L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La poupée qui fait "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: La poupée qui fait "non"   Mer 24 Avr 2013 - 23:09

J'ai "déterré" cette chanson des oubliettes, non que je sois fan de Michel Polnareff (encore que je l'admire beaucoup comme musicien, notamment pour des films comme Lipstick ou bien la Folie des Grandeurs), ni que les paroles de cette chanson me mettent en transe (y en faudrait plus que ça, quand même), mais parce que la traduction en aneuvien appelle quelques réflexions qui peuvent donner un aperçu de cette merrrrveilleuuuse* langue.

Pour des raisons légales, j'vais pas copier/coller impudemment les paroles ici, donc, vous pouvez les consulter là.


Æt ùt lœmykad qua dor nep-nep-nep-nep
Al davnetev, ka dor nep-nep-nep-nep
Ka ep tan, tan lyd
Tep e slivedj kas noxev

Æt ùt lœmytkad qua dor nep-nep-nep-nep
Al davnetev, ka dor nep-nep-nep-nep
Nepdù lerna ni kas
Tep la kàn dik jo

Aṅk sin lisun, ka dor nep-nep-nep-nep
Sin lœgun es, ka dor nep-nep-nep-nep
Pugyl, e kjas gev ed livs
Bertep ka dik jo


...

Bon, encore un coup, les rimes sont passées à la trappe.

Lœmykad : ben oui, on suppose qu'il s'agit davantage d'une femme d'une véritable poupée (objet manufacturé représentant un être humain : lœmyt)
lyd : Attention aux faux-amis : lyd veut dire "joli(e)" et non le contraire !
e slivedj kas : je la vois en rêve. Rappel : le J, situé entre deux consonnes se prononce [ɪ].
la kàn : au présent dans le texte aneuvien. Le verbe choisi est kàn (il se peut qu'on dise « oui »).
aṅk sin : les termes sont intervertis en aneuvien, du coup, c'est bien l'adverbe aṅkqui est utilisé pour "même".
lœgun : j'ai choisi l'ancien verbe (lœg qui n'est pas caduc, heureusement) plutôt que çkope uniquement pour des commodités de prononciation.
e kjas gev : cconditionnel présent deuxième forme (kjas + subj.), de rigueur derrière pugyl (pourtant).
Bertep ka dik : comme en français, bertep (pour que) précède un subjonctif ; ici celui de dik (-ta, -téa) ; là, il s'avère qu'au singulier, et au présent, les deux modes soient homophones : coup d'(mal)chance !.

Et vous (dans vos idéolangues) ? comment vous voyez ça ?


*Ça coûte rien, hein !  Razz


Dernière édition par Anoev le Jeu 15 Aoû 2013 - 23:14, édité 1 fois (Raison : Erreur de déclinaison !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 0:59

J'ai traduit les quatre premiers vers en saiwosh, en respectant le nombre de pieds par vers, ce qui permet de chanter sur le même rythme qu'en français :

Yaka matenas tlaks mi wek, wek, wek, wek

Patli san ya kopet mi wek, wek, wek, wek

Ya tokti, ya kopa polatli
Monk na mosamxach


Il est impossible de traduire mot à mot en conservant exactement le même nombre de syllabes qu'en français, j'ai donc dû adapter le texte :

Elle est une petite femme de non, non, non, non
Tout le jour elle est seulement de non, non, non, non
Elle est jolie, elle pendant la nuit
Me fait rêver


Quelques remarques :

Le saiwosh n'est pas une langue aussi raffinée que le français, et une expression comme "elle est si jolie qu'elle me fait rêver la nuit" se traduit par :
ya hayo tokti, kewokta ya monk na mosamxach kopa polatli
Littéralement : elle est très jolie, à cause de ça elle me fait rêver dans la nuit

Ce qui est nettement plus long qu'en français. Le saiwosh est une langue qui peut être précise, mais c'est souvent aux dépens de la concision. Heureusement, le nombre restreint de phonèmes (4 voyelles et 13 consonnes) permet de prononcer les phrases à peu près aussi vite qu'en espagnol.

Le mot matenas (petite femme) est constitué du préfixe féminin ma- et de tenas, "petit". "Bébé féminin" se dit mapepe ! Very Happy

J'essaierai de traduire le reste demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 1:08

Vilko a écrit:
Le mot matenas (petite femme) est constitué du préfixe féminin ma- et de tenas, "petit". "Bébé féminin" se dit mapepe ! Very Happy

Respectivement qit kad et baabkad en aneuvien.

Correspondances :

SWH
ANV
ma--k(ad)
petit
(taille)
tenas
qit
bébé-pepebaab-

En fait, le terme de "poupée", pour parler d'une (supposée) jeune femme est ressenti de manière différente dans les deux langues : le saiwosh privilégie la taille (une femme de petite stature) ; l'aneuvien met plutôt l'accent sur l'aspect poupin (lœm = mignon).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 2:41

Anoev a écrit:
En fait, le terme de "poupée", pour parler d'une (supposée) jeune femme est ressenti de manière différente dans les deux langues : le saiwosh privilégie la taille (une femme de petite stature) ; l'aneuvien met plutôt l'accent sur l'aspect poupin (lœm = mignon).
Pas tout-à-fait, puisqu'une "poupée", lorsqu'il s'agit d'une femme, peut être de grande taille, c'est même une caractéristique des femmes-trophées, qui sont en général jeunes, grandes* et belles. Tenas fait ici plutôt référence à la position subordonnée de la femme désignée comme "poupée". De même, on dit "le petit personnel", quelle que soit la taille des gens qui en font partie...

* En tout cas, plus grandes que leur mari. Wiktionary.org cite Carla Bruni comme exemple de femme-trophée.

Comment ça, c'est pas difficile d'être plus grand que Sarkozy ? Espèce d'insolent, va !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 8:30

Quel est le sens tenu dans tenas ? La taille (qit, en aneuvien) ? ou bien la condition (qyt, en aneuvien également) ?

Le contenu sémantique de lœmykad est peut-être différent que celui véhiculé dans le francophone "poupée" (« on n'est pas des poupées ! »).... peut-être différent justement parce que le suffixe -kad (mais il existe aussi... lœmydak, pour les minets à couguars... entre autres !) rappelle que la personne ainsi désignée est et reste un être humain, avec sa condition d'être humain (ce qu'on peut être supposé oublier avec simplement lœmyt*).

La langue construite peut être un formidable outil d'expression lorsque la langue maternelle, voire d'autres langues qu'on connaît (doll) "passent à côté" d'une opinion qu'on veut défendre.



*Dans l'intimité (d'une chambre...), «med lœmyt» peut être accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 11:49

Anoev a écrit:
Quel est le sens tenu dans tenas ? La taille (qit, en aneuvien) ? ou bien la condition (qyt, en aneuvien également) ?
En saiwosh, Tenas peut désigner aussi bien la taille que l'âge ou la condition : tenan, enfant, est dérivé de tenas.

En dibadien, tenas signifie à la fois "petit" et "enfant". Pour éviter les confusions, on utilise souvent le mot tenasti, littéralement "petitesse".

tenasti shu = une petite chaussure (littéralement : une chaussure de petitesse)
tenas shu = un chaussure d'enfant

La polysémie de nombreux mots du saiwosh et du dibadien est un héritage du Jargon Chinook. Bien sûr, le saiwosh et le dibadien n'ont pas de problème pour indiquer si quelqu'un est petit par la taille, par l'âge, par la condition sociale ou par l'intellect. Ainsi, en saiwosh :

xachnin tenas : petit par l'esprit
yotlikat tenas : petit par la taille (littéralement : petit de longueur)

Contrairement à l'aneuvien, ni le saiwosh ni le dibadien n'utilisent les paronymes comme qit/qyt : le saiwosh est conçu pour être parlé correctement même par des gens peu instruits, ou tout simplement indifférents aux nuances du langage. Quant au dibadien, beaucoup de ses locuteurs (imaginaires) ont appris cette langue à l'âge adulte. Ils risqueraient de confondre les paronymes.



Dernière édition par Vilko le Jeu 25 Avr 2013 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Complément d'info   Jeu 25 Avr 2013 - 12:21

... concernant la différence, en aneuvien, entre "petit" et "(pour) enfant(s)".

qit dù, est un individu de petite taille, quel que soit son âge.
qit nexàvdu est un enfant de petite taille (pour son âge), qu'on ne confondra pas avec infàndu (traduit en français (improprement) par "petit enfant").
nexàvdu, c'est un enfant ; nexàvdak, un petit garçon, nexàvkad une petite fille (traduisibles également respectivement par infàndak & infànkad).

Partant de là, on aura
qit funvèrat = chaussure de petite pointure (ça peut être celle de Cendrillon)
nexafunvèrat = chaussure pour enfant (petite pointure aussi, mais souple (qui n'enserre pas le pied) et plutôt de couleurs vives°).

Qit hosbar = hôpital de petite taille, un seul bloc opératoire, quelques lits, personnel réduit, parasynonyme de hosbria*.
Nexavòsbar = hôpital dont les patients ne sont que des enfants, à Paris : Necker, Robert Debré, Trousseau.

qyt ganal = petite chaîne de télévision, sans beaucoup de programmes et avec un personnel réduit
nexagánal = chaîne diffusant des émissions pour les enfants : info éducatives, films & dessins animés adaptés à l'âge.

... et j'en passe.

En aneuvien, la paronymie est une espèce de filet contre l'homonymie. Cependant, comme dans tout filet, y a des trous ; exemple, tul qui signifie kit ET gain. Et ce n'est pas le seul. Ce que j'évite de toutes mes forces, ce sont les homographes non homophones (nous portions des portions).

°Y a belle lurette que les petites chaussures vernies à boucle ne se font plus (ou, tout du moins, plus autant qu'avant) !
*Hors sujet : hosbria n'est pas systématiquement un établissement privé. Il existe aussi de grands hôpitaux privés (mutualistes, pour la plupart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 14:21

silent 


Dernière édition par lsd le Mer 10 Juil 2013 - 1:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 14:24

silent 


Dernière édition par lsd le Mer 10 Juil 2013 - 1:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 14:27

On dirait (à peu près) du maori... quoi que je ne connaisse pas vraiment le maori, mais je sais qu'on peut y mettre tout un texte dans un seul mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 17:56

silent 


Dernière édition par lsd le Mer 10 Juil 2013 - 1:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3848
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 18:30

En Sambahsa (juste traduite; sans rimes ni rythme).

Est un pupp qua baht no, no, no
Unte id hol dien, ia baht no, no, no
Ia est tem jamile
quem drehmo de iam nocts

Est un pupp qua baht no, no, no
Unte id hol dien, ia baht no, no, no
Nimen hat ay aiwo doct
od anghen poitt sayge ya

Aun hatta klues ia baht no, no, no
Aun me spehce ia baht no, no, no
Yed dahiem mien gwit
kay ia sayct ya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 21:36

lsd a écrit:
Pour poupée j'ai utilisé demi femme...

... comme suite à un numéro de "la Malle des Indes" qui aurait mal tourné* ? affraid affraid affraid



*J'ai cherché, en vain, sur youtube, le sketch du magicien de Guy Bedos. La chute de ce sketch est un monument d'humour noir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 22:13

lsd a écrit:
Pour poupée j'ai utilisé demi femme...
Est-ce un androgyne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 25 Avr 2013 - 22:45

... ou bien une fembot... ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Ven 26 Avr 2013 - 0:24

silent 


Dernière édition par lsd le Mer 10 Juil 2013 - 1:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Ven 26 Avr 2013 - 10:32

lsd a écrit:
Anoev a écrit:
... ou bien une fembot... ?
Avec sa totale humanité en moins... Very Happy

A chacun ses fantasmes Wink

La fembot n'a de féminin que l'apparence. C'est en fait, un robot. Par ailleurs, ça fait pas vraiment partie de mes fantasmes.

Vilko a écrit:
Est-ce un androgyne ?
J'ai pas vraiment vu de poupées androgynes, mais bon, rien n'est impossible. Le mot "androgynie" se traduit en aneuvien par bisarengooxet (apparence des deux sexes), pour "androgyne", on remplace le T final par un N. On ne confondra pas avec "hermaphrodite", lequel se traduit bigooxan*.


*Les éléments requis pour composer ces mots sont
bi(s)- = deux fois (dans ce cas de figure)
arènderet= apparence
goox = sexe
-et, -en, an : suffixes de nom, d'adjectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:31

Je "déterre" ce sujet pour m'aider à produire du vocabulaire en sivélien. Au final, voilà ce que ça donne chez moi :

Úí tyúma, tíuveí : ei, ei, ei, ei
Saĸiaelo eelle, tíu lye : ei, ei, ei, ei
Eónekkor lye
Tírat lyo saĸveá amta sa.

Úí tyúma, tíuveí : ei, ei, ei, ei
Saĸiaelo eelle, tíu lye : ei, ei, ei, ei
Elyen lyeít ahlytu,
Ní íetu leinne.

Lyeít sáeкnunaiкen, tíu lye : ei, ei, ei, ei
Suo eersunai, tíu lye : ei, ei, ei, ei
Erty, ersita sin míé anta
I, ní íet lye.

Notes

Tíuveí : "qui fait" est traduit par un participe présent ici.
Ei : ça vient du finnois, donc en plus de dire non, ça sert à fabriquer des phrases négatives (§2, Elyen = "on n'a pas")
kor, nai, ĸen : des suffixes invariables servant à exprimer et traduire une multitude de choses (un remplace l'abessif, l'autre signifie "non plus"...)
L'ordre OVS rend obligatoire l'emploi des deux-points à l'écrit afin d'éviter de traduire avec "non, non, non, non fait elle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:54

El bina un pup ki disa no, no, no, no
I den olik pup disa no, no, no, no
El bina tis beli-i-i-ik
Mi drema nok oli-i-i-ik

El bina un pup ki disa no, no, no, no
I den olik pup disa no, no, no, no
Nun nan da el lerida-a-a-a
Ke pota disi ya-a-a-a

Sen el i yori disa no, no, no, no
Sen el i yoki disa no, no, no, no
Mi donu viv da e-e-e-el
Pa ke disi ya! e-e-e-el


A el bina un pup disa no, no, no, no
I den olik pup disa no, no, no, no
Nun nan da el lerida-a-a-a
Ke pota disi ya-a-a-a
O! no, no, no, no
No, no, no, no

Disa no, no, no, no

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poupée qui fait "non"   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
La poupée qui fait "non"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La poupée qui fait "non"
» La poupée musulmane fait un tabac
» [Recette/Info] La Poupée-Garde : C'est quoi ? / Fabrication.
» USA : une poupée avec un pénis fait scandale.
» Pourquoi l’Islam fait peur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: