L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Mer 8 Nov 2017 - 17:10

Anoev a écrit:
Le SZ est totalement intégré au système clavique*, puisque le S est la coda d'une clé précédente, et Z l'attaque de la clé suivante. À mon sens SZ pourrait (éventuellement) remplacer SH, y compris pour des noms (propres) non claviques, comme Szinear, ce qui donnerait une unicité d'orthographe au phonème /ʃ/.

Oui, c'est vrai, mais en elko, un mot ne peut commencer par deux consonnes, sauf si celles-ci constituent un digramme. or, la rune Shawa est utilisée pour transcrire le son /ʃ/. Il faut encore que l'on réfléchir à la question.

Anoev a écrit:
Aut'chose de complètement différent :

J'ai toujours trouvé un peu étonnant que la clé PEN soit commune au cochon et à la pauvreté, puisque

D'une part, cet animal représente, chez les Asiatiques*, une idée d'opulence (l'année du Cochon est reconnue par eux comme une année plutôt faste.
Traditionnellement, les tirelires sont représentées par ces suidés bien dodus, bien conçus pour y entreposer des sommes rondelettes. Idéolexique (par mes soins, j'ose l'avouer) en a sorti un exemple expressif : On a cassé l'cochon pour agrandir la porcherie.

En effet, ton observation est pertinente. D'autant que la clé LUT (richesse) existe déjà, il faudrait alors une clé pour "pauverté", mais quelle serait la valeur de PEN (cochon) si la valeur de pauvreté est ôtée, sachant qu'elle a déjà perdu la valeur de "saleté" déjà portée par GIS (saleté). PEN ne signifiera que "suidé" ?
Velonzio a écrit:

D'ailleurs à ce propos, connais-tu la théorie qui donne pour origine aux runes les capitales romaines, dont la partie médiane aurait été effacée et remplacée par un trait vertical?


Non, et ça m'intéresse.


_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Mer 8 Nov 2017 - 18:48

Il faut rendre au cochon ses lettres de noblesse. Il a été assez malmené comme ça, alors que entre outre que c'est un délice en charcuterie, il pourrait, avec le chien et l'oie, faire un très bon surveillant contre les intrus. Mais bon, tout ça, ça ne nous donne pas une autre signification pour la clé PEN. Y aurait bien l'idée de creuser dans l'sol pour y chercher des truffes, mais bon : y a pas des truffes partout.

Bref, à creuser, encore un coup. Si vraiment on trouve rien, on garde "saleté", mais on enlève quand même "pauvreté", qui peut être facilement traduite par luato. Mais comme tu dis, "saleté" est d'jà prise par une autre clé... Réfléchissons. Y aurait bien "gloutonnerie", mais le glouton est d'jà un animal.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Elko    Mer 8 Nov 2017 - 19:36

Le cochon trouve les truffes grâce à son flair, donc il y a l'idée de flair et d'odorat, mais aussi plus que glouton, parce qu'il est gourmand.
Il y a aussi l'idée d'omnivore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Mer 8 Nov 2017 - 19:45

J'avais pensé à ça aussi, mais d'autres animaux sont omnivores, comme... l'homme, par exemple.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Jeu 9 Nov 2017 - 11:16

Velonzio Noeudefée a écrit:
Le cochon trouve les truffes grâce à son flair, donc il y a l'idée de flair et d'odorat, mais aussi plus que glouton, parce qu'il est gourmand.
Il y a aussi l'idée d'omnivore.

L'idée de gloutonnerie ou de gourmandise n'est véhiculée par aucune clé.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Yatem

avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Elko    Jeu 9 Nov 2017 - 18:45

. ko laka tu kala kewo kewe kula weko kiwa loke kolia ke kawe wakia ku iko leke liki kela liko .
C’est un lieu froid et beau où existent des animaux en bonne santé faisant la fête malicieusement en marchant pleins d’énergie car ils font un exercice imprécis de façon disciplinée.

La phrase n'a pas vraiment de sens... mais j'aime les k.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Jeu 9 Nov 2017 - 18:47

Ziecken a écrit:
L'idée de gloutonnerie ou de gourmandise n'est véhiculée par aucune clé.
Faut bien différencier les trois :

Gourmet : qui mange, avec délectation, de la bonne chère
Gourmand : qui mange ce qu'il apprécie, mais plus que ce raison
Glouton : qui mange n'importe quoi, en grande quantité.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Ven 10 Nov 2017 - 10:38

Yatem a écrit:
. ko laka tu kala kewo kewe kula weko kiwa loke kolia ke kawe wakia ku iko leke liki kela liko .
C’est un lieu froid et beau où existent des animaux en bonne santé faisant la fête malicieusement en marchant pleins d’énergie car ils font un exercice imprécis de façon disciplinée.

La phrase n'a pas vraiment de sens... mais j'aime les k.

Ce genre d’allitération pourrait être un style à part entière.

Anoev a écrit:
Faut bien différencier les trois :

Gourmet : qui mange, avec délectation, de la bonne chère
Gourmand : qui mange ce qu'il apprécie, mais plus que ce raison
Glouton : qui mange n'importe quoi, en grande quantité.

Si la clé PEN véhicule cette notion. L'agglutination permettra de distinguer les trois.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Ven 10 Nov 2017 - 11:22

J'ai mis à jour, sur la page Idéolexique rola, partagée (pour le moment) par deux langues : l'elko et l'uropi.


  • Tout d'abord une erreur magistrale de copie avait fait prendre de l'uropi pour de l'aneuvien : le logo était bon, mais l'intitulé était erroné, de plus, le chapitre* n'était pas à la bonne place.
  • Deuxio, comme "piégé" est traduisible, j'ai ouvert la route pour un paragraphe de traduction, res'p'us qu'à créer l'pavé (ça d'vrait pas être bien difficile : c'est un adjectif verbal de "piéger").


*J'pense pas qu'on l'ait fait, c'nom-là.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Elko    Ven 10 Nov 2017 - 21:15

Yatem a écrit:
. ko laka tu kala kewo kewe kula weko kiwa loke kolia ke kawe wakia ku iko leke liki kela liko .
C’est un lieu froid et beau où existent des animaux en bonne santé faisant la fête malicieusement en marchant pleins d’énergie car ils font un exercice imprécis de façon disciplinée.

La phrase n'a pas vraiment de sens... mais j'aime les k.

Elle pourrait être ajoutée à la page jeux de mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elko    Sam 11 Nov 2017 - 0:10

Concernant la réforme, Ziecken, je t'ai envoyé mes votes par mail Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Dim 12 Nov 2017 - 22:52

FairyDemon a écrit:
Concernant la réforme, Ziecken, je t'ai envoyé mes votes par mail Wink

Oui, j'ai vu. Merci ! Wink

Je publie demain les résultats et propose la deuxièmes série de réforme.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Lun 13 Nov 2017 - 21:45

Voici les règles de la réforme de l'elko, celle concernant la morphologie :

1. Apparition du suffixe consonantique -n[1]. Il sert pour annuler la valeur phrastique d'une particule (ex valeur interrogative, exclamative, ...) Ainsi le dernier -a d'une phrase perdra sa valeur exclamative, le -e sa valeur interrogative, etc.
Ex : tehoe = tehoe ? dans la ville ? mais tehoen = tehoe o. Le suffixe - n, joue aussi un rôle euphonique.
2. Apparition du suffixe consonantique -z.[2] Il est lié au connecteur. Il permet :
- D'expatrier le connecteur au sein de la phrase.
- D'ajouter un autre connecteur.
- De marquer sur quoi porte le connecteur.
3. Disparition de du suffixe -o facultatif, il devient obligatoire (sinon méprise avec les suffixes consonantiques). Disparition du concept de voyelle par défaut.Dès lors, il ne peut être supprimé sauf dans le registre argotique et familier.
Ex : ka neto kėlo → ka net kėl ("cet homme est un monstre)
4. Les pronoms ri (" à moi"), li ("à toi") et gi ("à lui, elle") signifient aussi maintenant : à/que/pour moi, à/que/pour toi et à/que/pour lui/elle. En revanche "moi", "toi", "lui/elle" se traduisent par "ro", "lo", "go".
Ex : lo toira gi ("tu est plus fort que lui")
5. Extension de la valeur sémantique des préfixes numériques :
u- : singulier (noms) + réducteur (adjectifs, adverbes, verbes) = peu, pas très, pas beaucoup : ukala = pas très belle
ė- : duel (noms) + modérateur (adjectifs, adverbes, verbes) = ni ... ni : ėkala = ni belle, ni moche
i- : pluriel (noms) + amplificateur (adjectifs, adverbes, verbes) = très, beaucoup : ikala = très belle ; i+ adj suivi de u = si adj que.
Avant, la reprise ("h") reprenait des mots en fonction de leur suffixe : ex. : "he" reprenait un mot en -e, etc. Aujourd'hui, la reprise reprend des syntagmes et équivaut à : ha = en ; he = y ; hi = y, lui ; ho = le, la, ...
6. Les noms propres : En elko, tous les noms propres portent des majuscules et tous les noms communs des minuscules. Aucune exception. Toutefois la notion de nom propre est quelque peu différente de ce que l'on entend en français. Sont de noms propres en elko, tous les mots qui désignent un lieu, un objet ou une personne précis.
7. La voyelle majuscule initiale présente sur le noms de personne ne sera plus d'actualité dans la version 3.4 de l'elko. Cela s'alignera sur cette règle. Seuls les cas qui désignent des personnes précises prendront cette majuscule (ex les pronoms).
8. Les substantifs, en elko, ce sont les mots construits sous la forme : v+clé+o :
Ex. : olago = marin
9. La règle des 4 éléments devient la règle de quatre et ne concerne plus que les voyelles, et non plus les composants / formants (clé et affixe). Donc, la nouvelle règle est : "pas plus de 4 voyelles par mots". C'est plus rapide et plus visuel.
10 .Le caressif et le diminituif (cf : Les hypocoristiques) se font par l'ajout du catégorisateur : -in : Owiko = Owikino
11. Le suffixe -ea (ex adjectifs) devient celui des adjectifs passifs :
lida = dangereux → lidea = en danger (le suffixe -ea sous-entend "à cause de" ou "grâce à". lidea = en danger (à cause de) ; kala = beau / kalea = embelli (grâce à).
12. Les particules en "w" : quoi : wa ("quel") ; we ("quoi ?, qu'est-ce que") ; wi ("") ; wo ("chose, qqchose, quoi") ; wu ("à propos de, au sujet de"). Ces particules peuvent prendre des suffixes génériques : Owa ("lequel") ; Owe ("qui ?") ; Owi ("") ; Owo ("quelqu'un") ; ...

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par Ziecken le Mer 15 Nov 2017 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Elko    Lun 13 Nov 2017 - 22:55

La réforme n°5 me plait.
Je m'interroge sans avoir la réponse, si ça ne rapproche pas trop l'Elko du français ?
A voir à l'usage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Mar 14 Nov 2017 - 0:44

Certaines règles me laissent perplexe et semblent compliquer davantage plutôt qu'elle ne simplifient (dans le sens :rendent logique, coulant de source) la pratique de l'elko. Par contre, j'approuve vraiment la règle n°6 supprimant la majuscule devant certains noms communs. Mais pourquoi alors les avoir gardées dans la règle 12 ?

Pour la règle 10, ne risque-t-on pas de confondre l'hypocoristique avec le diminutif courant (clé WIN).

anisino = amie de petite taille (amie naine) ou petite-amie (amie de cœur) ?

Pour l'hypocoristique, je proposerais plutôt un préfixe ou bien, comme stipulé , le remplacement de -O par -Ė, ou mieux (selon moi), -ėo : anisėo.

La règle 5 est intéressante même si, même précédemment, ça m'a toujours un peu gêné que les noms soient traités différemment que les autres mots. Pour les nombres des noms, j'verrais bien un H devant la voyelle initiale :

iwamo = festin
hiwamo = des repas
hi'wamo = des festins
uwamo = en-cas, casse-croute
huwamo = un seul repas
hu'wamo = un seul casse-croûte
hi'uwamo = des casse-croûte
hu'iwamo = un seul festin.

Le traitement en police Georgia montre bien qu'il ne s'agit que d'une simple suggestion.

Comme je disais plus haut, ce qui me met un peu mal à l'aise, c'est les règles 1 & 2. J'voudrais avoir des précisions pour savoir comment se comportent ces suffixes consonnantiques, particulièrement le Z.

. gau regi .

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19415
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko    Mer 15 Nov 2017 - 13:13

J'ai vu que "mensonge" (mot d'aujourd'hui chez Idéolexique) avait d'jà été traité. Mais que pour "mensonger" et "menteur" (du moins l'adjectif, pour ce dernier), on avait suda en elko. Je m'demande si, pour le deuxième, on aurait pas plus intérêt à mettre sudia (avec -I- comme interfixe d'agent : qui ment, ou qui est basé sur le processus du mensonge : poker menteur), et garder suda pour "mensonger" : qui est (état) un mensonge). Qu'e'qu't'en dis ?

Par contre, je retirerais "avoir tort" (vu dans Elkodico) : quand on a tort, c'est qu'on s'est trompé, qu'on a dit une chose fausse, certes, mais qu'on croyait vraie au départ ; alors que le mensonge est dû à soit une manœuvre maléfique, ou bien alors défensive (contre les indiscrets) : on connaît la vérité, mais on dit autre chose à la place ; et des fois, on a bien raison de le faire (guerre du renseignement).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6770
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko    Mer 15 Nov 2017 - 18:18

Résultats des votes de la première série : Systèmes d'écriture et phonologie

Règle n°1 : Réapparition des lettres Þ et Ṅ (facultatives et remplaçables par les digrammes TH et NJ)Validée
→ Þ et Ṅ peuvent être utilisées lorsque c'est possibles. Ces lettres se placent en fin d'alphabet et dans cet ordre. Toutefois, comme le "ç" en français, ces lettres sont des extensions de l'alphabet et n'intègrent pas l'alphabet officiel.

Règle n°2 : L'allographie officielle de la lettre Ė sera le digramme EJ en toute position dans le mot (sauf finale où c'est EI), l'allographie Y est autorisée Validée
→ Donc "ej" ou "y" les deux restent possibles, mais "ej" est à privilégier.

Règle n°3 : La lettre Ė peut se rencontrer en tout endroit du mot même en position finale.Validée
→ On peut désormais trouver le Ė en fin de mot, ce qui n'était pas le cas jusqu'à aujourd'hui.

Règle n°4 : La prononciation /v/ n'est plus possible pour le F. Désormais, c'est la lettre W qui peut accepter cette prononciation.non validée
→ La lettre F peut se prononcer /f/ ou /v/ et la lettre W ne se prononce que /w/, car si celle-ci perd sa prononciation /w/ elle ne pourra plus faire partie des glides comme l'ont très justement soulevé certains académiciens.

Règle n°5 : La lettre I entre deux voyelles ne devient plus J, sauf dans le registre courant. Cela fait une exception en moins et cette règle s'aligne sur le fonctionnement de la lettre W. validée
→ I entre deux voyelle reste I, sauf dans le langage courant où il peut devenir J.

Règle n°6 : Retour du digramme SH non validée
→ Dans la transcription d'un nom propre, le son /ʃ/ sera transcrit au moyen de la lettre H et le son /tʃ/ sera transcrit au moyen du digramme TH.

Règle n°7 : Allographie du point suscrit : grâce à la lettre J : Ė = EJ ; Ṅ = NJ. validée
→  Cette règle officialise une pratique graphique qui se faisait déjà. Lorsque le point suscrit n'est pas possible on utilise un "J" après la lettre.

Règle n°8 : Rappel sur l'importance des particules vocaliques phrastiques : a, e, i et o. validée
→ Cette règle est surtout un rappel : L'importance de la dernière voyelle en elko qui indique le type de phrase. L'omission  est propre au langage courant ou familier.

Règle n°9 : Le croisillon est désormais utilisé pour traduire l'abréviation "n°". validée
→ Cette règle semble faire l'unanimité.

Règle n°10 : Le deux-point est désormais utilisé pour traduire l'abréviation "heure" et même "minute" : 16h34 (→ 16:34) ou 16h34 et 46 secondes (→ 16:34:46) validée
→ Claire et simple cette règle permet d'éviter d'avoir recours à une lettre.

Règle n°11 : La règle de l'épenthèse non validée
→ Cette règle n'a pas été très comprise. Elle fera l'objet d'une nouvelle réflexion.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elko    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
 Sujets similaires
-
» Elko - Kimrunnabo (système idéographique)
» Le Losda : le monde de l'Elko
» Elko - Rundar & Futhark (système runique)
» Une conlang en construction
» Elko - La graduation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: