L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arwelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 10:59

Bravo.

C'est (pour l'instant) l'espérantide (variante issue de l'espéranto) le plus accompli que j'aie vu jusqu'alors.

-Le masculin & le féminin sont équilibrés. le neutre est le genre de référence.
-Il y a des structures dont l'espéranto ne dispose pas (comme l'équivalent de l'espagnol ustedes) et qui sont plus "démarquées qu'en aneuvien (en aneuvien, le vouvoiement ne se distingue pas de la deuxième personne du pluriel quand il est au nominatif.

-seul regret : le volitif & l'impératif calés dans un même mode, comme en espéranto.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 14:55

Djino a écrit:
CONJUGAISON

La conjugaison se fait au moyen de particules de temps.
Les deux particules de temps que j'ai créées sont:

  • ku: pour le passé
  • pu: pour le futur

Il y a également 3 autres adverbes qui permettent de préciser ce temps:

  • kwe: pour une action accomplie
  • se: pour une action en cours
  • pwe: pour une action imminente


Est-ce que ces mot ont une étymologie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:00

Kotavusik2 a écrit:
J'ai vite lu (parce que j'ai le bus à prendre), et j'ai une question : pour les "tabelvortoj" de ta langue, pourquoi ne t'es-tu pas plutôt inspiré du kotava que de l'espéranto ? Pour moi les séries adverbo-pronominales* de l'Espéranto sont incomplètes et indétaillées !
Ta question m'intéresse beaucoup. Je n'ai jamais eu l'impression que la formation des adverbes conjonctifs différaient en kotava, si ce n'est qu'ils contiennent plus de syllabes. Pourrais-tu m'expliquer les points forts du kotava par rapport à ça?

Kotavusik2 a écrit:
Autre question : quand tu écriras de grandes oeuvres en arwelo, comment traduiras-tu Tchoupi ?
Alors au début je ne comprenais pas du tout ta question lol, j'ai dû faire une recherche sur internet et j'ai éclaté de rire lol
Bah t'cupi, rien ne l'empêche de s'appeler "sucer" hein hahahaha

Kotavusik2 a écrit:
A part ça, ça a l'air intéressant... mais bon c'est pas moi le plus grand spécialiste ici.
Mercii!



* Joli mot, n'est-ce pas ?
?


Dernière édition par Djino le Lun 4 Avr 2016 - 5:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:16

Djino a écrit:
A. L'adjectif se finit toujours par un -a. Il est toujours invariable.

(...)


tco = être humainsuso = être vivant
batco = hommebasuso = mâlebao = masculin
matco = femmemasuso = femellemao = féminin

Dans ce cas, masculin (adjectif) devrait se dire ba et féminin ma. À moins qu'il ne soit substantivé, comme dans une phrase du genre « le féminin d'"étalon" est "jument" ».

Je suppose qu'avec un tel tableau, tous tes noms d'animaux (mais aussi les plantes) se terminent par -suso, non ?

Par ailleurs, ce tableau (que j'apprécie), me met un peu en pays d'connaissance. Ainsi, si on, suit la logique de "être humain" (tco), on en déduit que batco désigne tout être humain de sexe masculin (et non systématiquement un homme adulte*). Il est même plus logique que l'aneuvien, dans la mesure où il y a un lien étymologique entre batco (ou matco) et tco alors qu'entre des mots comme dak (ou kad) et (créés il y a assez longtemps j'dois dire, ce s'rait à r'faire...), c'est nettement moins évident.

*Ce qui le rapproche plus de l'aneuvien dak que de l'espéranto viro. Ce dernier vraiment pas emballant, surtout quand on met virino : c'a l'air de quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:36

Anoev a écrit:
Bravo.

C'est (pour l'instant) l'espérantide (variante issue de l'espéranto) le plus accompli que j'aie vu jusqu'alors.

-Le masculin & le féminin sont équilibrés. le neutre est le genre de référence.
-Il y a des structures dont l'espéranto ne dispose pas (comme l'équivalent de l'espagnol ustedes) et qui sont plus "démarquées qu'en aneuvien (en aneuvien, le vouvoiement ne se distingue pas de la deuxième personne du pluriel quand il est au nominatif.

-seul regret : le volitif & l'impératif calés dans un même mode, comme en espéranto.


Merci beaucoup Anoev, ça me fait plaisir.
En ce qui concerne le volitif, je m'étais effectivement dit que le subjonctif n'était pas nécessaire dans le sens où on peut le remplacer par l'indicatif.
Si je dis "Il est possible qu'il vient", ça ne change pas le sens de la phrase.
Je me suis donc dit que l'"impératif" était suffisant, puis j'ai réalisé que la notion de subjonctif et d'impératif n'était pas toujours claire. "Qu'il vienne me le dire en face", c'est du subjonctif, mais c'est aussi la seule manière de traduire "venir" à l'impératif de la 3ème personne du singulier.
En kotava par exemple, "pir!" (qu'il vienne) se traduit par du subjonctif en français, parce que le mode français "impératif" n'implique pas de conjugaison à la 3ème personne. C'est pour ça que j'ai gardé "volitif", mais au fond le vrai subjonctif ne fait pas partie de ce mode.
Aurais-tu des remarques et/ou des exemples concrets de phrases qui pourraient me convaincre d'abandonner ce mode au profit d'un impératif plus conventionnel? Je ne demande qu'à perfectionner la langue ^^

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:42

Silvano a écrit:
Djino a écrit:
CONJUGAISON

La conjugaison se fait au moyen de particules de temps.
Les deux particules de temps que j'ai créées sont:

  • ku: pour le passé
  • pu: pour le futur

Il y a également 3 autres adverbes qui permettent de préciser ce temps:

  • kwe: pour une action accomplie
  • se: pour une action en cours
  • pwe: pour une action imminente
Est-ce que ces mot ont une étymologie?
"ku" se prononce derrière la bouche (antériorité, passé) et "pu" devant (postériorité, futur)

Alors que "Pu" conjugue au futur plus ou moins lointain, "Pwe" se rapporte à une action future proche.
J'aimais aussi le fait que pu+ le suffixe de temps -es donne le mot "pues" (après) qui ressemble à l'espagnol "pues", "despues"


Dernière édition par Djino le Sam 26 Oct 2013 - 2:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:46

Anoev a écrit:
Djino a écrit:
A. L'adjectif se finit toujours par un -a. Il est toujours invariable.

(...)


tco = être humainsuso = être vivant
batco = hommebasuso = mâlebao = masculin
matco = femmemasuso = femellemao = féminin

Dans ce cas, masculin (adjectif) devrait se dire ba et féminin ma. À moins qu'il ne soit substantivé, comme dans une phrase du genre « le féminin d'"étalon" est "jument" ».

Je suppose qu'avec un tel tableau, tous tes noms d'animaux (mais aussi les plantes) se terminent par -suso, non ?

Par ailleurs, ce tableau (que j'apprécie), me met un peu en pays d'connaissance. Ainsi, si on, suit la logique de "être humain" (tco), on en déduit que batco désigne tout être humain de sexe masculin (et non systématiquement un homme adulte*). Il est même plus logique que l'aneuvien, dans la mesure où il y a un lien étymologique entre batco (ou matco) et tco alors qu'entre des mots comme dak (ou kad) et (créés il y a assez longtemps j'dois dire, ce s'rait à r'faire...), c'est nettement moins évident.

*Ce qui le rapproche plus de l'aneuvien dak que de l'espéranto viro. Ce dernier vraiment pas emballant, surtout quand on met virino : c'a l'air de quoi !

Je me suis dit la même chose que toi. Le problème est que si "ma" voulait dire "féminin" (adjectif), le substantif "féminin" devrait logiquement être "mo" (puisqu'il faut juste changer la terminaison). Je me suis dit qu'il ne s'agissait que de particules à partir desquelles je pouvais former un mot en y ajoutant la terminaison. Donc mao pour "le féminin" et maa pour l'adjectif "féminin"
Tu ne penses pas que c'est plus logique?

Pour répondre à ta deuxième question, j'ai effectivement pensé regrouper tous les mots dans des "classes" comme c'est le cas dans les langues bantoues. Et donc rajouter le suffixe "suso" pour tous les êtres vivants. J'ai même créé un tableau des êtres vivants pour les diviser en sous-catégories. Mais je me suis alors dit que si on incluait en plus les particules de genre, ou des suffixes comme -ido, ça pouvait donner des mots très (trop) longs. J'ai donc abandonné ce projet avec plaisir en me disant que ce serait un travail bien trop compliqué


À propos, j'ai déjà cherché à quoi ressemblait l'aneuvien, mais je suis tombé sur des pages sur lesquelles les fondements de la grammaire avaient vraisemblablement été expliquées, donc j'ai rien compris. Pourrais-tu me donner le lien d'une page qui en explique les bases depuis le début?


Dernière édition par Djino le Mar 5 Avr 2016 - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
bororo



Messages : 475
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 16:59


Concernant les phonèmes, à première vue l'inventaire est une copie conforme de l'esperanto (les affriquées ne sont pas listées, mais tu utilises au moins /ts/ et /tS/ dans tes exemples). Est-ce que c'est recherché ? Il me semble que certains contrastes sont assez difficiles pour une langue auxiliaire, surtout /h/ contre /x/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 17:03

Djino a écrit:
Mais en plus de ça, je souhaitais fort qu'on puisse deviner la signification d'un mot sans jamais l'avoir entendu, grâce au fait qu'ils soient issus d'une onomatopée.
Attention aux onomatopées. Elles ne sont pas universelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
KIZUVA



Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 17:24

Bonjour Djino, je ne suis pas un spécialiste des langues mais je perçois un grand potentiel dans ta création

Citation :
Et donc rajouter le suffixe "suso" pour tous les êtres vivants. J'ai même créé un tableau des êtres vivants pour les diviser en sous-catégories

pour ma part j'ai pris le problème a l'envers (utilisation de préfixes!) et je me sers des subdivisions et sous catégories existantes (classification des animaux par exemple) pour créer les noms d'animaux. Ainsi on a par exemple
M (monde du vivant)
MA (monde animal)
MAM (animal vertébré)
MAMI (animal vertébré placentaire a poils)
MAMIA (animal vertébré placentaire a poils spécificité main)
MAMIAN (animal vertébré placentaire a poils spécificité main primate-simiens)
MAMIANO (animal vertébré placentaire a poils spécificité main primate-simiens hominidés)
MAMIANOO (animal vertébré placentaire a poils spécificité main primate-simiens hominidés humains)

L'ensemble de mon dico se construit sur ce principe...et les mots ne deviennent pas "trop long". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/sd1165/kizuva
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 17:58

Djino a écrit:
Je me suis dit la même chose que toi. Le problème est que si "ma" voulait dire "féminin" (adjectif), le substantif "féminin" devrait logiquement être "mo" (puisqu'il faut juste changer la terminaison). Je me suis dit qu'il ne s'agissait que de particules à partir desquelles je pouvais former un mot en y ajoutant la terminaison. Donc mao pour "le féminin" et maa pour l'adjectif "féminin"
Tu ne penses pas que c'est plus logique ?

Certes oui, mais dans ce cas, à quoi correspondrait mao ?

Citation :
J'ai même créé un tableau des êtres vivants pour les diviser en sous-catégories. Mais je me suis alors dit que si on incluait en plus les particules de genre, ou des suffixes comme -ido, ça pouvait donner des mots très (trop) longs. J'ai donc abandonné ce projet avec plaisir en me disant que ce serait un travail bien trop compliqué.


J'attends donc la suite. Mais ne t'éloigne de ton idée de départ que si celle-si devait générer des mots trop longs (du style un mot d'une dizaine de syllabes pour désigner un simple poulet (par exemple).


Citation :
À propos, j'ai déjà cherché à quoi ressemblait l'aneuvien, mais je suis tombé sur des pages sur lesquelles les fondements de la grammaire avaient vraisemblablement été expliquées, donc j'ai rien compris. Pourrais-tu me donner le lien d'une page qui en explique les bases depuis le début?


Ça dépend. La page de présentation chez Idéopédia, la voici. C'est un peu la page d'acceuil pour cette langue. De là, tu a toute une tripotée de liens qui te conduisent vers des articles grammaticaux, phonologiques ou lexicaux un peu plus détaillés.

Pour en r'venir à l'arwelo, ce serait pas mal si tu ouvrais une page chez Idéopédia. Té ! j'imagine déjà l'identifiant : AWL. une chance : il n'est pas déjà pris, il est donc disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 18:03

Silvano a écrit:
Attention aux onomatopées.

Merci pour le lien. Il sera sans doute très utile comme lien externe à ajouter à l'article traitant du sujet chez Idéopédia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 18:53

silent 


Dernière édition par lsd le Dim 7 Juil 2013 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 19:24

bororo a écrit:

Concernant les phonèmes, à première vue l'inventaire est une copie conforme de l'esperanto (les affriquées ne sont pas listées, mais tu utilises au moins /ts/ et /tS/ dans tes exemples). Est-ce que c'est recherché ? Il me semble que certains contrastes sont assez difficiles pour une langue auxiliaire, surtout /h/ contre /x/.
Il y a si peu de gens qui voient la différence entre /tʃ/ et /t͡ʃ/ qu'il ne me semblait pas nécessaire d'en faire des consonnes à part, juste pour apporter une nuance que seuls des linguistes peuvent déceler. Surtout qu'en espéranto on ne se gêne pas d'écrire "dz" (comme dans edzo) alors qu'en fait il s'agit de /d͡z/... c'est pas très cohérent.
Enfin, on écrit "tchat" sans que personne ne se pose la question de savoir si c'est affriqué ou non, on le sait d'instinct. Mon souci est de faire au plus simple, donc ce système de retranscription me convenait parfaitement :-)

En ce qui concerne le contraste entre h et x, je n'ai jamais eu le sentiment que les sons étaient beaucoup plus similaires que k et g. À mon oreille elles sont très distinctes, mais c'est peut-être subjectif?

Silvano a écrit:

Attention aux onomatopées. Elles ne sont pas universelles.
Tout à fait. On ne dit pas non plus "chat" de la même manière dans différentes langues. "gato" en espagnol et en portugais, "cat" en anglais, "chat" en français, "katze" en allemand...
La chance que j'ai avec les onomatopées, c'est qu'elles sont beaucoup plus universelles que ces mots créés. Il y a moyen de reprendre les sons qu'on retrouve en général pour en créer un qui soit compris par la majorité des gens. Même si une vache dit "meuh" en français et "mou" en chinois, je sais que ces petites différences ne gênent pas l'intercompréhension. Si quelqu'un me dit "moouuu", je comprendrai qu'il imite une vache.
Je t'avoue que je connaissais déjà cette page sur wikipedia, et que je m'en suis même inspiré. Pour le premier exemple, "éclatement de ballon", toutes les onomatopées utilisent des consonnes occlusives bilabiales (p ou b) à l'exception de l'hindi (mais on reste dans les consonnes occlusives). À partir de ce constat, je peux créer le mot "éclater" en reprenant les sons généralement rencontrés.


Anoev a écrit:

Certes oui, mais dans ce cas, à quoi correspondrait mao ?
particule du féminin + terminaison du substantif = le "féminin".

Anoev a écrit:

J'attends donc la suite. Mais ne t'éloigne de ton idée de départ que si celle-si devait générer des mots trop longs (du style un mot d'une dizaine de syllabes pour désigner un simple poulet (par exemple).
J'ai finalement abandonné cette idée. J'avais l'intention de faire quelque chose comme KIZUVA, mais ça ne me permettait pas d'utiliser les onomatopées et d'appeler un chat "myawo".

À ce propos, KIZUVA, j'admire vraiment ce que tu fais. C'est extrêmement ingénieux!


Dernière édition par Djino le Ven 8 Juin 2012 - 3:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 19:39

Djino a écrit:
En ce qui concerne le contraste entre h et x, je n'ai jamais eu le sentiment que les sons étaient beaucoup plus similaires que k et g. À mon oreille elles sont très distinctes, mais c'est peut-être subjectif?
En Lingwa de Planeta -- langue que je défends pas -- on a quand même bien veillé à choisir les contrastes les plus grands. La consonne /b/ s'oppose à /ph/, vu que l'opposition /b/-/p/ ou /p/-/ph/ n'est pas audible ou prononçable par tous. On ne distingue pas /v/ et /w/, /tʃ/ et /dʒ/, /h/ et /x/... De manière à ne pas se retrouver comme les espérantistes grecs qui disent kaco au lieu de kaĝo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 19:48

C'est juste. Je n'ai rien à redire là-dessus... moi j'ai fait ce choix pour pouvoir créer plus de mots courts, en espérant que le fait de pouvoir déceler la différence entre une consonne sourde et une autre voisée s'apprenne avec le reste de la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 19:52

Djino a écrit:
J'ai déjà pris la peine de survoler les fondements du ba gai dun sur le forum, et je dois avouer que l'idée est géniale, mais la création de mots doit être un travail titanesque! Ba yu jem no simnau ;-)
Merci ! En fait, et je m'en excuse, ce qu'on peut trouver sur l'article Idéopédia à propos du ba gai dun est une ancienne version. Et ce qui est sur ce forum est un vrai bazar. Un de ces jours, je remettrai de l'ordre à tout ça.

Ba u jem no nau sim.*

La création de mots est assez lourde, mais plus j'ai de racines, plus ça va vite. Je n'ai plus rajouté de racine depuis pas mal de temps (à part tout à l'heure "cici" = soigner, pour le jeu de lsd). Il s'agit surtout de choisir une racine facile à retenir et qui ressemble un maximum au mot d'origine, ce qui n'est pas évident parce que ça doit rester relativement monosyllabique.

Quant à la grammaire, elle ne doit pas être si compliquée. Peut-être un peu dépaysante parfois, mais assez minimaliste (pas d'exception possible). Si tu sais en gros comment le chinois ou le créole fonctionne, il y a moyen.

Je me suis tellement habitué à cette langue que parfois quand je cherche mes mots dans une langue naturelle, ils viennent en BGD... pale

Mon problème est que je dois gérer au moins 3 langues et j'ai encore des envies de créer d'autres langues...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 20:00

@Anoev: Merci pour le lien. J'étais effectivement juste tombé sur la page des noms.

@Nemszev: Il n'y a pas de verbe "être" en ba gai dun? "Je suis fort" se dit "moi fort" ?
Et "u" ne veut pas dire "unité"? Je voulais dire "ta langue" (langue ce n'est pas yu?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 20:11

Je suis fort = na fo.
En fait, "fo" est comme un verbe. Tu as ça aussi en chinois ("wo hen bing" = je très malade).

La seule chose qui peut se rapprocher d'un verbe "être", c'est "si". C'est une sorte de séparateur.
Quand tu as "je suis un chat", tu peux juste dire "na u maumau". On sait que ce qui se trouve après un pronom (na, u, i) est en général un groupe verbal (dans ce cas-ci "suis un chat").
Quand tu as "ce chat est une grenouille" (assez improbable), si tu dis "maumau la u rara", on risque de comprendre "ce chat d'une grenouille" (quand il y a deux groupes nominaux côte à côte, le deuxième est un génitif, sauf si vraiment on marque une pause oralement). Il faut donc dire "maumau la si u rara". "Si" permet de résumer ce qui précède (j'ai encore du mal à définir clairement son rôle syntaxique  Razz ). "Chat ici cela (est) une grenouille".
Le "si" peut s'utiliser entre tout autre sujet et son verbe, ça ne change pas grand chose (ça peut éventuellement marquer une emphase). C'est souvent un calque du chinois "shi" en fait.

Je viens de parcourir ton début de grammaire. C'est intéressant. On dirait un espéranto à la sauce lingala-kotava.
Tu utilises "nifo" pour "nez". Sais-tu qu'en arabe dialectal, le sens est identique (enfin bon, nifo voudrait plutôt dire "son nez"), avec "anf" en arabe standard ?
Pour "wawo" pour chien, je verrais plutôt "gowo" (du chinois "gou").
Pour "kia" et autres, ça me fait penser aux interrogatifs en hindi.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 20:20

Nemszev a écrit:
Je suis fort = na fo.
En hongrois, pour dire l'homme est fort, on dit erős a férfi, mot à mot: fort l'homme. Pour je suis fort, c'est erős vagyok, par contre: fort je-suis. Aux troisièmes personnes, le verbe être ne sert pour pour marquer la localisation ou l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 21:13

Djino a écrit:
@Anoev: Merci pour le lien. J'étais effectivement juste tombé sur la page des noms.

Pas d'problème ! Si tu en as, tu peux toujours me d'mander des infos en MP. Je tâchait de te répondre.

Citation :
Myawo = chat
Wawo = chien
Kwako = canard
Koko = poule, coq
Iho = âne
Muho = vache, taureau

Ce qui donne, si on applique le tableau :

Myawbao*= chat ♂ myawmao = chatte
Wawb(a)o = chien ♂ wawmao = chienne
Kwakbo = canard ♂  kwakmo = cane
Kokmo = poule kokbo = coq
Ihbo = âne ♂ ihmo = ânesse
Muhmo = vache muhbo taureau

Système vraiment intéressant. Applicable également, je suppose, aux poulains, veaux, génisses, taurillons, chatons, ânons et j'en passe...


*Serait-il possible, par esprit de simplification, de dire myawbo, myawmo, wawbo, hawmo, kwakbo etc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 21:18

silent 


Dernière édition par lsd le Dim 7 Juil 2013 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 21:19

Non non lol
holala je suis désolé je n'ai pas été très clair. En fait les particules qui définissent les genres sont utilisées en tant que préfixes.
C'est comme si on prenait le préfixe mal- en espéranto. Ce préfixe permet d'exprimer le contraire du mot, mais "mal" tout seul ne veut rien dire. "malo" c'est "le contraire" (substantif). et "mala" c'est "contraire" (adjectif).
Ben c'est pareil pour mon préfixe "ma". Tout seul ça ne veut rien dire, il faut ajouter une terminaison pour lui donner un sens.

bamyawo = chat / mamyawo = chatte
mao a myawo si mamyawo = le féminin de chat est chatte.
bao a myawo si bamyawo = le masculin de chat est chat (mâle).

Mamyawo si maa lekso = chatte est un mot féminin
Bamyawo si baa lekso = chat est un mot masculin

C'est déjà plus simple, non? :-p

Donc:
Bawawo = chien / Mawawo = chienne
Bakwako = canard / Makwako = cane
Bakoko = coq / Makoko = poule
Baiho = âne / Maiho = ânesse
Bamuho = taureau / Mamuho = vache


Ça fonctionne comme tu l'avais compris la première fois, comme dans le tableau:
Citation :
tco = être humainsuso = être vivant
batco = hommebasuso = mâlebao = masculin
matco = femmemasuso = femellemao = féminin
J'ai certainement dû comprendre une question de travers, désolé


Dernière édition par Djino le Mar 31 Mai 2016 - 21:16, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 21:19

lsd a écrit:
Aïe déjà une Arwelide  Wink
Une espérantonèpe, donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Arwelo    Jeu 7 Juin 2012 - 21:47

Pour les séries adverbo-pronominales (c'était de ce mot-là que je parlais Wink) du kotava, on a quand même 79 pronoms sériels et 374 potentiels d'adverbes sériels, soit en tout 453 mots sériels - contre 45 en espéranto (bien qu'il ne faille pas négliger la possibilité d'ajouter des adjectifs dans cette dernière langue).

Sinon, je ne sais pas quoi dire, tout le monde a déjà répondu si vite Razz... Ah, si ! Pour le subjonctif/indicatif/impératif, j'en ai déjà un peu discuté avec Anoev (et pas tout compris), et je crois que si le kotava peut se permettre de se passer de subjonctif c'est grâce aux modalités des verbes. Après, j'ai beaucoup de mal en sprante pour la grammaire à ce niveau-là. J'espère que tu t'y retrouveras Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arwelo    Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Arwelo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alphabet de l'arwelo (arkitco)
» Alphabet de l'arwelo (aralfuno)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: