L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des néologismes en français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Des néologismes en français.   Lun 29 Avr 2013 - 21:43

Propositions du plus récent membre de l'Académie française:

Citation :
Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut être frileux. S’il supporte mal l’envahissement des « clairement » (clearly) et « définitivement » (definitly) dans la langue courante, Michael Edwards pense que certains mots manquent en français et que nous pourrions les emprunter à l’anglais. Comme « unimportant » qui pourrait donner « inimportant » au lieu de « peu important ». Ou « shallow » (peu profond) qui pourrait donner « improfond ». Il faudrait faire comme Rabelais, dit-il, et ne pas hésiter à inventer des mots.
Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
kefga_x



Messages : 132
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 29 Avr 2013 - 23:17

J'ai récemment lu un article qui touche ce sujet :

Anglomanie à Paris

Surtout cette partie là :

Citation :
Pour un de mes précédents livres, j’avais proposé à mon éditrice un texte de présentation où figurait le mot mondialisateur… que mon éditrice a refusé.

« Ça ne se dit pas. Ce n’est pas français.

— Mais si, c’est français. En tous les cas, ça ne sonne pas comme un mot chinois, ou anglais, ou espagnol ou italien.

— Oui, mais ça n’est pas dans le dictionnaire.

— Attends : ‘’mondialisation’’ n’y était pas il y a dix ans et il y est maintenant. Il faut bien commencer quelque part.

— Mais pas ‘’mondialisateur’’.

— Oui, mais si on a ‘’monde’’, ‘’mondialiser’’ et ‘’mondialisation’’, comment appelle-t-on celui qui fait ou qui pousse la mondialisation?

— Pas ‘’mondialisateur’’, en tous les cas. »

Je ne me rappelle plus comment j’ai contourné le problème, mais si j’avais écrit globalizer en italique, je suis sûr qu’elle ne m’aurait pas dit que ce n’est pas français!

Je pense que c'est l'une des raisons qu'il y a beaucoup de English mots dans le Business World. On pense pas qu'on mot tout-à-fait compréhensible en français, mais qui "n'existe pas", n'est pas un vrai mot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightlynoise.com
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Mar 30 Avr 2013 - 1:34

lsd a écrit:
Malheureusement je ne suis pas abonné au Devoir pour en avoir le fin mot (thin word ?) Laughing
Si tu veux, je t'envoie le texte de l'article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Jeu 3 Mar 2016 - 17:09

https://vimeo.com/65420813
Un inventaire concocté par une bande de "diconoclastes" au CMP Antonin Artaud de Reims / 2013

délirébérément : péter les plombs intentionnellement

stimulacre : action de faire semblant de se mettre à travailler, pour augmenter l’activité des autres travailleurs

laboraphobie : angoisse du travail, labeur - labo - rat

vulnérabile : qui sait jouer de sa fragilité

paranorama : point de vue qui se prend pour un point de mire

obstinence : persévérance dans la renonciation aux plaisirs

pervertige : trouble causé par la profondeur de sa propre immoralité

labyrintellectuel : individu qui s’égare dans son propre cerveau

vacalme : tumulte intérieur dissimulé derrière un visage serein

coolisse : tout ce qui peut se dissimuler derrière un air décontracté

névroseraie : jardin secret aux fleurs envahissantes

obscuriosité : aptitude à rechercher la lumière au milieu des ténèbres

freudonner : chanter à mi-voix en laissant s’exprimer son subconscient

nirvanalyse : aboutissement du processus psychanalytique, où le patient parvient à une contemplation sereine de son ego

hainergie : force de répulsion

ignominimiser : évoquer une tragédie historique en la qualifiant de point de détail

dérapeute : médecin qui soigne les écarts de conduite

légalomane : individu maladivement obnubilé par la grandeur de la loi

fainéhantise : peur obsédante de la paresse, du temps mort

dodogmatique : qui endort ses interlocuteurs à force d’affirmations péremptoires

pioncif : formule d’une telle banalité qu’elle endort immédiatement l’auditoire

plutsch : tentative de coup d’état qui tombe à l’eau

gauchemarder : pour un homme politique de droite, rêver que ses adversaires détiennent tous les pouvoirs

marxeting : doctrine politique reposant sur la mise en commun des moyens de consommation

ghandicap : désavantage volontairement consenti par un partisan de la non-violence face à un adversaire

groovernance : vague de rythmes et de désirs pour balayer la bureaucratie

l’informance : syndrome du JT, surenchère d’informations mêlées à la performance, la chasse au spectaculaire

autistifier : authentifier un autiste

toubible / médesaint : docteur perçu comme sauveur

presqu’rire : conjugaison

maladier : équivalent péjoratif de médecin, celui qui s’occupe des malades sans plus, et en tire un bénéfice, comme le limonadier de sa limonade

manipiluler

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Jeu 3 Mar 2016 - 17:15

Djino a écrit:
ghandicap : désavantage volontairement consenti par un partisan de la non-violence face à un adversaire

Ça ne devrait pas plutôt être un gandhicap?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Jeu 3 Mar 2016 - 17:19

Silvano a écrit:
Djino a écrit:
ghandicap : désavantage volontairement consenti par un partisan de la non-violence face à un adversaire

Ça ne devrait pas plutôt être un gandhicap?

Cette orthographe pourrait andhicaper certaines personnes

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Jeu 3 Mar 2016 - 20:17

Dans cette liste, il y en a certains que j'aimerais vraiment utiliser tellement ils sont pertinent !!! Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Ven 4 Mar 2016 - 11:47

odd a écrit:
L'attrait de ces mots-valise vient à la fois de leur inventivité et de leur caractère motivé... Toutes choses qui seraient perdues si ils étaient lexicalisés...

Problème, mais l'importance d'un mot ne réside pas que dans la beauté et la créativité, mais dans la pertinence et dans sa nécessité. C'est ce que distingue la poésie de la communication. Et notre langue manque parfois cruellement de mots !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Sam 5 Mar 2016 - 4:27

odd a écrit:
Souvent le mot le plus beau et le plus créatif est celui qui rend pertinent une conception du monde que défend un message...

Exemples?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 7 Mar 2016 - 13:06

odd a écrit:
Souvent le mot le plus beau et le plus créatif est celui qui rend pertinent une conception du monde que défend un message...

Souvent ? En poésie ou en manipulation oratoire oui, où le mot à une fonction esthétique, séductrice ou manipulatrice. Mais dans la vie de tous les jours, les mots ont souvent une fonction pratique et utile, et le langage courant est loin, très loin de rendre les mots "beaux" (sans t'offenser Anoev ! Wink )

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 7 Mar 2016 - 13:17

Pour la création de mots (surtout dans les LAI), on doit quand même éviter les mauvaises surprises (utilisation de groupes de lettres rappelant un affixe péjoratif dans une des langues pour exprimer un mot respectueux, par exemple). Le problème est mains aigu pour les persolangues, been 'videmment.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 7 Mar 2016 - 13:26

Anoev a écrit:
Pour la création de mots (surtout dans les LAI), on doit quand même éviter les mauvaises surprises (utilisation de groupes de lettres rappelant un affixe péjoratif dans une des langues pour exprimer un mot respectueux, par exemple). Le problème est mains aigu pour les persolangues, been 'videmment.

Oui c'est vrai, mais il ne s'agit pas ici d'euphonie mais de logique morphosémantique.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 7 Mar 2016 - 13:34

'fectiv'ment. Pour l'euphonie, en aneuvien, j'ai deux trois recettes qui sont loin d'être parfaites, mais qui permettent de contourner des conséquences d'agglutinations problématiques (chapelets de consonnes, mots démesurément longs, et j'en passe). Certains mots aneuviens subissent de menues modifs, qui s'ils peuvent exprimer une évolution de la langue, peuvent poser le problème de sa stabilité.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Lun 7 Mar 2016 - 19:45

Anoev a écrit:
j'ai deux trois recettes qui sont loin d'être parfaites, mais qui permettent de contourner des conséquences d'agglutinations problématiques (chapelets de consonnes, mots démesurément longs, et j'en passe). Certains mots aneuviens subissent de menues modifs, qui s'ils peuvent exprimer une évolution de la langue, peuvent poser le problème de sa stabilité.

Le problème de ces adaptations, c'est quelles rendent ces mots composés plus opaques, et leur formation est moins évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Mar 8 Mar 2016 - 17:46

Balchan-Clic a écrit:
Le problème de ces adaptations, c'est quelles rendent ces mots composés plus opaques, et leur formation est moins évidente.
Ça, c'est un peu l'problème : dans un mot compacté, on a pas toujours clairement kles élément qui le composent, sinon, on risque d'avoir des mots démesurément longs, et/ou difficiles à prononcer. On ne peut pas toujours avoir le beurre, l'argent du beurre, le c... de la crémière et j'en passe. Y a certains noms aneuviens que j('ai pourtant dû me résoudre à écourter, comme un certains nombre qui avaient le radical aréa (trois syllabes quand même !) et qui ont été raccourcis en -éa. Vu la place qu'ils ont dans la phrase (sujet ou complément) et par le fait qu'ils sont déclinables, on risque pas de les confondre avec des verbes au subjonctif passé, plus-que-parfait ou futur antérieur.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Mer 9 Mar 2016 - 1:59

Silvano a écrit:
Propositions du plus récent membre de l'Académie française:

Citation :
Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut être frileux. S’il supporte mal l’envahissement des « clairement » (clearly) et « définitivement » (definitly) dans la langue courante, Michael Edwards pense que certains mots manquent en français et que nous pourrions les emprunter à l’anglais. Comme « unimportant » qui pourrait donner « inimportant » au lieu de « peu important ». Ou « shallow » (peu profond) qui pourrait donner « improfond ». Il faudrait faire comme Rabelais, dit-il, et ne pas hésiter à inventer des mots.
Source
Les "clairement" ne sont guère envahissants, reste à savoir, en tirant ce mot valise, comment on peut "penser" en français au sens réel de l'adjectif anglais "clear" ; en médecine son dérivé "clearance" ( en fait du verbe to clear) a été adopté sous le nom de clairance , le tout c'est de définir que signifie qu'un organe ( surtout les reins) "claire"[ verbe : clairer] plus ou moins  telle ou telle molécule : il s'agit de définir "combien" il épure un liquide biologique ( surtout le sang quand on parle du rein) de telle ou telle molécule ; aussi le français n'a pas été capable de créer des mots simples pour désigner cette fonction biologique, "épurance" n'aurait pas pu être retenu, par exemple.
Mais si je comprends bien "définitivement" est galvaudé comme une _mauvaise_ traduction de "définitly" ( de manière définie) on devrait traduire par "définiment" qui devrait être le négatif ( pas forcément l'antonyme ) de indéfiniment ( de manière in- (ou non-) définie) .
Quant à inimportant ce serait un peu lourdingue, on préfère naturellement le complément à valeur déterminative quasi épithète "sans importance" ; et si on introduisait "exportant" qui est l'antonyme exact d'important à l'instar des verbes originaux ex-porter et im-porter ; ma fantaisie vous "exporte" peut-être , si elle ne vous insupporte pas .
Pour des mots comme "shallow" on pourrait les "importer" en modifiant l'orthographe : chaleau. le "-eau" est l'indispensable [o: ] long franciman .
Il y a longtemps que l'on aurait pu intégrer "champouin", pourquoi écrire encore shampooing ? Est-ce la crainte de passer pour un sagouin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des néologismes en français.   Aujourd'hui à 6:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Des néologismes en français.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des néologismes en français.
» Comment travailler sur les néologismes en 5eme ?
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: