L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exõh & Norgast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Sam 18 Mai 2013 - 19:46

Je me suis inspiré du Portugais pour cette règle.*

Le l quand il est au début du mot se prononce /l/ mais /ɫ/ pour le reste. Par contre les doubles l au milieu ou fin de mot se prononcent /l/.

Edit : Le lɫ est une erreur, c'est /ɫ/ tout court, comme quoi, même la relecture ne suffit pas toujours.


*En portugais (Portugal, au Brésil c'est différent), c'est /l/ en début de mot et /ɫ/ pour le reste. (Corrigez-moi si je me trompe, je dis ça de mémoire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mar 28 Mai 2013 - 21:17

Ce post traitera uniquement de l'Exõh

LES CAS :

Étant donné mes faibles connaissances en la matière, je ne sais si les noms attribués sont corrects.



• Il y a deux génitifs : Le deuxième exprime l'appartenance envers le sujet, le premier tout le reste. (voir exemple tableau)

• * La phrase aurait aussi pu être : NATTVM BVISSOMI LICAT BVISSOM MEROMI. Les mots peuvent survenir dans un ordre différent.

• Pour le datif, et et ades/aes ne sont pas les uniques prépositions possibles, ce sont juste des exemples.

• Comme Norgya termine déjà par un a, on ajoute uniquement un e /e/.

• Le nominatif n'est marqué que pour le pluriel des sujets. Pour les mots pluriels non sujets, le pluriel se forme en -at (bua / buat).

• Comme en Setodast, le verbe être s'abrège (desce/deskrief , bõce/bõkrief etc.) en cpc + cat => deocat , baecat etc.

• Le cpc lissius- "s'abrège" en li- mais peut également ne pas apparaître (puisque l'infinitif est précédé de at).

• De même, dreum- "s'abrège" en deo-.


"Déclinaison d'affixes déterminatifs":


Par exemple à l'accusatif, des cheveaux se traduit par arancaissena et non pas par arancaissumen.



• Ils restent inchangés au datif et au nominatif.




* cpc = complément de conjugaison.


Dernière édition par Setodest le Mar 28 Mai 2013 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mar 28 Mai 2013 - 21:36

En fait, pour le premier, on pourrait changer "possessif" par "relatif à".

Comme je ne connais pas le vocabulaire exõh, je vais extrapoler (tu m'en excuseras) ;

la voiture de Georges : à Georges*, on mettrait -omi°

par contre, pour

la fille de Georges ou
la voiture de fonction ou
la boîte en acier,

à Georges, fonction ou acier* on mettrait -om°



*Traduits en exõh, been sûûr...
°Puisqu'ici au singulier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mar 28 Mai 2013 - 22:05

En effet "relatif à" est plus adapté.

La fille de Georges => GYORYVS IDAJINOMI (fille : IDAJVS , radical : IDAJ-)
La fille de Georges => GYORYVS IDAJOM dans le cas où ce n'est pas sujet.
On pourrait à la limite appeler ça cas régime et cas sujet (si je ne dis pas de bêtises).

Pour les deux autres termes, je vais faire comme toi, la traduction n'étant pas encore disponible :

La voiture de fonction => voiture + la + om(i) fonction => voitur-inom(i) fonction.

J'espère t'avoir répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mar 28 Mai 2013 - 23:27

Setodest a écrit:
La fille de Georges => GYORYVS IDAJINOMI (fille : IDAJVS , radical : IDAJ-)
La fille de Georges => GYORYVS IDAJOM° dans le cas où ce n'est pas sujet.*

Comment ça, pas le sujet ? Là, j'avoue que je ne comprends pas.

Est-ce que tu peux préciser ?

En plus, je m'attendais à voir Gyoryvs au génitif puisque c'est le complément du nom idaj (la fille de Georges), donc par conséquent : idajvs Gyoryvsom.

Peux-tu me dire le pourquoi du comment ?



°Chez moi, ça donne : àt neràpkad Zhorzhen
*Mis en gras par mes soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 0:00

Dans le cas où ce n'est pas sujet, c'est-à-dire quand il n'est pas sujet dans la phrase : (je ne parlais pas de cas grammatical, si c'est ça qui t'as embrouillé)

Le cheval de Georges est à Norgya => le cheval appartient à Georges et est sujet => omi.
Le chat demande à la fille de Georges => la fille de Georges n'est pas sujet => om

Par exemple dans la phrase : Nattum buissomi licat buissom meromi, (le chat de Nattum est le chat de sa mère*) les mots qui terminent par omi se rapportent au sujet, celui qui termine par om à meromi (la mère) qui elle même est "à" Nattum.


Citation :
En plus, je m'attendais à voir Gyoryvs au génitif puisque c'est le complément du nom idaj (la fille de Georges), donc par conséquent : idajvs Gyoryvsom.

Peux-tu me dire le pourquoi du comment ?

La chose qui appartient porte le om/omi.

Enfin j'ai dû marquer une bêtise plus haut, j'irai vérifier. Pour "la voiture de fonction", j'ai aussi peut-être marqué une bêtise, il faut que je revoie la chose
Neutral

*Phrase très bancale, mais c'est juste pour l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 0:27

Setodest a écrit:
La chose qui appartient porte le om/omi.
Bref, c'est l'inverse des autres déclinaison : Au lieu de dire "le cheval de ma mère galope", on dit "ma mère dont le cheval galope", sauf que le complément (ma mère) n'est pas décliné et c'est le décliné qui est le sujet ; étran... Mais attends dis moi un peu : il n'y a que -omi qui marque l'appartenance ! -om n'indique qu'une relation...

Setodest a écrit:
]Enfin j'ai dû marquer une bêtise plus haut, j'irai vérifier. Pour "la voiture de fonction", j'ai aussi peut-être marqué une bêtise, il faut que je revoie la chose...


Je pense aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 15:49

Anoev a écrit:
Setodest a écrit:
La chose qui appartient porte le om/omi.
Bref, c'est l'inverse des autres déclinaison :
Si c'est bien ça, ce n'est pas un génitif, mais une forme possessivée, comme en hongrois (et c'est un peu un bordel, vu qu'un objet possédé peut être à n'importe quelle fonction, accusatif, datif, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 16:36

Hum... En simple, c'est comme en japonais avec le possesseurpossédé . Sauf qu'en Exõh le possédé est décliné. Je ne sais pas ce que cela donne en Hongrois (décidément, c'est pas la première fois que j'ai des similitudes avec le Hongrois dans mes langues ).

mon chat : watashi (je) neko (chat)
mon chat : BV EGOM : BV n'a pas besoin du génitif II pour indiquer l'appartenance/relation au sujet, le pronom possessif EGOM le fait déjà. Au final, on a le choix entre -omi et les pronoms possessifs.

Le sujet peut porter le génitif II, s'il appartient à, ou est en relation à.

(des chats regardent des hommes manger leurs repas) :

BVA SILCOTSORE AT CEDVM HAREMATEN FICVSSOMI.

BVA SILCOTSORE AT CEDVM HAREMATEN FICVSSOM.

Dans la première, les hommes mangent le repas des chats, dans la deuxième, les hommes mangent le repas qui leur appartient. Bien-sûr, on aurait pu mettre: BVA SILCOTSORE AT CEDVM HAREMATEN FICVS DOROM (ficus ne porte pas le génitif I et DOROM se rapporte au sujet).
Donc -om peut aussi exprimer la possession.

Je reprendrai tout à l'heure d'éventuelles erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 16:43

Mais le mot FICVSSOMI ne devrait-il pas être aussi à l'accusatif?

En fait, ce que tu veux reproduire, je crois, c'est le possessif réfléchi.
des chats regardent des hommes manger leurs repas
En espéranto:
katoj rigardas homojn manĝi siajn manĝojn (les repas des hommes, sujet implicite du verbe manger)
katoj rigardas homojn manĝi iliajn manĝojn (les repas des chats: qui veut des croquettes au foie?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 16:51

Si mais les "fusions"(entre cas) sont encore en préparation, c'est pour ça qu'ici je n'ai rien mis.

Ca risque de devenir pire que les déclinaisons latines en nombre, cette affaire. Bref, je n'exclus pas de modifier certains aspects.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 17:01

Setodest a écrit:
Ça risque de devenir pire que les déclinaisons latines en nombre, cette affaire. Bref, je n'exclus pas de modifier certains aspects.
Selon moi, tu as deux choix:
  • un vrai génitif, qui marque le possesseur.
  • une structure comme en hongrois, avec des suffixes qui s'additionnent.

Pour les aspects, on repassera, non? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 18:00

Citation :
Pour les aspects, on repassera, non? Rolling Eyes

Je choisirai mieux mes mots dorénavant, de peur qu'ils signifient tout autre chose au niveau grammatical Laughing

Citation :
En fait, ce que tu veux reproduire, je crois, c'est le possessif réfléchi.

C'est ça, c'est une fonction possible grâce à ces deux "génitifs"/formes possessivées.

Citation :
une structure comme en hongrois, avec des suffixes qui s'additionnent.

Le problème c'est que le mot devient long, c'est pour ça que je pense en faire des formes "fusionnées", ici génitif/accusatif. Il faut d'abord que je voie quels cas peuvent avoir une dualité. D’ailleurs c'est déjà fait avec les affixes determinatifs.

Citation :
un vrai génitif, qui marque le possesseur.

Ce qui m'a fait opté pour la forme possessivée plutôt que pour un génitif comme en latin, c'est la déclinaison des Prénoms/Noms. Enfin, je vais faire des essais pour un vrai génitif dans mon "labo" linguistique Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 18:15

Je dois ajouter quelque chose: le hongrois, avec sa pléthore de cas (en fait, ce ne sont pas vraiment des cas, plus des suffixes marquant des fonctions, rôle qu'ils partagent d'ailleurs avec des postpositions qui, contrairement à ce qui se passe dans les langues indo-européennes, ne régissent pas de cas), ne considère pas la forme possessivée comme un cas. En fait, pour chaque nom, on a 12 formes différentes:

ma maison házam mes maisons házaim
ta maison házad mes maisons házaid
sa maison háza ses maisons házai
notre maison házunk nos maisons házaink
votre maison házatok vos maisons házaitok
leur maisonházuk leurs maisons házail
maisonház maisons házak

Les suffixes grammaticaux s'ajoutent à ces formes.
Je vois notre maison : látom a házunkot
Il va dans sa maison: megy a házába.


Dernière édition par Silvano le Mer 29 Mai 2013 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 18:36

Citation :
Je vois notre maison : látom a házamot

A première vue, j'ai cru que -ot était ajouté à házam à l'accusatif, mais ça ne colle pas puisque ça serait ma maison or ici c'est notre maison, donc, la forme change totalement en fonction du cas, ou s'agit-il d'une erreur de frappe ?

Citation :
Il va dans sa maison: megy a házába.

Ici le -ba semble bien être un suffixe qui pourrait être comparable à l'ablatif exonantien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 18:59

Setodest a écrit:
Citation :
Je vois notre maison : látom a házamot

A première vue, j'ai cru que -ot était ajouté à házam à l'accusatif, mais ça ne colle pas puisque ça serait ma maison or ici c'est notre maison, donc, la forme change totalement en fonction du cas, ou s'agit-il d'une erreur de frappe ?
Oui.

Setodest a écrit:
Citation :
Il va dans sa maison: megy a házába.

Ici le -ba semble bien être un suffixe qui pourrait être comparable à l'ablatif exonantien.
Attention. Pour les lieux, le hongrois a neuf suffixes, chacun avec au moins deux formes selon l'entourage vocalique, et 15 ou 18 postpositions. D'ailleurs, en grammaire IE, c'est plutôt un accusatif qu'on aurait là.
It suam domum, en latin.

origine position destination
dans -ból/-ből -ban/-ben -ba-/-be
sur-ról/-ről -n -ra/-re
chez -tól/-től -nál/-nél -hoz/-hoz/-höz
au-dessus de felőlfelett/felött felé
sous alól alatt alá
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 20:43

D'ailleurs, je viens de me rappeler que dans une phrase écrite plus haut, le mot HAREMATEN suit la même règle que le Hongrois :

Homme, radical : HAREM-
Pluriel : -AT
Accusatif : -EN

=> HAREMATEN. c'est là que me vient une question, en Hongrois, quels sont les ordres de priorités pour ces suffixations ?

Parce que HAREMENAT n'a rien de contre-logique qui empêcherait cette tournure d'avoir du sens... Peut-on mettre látom a házotam pour je vois ma maison ?

Sinon, c'est comme en Hongrois pour certaines dualités cas/cas ou ici cas/pluriel => addition, tandis que d'autres, seront par "fusion".

Citation :
Attention. Pour les lieux, le hongrois a neuf
suffixes, chacun avec au moins deux formes selon l'entourage vocalique,
et 15 ou 18 postpositions.

Il y a l'air d'y avoir beaucoup de suffixes à apprendre en Hongrois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 21:00

Setodest a écrit:
C'est là que me vient une question, en hongrois, quels sont les ordres de priorités pour ces suffixations ?
Pour un substantif non-possessivé: +pluriel +terminaison grammaticale
pour un substantif possessivé: +désinence possessive (qui inclut le pluriel, s'il y a lieu) +terminaison grammaticale.

Notons que le pluriel est moins usité qu'en français (il n'est pas nécessaire s'il y a un quantificateur devant le nom). Les terminaisons/désinences modifient parfois légèrement ce qui les précède; de même, tous les suffixes peuvent varier selon les voyelles du mot et certaines d'entre elles voient leur consonne initiale se modifier, mais, dans l'ensemble, chaque élément reste assez clairement défini.

Setodest a écrit:
Peut-on mettre látom a házotam pour je vois ma maison ?
Bien sûr que que non! affraid affraid affraid affraid affraid

Setodest a écrit:
Il a l'air d'y avoir beaucoup de suffixes à apprendre en hongrois !
Pas tant que ça, finalement. Mais c'est une langue naturelle, bien entendu, donc inutilement compliquée.

Il y a aussi des vrais suffixes: cukor = sucre ; cukrász = confiserie.


Dernière édition par Silvano le Mer 29 Mai 2013 - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 21:20

silent 


Dernière édition par lsd le Lun 8 Juil 2013 - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Mer 29 Mai 2013 - 21:29

lsd a écrit:
Ne me dis pas Silvano (si j'ai tout suivi) que tu as marié une Hongroise pour sa langue maternelle (ceci dit avec tout le respect que je te dois) Shocked
Quand même pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exõh & Norgast    Aujourd'hui à 22:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Exõh & Norgast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: