L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les embrasser (Gilles Servat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les embrasser (Gilles Servat)   Sam 8 Déc 2012 - 4:44

Les embrasser je n’ai pas su
Je n’ai pas su les embrasser
Vos lèvres et vos yeux baissés
Tous ces instants tant attendus
Ne furent que des instants perdus
Votre main je n’ai su la prendre
Je n’ai su prendre votre main
Pour y poser mes lèvres tendres
Pourquoi voulais-je encore attendre
Pourquoi ai-je attendu demain ?
Voici l’été qui se renverse
Le voilà qui touche à sa fin
Et déjà l’hiver me transperce
Que suis-je sans votre parfum ?
Que suis-je sans votre parfum ?

Quand je voyais votre sourire
L’amour m’inondait comme un flot
Si je n’osais pas vous le dire
C’est que je n’avais pas su lire
Dans vos beaux yeux l’amour enclos
L’amour enclos dans vos yeux doux
Vraiment je n’ai su le comprendre
Oh que n’ai-je su vous entendre
En m’agenouillant devant vous
Poser mon front sur vos genoux
Voici l’automne qui s’avance
La solitude à ses côtés
Il tient dans ses bras le silence
Que suis-je sans votre beauté ?
Que suis-je sans votre beauté ?

Sans doute aviez-vous du chagrin
Et vous avez pleuré peut-être
D’y penser le regret m’étreint
Et dans mon cœur d’amour empreint
La lame du remord pénètre
Pardonnez-moi votre souffrance
Car je ne l’avais pas voulue
Je n’ai pas voulu ces distances
Tout ne fut que malentendu
Dans notre amour du temps perdu
Voici déjà l’été qui passe
Sous la chaleur perce le froid
L’amour et la douleur s’enlacent
En moi qui fut si maladroit
En moi qui fut si maladroit

Si j’avais osé vous étreindre
Si j’avais baisé vos cheveux
Auriez-vous allumé ce feu
Ce feu qui ne veut plus s’éteindre
Qui me rend fort et malheureux
Qui me rend fort pour vous attendre
Pour espérer le beau jour où
Vous laisserez sans vous défendre
Mon amour en vous se répandre
Mon amour se répandre en vous…
Mon amour se répandre en vous...

-----

La restitution des rimes et de la métrique serait l'idéal...
Maintenant, au boulot, dans vos langues respectives!


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 9 Déc 2012 - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les embrasser (Gilles Servat)   Sam 8 Déc 2012 - 5:53

[InterRoman]

Bezar los ja jo no sabera
Jo no sabera los bezar
Sus labios i su baso oliar
Tantos momentos de espera
Los solo perdidos esera
Su mano jo no agarrara
Jo no agarrara su man
Jo no ternamente bezara
I no sei por ke esperara
Por ke esperar la manian ?
Eis lo verano ke ja pasa
Eis-lo ke vai i se konsume
I ja l'inverno me transpasa
Ke ai de mi sen su perfume ?
Ke ai de mi sen su perfume ?

Kuando la veva sorrider
L'amor veniva submersor
Si no ozava lo dizer
E por ke no sabera ler
En su belos olios l'amor
L'amor en su bel' oliar dose
Jo no sabera l'entender
Ai! No sabera ni l'oier
Ajenoliado ante vos
Poner mi frent' en su jenolios
Eis l'otono kon dilijensia
I la solitud kon sertesa
I en sus brasos lo silensio
Ke ai de mi sen su belesa
Ke ai de mi sen su belesa

Jo imajino su penar
Jo imajino su lagrima
I lo recordo kon pezar
En mi korason a amar
Tambien penetra su lamina
Perdona me su sofrimento
Pois jo no l'aveva kerido
Tampoko lo distansiamento
Todo sendo malentendido
En noso amor tempo perdido
Eis lo verano vai pasando
Sob lo kalor brota lo frio
L'amor la dolor s'enlasando
En mi ke fui tan inabil
En mi ke fui tan inabil

Si jo ozase l'abrasar
I bezase su kabelera
Vos asendera la fogera
Ke ja no ker mais apagar
Me torna forte i mizero
Me torna forte a esperar
Esperar lo di' en ke vos
dexarai ja sen relutar
Mi amor en vos derramar
Derramar mi amor en vos
Derramar mi amor en vos...


Dernière édition par Patrick Chevin le Ven 1 Fév 2013 - 22:24, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Les embrasser (Gilles Servat)   Sam 8 Déc 2012 - 8:50

En sambahsa; traduction simple sans rimes.

Patrick Chevin a écrit:
Les embrasser je n’ai pas su
Je n’ai pas su les embrasser
Vos lèvres et vos yeux baissés
Tous ces instants tant attendus
Ne furent que des instants perdus
Votre main je n’ai su la prendre
Je n’ai su prendre votre main
Pour y poser mes lèvres tendres
Pourquoi voulais-je encore attendre
Pourquoi ai-je attendu demain ?
Voici l’été qui se renverse
Le voilà qui touche à sa fin
Et déjà l’hiver me transperce
Que suis-je sans votre parfum ?
Que suis-je sans votre parfum ?

Kunes ia ne ho sagven
Ne ho sagven kunes ia
vies lipps ed vies clihn okwi
ta quant skohpten instants
buir ne meis quem lusen instants
Vies hando ne ho sagven ghende
kay dehe tetro mien tender lipps
Ma volim io dar skehpte ?
Ma ho io skohpt cras ?
Eno lient volvt
Eno touchet sien end
Ed ja winter me transbaurt
Quod som io aun vies profume ?

Citation :
Quand je voyais votre sourire
L’amour m’inondait comme un flot
Si je n’osais pas vous le dire
C’est que je n’avais pas su lire
Dans vos beaux yeux l’amour enclos
L’amour enclos dans vos yeux doux
Vraiment je n’ai su le comprendre
Oh que n’ai-je su vous entendre
En m’agenouillant devant vous
Poser mon front sur vos genoux
Voici l’automne qui s’avance
La solitude à ses côtés
Il tient dans ses bras le silence
Que suis-je sans votre beauté ?
Que suis-je sans votre beauté ?
Quan io vis voster smeih
Liubh me saylieb kam un flutt
Sei ne dursim sayge vos to
est ob io ne hieb sagvt lises
in vies bell okwi id ghohrden liubh
Druve-ye ne ho sagven fahame id
Oh quod ne ho sagvt awie vos
Genuend-ye ant vos
Dehe mien chol ep voster genus
Enum osyern gwehmt perodh
Khalwa nieb id
Id dehrjt in sien brakhs id silence
Quod som io aun vies beauteit ?

Citation :
Sans doute aviez-vous du chagrin
Et vous avez pleuré peut-être
D’y penser le regret m’étreint
Et dans mon cœur d’amour empreint
La lame du remord pénètre
Pardonnez-moi votre souffrance
Car je ne l’avais pas voulue
Je n’ai pas voulu ces distances
Tout ne fut que malentendu
Dans notre amour du temps perdu
Voici déjà l’été qui passe
Sous la chaleur perce le froid
L’amour et la douleur s’enlacent
En moi qui fut si maladroit
En moi quifut si maladroit
Aundwoi yu hieb gomra
ed kad yu habte plangen
Ob mehne de to regret me strinct
Ed mien liubhprecto kerd
est penetret ab id miech os mentangst
Indeulcte mi vies paytten
idghi io ne hieb volen
Ne ho volen ta distances
Hol buit ne meis quem mispreten
in nies liubh os lusen wakt
Eno lient ja passet
sub gvrens ausc' srigos
Liubh ed gvol sbehndent mutu
in me qui buim tem kyopev

Citation :
Si j’avais osé vous étreindre
Si j’avais baisé vos cheveux
Auriez-vous allumé ce feu
Ce feu qui ne veut plus s’éteindre
Qui me rend fort et malheureux
Qui me rend fort pour vous attendre
Pour espérer le beau jour où
Vous laisserez sans vous défendre
Mon amour en vous se répandre
Mon amour se répandre en vous…
Mon amour se répandre en vous...
Sei habiem dursto stringes vos
Sei habiem kusst vies kays
Habiete yu daght tod jar
tod jar quod neti eiskwt sgwenes
quod nerteiht ed biedaneiht me
quod me nerteiht kay vos intizaro
kay spehm id bell dien kun
yu sinsiete aun alege
mien liubh do vos oispehre
mien liubho spehre do vos...


... Bon, quand on voit que le verbe sambahsa "(se) répandre" est basé sur le racine *sper, c'est sûr que la chanson prend un sens moins imagé... Twisted Evil



Dernière édition par Olivier Simon le Sam 8 Déc 2012 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les embrasser (Gilles Servat)   Sam 8 Déc 2012 - 23:03

Le Sambahsa: On s'imagine sur la Marquês de Sapucaí et on se retrouve dans le Saint Empire Romain-Germanique... Cool

Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Les embrasser (Gilles Servat)   Sam 8 Déc 2012 - 23:18

Patrick Chevin a écrit:
Le Sambahsa: On s'imagine sur la Marquês de Sapucaí et on se retrouve dans le Saint Empire Romain-Germanique... Cool


Ouais, c'est le "Sambahsodrome" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les embrasser (Gilles Servat)   Aujourd'hui à 8:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Les embrasser (Gilles Servat)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gilles ou Egide Ermite et commentaire du jour "Il se retira dans un endroit désert"
» video (non-croyante) N°2 du jour : Embrasser le cul de Hank
» Saint Gilles ou Égide
» TROUDE Amable,Gilles.Contre-Amiral
» Prière au cher petit Gilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: