L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Translittération de l'hébreu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Translittération de l'hébreu   Lun 8 Avr 2013 - 23:00

Bonjour ! Smile

J'aimerais aujourd'hui vous présenter la translittération de l'hébreu biblique que j'ai mise au point ce weekend. C'est une translittération, non une transcription, c'est pourquoi je comprends que ça puisse paraître très compliqué. Je pense que quelques connaissances en langues sémitiques aiderons.

Les voyelles :

Représentées conventionnellement avec la consonne ס

SonVoyelles courtesVoyelles moyennesVoyelles longuesVoyelles longues inamovibles
Aסֲ ăסַ aסָ ā
Eסֱ ĕסֶ eסֵ ēסֵי ēʸ
Iסִ iסִי ī
Oסֳ ŏסָ oסֹ ōסוֹ ōʷ
Uסֻ u סוּ ū
Əסְ ə


Les consonnes

א : /ʔ/ : esprit doux (voir plus bas)
בּ : /b/ : b
ב : /β/ : b̠
גּ : /g/ : g
ג : /ɣ/ : ḡ
דּ : /d/ : d
ד : /ð/ : d̠
ה : /h/ : h
ו : /w/ : w
ז : /z/ : z
ח : /ħ/ : ħ
ט : /tˤ/ : ṭ
י : /j/ : y
כּ : /k/ : k
כ : /x/ : k̠
ל : /l/ : l
מ : /m/ : m
נ : /n/ : n
ס : /s/ : s
ע : /ʕ/ : esprit rude
פּ : /p/ : p
פ : /ɸ/ : p̄
צ : /sˤ/ : ṣ
ק : /q/ : q
ר : /ɾ/ : r
שׁ : /ʃ/ : š
שׂ : /s/ : ś
תּ : /t/ : t
ת : /θ/ : t̠

Les consonnes aleph est 'ayin sont représentées par des esprits :

/ʔa/ :
/ʕa/ : a͑
/aʔ/ : a̹
/aʕ/ : a̜

La gémination se marque par une double consonne

L'accent tonique est marqué par une barre verticale sous la voyelle de la syllabe

/aˈba/ : aba̩

Exemple :

Première phrase de l'Ancien Testament :


בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Bərēšī̩t̠ bārā̹̩ Ĕ͗lōhī̩m e͗t̠ haššāma̩yim wəe͗t̠ hāā̩͗reṣ

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.



Dernière édition par Balchan-Clic le Mar 9 Avr 2013 - 22:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 8 Avr 2013 - 23:48

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilko
Modérateur


Messages : 2507
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 11:05

C'est un méthode pour lire l'hébreu comme si c'était écrit en hébreu, pour ceux qui n'arrivent pas à s'habituer à l'alphabet hébraïque.

Il doit y avoir moyen de créer un petit logiciel, ou une macro, permettant de transcrire instantanément l'hébreu dans cette orthographe, et vice-versa. Ça peut-être intéressant pour lire des articles de journaux en hébreu sur Internet (pour ceux qui connaissent cette langue mais sont rétifs à l'alphabet) et même pour l'inverse : écrire l'hébreu en alphabet latin, et le transcrire instantanément en alphabet hébraïque.

Il faut aussi inverser le sens de l'écriture, mais sous Word c'est facile.

Il m'arrive de faire l'équivalent en saiwosh, pour passer de l'alphabet latin au deseret : une phrase comme kosachak altas (il pleut aujourd'hui) est réécrite kàsâcâk âltâs, et ensuite je remplace la police de caractères latins par la police huneybee.ttf.

En attendant de créer ma propre police deseret, pour pouvoir écrire directement kosacak altas. Mais je n'ai plus le logiciel adéquat depuis que je travaille sur un MacIntosh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 14:05

C'est une bonne idée, mais dommage que les esprits et les barres sous les lettres ne se mettent pas bien et pourraient être confondues.

Citation :

/ʔa/ : a͗
/ʕa/ : a͑
/aʔ/ : a̹
/aʕ/ : a̜
Personnellement, j'aurais pris une diacritique en forme de c (un esprit en somme) pour l'ayin et une simple barre/apostrophe pour l'aleph. C'est ce qui est déjà fait dans les translittérations arabes. Le problème ici, c'est qu'on voit ton esprit après la voyelle alors qu'il devrait la précéder.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 16:28

Balchan-Clic a écrit:
Les voyelles :

Représentées conventionnellement avec la consonne ס

SonVoyelles courtesVoyelles moyennesVoyelles longuesVoyelles longues inamovibles
Aסֲ ăסַ aסָ ā
Eסֱ ĕסֶ eסֵ ēסֵי ēʸ
Iסִ iסִי ī
Oסֳ ŏסָ oסֹ ōסוֹ ōʷ
Uסֻ u סוּ ū
Əסְ ə
S'il s'agit d'une vraie translittération, chacun de tes signes devrait correspondre à un nikkud, n'est-ce pas? Même dans la dernière colonne, où il me semble que tu notes deux lettres avec une seule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 22:38

Vilko a écrit:
C'est un méthode pour lire l'hébreu comme si c'était écrit en hébreu, pour ceux qui n'arrivent pas à s'habituer à l'alphabet hébraïque.

C'est exactement ça. Je pense que ça permet d'aborder éventuellement des questions de grammaire sans passer par l'alphabet hébreu

Vilko a écrit:
Il doit y avoir moyen de créer un petit logiciel, ou une macro, permettant de transcrire instantanément l'hébreu dans cette orthographe, et vice-versa. Ça peut-être intéressant pour lire des articles de journaux en hébreu sur Internet (pour ceux qui connaissent cette langue mais sont rétifs à l'alphabet) et même pour l'inverse : écrire l'hébreu en alphabet latin, et le transcrire instantanément en alphabet hébraïque.

Il faut aussi inverser le sens de l'écriture, mais sous Word c'est facile.

C'est une idée à creuser, je vais me renseigner, n'ayant jamais utilisé de macros.

Nemszev a écrit:
Personnellement, j'aurais pris une diacritique en forme de c (un esprit en somme) pour l'ayin et une simple barre/apostrophe pour l'aleph. C'est ce qui est déjà fait dans les translittérations arabes.

Je ne connaissais pas ces translittérations arabes. Le problème avec la barre, c'est quelle peut faire double emploi avec l'accent tonique.

Nemszev a écrit:
Le problème ici, c'est qu'on voit ton esprit après la voyelle alors qu'il devrait la précéder.
Ça doit être un problème d'affichage. J'ai pourtant écrit mon message exprès en Times New Roman pour essayer d'avoir un rendu correct. Sur mon ordinateur j'utilise la police Doulos SIL qui gère très bien les diacritiques multiples. Je vais faire une capture d'écran pour vous montrer le résultat



La phrase d'exemple :



Silvano a écrit:
S'il s'agit d'une vraie translittération, chacun de tes signes devrait correspondre à un nikkud, n'est-ce pas? Même dans la dernière colonne, où il me semble que tu notes deux lettres avec une seule?

Oui je comprends ce que tu veux dire. En fait, les voyelles I et U n'ont pas de quantité longue "simple", mais seulement innovantes, et celles-ci se forment avec une mère de lecture, Y pour le U et W pour le U. Je veux dire par là qu'une voyelle I longue (notée ī) ne peux pas s'écrire autrement que avec un Y après (סִי). Idem pour le U. C'est pourquoi on les écrit jusque comme ça.

Cela me fait penser à deux autres point importants.

Les autres mères de lecture, celles qui ne changent pas la nature des voyelles se notent aussi en exposant.
Par exemple :
לָמָּה : lāmmāʰ pourquoi

Le préfixe wə- (-וְ) qui signifie et se prononce différement devant les lettres bet, waw, mem et pe (et devant un schva). Il se prononce juste /u/ et s'écrit donc -וּ. Pour marquer ce chamgement phonétique qui transforme le w en u, je le translittère

Par exemple :
דוד ושלמה : David et Salomon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 22:43

Balchan-Clic a écrit:
Le préfixe wə- (-וְ) qui signifie et se prononce différement devant les lettres bet, waw, mem et pe (et devant un schva). Il se prononce juste /u/ et s'écrit donc -וּ. Pour marquer ce chamgement phonétique qui transforme le w en u, je le translittère
Mais si tu veux noter les changements de prononciation non notés dans l'écriture, tu sorts de la translittération, non? Ou je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mar 9 Avr 2013 - 23:04

Silvano a écrit:
Balchan-Clic a écrit:
Le préfixe wə- (-וְ) qui signifie et se prononce différement devant les lettres bet, waw, mem et pe (et devant un schva). Il se prononce juste /u/ et s'écrit donc -וּ. Pour marquer ce chamgement phonétique qui transforme le w en u, je le translittère
Mais si tu veux noter les changements de prononciation non notés dans l'écriture, tu sorts de la translittération, non? Ou je me trompe?

Ah si, ce changement de prononciation est justement indiqué dans l'écriture en alphabet hébreu. C'est pourquoi je prends la peine de faire cette distinction. En fait, le w surmonté d'un u se prononce juste /u/, mais il provient à l'origine d'un w qui s'est vocalisé devant une consonne labiale ou un schva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Mer 10 Avr 2013 - 0:25

Je confirme, c'était l'affichage sur mon écran qui a tout déformé. J'ai cru que tu utilisais une apostrophe pour le ayin... Bref, moi j'aime bien. Puis c'est très joli (à condition d'avoir la bonne configuration).

Juste une chose, comment ça se fait qu'on a des voyelles toniques courtes (ou en tout cas normales) entourées de voyelles longues dans certains mots ? En arabe, les voyelles accentuées sont en priorité les longues ou celles suivies par deux consonnes (ou une consonne géminée).

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Dim 14 Avr 2013 - 22:50

Nemszev a écrit:
Juste une chose, comment ça se fait qu'on a des voyelles toniques courtes (ou en tout cas normales) entourées de voyelles longues dans certains mots ? En arabe, les voyelles accentuées sont en priorité les longues ou celles suivies par deux consonnes (ou une consonne géminée).

Je ne m'y connais pas très bien en accent tonique de l'hébreu, mais je sais qu'un mot ne peut être que oxyton (la plupart) ou paroxyton. Si je ne me trompe pas il n'y a pas de rapport direct entre accent tonique et quantité vocalique, mais c'est à vérifier.


Après vérification, j'apprends que les règles précises sont très complexes, mais ont peu dire que les paroxytons sont en général des noms terminés par deux voyelles brèves consécutives, ou terminés par une longue, une brève et une consonnes non-muette. Les suffixes nominaux -nu et -kha et les suffixes verbaux -ti et -ta ne prennent pas l'accent et forment donc des formes paroxytones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 2 Sep 2013 - 17:44

Après réflexion, et de très nombreuses heures passées à me casser la tête à revoir ma translittération, je vous présente la version (j'espère) définitive.

Les changements surviennent concernent principalement les voyelles, après que je me suis rendu compte que la classification des voyelles en courtes, moyennes, longues et longues inamovibles est (en partie) fausse. La réalité est que la classification des voyelles (niqqud) varie selon les auteurs.

Cette nouvelle version se rapproche plus de la définition qu'avait donné Vilko :
Vilko a écrit:
C'est une méthode pour lire l'hébreu comme si c'était écrit en hébreu, pour ceux qui n'arrivent pas à s'habituer à l'alphabet hébraïque.
Changements par rapports à la version précédente :

א : /ʔ/ : ˀ
ע : /ʕ/ : ˁ

L'accent tonique est marqué par l'accent aigu. (facultatif)

Les voyelles :

סֻ : u    סֹ : o    סִ : i
סַ : a    סֵ : e
סָ : ạ    סֶ : ẹ

סְ : ə
סֲ : ă    סֱ : ẹ̆    סֳ : ặ

Les mères de lectures sont marquées par le macron :
סִי : ī
סוּ : ū
סֶי : ẹ̄

Si l'on veut être plus précis (notamment lorsque une voyelle peut avoir plusieurs mères de lecture différentes), on peut noter la consonne mère de lecture en exposant (lettres modificatrices avec chasse) :

סֶי : ẹ̄ʸ
סֶה : ẹ̄ʰ


Je reprends la même phrase d'exemple :

בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Bərēˀšī́ṯ bạrạ́ˀ ˀẸ̆lohī́m, ˀeṯ haššạmáyim wəˀeṯ hạˀạ́rẹṣ


Dernière édition par Balchan-Clic le Lun 2 Sep 2013 - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 2 Sep 2013 - 17:48

Et la cantiliation(si ça sert à quelquechose)?
Revenir en haut Aller en bas
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 2 Sep 2013 - 17:53

La cantillation a trois fonctions :

Elle sert à regrouper les mots dans la phrase (équivalent de la ponctuation) ; elle indique comment chanter les mots lors de la lecture chantée, et elle indique (dans la majorité des cas) l'accent tonique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1197
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 2 Sep 2013 - 20:53

Les seuls signes de cantillation que je trouve utile (hors de la lecture chantée, bien entendu) c’est l’atnaḥ et le silluq (à cause des fameuses formes pausales). Mais j’adore l’hébreu chanté, je trouve ça magnifique.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Lun 2 Sep 2013 - 21:03

Emanuelo a écrit:
Les seuls signes de cantillation que je trouve utile (hors de la lecture chantée, bien entendu) c’est l’atnaḥ et le silluq (à cause des fameuses formes pausales). Mais j’adore l’hébreu chanté, je trouve ça magnifique.
Oui, l'ˀaṯnaħ * marque la moitié du verset, et le sof-pạsūq ° la fin du verset.

א֑ : ˀaṯnaħ
אֽ : sof-pạsūq

* Aussi appelé ˀẹṯnaħtạˀ
° Aussi appelé sīllūq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Translittération de l'hébreu   Aujourd'hui à 2:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Translittération de l'hébreu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Translittération de l'hébreu
» La Translittération
» Opération Lune
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Compassion vs Commisération ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures :: Néographies-
Sauter vers: