L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un oeil sur la planète au Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Un oeil sur la planète au Japon   Lun 16 Juin 2008 - 23:40

Le japon, le futur, clichés, une famille japonaise suivie par les journalistes, en ce moment même sur F2.
Le japonais est la seconde langue traduite en france grâce au Manga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:24

Le compte rendu de l'émission :

***

En route vers le futur, premier reportage.

Musée de l'innovation Toyoto, un robot trompettiste joue pour de vrai une version bossa d'Over the rainbow.

Puis Rosa, une guide robot présente les modèles : voiture hybride.

Elle signe des autographes : Toyota mise tout sur le robot pour son futur. C'est le premier constructeur mondial.

En 2020, l'industrie des robots supplantera l'automobile.

***

Fukuoka : une staturp tensuk fabrique déjà une vingtaine de robots.

Les robots sont le fer de lance. Comme la voiture il y a 100 ans. En ville il y avait des calèche, on n'imaginait pas qu'il y aurait des voiture.

Roborior, robot de surveillance à distance à l'allure d'un Pokemon acidulé, 1500 euros.
Vendu à plus de 1000 exemplaire.

Visite chez un dentiste qui l'utilise. Le robot appelle sur le téléphone portable, il est contrôle par téléphone portable. La caméra intégrée se réoriente : si il voit un cambrioleur, il peut lui parler directement : "Fous le camp, qu'est-ce que tu fais voleur, va-t-en connard !"

Surpris, le cambrioleur habitué au calme est censé partir.

***

ET voilà un agent de grande surface robot qui accueille et raconte des histoires aux enfants.

***

Les robots occuperont 3 millions de postes au japon.

***

Un tour vers les combats de robots. Les robots ne roulent pas, comme aux etats-unis ou en france : ils marchent sautent et court, comme dans un animé. Ils utilisent des coups de karaté.

***

Vestone, société de robots d'Ozaka organise les combats de robots pour tester le fonctionnement de ces prototypes et recruter les forts en programmations, forts en idées, fort en technologie - ou s'en inspirer.

Le robot footballeur autonome sait tirer des deux pieds, plonger. Il a remporté quatre années consécutive la coupe du monde de foot des robots.


Dernière édition par Greenheart le Mar 17 Juin 2008 - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:25

Le japon gagne parce que ses universités ont créés les premiers robots humanoïdes.

On suit une délégation française venu regarder twenty one, assistant de personnes à mobilité réduite.

Il prépare un plateau repas et l'apporte.

ses gests sont très précis, ses doigts sont sensible, il saisit une paille sans même l'écraser.

Philippe Fraisse du laboratoire de robotique de Montpellier est impressionné.
Il mene un projet similaire en france.

Prix de Twendyone, 80.000 euros (?).

***

Etape suivante, les robots marchent et sont automnes.

Le prototype Wabian 2 reproduit la vraie marche humaine à l'aide de ses hanches mobiles. La délégation française n'avait jamais vu la marche "jambes tendues".

***

Le premier robot "femme" miniature "exprime la féminité" par son déhanchement. Il mime le catwalk des mannequins. Pour cela, le chercheur a "quotidiennement observé les femmes".


***

A présent, Asimo, le seul robot capable de courir.
Il ressemble à un petit astronaute.


***

"A cause de notre énorme dette nous avons coupé dans tous les départements, mais jamais dans la recherche et technologie, c'est notre futur. La clé de voute est l'innovation."

***

Des résultats étonnants, un programme révolutionnaire.

Une androïde se présente : RVQ2, je viens de l'université d'OZaka.
J'ai la peau douce, des mouvements et des expressions naturelles (euh) garde à des capteurs, j'ai beaucoup de sensibilité. Demain je veux travailler pour aider les personnes âgés, garder les enfants, enseigner, présenter les infos télé.

Dans toutes ces situations, il vaut mieux être comme moi qu'un robot métallique.

Takayoshi, spécialiste de la vision : "on étudie ce qu'est l'humain en étudiant comment il perçoit psychologiquement et physiquement son environnement"

Les robots qui ressembles aux humains sont plus rassurant que les robots métallique.

Le professeur Ishiguro touche sa créature et celle-ci s'indigne "Mais qu'est-ce que vous faites ?"

Faut-il vraiment une tête humaine ? Un regard suffit-il ? Qu'est-ce qui est le plus important pour l'homme ? On n'a pas encore un plan de l'être humain, il faut donc collaborer avec tous les spécialistes.

***

Expérience d'Ishiguro : piloter son clone à distance, et observer les réactions de ses interlocuteurs :

"Vous allez voir, vous allez vous habituer à ce système de communication" dit le robot, "sa réplique".

Je peux exister à travers lui. On ressent beaucoup d'émotion et de phénomènes étranges à travers sa marionnette.

Le robot pourra-t-il ressentir des émotions ? Oui, si on développe le programme.

***

Ecole de dentisterie : un robot à visage humain sert de cobaye aux étudiants. Le robot simule tout ce que ressent (et non subit) le patient à cause des capteurs. S'il souffre, il le signale, non seulement sur un écran, mais en bougeant et en gémissant.

Le robot cligne des yeux alors que le dentiste lui manipule la bouche.

Le médecin explique que ce robot évite les accidents fréquents avec les étudiants, des coupures à la bouche, ou des dents cassées.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:25

Les gens sont déjà habitués aux robots : ils sont en vente dans des magasins, on peut les personnaliser. La population n'aurait donc pas peur.

Pour un vendeur, la religion jouerait un role : les chrétiens considèrent les robots comme inférieur, les japonais comme leur égale car les shintoïstes estiment que certains objets ont une âme, et l'homme n'est pas une création divine.

***

Dans le grand magasin Isetan, le présentateur nous annonce que le consommateur japonais a un plus grand pouvoir d'achat. 128 millions d'habitants (2% du globe) produisent 11% de la la richesse. Pèse à lui-seul autant que la Chine et l'Inde, deux fois plus riche que la France. Une seule région, le Kanto pèse autant que la France, c'est la 2ème puissance économique mondiale. Au G8, c'est le 3ème derrière les USA et la GB.

***

Karoshi, la mort par l'excès de travail.
Tous les japonais vivent-ils pour et par le travail ?

> La vie quotidienne d'une famille japonaise ?

***

Aogaki, ouest du japon.

La famille Hadashi, marié il y a 13 ans, 3 enfants, deux voitures, voisin des grands parents. En zone rural, ils ont une maison individuelle et un peu d'espace.

Beaucoup de familles ont refusé la caméra car il est délicat d'exposer son intimité à des étrangers pleins de préjugés sur les japonais.

6H10 lundi matin Hiroto le père s'en va : on se lève tôt au pays du soleil levant.

(Bulletin météo)

La mère prend son travail 3 heure plus tard mais tient à accompagner en bonne épouse son mari sur le pas de la porte.

***

M. Hadashi est typique de l'employé attaché à vie à son entreprise, mais les comportements ont changé. Hiroto a quitté une banque japonaise pour intégrer AXA, européennne : 5 heures de trajets par jour, il ne voit pas ses enfants, mais en profite le week end.

***

Après 30 minutes de voiture, deux heures de train, wagon rempli d'hommes en costume. Il est 9 heures, Hiroto arrive en retard à cause de l'équipe, ce qui est mal vu.

Tout le monde s'étire, gymnastique collective, serment de loyauté pour réintégrer le groupe, valeur cardinale au japon.

"Faisons de cette société la numéro 1 du japon"

Travail, discipline, culte du mérite, valorisation des employés performants, bons points comme à l'école.


***


A l'école : 30 minutes à pied au temps du printemps, cérisiers en fleurs sous la pluie. Les mères assistent en kimono à une cérémonie d'entrée d'enfants de 6 ans à l'école.

Devant les officiel (One for alla, all for one = tous pour un, un pour tous en anglais sur une banderolle), les enfants sont présentés, avec l'hymne national, passe sous une arche de fleur, pour marquer leur entrée dans le groupe.

Première épreuve, rester calme pendant une heure, le temps de la cérémonie. Tous les enfants sont en uniforme.

En 2006, les résultats baissent : plsu d'anglais, des arts martiaux, de la musique traditionnel pour réapprendre les valeurs japonaises.

Eviter le gachis, se respecter et respecter les autres alors que nous vivons dans une société de consommation.

***

Il faut des réponses à la mondialisation, la consommation.
La sécurité alimentaire souci majeur avec les cas d'intoxication.

Mme Hadashi boycotte les produits chinois qui lui font peur, contaminés par les pesticides. Elle n'achète que les produits d'origine japonaise.

La femme japonaise, mythe ou réalité ? Un peu des deux.
Le partage des tâches ? Mme préfère que son mari ne s'occupe de rien.
C'est un mari roi mais pour l'éducation des enfants, c'est moi qui le domine.
Le féminisme est un sujet qu'on préfère éviter.

Mme Hdashi travaille dans une maternité où l'on accouche dans la douleur volontairement. C'est un choix des mères de se passer de péridurale.

Pourquoi ? Mme s'étonne. Monsieur répond "ça n'avait pas l'air si dur que cela". Mme : Oui ça fait mal, mais l'émotion est plus belle, plus forte quand le bébé vient naturellement.

Médecine naturelle pour soulager les patientes. Les femmes sont moins nombreuses à accoucher, car elles travaillent très dur, repousse la date : soit une carrière, soit une famille. Et trop tard, c'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:25

quinze heure, les enfants rentrent, goûtent.

Ils ont bien leur chambre, mais ils ne l'occupent pas et dorment "comme dans une rivière" sur un alignement de matelas où ils ont chacun leur place.

***

Le soir, le père ne rentre pas toujours : discussion de travail bien arrosée à Kobé. Les hommes sont mariés à leur société. Les moments avec les collègues, compagnons de route et de lutte sont nécessaires pour souder.

Mme prépare toujours le repas, M. pour ne pas la vexer, il mange toujours le repas, même si c'est le second de la soirée.


3700 euros par mois, deux fois 35 heures par semaine, dort au bureau, ne prend pas ses 20 jours de vacances parce que c'est mal vu. Il est parfois trop fatigué pour rentrer, et il dort par terre, à côté de son chef qui a trop bu (!).

***

Un week-end sur deux de repos en réalité : autre marathon.

Samedi 8 heure du matin, base-ball pour l'aîné, sport favori des japonais. Apprentissage du groupe, respect de la discipline.

Je veux qu'il apprenne aussi l'esprit d'équipe c'est important, dit son père.

13 heures cours de calligraphie pour les deux grands, toute la famille se déplace.

"Normalement je suis gauchère, mais la règle est d'utiliser la main droite. C'est plus difficile"

Contraindre son corps, contrôler le geste, tendre vers la maîtrise, viser la perception.

***

La danse pour intégrer une troupe de théâtre traditionnelle : itchi ni san shi !

Le garçon a préféré la batterie. Impossible de rester oisif, même en week-end ou en vacances.


***

Moment de détente au stade ce soir. Hansin Tigers, l'équipe adulée de la région de Kobé.

"On vient ici pour se détendre, se destresser. Le base-ball me fait rêver. Quand on était petites les filles n'avaient pas le droit de jouer. Maintenant, beaucoup apprennent'", dit Mme.

***

Lendemain matin. Une rendonnée.

Le sentiment amoureux : pas d'effusion. Comment se montrent-ils leur amour ? Le week-end, en accompagnant les enfants, ils en profitent pour se parler, ils regardent dans la même direction.

Pour noël ou l'anniversaire, ils s'offrent des cadeaux, ce qui est "excentrique" pour les anciens.

***

Tradition, modernité, deux concepts mariés au japon.

Cérémonie du thé chez les grands parents. Le rituel est immuable.
Après le thé, l'enfant doit apprécier la tasse choisie en son honneur.

Plus le japon est exposé aux influences étrangères, plsu il devient important d'être vraiment japonais. La cérémonie du thé représente l'essentiel de nos traditions.

Puiser dans les valueurs les plus profondes pour retrouver un équilibre harmonieux.

On se retire à genoux pour ne pas dominer ceux qui restent derière eux.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:26

PDG de renaud Nissan Carlos Ghosn nous parle des raisons du succès japonais.

Salarié japonais / français.

Pas de points communs selon lui.
En France on fait beaucoup en peu de temps (35 heures).
Au japon il faut rester longtemps dans l'entreprise

A Nissan, nous poussons les gens à prendre leur vacances. 80% aujourd'hui, 60% hier. Des programmes spécifiques pour pousser les gens à prendre leur vacances.

***
L'innovation ?

Pas meilleurs que les français en créativité et innovation.
Mais ils ne laissent jamais une idée flotter : ils passent à l'action quand ils sentent qu'une idée a du potentiel.

Le japon n'est pas prolifique en idées mais les concrétise en objet service produit, tandis qu'en France ou ailleurs, l'idée suffit, la concrétisation on s'en fiche.

D'où l'innovation japonaise.

***

Doit-on craindre le japon ?

Ce sont des concurrents mais aussi des partenaires.
Au sein de Nissan, c'est fantastique. Par cette alliance, Renaud est devenue une entreprise globale sans changer d'identité.

Des gens très compétitifs, il faut trouver des ponts, des alliances. Le japon peut beaucoup aider les français à entrer dans l'asie


**

Le japon superpuissance culturel, même jeu que New-York ou Londres.

Le cool japan.

Le japon a la modernité douloureuse. Mal au pouce à force d'utiliser le téléphone portable, surfer sur internet, lire un roman etc.

Clinique du docteur Yamagushi où l'on soigne les pouces (tandinites).

Depuis cinq à six ans, le syndrome du téléphone portable et de la souri d'ordinateur.


***

Loic Bizel, chasseur français de mode installé à Tokyo depuis 8 ans.
Chaque semaine à Harajuku, il chasse les nouveaux codes vestimentaires dans la rue.

Les japonais copiaient mais amélioraient le style européen. Aujourdh'ui ils ont créé leur propre style, source d'inspiration pour les occidentaux.

Les cliens de Bizel sont des responsables de grandes marques à qui Bizel propose un immense fichier de photos, sur les détails (longueurs , supperposition de vêtement, accessoire, toute tendance, tout sexe).

Le marché de l'homme est très en avance : tous les hommes japonais ont des sacs à mains.

Les japonais n'ont pas peur du jugement des autres (!).

une mode emblème tête de mort, mazaaki homma, mastermind, marque crée il y a onze ans.

On ne cherche pas à vendre beaucoup, on veut être au même niuveau de qualité, voire supérieur. 350 euros le tee-shirt, aucune publicité (NDR à part le défilé ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:26

Dans Babel, la mannequin japonais incarne une jeune sourde et muette. Nominée aux oscars 2005.

***

La mode va très vite, c'est une qualité et un défaut. Il ne faut pas y perdre notre identité. Ce qui intéresse, c'est peut-être notre sensibilité face à ce bouillonnement.


***

Au japon, les jeunes s'expriment beaucoup dans la rue, par le vêtement, le déguisement en incarnant leurs personnages favori de manga : les cosplayers jouent, les otakus masculins viennent voir.

Akyabara, le quartier du cool japan. Le japon, incroyable usine à image.

Le manga : Ai madonna déguise des personnages de manga sur les chemises d'une jeune cosplayer.

"Je veux dessiner sous la tour eiffel" (?)

Le manga, industrie succès planétaire, plus les anime, la mode, les jeux vidéo, le cinéma. En 2005, deuxième produit exportateur de produit culturel derrière les états unis. Le japonais, deuxième langue la plus traduite en France après l'anglais.

****

Chasseur de tribus urbaines à Shibuya, quartier le plus animé. L'auteur de Tokyo Tribes : Santa Inoue.

Le thème c'est l'amitié. Peu importe la nationalité du lecteur, il peut comprendre la vie d'une certaine jeunesse à Tolkyo. 2 millions d'ex vendu (cent fois moins que Dragon ball z), adapté en dessin animé.

Santa dessine aussi des pochettes de disques pour des rappeurs américains. Santakiks sa boutique de figurines et d'accessoires dans Shibuya. Un deuxième magasin s'ouvrira en Août à Shanghai.

***

Le look, affirmation d'une identité contre l'uniforme scolaire et le costume : entre 16 et 25 ans, une parenthèse avant de rejoindre le système. Mais tous les jeunes ne rejoignent pas le système.

En bas de l'échelle : shoé kawazaki, nomade des cybercafés ouverts 24h sur 24. Les oubliés de la reprise économique, 20 et 30 ans, 3 millions d'individus incapables de payer un loyer. 18€ la nuit.

Kawazaki "les réfugiés du cybercafé", vit cette vie depuis ses études en art. A l'écart d'un tokyo qui brille, entre liberté et précarité.

"Au japon tout le monde parle d'argent, si on ne parle que d'argent ou de consommation, cela ne va pas. Il faut davantage s'intéresser à la société et à la culture"'


**

Un pays à 2 vitesse : un japon qui s'appauvrit, un japon qui consomme effréné. 500€ par mois dépensé en fringues, électronique...


DJ Alex, arrivé au japon à 4 ans, sillonne le monde, Tokyo c'est spécial : il y a des Tokyo pendant la nuit, on peut vivre uniquement la nuit, tous les mélanges sont possibles, pour quelqu'un qui crée, une infinité de possibilité, on peut vraiment se lâcher.

***

Une superpuissante de la pop culture, Tokyo la capitale : mixe et remixe toutes les influences, branché, manga, mode. Une singularité sans rebellion.

Le japon a changé de siècle, de peau, attire les jeunes occidentaux car représente la modernité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 1:26

Les ruelles du vieux Tokyo. Une chanteuse métisse franco-japonaise.

Maïa Barouh, fille de Pierre Barouh.

Entre Paris et Tokyo, le plus à l'aise où ?

Au Japon : si on veut bouger, faire un concert, c'est simple. Une tournée quand je veux, n'importe où : coiffeur, temple, boulanger, privé, aucune règle.

Pourquoi ? La curiosité des japonais.

Les pieds dans la tradition, la tête dans le 21ème siècle, des temples partout, des buildings. Il y a des petits villages disséminés dans la ville.

Tokyo plus complexe qu'on le croit en France ?

Beaucoup plus simple, les gens s'aident. Mon père laisse sa caméra sur le scooter, pas de problème. A Paris, scooter cinq fois volé en trois mois.

Pourquoi ?

C'est une île. Très peu d'étranger encore. Un étranger dans la rue, on le voit.

Le barman chante "Sous aucun prétexte" en japonais (avec la gestuelle de Françoise Hardy...)

***

Les temples : la déesse Araï qu'on prie pour vieillir en bonne santé, pour ne pas devenir une charge.

Le japon perd 1 millions d'habitants par an.

***

Le soleil se levant sur Tokyo. Gymnastique du matin.
Shigeaki Inuara a 97 ans. Il dort 5 heure par nuit, ne mange qu'un repas par jour. Il est célèbre. Exerce comme cardiologue depuis 70 ans, a son émission de radio, donne des conseils culinaires éprouvés.

Ma main n'est pas ridée : buvez une cuillère d'huile d'olive chaque matin, comme un médicament (dans son jus d'orange).

30000 centenaires. 1 habitant sur 5 plus de 65 ans.
Le premier ministre a 72 ans.

Multiplication des cours de danse hawaïenne chez le troisième âge.

8 millions de babyboomers doivent prendre leur retraite, mais personne pour les remplacer ou payer les retraites.

1,32 enfants par femme.

En 1977, 19 travailleurs pour 1 personne âgée.

1983, 12 seulement.

1996, cinq.

2004, 3.

2033, 2 seulement.

***

Augmenter la population active.

Les femmes doivent faire plus d'enfants, crèches etc. Mais le gouvernement n'a pas de budget. L'état est criblé de dettes : 180% du pib, presque 3 fois plus qu'en France.

N'arrive pas à satisfaire la demande de place pour les crèches.

***

L'immigration ? Pas naturelle au japon : a fermé ses frontières pendant deux siècles, ouvert seulement sur pression des américains. Etrangers 1,5 % de la population, 5x moisn qu'en france.

Nous ne voulons pas des problèmes d'insécurité qu'il y a à l'étranger à cause de l'immigration (sic).

***
Les entreprises doivent garder leurs salariés jusqu'à 70 ans. Travailler plus longtemps simple et obligatoire. Retraite à 63 ans, bientôt 65, et plus.

Entreprise avec plus de la moitié de salarié à 60 ans.

Pas un problème pour le patron qui compte les garder jusqu'à 73 ans (NDR et quand ils mourront, ce sera tous d'un coup : pratique ?).

L'état subventionne le salaire des personnes âgés, les machines pour les soulager.

Je préfère travailler que de ne pas travailler.
Je préfère ne pas être en week end à penser.
Tant que l'entreprise m'emploie je veux travailler.
Aussi longtemps que mes forces me le permettront.

Le travail valeur, faire-valoir.

4% en France travaillent après leur retraite. 50% au japon.

Un président d'honneur qui a 97 ans travaille toujours à l'hôpital.
Une patiente de 81 ans, doit-elle rester ou non à l'hôpital.
Cancer en phase terminal, ancien prof de calligraphie.
Elle veut rentrer à la maison, elle espère avoir quelqu'un pour l'aider.
Elle devrait bénéficier d'une aide quotidienne.
Retour chez elle donc.

Le vieillissement de la population coûte : de plus en plus de frais médicaux, de maladies incurables. Si les personnes âgées étaient autonomes, mais elle tombe malade : les frais médicaux vont exploser.

255 milliards de dépense publique supplémentaire, ingérable, 8% du pib, nouveau système pour les plus de 75 ans : ils devront payer plus.

(NDR, le documentaire semble tourner à la propagande. Il omet par exemple de mentionner que le gouvernement japonais est criblé non seulement de dette mais d'affaires de corruptions retentissances, faisant régulièrement tomber les gouvernements, un trait qui explique bien des surendettements suspects à travers l'histoire des civilisations).

"Soigner les personnes âgés, c'est comme arroser un arbre mort, c'est ce qu'a dit un responsable du pays. Ce sale esprit perdure."

La file d'attente à la soupe populaire s'allonge, la délinquance des senior triple en dix ans, c'est lié à la misère selon la police. Les centres d'hebergement pour indigent sont rares. Ce sont des mouroirs.

Shimzu Seigi, 81 ans, ancien agent de sécurité, secrétaire, a trop travaillé. A forcé sa santé de fer. 5 ans auparavant, il a fait une attaque dans le métro. Il ne s'est pas reposé, autre attaque, colonne vertébrale blessée, sorti de l'hôpital il y a deux ans, il peut remarcher malgré le pronostic, client du centre d'hébergement.

Le centre est financé par les RMI des pensionnaires eux-mêmes et 20% par la mairie, pas de financement d'état. Les autres centres sont moins bien gérés.

Directeur de l'association, Noboru Tanabe : nous faisons le travail que l'état ne fait pas. Ces personnes n'ont pas le soutien de leur famille, ils ne pourraient pas vivre seul.

Shinizu Saigi a pourtant des enfants et des petits enfants, mais il a peur d'être un poids, alors il ne rêve que de travailler à nouveau.

***

Tout le monde rêve d'être une force de la nature.

Compétition nationale d'une chorale du 3ème âge.

Il faut avoir une vision, un projet à long terme, et accomplir des actions courageuses, dit le cardiologue vénérable, c'est le secret de la vie longue.

Si le gouvernement ne fait rien de plus, la population aura fondu de moitié d'ici la fin du siècle, le confort des seniors avec.


***

Le japon est-il en déclin ?

Richard Colas, patron de Chanel Japon, 35 ans de vie dans l'archipel.

La Chine et l'inde éclipse le japon ?

Oui, mais il faut moduler cette vision. La chine et l'inde n'ont pas les mêmes valeurs que les européens, les japonais et les USA.

Une seule démocratie asiatique : le japon. Des syndicats, des gens qui votent, les droits de l'homme sont protégés.

Autour de nous, pas de démocratie, pas de droits de l'homme, en particulier en Chine. Quel danger représentent ces pays qui pourraient nous imposer un jour leurs valeurs ?

Le japon peut apporter sa voix pour les valeurs humaines. Ils sont extrêmement préoccupés par la place de l'être humain avec tous ces changements. Ils sont les plus à la pointe dans la luttte contre la pollution.

10 ans auparavant, le col de chemise après un jour à Tokyo était crasseux.
8 ans plus tard, les fabriquants de voitures avaient devancé les exigences.
Le protocole de Kyoto est voulu par le japon.

Le problème est que le sjaponais sont long à la détente : leur approche est concentrique, cela tourne en rond.

La lenteur est l'outil qui leur permet de s'adapter. Nous sommes linéaire, nous fonçons, et en éclatant le noyau du problème, nous en causons d'autres. Tandis que les japonais éclatent le problèmes, et lorsqu'ils ont tout compris, leur solution est fulgurante.

Les japonais ne délocalisent plus, ils rapatrient la très haute technologie, là ou les prix n'importe plus : ils ne divulguent plus gratuitement la technologie qui fait leur petit avantage et leur futur.

Des produits chers mais avec un plus acceptable car très différents de la chine. Les japonais sont des gens minitieux, précis, d'artisan. Les plus beauc objets au monde sont japonais.

Une population extrêmement minutieuses font la richesse du japon.

Nous avos dû apprendre à monter la qualité. Le japon est incontournable pour cela. La qualité est le meilleur moyen de lutter contre la concurrence (NDR la Chine).

Les français ressemblent aux japonais à cause de l'amour du bien fait.

Le japon a changé et il n'a pas changé. Les traditions persistent, les comportements restent ancrés à côté du modernisme, ce qui fait le charme de ce pays, et on en tombe en général amoureux.

"La chine ne m'intéresse pas du tout, j'y suis allé deux ans, c'est un pays fascinant mais qui ne m'intéresse pas. Je suis attaché au raffinement japonais, qui n'a aucun égal au monde, nulle part"


***

(Subtil, le réalisateur enchaîne à propos de "raffinement" sur les sumo obèses).

La France serait bien avisée de ne pas oublier la masse des atouts du japon, comparable à la masse des sumo.

Fin de l'émission.

F2.fr, plus d'information selon le présentateur.

***

Générique, Joe Dassin chante "aux champs Elysées", en japonais sauf pour la partie "aux champs Elysées".


***fin du compte-rendu***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 9:07

La question que je me pose: Comment fais-tu pour écrire si vite? Wink
1er post :
Citation :
Sujet: Re: Un oeil sur la planète au japon, maintenant sur F2 Aujourd’hui à 0:24

7º post :
Citation :
Sujet: Re: Un oeil sur la planète au japon, maintenant sur F2 Aujourd’hui à 0:26


Sachant que tu as informé que le reportage était en cours à 22:40... En 1:40 tu as écrit tout ça devant le reportage au fur et à mesure, comme une prise de note ?
Rolling Eyes Suspect confused Cool


En aparte, je rêve d'aller au Japon, donc bien entendu j'ai trouvé ça fort intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 9:30

Nikura a écrit:


Sachant que tu as informé que le reportage était en cours à 22:40... En 1:40 tu as écrit tout ça devant le reportage au fur et à mesure, comme une prise de note ?
Rolling Eyes Suspect confused Cool


J'ai saisi en direct sur un autre forum au fur et à mesure au moment du premier post, puis j'ai tout reposté ici à la fin du reportage pour que nous puissions aussi en discuter ici le cas échéant.
J'aurai posté ici en direct si je n'avais pas crains la deconnexion automatique à minuit qui m'est arrivée deux fois ou de post trop long, et donc la perte mes notes en cours au moment critique geek

Heures des posts originaux :

22H42 (robots)
23H01
23H16
23H25
23H37
23H49
00H21 (générique de fin)

Je ne fais pas ça tous les jours, mais le reportage montrait beaucoup de choses que je voulais voir et partager.

***

Pour les commentaires, j'ai quand même quelques doutes sur la pertinence et surtout la traduction : à plusieurs reprises j'ai eu l'impression que le commentateur se plantait dans la traduction des subtilités de ce que les japonais interviewés exprimaient.

Par exemple, à propos d'un robot androïde on avait l'impression que le chercheur parlait de reconstituer une perception humaine pour les robots, alors qu'en réalité il travaille sur l'intégration des androïdes parmi les humains, donc la perception des humains sur les robots. Heureusement que j'avais déjà lu les news sur le net à ce sujet.

On sent aussi les commentateurs soucieux de plaider la cause des réformes "sociales" en cours en France plus que de décrire la réalité japonaise, quand on arrive au problème des conditions de travail - sans faire aucun rapprochement ou recoupement, alors que les chefs d'entreprises interviewés le font eux, sans suivre l'orientation des questions que leur pose le présentateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 9:34

Liens vers le site de F2 à propos de l'émission :

http://oeil-sur-la-planete.france2.fr/43827221-fr.php

Je ne trouve pas de rediffusion net, mais peut-être ce sera le cas sur Francz 4 (TNT).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 11:35

C'est quasiment de la sténo !!!! Wink Je me disais, deux minutes pour écrire tout ça.... Suspect



Les traductions laissent souvent à désirer... Lorsqu'il y a des sous-titres par exemple et que je comprends la langue, je me rends compte que souvent des subtilités manquent. Si cela se produit avec des langues d'Europe, pour le japonais, je laisse imaginer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 13:01

Petite question... Tout cela est bien intéressant, mais en quoi cela a-t-il un rapport avec les langues construites? Shocked
Parce que pour la rubrique Actualité, je préfère laisser la place aux news qui touchent directement les langues construites, elles apparaissent en première page du portail...
Ce serait pas mieux que je le place dans le Café? Même chose pour certains autres posts... Ou alors je pourrais créer une rubrique "actualité générale" en plus de celle-ci...

EDIT: Voilà, c'est fait... Si vous voulez poster un article précisément sur l'actualité des langues construites, faites-le dans "News et mises à jour". Ici, ce sont des actualités plus générales... Mais sans s'éloigner trop de l'univers de ce forum...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Mar 17 Juin 2008 - 14:56

Nemszev a écrit:
Petite question... Tout cela est bien intéressant, mais en quoi cela a-t-il un rapport avec les langues construites? Shocked


J'aurai posté dans le Café si le reportage n'était pas en train d'être diffusé au moment du post (= "actualité" Very Happy

***

Pour le rapport avec les langues construites, la langue japonaise sont très souvent cités à propos des langues que certains d'entre nous construisent.

Le Japon est également à la pointe de tout actuellement : les modes, les technologies, le grand écart culture locale et mondiale. Cela touche évidemment le domaine des langues construites ou non, en particulier quand le sujet des robots et des moyens de communiquer avec des intelligences artificiels apparaît.

Faute de s'y intéresser suffisamment, les constructeurs de langue en semblent pas avoir encore eu l'opportunité de produire des robots de conversation ou de travailler avec des laboratoires d'intelligences artificielles (encore, cela pourrait changer dans un avenir très proche, on ne sait jamais).

Le but de ce post est donc également d'attirer fortement l'attention sur certains faits : les androïdes arrivent, les avatars réels s'installent aux quatre coins du monde pour éviter aux hommes d'affaires et aux chercheurs de prendre l'avion, et, bien que le reportage ne le mentionne pas, les intelligences artificielles et autres interprètes, policiers ou décideurs électroniques vont dominer ce monde. Nous ne pouvons l'ignorer, y compris au niveau de la création et de la diffusion des langues construites, les langages de programmation étant des langues construites visant comme n'importe quelle langue naturelle à décrire la réalité qui nous entoure.


***

Donc j'ai bien fait de ne pas avoir posté le compte-rendu de la conférence d'un vice-président d'Autocad à laquelle j'ai eu la chance d'assister à Sophia Antipolis la semaine dernière, à l'occasion du rachat de Realviz, petite société française spécialisée dans la capture de mouvement et la modélisation tridimensionnelle à partir de simples photos.

Je m'étais dit que c'était trop éloigné des langues construites, même s'il s'agissait d'un avis et d'une vision beaucoup plus haute, argumentée, et de plus grande autorité que ce que l'on voit tous les jours au JT, même si le sieur parlait du pourquoi, du comment et de l'avenir de la globalisation, c'est à dire le fait de pouvoir communiquer et travailler avec n'importe quel individu à travers la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un oeil sur la planète au Japon   Aujourd'hui à 19:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Un oeil sur la planète au Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un oeil sur la planète au Japon
» Un oeil sur la planète - Syrie : le grand aveuglement - 18 février 2016
» La planète Leonid Elenin...
» Un coup d'oeil sur mon manuel de FLE pour grade 1 ?
» Vends chrysobéryl oeil de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: