L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hinn Dhoel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Jeu 1 Mar 2012 - 22:34

« Il ne faudrait certes pas mettre en cause Difurin, notre dernier chef, pour la chute de l'Empire. Le pauvre homme avait à peine assez d'une année pour courir de tous côtés à protéger notre terre avec des forces affaiblies. Non, il faudrait accuser la folie de ses prédécesseurs. La rage de ses ennemis. La pression des envahisseurs. La désunion de nos frères aguètes. L'inaptitude des princes. La fatigue des soldats. Non, Difurin n'est pas à remettre en cause. »

Ce texte, écrit par un érudit du Grand Val (royaume où est parlé le Hinn Dhoel), analyse la fin de la période de l'Empire Valien, qui s'étend sur près de trois millénaires et s'interrompit après une série de guerres avec un royaume voisin. Difurin, le dernier empereur, régna 3 ans et mourut sur les murs d'une citadelle frontalière, que perdit le Grand Val à ce moment; et sa mort mit fin à sa dynastie en même temps qu'à la grandeur militaire du Grand Val, puisque la défaite et le cessez le feu provoquèrent la perte par le royaume de près de la moitié de sa surface; et que les dissensions entre les six principautés fédérées composant le Grand Val laissèrent parvenir au pouvoir un roi qui tenait plus du fou furieux belliqueux que du souverain éclairé.

Voici sa traduction en Hinn Dhoel :

« Fe sear neth brudam linninn Dhifurin, huin elodh diarth, i mruin new a harwag u a arthad.
Négation . Devoir/Falloir. P3SG indéfini. Mettre-infinitif. Adv certainement. Difurin(+lénition), Notre. Dernier. Chefd'empire. en. cause. pour. article-défini. chute. particuleCDN. art-déf. Empire.
Abbedhug wuir thaudas yn ab idh nwin new hauf geil m'mer e hau weard wilam ab fêdh dwirês.
à-peine. assez. avoir-imparfait. P3SGmasc. avec. un. année. pour. tous. côtéPL (gael =>geil) . courir. notre. terre. à. protéger. avec. faibles. forces.
Fod, sear neth brigam aunir u dim athalethês.
Non. Falloir. P3SGindéfini. accuser. folie. de. ses. prédécésseurs.
A gwandîr u dim eubaun.
La . rage. de. ses. ennemis.
A ruigel u ambreganîd.
La. pression. de. envahisseurs.
A feidhas u hon agetîs erî.
Non-union. de. nos. aguètes. frères.
A femausebi u hairis.
La. Non-aptitude. de. princes.
A mebrinn u tuimmun.
La. fatigue. de. soldats.
Fod, fe Dhifurin e brudam i mruin. »
Non. ne-pas. (être) Difurin. à. remettre. en. cause.

Voilà, chers amis, un petit texte en Hinn Dhoel cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Dim 4 Mar 2012 - 12:59

Petite question de vocab: Quelle est l'aire sémantique de mruin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Lun 5 Mar 2012 - 0:02

Le sens y est plutôt comme "doute"; les valiens disent "mettre en doute". Je préfère le traduire par cause ici, mais "mruin nardh" signifie "le doute est humain" et emploie le même mot (on notera l'absence de verbe être, sous entendu dans certaines phrases comme celle ci; une caractéristique partagée par plusieurs de ses langues cousines.)

J'espère que ça répond à ta demande Smile

Toute autre question est bienvenue et, d'ailleurs, invitée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Mar 6 Mar 2012 - 14:34

D'accord. Et si je veux dire "mettre/jeter qqn dans le doute" (c'est à dire le faire douter), est-ce qu'il y a une expression similaire?
J'essaye de cerner les idiomatismes expressifs de ta langue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Mer 7 Mar 2012 - 0:00

On dira, je pense, "créer/éveiller le doute en quelqu'un", donc "rhanann mruin i sau aothed" (j'éveille le doute en mon amie). Ici, le 'i' (=en, dans) signifie à l'intérieur de la personne.

Pas de problème, c'est un plaisir pour moi de répondre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Mer 7 Mar 2012 - 2:17

Je continue alors ^^ Je vois que tu réduis les conjonctions de coordination aux canoniques "mais ou et donc or ni car" et que tu leur donnes un équivalent exact. Mais ce ne sont pas les seules: par exemple "puis" peut fonctionner comme conjonction. Et inversement, "ni" tel qu'il fonctionne en français est assez idiomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Mer 7 Mar 2012 - 3:20

En fait, j'avoue que j'ai fonctionné de cette manière - canonique - pour pouvoir débuter les traductions (le Hinn Dhoel dans son fonctionnement est très récente par rapport à d'autres idéolangues que j'ai pu créer). J'ai simplifié les choses; mais lorsqu'ensuite je traduis moi-même un texte, j'apporte souvent des modifications, puisqu'une fois mise en pratique, la théorie me semble parfois déplaisante (alors, il n'est pas exclu que j'en vienne à modifier le système des conjonctions).
J'admets tout de même que je me suis facilité la vie avec cet aspect là - c'est un système qui fonctionne et me convient, et qui conviendrait, je pense, aux valiens. Le Hinn Dhoel est une recherche avant tout "esthétique"; son système grammatical et syntaxique devait en effet correspondre dans les grandes lignes au peuple qui le parlait (je pense notamment à la prééminence du verbe dans la phrase, qui équivaut à la mise en avant de l'action - du moins dans ce que j'en pense ici); mais dans les détails, ça reste à affiner maintenant. J'y travaille !

(désolé pour les grands discours et toussa; je suis un peu grandiloquent à une heure vingt Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Lun 7 Mai 2012 - 18:31

Voici un nouveau texte, qui n'a pas beaucoup de sens, mais c'est surtout pour donner un aperçu en fait.

« Dhiar wirdh a ambor », thu aganc dueir-gîl Ferodh. O dhros hu dhaur : athas wîdhern mfuinn a saur o dam a widhir e gwyat.
Oilanc Anga-u-Îctaun u dai tagedh toeglo : « Fauth bursweir widdafin, dya daugnam vigliad-dwin erdî-hodh o wigge dawifdwont ad. »
Henn gaulas Mehyn a Magel swy glyf new fe riledham ai bursweir.


Sa traduction :
« Le ciel devient noir », dit alors Ferodh aux yeux sombres. Et cela était vrai : des ténèbres venaient cacher le soleil et faire la nuit sur le jour.
Anga des Ektiens parla de sa langue acérée : « les dragons savent que nous arrivons, leur fumée va accabler nos sens et ils nous tueront tôt ».
Mais Mehyn l'ingénieux concevait son plan pour ne pas affronter les dragons.

Analyse :
Dhiar wirdh a ambor : Devient noir le ciel

Thu aganc dueir-gîl Ferodh : Alors dit(passé simple) Sombres-yeux Ferodh

O dhros u dhaur : Et être.impft cela vrai

Athas wîdhern mfuinn a saur o dam a widhir egwyat : venir.impft ténèbres cacher.infntf le soleil et faire.infntf la nuit sur jour

Oilanc Anga-u-Îctaun u dai tagedh toeglo : Parler.passé-simple Anga de Ekton.plur de sa acérée langue

 Fauth bursweir widdafin : Savoir dragons arriver.prsnt.p3plur

dya daugnam : futur immédiat de accabler.
vigliad-dwin erdî-hodh o wigge dawifdwont ad : fumée-leur sens-nos et tôt tuer.futur.p3plur nous

Henn gaulas Mehyn a Magel swy glyf new fe riledham ai bursweir : Mais concevoir.impft Mehyn le Ingénieux son plan pour ne.pas affronter.infntf les dragons

Voilà voilà ! Ce qui nous permet de passer au lexique, devenu assez important.

Avertissement : les mots en majuscules correspondent au mot originel, celui de la langue mère, dont dérive ensuite le mot en Hinn Dhoel. Lorsqu'il y a plusieurs propositions, comme dans "Ciel : MBAR, mbaur, ambor", la dernière est la bonne, celle qui la précèdent étant des formes archaïques.

A
Abhorrer : bridh
Abîme, Crevasse, Ravin : GALR galid
Abominable : poir
Aborder : annedo
Accabler : DUKMAR, daugna
Accord : ASDYOWA, sidwith
Adresser (s') : aila
Affronter : riledha
Aider : HINAF, donne hynadh. Donne Sécurité : thyneod
Aiguisé, acéré : ADAGA; tagedh, donne Pointe : adann. Donne aussi trancher, couper
Aimer : OÐAÞ, audath
Air (au sens de mélodie) : lhun
Allégeance : fareg (de WER+[BE]REK)
Amener : HWORÎA, auria
Amer : AZANAR, asleith
Ami : aothed
Amour : MOÐA, auth
Ange: alan
Arbre : DUNED, twind
Arc-en-ciel : porth
Ardeur : haleg
Arriver : WEITER : widda
Art : MKED, gaidh
Articuler : HARK (détacher)-OMELA : harwyl (haruil)
Artisanat : AKWTO, cwith
Aube : LWEYA : luya
Au-delà : autha
Automne : daure de DAW et ROW, feuille et tomber
Avancer, aller de l'avant : aelaut
Avant : laeth
Avoir : ÞAD, thaud

B
Babiller : clotha
Bagarre : reanth
Ballade : FAERY, fair
Barde, Menestrel : cilaid (KEY+LAID)
Bataille : RÈNDEH, raennedh
Bâtiment : KAWOND, caonod
Bâtir : EKAWN, aego-
Battre:REND, reind
Bavarder, causer : auvela
Beau : RUN, rwinn,
Béer : GAL, ceil
Bénédiction : pydhar
Bien : BER. peid
Biens : dwydhion
Bleu : DOLOJ, doelaug
Bois : DROBA : traup
Bonheur : laug
Bonne fortune : baileg
Bouche : gaul
Boucher, remplir un trou : JEKAW, higaud
Brave : BAR : paud
Brèche, faille : glarif
Briller : NARKA, narig
Bruissement, bruit de feuilles : MALM, luim
Bruit : GLOS, glos
Bruyant : glauthanc
Brûler, consumer : KLEW, cilyd

C
Cacher : FNAN, fuinn
Cachot : MORN morynn
Caillou : higaer
Cave : rhonna
Caverne/Demeure Souterraine : CHORN, rhorenn
Céder : GAN, cainn
Celler : finio
Celui : ÐO, dhod
Centre : MELD, luid
Cerf : ORBONDO, arupanth
Charmant : ANDOR, andruanc
Charmer : ENDADE, aenidho
Chat : EON, faun
Chaleur : AKEL, cail
Chant : LhANG, lhaunn
Chataîgner : CHIDANON, rhidann
Chemin : MERED; rwidh
Chevelure : AKAFE, cwed
Chuchoter : FED-OMELA, faidola
Chute : harwag
Ciel : MBAR, mbaur, ambor, donne bleu et arc en ciel
Cité : RWN arn
Cœur : ALWO, auluid, donne souhait, désir, humeur
Coin, angle : hann
Comme : fy
Commencement : dheidinn
Commencer : ÐEYR, dheid, donne Commencement, Premier, Primaire
Communiquer : DWEMELA, dwyla
Concevoir, élaborer :GAWL, gaula, donne Plan, Machine, Inventer, Ingénieux, Fourbe
Confectionner : AKWND, cwino
Conférer : maodra-
Conjecture : KAMB, caub
Connaissance : ARUNA, arwinn, donne Rune, érudit, instruire, professeur
Converser : therail
Constance : fynail
Corbeau : SWROW, suirauth
Côte : gael
Coup : BELAS, pelas
Couper, trancher : DEGER, twid
Créer : KAWT, cauth, donne fabriquer, ouvrage
Crépuscule : FEDSOR, fidhaur
Cri de triomphe : GALASON, galathonn relié à Jubiler, Triomphe
Cygne : SDWN : sidunn

D
Débattre ; ER-OMEL, aroilo
Déchu, qui a perdu son honneur, humilié : RENYEB runib
Déclamer : RENDMEL henduel
Décrépit : DANAK, daneg
Défilé, col : HÈLYR : hèlyrf
Dégoût : peruid
Dehors :efau
Délivrer : BOKMA, pogian
Demander : PhRAGOS frago
Demeure, maison : GERèN, geirn
Dépouiller : WREN, wirna, donne Solitude, Désert, Voler
Derrière : FA, fa
Descendre : ROWN, rauna
Désert : cwainn
Désigner : hann
Désir : ALWAR, alwird
Détacher : HARK, arig
Détenir : ÐAD, dhauta
Détester : BOROJ, porodh, donne Haine, Haïr, Abominable, Dégoût, Abhorrer, Horreur, Odieux, Terrible
Deux : DWADA : tuad
Devant, l'avant : LAD, laud, donne Aller de l'avant, Avancer, Affronter, En face, Avant
Devenir : ÐEYHOR, dhar
Deviner : ARGAMB aria-
Deviser : rampa-
Devoir : GAMON, gaonydh
Dialecte : pwinglid
Dialoguer : tedèlid
Dieu : anilid/anilad
Difficile : ALLAGARAS, lhairyth
Dire : AEKAR : aiga
Domaine : BADAD, badhod
Dominer-Dôme (voute arche)-Au dessus, tout relié
Donner : JAN , haunn
Don : JANEN; haunid
Douleur : ROKOW, rocoinn
Dragon : Serpent du ciel : borsur
Duc, chef de guerre : BRAENOR, pranodh
Durable : anwidir
Durer : NIL, nwil
De nouveau, re- : AG, ang

E
Eau : HENED : hanneth
Echapper : HROYNU, rhoina
Effroi : YAD, ciad
Effroyable : ciadir
Elevé : DARN, daurn
Eloigner : hadhia
Empereur : medhaud
Endurant : ennilanc / ennilann selon littéraire-courant
Enfant: AVAN, awenn
En Face : helad
Engager : bauro
Entretenir : MORW, morwa
Epancher (s') : arwalho
Épargner : SODAREMME, thodaera
Epée : ERED : aredh
Epine : daig
Epouser : MADA, madho; Donne Couple (marié)/ Epoux : medhieir (tjs pl)
Epouse : miad
Erudit : AERNO, aerwinn
Esprit : ARGAN, arahan, aran
Eternel : NYELEÐ, nyledh
Eternité : niledhion
Etoile : HELA, hiledh
Être, exister : HOER : bar-
Être heureux : barlug
Etroit, restreint : HÈR, hèridh, donne défilé, col : HÈLYR
Eveil : CHENEF rhanidh
Excès : ENDWER, andwerdh
Exprimer : EBOMELA : habila-
Expression : habilain
Extérieur : hauf

F
Fabriquer : AKWON, acwo- , donne un suffixe apposé à tous les métiers d'artisanat, donne les mots artisanat, bâtir, confectionner, façonner, former, modeler, produire, travailler
Façonner : HOKWAS, hocwa-
Faible : FED, faidh, donne crépuscule
Faire : DAKAM : dago
Fardeau: harraun
Femme : DILAB dileb
Fer : CHAR, rhaidh
Feu : KALA, caledh
Feuille : DAW, daura
Fidélité : nilwedh, vient de WER (lien) et NIL (durer)
Flamme : cleigann
Fleuve : LhENED, lhanaid
Folie : AWUNEME aunir
Former : DAKEW, dagyf
Fort : DWER, duiron
Forteresse : WALS, walth
Fourbe : MEGO : mèglis
Frais : vardh
Frapper : LAST, latha donne Coup, Poing,
Frémir : KABA, cava, donne frissoner, frisson
Frisson : caboann
Frissoner : cabo-
Froid : FRER, fared
Fuir : hasua-
Fumée : hors-du-feu : yf-caledh, vigliad

G
Gardien : SDARMON, darumenn
Gifle : peladin (de paume de la main et coup)
Glace : ELHEN alhen
Glacier : MRIR-NIL: merinil
Gouffre: galadh, donne ravin/fissure/cassure
Goût : AGRYAN, grienn
Grand : DEWEN, dienn
Grandir : deunna
Graine, germe : EKEN, eceann
Griffe : NAK, naug
Gris : YORWVIN, rufinn
Guerre : DWÈN, dwinn

H
Haine : paurth
Haïr : paura
Haut : HERED : araidh
Hideux : hiruin
Homme (au sens de l'espèce) : NERED : nardh
Homme (mâle) : KEYB, cwyf
Horrible : HEREJN, garhan
Hors de, en dehors : EB², yf
Humeur : ALWADA, luadha

I
Ici : IÐ, widh
Idée : KAB, cauva, donne deviner, supposer, conjecture, notion, soupçonner, suspecter
Île : RWYD, rwid
Imaginer : MAKDA, madha-
Indiquer : ENEK, naigo, donne Nommer, Nom, Désigner, information
Information : nagild
Ingénieux : MEKEL, magel
Instruire : RANÈR, raniro-
Intention : ELAWA, launn
Inventer : MEKE, mago-

J
Jeunesse : KAWAS, gauthian donne juvénile, verdeur, sûrement relié à graine (EKEN)
Jeune fille : daulen
Jeune plante : hagan
Joie : OLEÐ, oledh
Joug : roegan
Jour : HEYA, gwyat
Jubiler : HALAS, hala-
Juger : MEDH : aedho-, donne Empereur : medhaud.
Jugement : aedhinn
Justice : SECADAR, thaegedh
Juvénile :KWALOM, cwaldir

L
Lac : YNED, winedh
Lance : EDJE, aedyth
Langage : ESTOMEL : thoel
Langue (organe) : toeglo
Langue : astaunn
Larme : OWNDE, aunit
Lien : WER, wyr
Lion : MADDEN, madhen
Loin : EDE : aidh, donne Dehors, et donne Au-delà
Long : HOWR; faur
Loquet : KAB, caum
Loup : WREV, wyriv
Loyauté : paurnn (de PARIS et NIL, preter serment et durer)
Lumière : LWE, lyth

M
Machine : GOLEN, golen
Mâchoire : halionn
Magie : HEN, hainn
Majestueux : SWNA, thuna
Mal : HERAEN : arainn
Malade : LEPhTA, lafidh
Maladif : lafidein
Mâle : JON, hion
Marcher, fouler : MER. mairo-. Donne route, chemin
Mari : meodh
Marron, brun : CHEDE, rhaedinn
Matin : voir jour.
Méfiance : YELAGA, hyla donne circonspection
Mélodie : LOND, loind
Menace : mairanc
Mer : DERWED, darwyd
Mère : NAW, naw
Mine : gaur
Modeler : ELKON, alygo-
Monde : ASBON, thauva
Montagne : FHERD, faird
Monstre : rhunn
Mordre : GAEL ; hailo- ; mâchoire
Morosité : drog en T, erushe en B
Mort : non-vie : wevoda
Mourir : wevda
Mur : fuildh
Musique : LhAND (apparenté à HAN, son) lhaunt

N
Neige : MRIR, rith
Noble, elevé, excellent, sublime : DIRON, dîr
Noir : WERED, wirdh
Nom : NAWK, anau
Nommer : hano-
Nord : FEND; faind
Nord extrême : rien à foutre, c'est pareil que le Nord chez les Valiens.
Notion : AKAMA, agaun
Nouveau : HYAN; hiann
Nuit : WDER (même racine W-D-R que noir : W-R-D) widhir. Donne Obscurité, Sombre, Ténèbres

O
Obscurité : fidhaur
Obtenir : BRAN, brauna-
Odieux : broith
Offense : DRABO, draub
Oiseau : AERY, aerinn
Ombre : CHYOM, rhoim
Ombrage : rhomanc
Oppression : barh
Or : EDEN, aedhin
Ours : BRENOR, branaudh
Ouvrage : magwidh
Ouvrir : WEL, wyla-; donne ouverture, passage, brèche, faille.

P
Pain : WADA, faed
Paire/ Deux personnes : tweith
Pardon : ÐYA, dhyodh
Pardonner : dhyo-
Parlementer : MALD, alda-
Parler : OMELA, oila-, donne aborder, articuler, bavarder, causer, chuchoter, conférer, converser, débattre, déclamer, dialoguer, langue, parlementer, dialecte, prononcer, raconter, s'adresser, s'épancher, s'exprimer, parole, langage, communiquer
Parole : OM, ammon
Partir, quitter : AFAD, fauda-
Passage, ouverture : WEDO, widhon
Paume de la main : addeun
Peine : (tristesse) rucaun
Pente : heruad
Perdre:
Perdre (se) : DASDEN, datho
Perdurer : NILIM, nilim donne aussi constance
Père : IRI, hir
Peser (planer, oppresser, dominer de manière menaçante, comme nuages) : MRUK, marca-. Donne joug, menace, oppression.
Petit : ICES, cwith. Donne aussi Poussière : YECES, fygridh
Peuple : FWLEH, fuleth
Peur : YOD, hiote, donne Effroi, Redouter, Effroyable
Pic : voir acéré pour le T
Pierre : KER cair.. Donne cailloux, Rocher, roche
Piétiner : lathebo- (de MER, marcher et latha, frapper)
Piquer : athaeg-
Plaine : thant
Plan : glyf
Plat : DAD, daudh, donne Plaine, Plateau (avec Haut) et Paume de la Main
Plateau : ardodh
Poids : roith
Poing : leithi, donne poignet
Pointe : voir acéré
Pointe de lance : aetar
Pondéré : gifas
Porte, entrée : DYR, dwir
Posséder : DATA, dhada
Possession : DATAIN, dhadeann, donne « trésor, chose précieuse, domaine »
Pousser : cweno-
Poussière : voir Petit
Pouvoir : DYER, diro- / erod-
Précieux, chose précieuse : DADON, faudin
Précipitation : HÈSWE (de SWEL, rapidité) donne : gùthue
Premier : thuil
Prendre : BARRAR, barra-
Primaire : twilinn
Prince : HERES, hires
Principal, ce qui importe : BON, boinn
Prêter serment : PARIS : paridh
Prison : (fusion de MRUK, peser, et CHORN, caverne) rogaurn
Produire : BAKWAN, fygwa-
Produit : BOWKAN, foigwar
Professeur : DARWNO, herun
Promenade : ammar
Prononcer : hoildha-
Prospérer, réussir, être en bonne santé : ALAK, aleig-, donne richesse, abondance, bonheur, être heureux, bénédiction, bonne fortune
Protéger : WILE, wila-
Puissance : EROD, eroid

R
Raconter : KOMEL, gauma-
Ravin : HÈRF, hèryf
Rapide : SWEL , sweil
Rapidité : sueilth
Rayonner : MALW : maulo-
Redouter : YHODR, iodra
Refuser, dire non, dénier : CHOY; soira-
Règne : HERNATH, herneidh
Remplir : JEKA, siega-
Répéter : AG+racine de dire
Repos : EZGE, edharod
Rester, demeurer : GER, haira-
Rêve : SORON, soradh
Richesse : laig
Rivière : RILEND (de LhENED, fleuve) : rileann
Roche : HEREK : areg
Rocher : aregadh
Roi, souverain : HEREN, hâr
Rouge : NDAM : daum
Route : MEREN, meirn
Rune : ruan

S
Sage : HWESE, gwis
Saint : AELHA, ailhe, donne Ange
Savant : WANS, wanc
Savoir : AWAS, fauth donne savant, relié à Sage
Secourir : voir Aider
Secret : FNANRES, fanredh
Sens : RIDUZ, arde
Serpent : SHWER, sueir
Servir : BEREK; baera-. Donne Vassal, Serviteur, Suivre, Prêter Serment, s'engager
Serviteur : baron
Seul : worn, apparenté à WREN, dépouillé
Siège : BERREL, baran
Six : creidh, le système numéral valien a été entièrement renouvelé au quatrième siècle AFR
Soleil : SOR : saur
Solitude : wornann
Sombre (foncé) : dur
Son : LAN, lau, donne Musique, Chant. (probablement relié à HEN, magie)
Soudain : LAH, lath
Souffrance : mwirdh (vient de MWUR, violence)
Souhait : ELOW, alau
Soumettre : MWARK, fwara-
Soupçonner : KABYELGO (kab (idée)+ yelaga (méfiance)), cavyla-
Sud : MW'RED, morod
Supposer : ÞABWN, thafin
Suspecter : gavo-
Survivre : Vie + durer

T
Ténèbres : wydharn apparu pour désigner une obscurité à connotation mauvaise.
Tenir : FARAN (racine trilitère commune avec le Fe. Afrin), faura-
Tentation : hogann
Tenter : HOG, hoga-
Terre : HWERD, weard
Terreur : arwa
Tertre : MEREG (de GER, demeurer) : mareg
Tomber : ROW rawa-, donne Chute, Déchu, Descendre, Pente, Trou/Fosse, Automne
Tombée de la nuit : raudh (WDER+ROW)
Tôt : WGEDA : wigge
Toujours : AG-NILIM, anilim
Tour : FWEL, fwyl
Tout, l'ensemble : ÛMB, hauf (hauv, haub)
Travailler : DAKWAS, darhwa-
Traverser : aembra-
Trésor : DADEN, daidhiann
Triomphe : ÞALOS, fallaith, donne vaincre, victoire, vainqueur.
Tristesse : ROK, raug, donne Peine, Fardeau, Poids
Trop : ENE, ain
Trou, Fosse : raota
Tuer: faire-mort : da-wevuda, dawifdo

U
Un : WR, aur. Donne Seul, Unique
Unique : aorinn
Univers :voir « Tout, l'ensemble »
Usé, vieux : IDONIS, fydhonar donne user, vieillir, décrépit
User : IDONO, fidha-

V
Vaillance, bravoure, hardiesse : BARAD, baraid
Vaincre : ÞOLIS, thola-
Vainqueur : tholaod
Vassal : baereg
Vaste : DOEW, dour
Venger : WRYAW, wiria-
Venir : AZ, atha-
Vent : WEYL, fail
Verdâtre : falar
Verdeur : evala
Vert : FAL, faul
Viande : EIB, eyf (eyb, eyv)
Victoire : THOLADSN, thallion
Vide : gwyl
Vie : WAD, vauda
Vieillir : AINDA, aido-
Vieux : ADAN, aedan
Violent : MWUR mwir
Voler : fweira-
Volonté : YWN, wianradh
Vouloir : YW, wyrad-
Vrai, réel : DHOR : dhaur



Toute remarque est la bienvenue, tout apport ou question aussi ! Enjoy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Sam 22 Sep 2012 - 21:03

Tu ne nous parles plus beaucoup de tes langues, Grufidh Sad ! Personnellement, je pense qu'il faudrait que tu fasses un cours sur l'Atelier Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Dim 23 Sep 2012 - 13:00

Je surfe beaucoup mais je n'arrive plus à trouver de temps pour poster... Je viens d'intégrer une prépa lettres et j'apprends à travailler, c'est.. difficile.
Et le problème est que la rentrée m'a interrompu alors que j'étais sur une réforme intégrale de toutes mes langues, que je n'arrive plus à mener à bien donc. J'entreprenais la révision de tous les radicals primitifs, de toutes les règles de phonétique historique, donc de tout le vocabulaire de toutes mes langues, un travail colossal s'il en est.
Mais aux vacances élargies de la Toussaint, je pense pouvoir être en mesure au moins de reprendre le Bethren à la racine et vous en montrer les quelques modifications phonologiques - et bien entendu, le travail écoulé sera presque invisible, sauf pour moi -, et peut-être (PEUT-ÊTRE) essayer de présenter une autre de ses cousines, ou une des ses soeurs Smile

En tous cas, je n'ai pas changé de passion et pas oublié mes langues, non plus que l'Atelier !

Rwinn wyat !
(ou, selon l'orthographe réformé de Grufidh Enanc - Académie de Asta Urna : ruiñ uiat - ce qui signifie "bonne journée" avec lénition du g- de gwyat derrière une consonne nasale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hinn Dhoel    Aujourd'hui à 17:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Hinn Dhoel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La femme du télévangéliste Benny Hinn demande le divorce
» Mise en garde à propos du Pasteur Benny Hinn (Vidéo)
» Benny Hinn " la manipulation des foules"
» Le pasteur Benny Hinn (...) !
» Benny Hinn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: