L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Belasian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 31 Juil 2013 - 14:31

Les premiers temps que l'on va voir sont les temps présent.
Le premier, le présent simple, sert à la narration et aux actions en cours. Il peut la plupart du temps être traduit par "être en train de faire quelque chose".
Le second est le présent. Il a une valeur particulière, celle d'un action qui aura lieu dans un futur très proche. Par exemple on nous appelle et nous répondons "j'arrive", ce n'est pas une action en cours mais bien un futur proche et certain.

Pour construire ces temps nous allons voir l'infinitif, le radical de ce dernier sert en effet à construire ces deux temps. Il y a toujours deux classes de verbes :

pela-su (donner) et könu-sei (suivre)

Aux deux temps on aura donc :

_PRÉSENT SIMPLE_
SINGULIER
pela-nökönu-mi
PLURIEL
pela-nöyakönu-miye
_PRÉSENT_______
SINGULIER
pela-dakönu-ba
PLURIEL
pela-damkönu-bam


Dernière édition par lodrana le Mer 31 Juil 2013 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 31 Juil 2013 - 14:46

Je trouve l'alphabet très esthétique et régulier dans ses formes, bravo !
Juste une chose : ne risques-tu pas de confondre le g et le h, qui ressemblent tous les deux à un n latin ?

Et aussi : pourrais-tu réduire la taille des images pour qu'elles tiennent sur mon petit écran ? Ce serait plus pratique pour moi study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 31 Juil 2013 - 18:44

Atíel a écrit:
Je trouve l'alphabet très esthétique et régulier dans ses formes, bravo !
Juste une chose : ne risques-tu pas de confondre le g et le h, qui ressemblent tous les deux à un n latin ?

Merci ^^ il est régulier parce que j'ai fait du découpage collage d'une autre police Very Happy j'ai un peu triché.

En effet elles se ressemblent beaucoup, mais le "h" est très peu usité et muet, vestige des langues mères du Belasian (dont je ne sais rien Wink ), donc logiquement il y a de grandes chances que ce soit un "g".

Atíel a écrit:
Et aussi : pourrais-tu réduire la taille des images pour qu'elles tiennent sur mon petit écran ? Ce serait plus pratique pour moi study

Ah ok je vais essayer Very Happy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 31 Juil 2013 - 19:21

Merci pour la taille Smile

En fait je disais par régulier que les formes des lettres sont assez homogènes, l'ensemble est "harmonieux" (je ne parlais pas de la qualité, qui est très bien aussi d'ailleurs). Parfois, dans certaines créations, certaines lettres font "tâches" (ce n'est qu'un avis personnel cependant), mais ici je ne trouve pas.

Maintenant il ne te reste plus qu'à nous présenter la grammaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Mer 31 Juil 2013 - 23:44

Atíel a écrit:
Merci pour la taille Smile

En fait je disais par régulier que les formes des lettres sont assez homogènes, l'ensemble est "harmonieux" (je ne parlais pas de la qualité, qui est très bien aussi d'ailleurs). Parfois, dans certaines créations, certaines lettres font "tâches" (ce n'est qu'un avis personnel cependant), mais ici je ne trouve pas.

Maintenant il ne te reste plus qu'à nous présenter la grammaire !

Ah d'accord ^^ merci Smile normalement tu peux voir les premières ébauches de cet alphabet dans les premières pages du sujet Sahun dont le Belasian dérive un peu.

Pour ce qui est de la grammaire et bien ça attendra je pense. Je laisse les choses décanter pour éviter les "coups de folie" d'un soir ^^. Mais elle est faite pour ce qui est de la base, les substantifs sont présentés en début de topic ici et les verbes je recommence.

Merci encore Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 14:07

Bon, en pleine réflexion (ou réfection plutôt) sur le Belasian, une question me taraude :
Est-il possible, dans une langue, d'avoir tantôt des structures accusatives, tantôt des structures ergatives selon l'aspect que l'on souhaite avoir ?

exemple :

  • un aspect perfectif (qui souligne qu'une action devra être répétée pour être continuée, et donc une mise en relief de son caractère éphémère, de son emprise temporelle) indiqué par une structure accusative.


  • un aspect imperfectif (qui souligne une action pouvant continuer indéfiniment à moins d’être interrompue par un élément extérieure, et donc une mise en relief de l’action elle-même, de sa nature) indiqué par une structure ergative.


Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 15:27

dsl de pas répondre au sujet...

je viens juste poster pour te dire un compliment:

car je connaissais pas ta langue, qui m'a l'air très aboutie, et l'alphabet est très intéressant ^^
sinon, tu peux peut etre regarder ce lien

ils disent que les deux s'opposent, donc ça me parait pas trop faisable ton histoire...

par contre pour exprimer le caractère perfectif, tu peux betement utiliser une petite perticule non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 15:45

Il est des langues, en effet, où la structure syntaxique change selon l'aspect. Le géorgien, par exemple, est nominatif/accusatif au présent et ergatif/absolutif à l'aoriste et au parfait. Selon Velupillai (2012), il est plus courant que le nominatif soit utilisé pour l'imperfectif ou le présent, et l'ergatif pour le perfectif ou passé.
La raison en est que certaines structures ergatives sont apparues ainsi (utilisation d'un pseudo-français pour illustrer) :
-Au départ, nom/acc à tous les temps
Ours mange pomme. Ours mangea pomme.

-Puis le passé est construit à partir d'un participe perfectif à valeur passive
Ours mange pomme. Pomme mangée par ours.
Remarquez que dans la seconde phrase, la pomme est en position de sujet et c'est l'agent qui est marqué.

-A partir d'un moment, le passé n'est plus analysé comme un passif, l'ours revient à sa place de départ, comme au présent... mais toujours muni de son marqueur.
Ours mange pomme. Par ours mangée pomme.
Ergatif souligné ! Bien sûr, la préposition se sera sûrement soudée, donnant pours ou que sais-je...
Cette structure peut même s'étendre au présent.
Pours là mangée pomme.
Le sert à marquer le présent.

D'autres choses sont possibles : pour une de mes langues, j'ai imaginé erg/abs au présent :
Daṭise wosti gari
Daṭis-e wosti gari
Homme-ERG poisson voit
"L'homme voit le poisson"
et nom/acc au passé :
Daṭis wostinte garigi tō
Daṭis wostit-me garig-i tō
Homme poisson-ACC voir-ABL sortir
"L'homme a vu le poisson"
Pourquoi ? Parce qu'au passé, la phrase s'analyse en sortir de+INF. L'homme est au nominatif, le cas non-marqué, puisque "sortir" est intransitif. Il sort de voir quelque chose, "voir" est donc à l'ablatif ; et il a eu la vision du poisson, "poisson" est alors au génitif (qui du coup fonctionne comme un accusatif). Plus clairement :
"L'homme sort de la vision du poisson".

Maintenant, ton cas est différent, puisque tu désires indiquer l'aspect à travers le jeu des désinences du nom seul. Pourquoi pas ? Le système de langue a très bien pu être semblable à ce que j'ai décrit pour le pseudo-français, avec ceci qu'au bout d'un temps, le verbe n'est plus marqué pour l'apect.
Cependant, deux remarques :
-Pourquoi le perfectif à l'accusatif et l'imperfectif à l'ergatif ? Il faut l'expliquer à partir du stade antérieur de la langue, puisque comme je l'ai indiqué, c'est le contraire qui est plus répandu.
-Comment distinguerais-tu l'aspect des verbes intransitifs ? Si le verbe n'est pas marqué, est-ce que il nage est perfectif ou imperfectif ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 18:12

mea culpa j'y connais rien, j'aurais du fermer ma ***

on peut donc le faire! merci mardi pour toutes ces précisions,

je suis un ignare en linguistique ^^

donc tu as ta réponse lodrana!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 21:57

Premièrement merci Bedal, je pense que l'alphabet est ce qui est le plus abouti et ce qui bouge le moins désormais quand j'ai de nouvelles idées ^^ (même si la graphie de certaines lettres a été modifiée pour les différentier plus).

Et merci Mardi pour toutes ces précisions tu m'as l'air bien calé Smile.

Pas trop bossé le pourquoi de cette structure. Dans l'idée, l'ergatif me semble mettre plus l'accent sur l'action en elle même, à savoir si elle décrit l'action du sujet sur l'objet ou si on parle simplement de ce que fait le sujet. Cette mise en relief de l'action colle avec la vision que j'ai de l'aspect imperfectif.
En revanche une structure accusative met plus l'accent sur qui fait quoi à qui. L'action passe un peu au second plan (bien que toujours importante). Et ça colle avec l'aspect perfectif, où l'action devra être répétée, donc que le sujet devra agir encore.

Je ne sais pas si ça a du sens.

Il nage : imperfectif, donc le pronom "il" au cas absolutif. Comme tu l'as dit, c'est la structure nominale qui donne les informations nécessaires, les cas nominatif/accusatif et ergatif/absolutif portant des désinences distinctes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 22:19

lodrana a écrit:

Pas trop bossé le pourquoi de cette structure.
Ce n'est pas nécessaire Wink
lodrana a écrit:

Dans l'idée, l'ergatif me semble mettre plus l'accent sur l'action en elle même, à savoir si elle décrit l'action du sujet sur l'objet ou si on parle simplement de ce que fait le sujet. Cette mise en relief de l'action colle avec la vision que j'ai de l'aspect imperfectif.
En revanche une structure accusative met plus l'accent sur qui fait quoi à qui. L'action passe un peu au second plan (bien que toujours importante). Et ça colle avec l'aspect perfectif, où l'action devra être répétée, donc que le sujet devra agir encore.
En fait, le perfectif met l'accent sur le fait que l'événement ait pris place, et l'imperfectif décrit le processus (on décrit bien ce qui est en train de se passer). En te relisant, il me semble que tu ais confondu les termes ! Mais cela n'enlève rien à ton idée : pour mettre l'accent sur l'action en elle-même (perfectif), mettre l'accent sur le patient ->erg/abs. Pour décrire le processus (imperfectif), mettre l'accent sur l'agent ->nom/acc.
lodrana a écrit:

Il nage : imperfectif, donc le pronom "il" au cas absolutif. Comme tu l'as dit, c'est la structure nominale qui donne les informations nécessaires, les cas nominatif/accusatif et ergatif/absolutif portant des désinences distinctes.
Merci de cette précision, c'était bloqué dans ma tête car je partais du fait que le nominatif et l'absolutif avait la même désinence ̂ ̂

Bonne continuation à part ça ! Je suivrai avec intérêt ce sujet ; j'étudie le russe, langue qui fait grand cas de l'opposition des aspects perfectifs/imperfectifs, et j'ai déjà "créé" une langue ergative, le greedien ancien (la langue dont j'ai fait l'exemple plus haut, le worbon, change l'alignement du présent au passé).

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Belasian    Jeu 23 Oct 2014 - 23:15

Mardikhouran a écrit:

En fait, le perfectif met l'accent sur le fait que l'événement ait pris place, et l'imperfectif décrit le processus (on décrit bien ce qui est en train de se passer). En te relisant, il me semble que tu ais confondu les termes ! Mais cela n'enlève rien à ton idée : pour mettre l'accent sur l'action en elle-même (perfectif), mettre l'accent sur le patient ->erg/abs. Pour décrire le processus (imperfectif), mettre l'accent sur l'agent ->nom/acc.
Ah oui je me suis un peu emmêlé, un peu de mal avec ces notions assez nouvelles ^^.
Après reste à savoir comment faire pour les aspects statiques (je pense; il sait conduire ...). Peut être des formes nominales non-marquées, ou un article, ou un ordre particulier des mots, ou une forme verbale différente des aspects dynamique ... ou que sais-je encore ... à réfléchir.

Mardikhouran a écrit:
Bonne continuation à part ça ! Je suivrai avec intérêt ce sujet ; j'étudie le russe, langue qui fait grand cas de l'opposition des aspects perfectifs/imperfectifs, et j'ai déjà "créé" une langue ergative, le greedien ancien (la langue dont j'ai fait l'exemple plus haut, le worbon, change l'alignement du présent au passé).
Ça doit être une belle langue, jamais encore eu le temps de m'y plonger un peu. L'écriture est magnifique en plus.
J'irai jeter un petit coup d'oeil à tes créations Wink merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Belasian    Ven 24 Oct 2014 - 21:51

lodrana a écrit:

Après reste à savoir comment faire pour les aspects statiques (je pense; il sait conduire ...). Peut être des formes nominales non-marquées, ou un article, ou un ordre particulier des mots, ou une forme verbale différente des aspects dynamique ... ou que sais-je encore ... à réfléchir.
Pour rester cohérent avec le reste du système, je vois bien un quatrième cas (qui peut être non-marqué, comme tu l'as dit), ou une forme verbale différente. Montre-nous quelques exemples !

Pour ma part, en worbon, les verbes statifs (qui sont nombreux : tous les adjectifs sont des verbes) se conjuguent comme des verbes intransitifs, donc avec un argument à l'absolutif (le cas non-marqué). La différence, c'est qu'on ne peut pas les conjuguer au passé :
Intransitif
Enḍẽ winze "le pêcheur nage"
Enḍẽ winzegi tō "le pêcheur a nagé"
Statif
Enḍẽ suruz "le pêcheur a peur"
Alors comment traduire "le pêcheur avait peur" ? En disant "le pêcheur n'a plus peur"
Enḍẽ tānkatti suruz
Si on dit cela, on implique que le pêcheur avait peur auparavant.

Désolé pour la digression ! Retour au belasian !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belasian    Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Belasian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: