L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Digraphes "artificiels" en wallon unifié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Ven 25 Jan 2013 - 21:00

Comme vous le savez, le wallon est encore parlé dans la majeure partie de la Wallonie et un petit bout de France (en rouge sur la carte), mais de manière limitée: parlé de manière "pure" par un nombre assez limité de locuteurs, mélangé au français par d'autres, présent sous la forme d'expressions pour certains ou totalement oublié pour d'autres encore, surtout les plus jeunes.

Sous l'appellation de "wallon", on trouve un groupe de dialectes assez hétérogène mais qui partagent des traits communs et une intelligibilité mutuelle plutôt correcte. Jamais le wallon n'a fait l'objet de standardisation, car jamais on n'a choisi de décidé de populariser un dialecte en particulier, comme cela a été fait pour le français ou l'italien. Par conséquent, l'apprentissage du wallon reste principalement oral et son écriture (déjà assez peu pratiquée) n'est pas unifiée. Le wallon trouvé généralement à l'écrit est celui écrit avec un système orthographique inventé par Feller et qui permet tout au plus de transcrire la langue phonétiquement.

Dans les années 90, un groupe de "wallophiles" décide de se réunir pour créer ce qui deviendra le "r(i)fondou walon" ou wallon unifié (voir ce site et également celui-ci pour une grammaire complète). Il s'agit d'une écriture figée de la langue, qui ne privilégie pas un dialecte en particulier, car elle propose des prononciations différentes pour certains digraphes (par exemple: xh et jh seront tous deux prononcés h à l'Est et respectivement ch et j dans le reste du pays). Cependant, cela semble être une recréation d'un wallon "épuré" d'un maximum d'influences françaises, en se concentrant sur les caractéristiques les plus atypiques trouvées dans les dialectes de cette langue.

J'ai beaucoup été inspiré par ce type de démarche et j'ai moi-même appris cette écriture, même si je dois avouer qu'il est parfois un peu compliqué de retrouver la prononciation locale d'un mot en fonction de son orthographe (car parfois les changements régionaux vont plus loin qu'une variation régulière et parfois même des mots entiers sont utilisés en remplacement d'autres).

Cependant, j'ai depuis peu l'idée que ce wallon unifié aurait pu être fait d'une manière légèrement différente et plus accessibles, pour permettre réellement à une langue et non à une orthographe d'être standardisée. J'aurais plutôt créé un "koinè" comme ça a été fait dans certaines langues régionales. J'aurais pour cela utilisé la méthode que j'utilise pour la LRS (langue romane standard), à savoir chercher ce qui est le plus "prototypique". Cela signifie que j'aurais comparé différents dialectes de la langue (de préférence les dialectes majeurs: Est-Centre-Ouest) et j'aurais repris ce qui correspond à une "moyenne", à savoir ce qui est utilisé par le plus de monde (de dialectes en l'occurrence).
Par exemple, au lieu d'écrire "pexhon" pour "pehon/pechon", j'aurais simplement pris la forme majoritaire "pechon".

J'aurais alors créé un dialecte artificiel de la langue qui serait plus facilement compris par tous et qui aurait sa propre phonologie et une orthographe régulière, et non pas basée sur des digraphes avec des règles compliquées. Alors, je sais que certains diront que c'est un bon moyen de dire adieu aux dialectes. Mais premièrement, avec des bases solides en "koinè wallon", il serait facile d'apprendre ensuite le dialecte de ses aïeux. Deuxièmement, la situation actuelle du wallon est telle qu'il n'y a pas de moyen "officiel" et suffisamment bien construit pour apprendre des règles précises de la langue (j'ai parfois l'impression que même dans une seule ville, chacun parle "son" wallon) et ne dit-on pas "diviser pour mieux règner" ?

Je vous laisse méditer là-dessus.


EDIT: J'oubliais: à partir de cette forme unifiée, il est beaucoup plus facile d'ensuite changer l'orthographe générale de la langue pour la rendre plus simple. J'ai remarqué que le wallon est souvent écrit d'une manière trop complexe, car basée sur le français, alors qu'il suffirait de changer vaguement son écriture pour le rendre plus simple et rapide à écrire, ce qui est impossible avec le wallon "r(i)fondou".

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Ven 25 Jan 2013 - 22:23

Quelques tests de mots en "koinè wallon" (et leur équivalent en r(i)fondou):
- malaujî (målåjhey)
- oûjê (oujhea)
- benvnûwe (bénvnowe)
- chufler (xhufler)
- pechon (pexhon)

J'essaie aussi de simplifier l'orthographe (post édité).

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Dim 27 Jan 2013 - 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Sam 26 Jan 2013 - 2:50

Nemszev a écrit:
- malajî
- oujê
- benvnue
- sçufler

J'aime bien cette version. Certes, elle manque d'exotisme, mais elle a l'avantage de la clarté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Sam 26 Jan 2013 - 14:53

Pourquoi vouloir de l'exotique dans une langue qui ne l'est pas ? Razz Le wallon ressemble beaucoup au vieux français, même si niveau prononciation, il y a quelque chose de flamand ou de platt, notamment les voyelles longues omniprésentes.

Dans ma nouvelle graphie, j'essaie juste de moins m'appuyer sur le français et plus sur les langues romanes en général, parce que parfois on a trop tendance à appliquer une fausse étymologie française à des mots qui n'en ont pas une.

- malaşí = difficile (malaisé)
- ouşê = oiseau
- benvnue = bienvenue
- şufler = siffler
- pesşon = poisson

Test sur un texte (mais je les mots ne sont pas aussi précisément "prototypicalisés"):
Adiè, dişa li rnaud. Voci mi scret. Il est fuart simpe : on n'vuet ben qu'avou s'cour. Li principal est invisibe po les ouis.

ş = j ou h en intervocalique ou après une sonore, ch ou h ailleurs
sş = ch ou h en intervocalique ou après une sonore

djalêye > jalée
djårdén > jarden
tchestea > chestê
tchiminêye > chiminée
tchôkî > chôquir

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Dim 27 Jan 2013 - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16296
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Sam 26 Jan 2013 - 15:33

Nemszev a écrit:
Test sur un texte (mais je les mots ne sont pas aussi précisément "prototypicalisés"):
Adiè, dija li rnar. Voci mi scret. Il est fuart simpe : on n'vuet ben qu'avou s'cour. Li principal est invisibe po les ouils.

C'est pas compliqué : Ce ne serait pas St-Exupéry, par hasard (un extrait du Petit Prince, pour être plus précis) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Sam 26 Jan 2013 - 17:58

Nemszev a écrit:
Test sur un texte (mais je les mots ne sont pas aussi précisément "prototypicalisés"):
Adiè, dija li rnar. Voci mi scret. Il est fuart simpe : on n'vuet ben qu'avou s'cour. Li principal est invisibe po les ouils.
Et ça fait quoi en wallon unifié? Et ça se prononce comment, précisément?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Sam 26 Jan 2013 - 21:18

C'est une version écrite en wallon namurois avec une tentative d'appliquer l'écriture unifiée (parce que c'est seulement l'écriture qui l'est, et pas la langue, si bien que les tournures et les mots peuvent être bien différents d'un dialecte à l'autre).

Je me suis servi de cette version, que j'écris dans une orthographe plus fidèle à la prononciation :
"A Diè, dija li rnaud. Voci mi sicret. Il est fwart simpe : on ni vwèt bén k' avou si keûr. Li principâl est-invisibe po les îs."

En wallon unifié, ça devrait donner quelque chose comme ça :
"Adiu, dijha li rnåd. Vochal mi scret. Il est foirt simpe: on n' voet bén k' avou s' cour. Li principål est invisibe po les ouys."

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Il n'y a pas qu'en Occitanie qu'il y a des problèmes...   Lun 4 Fév 2013 - 1:51

Nemszev a écrit:
C'est une version écrite en wallon namurois avec une tentative d'appliquer l'écriture unifiée (parce que c'est seulement l'écriture qui l'est, et pas la langue, si bien que les tournures et les mots peuvent être bien différents d'un dialecte à l'autre).

Je me suis servi de cette version, que j'écris dans une orthographe plus fidèle à la prononciation :
"A Diè, dija li rnaud. Voci mi sicret. Il est fwart simpe : on ni vwèt bén k' avou si keûr. Li principâl est-invisibe po les îs."

En wallon unifié, ça devrait donner quelque chose comme ça :
"Adiu, dijha li rnåd. Vochal mi scret. Il est foirt simpe: on n' voet bén k' avou s' cour. Li principål est invisibe po les ouys."
En occitan, on proposerait plusieurs versions suivant les conventions orthographiques, dont deux qui s'affrontent encore la "française ou patoise" et la "traditionnelle"
"Adiou, diguè le renard, véqui lou mèn sécret , qu'eï fort simple: oum ved pla qué dab soun cur. Lou principal és inbisiplé pè lous uèils" versus
"Adiu, diguet lo renard (la mandra, la vop) véqui lo men secret, qu'es fòrt simple: om vetz plan que damb son cor. Lo principal es invisible per los uelhs."Un jour j'ajouterai peut-être une ennième traduction à l'incomparable conte du Comte St-Ex? :En méhien et cela donnera: [color=blue][/color[b]]"Jauco, Fauz guiz, Eche arcane hime, Valio haplõ : Vir ben soliam per cuerã, Er proto aencevendo per ocvlës."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digraphes "artificiels" en wallon unifié   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Digraphes "artificiels" en wallon unifié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les satellites artificiels
» Bronzage: les UV artificiels
» Les blocs des pyramides: artificiels!
» C'est tout ton être qui est unifié à Moi.
» "Au fond de la classe" de Louise Deschamps Wallon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: