L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Métaphores animales & autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Métaphores animales & autres   Jeu 15 Mar 2012 - 14:28

Urko a écrit:
Je pense qu'il faut garder l'ambiguité entre sens propre et figuré pour permettre les jeux de mots que trop de précision rendraient impossibles.

En fait, l'aneuvien fait la part belle au paronymes, moins ambigus que les homonymes mais qui llaissent quand même un certain "champ" à qui veut jouer sur les mots.

Par ailleurs, l'hypothèse Sapir-Whorf se vérifie y compris entre l'uropi et l'aneuvien, puisque certains termes d'animaux utilisés à des humains ne correspondent pas :

On ne peut pas traduire kuna par hœndkad, ni kun par hœndak parce que les acceptions sont tout-à-fait différentes.

Pour changer de bétail, voici ce qu'on peut obtenir en aneuvien avec un bovin (boov) et un humain :
bóvendu* = vacher, cowboy (déjà cité)
bóvdu* = humain à l'allure bovine.

Mais:
Æt profesor • erbèçher qua eper! = Ce professeur est plus vache que jamais !


Pour le porte-clés, tu as raison. Ce n'est pas l'ustensile (en anneau) en lui-même qui porte les clefs, mais il permet effectivement de porter des clefs ensemble sans qu'elles s'éparpillent dans le fond d'une poche. Le terme "porte" peut alors être considéré comme "indirect" (qui permet à celui qui l'a de porter sur lui... (ouf)).

Pour porte (sauf porte-fenêtre, beeen sûûr), j'ai l'agglutination de l'élément -fèrsat s'il s'agit d'un dispositif et de -fèrdu* s'il s'agit d'un humain

fljofèrsat = portefeuille
klafèersat = porte-clés
mifèrsat = porte-manteau (porte-vêtement)
penfèrsat = porte-plume
exilafèrdu* = porte-drapeau
gonfèrdu* = porte-flingue

*Fléchissable en -dak (♂), -kad (♀), bien entendu.


Dernière édition par Anoev le Dim 18 Mar 2012 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Jeu 15 Mar 2012 - 23:05

Urko a écrit:
Pour galkad, on dira tout simplement gala = poule (oiseau) et poule (femme, cocotte). D'autres noms d'animaux peuvent être utilisés au sens é: gova (vache = grosse femme lourde et bête), kuna (chienne = salope), kata (chatte = femme féline, caressante et hypocrite). Je précise que les mêmes mots existent au masculin: gov (boeuf = lourdaud bébête), kun (chien, salopard), gal (coq…du village), kat
Tiens c'est intéressant ce petit paragraphe. Parce qu'il pose sans en avoir l'air une question assez fondamentale. Au-delà des sens premiers des mots, une langue construite doit-elle promouvoir une stratégie métaphorique purement décalquée culturellement ? Ou bien doit-elle plutôt essayer d'engager vers une expressivité propre et appuyée sur une imagination autonome ?

Est-ce qu'en Uropi on dirait "vulpa" pour une mégère, une femme de mauvais caractère (cf. vixen) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Jeu 15 Mar 2012 - 23:39

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Ven 16 Mar 2012 - 0:09

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Ven 16 Mar 2012 - 0:12

lsd a écrit:
Quelqu'un a-t-il trouvé une base de donnée multilingue des métaphores usuelles Question
Non, mais j'avais commencé à faire des recherches tous azimuths pour la ptite langue, laquelle était un maelstrom de métaphores. D'une façon générale j'ai découvert qu'il faut se méfier des métaphores animales visant les traits de caractère car leur symbolique varie énormément selon les cultures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Ven 16 Mar 2012 - 0:31

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Ven 16 Mar 2012 - 0:50

Dans le domaine des métaphores animales, j'ai
Alsy syver qua ùt dysprýman kagœjs:
 
lsd a écrit:
...amoureux comme une chatte devrait être international (...) quand aux poules...

Et les biches, alors ? Y a les mots aneuviens kervek & hervekad qui correspondent. Vous devinerez facilement auquel correspond la métaphore. Pour les amateurs (seulement), y a aussi
hœndekad (à ne pas condondre, surtout, ni avec hœndenkad, ni avec hœndkad, déjà évoquées ici).
çhwinekad (à ne pas confondre avec çhwinkad, même si on peut y trouver quelques similitudes*)
gatkad
galkad
hykínkad° ...

*Dans çhwinkad, y a l'appétit sexuel en moins. Ne subsiste que la saleté. Bref, guère engageant, en somme. Çhwinkad vient de çhwin (cochon, porc) + kad, çhwinekad vient de çhwinek (truie) + kad
°Vient de Hykíkin (hyène) + kad.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Sam 17 Mar 2012 - 20:55

Sab
Citation :
Tiens c'est intéressant ce petit paragraphe. Parce qu'il pose sans en avoir l'air une question assez fondamentale. Au-delà des sens premiers des mots, une langue construite doit-elle promouvoir une stratégie métaphorique purement décalquée culturellement ? Ou bien doit-elle plutôt essayer d'engager vers une expressivité propre et appuyée sur une imagination autonome ?

Est-ce qu'en Uropi on dirait "vulpa" pour une mégère, une femme de mauvais caractère (cf. vixen) ?
Expressivité propre et imagination autonome sont plutôt les caractéristiques d'une persolangue où le créateur peut laisser libre cours à son imagination.

L'Uropi se veut une langue commune (c'est en tous cas son ambition), c'est à dire qu'il met en lumière les points de convergence existant entre un certain nombre (le plus grand nombre possible) de langues.

Prenons l'expression avoir une faim de loup: le loup se retrouve dans cette expression dans 8 langues (la liste n'est pas exhaustive): fr, it, ang, su, da, rus, tch, gr; seuls l'espagnol emploie hambre canina (de chien), l'allemand Bärenhunger (d'ours), et le néerlandais als een paard (de cheval).
On dira donc en Uropi: So fami wim u vulp = être affamé comme un loup

Même chose avec le proverbe une hirondelle ne fait pas le printemps: nous avons hirondelle dans 11 langues (contre coucou en grec); printemps dans 6 langues contre été dans 6 langues
(Voir le fil traduction de citations et de proverbes)

Vixen, en Uropi, c'est volsa (plus proche de vixen et du nd vos = renard), mais ce n'est pas une mégère, plutôt une femme rusée, comme vols, le renard, dont la ruse est la caractéristique principale dans beaucoup de langues

Vulpa, c'est la louve, comme son homologue mâle vulp, mangeur d'hommes, c'est une dévoreuse d'hommes, au sens figuré, s'entend, comme la "lupa" latine et italienne et ses lupanars

Il est assez naturel que l'être humain projette sur les animaux en qui il reconnaît une espèce voisine, des traits de caractère qui lui sont propres. Mais cela reste des métaphores et ça nous laisse une certaine marge de liberté, d'inventivité, de créativité.

Swin, comme Schwein, cochon, porco, puerco, swine/pig, svin'ia, gourouni…symbolise la saleté physique et morale (= salaud, qui lui-même vient de sale):
Jedo wim u swin = manger comme un cochon
He s'u veri swin = c'est un vrai salaud

cirva (biche) peut désigner une femme grâcieuse et délicate.

lsd
Citation :
beuuuh , amoureux comme une chatte devrait être international I love you (pour les pays qui en ont à la maison plutôt que dans le garde manger) idem pour grosse comme une vache*
Tu as raison, d'ailleurs je crois qu'il y a beaucoup moins de différences culturelles qu'on veut bien le dire. Lorsque l'on fait des comparaisons inter-linguistiques, on insiste toujours sur les différences, jamais sur les similitudes
* al Eine blöde Kuh = une grosse connasse

Je suis frappé, quand on regarde par exemple les proverbes chinois, de voir combien ils nous sont proches (comme peuvent l'être d'ailleurs des proverbes indiens ou arabes)
Voir par ex. Proverbes chinois sur le Blog Uropi
http://uropi.canalblog.com/archives/2011/03/21/20687506.html

Je ne suis pas loin de penser qu'il existe une sagesse universelle. farao (celle de Thot, l'ibis, bien entendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 9:52

Urko a écrit:
[...]d'ailleurs je crois qu'il y a beaucoup moins de différences culturelles qu'on veut bien le dire. Lorsque l'on fait des comparaisons inter-linguistiques, on insiste toujours sur les différences, jamais sur les similitudes

Je suis frappé, quand on regarde par exemple les proverbes chinois, de voir combien ils nous sont proches (comme peuvent l'être d'ailleurs des proverbes indiens ou arabes)
Je ne suis vraiment pas persuadée par tes conclusions sur les métaphores animalières. Toutes celles que tu prends le sont aux sources culturelles occidentales, bonne illustration d'ailleurs de "communauté culturelle". Faim de loup, cela ne veut rien dire à l'origine en Polynésie

Si tu penses au cochon et ses connotations de malpropreté, pour un musulman ou un juif cela va bien au delà, chacun le sait. Et pour te citer un exemple pris très loin de l'occident : en Tahitien, si je te traite de tiatiauri (rémora), que crois-tu que cela peut bien signifier ?
Spoiler:
 
De même, la murène (puhi) est facilement classée dans les animaux repoussants par tout popa'a (européen, blanc), alors que dans la mythologie polynésienne elle est la plupart du temps très positive, assimilée à Hine la première femme et déesse, et les métaphores la concernant avec.

Quant aux incidentes que tu fais sur les proverbes chinois, les prends-tu à leur source directement (en mandarin donc, je ne crois pas que tu le connaisses) ou bien sont-ce les traductions qu'on en trouve qui te convainquent ? Es-tu sûr de leur fidélité et qu'il ne s'agisse pas plutôt d'analogies ? Traduttore, tradittore, tu connais le proverbe italien

Pour vixen (mon excuse pour avoir confondu vulp* et vols en Uropi), je pensais au sens figuré de l'Anglais, que tu n'es pas sans connaître, j'imagine, et qui précisément ne se retrouve ni en Français ni en Espagnol tel quel par exemple.


*sans savoir, c'est "goupil" qui m'est venu à l'esprit --> vulp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 11:57

En fait comme l'uropi se limite à l'occident il peut puiser dans une culture partagée, notamment latino-biblique, avec par exemple le méchant serpent veule et fourbe (et la méchante gonzesse) contre le gentil dieu (et le gentil adam); mais c'est sûr qu'au-delà des frontières de l'empire, le totem du serpent, par exemple, a une tout autre signification.

Il faudrait scinder ce thread, qui est passé du génitif aux métaphores, mais j'hésite sur la section où placer la suite. Il s'agit clairement de langues auxiliaires, mais la section du même nom n'est pas faite pour les débats généraux -- ou alors on décide qu'elle le sera désormais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 12:55

Sab a écrit:
Si tu penses au cochon et ses connotations de malpropreté, pour un musulman ou un juif cela va bien au delà, chacun le sait. Et pour te citer un exemple pris très loin de l'occident : en Tahitien, si je te traite de tiatiauri (rémora), que crois-tu que cela peut bien signifier ?
Spoiler:
 


Même si le radical est différent, on retrouve la mouche comme "bestiole néfaste", puisque le nom de cet insecte (næçh) se retrouve comme préfixe péjoratif de toute sorte et pas uniquement pour symboliser la saleté, le manque d'hygiène ou bien l'espionnage privé.

neçhmwý = doucereux
neçhrýln = bellâtre
neçhœnd = (sale) cabot
neçhrýfdu = mouchard (sryf = rapport d'un fait).

Quant à blaat, sauf le dégoût qu'il inspire, il n'entre guère dans le lexique autrement que pour le bestiau qu'il représente. Sauf peut-être dans blaṅsnet = cafard (intense tristesse, de blaat et snaṅset (tristesse)) le a sert deux fois /blɑ̃snət/ le ṅ se se prononce pas et ne sert que pour la nasalité du a qui le précède (chapelet de consonnes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: scission temporaire   Dim 18 Mar 2012 - 13:20

Sab
Citation :
Je ne suis vraiment pas persuadée par tes conclusions sur les métaphores animalières. Toutes celles que tu prends le sont aux sources culturelles occidentales, bonne illustration d'ailleurs de "communauté culturelle". Faim de loup, cela ne veut rien dire à l'origine en Polynésie
C'est une question de point de vue: le verre à moitié vide, ou le verre à moitié plein: soit on met l'accent sur les différences, soit on met l'accent sur les similtudes.

Je ne nierai pas que les loups sont plutôt rares en Polynésie, de même que les perroquets ne pullulent pas dans les forêts de Sologne. Les langues ont forcément une couleur locale.

Mais attention, il faut bien voir où peuvent mener ces 2 points de vue poussés à l'extrême: trop insister sur les différences mène à la xénophobie et au racisme, comme Sepulveda qui nie l'humanité des Indiens dans La Controverse de Valladolid

Pour moi il y a une seule humanité qui se décline en une foultitude de formes et de couleurs qui sont celles de la vie, ou, si tu préfères, les humains sont différents instruments de musique, certains se ressemblent plus que d'autres: trompette, clairon, clarinette ≠ violon, violoncelle, guitare, mais tous jouent la même symphonie, la symphonie de la vie.

Lorsque j'étais en Afrique j'ai appris le wolof (que j'ai oublié depuis, hélas), mais il y avait un proverbe qui disait en gros "peu à peu on attrape le singe dans la savane" golo ci ndiaye (ou qqch comme ça)
Il et clair que le sens est "petit à petit, l'oiseau fait son nid".
Or on dit
en néerlandais "la goutte qui tombe creuse la pierre"
en italien "avec le temps et la paille mûrissent les nèfles"
en grec "doucement, doucement, le raisin vert devient du miel"*

Sont-ils plus différents du proverbe wolof qu'ils ne le sont entre eux ? J'en doute. Il y a une sagesse universelle qui dit qu'avec de la patience on obtient des résultats. Il y a aussi un proverbe chinois (pardon une traduction) qui dit la même chose, mais je ne l'ai pas en tête.

* bien entendu, on n'aura pas de raisin dans le Sahara, ni de singe en Auvergne.

Traduttore, traditore
Il ne faut pas non plus exagérer: les traductions sont fidèles à 90%, infidèles à 10% … 25% pour les mauvaises traductions (j'ai eu différentes traductions des proverbes de KŎNGFŪZĬ et de LĂOZĬ, les différences ne sont qu'une question de style)

Occidental
Voilà un mot que je déteste, que j'abhorre, que je hais, que j'exècre. Evil or Very Mad
Géographiquement, c'est une absurdité: on est tous l'occidental de qqun: les Japonais étant les occidentaux des Américains, les Chinois, les occidentaux des Japonais, les Russes les occidentaux des Chinois… et on peut faire la même chose avec l'hémisphère sud. Ou alors, il faut dire "les blancs"… avec ce que cela implique …

Historiquement, c'est tout aussi absurde, le mot remonte à la division de l'empire romain entre empire d'orient (Byzance) et empire d'occident (Rome) ou au schisme de 1054 entre l'église d'orient et l'église d'occident pour des broutilles comme le filioque (le saint esprit procède du père et du fils ou du père seul … Rolling Eyes)

En revanche, il y a une civilisation européenne, comme il y a une civilisation chinoise, indienne, égyptienne, aztèque, inca, aborigène, inuit, etc. Il y a aussi des langues indo-européennes qui s'étendent sur un domaine beaucoup plus vaste et qui ont énormément de points communs entre elles …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 13:24

Oscour !

Je suis sûr que pendant que je rédigeais mon message, ce coquin de Leo a mis sa menace à exécution et a viré le message de Sab auquel je répondais sur un autre fil. affraid

Mais Zoù ? Il faut prévenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 14:21

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 21:09

Urko a écrit:
Oscour !

Je suis sûr que pendant que je rédigeais mon message, ce coquin de Leo a mis sa menace à exécution et a viré le message de Sab auquel je répondais sur un autre fil. affraid

Mais Zoù ? Il faut prévenir !

J'arrive après la bataille. Ce n'est pas moi qui ai scindé le thread, et ce n'était pas une menace, lol.
Je vais ajouter un lien vers le nouveau thread.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 21:19

Je fais un double post intentionnel afin de upper pour signaler les changements dans ce thread. La scission du thread sur le génitif a été faite alors qu'Urko postait une réponse au sujet des métaphores, et son post est resté coincé là-bas. D'autres ensuite on posté dans ce thread-ci. L'ordre chronologique ayant été respecté lors de la fusion du post d'Urko que je viens de faire pour corriger le hic, la conversation semble chaotique, chacun semblant ignorer les arguments des autres. Ne vous étripez pas, ce n'est qu'une fracture spatio-temporelle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Dim 18 Mar 2012 - 21:31

Leo a écrit:
Ce n'est pas moi qui ai scindé le thread...

C'est moi. J'ai lu je ne sais plus où que quelqu'un avait proposé la césure. J'ai donc exécuté. J'aurais peut-être dû mettre un "pont".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Lun 19 Mar 2012 - 12:53

OK LEO et Anoev
Je plaisantais bien sûr en parlant de menace et de coquin ! Laughing

Cela dit, ça fait vraiment un drôle d'effet quand on est en train de répondre à des messages et qu'on constate que le fil a disparu sous ses pieds… un peu comme si on sautait dans le vide en ayant repéré une plateforme pour atterrir et qu'on s'aperçoit trop tard que la plateforme a disparu… ah…ah…ah…argh affraid

Bon tout est rentré dans l'ordre, et ma réponse a été mise au bon endroit, mais le problème c'est que le fil a été coupé (au sens propre et au sens figuré) et que je n'avais aucun moyen de le retrouver… il faudrait réfléchir au moyen de mieux soigner les transitions … (ça ne doit pas être bien compliqué)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Lun 19 Mar 2012 - 23:57

Les opérations de coupure sont malheureusement toujours un peu délicates, et parfois carrément acrobatiques lorsque le fil est dans une période d'activité. Il faut attendre que tous les trains soient en gare pour remplacer les rails sinon on se retrouve avec des noeuds de tôle sur les bras ^^

Pour en revenir aux métaphores animales, c'est vrai que certaines se retrouvent d'une langue à l'autre dans une aire culturelle donnée, et parfois au-delà, mais il y a parfois des nuances qui peuvent piéger. Par exemple je ne suis pas sûr que vixen et zorra (renarde en anglais et espagnol) aient toujours le même sens figuré. Dans les zones hispanophones que je connais, la zorra c'est la manipulatrice, l'hypocrite, la "fouine" (autre métaphore), tandis que vixen a de nombreux sens, de la mégère à la femme qui "a du chien" (autre métaphore).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Mar 20 Mar 2012 - 2:56

Leo a écrit:
...tandis que vixen a de nombreux sens, de la mégère à la femme qui "a du chien" (autre métaphore).

Approximativement, l'équivalent de hykínkad (femme autoritaire, qui aime "écraser" les hommes), assez proche (sans forcément coïncider parfaitement) de hœndkad, femme au caractère de dogue.

Pour les équivalents masculins, on a hœndak (déjà évoqué), toutefois, la hyène a pour équivalent d'autres animaux, comme par exemple lobedak (loup), leodak (lion) etc, termes pas forcément à prendre en bonne part, comme c'est le cas dans d'autres langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Mer 21 Mar 2012 - 14:35

lsd
Citation :
bon d'un autre côté l'uropi à une visée purement européenne non? Twisted Evil
Personnellement, je pense que vouloir limiter l'Uropi (malgré son nom) à l'Europe est une erreur.

L'Uropi tire son vocabulaire de l'ensemble des langues indo-européennes qui sont parlées par plus de la moitié de la population mondiale sur les 5 continents, c'est à dire que sur le plan lexical, il est beaucoup plus international que l'espéranto (+ de 75% roman + un peu de germanique & grec & quelques mots slaves) ou + encore que la LFN ou Interlingua qui sont pratiquement à 100% romanes.

Par exemple: Mata (mère), ʒivi (vivant), prijo (plaire) sont des mots hindi (mātā, jīvit, priye (cher)). Des statistiques portant sur 700 mots courants montrent 19% de points communs avec l'indonésien, 14% avec l'arabe, 23% avec le persan et 29% avec le hindi.

Le lexique déborde le domaine indo-européen: les mots maʒ / maʒa, par exemple = mari, épouse, apparentés au slave: pol. mąż, tch. manžel, rus. muž = mari se retrouvent dans les langues dravidiennes (sans être pour autant des emprunts au hindi): kolami: māc, māca, naiki: mās, māsa = époux/-se, konda māsi = époux…

La forme des mots est parfois semblable à celle du mandarin: bèi (bej), bāo (baw), shī (ci), bái (baj), tă (ta), dĭ (di), lú (lu), tán (tan), kă (ka), kě (ke), lăn (lan), lún, (lun), yĭ (ji), mì (mi), wŏ (wo), nĭ (ni), yā (ja), dū (du), mò (mo), sī (sì), tái (taj), wài (waj), wèi (wej), hé (he), wēn (wen), yè (je), gān (gan), mèn (men), zì (zi),

ou du maori (le mot Uropi lui-même est un mot maori qui signifie "Europe"): ki, wai (waj), ka, i, kei (kej), a, te, mai (maj), o, ko, he, ai (aj), mapi, wā (wa), tere, mā (ma), turi, peke, morna, to, mo, mene, ake, pai (paj), eke, ha, haki, hiko, huri, kakau (kakàw), kapa, kare, kata, koi (koj), mata, miro, moko, muri, paki, pani, pare, pau (paw), pere, piki, piri, poi (poj), poro, poti, purei (purèj), puta, putu, rata, rite, toi (toj), tū (tu), tuna, tunu, ū (u)…

En dehors du lexique, certains traits grammaticaux sont communs avec des langues non indo-européennes. Par exemple le verbe Uropi dont la forme ne varie pas selon la personne, se rapproche davantage du verbe chinois que du verbe indo-européen qui a une flexion personnelle comme en Sambahsa.
Par ex. Wŏ, nĭ, tā … xué = i, tu, he/ce… stud = je, tu il/elle… étudie(s).

La formation des adjectifs en -i à partir du nom est commune avec le hongrois, l'arabe: dahabi = en or, faḏḏi = en argent, gharbi = occidental, et l'hébreu: daṯi = religieux, ẖalaṿi = lacté, ẖamishi = 5e, ẖashmali = électrique, mizrahi = oriental.
La formation du féminin en -a se retrouve également en arabe: malik > malika = Ur. raj > raja = roi, reine (un autre mot hindi).

La formation du futur: Pronom personnel + particule + verbe, se retrouve dans les langues asiatiques: mandarin, vietnamien et thaï. Le suffixe Uropi -ia (lieu) se retrouve en japonais sous la forme -ya : pan-ya = Ur. pan-or-ia = boulangerie, hon-ya = bib-or-ia = librairie, niku-ya = mias-or-ia = boucherie. Si la négation Uropi est indo-européenne: ne, le oui: aj (de l'arménien ayo) se retrouve sous une forme très proche en japonais et cantonais: hai, ainsi qu'en maori: āe.

Quant aux langues africaines, j'ai détecté des points communs avec le wolof, par ex. ma, pronom personnel de la 1e personne: (Ur. ma = me, moi): W. ma nga wakh = je parle, ou wakh lui-même ressemble à l'Uropi vok (parle) issu de l'i-e wekw-*, jigeen ressemble à ʒina (femme)*, deff, faire à Ur. deto…etc.

(* selon le linguiste américain Merritt Ruhlen, il s'agit d'une racine mondiale: kuna = femme)

Quant aux métaphores animalières, l'Uropi intègre des proverbes du monde entier; j'ai déjà mentionné les proverbes chinois:

Human ʒiv su ter se wim u bij kwal spritan uve u grovia id plozim disvanan.
La vie de l'homme sur la terre, c'est comme un cheval blanc sautant un fossé et qui disparaît soudain.
Un moz ne vado spekan stele wan un av u kam in siu cus.
On ne peut marcher en regardant les étoiles lorsqu'on a une pierre dans son soulier.
U fram se u vaj, u fens se u mur.
Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur.
Mais il y a aussi:
Wan tu bas de frel veridi, dup ji spit in miel
Quand tu lances la flèche de la vérité, ploge sa pointe dans le miel (arabe)
Dut ne talun ki de som bast = ne conduis pas tout le monde avec le même bâton (indien)
Un se nevos regi gon siu mastor, nè gon u kid we ploj = on n'a jamais raison contre son maître, ni contre un enfant qui pleure (japonais), etc.

On peut très bien intégrer aussi le proverbe wolof que j'ai mentionné:
Poj a poj, un cep apin in savana = peu à peu on attrape le singe dans la savane, simplement, on ne l'utilisera pas à Hambourg. (Noter au passage la ressemblance entre W. japp [dʒap] et Ur. cep [∫ep] = attraper).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Mer 21 Mar 2012 - 15:10

Et boum, encore un tract uropi :/

Certains espérantistes avançaient parfois des arguments similaires, en mettant en avant deux-trois mots vaguement reconnaissables en hindi - et en ignorant complètement la syntaxe et la structure de l'hindi. Quant aux similitudes purement graphiques avec la transcription pinyin du chinois, il serait bon de prendre en compte la prononciation de ces mots. Le pinyin zi ne se prononce pas [zi], bei ne se prononce pas [bej], etc. Et les chinois auront toutes les peines du monde à prononcer la plupart des mots de l'uropi, de type CVC.

Urko, je n'ai rien contre l'uropi, au contraire, mais j'ai toujours détesté ce type de ratissage mal informé, qu'il se trouve chez les espérantistes ou chez les uropistes ou partout ailleurs. Affirmer l'universalité d'une langue qui reste un euroclone quoi qu'on dise, c'est une nouvelle forme d'européocentrisme involontaire, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Mer 21 Mar 2012 - 15:10

Urko a écrit:
Lorsque j'étais en Afrique j'ai appris le wolof (que j'ai oublié depuis, hélas), mais il y avait un proverbe qui disait en gros "peu à peu on attrape le singe dans la savane" … golo ci ndiaye (ou qqch comme ça)
Il et clair que le sens est "petit à petit, l'oiseau fait son nid".
Si le proverbe Wolof auquel tu te réfères est bien celui-là Ndànk-ndànk ay jàpp golo cib ñaay, à en croire la traduction Kotava que j'en ai (trouvée ici sur le site Wikikrenteem, n° 65), signifierait plutôt : Dans la brousse, le singe qui va lentement se fera attraper. A priori, sachant qu'il a été traduit par quelqu'un qui vit à Dakar et parle Wolof, je pense que ce doit être assez juste.

Une centaine de proverbes Wolof ont d'ailleurs été traduits en Kotava sur ce site ( ici).

Alors, "malin comme un singe" vaudrait-il partout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Mer 21 Mar 2012 - 20:35

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Jeu 22 Mar 2012 - 0:06

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Métaphores animales & autres   Aujourd'hui à 17:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Métaphores animales & autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Métaphores animales & autres
» Prière pour nous édifier les un les autres.
» Contrairement à ce que tu crois, ton bonheur ne dépend pas de l'attitude des autres.
» Se libérer du regard des autres
» Fatima un ovni pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: