L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Semit (anciennement tsilassefien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Semit (anciennement tsilassefien)   Mar 11 Sep 2012 - 22:15

Tsilasef.

Le Tsilassefien



Bonjour, je vais vous présenter la nouvelle langue que j'ai inventée, c'est la plus complète grammaticalement, mais si je vous la présente c'est pour entendre vos critiques Smile . C'est une langue parlée par une des dix tribus perdues d'Israël (qui parlait originellement l'hébreu) qui s'est installée en Afrique sub-saharienne. Le vocabulaire est d'origine hébreue, il y a un clic par influence des langues africaines et la grammaire c'est simplifiée pour aboutir à une langue isolante.

Présentation :



L'alphabet :

Le Tsilassefien utilise l'alphabet latin, avec cependant quelques lettre qui se prononcent particulièrement.

A : /a/
B : /b/
C : /!/
D : /d/
E : /ε/
F : /f/
G : /g/
H : /h/
I : /i/, /j/ devant voyelles
K : /k/
L : /l/
M : /m/
N : /n/
O : /ɔ/
P : /p/
R : /r/, /ʁ/
S : /s/
Š : /ʃ/
T : /t/
U : /u/
V : /v/
Z : /z/
Ž : /ʒ/


Les noms
Caractéristiques des noms.


Les noms sont invariables en genre.
Hemi haia talmid.
Il est étudiant.

Žuli haia talmid.
Julie est étudiante.

[Les interrogatifs et les indéfinis

Les mêmes mots peuvent servir d'interrogatifs et d'indéfinis (qui ? / n'importe qui, quoi ? / n'importe quoi …).
Les interrofatifs occupent dans la question la place de l'élément réponse.

Mi : qui
Ma : quoi
Mata : quand
Kama : combien
Ež : comment
Efo :
Lama : pourquoi

Les pronoms personnels:

Eni : je, moi, me
Eta : tu, toi, te
Hemi: il, elle, le, la, lui

Enu : nous
Etu : vous
Hemu : ils, elles, eux, les

Les pronoms personnels étant invariables, il n'y a pas de distinctions entre je, me et moi.

La particule šel.

C'est une particule de détermination qui sert de lien entre le(s) déterminant(s) et le nom

La particule χελ est employé à chaque fois qu'une information ponctuelle, particulière, affecte le mon. Cette particule rattache le nom, placé avant, à cette information placée après : déterminé + šel + déterminant.

Mežna šel Aleksandr.
La voiture d'Alexandre.

L'information (déterminant) peut être un nom, un pronom, un qualificatif, ou une proposition toute entière.

Ze haia mežna šel hemi eštakad ti kena.
C'est la voiture qu'il a achetée l'an dernier.

Le nom peut être sous-entendu, dans ce cas la place avant χελ reste vide.
Haia žder šel mi ? Haia šel eni.
C'est la chambre de qui ? C'est la mienne.

Les démonstratifs.
Les adjectifs démonstratifs.


Les adjectifs démonstratifs sont Ze pour les objets et les personnes proches, et Zo pour les objets et les personnes éloignés.

Les pronoms démonstratifs.

Les pronoms démonstratifs sont Ze pour les objets et les personnes proches, et Zo pour les objets et les personnes éloignés.


Les verbes
Le verbe ieš (avoir)


Le verbe ieš exprime la possession (avoir) ou l'existance ( il y a)
Eni ieš sefra.
J'ai un livre

Cal šulež ieš sefra.
Il y a un livre sur la table
(Sur table avoir livre)


Les verbes à double objet.

Certains verbes impliquant l'idée de donner, de destiner quelque chose à quelqu'un peuvent entraîner deux objets, successivement indirect et direct. Le complément indirect est placé avant le verbe et est introduit par ul.

Eni ul Aleksandr natev sefra.
Je donne un livre à Alexandre.

Le verbe haia.

Le verbe haia est le verbe être.
Eni haia tserfat adam. : je suis français.

Il s'emploie aussi pour qualifier quelqu'un ou quelque chose.
Eta haia gedal. : Tu es grand.

Il ne s'emploie par pour signifier être quelque part.

Le verbe-préposition be

Le mot βε utilisé seul a le sens de se trouver quelque part.
Eni be bet. : Je suis à la maison.

Utilisé avec un verbe il a le sens de à, vers.
Eni helež be bet. : Je vais à la maison.

Les verbes auxiliaires.

Les verbes auxiliaires, (ou verbes modaux) ont pour fonction d'aider les verbes qu'ils introduisent à exprimer une idée de volonté, de capacité, de probabilité, d'obligation, de nécessité, de projet.

Rots : vouloir
Ecaz : oser
Mikna : avoir l'intention
Pet : savoir (faire qqch.)
Pžat : pouvoir.
Litmal : être capable.
Žobe : être obligé.
Tseri : devoir

Le verbe auxiliaire est le verbe central de la phrase, et c'est sur lui que porte la négation ou l'interrogation.

Coverbe
Les principaux coverbe :

Men : de, depuis [point de départ]. Ex : Eta men efo boo ? : D'où vients-tu ?
Βe : à, jusqu'à [destination]. Ex : Eni helež be bet. : Je vais à la maison.
Βe : à, en [lieu dans lequel se tient l'action]. Ex : Eni be bet. : Je suis à la maison
La : à, avec [interlocuteur de l'action]. Ex : Eni la eta dvar. Je te parle.
Ul : à [attribution]. Ex :Eta ul mi helež ? : Avec qui y vas-tu ?

Les adverbes.

Les adverbes se placent avant les verbes.

Eni likmot helež be teatron
Je vais souvent au théâtre.

L'adverbe de négation est lo.

Eta lo tserfat adam.
Il n'est pas français.



Je ne suis qu'au commencement, et je suis là pour que vous me donniez vos points de vue et pour répondre à vos questions Smile .
Merci ! Very Happy


Dernière édition par Clic le Mer 26 Déc 2012 - 15:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mar 11 Sep 2012 - 23:11

Pourquoi l'alphabet grec? Je ne crois pas que les Hébreux connussent le grec à l'époque de la Déportation à Babylone.
(À propos, le féminin de hébreu, c'est hébraïque, pas hébreue.)

D'où vient la distinction /s/ - /S/ (en X-SAMPA)? D'où vient le /Z/?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mar 11 Sep 2012 - 23:16

Tiens-tiens ! T'as mis l'digamma ! Effectivement ! tu t'es fourni au magasin d'antiquités !

Cependant, ça reste assez simple et tu t'es pas fait ch... avec les esprits (du moins, pas trop : à quoi correspond le diacritique dans ἁια ?), ce qui est plutôt pas mal.

J'ai vu que tu as mis une tripotée d'auxiliaires. Dans la foulée, tu pourrais ajouter "faire" (je l'ai fait faire) & laisser (ils nous ont laissé partir).

Pour la ponctuation, j'ai vu que tu as mis la ponctuation courante (et non la ponctuation grecque), c'qui n'est pas plus mal après tout : on s'y r'trouve mieux.

Citation :
Υλ : à [attribution]. Ex : Ετα υλ μι ἑλεψ ? : Avec qui y vas-tu ?

Là, j'ai pâs compris. Sinon, les coverbes, c'est un peu comme des adpositions, non ?

T'as donc mis deux verbes "être", comme en castillan. Cependant, j'ai remarqué une différence, si ἁια est assimilable à ser, βε n'est pas assimilable à estar et peut servir à autre chose. J'aime bien les calques décalés (expression personnelle : un calque décalé, on croit que c'est un calque, mais ça a ses règles qui permettent parfois des nuances non prévues par la règle originelle.

Belle réalisation : j'attends l'dév'loppement chez Idéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mar 11 Sep 2012 - 23:21

Silvano a écrit:
Pourquoi l'alphabet grec? Je ne crois pas que les Hébreux connussent le grec à l'époque de la Déportation à Babylone.

Possible que ce fût un peuple (imaginaire) qui ne fut ni hébreu ni grec, mais qui fonda sa langue sur le lexique des uns et l'alphabet des autres... avec d'autres nuances prises par-ci par-là en Méditerranée, et même bien au d'là (klik bantou : Ξ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 0:28

J'aime beaucoup ce genre de projets un peu originaux qui vont plus loin que les langues habituelles ou l'a priori.

J'ai cependant quelques remarques à faire.

"Le vocabulaire est d'origine hébraïque, il y a un clic par influence des langues africaines et la grammaire s'est simplifiée pour aboutir à une langue isolante."
Je ne connais pas grand chose de l'hébreu, mais je vois quand même pas mal de vocabulaire arabe standard (quand je vois les "talmid", "kol", les interrogatifs, les pronoms...).

En ce qui concerne le choix de l'alphabet, j'aurais plutôt imaginé un système comme en arabe ou hébreu avec des consonnes qui permettent de déterminer la vocalisation (par exemple, si on écrit kbyr on prononce kabîr).

J'aurais aussi aimé voir un coup de glotte ('), des consonnes fricatives vélaires (kh, gh) et des laryngales (H, 3...), puis aussi des dentales vélarisées (t', d', s'...).

Selon moi :
- Αα devrait représenter un coup de glotte
- Ββ un /b/ ou un /v/
- Γγ un /g/ ou un /ʒ/
- Εε un /h/ (mais puisque tu utilises déjà l'esprit rude...)
- Οο une laryngale sonore (3)
- Ππ devrait être une seule lettre avec Φφ pour /p/ ou /f/
- Ρρ devrait se prononcer roulé (le R à la française est arrivé en hébreu parce que pas mal de ses locuteurs européens avaient du mal à le prononcer roulé)
- Χχ un /x/
- Υυ un /w/ ou un /v/
- Ψψ un /ʃ/
- Ξξ un H laryngal
(Le grec a créé des lettres pour les voyelles, mais ce que j'ai décrit est leur son original, tel qu'employé en phénicien)

Mais bon, puisque c'est une langue créole (sans doute influencée par d'autres langues comme le wolof), le système sémitique est peut-être un peu inutile. Dans ce cas, j'aurais construit une langue avec des sons plus Afrique sub-saharienne. Je viens de retrouver une page qui pourrait t'intéresser: lien.

Je ne suis pas un grand fan de clic dans une langue sub-saharienne. Ca me parait plutôt un folkorisme du zoulou, par influence des langues khoisanes (mais c'est beaucoup plus dans le sud de l'Afrique tout ça).

"Ζε ἁια μεψνα χελ ἑμι εϸτακαδ τι κενα.
C'est la voiture qu'il a achetée l'an dernier."
Chinois nous voilà ! Laughing

"Le nom peut être sous-entendu, dans ce cas la place avant χελ reste vide.
Ἁια ψδερ χελ μι ? Ἁια χελ ενι.
C'est la chambre de qui ? C'est la mienne."
Ca rejoint ce que j'avais dit sur l'autre sujet !

"Le verbe ιεχ exprime la possession (avoir) ou l'existance (il y a)"
C'est le "you" chinois quoi.
Si tu le fais à la manière sémitique, tu utilises une préposition (en arabe li- (pour) ou 3ind- (chez)) suivie du possesseur. Ca fait office de verbe avoir.

"Le verbe ἁια est le verbe être."
En arabe, ça veut dire "vie" (et en ba gai dun, j'ai : na hai = je vis).
J'aurais plutôt vu un verbe cognat avec l'arabe kayn (être), et cognat, j'imagine, avec l'hébreu ken (oui).

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 14:57

Silvano a écrit:
Pourquoi l'alphabet grec? Je ne crois pas que les Hébreux connussent le grec à l'époque de la Déportation à Babylone.
Nemszev a écrit:
Mais bon, puisque c'est une langue créole (sans doute influencée par d'autres langues comme le wolof), le système sémitique est peut-être un peu inutile.

En fait c'est ça. L'alphabet hébreu est devenu peu adapté à la langue, donc ils ont choisi un alphabet qu'il ont connu après l'exil.

Nemszev a écrit:
Je ne connais pas grand chose de l'hébreu, mais je vois quand même pas mal de vocabulaire arabe standard (quand je vois les "talmid", "kol", les interrogatifs, les pronoms...).

Je ne connais pas du tout l'arabe, ça doit être que l'hébreu et l'arabe ont les mêmes mots.

Silvano a écrit:
D'où vient le /Z/?
Nemszev a écrit:
J'aurais aussi aimé voir un coup de glotte ('), des consonnes fricatives vélaires (kh, gh) et des laryngales (H, 3...), [...] .

Le coupe de glotte c'est amuï
Le kh et le h' se sont soit amuï, soi transformés en /ʒ/ (C'est pas très vraisemblable, mais bon Very Happy )
Le /ʕ/ (ʿAyin) s'est soit transformé en clic, soit amuï

Silvano a écrit:
D'où vient la distinction /s/ - /S/ (en X-SAMPA)? [...]
Du son du mot hébreu d'où viens le nouveau mot.

Anoev a écrit:
Tiens-tiens ! T'as mis l'digamma ! Effectivement ! tu t'es fourni au magasin d'antiquités !
Je voulais avoir une lettre ==> un son, et comme les diacritiques sur les consonnes n'existent pas j'ai regardé les lettres archaïques
et digamma se prononce /w/ ce qui ressemble à /v/.

Anoev a écrit:
[...] à quoi correspond le diacritique dans ἁια ?
C'est un esprit rude mais c'est écrit petit donc on vois pas très bien.
Si je l'agrandi ça fait :

Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 15:41

Très bon début de langue selon moi, ça me donne envie d'écrire la langue (que je vous prépare actuellement) avec l'alphabet grec Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 18:20

Kotavusik2 a écrit:
...langue (que je vous prépare actuellement) avec l'alphabet grec Very Happy.

Фιʃτρ*! L'alphabet grec a du succès, on dirait !

-Apparition timide (une lettre) en aneuvien
-un peu plus présente (mais très minoritaire quand même) en  ŧhub, en aljaro, en arwelo et en vadora (s.e.)
-voilà qu'il devient l'alphabet exclusif d'une (tsilassefien) et bientôt deux langues !

On pourra faire des comparaisons, d'autant plus que les langues vont être (je suppose) très différentes.



*Le son [ʃ] de "fichtre" n'existant pas en alphabet grec, j'ai du tricher un peu ; or uskúlpite es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 19:50

Je ne vais pas tout dévoiler maintenant, mais il faudra savoir que la langue que je prépare actuellement sera une langue-art, avec du vocabulaire de différentes familles (germanique, kotava, roman, elko, a priori, etc.). En plus, elle utilisera sûrement un système de gabarit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 20:40

Anoev a écrit:

Citation :
Υλ : à [attribution]. Ex : Ετα υλ μι ἑλεψ ? : Avec qui y vas-tu ?

Là, j'ai pâs compris.

En effet c'est une erreur :

Υλ : à [attribution]. Ex : Ενι υλ ετα δοβρα : je parle à toi (je te parle)
Ετ : à [accompagnement]. Ex : Ετα ετ μι ἑλεψ : Avec qui y vas tu ?

Anoev a écrit:
T'as donc mis deux verbes "être", comme en castillan.
C'est possible, je connais pas du tout l'espagnol.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 20:50

Voici de nouveaux mots grammaticaux (placés en début de proposition) :

Αϝαλ : mais
Κι : parce que
Ο : ou
Ψεψ : donc, c'est pourquoi
Αμ : si (condition)
Ιζ : si (tellement)
Ις : que (comparatif) ex :
Ενι ἁια γεδαλ ις ετα. : Je suis plus grand que toi.
Λεμυροτ : bien que
Ξαμνατ : pour, dans le but de

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 21:00

Citation :
Υυ : /u/

Dommage (encore que, aurait-il été possible de trouver des mots hébraïques contenant le son [y]), t'aurais pu en profiter pour garder au Y la prononciation [y], et, du coup, t'aurais pu caser l'Ω avec la prononciation [u] (d'autant plus qu'en API, le [ʊ] (oméga culbuté) n'est pas bien loin du [u]).

Mais bon. Ton système est déjà bien.

Ah au fait, comment tu prononce le /a/ ? Uniquement comme un [a] (panne) ou bien il peut glisser au gré de l'accentuation ou de la place dans le mot en [ɐ], [ɑ], voire [ʌ] ou [ɶ]*?


*La dernière, j'l'ai pas en aneuvien, car j'ai jamais été foutu d'la différencier du [œ] ! J'suis pas l'seul, on dirait (cf. texte) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 21:17

Anoev a écrit:
Ah au fait, comment tu prononce le /a/ ? Uniquement comme un [a] (panne) ou bien il peut glisser au gré de l'accentuation ou de la place dans le mot en [ɐ], [ɑ], voire [ʌ] ou [ɶ]*?


*La dernière, j'l'ai pas en aneuvien, car j'ai jamais été foutu d'la différencier du [œ] !

Ça peut se prononcer [ä] ou [ɑ] ou [ɐ], mais la prononciation standard est [a]. En parlant de ça, les allophones :
(premier son : prononciation standarde)
Ϝϝ : [v], [β]
Φφ : [f], [ϕ]
Κκ : [k], [kʰ]
Σσς : [s], [θ]
Ζζ : [z], [ð]
Ρρ : [ʁ], [ʀ], [r]
Ξξ : [ǁ], [ǃ]

Anoev a écrit:
encore que, aurait-il été possible de trouver des mots hébraïques contenant le son [y]

Le sons [y] n'existe pas en hébreu, je ne l'ai donc pas repris.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 21:42

Clic-nhin a écrit:
Le sons [y] n'existe pas en hébreu, je ne l'ai donc pas repris.

J'me disais ben...

J'ai r'marqué aussi que tu avais gardé les deux versions en bas de casse du Σ : σ & ς. Je suppose que tu les utilises dans les mêmes conditions*.

Citation :
Ϝϝ : [v], [β]
Φφ : [f], [ϕ]
Κκ : [k], [kʰ]
Σσς : [s], [θ]
Ζζ : [z], [ð]
Ρρ : [ʁ], [ʀ], [r]
Ξξ : [ǁ], [ǃ]

Du coup, t'as pu faire l'économie du Θ.


*Y pourrait y avoir une autre soluce : utiliser le Σ pour l'un ou l'autre, le σ pour le [s] & le ς pour le [θ].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 21:51

Anoev a écrit:
J'ai r'marqué aussi que tu avais gardé les deux versions en bas de casse du Σ : σ & ς. Je suppose que tu les utilises dans les mêmes conditions.

Oui c'est ça, ς uniquement en fin de mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 12 Sep 2012 - 22:39

Les chiffres et les nombres :


Un : Εξα
Deux : Χεν
Trois : Χαλοχ
Quatre : Ερβαξα
Cinq : Ψαμεχ
Six : Χιχ
Sept : Χεϝαψ
Huit : Χμον
Neuf : Τιχξα
Dix : Ψασρα

A partir on forme les nombres comme en chinois ou en espéranto :
Ψασρα εξα : Onze
Χεν ψασρα : vingt

Cent : Μεα
Idem jusqu'à 999, c'est pareil qu'en français mais après on a :

Mille se dit : Ψασρα μεα (dix-cent)

2012 : Χεν ψασρα μεα (vingt-cent) [deux-dix-cent]

10 000 : Ρϝαϝα
100 000 : Ψασρα ρϝαϝα (dix-dixmille)
1 000 000 : Μεα ρϝαϝα (cent-dixmille)
10 000 000 : Ψασρα μεα ρϝαϝα (mille-dixmille) [dix-cent-dixmille]
100 000 000 : Δυλρα
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 13 Sep 2012 - 21:30

Les temps :

Les verbes ne s'accordent pas avec le sujet.

L'infinitif et le présent ont la même forme.
Ενι εἁϝ εξολ : j'aime manger.
Ενι ρεϝα εξολ : je mange beaucoup.

Pour exprimer le passé, on met le mot τα avant le verbe.
Ενι τα ρεψατ : J'ai vu.

Pour exprimer le présent, on met le mot τι avant le verbe
Ενι τι λεκυτ : je marcherais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 13 Sep 2012 - 22:29

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 13 Sep 2012 - 22:30

Clic-nhin a écrit:
Ενι ρεϝα εξολ : je mange beaucoup.

Pour exprimer le passé, on met le mot τα avant le verbe.
Ενι τα ρεψατ : J'ai vu.

Pour exprimer le présent, on met le mot τι avant le verbe
Ενι τι λεκυτ : je marcherais.

τι exprime donc le présent, mais le présent du conditionnel, puisque Ενι εξολ = je mange (et, donc, par conséquent, Ενι λεκυτ =je marche).

Comment se conjugue alors le conditionnel passé (j'aurais marché) ?

Ενι τι τα λεκυτ
Ενι τιτα λεκυτ
Ενι τα τι λεκυτ
Ενι τατι λεκυτ ?

À bientôt pour les autres temps, modes & aspects.


J'aime bien le système des particules. J'm'en suis servi abondamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 13 Sep 2012 - 22:38

lsd a écrit:
J'ai rêvé clic' ou ton pseudo a pendant quelque instants changé Shocked

Non, c'est vrai mais finalement j'ai transcrit mon nom en alphabet grec pour pas (trop) changer. Smile

Anoev a écrit:
Clic-nhin a écrit:
Ενι ρεϝα εξολ : je mange beaucoup.

Pour exprimer le passé, on met le mot τα avant le verbe.
Ενι τα ρεψατ : J'ai vu.

Pour exprimer le présent, on met le mot τι avant le verbe
Ενι τι λεκυτ : je marcherais.

τι exprime donc le présent, mais le présent du conditionnel, puisque Ενι εξολ = je mange (et, donc, par conséquent, Ενι λεκυτ =je marche).

Je suis désolé j'ai fait deux grosses fautes pale

Voici le corrigé :

Pour exprimer le futur, on met le mot τι avant le verbe
Ενι τι λεκυτ : je marcherai. (sans s pale )



Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 13 Sep 2012 - 22:52

Κλικ a écrit:
Je suis désolé j'ai fait deux grosses fautes pale

Voici le corrigé :

Pour exprimer le futur, on met le mot τι avant le verbe
Ενι τι λεκυτ : je marcherai. (sans s pale )

ERRARE HVMANVM EST comme on dit.

τα exprime quel type de passé ? Uniquement la traduction de notre passé composé, ou bien, ça peut traduire aussi

je marchai
je marchais (pendant un certain temps)
je marchais (régulièrement)
j'eus marché, j'avais marché ?

Ou bien il y a d'autres particules (des particules d'aspect), juxtaposables avec celle du temps (mais pas agglutinables, sinon la langue ne serait plus isolante...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 14 Sep 2012 - 20:58

Est-ce que ça serait pas mieux que ça s'écrive avec l'alphabet hébreu ?
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 14 Sep 2012 - 21:10

Κλικ a écrit:
Est-ce que ça serait pas mieux que ça s'écrive avec l'alphabet hébreu ?
Surtout que les Hébreux (on ne peut pas parler de Juifs dans le cadre de cette langue) sont très attachés à leur alphabet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 14 Sep 2012 - 21:36

Κλικ a écrit:
Est-ce que ça serait pas mieux que ça s'écrive avec l'alphabet hébreu ?
Peut-être… mais :
Κλικ a écrit:
L'alphabet hébreu est devenu peu adapté à la langue, donc ils ont choisi un alphabet qu'il ont connu après l'exil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 14 Sep 2012 - 22:17

L'alphabet hébreu n'est pas adapté en tant qu'abjad.
Mais peut-être utilisé l'alphabet hébreu en tant qu'alphabet, comme pour le yiddish.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Semit (anciennement tsilassefien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Origin and Meanings of the letters of the Alphabet / ??? ?????? ?????? ????????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: