu de misère avec une langue où enceinte et grossesse dont aussi différents que hamil et setus. (En français, l'adjectif enceinte est sans doute un euphémisme; autrefois, on disait grosse.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 21:59

Silvano a écrit:
Selon vous, quelle est la meilleure méthode? La dérivo-composition à partir de sources internes, ou l'emprunt de mots tout faits? Ou la tentative, comme en interlingua, de concilier les deux? Ou un mélange des deux, selon l'humeur de chacun, comme en espéranto?

À mon avis, il n'y a pas UNE MEILLEURE ni UNE SEULE, mais plusieurs méthodes valables selon l'idée qu'on choisit de transcrire. Dans certains cas, l'agglutination, y compris de racines différentes, voire de racines à-postériori/à-priori donne des bons résultats, du moins je pense (j'ai fait des essais*) ; dans d'autres, ça donnes des mots interminables ou bien imprononçables et il vaut mieux alors
-soit prendre directement un mot existant dans une langue quite à le triturer un peu
-soit en sortir un directement de son cerveau, avec un ou des phonèmes ou une graphie qui est censée l'évoquer (du moins, d'après l'iodéolinguiste).


*Ainsi, qobtœr signifit-il "porte à tambour", agglutination de tœr (à-post. de l'allemand Tur ; ça se prononce à peu près pareil, sauf qu'en aneuvien, le Œ est un [u:] (long)) derrière qob (à-priori): mot-toupie (ambigramme) évoquant parfaitement un tourniquet.


Dernière édition par Anoev le Jeu 27 Oct 2011 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 22:00

Et les "grossesses nerveuses" ?

Au passage, j'espère que tu n'as pas trop de misère avec le français, qui a également deux racines différentes.
"Enceinte" est attesté dès le XI° siècle.

"hamil" d'une racine sémitique signifiant "porter" peut s'appliquer à une femme portant un foetus, même tout petit, tandis que "setus" pourrait s'appliquer à l'état "exceptionnel" où elle se trouve quand cela se manifeste physiquement (gros ventre qui la force à changer de taille de vêtements) et dans sa vie (exemple : habitude de nourriture, difficulté à continuer sa vie professionnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 22:04

Anoev a écrit:
À mon avis, il n'y a pas UNE MEILLEURE ni UNE SEULE, mais plusieurs méthodes valables selon l'idée qu'on choisit de transcrire.
Mais une langue donnée privilégiera le plus souvent une méthode donnée.

Quant au sambahsa: je me mets pas en doute la validité des racines, Olivier, mais je questionne leur grand nombre, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 22:20

Sans oublier le mur d'enceinte, l'enceinte acoustique, et j'en passe.

"Chez moi", accoucher se traduit par deux paronymes possibles:

Partùres pour l'obstétricien(ne)
Partùren pour la... parturiente.

Une femme enceinte se dit partùrkad* et l'adjectif "enceinte" se dit partùr:
Ed nùpkad dan • partùr = Sa femme est enceinte
Ed nùpkad dan partùrun = Sa femme est en train d'accoucher.
Or nep imprtúnit Corvisart-es, da partùrsun.


*On ne confondra pas avec àt Partenkad = la Vierge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Jeu 27 Oct 2011 - 22:25

Et grossesse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franchir le MUR du lexique   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Franchir le MUR du lexique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lexique des huiles essentielles et de leurs propriétés
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste
» sites pour le lexique medieval?
» saint-thurien lexique breton dialectal
» Lexique breton à identifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: