L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alphabet de l'arwelo (arkitco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 11 Aoû 2012 - 1:57

Toujours dans un souci de cohérence, j'ai eu envie de créer un alphabet avec lequel je pourrais retranscrire l'arwelo.
Pour rappel:

Djino a écrit:
ALPHABET ET PRONONCIATION

Majuscule
Minuscule
Prononc. API
Équiv. français
Appellation
VOYELLES
A
a
/a/
a
a
E
e
/e̞/
entre é et è (essayer)
e
O
o
/o̞/
o (aurore, psychologue)
o
I
i
/i/
i
i
U
u
/u/
ou
u
SEMI-CONSONNES
Y
y
/j/
y (yoyo)
ya
W
w
/w/
w (western)
wa
CONSONNES SOURDES
K
k
/k/
k
ka
C
c
/ʃ/
ch, sh
ca
S
s
/s/
ss, ç
sa
T
t
/t/
t
ta
F
f
/f/
f
fa
P
p
/p/
p
pa
CONSONNES VOISÉES
G
g
/g/
g (guerre)
ga
J
j
/ʒ/
j
ja
Z
z
/z/
z
za
D
d
/d/
d
da
V
v
/v/
v
va
B
b
/b/
b
ba
CONSONNES SANS ALLOPHONES
H
h
/h/
h légèrement aspiré
(comme "hope" en anglais)
ha
L
l
/l/
l
la
N
n
/n/
n
na
X
x
/x/
kh, jota espagnole
(Khalid, Bach, Juan)
xa
R
r
/r/
r roulé
ra
M
m
/m/
m
ma

L'arwelo comporte donc officiellement 25 lettres :

  • 5 voyelles (a, e, o, i, u)
  • 2 semi-consonnes (y, w)
  • 18 consonnes (k, c, s, t, f, p, g, j, z, d, v, b, h, l, n, x, r, m)

L'ordre des lettres est organisé en groupes pour être le plus cohérent possible : Les voyelles, les semi-consonnes, les consonnes sourdes, les consonnes voisées et les consonnes n'ayant pas d'équivalence sourde/voisée. Dans chaque groupe, les consonnes sont classées par point d'articulation, des dorsales aux labiales en passant les coronales. (l'ordre des consonnes est donc lié à l'endroit d'où le son provient dans la bouche. En commençant par celles qui viennent du fond de la gorge, jusqu'à celles qui se prononcent du bout des lèvres).


En arwelo, toutes les lettres se prononcent et s'écrivent comme elles se prononcent (une lettre = un son, un son = une lettre). Le son d'une lettre n'est jamais modifié par les lettres voisines, hormis dans quelques cas pour faciliter la prononciation:

  • Si le N précède un K ou un G, il peut être prononcé /ŋ/ (comme dans "camping") ou /n/, qu'il soit ou non entre deux racines d'une composition lexicale.
  • Si le C, le S, le J ou le Z sont précédés d'un T ou d'un D, la prononciation doit être affriquée.
  • Si une consonne voisée précède une consonne sourde, la première peut être assourdie. Si une consonne sourde précède une consonne voisée, la première peut être voisée.
  • On peut prononcer un /ə/ svarabhaktique (un schwa / e caduc, comme dans "je") dans le cas où l'on on n'est pas capable de prononcer une suite de consonnes, notamment due à une composition lexicale.


Je regrette beaucoup de choses avec l'alphabet latin:
- Les lettres de la même famille s'écrivent parfois très différemment. Le S ne ressemble pas au Z, le T au D, le F au V... (En japonais, une simple apostrophe indique que la consonne est voisée, ce qui me parait bien plus logique, et cela évite de mémoriser trop de signes.)
- Certaines consonnes proches dans leur prononciation s'écrivent souvent de manière très différente (V et B, I et Y...)
- Les lettres capitales sont parfois très différentes de leur équivalent en minuscule, surtout en cursif (G et g, D et d, N et n...)
- En écriture cursive, il faut souvent revenir sur les lettres déjà écrites pour rajouter un point, une barre...

J'ai donc décidé de créer l'alphabet le plus simple possible, car aucun de ceux qui existe déjà ne me satisfait (hangeul, cyrillique, latin, abjads, etc)
Je me suis efforcé de faire en sorte que les lettres ressemblent un peu à celles de l'alphabet latin. J'ai choisi cet alphabet-là comme base car ses formes sont simples et rapides à écrire. Mon alphabet s'appelle l'"arkitco":

ARKITCO
Voyelles
a
e
o
i
u
Semi-consonnes
y
w
Consonnes sourdes
k
c
s
t
f
p
Consonnes voisées
g
j
z
d
v
b
Consonnes sans allophone
h
l
n
x
r
m
L'arkitco ne fait pas usage de lettres capitales, mais tolère l'utilisation de majuscules en agrandissant les lettres.

Vous aurez remarqué que toutes les lettres dont le pied est courbé sont des lettres voisées.
Par exemple, si le R français devait être retranscrit dans cet alphabet, on courberait la lettre "X" () pour la voiser, ce qui donnerait


Qu'en pensez-vous? Des remarques, critiques, suggestions..?


Dernière édition par Djino le Lun 23 Mai 2016 - 1:12, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 11 Aoû 2012 - 10:27

J’aime beaucoup ! Very Happy On dirait (surtout en cursive) une version systématisée de l’alphabet latin (loin de l’a priori). Surprised

Cela dit, j’aurais personnellement beaucoup de mal à distinguer les consonnes sourdes et voisées en cursive, puisque, quand j’écris vite, mes p ressemblent déjà à mes j. Rolling Eyes Par ailleurs, je n’aime pas trop la petite barre diagonale sur le c et le j en lettre minuscules d’imprimerie. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 11 Aoû 2012 - 15:34

Je pense que l'habitude de ne pas saboter les boucles viendrait vite avec la pratique, et surtout la nécessité de distinguer les lettres. Encore que... on pourrait imaginer une écriture qui ne distingue pas la voix (la graphie th de l'anglais ne la distingue pas, et les graphies de certaines langues ne marquent pas l'aspiration, la gémination, ou encore la longueur des voyelles...)
En tout cas ça peut donner quelque chose de sympa avec un peu d'entrainement. J'imagine que certaines lettres évolueraient pour mieux se couler dans le flux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 11 Aoû 2012 - 18:56

Leo a écrit:
Je pense que l'habitude de ne pas saboter les boucles viendrait vite avec la pratique, et surtout la nécessité de distinguer les lettres.
Probablement. (En réalité je ne les sabote pas : j’en mets là où il n’en faut pas, aux lettres p et q par exemple.) Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 11 Aoû 2012 - 20:26

Oui c'est une question d'habitude. J'avais aussi du mal à lier le q avec la lettre suivante sans faire de boucle, mais je le fais sans problème maintenant.
Sinon je prends note de ton avis sur le C (la lettre qui retranscrit le son ch), je pourrais retirer la diagonale pour ne garder que la barre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 14 Aoû 2012 - 21:40

Ah moi je trouve que les capitales et les caractères d'imprimerie ressemblent surtout à du grec, et la cursive principalement à l'alphabet latin contemporain.


Dernière édition par Djino le Lun 3 Nov 2014 - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Lun 15 Oct 2012 - 21:28

J'ai mis tout ça au net sur cette page: http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Arwelo#Arkitco

À présent, je pense intégrer une diacritique. Ma langue se voulant le plus fidèle possible aux onomatopées, je me disais qu'il serait bon de pouvoir retranscrire le flux pulmonaire ingressif, pour les récits, les bandes dessinées...
Je pourrais utiliser le háček en début de syllabe pour indiquer que le flux de celle-ci est ingressif.

Des exemples:
hǎǎ = effet de surprise
pwě = un bisou
tǐ = signe d'agacement:
hǐho = cri de l'âne
xǒ sss = respiration de quelqu'un qui dort

Qu'en pensez-vous? Auriez-vous de meilleures suggestions pour noter une syllabe inspirée?


Dernière édition par Djino le Jeu 19 Mar 2015 - 0:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 16 Oct 2012 - 1:11

Hehe, c'est marrant ça. J'ai un peu négligé les ingressives dans le cinétique, qui marche aussi à fond sur les onomatopées. Je n'ai que les injectives.
Le hacek me parait un bon choix, il a un côté introverti, comme une ingression d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 16 Oct 2012 - 12:46

Je suis content que tu sois du même avis :-)


Dernière édition par Djino le Ven 9 Jan 2015 - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 6 Sep 2013 - 8:16

J'ai fait une grosse mise à jour de mon alphabet, et j'ai encore réussi à le simplifier !
Les lettres qui ont le plus changé par rapport à l'ancienne version sont le F/V, le R, et en moindre mesure les lettres C/J et S/Z (conformément aux remarques qu'on m'a faites plus haut). J'ai édité mon premier message pour qu'on puisse s'y retrouver.

Je vais vous présenter chaque lettre, en groupant les lettres apparentées:


A:

Compte tenu du fait que mes lettres typographiées ressemblent trait pour trait à leur version cursive, j'ai voulu qu'il ne ressemble pas trop au "O" et qu'on puisse tout de même deviner à quel phonème cette forme correspond. C'est un son "ouvert", donc le choix de ce signe s'est imposé naturellement.

E:

Étant donné que la version bouclée de l'écriture cursive latine est déjà prise par le Y, et que j'ai tenu à ce que toutes mes voyelles n'aient pas de "pied" (privilège réservé aux consonnes), cette forme m'a paru la plus adéquate d'autant plus qu'elle ressemble un peu au E à un trait près.

O:

La forme de cercle qu'on retrouve dans la plupart des alphabets est idéale car elle ressemble à la forme de notre bouche lorsqu'on prononce cette lettre. Je l'ai donc gardée.

I / Y:
_
- La raison pour laquelle on met un point sur le i minuscule est qu'il fallait le différencier du U, du M et du N en écriture gothique. L'arkitco évite ces problèmes avec des lettres qui ne puissent pas prêter à confusion. Je lui ai donné cette forme pour qu'elle ressemble davantage à sa version cursive.
- Le Y est la version "consonne" du I, donc je l'ai différencié de ce dernier en lui ajoutant une boucle. Les boucles indiquent toujours le voisement d'une lettre, c'est donc parfait puisque c'est le cas de ce phonème.

U / W:
_
- J'ai choisi de faire ressembler le U à sa version latine. Le fait que ce signe ressemble à un i inversé m'arrange car je tenais à ne pas créer trop de formes différentes.
- Pour le W, j'ai suivi la même logique que pour le Y.

K / G:
_
Pour noter le son K, la lettre "q" de l'alphabet latin était parfaite car non seulement elle se prononce de la même façon, mais le fait de lui ajouter une boucle lui donne la forme d'un g.

C / J:
_
Pour noter le son /ʃ/ (ch), j'ai décidé de prendre la forme du J comme base, en lui retirant sa boucle.
Le J a naturellement perdu son point inutile en arkitco.

S / Z:
_
- Pour noter le S, j'ai choisi de simplement retourner le C car ces 2 phonèmes sont relativement ressemblants. Ça tombe bien, ça ressemble à un S long !
- Le Z a juste une boucle en plus, et sa forme rappelle vaguement un Z latin inversé.

T / D:
_
Pour créer le T, j'ai préféré ne pas tenir compte du t latin afin de me débarrasser de sa barre horizontale qui ralentit l'écriture. J'ai donc pris le D comme base. Ce dernier a juste une boucle en plus.

F / V:
_ >
Ce sont les lettres qui m'ont donné le plus de fil à retordre car les lettres latines ressemblent à la fois à tout et à rien... Je voulais aussi que les formes de ces lettres ressemblent au P et au B, avec lesquelles elles sont souvent confondues dans certaines langues du fait qu'il s'agisse de consonnes labiales (confusion F/P au Japon, V/B en espagnol, etc.)
J'ai donc tenu compte du fait qu'en cursive, le F et le B s'écrivent toutes deux avec deux boucles. Le reste a été déduit naturellement.

P / B:
_ >
Pour le P j'ai gardé la même forme que la lettre latine. En lui rajoutant une boucle, et surtout si on ferme celle-ci en cursive, ça ressemble à un B. C'était donc l'idéal.

H / X:
_
- J'ai voulu que le H ne ressemble pas tout à fait aux autres consonnes car il ne s'entend pas aussi bien. J'imaginais son "pied" plus petit du fait qu'il ne s'articule pas, ce qui le ramène un peu à la "hauteur" des voyelles.
Le X étant aussi une consonne fricative, mais articulée, je lui ai donné la forme du h latin, ce dernier se notant sans la barre de gauche en arkitco.

L / R:
_
Pour retranscrire le L, j'ai gardé la même forme que la lettre latine en lui laissant une boucle permanente puisqu'elle est toujours voisée.
Cette boucle se retrouve donc naturellement dans le R, que j'ai interprété un peu comme une version "roulée" du L. J'ai donc gardé la forme de ce dernier, à laquelle j'ai rajoutée un "roulement" (une autre boucle). De plus, le bas de cette lettre rappelle la forme du "R" capital auquel on aurait rajouté une queue.

N / M:
_
Pour noter ces deux consonnes nasales, j'avais besoin de lettres comportant une boucle pour le voisement. Je ne voulais pas d'une répétition de petits "ponts" pour différencier le n du m comme en latin, car ça pourrait porter confusion avec d'autres lettres.
J'ai alors eu l'idée de pivoter ces lettres de manière à ce qu'elles s'écrivent de la même manière que les autres consonnes, et voilà !




Je suis enfin satisfait de ce système d'écriture :-)
Voici l'article premier de la déclaration des droits de l'homme en arkitco typographié:



et en cursive (je ne me suis pas vraiment appliqué):


Et en latin:
"Moa kitcoyero a versara lego a tsa ratoy.
Syu tsoy si dakese liba i mua lu susonko i ratoy.
Ley suci ratso i sixo i jiu miseyi kon yaketsa geyo."


Qu'en pensez-vous? ^^


Dernière édition par Djino le Lun 3 Nov 2014 - 1:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 6 Sep 2013 - 13:31

J'aime beaucoup l'aspect symétrique de certaines lettres, comme I/Y par rapport à U/W, d'une part, et puis le groupe KTFP. Par contre, j'aurais vu la courbure de voisement du Z du côt́ "intérieur" comme pour le J, le D, le V, ce qui aurait donné :

avec la courbe orientée de la même manière que le B.

J'trouve le R un peu "baroque". Un h avec une boucle de voisement aurait, à mon sens, suffi (puisque [ʁ] est la version voisée de [χ], lui-même pas bien loin éloigné de [x] représenté en tsakitco par h).

Sinon, beau travail.

PS : Pourrais-tu me donner l'aval pour que je puisse utiliser le tsakitco comme matrice pour fabriquer ceerrtains mots aneuviens, comme je fais avec l'akrig et l'adnébou ? En prenant pour exemple :

KIT → qʌd  → pvb  → PUF.

Malheureusement, y m'manquera des lettres*, mais bon, l'alphabet s'y prête bien.


*Raison pour laquelle j'avais extrapolé le nebou (création de Ziecken) en mettant en place l'adnébou. Un certain nombre de mots purent être ainsi conçus grâce à l'apport de lettres supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 6 Sep 2013 - 21:10

Merci pour ton avis.
En ce qui concerne la position des boucles de certaines lettres, je les ai faites ainsi pour faciliter l'écriture cursive.

En toute logique, pour une écriture de gauche à droite, les courbes devrait aller vers la droite pour les pieds se trouvant au-dessus de la ligne (, , ...) et vers la gauche pour les courbes sous la ligne (, , , , ...)
Cela dit, les boucles de certaines lettres vont dans l'autre sens pour faciliter la cursive, et c'est le cas du (D) et du (B).

Si on mettait la boucle du (Z) dans l'autre sens comme tu le suggères, je ne vois pas comment on pourrait l'adapter facilement en cursive de manière à ce qu'elle ressemble à sa version typographiée.

Exemple avec deux mots, "eso" (moment) et "ezo" (période):


-----------------------

En ce qui concerne le R, j'aurais aussi préféré lui donner l'aspect du (V), car il aurait vraiment s'agit d'un (L) avec une boucle pour signifier le "roulement", mais j'ai dû faire un choix. Ça ressemble à un k latin, mais il y a aussi la forme de R dedans, donc ça me satisfait.
Si je mettais une boucle au h, on obtiendrait effectivement un /ʁ/, la version voisée de [χ], mais le R du tsawelo est un R roulé, plus proche du L, et ne se prononce jamais comme le R français. J'en ai d'ailleurs parlé tout à la fin de mon premier message.


Enfin, je ne vois évidemment aucun inconvénient à ce que tu utilises cet alphabet. Et je serais même heureux que tout le monde fasse pareil lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 6 Sep 2013 - 23:38

Djino a écrit:
Enfin, je ne vois évidemment aucun inconvénient à ce que tu utilises cet alphabet. Et je serais même heureux que tout le monde fasse pareil lol
Éventuellement, je ferai comme pour l'adnébou vis à vis du nébou, c'est à dire une adaptation que je pourrais appeler (toujours avec ton accord, le cakitanco, -an- faisant référence à son utilisation finale). Il va clairement de soi que si jamais sort un article sur un éventuel cakitanco, je citerai mes sources ! comme je l'ai fait d'ailleurs pour l'adnébou !


Djino a écrit:
J'aurais tout de même imaginé que "qʌd" (kit) deviendrait "dvq" (tuk). Étant donné que le ʌ est retourné verticalement, je pensais qu'il serait plus cohérent de faire pareil avec les autres lettres.
Parce que tu t'es basé sur une symétrie de type "bascule", où les lettres sont prises symétriquement par rapport à un axe horizontal de symétrie. Ce qui peut être aussi envisageable. J'avais opté, pour le mot PUF à partir de KIT, pour une symétrie de type "toupie", où tout le mot pivote de 180° autour de son centre. La transformation du ʌ en v est la même pour les deux types de symétrie pour une raison très simple : chacune de ces lettres a EN ELLE MÊME un axe vertical de symétrie. C'est toute cette partie que je me suis amusé à étudier sur les lettres de l'alphabet latin et qui m'avait amené à imaginer l'akrig. Quand Ziecken a imaginé le nebou, ç'a été pour moi une nouvelle aubaine... puis le tsakitco...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 7 Sep 2013 - 0:23

Anoev a écrit:
Éventuellement, je ferai comme pour l'adnébou vis à vis du nébou, c'est à dire une adaptation que je pourrais appeler (toujours avec ton accord, le cakitanco, -an- faisant référence à son utilisation finale). Il va clairement de soi que si jamais sort un article sur un éventuel cakitanco, je citerai mes sources ! comme je l'ai fait d'ailleurs pour l'adnébou !
Aucun souci. Si tu me considères comme le créateur de l'arkitco, il faut tenir compte du fait que je me suis librement inspiré de l'alphabet latin. Donc si jamais tu crées un "cakitanco", il s'agirait selon moi d'une œuvre originale à toi.


Citation :
Parce que tu t'es basé sur une symétrie de type "bascule", où les lettres sont prises symétriquement par rapport à un axe horizontal de symétrie. Ce qui peut être aussi envisageable. J'avais opté, pour le mot PUF à partir de KIT, pour une symétrie de type "toupie", où tout le mot pivote de 180° autour de son centre. La transformation du ʌ en v est la même pour les deux types de symétrie pour une raison très simple : chacune de ces lettres a EN ELLE MÊME un axe vertical de symétrie.
Ah oui je comprends :-)


Dernière édition par Djino le Mar 12 Nov 2013 - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Sam 7 Sep 2013 - 1:46

Djino a écrit:
Donc si jamais tu crées un "cakitanco", il s'agirait selon moi d'une œuvre originale à toi.
Pas totalement, puisque les lettres d'origine (pas forcément celles ajoutées ou modifiées) sont bien des lettres tsakitco qui, si elle  viennent bien de l'alphabet latin, sont des adaptations faites par toi pour le tsawelo. Voici un peu comment je vois les  choses (mes utilisations d'alphabets originaux & empruntés) :
 
 
 
L'akrig est la seule créatrion (que je suppose) vraiment aneuvienne (abjad qui, dans la fiction, était originaire des peuples du delta de la Skovaan et qui s'est transmuté progressivement en "alphabet"), ce qui explique des utilisations assez diversifiées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Lun 9 Sep 2013 - 18:17

Et voilà l'travail !

Bon, il reste quelques imperfections, dues peut-être au fait que j'ai redimensionné les kanco pour leur faire prendre le moins de place possible en octets, ce qui a influé sur leur dimensions dans le tableau... en proportion inverse (là, j'm'y attendais pas !) et, du coup, j'ai du peaufiner (plus ou moins bien) leur dimensions de manière à ce qu'ils ne déparent pas trop des kaco (caractères tsakitco).

Mais l'idée que j'ai voulu développer pour le cakitanco est là, essentielle : si certains caractères comme le M, le r ou le H ont disparu, les "nouveaux" ne sont pas inédits et ne sont que des symétries de kaco déjà existants. Bref, le cakitanco, c'est simplement un TSAKITCO ADAPTÉ à la langue aneuvienne et non un alphabet qui se démarque. C'est, un peu, ma manière à moi d'être fidèle à l'esprit tsakitco*, tout en le modifiant (pas trop : la plupart des formes sont restées).

Maintenant, je n'ai plus qu'à exploiter des mots déjà existants en aneuvien, les passer par la moulinette cakitanco (en la citant) et à retranscrire le résultat (reflété ou retourné) en alphabet latin.

Une entorse, cependant : afin que toutes les lettres aient leurs symétriques, j'ai dû utiliser le "crochet de voisement" pour le /h/ (kaco utilisé pour le ʁ*), sinon je me retrouvais avec des "lettres orphelines" (sans symétrique), chose que je voulais éviter !

Un dernier point : du coup, je m'suis mis à nommer "kaco" /kɐt͡so/ tout caractère tsakitco (comme ils apparaissent quand on édite leur image chez Idéopédia) et "kanco" /kɐnt͡so/ les caractères spécifiques au cakitanco.

*Le kanco du ʁ est différent.


Dernière édition par Anoev le Mar 10 Sep 2013 - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Lun 9 Sep 2013 - 19:04

Je suis toujours impressionné par le nombre de phonèmes qui existent en aneuvien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Luce



Messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2015
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 24 Juil 2015 - 22:33

L'alphabet "arkitco" est ce qui me plaît le plus dans la langue "arwelo". Je trouve que l'idée de ranger les lettres de l'alphabet par catégories est judicieuse, et surtout, la réinvention des signes de l'alphabet est vraiment très judicieuse car il s'agit d'une logique simplifiant considérablement l'apprentissage de l'alphabet.

J'ai bien envie d'appliquer ce nouvel alphabet à d'autres langues mais ce n'est réellement applicable que pour les langues ayant les mêmes phonèmes que l'arwelo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Ven 24 Juil 2015 - 22:38

Merci beaucoup !

Tu n'as qu'à créer un nouvel alphabet inspiré de l'arkitco, avec plus de phonèmes. D'ailleurs si tu fais quelque chose de mieux, j'aimerais bien l'adopter.

Il y a beaucoup de bons alphabets qui ont été créés, dont tu peux trouver une liste ici : http://omniglot.com/conscripts/
Je suis loin de les avoir tous parcourus, mais celui-ci et celui-là m'avaient bien plu.

J'avais aussi créé une sorte d'alphabet phonétique, mais je l'ai abandonné en cours d'élaboration (je dois encore avoir le brouillon quelque part).
Sinon Patrik avait eu une très bonne idée ici : http://www.ideolangues.org/t2486p15-efficacite-de-l-alphabet#67036
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Dim 26 Juil 2015 - 23:34

Luce a écrit:
J'ai bien envie d'appliquer ce nouvel alphabet à d'autres langues mais ce n'est réellement applicable que pour les langues ayant les mêmes phonèmes que l'arwelo.
Je me suis inspiré de l'akitco pour créer une adaptation : l'arkitanco. L'aneuvien a une jolie tripotée de phonèmes. Seul inconvénient (mais notable) de l'arkitanco : il n'y a, par exemple, pas de différence de graphie entre le [e] et le [ɛ], ni entre le [o] et le [ɔ]. Pour l'usage que j'en fais (création de mots inversés indirectement), c'est pas trop grave, mais pour un usage systématique, avec ces phonèmes distincts, ça peut représenter une gêne.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Dim 13 Sep 2015 - 19:19

L'arkitco n'est pas complètement à-priori, puisque, de l'affirmation même de Djino, cet alphabet est une dérivation, sur base (phono)logique de l'alphabet latin.

Cela dit, même si l'arwelo est un jour diffusé par inscription dans les transports publics de quelque pays que ce soit, je ne gage pas que ce soit par l'entremise de l'arkitco. L'arkitco pourrait être utilisé dans des livres pour cercles fermés d'érudits.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Dim 13 Sep 2015 - 20:16

Djino a écrit:
Sinon Patrik avait eu une très bonne idée ici : http://www.ideolangues.org/t2486p15-efficacite-de-l-alphabet#67036

J'ai souvent des très bonnes idées Laughing Laughing Laughing
Sinon, on peut continuer à creuser tous ensemble dans cette direction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 12 Avr 2016 - 21:43

En parlant de symétrie, j'ai légèrement abîmé ton alphabet, Djino. Voici... l'artico. Lol.
J'espère que tu n'en fera pas une syncope ;-) ( rappel :  http://fr.arwelo.org/lettraires/ )



La principale différence est que l'on ne descend jamais en dessous de la ligne d'écriture.
Après j'ai cherché à m'éloigner d'avantage de l'alphabet latin, ça m'embrouillait plus qu'autre chose.

Les voyelles sont synonymes de triangle.
Les consonnes sourdes et voisées sont synonyme de rond et demi-rond.
Les semi-voyelles y et w, ainsi que le r ont eux une boucle.
À la dernière ligne, les autres consonnes ont des pattes arrondies.

Et il n'y a pas de lettre majuscule, ni d'écriture cursive.
Ce qui me chiffonne, c'est que l'on confonde un peu le c et le f avec le zéro et le six dozénaux.

Mais ça reste beaucoup plus lourd que l'alphabet latin.
Tiens, j'ai une idée pour alléger un peu.
C'est amusant votre jeu, finalement :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 12 Avr 2016 - 21:59

On dirait du tifinagh Very Happy

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Mar 12 Avr 2016 - 22:21

La version 2 est plus légère.

Bon, faut que je change de stylo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alphabet de l'arwelo (arkitco)   Aujourd'hui à 5:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Alphabet de l'arwelo (arkitco)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alphabet de l'arwelo (arkitco)
» Alphabet de l'arwelo (aralfuno)
» l'alphabet gallois
» Florabelle et la Mushroom Family - L'alphabet en chantant (clip)
» Saint Cyrille Moine et Saint Méthode Evêque de Moravie, Saint Valentin Evêque et Martyr, commentaire du jour "Saint Cyrille et l'alphabet cyrillique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures-
Sauter vers: