L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Belasian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Belasian    Dim 30 Déc 2012 - 20:43

Belasian

[bεlasian]




Dernière édition par lodrana le Sam 30 Mar 2013 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Dim 13 Jan 2013 - 19:18

Bon, j'avais dit que l'écriture n'avait pas changée mais en fait si je n'ai pas pu résister.

Les lettres sont composés de deux signes basiques, il y a en tout une dizaine de signe basique. La principale évolution par rapport au Sahun est la présence de montantes et de descendantes (parfois les deux) qui donnent plus de corps à la langue. Ensuite, les digrammes n+h et m+h ont été liés par les années et ont fini par n'être plus qu'une lettre, bien que certaines orthographes requièrent le digramme.

A la main on écrit avec une plume en acier à bec droit. Ce qui donne ce genre de texte :



Le Belasian est une langue parlée par des peuples qui commencent leur révolution industrielle pour certains. Mais tous connaissent l'imprimerie et il existe même des machines à écrire. Un texte d'imprimerie que l'on pourrait trouvé dans un bouquin ressemble à ça (même texte que le texte manuscrit) :



(Police créée en découpant et en recollant les lettres de Times New Roman).

Les textes sont écrits en Belasian primitif, beaucoup de choses ont changées jusqu'à maintenant.


Dernière édition par lodrana le Mer 26 Juin 2013 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désocialisé21



Messages : 34
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Belasian    Mar 29 Jan 2013 - 23:07

Comment faire pour mettre sur ordinateur des lettres comme celle-là ?

Je vois que tu as coupé des lettres de Time new roman, mais comment faire ? Je suis une bille dans ce domaine ?^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11706
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Belasian    Mar 29 Jan 2013 - 23:15

Désocialisé21 a écrit:
Comment faire pour mettre sur ordinateur des lettres comme celle-là?
Il existe de nombreuses polices que tu peux télécharger, et il existe des programmes pour en créer de nouvelles. Mais, comme la plupart des ordinateurs ne pourront pas afficher un texte écrit dans une police peu répandue, lodrana a fait une image de son texte, image qu'il a téléchargée pour pouvoir l'afficher.

Pour voir une panoplie d'alphabets -- ça peut toujours t'inspirer -- amuse-toi avec Omniglot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Dim 3 Fév 2013 - 19:26

Désocialisé21 a écrit:
Comment faire pour mettre sur ordinateur des lettres comme celle-là ?

Je vois que tu as coupé des lettres de Time new roman, mais comment faire ? Je suis une bille dans ce domaine ?^^

J'utilise le logiciel "Font Creator" qui permet non-seulement de créer de nouvelles polices mais aussi d'en charger des existantes. Sans passer par la technique, il m'a suffit de charger Times et de découper dans les lettres qui m'intéressaient et de recoller dans une nouvelle police vierge et ça marche.
Après, mon système est un alphabet, créer un syllabaire ou des idéogrammes sur ce genre de logiciel demande une version commerciale assez chère (la licence de la version pro est déjà aux alentours de 50€).
Un logiciel sympa mais il faut un peu de temps pour le prendre en main, et j'avoue que j'ai décidé de couper dans une autre police existante parce que c'est compliqué de faire de belles lettres bien proportionnées en partant de zéro. On le vois avec la police plus cursive, les lettres sont beaucoup plus fines et moins visibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Belasian    Dim 3 Fév 2013 - 22:10

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Lun 4 Fév 2013 - 19:17

lsd a écrit:
Mais une bonne plume, du papier, et un APN (ou autre scan') suffisent cf ici Wink

Oui ^^ j'ai un texte à la plume en préparation. C'est vrai que ce n'est pas comparable. Et en plus, cette transformation de l'alphabet du Sahun permet des fantaisies comme les fioritures ou les ligatures et je ne sais quoi encore. Je mettrai le scan dès que ça sera fini ^^ (je suis encore dans la traduction (enfin adaptation plutôt :p ) )


lsd a écrit:
Juste un truc me gène dans ta police, lodrana, c'est l'effet tête bêche qu'elle rend, dans un premier temps on a juste l'impression de ne pas tenir la page dans le bon sens Shocked

Oui, c'est aussi ce qui m'a fait hésiter à mettre cette police sur le site. Mais, au final j'ai bien aimé le "retournement" de cerveau. J'aime bien aussi le fait que certaine lettres soient les mêmes ou ressemblent aux nôtres, ça donne une proximité que je trouve attrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Belasian    Lun 4 Fév 2013 - 20:51

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 6 Fév 2013 - 11:24

lsd a écrit:

Après tout pourquoi pas Wink ( et on pourrait même aller beaucoup plus loin en inversant beaucoup des usages qui nous sont propres, histoire de décaler notre regard Wink )

Qu'entends-tu exactement par inverser nos usages ? Par quoi cela se traduirait-il par exemple pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Belasian    Mer 6 Fév 2013 - 22:24

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Lun 4 Mar 2013 - 22:26

Après de maints remaniements, le Belasian va bientôt changer de forme. Disons que le premier post est l'image de la langue telle qu'elle était peu après sa création, un vieux Belasian en quelques sortes.

- Niveau calligraphique : introduction des majuscules, nées de l'écriture cursive à partir de la ligature des lettres avec le diacritique du début de phrase. Elles sont toutes descendantes (le diacritique ayant été souscrit).
L'écriture cursive se développe également (images à venir).

-Niveau grammaire : disparition de la particule temporelle, apparition de la conjugaison. L'ordre des mots, et surtout le verbe, se fixe. Les substantifs restent les mêmes (modification des désinences mais rien de plus). Le plus grand changement vient des adverbes qui ne sont plus des préfixes mais acquiert le rang de mot. Donc moins de mots très long. Enfin, les adjectifs voient leur construction également modifiés.

Post plus précis à venir. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Dim 24 Mar 2013 - 20:17

BELASIAN PHONOLOGIE


Après de longues semaines à plancher sur la phonologie, j'ai enfin le plaisir de vous présenter la version finale du Belasian. Le premier post n'en était qu'un brouillon, et vous serez à même de constater les modifications effectuées. Je présente ici l'alphabet de la langue et les petites subtilités liées à sa prononciation. La présentation se fera avec les images des 24 lettres suivies d'un descriptif de la prononciation générale, des cas particuliers et de la retranscription romane. L'ordre de présentation des lettres représente l'ordre hypothétique qu'aurait cet alphabet s'il était étudié par d'hypothétiques élèves. (L'ordre n'a d'ailleurs aucune signification et n'est qu'un hasard)




L'alphabet comporte 24 lettres et 2 diacritiques. Le diacritique marquant le début des phrase ayant été transformé en lettres majuscule, et celui marquand les verbes ayant disparu par désuétude. Le deux diacritiques restant ont valeur des semi-consonnes "y" et "w". Ils sont uniquement placé sur une voyelle, exception faite du "n+y" qui donne "d" et du "m+y" qui donne "b", deux réductions de prononciations anciennes. Ces dernières sont d'ailleurs considérés comme des lettres à part entière.
Toutes les lettres ont deux formes, une minuscule à gauche et une majuscule à droite, on notera que la majuscule ne sert QUE pour signifier le début d'une phrase et qu'elle est toujours au moins descendante. Voici donc cet alphabet :






Prononciation : [ f ]
Transcription Romane : f
Subtilités : est voisée en fin de mot.






Prononciation : [ e ]
Transcription Romane : e
Subtilités : lorsque dans la syllabe finale et suivie d'une consonne se prononce [ ε ]. Se prononce également [ ε ] lorsqu'utilisée seule.






Prononciation : [ a ]
Transcription Romane : a
Subtilités : -






Prononciation : [ n ]
Transcription Romane : n
Subtilités : -






Prononciation : [ d ]
Transcription Romane : d
Subtilités : -






Prononciation : [ t ]
Transcription Romane : t
Subtilités : -






Prononciation : [ l ]
Transcription Romane : l
Subtilités : -






Prononciation : [ o ]
Transcription Romane : ö
Subtilités : -






Prononciation : [ m ]
Transcription Romane : m
Subtilités : -






Prononciation : [ b ]
Transcription Romane : b
Subtilités : -






Prononciation : [ p ]
Transcription Romane : p
Subtilités : -






Prononciation : [ εj ]
Transcription Romane : ë
Subtilités : -






Prononciation : [ s ]
Transcription Romane : s
Subtilités : est voisée devant la voyelle longue [a:] ou devant une diphtongue






Prononciation : [ g ]
Transcription Romane : g
Subtilités : lettre muette en fin de mot






Prononciation : [ h ]
Transcription Romane : h
Subtilités : aspiré en début de mot, muet sinon






Prononciation : [ i ]
Transcription Romane : i
Subtilités : -






Prononciation : [ dʒ ]
Transcription Romane : j
Subtilités : prononcée [ ʃ ] en fin de mot






Prononciation : [ ts ]
Transcription Romane : c
Subtilités : prononcée [ ç ] en fin de mot






Prononciation : [ k ]
Transcription Romane : k
Subtilités : quasiment muette en fin de mot






Prononciation : [ a: ]
Transcription Romane : ä
Subtilités : voyelle longue






Prononciation : [ ɔ ]
Transcription Romane : o
Subtilités : -






Prononciation : [ ɲ ]
Transcription Romane : q
Subtilités : "la transcription romane est peut être mal choisie, mais c'est pour des raisons de praticité au clavier"






Prononciation : [ u ]
Transcription Romane : u
Subtilités : utilisée seule, se prononce [ ø ]






Prononciation : [ v ]
Transcription Romane : v
Subtilités : se durcie en fin de mot [f]




Il existe aussi quelques diphtongues, elles sont toujours longues (c'est la transcription romane qui est utilisée):

- eo : [a:]
- äe, äi : [ɔj]
- äu : [o:]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Lun 25 Mar 2013 - 2:11

LES SUBSTANTIFS


Les substantifs du Belasian possèdent deux nombres, singulier et pluriel, et cinq cas possibles :

- Nominatif (N) : cas du sujet et de l'attribut du sujet. Caractérisé par l'absence de désinences et la présence d'un article.
- Accusatif (A) : cas du complément d'objet direct.
- Datif (Da) : cas du complément d'objet indirect et du complément d'objet second.
- Locatif (L) : cas de la localisation dans l'espace, sans mouvement.
- Directif (Di) : cas du mouvement.

Ils sont divisés en quatre classes. Chacune de ses classes possède son propre thème vocalique et consonantique pour les désinences. Voici les quatre groupes présentés avec l'article nominatif au singulier et au pluriel et le thème.

Groupe I : article se au singulier et sen au pluriel. Thème consonantique en -n-.
Groupe II : article e au singulier et en au pluriel. Thème vocalique en -a-.
Groupe III : article ka au singulier et kas au pluriel. Thème consonantique en -l-.
Groupe IV : article i au singulier et il au pluriel. Thème vocalique en -e-.

Les substantifs ayant un thème consonantique ont un radical obligatoirement terminé par une voyelle. De même ceux ayant un thème vocalique ont un radical terminé par une consonne. Le radical est évident à identifier grâce à l'absence de désinence du nominatif.

De manière générale le radical d'un substantif est le même au singulier et au pluriel. Cependant il se peut qu'il y ait une irrégularité. Dans les futurs messages les noms seront présentés comme suit :

muka, se : le jour

On retrouve en premier le radical du substantif, puis l'article indiquant le groupe de ce dernier. En cas d'irrégularité on aura :

eku, ka (pl. ekui) : la table

Il existe quelques substantifs qui possèdent une déclinaison irrégulière, ils sont peu nombreux en revanche. Certains sont aussi appelés "défectifs" car ils ne se déclinent pas à tous les cas. Certains autres n'existent qu'au singulier ou au pluriel, ou alors n'ont pas la même signification.

Attention, au niveau de la prononciation aucune liaison n'est faite entre le nom et son article. Il faut prononcer toutes les lettres et faire une légère pause entre l'article et le nom. Ci-après voici le tableau des désinences pour les quatre groupes, au singulier et au pluriel et pour les cinq cas :

Groupe I
Groupe II
Groupe III
Groupe IV
Nominatif Singulier
se
e
ka
i
Accusatif Singulier
-ne
-a
-li
-e
Datif Singulier
-nis
-akö
-lie
-es
Locatif Singulier
-nö
-lus
-eyu
Directif Singulier
-ni
-ak
-lec
-el
Nominatif Pluriel
sen
en
kas
il
Accusatif Pluriel
-nen
-an
-lis
-en
Datif Pluriel
-nasu
-amu
-lam
-eli
Locatif Pluriel
-na
-anö
-lö
-esum
Directif Pluriel
-nil
-ac
-lim
-elö

On a donc une langue V-S-O. Comme tous ces cas ne suffisent pas à donner toutes les informations on a recourt aux prépositions. Ces dernières exigent l'emploi d'un cas en particulier mais très souvent c'est le nominatif. Dans ce cas la préposition remplace l'article. L'information du nombre ne pouvant être portée par la préposition qui est invariable on ajoute un -c au pluriel des substantifs au thème consonantique et un -ic aux substantifs au thème vocalique. On notera que les mots ayant un -a- dans la syllabe finale ce dernier s'allonge en -ä- au pluriel (attention aux diphtongues). Pas de particularité pour les prépositions exigeant les autres cas.

Exemples :

u (+N) : pour (attention se prononce [ø] )
adona, se : l'homme
min, e : la liberté

pour la liberté : u min
pour les libertés : u minic
pour l'homme : u adona
pour les hommes : u adonäc


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Lun 25 Mar 2013 - 21:22

LES VERBES




Les verbes ont bien changés depuis les temps "sahuniens" où, je le rappelle, ils ne se construisaient qu'à partir des racines nominales, n'ayant pour se distinguer qu'un diacritique souscrit sous la première lettre.

Mais les influences d'une autre langues rendirent ce système archaïque et peu pratique. Aussi aujourd'hui, le verbe, comme le substantif, porte en sa racine l'information de sons sens, et en sa désinences l'information du mode, du temps et du nombre. Cela apporte au Belasian une plus grande précision que ne le permettait le Sahun.

On distingue deux groupes de verbes :

Le premier a pour désinence -t à l'infinitif présent.
Le second a pour désinence -s à l'infinitif présent.

On notera les deux verbes-exemples : pelat (donner) et gequs (aller). Le retrait de cette désinence nous donne donc les radicaux de ces deux verbes auxquels viendront se fixer les désinences.

On distingue quatre modes :

-Infinitif, qui compte deux temps : présent et passé.
-Indicatif, qui compte cinq temps : présent, futur, imparfait, parfait et passé.
-Subjonctif, qui compte deux temps : présent et passé.
-Impératif, qui ne compte qu'un temps : présent.

Le verbe s'accorde en nombre avec le sujet.

La construction de la conjugaison est très simple à y regarder de plus près. Chaque temps possède sa désinence propre (exception faite de l'infinitif) au singulier et au pluriel, et chaque mode son thème. Pour conjuguer il suffit alors d'ajouter au radical le thème du mode, puis la désinence temporelle.

L'infinitif est à part, il n'a en effet pas de singulier ni de pluriel. On retiendra donc ces désinences :


Premier groupe
Second groupe
Présent
-t
-s
Passé
-nëc
-seom


Regardons maintenant les thèmes des autres modes :


Indicatif
Subjonctif
Impératif
Premier groupe
-pö-
-kä-
-ji-
Second groupe
-në-
-veo-
-su-


Et donc, le tableau des désinences des temps donne :


Présent
Futur
Imparfait
Parfait
Passé
Singulier
-c
-le
-f
-s
-dö
Pluriel
-kac
-gile
-vis
-j
-mol


Pour le verbe perat  on a donc par exemple :

pela-t : donner
pela-nëc  : avoir donné
pela-pö-c  : je donne/ tu donnes/ il ou elle donne
pela-pö-kac : nous donnons/vous donnez/ ils ou elles donnent

Et ainsi de suite. Un vrai jeu de lego pour les verbes réguliers. Une poignée de verbe ont en effet un radical instable. Nous les verrons ultérieurement. La négation verbale est indiquée par la préposition fu qui se place juste devant le verbe

Nous avons vu avec les substantifs que la langue était V-S-O, le verbe occupe donc, dans la phrase simple énonciative, la première place. Cependant, il se peut qu'il soit rejeté en fin de proposition si on utilise l'un des verbes modaux dont voici la liste :

Vouloir : ukhai
Savoir (intellectuel): nët
Pouvoir (de ses mains) : siku
Pouvoir (avoir le droit) : telal
Devoir : nusi
Demander : hage
Désirer : vuli

Ces modaux, ont la particularité d'être invariables. Ils prennent la place du verbe conjugué qui est alors rejeté en fin de préposition. Du fait de leur inflexibilité ils ne peuvent pas être utilisés seuls. Ils ont un équivalent qui peut être conjugué. Si la phrase est négative, la négation ne se déplace pas avec le verbe conjugué et reste devant l'auxiliaire modal.

Exemple :

higo, ka (pl. higai): l'ouvrier
lenat : construire
kiyum, i : la maison (bâtiment)
iya, se : le roi
vafak, e (pl. vofak) : la tombe, le monument funéraire
miö, ka (pl. amiu) : le dieu


1 - L'ouvrier construit une maison pour le roi :
Spoiler:
 

2 - Les ouvriers construisent une tombe pour les rois :
Spoiler:
 

3 - L'ouvrier sait construire une maison pour le roi :
 
Spoiler:
 

4 - Les ouvrier voulaient construire une tombe pour les rois :
Spoiler:
 

5 - Les ouvriers ont demandé aux dieux de construire une tombe pour le roi :
Spoiler:
 

On note en premier lieu, qu'en général un substantif et sa préposition précède le substantif au cas demandé par la préposition. Dans notre cas c'est le sujet, les deux sont effectivement liés les premiers effectuant une action pour le second.

L'utilisation du parfait de l'indicatif appuis sur le fait que l'action est achevée. Mais contrairement au passé, qui marque bien la rupture entre le passé et le présent, ici on laisse entrevoir que "les dieux" n'ont pas répondus, que la demande est encore vraie dans le présent, bien que l'action en elle-même ait été réalisée. Dans la phrase 4, l'utilisation du passé dénote le fait que la volonté a été brève et qu'elle s'est achevée à l'achèvement de la dite-tombe.
On peut ainsi jouer et donner plus d'informations en sous-entendant des choses.


Dernière édition par lodrana le Mer 26 Juin 2013 - 14:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 28 Mar 2013 - 22:03

Comme je suis d'accord avec toi pour les particularités du G, du J et du C Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Ven 29 Mar 2013 - 13:42

Kotave a écrit:
Comme je suis d'accord avec toi pour les particularités du G, du J et du C Very Happy !

Ah bon ? ^^ qu'est-ce que ça a de particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Belasian    Ven 29 Mar 2013 - 21:36

C'est parce que j'ai des prononciations qui ressemblent pas mal à les tiennes pour une de mes langues en construction... que je présenterai bientôt, quand j'aurai terminé les grosses lignes de la conjugaison Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Ven 29 Mar 2013 - 23:12

Kotave a écrit:
C'est parce que j'ai des prononciations qui ressemblent pas mal à les tiennes pour une de mes langues en construction... que je présenterai bientôt, quand j'aurai terminé les grosses lignes de la conjugaison Wink.

D'accord ^^. Dans ce cas j'ai hâte de voir cette nouvelle construction ;-) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Belasian    Ven 29 Mar 2013 - 23:17

Merci Razz
Peut-être dimanche si ça t'intéresse, je dois un peu plancher dessus ce soir Smile.

Édit : ah oui, j'avais aussi trouvé dommage que les modes ne possèdent pas tous les temps... Y'a-t-il quand même un moyen d'exprimer des nuances temporelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Sam 30 Mar 2013 - 1:37

Kotave a écrit:
ah oui, j'avais aussi trouvé dommage que les modes ne possèdent pas tous les temps... Y'a-t-il quand même un moyen d'exprimer des nuances temporelles ?

Tu veux dire exprimer si une subordonnée est antérieure, simultanée ou postérieur à la principale ?

J'avoue ne pas trop avoir plancher la-dessus pour le moment. Mais ce que je sais c'est que l'indicatif sera le mode le plus utilisé. Et que les nuances temporelles seront rendues par ... par je ne sais pas quoi encore mais je m'arrangerai pour que chaque construction soit claire. Mais j'avoue que c'est un peu brouillon pour le moment et que je ne cherche qu'à jeter les bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Belasian    Sam 30 Mar 2013 - 15:37

Citation :
Tu veux dire exprimer si une subordonnée est antérieure, simultanée ou postérieur à la principale ?

Pas obligatoirement, je voulais juste savoir si on pouvait avoir un message à l'mpératif passé ou au subjonctif futur.
D'ailleurs j'ai remarqué que ce qui définissait un mode était très flou, donc il faudrait aussi que l'on sache comment s'utilisent ces nuances.

Citation :
J'avoue ne pas trop avoir plancher la-dessus pour le moment. Mais ce que je sais c'est que l'indicatif sera le mode le plus utilisé. Et que les nuances temporelles seront rendues par ... par je ne sais pas quoi encore mais je m'arrangerai pour que chaque construction soit claire. Mais j'avoue que c'est un peu brouillon pour le moment et que je ne cherche qu'à jeter les bases.

Je fais pareil Razz et je pense que pas mal de langues naturelles procèdent un peu de la même manière pour donner des subtilités rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Sam 30 Mar 2013 - 19:14

Kotave a écrit:

Pas obligatoirement, je voulais juste savoir si on pouvait avoir un message à l'mpératif passé ou au subjonctif futur.
D'ailleurs j'ai remarqué que ce qui définissait un mode était très flou, donc il faudrait aussi que l'on sache comment s'utilisent ces nuances.

J'ai commencé par penser la conjugaison ainsi, que chaque mode (sauf l'infinitif) puisse se conjuguer à tous les temps. Mais au final, en réfléchissant je me suis dit que de toutes manières l'indicatif allait être le principal mode. Pour l'impératif seule le présent est important à mon sens pour ce que l'on veut transmettre avec. Et le subjonctif, qui sera le mode des subordonnées relatives, et bien là j'avoue que c'est plus par fainéantise que je n'ai mis que deux temps. Pour ne pas trop compliquer les règles de concordance des temps.
Ah zut c'est flou ... j'y retravaillerai alors ^^ pas facile :-p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16277
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Belasian    Dim 31 Mar 2013 - 11:53

lodrana a écrit:
Et le subjonctif, qui sera le mode des subordonnées relatives...

Et les subordonnées conjonctives (... avant qu'il eût fini), alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Dim 31 Mar 2013 - 13:44

Anoev a écrit:

Et les subordonnées conjonctives (... avant qu'il eût fini), alors ?

La subordonnées relative est une expansion du groupe nominale et viendra se placer devant ce groupe nominal, sans pronom relatif. C'est cette absence de pronom relatif qui impose l'utilisation du subjonctif.
Pour les subordonnées conjonctives, complétives ou circonstancielles, elles sont les compléments du verbe de la principale. Elles sont introduites cette fois par une conjonction ce qui implique l'utilisation de l'indicatif.
Les subordonnées infinitives et participiales, qui peuvent être conjonctives ou relatives, sont au mode logique. Je n'ai pas encore parlé des participes passé et présent dans mes explications parce qu'ils sont spéciaux.

Cela répond-t-il ? Je ne sais pas si c'est clair. (dans mon cerveau j'ai l'impression que ça l'est)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Mar 30 Juil 2013 - 23:22

Une fois n'est pas coutume un nouveau post très tardif qui présente une modification de l'écriture. Plus j'écris cette langue et plus les lettres se fixent ou se modifient par soucis de commodité.

De même la morphologie évolue pas mal, et désormais je ne post plus ce qui est trop frais. Les substantifs ne sont pas modifiés mais les conjugaisons vont subir un lifting, je trouve les désinences trop lourdes et peu esthétiques à l'oreille.

Donc ci après une belle image de ma nouvelle police d'écriture avec les 24 lettres :


On note l'apparition de deux lettres : le "p" (comme un oméga) qui était au départ un m+h, les deux lettres ont fusionnées. De même pour le "t" (oméga inversé) qui était un n+h.

Dans l'ordre de haut en bas et de gauche à droite : "f" ; "a" ; "e" ; "k" ; "m" ; "b" ; "p" ; "g" ; "i" ; "n" ; "d" ; "t" ; "l" ; "j" ; "ä" ; "o" ; "s" ; "u" ; "ö" ; "v" ; "h" ; "c" ; "q" (rappel prononcé gn) ; "ë".

Rien d'autre n'a été modifié sinon, les débuts de phrase sont toujours indiqués par un diacritique souscrit.

Donc voilà, sachez que je continue à vous lire régulièrement même si je ne commente pas ^^ merci à tous Wink


Dernière édition par lodrana le Mer 31 Juil 2013 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belasian    Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Belasian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: