L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elefanto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Djino



Messages : 3326
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Elefanto    Dim 22 Juil 2012 - 21:16

PatrikGC a écrit:
Pourrait-on avoir des précisions sur ces suffixes, svp ?

■-es : libereso
■-in : reino
■-iv : produiva
■-oz : corajoza
■-ibl : lejibla
■-iz : capitalizi

Bon début de semaine Smile
J'ai l'impression que c'est quelque chose comme ça:

-es : idée abstraite (libre > liber)
-in : suffixe féminin (roi > reine)
-iv : capacité, faculté (produire > productif)
-oz: (adjectif???)
-ibl : possibibilité
-iz: application de qqch sur qqch (capital > capitaliser)

Ce sont quasiment les mêmes suffixes qu'en espéranto (je ne vois pas pour le -oz), mais je ne vois pas l'utilité de -iv et -iz
on pourrait dire "produa" et "capitali"... non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elefanto    Dim 22 Juil 2012 - 23:19

Djino a écrit:
-in : suffixe féminin (roi > reine)

Non... C'est pas vrai... Encore !!! Shocked pale Mad Evil or Very Mad affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Dim 22 Juil 2012 - 23:48

silent 


Dernière édition par lsd le Dim 7 Juil 2013 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elefanto    Dim 22 Juil 2012 - 23:50

Oh... Moi, c'que j'en disais... Y fait c'qu'y veut, c'est son droit le plus absolu. silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Lun 23 Juil 2012 - 0:01

silent 


Dernière édition par lsd le Dim 7 Juil 2013 - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Lun 23 Juil 2012 - 3:10

Oui excusez-moi: j'ai posté ça à la va-vite en effaçant les parties écrites en elefen et qui bien-entendu étaient explicatives... Mais si j'avais laissé les deux langues vous auriez tout mélangé...

Les suffixes donc:

-es': qualité, transforme des adjectifs en noms (LFN: -ia, Esperanto -eco)
-in' : féminin, comme en espéranto, mais moins systématiquement : reo / reino à côté de frato / soro...
-iv' : qui peut, comme en français, (Espéranto -pova, -kapabla)
-oz' : qui contient, riche en... (Esperanto -hava, LFN -osa)
-ibl' : qui peut être (Esperanto -ebla, LFN -able)
-iz' : qui rend, fait (LFN: -i, Esperanto =ig )

produa = relatif au produit / à la production (LFN: produal / de produi)
produiva = productif, qui produit effectivement (LFN: poduosa)

capitali = être (du) capital
capitalizi = trannsformer en capital

beli = esi bela = être beau/belle
belizi = embellir

Il existe aussi un affixe a- :

simila = semblable
simili = resembler (à) / être semblable (à)
similizi = donner de la ressemblance à quelque chose ou quelqu'un
asimili = rendre semblable / assimiler

le suffixe insiste sur le contenu (acquisition) et le préfixe sur la transformation. Enfin je l'explique comme ça me vient à postériori parce que quand je lai pondu je n'y ai pas réfléchi... (c'est comme ça que je travaille!)

Pour ce qui est de l'accord de l'adjectif, il est bien sûr facultatif, mais personnnellemnt je préfére l'avoir tout le temps et surtout après le déterminé, c'est beaucoup plus clair et c'est pas trop lourd (il n'y a pas d'accusatif comme en espéranto!). Le but de l'éléfanto (l'éléphanteau!), c'est justement d'avoir quelque chose de plus clair et plus structuré que la LFN qui est parfois (souvent) très énigmatique pour être grammaticalement minimaliste (influence de l'anglais, même s'ils s'en défendent...). Par contre LFN est plus légère et ses mots conservent davantage leur forme première (c'est le but, en fait!)...

Je suis content que ça vous plaise. Ça veut dire que ça pourrait servir à quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Elefanto    Mar 24 Juil 2012 - 22:00

Ca me semble un bon compromis entre une romanité moyenne (LFN) et une certaine logique issue de l'espéranto.
Je connais diverses conlangs romanes, et Elefanto fait, pour moi, partie du haut du panier.
Si le suffixe -in- est celui du féminin, y a-t-il un suffixe pour le masculin ?
Je pense en effet qu'Elefanto servira à qqchose Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Mar 24 Juil 2012 - 23:02

Merci pour ces encouragements. Le suffixe -in existe en LFN mais avec un sens différent. La LFN ne distingue pas entre les sexes, sauf pour quelques fonctions par couple, comme :

la re / la rea
la conde / la condesa
la eroe / la eroina
la fio / la fia
...

Mais ce ne sont pas à proprement parler des suffixes...

Mon idée n'est pas de marquer le genre de façon systématique, ce qui serait trop lourd, mais de permettre de distinguer le sexe féminin même si certains trouvent ça sexiste... (on peut le voir aussi comme de la galanterie, mais même la galanterie est suspecte...)

Mais on peut réflechir à un suffixe masculin. Une idée ?...

Certains mots varient avec le genre:

patro / matro
frato / soro

D'autres ont déjà un suffixe ce qui rend difficile d'en rajouter un même du féminin (Espéranto: esper-ant-ist-in-o).

Je crois qu'il est plus raisonnable de se borner à des mots comme reo / reino. Pour les professions par exemple il n'est pas necessaire de préciser, et au besoin on peut utiliser les mots omo / femo, comme en français, quand on dit un médecin, ça peut être un homme ou une femme, mais on peut dire une femme médecin...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 6:41

Voici une nouvelle présentation révisée pour l'Atelier:

La Elefanto / Лa Eлeфaнтo:

Alphabets latin et cyrillique:

A (A) Be (Б) Ce (К) De (Д) E (E) eF (Ф) Ge (Г) I (И) Ji (Ж) eL (Л) eM (M) eN (H) O (O) Pe (П) eR (P) eS (C) Te (T) U (У) Ve (B) Xi (Ш) Ze (З)

(Lettres réservées aux noms propres et scientifiques : Ha Ka Qu We Ye)

Le vocabulaire est celui de la LFN (racines). En cas d'homonymes, on puise dans le vocabulaire de l'Esperanto en ajustant à la phonologie de la LFN, qui est la même que celle de l'Elefanto.

L'ordre des mots dans les mots composés suit la rêgle de l'Esperanto:

Un parlanto de la ispana > un ispanparlanto

La construo de domoi > (la) domconstruo...

L'accent tonique sur l'avant dernière syllabe:

Parlanto, ispana, construo, domo...

Les diphtongues et semiconsonnes ne forment qu'une seule syllabe:

Acuo, linguo, linio, familio, oio, domoi...

Changements grammaticaux:

Toutes les racines peuvent être verbales (-i), substantives (-o), ajectives (-a) ou adverbiales (-e).

Pour former le pluriel, on ajoute un i aux substantifs et adjectifs. L'accent tonique reste inchangé:

La belai linguoi slavicai.

Finales

-o per la sustantivos, -oi en plural
-a per la ajetivos, -ai en plural
-e per la averbos
-i per la infinitiva
-u per la nonreal
-as per la presente
-anta per la partisipio presente/ativa, -antai en plural
-is per la pasada
-ida per la partisipios pasada/pasiva, -idai en plural
-os per la futur
-us per la ipotesal

Le verbe esi peut se réduire à es au présent ou être omis:

esi/u/as/is/os/us simila >> simili/u/as/is/os/us

Pour rendre un verbe transitif on ajoute le préfixe a-: simili > asimili

Nouveaux suffixe (par rapport à la LFN):

-es (qualité) > libereso
-esc (à la manière de) > jigantesca
-ibl (qui peut être) = (-able) > lejibla
-in (féminin) > reino
-iv (qui peut) > produiva
-iz (qui fait devenir, avoir) > capitalizi
-oz (qui possède/contient) > corajoza

Le suffixe attire sur lui l'accent tonique: produiva, reino

Articles:

■ l'article défini est la, au pluriel, devant un nom propre, il devient lai: Lai Monet
■ l'article indéfini au singulier est un. Il n'y a pas d'article indéfini pluriel

Nombres / ordinaux / fractions / multiples

0- zero (nul > nulo, nula, nule) / nulvese (nunca)
1- un / la prima / un intero / unvese > la simplo
2- du / la dua / un dua parto / duvese > la duplo
3- tri / la tria / un tria parto / trivese > la triplo
4- cuatro / la cuatra / un cuatra parto / cuatrovese > la cuatruplo
5- sinco / la sinca / un sinca parto / sincovese > la sincuplo
6- ses / la sesa / un sesa parto / sesvese > la sesuplo
7- sete / la seta / un seta parto / setevese > la setuplo
8- oto / la ota / un ota parto / otovese > la otuplo
9- non / la nona / un nona parto / nonvese > la nonuplo
10- des / la desa / un desa parto / desvese > la desuplo
11- des-un / la des-una / un des-una parto / des-unvese
20- dudes / la dudesa / un dudesa parto / dudesvese
100- sento / la senta / un senta parto / sentovese
1000- mil / la mila / un mila parto / milvese
1000.000- un miliono / la miliona / un miliona parto / un miliono de veso
1000.000.000- un miliardo...
1 000.000.000.000- un biliono...


Noms de pays (et de leurs habitants):

(Ils suivent les formes les plus internationales et sont toujours dérivés l'un de l'autre à l'aide de -ia, -lando, -ano et -o)

Fransia (franso), Islando (islandano), Noruega (noruego), Suede (suedo), Finlando (finlandano), Englia (englo), Irlando (irlandano), Scotlando (scoto), Cemria (cemriano), Nederlando (nederlandano), Alemania (alemano), Rusia (ruso), Polando (polo), Austra Republico (austro), Txeca Republico (txeco), Suislando (suiso), Italia (italiano), Ispania (ispano), Portugal (portugalo), Xina (xino), Japon (japono), India (indiano), Pacistan (pacistano), Iran (irano), Irac (iraco), Palestina (palestino), Ejipsia (ejipsiano), Aljeria (aljeriano), Maroco (marocano) , Senegal (senegalo), Angola (angolano), la Republico Sudafricana (sudafricano), la Statoi Unidai (statunidano), Canada (canadano), Mexico (mexicano), Brazil (brazilano), Arjentina (arjentino), Australia (australiano), Nova Zelando (novazelandano), etc...

Modifications de mots grammaticaux (par rapport à la LFN)

■ ca > ce (que de comparaison)
■ ce > ce = ce cosa (quoi, relatif)
■ ci > ci (qui) cia (de qui, dont)
■ cual > la ce (quel, lequel)
■ cualce > unce (quelque, n'importe quel)
■ nun > nula (aucun, personne)
■ no cosa > nulo (rien)
■ esta/acel > esto(i), acelo(i) (celui/celle/ceux/celles-ci/-là), esta(i), acela(i) (adjetifs)
■ otra > otra(i), otro(i), otre (autre-s/autrement)
■ alga > alga, algo (quelque, quelque chose)
■ como > come (comme/comment)
■ tal > asi (ainsi)
■ an > mesme (même)
■ cuando > cuande > cuan (quand)
■ alora > nu (eh bien, alors)
■ aora > nun (maintenant) la nuna tempo (le temps présent) nune (actuellement) nuni être actuel
■ durante > dum (pendant) duma (provisoire) dume (en attendant)
■ cuanto > cuante, cuanta, un cuanto > cuan granda ... (combien)
■ tanto > tante, tanta, un tanto > tan granda ... (tant, tellement)
■ do > onde (où)
■ asi > ca (ici)
■ ala = la (là)
■ a via > for (hors, dehors)
■ en cuando > mentre (tandis que) mentre lo / esto (pendant ce temps)
■ donce > do (donc)
■ per > por (pour)
■ e no ("nor") > ne (ni)

Exclamations et interjections

ai : surprise, lamentation
ei : appel
oi : appel, répondre au téléphone
ui : douleur légère et crainte
au : douleur forte

Pronoms personnels et posessifs:

me, mea-i
tu, tua-i
le, sua-i (F)
lu, sua-i (M) (lu donas sua coro a le = la coro de lu) / lu donas a le suai libroi = la libroi de le)
lo, sua-i (N)
un, sua-i (Imp)
se, sua-i (R)
ni, nia-i
vi, via-i
li, lia-i - sua-i (N)
se, sua-i (R)

Un partie du vocabulaire doit être changé afin d'éviter l'homonymie, par exemple.:

■"nota" > noto, noti (note. noter)
■"note" > nocto (nuit)
■"vole" > volo, voli, volas... (vouloir...)
■"vola" > flugo, flugi, flugas... (voler...)
■"senti" > sento, senti, sentas... (sentir...)
■"senta" > sido, sidi, sidas... (s'asseoir...)
■"sol" > suno (soleil)
■"sola" > sola, sole (seul...)
■"solo" > tero (sol)
■"fa" > fasi, fasas, faso (faire...)
■"fas" > fasio , fasal > fasial (face...)
■"foco" > fogo (feu)
■"foca" > foco (phoque)
■"ora" > oro (heure)
■"oro" > auro (or)

etc...

Ci-dessous la traduction d'une page du dictionnaire de la LFN:

■ C = /ce/ \n K (litero, noto musicala)
■ ca = \prep \conj (comparo) ce
■ caa-caa = \intj craa
■ cabal = \n cabalo
■ cabana = \n cabino
■ cabare = \n cabareto
■ cabestro = \n cabestro
■ cabuci = \n cabuco
■ caca = \n caco
■ caci = \vt caci, defeci
■ cacara = \vi \n cacari
■ cacareta = \v \n cacareti
■ cacatu = \n cacatuo
■ cacau = \n cacauo
■ caci = \n cacio
■ cacto = \n cacto
■ cada = cada
■ a cada caso = \adv (a/en) cada caso, cadacase
■ a cada loca = \adv (a/en) cada loco, cadaloce
■ a cada matina = \adv a cada matino, cadamatine
■ a cada ora = \adv a cada oro, cadaore, sempre, totatempe
■ a cada parte = \adv (a/en) cada parto, cadaparte
■ a cada ves = \adv (a) cada veso, cadavese
■ a un ves en cada poca de anios = \adv (a) un veso en poca anio
■ cada cosa = \pron cada coso
■ cade = \vi cadi
■ cade a jenos = \v cadi a le jenuo, jenui
■ cade a tera = \v cadi a taro
■ fa ce (un cosa) cade = \v fasi cadi
■ lasa ce (un cosa) cade = \v lasi cadi
■ cadena = \n cadeno
■ cadena de construi = \n cadeno de construo
■ cadena de verbos = \n verba cadeno, cadeno de verbo
■ cadena vacua = \n cadeno vacua
■ cadeni = \vt cadeni
■ cadmio = \n cadmio
■ caduca = \a caduca
■ cadun = \pron caduno
■ cafe = \n cafo
■ cafe con lete = \n cafo con lato
■ cafe pronto = \n pronta cafo
■ caferia = \n caferio
■ cafia = \n cafio
■ cafina = \n cafeino
■ cafini = \vt cafini; \n cafeino
■ descafini = \v descafeini; \n descafeino
■ caftan = \n caftano
■ caiman = \n caimano
■ caje = \n cajo

Textes:

Linguo franca nova

La Linguo Franca Nova (cortida a LFN) es un linguo aidanta internasionala creida par Dr. C. George Boeree e aperfetida par multai suportoroi de la linguo. La vocabulo de LFN fundidas en le fransa, itala, portugala, ispana, e cataluna linguoi. La gramatico multe reduidas e similas la creoloi romanicai. La linguo fonetice spelidas, con 22 leteroi de la latina o sirilica alfabetoi.

La gidantai prinsipoi:

- Un cuanto limitida de fonemoi;

- Un spelo refletanta clare la pronunso;

- Un gramatico simpla e coeranta;

- Un grupo limitida de afisoi produivai;

- Un ordino de paroloi bone definidai;

- Un vocabulo prendida de la linguoi romanicai modernai;

- Un capablo aseti paroloi tecnicai internasionalai; - Un aspeto naturala, bela, e espresiva.


--------------------------------------------------------------------------------

La Prinseto

"Un sole conosas la cozoi ce un domas," disis la volpo. "La personoi no avas la tempo conosi algo. Li compras cozoi ja preparidai, de vendoroi. Ma, car vendoroi de amicoi no ezistas, la personoi no avas amicoi plu. Si tu deziras un amico, domu me!"

"Adeo", disis la volpo. "Esto es mea secreto, lo multe simplas: un bone vidas sole con la coro. Un no potas vidi la esenso con la oioi."


--------------------------------------------------------------------------------

Alisia en Maravilando

Tra la conea tunelo

Alisia comensas deveni multe noida, sidanta a lado de sua soro sur la colineto, con nulo por ocupi se: un o duvese, le regardetis a la libro ce sua soro lejas, ma lo no contenas pituroi ne conversoi, “e ce es la valuo de un libro,” pensas Alisia, “sin pituroi ne conversoi?”


--------------------------------------------------------------------------------

Nia Patro

Nia Patro, ci es en la sielo:

Santas Tua nomo.

Venu Tua reno.

Tua volo fasidu,

surtere come ensiele.

Donu a ni oje la nia pano dia.

Pardonu niai detoi

come ni pardonas a niai detoroi.

E no diriju ni en tento,

ma aliberu ni de la malo.


--------------------------------------------------------------------------------

Asi parlis Zaratustra

Prima Parto : La Prefaso de Zaratustra

Cuande Zaratustra completis trides anioi, lu departas sua lando e sualanda lago, e vadas a la montoi. La, lu gustas sua spirito e sua soleso, e dum des anioi li ne fatigas lu. Ma, fine, sua coro xanjas, e, a un dio, lu se levas con la rojo de la matino, e vadas a ante la Suno e disas a Lo:

"Tu, Granda Stelo! Ce esus Tua feliso si Tu ne potus brili por alguno?

Dum des anioi Tu venas ca, levante tu en mea cavo.Tu devenus nu tro plena de Tua lumo e Tu viajas, sin me, e mea aglo, e mea serpento.

Ma, a cada matino, ni espetas ce Tu prendu Tua suprapaso, e ni bondisas Tu por lo.

Regardu! Me tro plenas de mea sajeso, come un abeo ce coilis tro multa mielo. Me nesesas manoi ce estendu.

Me volas doni e distribui, asta cuan la sajoi alegru denove en sua foleso e la povroi alegru denove en sua riceso.

Do me devas desendi a la profundo come Tu fasas a la sero, cuande Tu vadas a su la maro e aportas la lumo a la mundo ce es su ni, Tu, Stelo tro rica!

Asi come Tu, me volas desendi, come la personoi en la mundo su ni clamas lo.

Nun bondisu me, Tu, Stelo paza, ce potas regardi asta mesme la plu granda feliso sin invido.

Bondisu la copo ce volas pronte supraflui, por ce la acuo fasu flui de lo auro e portu a cada loco la refleto de Tua alegro.

Regardu! La copo volas denove vacui, e Zaratustra volas denove umani."

Asi comensas la desendo de Zaratustra.


Dernière édition par Patrick Chevin le Sam 13 Avr 2013 - 4:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 8:17

Patrick Chevin a écrit:

LA ELEFANTO / ЛA EЛEФAHTO:

Alphabets latin et cyrillique:

A (A) Be (Б) Ce (К) De (Д) E (E) eF (Ф) Ge (Г) I (И) Ji (Ж) eL (Л) eM (M) eN (H) O (O) Pe (П) eR (P) eS (C) Te (T) U (У) Ve (B) Xi (Ш) Ze (З)

Alisia en Maravilando

Comment tu transcrits Alisia ? Алисиа ? /alisi.a/

Pourquoi pas, après tout ?

Mais j'aurais plutôt vu Алися (comme en russe), Алисja (comme en serbe), voire Алисйa (inédit, du moins, à c'que j'en crois).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 16:52

Je pars du principe que les lettres en cyrillique sont les mêmes que dans l'alphabet roman, donc: Алисиа.

L'elefanto n'est pas une langue slave, même s'il peut parfois s'en rapprocher, notamment par les diphtongues finales du pluriel.
Mais on pourrait extraire des langues slaves un nouveau vocabulaire simplifié sur le modèle de la LFN pour en faire un nouvel elefanto que j'appellerais volontiers le Slono Very Happy



Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 29 Juil 2012 - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 17:01

Patrick Chevin a écrit:
Elefanto: ORO = heure et ORA = horaire, donc AURO = or...
C'est très bien que le mot ressemble à l'abréviation scientifique. Est-ce que ça marche pour tous les éléments? Sans doute pas. Phosphore, c'est P, xénon, c'est X, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 17:11

Il va falloir changer les abréviations scientifiques! pig (En fait, les abréviations sont gréco-latines et ne correspondent pas dans la plupart des langues même latines, PH=F, etc...) santa
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 27 Juil 2012 - 18:49

Silvano a écrit:
C'est très bien que le mot ressemble à l'abréviation scientifique. Est-ce que ça marche pour tous les éléments? Sans doute pas. Phosphore, c'est P, xénon, c'est X, etc.

Mercure, c'est Hg, Sodium, Na, Potassium K... et j'en passe.

Pour certaines d'entre elles, j'ai réussi à m'en sortir ; pour d'autres... silent

Patrick Chevin a écrit:
Il va falloir changer les abréviations scientifiques!

Ouarphes !! Suffisait d'y penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Dim 29 Juil 2012 - 19:00

Anoev a écrit:
Mercure, c'est Hg, Sodium, Na, Potassium K... et j'en passe.

Pour certaines d'entre elles, j'ai réussi à m'en sortir ; pour d'autres... silent
En tout cas, en espéranto, on a hidrargo, natrio, kalio, stibio, mais oro, kloro, ksenono, karbono (Au, Cl, Xe, C)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Lun 30 Juil 2012 - 5:11

Patrick Chevin a écrit:
capitali = être (du) capital
capitalizi = trannsformer en capital

beli = esi bela = être beau/belle
belizi = embellir

Il existe aussi un affixe a- :

simila = semblable
simili = resembler (à) / être semblable (à)
similizi = donner de la ressemblance à quelque chose ou quelqu'un
asimili = rendre semblable / assimiler

le suffixe insiste sur le contenu (acquisition) et le préfixe sur la transformation. Enfin je l'explique comme ça me vient à postériori parce que quand je lai pondu je n'y ai pas réfléchi... (c'est comme ça que je travaille!)
Comme en uropi. Abuno, améliorer ; alizo, aérer ; mais aveno, arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elefanto    Lun 30 Juil 2012 - 10:38

Patrick Chevin a écrit:
capitali = être (du) capital
capitalizi = trannsformer en capital

beli = esi bela = être beau/belle
belizi = embellir

Il existe aussi un affixe a-

simila = semblable
simili = resembler (à) / être semblable (à)
similizi = donner de la ressemblance à quelque chose ou quelqu'un
asimili = rendre semblable / assimiler

J'ai à peu près compris l'système : -IZ- correspond à une action, à un processus, comme en français -iser. Ce que je ne comprends pas, c'est pour le dernier : asimili ne serait pas plutôt mieux adapté à "devenir semblable, s'assimiler" ? Puisque belizi = embellir (en fait : rendre beau), y aurait par conséquent abeli = embellir (devenir beau). Le système est ingénieux+: y lui faut juste un peu plus de rigueur.






+J'avoue même ne pas y avoir pensé ! J'avais un début d'interprétation, mais j'me suis arrêté en marche ! Pour "embellir", j'ai adriylen, j'ai pas mal de verbes de proccessus actif se terminant par -es. En fait, adriylen correspondrait à ma proposition abeli ; pour belizi, le verbe aneuvien (non encore "sorti") serait plutôt adriylnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Lun 30 Juil 2012 - 16:22

La elefanto es un construo pragmatica ce ave tri elementoi:

1- un bazo elefena de vocabulo e fonolijio
2- un gramatico esperantesca
3- un reaprosimo a la formoi naturalai (deselefenizo e desesperantizo)

Me comensis un poco acaze, seguante la du reguloi primai a supre, ca adistante me de la elefen, la aprosimante me, e me trovis me frente a la du formoi -i e -iz... Me pensis guardi sole un ma a pos me elejis la solvo aprezentida supre:

-i > averbi (come en elefen e esperanto): formo > formi
-iz > fasi conteni: fero > ferizi = fasi deveni feroza... (la elefen uzas -i)
a- > transformi en: verbo / verbi / averbi (Esperanto: -igi)




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 4 Aoû 2012 - 16:29

Preambulo de la declaro universala de la diretoi unamai

Considerante ce la reconoso de la dinio ineranta e la diretoi egalai e noalieniblai de totai membroi de la familio umana es la bazo de la libereso, justeso, e pazo en la mundo,

Considerante ce la desconoso e la despreso de la diretoi umanai portis atoi de barbareso ce ofendas la consienso de la umaneso, e ce la veno de un mundo onde la esantoi umanai liberos por parli e crei e liberidos de timoi e de mizero, proclamidas come la aspiro la plu alta de esantoi umanai,

Considerante ce esensas ce la diretoi umanai protejidu par un sistemo de diretoi, afince nula forsidu, come ultima recurso, a la rebelo contre la tiraneso e la oprimo,

Considerante ce esensas promovi la developo de relatoi bonvolantai entre nasionoi,

Considerante ce en la Carto, la populoi de la Nasionoi Unidai proclamas sua fido en la diretoi umanai bazai, en la dinio e la valuo de la persono umana, en la egaleso de la diretoi de omoi e de femoi, e ce li desidis promovi la progreso sosiala e levi la cualito de vivo con un libereso plu completa,

Considerante ce la statoi membroi prometas securi, en coopero con la Nasionoi Unidai, la respeto e la observo universala de diretoi umanai e libereso bazai,

Considerante ce un comuna conseto de estai diretoi e liberesoi es la plu importanta por la completo plena de esta prometo,

La Asembleo Jenerala

Proclamas esta Declaro Universala de la Diretoi Umanai come un idealo comuna por totai la populoi e nasionoi, afince cada persono e cada organo sosiala, con esta Declaro en mento constante, promovu la respeto de estai diretoi e liberesoi per enseni e instrui, por mezuroi progresai, nasionale e internasionale, asecuru la reconoso e aplico universala e produiva, e entre la populoi de la statoi membroi e entre la teritorioi sub sua autorito legala.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Ven 2 Nov 2012 - 22:51

LA OIOI

"Les yeux" par Sully Prud'homme

Azulai e negrai, amindai, profundai,
Oioi sinnumerai nasis a un di' ;
Ja dormas en la fundo de la tumboi
E plu nasas la suno mesme asi

La nocto plu dosa ce la di'
Encantis oioi sinnumerai
La steloi brilas mesme asi
E la oioi ja es oscurai

O! ja perdis sua fogo
No, no, esto no es posibla
Se turnis a alga loco
A lo ce se nomas novidibla

E come la astroi se inclinas,
Vadas e en la sielo restas,
La pupiloi a vesoi declinas
Ma en la vero no forpasas

Azulai o negrai, amidai, profundai
Abridai a granda auroro,
De l'otra lado de la tumboi
La oioi no perdas sua auro.


Dernière édition par Patrick Chevin le Jeu 8 Nov 2012 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 3 Nov 2012 - 2:59

Patrick Chevin a écrit:
LA OIOI
Peux-tu faire de ton poème une rétrotraduction très littérale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 3 Nov 2012 - 16:56

Silvano a écrit:
Patrick Chevin a écrit:
LA OIOI
Peux-tu faire de ton poème une rétrotraduction très littérale?

Je précise que ce poème a été traduit une première fois du français en interroman, puis de l'interroman en elefanto. Il y a donc quelques altérations pour facilter les rimes, surtout en elefanto. En interroman les ressources sont plus abondante et on peut garder le sens littéral, ce que j'avais fait (voir fil sur l'interroman).


LA OIOI

"Les yeux" par Sully Prud'homme

Azulai e negrai, amindai, profundai,
Oioi sinnumerai nasis a un di' ;
Ja dormas en la fundo de la tumboi
E plu nasas la suno mesme asi


Bleus et noirs, aimables et profonds
Des yeux sans nombre sont nés un jour
Ils dorment déjà au fond des tombeaux
Et cependant le soleil continue de naître

La nocto plu dosa ce la di'
Encantis oioi sinnumerai
La steloi brilas mesme asi
E la oioi ja es oscurai


La nuit plus douce que le jour
A enchanté des yeux sans nombre
Les étoiles brillent as cependant
Et les yeux sont déjà sombres


O! ja perdis sua fogo
No, no, esto no es posibla
Se turnis a alga loco
A lo ce se nomas novidibla


O! ils ont déjà perdu leur feu
Non, non, c'est impossible
Ils se sont tournés vers ailleurs
Vers ce que l'on nomme invisible

E come la astroi se inclinas,
Vadas e en la sielo restas,
La pupiloi a vesoi declinas
Ma en la vero no forpasas


Et comme les astres s'inclinent
Vont et restent dans le ciel
Les pupilles parfois déclinent
Mais en vérité de meurent pas

Azulai o negrai, amidai, profundai
Abridai a granda auroro,
De l'otra lado de la tumboi
La oioi no perdas sua auro.


Bleus ou noirs, aimables, profonds
Ouverts à la grande aurore
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux ne perdent pas leur or


Dernière édition par Patrick Chevin le Jeu 8 Nov 2012 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 3 Nov 2012 - 18:07

Merci. Ça me tente de comparer avec l'espéranto

[
Azulai e negrai, amindai, profundai Bluaj kaj nigraj, amindaj, profundaj
Oioi sinnumerai nasis a un di' Okuloj sennombraj naskiĝis iun tagon
Ja dormas en la fundo de la tumboi Ili jam dormas en la fundo de la tomboj
E plu nasas la suno mesme asi Kaj plu naskiĝas la suno tamen
La nocto plu dosa ce la di' La nokto pli dolĉa ol la tag'
Encantis oioi sinnumeraiEnsorĉis okuloj sennombraj
La steloi brilas mesme asi La steloj brilas tamen
E la oioi ja es oscurai Kaj la okuloj jam estas obskuraj
O! ja perdis sua fogo Ho! Ili jam perdis sian fajron
No, no, esto no es posibla Ne, ne, tio ne estas ebla
Se turnis a alga loco Ili sin turnis al alia loko
A lo ce se nomas novidibla Al tio kio sin nomas nevidebla
E come la astroi se inclinas, Kaj kiel la astroj sin klinas
Vadas e en la sielo restas, Iras kaj en la ĉielo restas
La pupiloi a vesoi declinas La pupiloj foje deklinas
Ma en la vero no forpasas Sed en la vero ne forpasas
Azulai o negrai, amidai, profundai Bluaj kaj nigraj, amindaj, profundaj
Abridai a granda auroro, Apertitaj al la grand aŭroro
De l'otra lado de la tumboiDe la alia flanko de la tomboj
La oioi no perdas sua auro.La okuloj ne perdas sian oron.

Il me semble que, si on comparait avec l'ido, ce serait encore plus ressemblant... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 3 Nov 2012 - 18:40

C'est normal puisque l'elefanto est la fusion d'une interlangue romane, de type créole (simplifiée/minimaliste), la LFN, avec une langue schématique, au vocabulare roman à 60%, l'esperanto. Mais cette ressemblance avec d'autres langues est plutôt un handicap, à moins de se substituer à elles...

Je ne vois pas du tout ce qu'apporte l'ido par rapport à l'espéranto, mis à part la supression partielle de l'accusatif, au contraire, il perd énormément en cohérence et en esthétique, en compliquant les règles et en se rapprochant des langues naturelles, comme s'il était une étape intermédiare entre l'espéranto et une interlangue romane naturaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Elefanto    Sam 3 Nov 2012 - 18:47

Patrick Chevin a écrit:
Je ne vois pas du tout ce qu'apporte l'ido par rapport à l'espéranto, mis à part la supression partielle de l'accusatif, au contraire, il perd énormément en cohérence et en esthétique, en compliquant les règles et en se rapprochant des langues naturelles, comme s'il était une étape intermédiare entre l'espéranto et une interlangue romane naturaliste.
En tout cas, il me semble, à première vue, que si on comparait ton elefanto à l'ido, on verrait bien des points communs: pluriel en i, pas d'accusatif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elefanto    Aujourd'hui à 18:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Elefanto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: