L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Semit (anciennement tsilassefien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 27 Sep 2012 - 1:10

Clic a écrit:
Very Happy En tout cas c'est possible d'avoir deux accents dans un mot

Pour certains mots longs, c'est même souhaitable. Il y a ce qu'on appelle des accents secondaires, marqués en API par le [ˌ]*

L'aneuvien utilise également les accents secondaires, mais leur rôle est moins formel que les accents principaux.

*J'ai mis en gros, parce que le trait est VRAIMENT petit.


Dernière édition par Anoev le Jeu 27 Sep 2012 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 27 Sep 2012 - 1:12

Anoev a écrit:
Clic a écrit:
Very Happy En tout cas c'est possible d'avoir deux accents dans un mot
Pour certains mots longs, c'est même souhaitable. Il y a ce qu'on appelle des accents secondaires, marqués en API par le [ˌ]
Mais je crois que Clic voudrait deux accents d'égale importance. En tout cas, le mot qu'il a donné en exemple n'était pas long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 27 Sep 2012 - 1:29

Silvano a écrit:
Mais je crois que Clic voudrait deux accents d'égale importance. En tout cas, le mot qu'il a donné en exemple n'était pas long.

Il n'y a aucune contrindication que ça arrive, notamment dans les persolangues, où on peut se permettre pas mal de choses. Cependant, c'est quand même plus rare, notamment pour les mots de moins de quatre syllabes. Rare ne signifie pas exclu. Mettons qu'on nomme, dans un mot de trois syllabes, les syllabes par un numéro. Qu'est-ce qui empèche un persolinguiste d'avoir l'accentuation suivante :

[ˌ1·2·ˈ3] ou bien [ˈ1·2·ˌ3]

Quant à deux accents principaux dans un même mot (hormis les mots composés), je reconnais que ce n'est pas courant. Je pense que deux accents peuvent, dans un mot, avoir une même intensité (ou une même hauteur, pour les langues tonales), mais il y en aura toujours un, du moins je pense, qui "portera" davantage le mot, et qui sera moins susceptible de disparaître au voisinage d'un autre mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 28 Sep 2012 - 22:42

Silvano a écrit:
Mais je crois que Clic voudrait deux accents d'égale importance.

Oui c'est ça. Mais c'est particulièrement rare, c'est pas la peine d'en faire toute une histoire Wink
_______________________________________________________________________________________________________________
Quelques changements :

Pour la ponctuation, il y a le point d'interrogation et d'exclamation inversés : ¿ et ¡

Il y a le point médian qui relie les mots "qui vont ensemble", comme les mots de nombre et de genre :
Eni režat ozen·ami šel eta : Je vois tes oreilles. ami marque le duel.
Il lie aussi l'accentuation, ozen·ami se réalise [ɔzɛn aˈmi]

Le mot šel ne peut plus s'utiliser comme pronom relatif.

Le pronom relatif est ašer.
Ex : Sefra ašer eni ta·qera. : Le livre que j'ai lu.


Dernière édition par Clic le Sam 29 Sep 2012 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 28 Sep 2012 - 23:28

Clic a écrit:
Pour la ponctuation, il y a le point d'interrogation et d'exclamation inversés : ¿ et ¡

L'utilise-t-on comme en castillan ? ¿Como qué?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 28 Sep 2012 - 23:31

C'est-à-dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 28 Sep 2012 - 23:34

Clic a écrit:
C'est-à-dire ?

C'est à dire, comme j'aimis sur l'exemple, en encadrant la phrase de ponctuation tête-bêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Ven 28 Sep 2012 - 23:35

Oui mais avec des espaces
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Sam 29 Sep 2012 - 14:48

J'ai fait quelques rajouts pour la prononciation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Sam 29 Sep 2012 - 18:44

Un petit haïku :

Be agam iašan,
Ṣefardéca ḳfiṣa,
Racuž šel mei.


[ˈbɛ aˈgam jaˈʃan]
[sʼɛfarˈdɛǃa kʼfiˈsʼa]
[raˈǃuʒ ˈʃɛl ˈmɛj]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 14:25

Est-il indispensable d'avoir des règles de dérivations ?
Moi je ne m'en suis pas du tout occupé, je trouve que maintenant ça manque.
Dois-je revoir ma langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:07

Clic a écrit:
Est-il indispensable d'avoir des règles de dérivations ?

C'est-à-dire ? Des flexions ?

C'est pas obligatoire, les langues isolantes n'en ont pas, mais un mot seul ne se suffit pas à lui-même et il faut alors lui adjoindre d'autres mots pour avoir des renseignements complémentaires (la quantité, entre autres).

En fait, tout bien considéré, une flexion peut être considérée comme une adposition qu'on transforme en affixe ou en terminaison, un peu comme :
une maison
des maisons
une maison
des maison
maisonune
maisondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:09

Citation :
Oui mais avec des espaces

Enfin quelqu'un qui met des espaces avec les points d'exclamation et d'interrogation Very Happy !

Pour les flexions, c'est sûr qu'elles donnent un charme à la langue, surtout si celles-ci sont légèrement irrégulières à cause de l'euphonie ou d'une histoire souvent bien intéressante, et avec deux ou trois groupes différents de flexion. Je ne sais pas si ta langue est trop avancée pour, mais si tu y tiens, fais-le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:17

Anoev a écrit:
C'est-à-dire ? Des flexions ?

Par exemple, de chant, faire chanteur, chanter, ....

Pour ma langue j'essaye plusieurs choses à la fois, et je garde la meilleur. Mais là il y a un problème, par exemple je peux pas former un adjectif a partir d'un nom ou un verbe. Mais ça serait un changement radical, ça ne me dérange pas mais il faut que je réfléchisse.

Et puis je ne suis pas fixé absolument sur une langue isolante, je peux changer.
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:28

Aïe, ah oui, si tu ne peux pas faire ça, tu pourras pas faire grand chose...

Si tu veux, pour faire un adjectif, tu peux prendre une sorte de préposition, comme de en français...

J'avais la même chose en sprante, mais pour transformer un nom en verbe. En français, on a -er, mais en sprante, j'avais rien. Et puis finalement, comme solution, j'ai trouvé tout simplement d'ajouter un E chva final à ceux qui n'en avaient pas. Ainsi cela permet d'avoir un impératif différent de l'itif. (pour ceux qui finissent par une voyelle, j'ai l'habitude d'ajouter un -r, qui était un -d en pentadrarien et un -g en klassolien.)

Exemple : (je rappelle que l'impératif à la deuxième personne du singulier se forme en enlevant l'éventuel chva final du verbe et en ajoutant un accent aigu (si possible) sur sa syllabe accentué : fende (penser) → fénd)

Avec pert (pet - c'est malheureusement mon meilleur exemple), je construis perte (qui peut être homophone) dont l'impératif est pért (mais avec certains verbes, comme esí (écouter), ne peuvent pas changer à l'impératif).

Si tu veux abandonner le côté isolant, prévoit plusieurs terminaisons pour l'adjectif, que ce ne soit pas trop monotone (en français on a -ais, -en, -eux, -ique, -esque, -if donc ça va).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:34

Clic a écrit:
Par exemple, de chant, faire chanteur, chanter, ....

Ah... là, j'comprends mieux. Dans le cas, je ne marche pas comment marchent les langues isolantes, vraissemblablement quelque chose dans le style : chant, humain-chant (humain qui chante : chanteur), procès-chant (chanter). En tout cas, En ce qui concerne le français (et l'aneuvien aussi, en passant), certains mots ont des dérivations systématiques, comme chant (chanter...) et pas d'autres (rire). Les langues schématiques ou quasi-schématiques ont, à ma connaissance, des dérivations systématiques, ainsi, pour le dernier exemple, on a

rido = rire (n. c.)
rida = rigolo, risible
ridi = rire (verbe)
ridaĉi = ricaner, rire aux dépens de...
ridegi = rire de bon cœur etc.

Bref, la dérivation rend pas mal de service et je ne vois guère une langue qui aurait, pour chacune des définitions ci-dessus, un radical différent ! Une vraie épreuve pour l'apprentissage !

Kotave a écrit:
Si tu veux abandonner le côté isolant, prévois plusieurs terminaisons pour l'adjectif, que ce ne soit pas trop monotone (en français on a -ais, -en, -eux, -ique, -esque, -if donc ça va).

C'est même indispensable, d'ailleurs, dans certains cas : distinguer un alliage cuivrique d'un alliage cuivreux, mais pas seulement, une formation centriste n'a pas grand chose à voir avec le chauffage central ; et une voix chevaline n'a qu'un lointain rapport avec un comportement chevaleresque (bon, d'accord, le premier vient de "cheval" et le deuxième de "chevalier" ; mais si on s'arrête sur ce genre de détails, on n'en sort plus Shocked ).


Dernière édition par Anoev le Mer 3 Oct 2012 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 15:49

Oui, vous avez raison.
Mais je pense que je vais fonctionner avec des racines, comme l'hébreu. J'ai déjà quelques idées. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 17:29

Kotave a écrit:
Enfin quelqu'un qui met des espaces avec les points d'exclamation et d'interrogation Very Happy !

J'avouer reconnaître que c'est pas mon cas. À une époque, je n'en mettais même pas, y compris en français. Et puis j'ai lu quelques articles là d'ssus et j'ai fini par admettre la règle, du moins francophone, au point que je corrige tout ce que j'ai pu mettre en "ponctuation collée" dans les articles publiés chez Idéopédia.

Cependant, la règle aneuvienne n'a pas changé, et elle est toujours, pour les ! les ? et autres ; assez proche de la règle anglaise. Setad kaṅvun?

Fin de la digression. Je sais pas s'y a déjà un fil récent sur la ponctuation ; dans l'cas contraire, j'en ouvrirai un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 19:48

Que pensez-vous de ce début de modèle ? :

Racine de trois lettres, ex : DBR (parole), 'DM (humain),
XaXaX : infinitif et passé : Eni dabar : j'ai parlé
XaXeX : présent : Eni daber : je parle
XaXiX : futur : Eni dabir : je parlerai

XeXeX : chose concrète 1 : deber : parole, 'edem : humain
XeXXim : pluriel de la chose concrète 1 : Debrim : paroles, 'edmim : humains
XeXaX : féminin de la chose concrète 1 : 'edam : femme
XeXuX : masculin de la chose concrète 1 : 'edum : homme
XeXXon : chose concrète 2
XeXXut : chose abstraite : 'edmut : humanité : humanité

XiXXa : adjectif : dibra : oral (qui concerne la parole), 'idma : humain (adj)

XuXaX : adverbe : dubar : oralement; 'udam : humainement
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 19:59

Fais attention quand même à ce qu'on ne puisse pas confondre les différentes formes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Mer 3 Oct 2012 - 20:16

C'est un système gabaritique. Intéressant, très intéressant.

J'attends de voir la suite (pour les verbes : aspects, mode...; pour les noms : pluriel).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 4 Oct 2012 - 0:17

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 4 Oct 2012 - 19:19

Je trouve ça très intéressant, pour ce qui est de mon avis. Ça m'a l'air de laisser un grande possibilité de racines (je ne me souviens plus du nombre de consonnes que tu avais définies au départ), et tout autant de possibilités d'inflexions, donc ça doit fonctionner !
Mais est-ce que ça pourra marcher pour toutes les combinaisons de consonnes ? (j'imagine une racine BDT par exemple, dans le cas de "chose concrète 2", ça donnerait Bedtim - l'exemple n'illustre pas le mieux la difficulté de prononciation que je m'imagine pouvoir arriver. Tu pourrais résoudre le problème en créant une liste de contractions possibles pour les cas où deux consonnes se retrouvent adjacentes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 4 Oct 2012 - 22:02

La suite Smile :

aXXeX : impératif. Ex : dabar : parler Arrow adber ! : parle !

XeXXit : contenant. Ex : mereḳ : soupe Arrow merḳit : soupière
XXeXon : descendant, petit d'un animal. Ex : Seves : cheval Arrow Sveson : poulain.
XXeXah : résultat premier. Ex : Katav : écrire Arrow Ktevah : écriture.
XeXXuna : résultat secondaire. Ex : Katav : écrire Arrow Ketvuna : livre
XeXoX : personnage, métier. Ex : Katav : écrire Arrow Ketov : écrivain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Jeu 4 Oct 2012 - 22:04

Grufidh a écrit:
Mais est-ce que ça pourra marcher pour toutes les combinaisons de consonnes ?

On contracte pas les consonnes, et dans "BDT", bedtim c'est pas très grave si on entends pas bien le d.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Semit (anciennement tsilassefien)   Aujourd'hui à 13:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Semit (anciennement tsilassefien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Origin and Meanings of the letters of the Alphabet / ??? ?????? ?????? ????????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: