L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pépites miraculeuses de traduction...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 0:27

Parfois, en traduisant, on tombe sur des phrases qui offrent, de façon totalement imprévue, l'occasion de superbes enchaînements, allitérations ou autres formes expressives, presque des idéo-idiotismes.

Je suis toujours dans ma correction d'une traduction du "Don Paisible" de Mikhaïl Cholokhov en Kotava et je tombe sur :
paragraphe original en Russe a écrit:
- Гребани, что ль.
sens en Français a écrit:
- Rame, voyons
Qu'on traduit en Kotava en :
- Detcel, tetce ! (prononc. : detchél, tetché)
detcel : 2e personne sing. indicatif/impératif du verbe detcé = ramer
tetce : interjection signifiant "allons, allez, go !"


C'est le type même de combinaison qui pourrait facilement devenir une véritable locution (on pourrait notamment la mettre à la première personne du singulier, en s'adressant à soi-même, une exhortation : Detcé, tetce !), tant elle frappe et se trouve être "parfaite". Et dire que c'est une traduction qui la révèle...!!!

Avez-vous des exemples de ce genre, des "diamants" involontaires mis au jour à l'occasion de traductions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 10:56

J'ai un exemple de "méli-mélo phonético-sémantique" en cinétique:
frici: passereau granivore (lit. passereau des grains)
cifri: électron libre (lit. particule qui volète)
Ce n'est pas exactement une pépite de traduction mais ça m'amuse toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 11:23

Un volant-grain et un grain-volant. Very Happy

(Ah ! et si le passereau granivore en question attrape un grain volant au vol, il se passe quoi ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 13:23

J'ai des expressions ba gai dun créées par allitération. C'est plutôt utile :
- leilei lei = c'est l'aube ("la nuit est couchée")
- afa fa fan = mes plates excuses ("l'excuse loin encore")
- ada dai, aka ka = "la culture/politesse qui meurt, c'est le ciel qui tombe"
- ban pa ba, ban pa pan = "les bouts de parole sont des morceaux de pain" (dit de quelqu'un qui parle bien)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 14:49

>> Yamaw - Il se transforme en fricifri, un passereau ionisé Razz (Ca me rappelle Tischtennistisch en allemand: table de tennis de table)

>> Nemszev - Leilei lei, c'est donc le chant du coq en bagaidun sunny

Sinon, pour revenir aux pépites de traduction proprement dit, je me souviens être tombé sur quelques gemmes quand je traduisais en esperanto, mais il faudra que je fouille dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mer 18 Jan 2012 - 23:12

silent 


Dernière édition par lsd le Mer 10 Juil 2013 - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Jeu 19 Avr 2012 - 0:21

Dans la série des "pépites de traduction", je viens de repérer celle-là. Il s'agit de d'une traduction d'une citation de Jules Renard, auteur réputé pour sa misogynie (donc c'est vraiment uniquement pour les allitérations que je la relève) :

Takra ke ayikya tir glordogluk. Talgapara num talgempara.
Le coeur d'une femme est un noyau de pêche. On la mord à pleine bouche, et, tout à coup, on se casse les dents.

La deuxième phrase est superbe (littéralement : grande morsure et conséquemment cassage de dents).
Mais aussi le mot composé "glordogluk" (glorda + ogluk : pêche noyau) et sa finale -uk, comme un toc ou un clac sur un noyau

Trouvée sur le site : http://www.europalingua.eu/wikikrenteem/Ozwaks_ke_Jules_Renard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 27 Nov 2012 - 0:45

Dans ma traduction en cours en Kotava de "Le Journal d'une femme de chambre" d'Octave Mirbeau, une belle pépite.

A un endroit on a le morceau suivant : ... du bout de leurs mules à la pointe de leur chignon...
La pépite, c'est le composé la pointe du chignon : usukmucuguul.
Le hasard produit ici un terme surprenant, avec six "U", qui passerait volontiers pour un mot turc harmonique.

Le mot pour chignon n'existant pas en Kotava, je l'ai imaginé en combinant :
usuk = cheveu, chevelure + mucuga = torsade
et on composant ensuite avec :
uul = pointe
on obtient cet étonnant mot. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 27 Nov 2012 - 1:06

Pas mal, en effet ! J'ai eu le même problème en aneuvien que toi avec le kotava;, du coup, j'm'en suis sorti en puisant dans mes éléments disponibles :

kapylărys = coiffure
inlen = enrouler*;

Ce qui donne rolys

En effet, je n'ai gardé de kàpyl (cheveu : poil de tête) que la composante pyl (de piyl = poil), ce qui n'est pas bien grave : c'est pas vraiment évident d'enrouler d'autres types de poils, pas vrai ? donc...

Un mot-valise (de coiffeur à domicile) un peu tiré par les ch'veux, certes... mais on n'a rien sans rien !


*Qu'on ne confondra pas avec oklen = boucler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 12 Aoû 2014 - 13:15

Une autre belle pépite en kotava!

À l'instant, en traduisant un conte basque en kotava, je tombe sur la phrase "il frappe l'âne...", que je traduis basiquement par "in va astol tazer...", et en la prononçant à voix haute. Et là, la rencontre me frappe, on ne peut mieux dire. Tazer (du verbe tazé = frapper) est quasiment homophone de "taser", le fameux pistolet électrique des keufs! Quelle coïncidence! Et pour le coup, il s'agit d'un véritable hasard (et non d'une imprégnation subliminale), car le taser est un acronyme de la société américaine* qui l'a inventé et qui n'existait pas en 1978 au moment de la création du kotava!

* à moins que ce ne soit l'inverse! Que cette société se soit nommée en référence à ce mot, mais la possibilité de cela doit être proche du zéro absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Djino



Messages : 3326
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 12 Aoû 2014 - 13:22

Je ne fais pas le rapprochement entre le fait de frapper et le taser. Il frappait l'âne avec un taser ?

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 12 Aoû 2014 - 13:40

Non, tazé = frapper en kotava (avec un taser ou un simple bâton).
Or un taser, c'est bien fait pour frapper... Association d'idées.

edit: le mot daterait de seulement quelques années et Staren Fetcey aurait été une dangereuse manifestante écologiste à Gênes ou Seattle, ayant eu la malchance de recevoir un coup de taser, alors là... on friserait les interprétations psycho...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Djino



Messages : 3326
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Mar 12 Aoû 2014 - 14:17

Ah ok je comprends. Pour moi un taser ne servait pas à frapper en fait, d'où la confusion.

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Sam 30 Aoû 2014 - 11:36

À propos de proverbes dont on parlait sur un autre thread, je viens d'en découvrir un dont la traduction kotava est (hasard total des choses) tout à la fois littérale et géniale (au sens assonance):

Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(e)s
--> Tanoy drasun, sanoy katrasin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Sam 30 Aoû 2014 - 11:52

Troubadour a écrit:
Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(es)
--> Tanoy drasun, sanoy katrasin
Chez moi, ça donne

Ùt cem slutuna, dek cem vœnduna.

Grâce au participe, toujours identique, quelque soit le verbe. Ça ne marche que s'il n'y a pas de nom. Avec un nom, ça donne :

Ù slutan kad, dek vœndane* : moins convaincant.



*Une fille de perdue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Sam 30 Aoû 2014 - 21:59

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pépites miraculeuses de traduction...   Aujourd'hui à 18:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Pépites miraculeuses de traduction...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pépites miraculeuses de traduction...
» Evénement: nouvelle traduction de l'Iliade par P.Brunet
» [salon] Traduction
» Des contrôleurs aériens ont vu atterrir des navires non identifiés (traduction)
» MASTER(ou maîtrise)TRADUCTION JURIDIQUE REORIENTATION/CONSEI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: