L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lizan lo lehe sem (langue sans nom)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Sam 4 Mai 2013 - 2:39

Hier, j'étais dans mon lit et j'ai entendu une musique étrange.
Kanin bareh bemitane osmain muzika muzer.

C'était en réalité une langue que je n'avais jamais entendue,
Behak kani lizan lehayane lo kanin smain,

Et que j'aimais déjà beaucoup.
Okanin mohavu bezuhan.


J'ai eu récemment envie de créer une langue avec des sons très hébreu moderne, mais nettement plus simple et mêlant du vocabulaire trouvé en arabe standard et dialectal ainsi qu'en hébreu. Mon autre idée était de remplacer les racines sémitiques par des mots provenant de langues du monde, mais ce n'est pas ce que j'ai fait encore... Peut-être dans un dérivé de cette langue.

Concernant la prononciation : y [j], h [x], r [r] / [R], s [S] (ch), z [z], le reste est relativement phonétique.
Niveau prononciation, j'ai tendance à accentuer les dernières syllabes terminées en consonne.

Désinences:
n- / -n = je, nous
t- / -h = tu, vous
y- / - / -u = il/elle(s) (-u est utilisé pour les pronoms)

Nombres:
-(e) = singulier (le E est une voyelle d'appui qui suit deux consonnes)
-o/m = pluriel (-m est utilisé devant une voyelle)

Aspects et impératif:
(désinence)a-(verbe) = inaccompli (+ impératif sans désinence)
(verbe)-i(désinence) = accompli


Les désinences combinées aux nombres forment les pronoms:
- sujets: précédés de a-: ane, ate, aye, ano, ato, ayo
- objets (suffixés en fin de verbe, de nom ou de préposition): -ne, -he, -u, -no, -ho, -um

...et servent à conjuguer (sauf à l'impératif): Désinence-Racine verbale-Nombre
ex: ktav (écriture, écrire) > naktav (j'écris), yaktavo (ils écrivent), ktavin (j'ai écrit), ktavi (il a écrit), ktavio (ils ont écrit), aktav! (écris!)

Un peu de vocabulaire:
si = chose
kan = être
ma = quel, quoi?
ze = ce (dét), ça (pron générique)
haze = celui-ci
haya = vie
bareh = hier
mita = lit
sma = entendre, écouter
muzika = musique
muzer = étrange, bizarre
hak = vrai, réalité
lizan = langue (l'organe et la chose abstraite)
hav = aimer, amour
hasev = penser
koah = force
bezuhan = beaucoup
mo- = suffixe de participe présent (mosma = écoutant, mokan = étant, être)
o- = et
be- = à, dans (et crée des adverbes à partir de noms)
le- = vers, pour (lehayane = de ma vie, jamais) (a aussi le sens d' "avoir": lene = j'ai)
lo = ne pas
ha- = le, la, les

Mot-à-mot:
Kanin bareh bemitane osmain muzika muzer.
être-acc.-1sg hier à-lit-1sg et-écouter-1sg musique étrange

C'était en réalité une langue que je n'avais jamais entendue,
Behak kani lizan lehayane lo kanin smain,
En-vérité être-acc.(3sg) langue vers-vie-1sg ne_pas être-acc-1sg écouter-acc-1sg

Le verbe "kan" à l'accompli peut être suivi d'un autre verbe conjugué à la même personne pour exprimer des nuances de temps. Le premier verbe "kanin" (j'étais) place la situation au passé et le deuxième (ici "smain" = j'ai entendu) indique un aspect accompli, donc le tout est traduisible par un plus-que-parfait.
Si j'ai "kanin nasma" (nasma = j'entends), on a un temps passé et un aspect inaccompli, ce qui exprime une action qui dure ou qui se répète.

Okanin mohavu bezuhan.
Et-être-acc-1sg part.-aimer-3sg beaucoup.

Ici, j'ai utilisé "kanin" (j'étais) suivi de "mohavu" (l'aimant), du verbe "hav" (aimer), pour insister sur le sens duratif et continu de l'action. On peut traduire cette forme par "j'étais entrain de l'aimer".

Ma tahasvo beze?
(Qu'en pensez-vous?)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Dim 26 Mai 2013 - 2:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Dim 12 Mai 2013 - 12:38

C'est une idée très intéressante, mais j'ai quelques questions.

C'est une idéolangue "sémitique", mais as-tu gardé les sons tels que ʕ ħ ʔ q et les consonnes emphatiques ?

Le s représente le son ʃ , mais il y a-t-il un son s ?

Personnellement, pour le son [j] j'aurais mis y.

Le vocabulaire ressemble beaucoup à de l'hébreu Razz , mais on a pas l'impression que c'est de l'hébreu transformé, ça c'est bien. Je pense que c'est dû à la grammaire qui est plus éloignée de l'hébreu (mais peut être plus proche de l'arabe ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Dim 12 Mai 2013 - 12:54

Les sons que tu cites ne semblent pourtant pas être utilisés dans la prononciation "officielle" de l'hébreu moderne.
Comme autre langue sémitique, je peux citer le maltais, qui selon moi est un dialecte arabe italianisé. Le son ʕ y est présent, mais les locuteurs le prononcent comme un simple allongement de voyelle. Le ʔ et le q se confondent, comme dans une partie des dialectes arabes (égyptien, levantin, etc.). Le consonnes emphatiques ne sont plus distinguées. Seule la consonne ħ est conservée, comme relique de cette origine sémitique.

À la base, je voulais plutôt faire une langue qui sonne hébreu qu'une langue qui soit spécialement sémitique. Mais je me suis dit, pourquoi ne pas mélanger des mots arabes et hébraïques dans une langue à la phonologie et grammaire beaucoup plus régulière ?

Je n'ai pas pris de son [s], parce que selon moi ce n'est pas un son très marquant en hébreu. On entend surtout les SH et les Z, je trouve.

Le J s'utilise en maltais, mais le Y irait tout aussi bien, c'est vrai.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Lun 13 Mai 2013 - 20:43

Nemszev a écrit:
Les sons que tu cites ne semblent pourtant pas être utilisés dans la prononciation "officielle" de l'hébreu moderne.
Comme autre langue sémitique, je peux citer le maltais, qui selon moi est un dialecte arabe italianisé. Le son ʕ y est présent, mais les locuteurs le prononcent comme un simple allongement de voyelle. Le ʔ et le q se confondent, comme dans une partie des dialectes arabes (égyptien, levantin, etc.). Le consonnes emphatiques ne sont plus distinguées. Seule la consonne ħ est conservée, comme relique de cette origine sémitique.

Il n'y a pas vraiment de prononciation "officielle" de l'hébreu, mais c'est vrai que la majorité de la population ne les prononcent pas. Comment noterais-tu le son ħ ?

Nemszev a écrit:
À la base, je voulais plutôt faire une langue qui sonne hébreu qu'une langue qui soit spécialement sémitique.

Oui oui je comprends. Si je voulais faire ça je mettrait l'accent sur le χ et le ʃ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Ven 17 Mai 2013 - 16:44

Finalement, j'ai changé le J en Y, comme tu me l'avais suggéré.

La grammaire s'inspire des langues sémitiques (surtout l'arabe), mais n'essaie pas à tout pris d'y coller, pour simplifier un peu les choses.

Balchan-Clic a écrit:
Comment noterais-tu le son ħ ?
Comme je te l'ai dit, il n'existe pas dans cette langue que je crée donc pour l'instant, je ne le noterais pas.

Citation :
Oui oui je comprends. Si je voulais faire ça je mettrait l'accent sur le χ et le ʃ.
Voilà. Cela dit, certains vont trouver ma langue trop monotone.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Dim 26 Mai 2013 - 2:01

Quelques mots que j'ai glânés dans des langues sémitiques moins connues...

ezat = feu
negus = roi
leg = garçon, enfant
smagel = personne âgée, vieil homme
kokev = étoile
hager = pays
kal = mot
adiz = nouveau
bleh = intelligent
fars = cheval
sal = demander
ahal = manger
barnas = personne
naps- = -même, soi (napsene = moi-même)
mari = ami
lel = autre
av = père
ye- = de
-t = féminin (ex. negust = reine, smagel = vieille dame, farset = jument)

Nahasev yakan bezuhan kalo adizo lelo...
(Je pense qu'il y aura beaucoup d'autres nouveaux mots)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lizan lo lehe sem (langue sans nom)   Aujourd'hui à 17:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizan lo lehe sem (langue sans nom)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lizan lo lehe sem (langue sans nom)
» LSN la langue sans nom
» Une langue sans verbes ni sujet, possible ?
» Anglais : peut-on faire faire la tâche finale à la maison ?
» Marie-Thérèse Urvoy et Hartch Bedrossian ont révélé l'islam sans langue de bois ni compromis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: