L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dun grup'al otro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Dun grup'al otro   Sam 6 Oct 2012 - 18:37

Bogior a tuts !

J'ai une question à vous poser, à propos du borcilien, qui a cossituè pour "constituer", du "deuxième groupe", comme beaucoup d'autres langues romanes, et ce qui m'a paru étrange, c'est que constituer est du premier groupe en français.

Avez-vous une explication, et d'autres exemples de glissements de groupe ou d'autre chose dans des langues (peut-être les vôtres) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Sam 6 Oct 2012 - 22:16

Il existe un tas d'exemples de verbes qui passent d'un groupe à l'autre tout comme il existe des exemples de noms qui changent de genre (el diente > la dent)...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 2:04

Nemszev a écrit:
Il existe un tas d'exemples de verbes qui passent d'un groupe à l'autre tout comme il existe des exemples de noms qui changent de genre (el diente > la dent)...
En français, on a, sur le même radical (clair), les verbes "éclairer" (de "éclairage") et "éclaircir" (rendre plus clair (pigments, entre autres).

J'ai exploité à l'envi la différence de conjugaison entre les deux premiers groupes et le troisième en psolat en utilisant des verbes ayant EXACTEMENT le même radical (donc encore plus proches que n'est "éclaircir" d'éclairer"), et ç'a donné, par exemple
bever = boire (en général)
bevir = boire (de l'alcool) ;
même au subjonctif, on garde une (légère) différence :
(ke) beva ≠ (ke) bevia pour "(qu')il boive".

On a également ce phénomène en aneuvien où dàte & dàten cohabitent, tout comme surizen & surizes ; toutefois, contrairement au psolat, il arrive que ces verbes aient certaines conjugaisons communes (participe, notamment (dàtun, surizun), mais pas seulement : dàte & dàten on un subjonctif présent commun : dàt). On a un phénomène similaire en français entre "peindre" et "peigner".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 2:17

En popiaro, il n'y a que deux groupes de verbes (-aa et -ii), ce qui réduit les possibilités de se tromper.
Mais je favorise toujours la forme la plus proche du latin, comme "repedii" (répéter).

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 9:57

Nemszev a écrit:
En popiaro, il n'y a que deux groupes de verbes (-aa et -ii), ce qui réduit les possibilités de se tromper.
Mais je favorise toujours la forme la plus proche du latin, comme "repedii" (répéter).

C'est curieux, ça me fait plutôt penser aux verbes russes en -aть et -ить.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 10:06

Le vestaal (que son doux nom soit loué pour les siècles) s'enorgueillit de 427 groupes verbaux, 180 groupes nominaux, 41 groupes adjectivaux, 67 groupes adverbiaux, 44 groupes prépositionnels et 82452 groupes interjectifs, ce qui permet aux locuteurs natifs de se planter à chaque phrase et à la langue de subir des évolutions catastrophiques toutes les semaines. Par exemple, cette semaine dans le poitevin, le verbe voir se conjuguait ainsi: ziin sii vi vy (infinitif présent passé participe), mais ce week end s'opère un glissement vers gwe ve soa siin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 10:39

Comment tu arrives à t'en sortir, notamment à distinguer le 132e et le 388e groupe de verbes quand tu les conjugues à l'optatif futur postérieur (surtout à la 8e personne du pluriel, et au 5e genre (notions abstraites concevables sous certaines conditions)) ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Dim 7 Oct 2012 - 11:35

Anoev a écrit:
Comment tu arrives à t'en sortir
Justement... je ne m'en sors pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dun grup'al otro   Aujourd'hui à 21:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Dun grup'al otro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: