L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Faire" et ses variantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 15:24

Le verbe "faire" est un de ces verbes qui est utilisé à de multiples occasions et qui peut avoir tout un tas de sens au point qu'on ne sait plus trop comment l'exprimer dans d'autres langues, idéolangues comprises.

En anglais, on a to do et to make, en russe, on a делать et cделать (mais là, c'est plus grammatical: c'est lza différence entre imperfectif et perfectif). En aneuvien, on a dor (de l'anglais) et fàk (du latin).

Fàk est du domaine du concret: c'est réaliser quelque chose. Le sens figuré est certes utilisé mais il reste quand même quelque chose de concret, même s'il s'agit de faire plaisir (fàktun plàcyns).

E fàkta ùt reanos = j'ai fait une erreur.
Komite vyabnev: la fàktun ù stewrac = Venez ce soir : on fait un ragoût
Eg dem fàkta ùt sedyc = Je me suis fait un tabouret.
Or fàktet (àt) siyx in æt sasev = faites le vide dans ce sas.

Dor est utilisé dans toutes les autres acceptions, notamment, dans
Or dorite ase pùzun = Faites les partir
Eg dem dora ù svarkàplins pavàr ed kœṅzhendawe = J'me suis fait un'p'tit'brune pendant mes vacances.
Ep stoppit dorun àt blòvun = Cesse donc de faire l'intéressant.

Quelques autres détails par là.

Bref, deux verbes seulement* en aneuvien... et chez vous? autant? plus?

*Toutefois, y a des expressions qui appellent des verbes agglutinés: golàjfak = faire l'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 18:05

En espéranto, on a fari, au sens assez large, et fabriki.
Mais il y en français de nombreuses expressions où on utilise le verbe faire mais où on ne fait rien. Faire l'amour, c'est amori (ou seksumi, plus clinique). Il fait chaud, c'est estas varme. Et on a des expressions plus courtes: faire une erreur, c'est erari, tout simplement.

Ajoutons que j'aime bien une particularité de la lingwa de planeta. À côté du vrai verbe faire, zwo, et des verbes ou préfixes signifiant faire (+ verbe) ou rendre (plus adjectif), mah et se faire ou devenir, fa, on a le verbe fai, qui ne s'emploie qu'avec un complément et signifie plus ou moins faire la chose habituelle avec ce complément. Quelques exemples tirés de la grammaire:
Citation :
  • fai kwesta — faire/poser une question, questionner
  • fai kasam — prêter serment
  • fai fiasko — échouer, ne pas réussir
  • fai interes om koysa — prendre intérêt à quelque chose
  • fai swiming — être engagé dans la natation
  • fai bak! — peut signifier "arrière!" ou "place en arrière!" etc.
  • fai avan! — peut signifier "en avant!"
  • fai kitaba — lire un livre
  • fai kama — dormir ou aller se coucher
  • fai kaval — chevaucher (ou bien aussi jouer avec un enfant en le portant sur le dos ou aux épaules — "fai kaval-ki")
  • fai gitara — jouer de la guitare
  • fai kino — regarder un film ou aller au cinéma
  • fai (defai) butas — lacer ou délacer des chaussures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 18:33

Je n'ai pas d'équivalent pour "fai" en BGD.

Fe = fabriquer, faire (une action), causatif, rendre + adj...
J'ai construit une maison = Fin fe wa dom.
Cela te fait aimer les chat = Si fe u jai maumau.
Les femmes le rendent idiot (lui font perdre la raison) = Jen fe i ha wai.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 18:37

J'oubliais: en espéranto, faire (un verbe) ou rendre (un adjectif) se traduit par igi, le plus souvent suffixé: faire travailler = laborigi; faire peur = timigi (faire craindre); tuer = mortigi (rendre mort); faire manger de l'avoine au cheval = igi la ĉevalon manĝi avenon (on pourrait dire: manĝigi la ĉevalon avenon, mais ça manquerait de clarté).

En uropi, on a deto et mako, mais je ne connais pas trop les usages particuliers, sinon que deto peut servir dans le sens du igi espéranto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 19:11

Silvano a écrit:
En espéranto, on a fari, au sens assez large, et fabriki.
Mais il y en français de nombreuses expressions où on utilise le verbe faire mais où on ne fait rien. Faire l'amour, c'est amori (ou seksumi, plus clinique). Il fait chaud, c'est estas varme. Et on a des expressions plus courtes: faire une erreur, c'est erari, tout simplement.


En fait, fàk(tun) ùt reanos est bien "faire une erreur", mais on a effectivement plus court, avec dem reanes (se tromper).

Pour "il fait beau", on dira wædr • ryln (le temps est beau) ou bien, plus calqué: a dor ryln. Ce dernier exemple, ainsi que celui que j'ai cité précédemment: Ep stoppit dorun àt blòvun montre que dor pouvait se comporter comme un verbe d'état, à savoir précéder un attribut (du sujet).

Pour golàjfak (également déjà cité), il se situe en fait, de par sa structure, entre amori et seksumi. On a effectivement:
  • go- préfixe issu de goox (sexe), qu'on retrouve aussi bien dans golàjdu que dans goprodœnktyn ou gobùnĕz.
  • -làj- issu de làjden = aimer, apprécier, trouver à son goût. Làjden est utilisé plutôt que klim dans la mesure où on ne fait pas forcément l'amour avec quelqu'un dont on est amoureux... mais au moins, c'est un moment agréable. Sinon, y a un terme beaucoup plus trivial, qu'on pourrait considérer comme sordide: goçhek
  • -fàk. Effectivement, faire l'amour, quelque soit la manière dont on s'y prend, c'est concret... très concret. Pas besoin d'faire un dessin.


Citation :
fai gitara — jouer de la guitare

Pour "jouer", j'ai également plusieurs variantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 23:00

Silvano a écrit:
on a le verbe fai, qui ne s'emploie qu'avec un complément et signifie plus ou moins faire la chose habituelle avec ce complément.
C'est la quintessence du "verbe léger" (au sens linguistique). Mais est-ce qu'il n'y a pas des cas ambigus? Par exemple, fai kitab pourrait signifier autant lire qu'écrire, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 23:01

Leo a écrit:
C'est la quintessence du "verbe léger" (au sens linguistique). Mais est-ce qu'il n'y a pas des cas ambigus? Par exemple, fai kitab pourrait signifier autant lire qu'écrire, non?
Ça, faudra le demander sur le fil idoine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 23:19

En sambahsa, il y a "kwehr", qui veut dire "faire"... Rien de spécial jusque là.

Sinon, il y a un factitif, et je recopie la grammaire :

"Faire + infinitif" peut se traduire en suffixant -eih à la base verbale au présent (les verbes en ei réduisent alors cette syllabe en i pour des raisons d'euphonie). On peut ainsi se retrouver en présence d'un "double accusatif". Exemple: Paul kaupt tom kwaun = Paul achète ce chien.
et Pauls mater iom kaupeiht tom kwaun = La mère de Paul le fait acheter ce chien.
Dah et gnoh donnent respectivement dapeih et gnopeih.
Sinon, on peut également recourir à la construction avec kwehr (faire) ou hab (avoir) + infinitif.
A noter que certains verbes se terminent en -eih sans avoir nécessairement un sens de "faire faire quelque chose". Exemple: vergeih dont l'infinitif est vergihes et signifie "éviter".
-eih suffixé à un adjectif signifie "rendre comme cet adjectif". Rudh + eih = rendre rouge, rougir.


Plus récemment, je me suis rendu compte qu'en IE, le premier verbe signifiant "faire, produire", a pu être *teky, donc en sambahsa "tyeic" peut signifier "procéder à".
Il y a certains verbes sambahsa qui correspondent à un factitif en français. Ex: "beuw" = faire devenir/faire pousser.
Quand "faire" est intransitif, on peut utiliser "ag" à la place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Lun 30 Jan 2012 - 23:26

Olivier Simon a écrit:
En sambahsa, il y a "kwehr", qui veut dire "faire"... Rien de spécial jusque-là.
N'oublie pas makh, qui veut dire fabriquer.
Ce qui me chicote, c'est qu'il semble qu'il n'y ait pas de mot pour créer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Mar 31 Jan 2012 - 1:01

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
En sambahsa, il y a "kwehr", qui veut dire "faire"... Rien de spécial jusque-là.
N'oublie pas makh, qui veut dire fabriquer.
Ce qui me chicote, c'est qu'il semble qu'il n'y ait pas de mot pour créer...

Ah, si...

C'est "cree", dérivé de "creation".
Et également "(oi)skeip", dans le sens de "former".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Mar 31 Jan 2012 - 1:23

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Mar 31 Jan 2012 - 1:35

Pour "créer", en aneuvien, on a l'ultra-à-postériori krate (-a, -éa), utilisé dans tous les cas de figures:

Da krata ùt sàgs, ùr fidur... ùt Utenvỳrac = Il a créé une histoire, des personnages... un univers.
Àt œṅdat, in àt solonojdev, krate ùt magnac = Le courant, dans le solénoïde, crée un champ magnétique.

Bref, ce verbe ne réserve pas trop de surprises, du moins, en aneuvien. Pour "faire", "donner", "passer", et quelques autres, c'est un autre paire de manches!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Mar 31 Jan 2012 - 1:46

Dans la ptite langue et dans le cinétique, la plupart du temps faire comme verbe léger ne se traduit pas, les mots fonctionnant comme substantifs et verbes.

Mais dans celle que j'ai en préparation, on utilise le verbe -da, qui se suffixe, pour les cas les plus proches du sens de "produire":

saa: lumière, jour -> saada: faire de la lumière, briller
huu: vent, souffle -> huuda: faire du vent, souffler
siu: acide, électricité -> siuda: produire du courant électrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Mar 31 Jan 2012 - 13:11

En mlanče, on a deux racines principales (partagées avec les autres langues de la famille)

GHM : qui évoque un acte, un fait, peut donc servir de factitif
XHM : qui s'applique d'avantage à une fabrication, un façonnage ou une création (matérielle)

pour les propositions du premier post, cela nous donne :

avec la racine GHM

j'ai fait une erreur = Pyačas če camünth
Faites les partir = ac caman šhes yves

avec la racine XHM

Je me suis fait un tabouret. = če taburetas xhehümbh
Faites le vide dans ce sas. = Ac xhehan ümis ëbmoravo

mais la langue permet de transformer facilement des substantifs en verbe, la séparation entre les deux n'étant pas très claire, la plupart du temps on aura donc des verbes :

Venez ce soir : on fait un ragoût = Ac meman jes čevo bhim dhayim : le ragutün
Cesse donc de faire l'intéressant. = Ac čosan yes cÿašan

et pour le dernier, on passe a un sens très différent, avec la racine YWG plus proche de l'espagnol gozar (jouir de, profiter de) :

J'me suis fait un'p'tit'brune pendant mes vacances. = Yucümombh če sacas bhouthas ymu čivo vakansivo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Faire" et ses variantes   Aujourd'hui à 9:45

Revenir en haut Aller en bas
 
"Faire" et ses variantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pesto alla Genovese, et pourquoi pas quelques variantes ;)
» "Faire" et ses variantes
» Ouh la ça va faire mal (ou pas)
» quoi faire avec des poivrons ?
» petite entrée facile à faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: