L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Paradigme de l'Emergence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Lun 16 Juil 2012 - 19:55

Djino a écrit:
Quelle que soit la manière de dire une chose, c'est le fond qui donne le sens, pas la forme. La langue n'a aucune influence sur la culture...
Entre ce point de vu et le mien, il doit quand même bien y avoir un juste milieu ! Smile

Le Brésilien a en effet sans doute plus à voir avec le Paraguayen qu'avec un Espagnol, car beaucoup d'autres facteurs dominent la composition de la culture.
Au moins, une langue est un pont vers une culture passée ou vive, qui peut de fait influencer celui qui l'apprend. Le Paraguayen pourra lire Cervantès dans le texte, ainsi que toute la littérature hispanophone à laquelle il aura accès par sa langue maternelle.

Je suis d'accord qu'une langue tend à devenir symbolique, et dans l'usage courant on ne pense pas consciemment à l’étymologie de chaque mot. Mais le cerveau apprends par associations d'idées et de contextes. Ainsi quand je vois "merci", oui je pense aussi à "être à la merci", "merciful", "no mercy!", et mon cerveau est habitué à cette association. Pareil dans mon vietnamien local, où le "cảm ơn" (issu du chinois 感恩) signifie "ressentir la grâce".

Quand je dis "bonjour", je suis conscient que je souhaite un bon jour, et ce sentiment est sans doute inconsciemment différent du Malais qui entendra la sûreté de son Selamat pagi, l’Israélien qui entendra la paix de son Shalom, ou l'Arabe qui pensera à la gloire de son SabaH akheyr.

Donc sans doute je dois reformuler mon point de vu: la langue conditionne la culture et la vision du monde, non pas en ce qu'elle contraint fermement à tel ou tel comportement, mais en ce qu'elle est une toile de fond omniprésente de toutes pensées, parlées ou écrites.
Ainsi ce palais de verre offre un vaste espace de liberté dans lequel des cultures variées peuvent s'installer. On y heurte rarement les murs, car bien qu'il existe effectivement des notions ou relations difficiles voire impossibles à traduire convenablement, l'habitant du palais perçoit l'ensemble de son espace de vie comme exhaustif et logique, sans besoin d'aller trop gratter les murs... Non seulement les murs encadrent la pensées, mais c'est aussi l'agencement même de l'espace qui guide la pensée: Ainsi le séjour est a coté de la cuisine, et les chambres à l'étages, cela conduit naturellement le locuteur à envisager certaines connexions, certains parcours.

J'aime bien cette métaphore que je trouve parlante... mais ok, prenons des exemples concrets:

En Français "la physique" évoque tout de suite "le physique": le corps, le palpable, le concret. En fouillant davantage en grec, on y trouve la Nature, le monde de l’expérience par opposition aux idées. En chinois, la seule traduction possible de ce mot est 物理, signifiant grosso-modo le motif-logique des choses-matérielles. L'accent est mis sur l'ordre, la logique interne et abstraite de chaque chose. On retrouve ce sens dans 理解: compréhension; 合理: rationnel, mais aussi 管理: administrer, 总理: premier ministre. Ainsi le physicien européen évoquera davantage l'aspect de palpable et tangible, tandis que le chinois pensera d'abord à l'harmonie logique de son objet d'étude.
La langue chinoise regorge des ces associations qui restent transparentes grâce à l'invariabilité des caractères.

Ces connexions viennent surtout de l’étymologie, mais aussi de la grammaire. Par exemple en Français, Anglais et Allemand, les voix et temps des participes sont combinés: le passé est associé au passif, et le présent à l'actif. En Latin ou Espéranto ces deux aspects restent indépendants. Ainsi le mécanisme grammatical de la langue induit ou non une connexion entre ces notions.

J'admets que ces influences puissent être difficilement discernables jusque dans les aspects concrets d'une culture (rouler à gauche, aimer l'ordre et/ou la bière, etc...). Ce serait comme le lien entre le sucre et l'humour: on peut rapidement tracer les liens entre la chimie et les organes, puis les organes et les facultés psychiques, mais difficile d'établir une causalité claire ! Les systèmes complexes brouillent vite les mécanismes...


Dernière édition par Napishtim le Lun 16 Juil 2012 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Lun 16 Juil 2012 - 19:58

lsd a écrit:
un nom est défini par les racines qui le compose (ex: Leibniz, wilkins, dalgarno, ...)

drunken A mon humble niveau je fonctionne un peu de cette façon (mais en court-circuitant l'étape périlleuse de la nomenclature du savoir)
Intéressant ! C'est en effet dans ce sens que va le Laramin: peu de racines, et des chaines un peu plus longues pour définir le mot à mesure qu'on l'écrit cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Sam 21 Juil 2012 - 12:05

Napishtim a écrit:
En chinois, la seule traduction possible de ce mot est 物理, signifiant grosso-modo le motif-logique des choses-matérielles. L'accent est mis sur l'ordre, la logique interne et abstraite de chaque chose.
C'est un peu comme le kosmos grec antique, l'arrangement du monde. Par contre la chimie chinoise est la science des transformations (化学), pas celle des décoctions (une des étymologies possibles de notre chimie à nous) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Sam 21 Juil 2012 - 16:41

Leo a écrit:
Napishtim a écrit:
En chinois, la seule traduction possible de ce mot est 物理, signifiant grosso-modo le motif-logique des choses-matérielles. L'accent est mis sur l'ordre, la logique interne et abstraite de chaque chose.
C'est un peu comme le kosmos grec antique, l'arrangement du monde. Par contre la chimie chinoise est la science des transformations (化学), pas celle des décoctions (une des étymologies possibles de notre chimie à nous) Very Happy
Exact! C'était pas évident comme parti pris.. Dés lors que des notions sont définies comme la combinaison d'autres notions, elles se retrouvent de fait toutes mises en relation et forment une "affirmation", quelque chose que la langue stipule dans sa description du monde.
L'utilisateur de la langue, s'il peut lire cette relation (ce qui est souvent le cas dans nos langues, et quasiment toujours le cas en chinois) alors il se retrouve exposé à cette vision du monde. Qu'il y adhère par conviction ou pas, cette description est comme une litanie qu'il récite à chaque fois qu'il parle !


Dernière édition par Napishtim le Dim 22 Juil 2012 - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Lun 14 Mar 2016 - 8:56

Bonjour a tous !
Il y a du nouveau sur ce sujet la Rolling Eyes Plusieurs articles et développements, avec notamment une illustration.

www.notesdevoyage.com/journal/index.php?tag/Emergence



Pour nos langues, je pense qu'une vision du monde est un point de départ pour la construction du lexique, et même des structures grammaticales (paradigme linguistique calqué sur celui du monde..)

cheers


Dernière édition par Napishtim le Mar 15 Mar 2016 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Jeu 17 Mar 2016 - 13:58

Napishtim a écrit:
Pour nos langues, je pense qu'une vision du monde est un point de départ pour la construction du lexique, et même des structures grammaticales (paradigme linguistique calqué sur celui du monde..)

Pour ma part, je dirai qu'imaginer une LAI sans l'asseoir sur une vision particulière du monde est totalement sans intérêt, autre que de n'être sinon qu'un simple jeu.

Inventer une langue pour servir d'outil de communication entre des humains, c'est poser dès le départ un postulat idéologique : celui d'améliorer quelque chose qui ne fonctionne pas de façon satisfaisante, celui de proposer quelques briques novatrices au progrès de l'humanité.

Refuser d'assumer cette évidence, et cette exigence, c'est comme procrastiner à l'infini. Et toute vision du monde ne peut être que subjective.

Dès lors, toute LAI doit être analysée au regard de ses structures profondes et conceptuelles. Et c'est là où on va percevoir que certains projets ont de l'intérêt et d'autres aucun (qui ne sont que des placages d'existant, des ersatz, des (tam)bouill(i)es d'ingrédients picorés ici ou là, et de sauce plus ou moins masquante...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Lun 21 Mar 2016 - 8:02

Pour construire une LAI, le modèle du monde devra être au maximum familier pour les utilisateurs. Mais l'extension de la LAI et de ce modèle (souvent assimile subconsciemment par le locuteur) ne doit pas écraser ceux des autres langues. Le plurilinguisme généralisé est une question de santé culturelle face aux défis d'adaptation, de même que la biodiversité assure la robustesse d'une population face aux maladies et changement d'environnement.

Dans le cas d'autres langues plus expérimentales (augmentation de culturo-diversite!) , un modèle du monde a la fois sage et originale sera le terreau d'une culture assimilant et explorant cette sagesse.
En fait, ma langue Laramin se (pro)pose comme objectif de résoudre les dilemmes philosophique a leur source, en reformulant les notions.

Par exemple, l'opposition entre "liberté" et "engagement": on présente souvent la liberté comme un état de possible, ou l'on peut choisir au maximum, en opposition avec la contrainte de l'engagement, de la fidélité a un choix. Si on remplaçait cette notion de liberté par une idée plus dynamique, compare au thème du voyage, on pourrait rendre de manière plus intuitive et claire le fait que: pratiquer sa liberté serait comme marcher sur des chemins, avancer par des choix, s'engager sur des chemins, pour créer d'autres choix: simultanément exprimer, détruire et créer sa liberté.
Le formalisme final en Laramin n'est pas encore atteint, mais j'ai l'intuition que l'on peut proposer d'autre sèmes pour penser plus clairement.

(j'ai liste d'autres dilemmes philo que Laramin essayera de dissoudre lexicalement: http://www.notesdevoyage.com/journal/index.php?post/2015/06/13/Carte-des-Id%C3%A9aux-A-Map-of-Ideals )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paradigme de l'Emergence   Aujourd'hui à 9:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradigme de l'Emergence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La théorie du Paradigme de la vie extra-terrestre
» Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge
» Christianisme : le paradigme ésotérique ?
» Nouveau Paradigme Mondial
» le paradigme des douze besoins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: