L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Angaté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Angaté    Ven 6 Jan 2012 - 14:13

Suite au sujet sur la diégèse, et parce que j'en parlais récemment avec Sylvain (et que j'ai le temps), je vais poster un sujet sur l'angaté.

Dans le monde "réel", l'angaté a été l'ancêtre du sambahsa; donc vous ne manquerez pas de trouver des ressemblances même si on ne risque pas de les confondre.

Cependant, le nom "angaté" fut inventé par Dave Morris et Oliver Johnson pour leur série de jeu de rôles "Les Terres du Légende", qui a servi de cadre au LDVELH "l'Epée de Légende", fin des années 80. Je ne savais pas que, des années plus tard, je pourrais converser avec D.Morris himself sur son blog ! : http://fabledlands.blogspot.com/

Dans ce monde médiéval-fantastique, l'angaté est la langue de l'Empire de Sélentine (une sorte d'Empire Byzantin) et de Ferromaine (une sorte de Venise). Les seules indications données étaient que la langue était vaguement relié à l'équivalent du latin et du vieux germanique. J'avais donc opté pour une langue indo-européenne, avec mes faibles moyens de l'époque (il y a 20 ans !).

Linguistiquement parlant, l'angaté est indéniablement parent, mais n'en est pas l'ancêtre, ça en serait plutôt l'oncle, car le sambahsa a gardé d'autres traits IE (ex: datif), même s'il en a abandonné d'autres (ex: l'angaté a un duel, un médio-passif).

Je vais reproduire, à mon rythme, l'introduction du "Gàllik-àngate glossar" (mais pas le dico, ce qui serait trop long). Pour cet univers, j'avais développé, avec plus de détails, une autre langue, le visic (vidisk), de type scandinave, avec un alphabet runique spécial.

Je répète une dernière fois, qu'il s'agit d'une conlang artistique, pour éviter les débats inutiles... ;-)

[début de la reproduction du "glossàr"]



L'angaté se prononce généralement comme il s'écrit. La lettre "e" se prononce "è" si elle est suivie de deux consonnes. Sinon, le "e" se prononce "é" quand il est accentué, et "@" ("e" muet français) hors de l'accentuation. Le "s" ne se prononce pas "z" entre deux voyelles. Le son "j" (pour "i mouillé") s'écrit indistinctement (l'orthographe n'était pas alors vraiment fixée) "i", "j" ou "y". Entre deux consonnes, le "y" se prononce comme le "u" français, tandis que le "u" se prononce toujours "ou". Quand elle apparaît, le diphtongue ["digramme"] "eu" se prononce comme en français. Le "x" se prononce "tch".

L'angaté connaît trois genres : masculin, féminin et neutre. Comme les terminaisons qui marquaient leur différence ont le plus souvent disparu, l'angaté parlé au IX° siècle se contente d'une distinction réelle : Les animaux et les êtres intelligents sont du masculin, sauf s'ils sont exclusivement féminins. Dans les autres cas, (choses, plantes...), on emploie le neutre. Cette distinction est importante en ce qui concerne les marques de nombre, car, en effet, l'angaté en a trois : le singulier (un seul), le duel (deux), et le pluriel (plus de deux). Les cas, vestiges de l'ancienne déclinaison, se sont réduits de 8 à 3 : Cas sujet (ex-nominatif; les substantifs sont donnés au cas sujet singulier dans le dictionnaire); cas régime (car l'angaté fonctionne sur le principe du double accusatif, et méconnaît le datif; ex: la pomme est donnée au fils : àblo didònes sùnu. Et, "on donne une pomme au fils" : "sùnu didònes àblo": cf. anglais: "The son is given an apple"), et génitif (complément du nom).

Les adjectifs (identiques à leur forme adverbiale) sont invariables. Ils peuvent être substantivés en leur suffixant -o (masculin), -a (féminin), -u (neutre). Les substantifs ont la même forme aux cas sujet et régime. Les désinences sont : génitif singulier (i)s

Duel : animé : -i, génitif : -(o)rom; inanimé : -e; génitif : -ov

Pluriel : animé : -(e)s, génitif : -om; inanimé : -a (sauf en -a : pluriel : -as); génitif : -om



Pronom personnel: 1° personne 2° personne Réfléchi (pour toutes les personnes)

Singulier : égo-me tòu-te se

Duel : vei-nòsme yus-yùsme se

Pluriel : vir-nòsme vos-vos se

Adjectifs possessifs : (* : génitifs du pronom personnel, ne peuvent être substantivés)

Singulier : men tu su

Duel : *nòsmeov *yùsmeov su

Pluriel : *nòsmeon véster su



Pronom démonstratif (il, elle, ça) ou "ce, cette, cet"): cas sujet - régime - génitif

Masculin Féminin Neutre

Singulier : is-éiom-éios ia-ir-éios id-id-éios

Duel : bòtos-ios-iov iai-ias-iov ie-ie-iov

Pluriel : ies-iens-iom tei-ians-iom ia-ia-ìror

"Celà" : singulier : tat ; génitif : tios

Duel : tòstvo ; génitif : tov

Pluriel : ti ; génitif : tòisom



"Ceci" se forme en fusionnant le pronom "is" (décliné) avec "tat"; ex: istat, iatat, idtat...

Pour l'adjectif, le comparatif se forme en y ajoutant "-ter", et "-(e)st" pour le superlatif. "Que" se traduit par "kvem"

Adjectif et pronom interrogatif, et pronom relatif:

Masculin Féminin Neutre

Singulier : kvis/kvéiom/kvéios kvia/kvir/kvéios kvid/kvid/kvéios

Duel : kvo/kvios/kviov kviai/kvias/kviov kvie/kvie/kviov

Pluriel : kvies/kviens/kviom kvai/kvians/kviom kvia/kvia/kvìror



Une préposition relative commence par le pronom relatif et se termine toujours par le verbe conjugué, qui est alors écrit avec son accentuation. L'objet de la relation ne précède pas la préposition comme en français, mais au contraire la suit immédiatement. Si l'objet de la relation est déterminé mais qu'il n'est pas alors précédé d'un pronom ou de l'adjectif démonstratif "tat" ou "istat", il faut dans ce cas le précéder du pronom démonstratif "is" ("sem" pour indéterminé).

Exemples : Je mange la bonne pomme que mon père m'a donnée : Ede kvid men pater me dòno id dug ablo.

Mon père me donne une pomme que je mangerai : Men pater didono me kvid edéne sem ablo.



(j'arrête pour l'instant....)


Dernière édition par Olivier Simon le Ven 6 Jan 2012 - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Angaté    Ven 6 Jan 2012 - 17:59

Olivier Simon a écrit:
l'angaté fonctionne sur le principe du double accusatif, et méconnaît le datif; ex: la pomme est donnée au fils : àblo didònes sùnu. Et, "on donne une pomme au fils" : "sùnu didònes àblo": cf. anglais: "The son is given an apple"), et génitif (complément du nom).
Et à l'actif, ça donne quoi?

Par ailleurs, je tiens à faire remarquer que j'avais noté dans mon article en espéranto sur le sambahsa que ce dernier aurait pu être bien plus difficile sur le plan grammatical, puisque, comme l'IE, il aurait bien pu avoir huit cas et trois nombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Ven 6 Jan 2012 - 18:17

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
l'angaté fonctionne sur le principe du double accusatif, et méconnaît le datif; ex: la pomme est donnée au fils : àblo didònes sùnu. Et, "on donne une pomme au fils" : "sùnu didònes àblo": cf. anglais: "The son is given an apple"), et génitif (complément du nom).
Et à l'actif, ça donne quoi?

Je corrige "eu" en digramme et non diphtongue (c'est la copie d'un texte que j'ai griffonné il y a 20 ans).

Donc, je ne souviens plus bien de ce qui n'est pas écrit. Je viens juste de retrouver un vieux papier qui précise le document principal : "Parfois, le datif peut être rendu par "do" ou "tel"". Vu mes connaissances de l'époque, je suppose que je m'inspirais de l'anglais.

Donc : "Le père donne une pomme au fils" = "Pater didono ablo tel sunu".

Maintenant, tu comprends pourquoi le sambahsa a un datif ! (En fait, la version première du "sambahsa" n'en avait pas, si ma mémoire est bonne, puisque elle était basée sur l'angaté, et j'ai dû tout reconstruire ensuite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angaté    Ven 6 Jan 2012 - 23:37

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grelot-de-Bois



Messages : 139
Date d'inscription : 09/12/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Angaté    Sam 7 Jan 2012 - 1:05

C'est la Korè Kosmou alchimique... la correspondance macrocosme-microcosme que l'on retrouve aussi bien en extrême-orient qu'en occident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Sam 7 Jan 2012 - 12:24

Passons à la conjugaison

[extrait de l'introduction au "glossàr"]

L'angaté connaît deux voies, l'active et la médio-passive qui exprime aussi bien les formes passives que les formes réflechies (avec "se"). L'actif connaît deux modes, l'indicatif et le parfait. La différence entre ces deux modes peut être marquée de plusieurs façons en angaté. Le plus souvent, la racine verbale contient la voyelle "e" à l'indicatif, et la supprime où la remplace par un "o" pour le parfait. Dans d'autres cas, le parfait n'est pas marqué ou bien est formé en suffixant un "s" au thème de l'indicatif. On parle alors de parfait "sigmatique".

Chaque mode contient trois temps : pour l'actif indicatif, ce sont le présent (sans marque spéciale), le passé et le futur. Le médio-passif n'est synthétique qu'à l'indicatif; pour le parfait, on recourt à une forme composée, avec l'emploi du verbe "être" et du participe passé passif.

Le futur se forme en suffixant un "-e" au verbe, de même que le subjonctif se forme en suffixant un "ie" ou un "i" aux verbes intransitifs ou un "oi" aux verbes transitifs.

Le passé se forme en préfixant l'augment "e-" au verbe au présent. Si le verbe comporte déjà un préfixe, l'augment s'intercale entre le préfixe et la racine.

LISTES DES DESINENCES

(* : les pronoms personnels ne sont utilisés en angaté avec les verbes conjugués que pour marquer une insistance. Leur emploi est aussi possible pour distinguer des désinences semblables à des modes ou des personnes différentes.)

Les désinences sont présentées dans l'ordre singulier-duel-pluriel

Indicatif actif : -m (int.)/-e*(tra.), -s(int)/-ei(tra), -t(int)/-o(tra), -ves, -te*, -te*, -mos, -te*, -nt

Indicatif médio-passif : -i, -so, -es, -veso, -to*, -to*, -meda, -dve, -ntur

Parfait actif : -(v)a, -sti, -(v)e*, -veser, -ter*, -ter*, -n, -stis, -re

Quand la désinence commence par une voyelle et que le reste du verbe se termine par une voyelle, on intercale alors un "n" pour des raisons d'euphonie.

La seule exception notable à ces désinences est celle des verbes n'utilisant que celles de l'indicatif. Ainsi, "didones" (donner) se conjugue sur la base "dido" à l'indicatif et "do-" au parfait. Par ex: "didoni" = je suis donné; "doni" = je fus donné.

Participes : -actifs : racine du verbe indicatif + ig (présent); passif : + d (présent)

- actif : racine du verbe parfait + ves (actif); passif : + t ou (e)n (parfait)

Infinitifs : actif indicatif : degré zéro + "es"; passif : degré "e" + i ou base + (e)si

Infinitif actif parfait : thème du parfait + "on"

Formes de l'impératif : n'existent que pour le présent actif, sinon on utilise le subjonctif

2° personne du singulier : thème du présent + e; au pluriel : + ete

3° personne du singulier : idem + -etu ; au pluriel : + entu

Les autres formes sont tombées en désuétude.

Dans le dictionnaire, les verbes seront donnés avec leurs formes spéciales au parfait et au participe passé passif si elles existent. Exemples :

DORMIR = svep (o-o): indique que la forme de l'indicatif est "svep-", celle du parfait "svop-", tout comme le participe passé passif "svopt / svopen"

SAVOIR = ski- : donc, pas de changement

VERSER : geu (u-u); forme de l'indicatif : geu- (mais infinitif indicatif actif "gunes" pour le degré zéro) et au parfait "gu-"; participe passé passif : "gut" ou "gun"

ATTELER : iug(s); forme de l'indicatif iug-; forme du parfait : iugs- (parfait sigmatique); et participe passé passif : "iugt" ou "iugen"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Sam 7 Jan 2012 - 16:13

Suite à la demande de l'ami Janko, j'ai réussi à retrouver le lambeau de papier contenant les nombres:

Cardinaux : (indéclinables) : sem, dvo, tres, kvator, pinkve, six, septem, okto, nevem, dekem, semdekem, dvodekem, tresdekem...

Les dizaines: dventi, treti, kvarginti, pintginti, sixaginti, setvaginti, oktoginti, novoginti

100 = kemtom; 101 = kentom sem; 200: dvokentom 1000: geslo

Ordinaux : 1° de 2: proter; plus de 2: proter; 2° de 2 : alter; plus de 2 : sekvig; ensuite : trit, kvart, pint, sext, septemt, oktov, non, dekemt, semdekemt; 20° = dventit, 21° = dventitprost; 100° = kentomt; 101° = kentomt prost; 200° = dvokentomt; 1000° = geslot



Distributif: suffixe -n; cependant 1= singul, 3 = tren, 4 = kvatorn, 6 = sen, 7 = septen, 9 = noven, 10 = deken, 100 = kenton, 101 = kenton singul

Multiplicatif : suffixe -s; cependant : 1x = ojs; 3x = tris; 6x = sixens; 21x = ojs dventiskve, 100 x = kentens

Fraction: suffixe : -tel; sauf moitié = medio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Sam 7 Jan 2012 - 16:50

Pour terminer en beauté, je vais mettre une traduction (ancienne) en angaté et en sambahsa du Livre "les Terres de Légende" de D.Morris et O.Johnson :

Selentinas novkarkel est nu sol loikv kvid in kevmarg su leudmargs plerkve non plora etégo eios respublikas. Gatteva ankient Selentiums adaptre su vejgjestekhnika, viter in kvia per kentonema ia komter Khanats, oriental vagter teuda, obdére ia pakusteta, do bines tamorian horda, gigantem exerkitua gnagmenom. Tamorian gnagmens obkapre sudter plora, errapig supo su inejkvatu kviadomn laukema ankient Selentiums ekve bormnare kvid nu Novkarkel ést id. Ita klaudsre per kvid oriental vagters inkappontanes Selentium magòjre id landbendia, didonig ti plora nomen "Kagjesvangla Kredehs"

@Sylvain : je peux répondre plus précisément à ta question sur le datif:

L'exemple didonig ti plora nomen "donnant à ces territoires le nom..." montre que le datif peut être simplement posé avant l'accusatif, sans utilisation nécessaire de préposition.

Je me rends compte que j'avais fait une traduction du même texte (enfin, presque : la version anglaise) en 2007 (je suppose) en sambahsa, mais le vocabulaire ne serait plus à jour à présent. Je dois donc la refaire

Id Nov Imperium Selentina est nun id saul vestige os un Stat quod tegit, ye id culmen os sien stieure, pleista gnohn territoria. Ia legions ios awios Selentium adapteer ir combat techniques, meis besonters in ia katus qua oppos ia unte secules ibs Khanats, eusttos vagder teuts, hina bihe ia tamorian hordes, gigantesk ritterheirs. Ies tamorian ritters inmarcheer do ia suder regions, emend tsay sub ir waldh certain territoria ios awios Selentium ed formeer quo est nun id Nov Imperium. Cluseer it id lanstrei unte quod i eusttos vagders habient ghohdt invade Selentium, dahndi tibs territoria id nam "Verias Bastions".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Angaté    Dim 8 Jan 2012 - 17:59

Olivier Simon a écrit:
@Sylvain : je peux répondre plus précisément à ta question sur le datif:

L'exemple didonig ti plora nomen "donnant à ces territoires le nom..." montre que le datif peut être simplement posé avant l'accusatif, sans utilisation nécessaire de préposition.
C'est très anglais comme solution.

Après la typologie des langues selon l'ordre SVO, SOV, OSV etc., il faudra tenir compte des compléments indirects, alors?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Dim 8 Jan 2012 - 18:22

Comme je l'ai rappelé en début de fil, l'angaté n'est pas une auxlang, mais juste une conlang se situant dans un univers fictif, donc nécessairement imparfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 9:41

Un nouvelle petite traduction en angaté....

Leuder kusei pronomenom

Pronomena genosis keusontur ap eios pater materkve. Sei botos ne ginoskoto, kivil status prajpost leuder didono genos kviror ultem eios nomen bit tres pronomena. Kivil status prajpost instant skreibo indo berteys akt kust pronomena. Ieter pronomen inskribt indo berteys akt mago keusi sa habitual

En sambahsa : Leur cheus iom prenams

Ia prenams al purt sont chusen ab els dadmam. Sei ti ne sont gnohn, el civil register officier daht leur-ye al purti tri prenams quom senst biht els nam. El civil register officier niscript fauran ia chusen prenams do id gnahsa certificat. Ieter prenam inscriben in id gnahsa certificat poitt ses chust ka adic.

Libre choix des prénoms

Les prénoms de l'enfant sont choisis par ses père et mère. Si ceux-ci ne sont pas connus, l'officier d'état-civil donne librement à l'enfant trois prénoms dont le dernier devient son nom. L'officier d'état-civil appose immédiatement dans l'acte de naissance les prénoms choisis. Chaque prénom inscrit dans l'acte de naissance peut être choisi comme habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 10:05

L'angaté serait, à quelque chose près, la version "persolangue" du sambahsa ?

Quel est le cas pour les compléments circonstanciels ?

le nominatif ?
le régime ?
le génitif ?
ou bien ça dépend ?

L'existence du nom "régime" me fait penser au français médiéval et au ŧhub. Son utilisation (commun à l'accusatif et au datif) me fait penser à l'aneuvien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 10:49

Je dirais le cas régime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 12:24

Olivier Simon a écrit:
Je dirais le cas régime.

 Comment faire alors la différence (si l'angaté le prévoit, à l'inverse de français) entre

Il a attendu huit heures (il a attendu que 8:00 sonne)
Il a attendu huit heures (durant).

Je suppose : un jeu d'adpositions levant toute ambigüité, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 12:53

Je dois rappeler que l'angaté n'était pas une auxlang, juste une conlang pour JdR.

Donc comme tu le dis, pour lever l'ambiguïté, il faudrait utiliser "durant" = "per"

Vagtave okto horas vs. Vagtave per okto horas

En sambahsa, aucun risque de confusion, car on emploie deux mots différents pour l'heure en tant que durée de 60 minutes, et l'heure comme point temporel. Et, même si l'accusatif seul pourrait suffire, j'emploie le plus souvent la préposition "unte", qui indique un espace de temps (ou un espace tout court).

Is hat skohpten oct saat

Is hat skohpten (unte) oct hors


En fait, en IE, on employait l'accusatif pour la durée. Pour un moment temporel, on aurait dit "la huitième heure".

Donc : vagtave oktov hora

Pour être extrêmement pointilleux, l'accusatif en IE aurait indiqué que le type a effectivement passé les huit heures à attendre. Si c'est juste un espace de temps durant lequel il a pu faire autre chose, il s'agirait du génitif partitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 13:40

C'est de l'espérambahsa, cette langue... Razz 

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 14:46

Olivier Simon a écrit:
Je dois rappeler que l'angaté n'était pas une auxlang, juste une conlang pour JdR.
Comme j'avais dit :
Anoev a écrit:
L'angaté serait, à quelque chose près, la version "persolangue" du sambahsa ?
En fait, ce serait plutôt une langue artistisque...

Olivier Simon a écrit:
Donc comme tu le dis, pour lever l'ambiguïté, il faudrait utiliser "durant" = "per"

Vagtave okto horas vs. Vagtave per okto horas

En sambahsa, aucun risque de confusion, car on emploie deux mots différents pour l'heure en tant que durée de 60 minutes, et l'heure comme point temporel. Et, même si l'accusatif seul pourrait suffire, j'emploie le plus souvent la préposition "unte", qui indique un espace de temps (ou un espace tout court).
Compris-saisi : c'est comme la distinction anglaise hour/time, o-clock ou allemande Stund/Uhr.

Comme on parle de persolangue, chez, moi, j'ai hoψ dans les deux cas d'figure, mais c'est la syntaxe et la déclinaison qui empêchent la confusion (redondance ?) :
da waada hoψ ok (il a attendu QUOI ? l'heure 8 : accusatif)
da waada ok hoψeve (il a attendu COMBIEN ? huit heures : circonstanciel de mesure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 15:30

Nemszev a écrit:
C'est de l'espérambahsa, cette langue... Razz 

Je ne vois pas trop le rapport avec l'espéranto.

En revanche, la phonétique est plus proche de l'uropi que du sambahsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 20:15

Les sonorités rappellent l'espéranto, notamment avec les "kv" fréquents.
"Selentinas novkarkel est nu sol loikv kvid in kevmarg su leudmargs plerkve non plora etégo eios respublikas."
Rien à faire, il y a quelque chose d'espéranto.

Mais sinon, on reconnait ta patte et il y a un côté sambahsa, ou plutôt indo-européen.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Lun 29 Juil 2013 - 22:16

L'espéranto a énormément de mots se finissant par des voyelles. Seuls quelques déterminants (et encore pas tous :l'article la) finissent par des consonnes.

Quant aux mots en -kv-, y me font penser à une langue scandinave (pas le suédois : en suédois, c'est -qv-, si j'ai bonne mémoire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3313
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Angaté    Mar 30 Juil 2013 - 0:37

Moi ça me fait plus penser aux langues slaves (comme dans Moskva)

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Mar 30 Juil 2013 - 8:20

Djino a écrit:
Moi ça me fait plus penser aux langues slaves (comme dans Moskva)

Ah... c'est vrai : j'avais oublié ! Sauf que les autres caractéristique de l'angaté n'y font pas vraiment penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Angaté    Mar 30 Juil 2013 - 14:48

Djino a écrit:
Moi ça me fait plus penser aux langues slaves (comme dans Moskva)
Et d'où viennent les kv de l'espéranto, d'après vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Angaté    Mar 30 Juil 2013 - 15:09

Silvano a écrit:
Djino a écrit:
Moi ça me fait plus penser aux langues slaves (comme dans Moskva)
Et d'où viennent les kv de l'espéranto, d'après vous?

Du digramme qu, issu du latin QV. Comme le Q n'existe pas en espéranto, il est remplacé par un K. Le V est resté en l'état. L'ido a fait la démarche inverse : il a gardé le Q, mais il a transformé le V latin en... U.

On retrouve cette dualité dans kvar (esp) = quar (ido)  = 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Angaté    Mar 30 Juil 2013 - 15:40

En Espéranto comme en Angaté, les "kv" viennent tous deux des mots indo-européens en *kw.

Le Sambahsa admet au contraire le "w"; par conséquent les *kw IE sont devenus soit "kw" soit "qu-" qui se prononce [kw] devant a,o, u et [k] ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angaté    Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Angaté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: