L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Moschtein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 12:28

Eh bien le moins qu'on puisse dire c'est que je suis très loin de m'y connaître autant, alors que ce soit du 50Hz ou autre chose ça ne me parle pas trop Smile 
Et puisque je ne m'y connais pas et que tu t'y intéresses beaucoup, moi ça ne me dérange pas que tu fasses comme tu veux pour les trains (en tenant compte des quelques instructions tout de même).

De manière générale, au niveau de la diégèse je me suis surtout axé culture, mentalités et fonctionnement politique. En parcourant les fils, j'ai pu voir que chacun avait son domaine de prédilection* (trains, costumes, musiques, cartographie etc), voilà le mien. Pour ce qui est du reste, il y a bien des chances que je ne travaille pas trop un certain nombre d'éléments, auquel cas je serais ravi que quelqu'un qui s'y intéresse collabore à la création d'un Moschtein (à peu près) cohérent Very Happy 

Citation :
Sinon, vu la situation du pays, j'imaginais davantage la Tchéquie que la Pologne, au sud.

En fait je voulais dire au sud-est, dans les plaines du Culembourg des lignes qui iraient vers l'est se retrouveraient en Pologne. En revanche, je ne sais pas si je ne vais pas changer mon échelle approximative pour que le sud des Schtrakmuns soit en contact avec la Tchéquie. Seulement comme la frontière sud de la Talire est plus au sud que celle du Culembourg, il faudrait voir si comme ça la Pologne ne se retrouverait pas avec un bras de terre ridicule coincé entre le Moschtein et la Tchéquie. Déjà que si je change l'échelle pour agrandir le pays à ce point, c'est presque la moitié de la Pologne qui disparait**...  Enfin bref, c'est les joies de coller un pays là où il n'y en a pas. De toute façon la cohérence n'est pas à chercher à son paroxysme, parce qu'à partir du moment où il y aurait eu des montagnes ici, la face du monde eut été changé...

Pour en revenir aux trains, tu peux garder les anciennes instructions, à part les trains pour l'Allemagne: je verrais bien une ouverture récente (donc lignes et trains récents) vers l'Allemagne pour que le pays devienne effectivement un carrefour européen.
Si ça peut t'aider j'ai retrouvé ma carte, qui vaut ce qu'elle vaut, c'est à dire pas grand chose:
Spoiler:
 
En violet l'axe le, plus important, les ronds noirs ce sont les villes importantes à traverser (elles n'étaient pas toutes indiquées sur la carte principale), et on peut virer la ligne dans les Trollomuns qui est plus fantaisiste qu'autre chose. Si tu es tenté fais-toi plaisir. Et si jamais t'as besoin de plus de précision (ou par exemple une carte où on aurait à la fois relief et villes ca peut être utile), contacte moi par MP.

*Je trouve ça fascinant d'ailleurs, et c'est ça entre autres qui rend ce forum intéressant je trouve.

**Si il y a des Polonais qui me lisent... Veuillez m'excuser. Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 12:51

Pomme de Terre a écrit:
De toute façon la cohérence n'est pas à chercher à son paroxysme, parce qu'à partir du moment où il y aurait eu des montagnes ici, la face du monde eut été changé...
Là d'ssus, j'te suis à fond ! Ya d'ça... un certain temps... j'avais déménagé ma diégèse de l'Europe vers le Pacifique pour le pas carotter des territoires dans des pays existants ; résultat du truc, j'me r'trouve avec une île polynésienne grande comme la France métropolitaine avec une montagne de 4000m et une ligne de partage des eaux des plus fantaisistes !Shocked 

Pomme de terre a écrit:
Pour en revenir aux trains, tu peux garder les anciennes instructions, à part les trains pour l'Allemagne: je verrais bien une ouverture récente (donc lignes et trains récents) vers l'Allemagne pour que le pays devienne effectivement un carrefour européen.
Pour les lignes de l'ouest, j'ai ma p'tit'idée (transit & desserte locale)



Pomme de terre a écrit:
En violet l'axe le, plus important, les ronds noirs ce sont les villes importantes à traverser (elles n'étaient pas toutes indiquées sur la carte principale), et on peut virer la ligne dans les Trollomuns qui est plus fantaisiste qu'autre chose.
Pas sûr, main'nant que j'vois la carte ! Ce serait un joli raccourci (même si le tracé n'incite gère aux vitesses commerciales alléchantes) pour rejoindre Zalon et Koliro : quand on voit l'détour à faire si la ligne n'existait pas, ça effraie ! Ce serait dommage que les CF du Moschtein se comportent avec le Trollomuns comme la SNCF se comporte avec le massif central.

Pomme de Terre a écrit:
Si tu es tenté fais-toi plaisir. Et si jamais t'as besoin de plus de précision (ou par exemple une carte où on aurait à la fois relief et villes ça peut être utile), contacte moi par MP.
J'ai déjà la carte physique, diffusée ici.

Je tâcherai de faire une carte, aussi alléchante (euh ?) que cohérente.

Là où j'ai quelques soucis, c'est que les deux cartes (physique et administrative : rivages & frontières) ne coïncident pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 13:37

Oui c'est vrai que ca serait débile de pas passer dans les Trollomuns quand même, t'as pas tort.

Pour la non-coïncidence des cartes ca s'explique facilement.
Explication nulle:
 
Du coup bonjour la qualité...
Mais c'est bien pour ça que je proposais de refaire une carte qui harmoniserait le tout. Mais bon j'ai pas beaucoup de moyens, et chaque carte me prend un temps fou... Alors je sais pas pour quand ca sera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 14:54

Voici c'qu'il en sor(tirai)t :



C'est pas extraordinaire mais je me suis efforcé de ne pas faire passer les gosses lignes par les zones marron de la carte physique (sauf pour le tunnel de Donjonaff : 54 km sous la montagne !). Il resterait à définir une ville (point vert)* au sud-ouest de l'Austraria, à la bifurcation de 3 lignes :

  • vers le sud-ouest : Pitburg
  • vers le sud-est :  Surtock
  • Vers le sud : Talja et la Tchéquie.


La LGV serait une "épine dorsale" sur laquelle se grefferaient des lignes traditionnelles, et on pourrait avoir une multitude de dessertes :

  • Moschburg Brück & Moschburg Marlëdertück
  • Marlëdertück Talja
  • Brück Pitburg Donjonaff (Dresden)
  • Moschburg Talja (Brno).

Il y aurait deux gares à Moscburg (nom de la gare principale à définir ; pour l'autre, je verrais assez "gare du Tollomosch", en moschtein, 'videmment).

*D'autres noms de cités seraient à définor, notamment à l'intersection des lignes local, mais bon... on n'est pas pressés.
Pour garder un peu d'exotisme, je garderais mon idée d'électrification en 15 kV 50Hz. Les locos bicourant, bifréquence et bitension seraient surtout utilisées pour le trafic international (voyageurs & marchandises).


Dernière édition par Anoev le Jeu 25 Juil 2013 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 15:27

Eh bien tout ça me semble un très bon (nouveau) début, il n'y a pas grand chose à dire sinon bravo! peut-être la Vertinie peut être un peu plus dense comme je l'avais indiqué sur l'autre carte, mais étant donné que toutes les villes ne sont pas encore nommées, ça peut poser problème.

Il faudrait que je m'attèle à faire une carte où coincideraient les villes, les frontières, les états, la physique, l'hydrographie etc et à partir de là (re)faire toutes les autres cartes de manière bien plus précise, et on pourrait dès lors parfaire également les lignes de trains.

Pour l'heure j'essaie d'intégrer ce foutu pays dans une carte de l'Europe, pas si simple drunken 

Beau boulot en tout cas (et oui je veux bien garder l'exotisme des lignes aneuviennes)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 15:42

Pomme de Terre a écrit:
Pour l'heure j'essaie d'intégrer ce foutu pays dans une carte de l'Europe, pas si simple drunken 

Là, ça va pas être le plus facile ! C'est une des raisons pour lesquelles j'avais "planté" l'Aneuf là où y n'y a rien !


  • Soit faut carotter du terrain aux pays qui existent déjà
  • Soit faut tendre l'Europe à la manière d'un élastique pour caser le Moschtein entre l'Allemagne, la Pologne et la Tchéquie*.


Pour l'exotisme, point trop s'en faut : pour les grandes lignes, ce s'rait bien de garder l'écartement UIC, pour les autres, faut voir si on les intègre dans le réseau ou non ; là, c'est au cas par cas.

C'est où, la Vertinie ?

*C'est ben étrange, ça... voyons voir... ça r'appelle un pays... attends... attends voir... Mais oui !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 16:11

J'avoue que ca serait bien tentant de le paumer quelque part, mais ça casserait: la géographie (déjà pas toujours cohérente), la culture et l'histoire du pays, et même certainement la langue elle-même. Et pis je me suis attaché à le voir à cet endroit.

Ah mais moi je carotte le terrain, et puis tant pis pour ceux qu'étaient là! Personne ne se plaint de ne pas voir son pays dans Star Wars à ce que je sache, donc pour le monde parallèle où se trouve le Moschtein c'est pareil. Twisted Evil 

Oups oui au temps pour moi: la Vertinie c'est Grüntanja sur la carte. je ne précise jamais, mais je devrais bien pondre ici une correspondance entre les noms moschtein et les noms francisés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 16:52

Pomme de Terre a écrit:
Oups oui au temps pour moi: la Vertinie c'est Grüntanja sur la carte. je ne précise jamais, mais je devrais bien pondre ici une correspondance entre les noms moschtein et les noms francisés.
Vert...i...nie... Grün...
 
Ah oui ! j'avais pas fait l'rapprochement ! faut dire à ma décharge (on s'rattrappe comme on peut!) que l'umlaut avait été oublié sur la carte.

C'est vrai qu'2 ou 3 lignes de plus ne gâcheraient pas, notamment une ligne littorale qui partirait de Zlöt (Ruby), passerait par l'estuaire du Folstrak, par Marlëdertück, Bruck et rejoindrait la ligne de l'est (Marlëmburg-Koliro) à Burnen (là où arrive également le petite ligne venant de Bolonjo*).

Tiens, j'ai oublié une pastille verte, sur la bifur entre les lignes :

  • Ikkonenburg-Grüni Kaj punto
  • Ikkonenburg-Token

Ça tombe bien, c'est dans l'État que tu voulais densifier : la Grüntanja.

Sinon, une ligne locale Ikkonenburg-Bolonjo sans passer par Grüni KP...





*Jumelage possible avec Bologna (I ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 18:18

Anoev a écrit:
faut dire à ma décharge (on s'rattrappe comme on peut!) que l'umlaut avait été oublié sur la carte.

Je ne sais pas le faire en majuscule Wink

Oui une liaison Ikkonenburg-Bolonjo ça me tente bien, d'autant que ça passerait sur une ville importante pas indiquée. Bon pour être enfin fixé: les villes du Moschtein (un coup en moschtein, l'autre en francisé):

En moschtein:
 
En francisé:
 

Citation :
Bolonjo: jumelage possible avec Bologna ?
Et tant qu'à faire, autant jumeler Köln avec Köln Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 18:51

Pomme de Terre a écrit:


Je ne sais pas le faire en majuscule Wink

Si t'as un clavier AZERTY, c'est comme pour le bas de casse, tu appuies sur la touche ¨/^ (à droite du P) et ensuite tu tape ton U majuscule. Si t'as un autre clavier, mais avec windows, tu fais Alt+0220. Avec un autre système et un autre clavier... ben... j'sais pas silent .



Pomme de terre a écrit:
Oui une liaison Ikkonenburg-Bolonjo ça me tente bien, d'autant que ça passerait sur une ville importante pas indiquée.
Et tant qu'à faire, autant jumeler Köln avec Köln Laughing

Bon, j'crois que j'vais devoir remettre ma carte à jour. C'est où, Köln ? Je le trouve pas sur les cartes (y compris la nou...) ... Ah !!! Ça y est ! J'l'ai trouvée : C'est là d'où part la section sud de la LGV.

Un poil plus tard (après avoir examiné, en transparence, la nouvelle carte des villes sur la carte ferroviaire que j'avais faite) :

L'problème, c'est que certaines villes ne sont pas tout-à-fait au même endroit :



Pour des villes comme Köln, Menlenburg ou Talja, c'est pas trop grave, ça peut se réparer dans un sens ou dans l'autre ;

Pour Zigin, c'est d'jà plus embêtant : soit j'dois r'faire la ligne, soit la ville doit être déplacée.

Pour Zim, là c'est sûr : c'est moi qui dois refaire le tracé de la ligne : je l'avais déplacée pour qu'elle se trouve sur la bifur, mais elle se r'trouve à ch'val sur deux États, un peu comme... Berlin avant 1990.

Bon j'ai donc ensuite à tracer les lignes qui passent par Attrapedor, Welmon et dévier la ligne Ikkonenburg-Zalon pour qu'elle passe par Merathurg.

Souhaite-moi bon courage !


Dernière édition par Anoev le Jeu 25 Juil 2013 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 19:13

Ouais enfin te presse pas non plus, il y aura certainement des modifications, surtout pour faire correspondre toutes les cartes entre elles.

Ü

Par la barbe de la Sacro-Sainte Tubercule, ça marche! Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 20:32

V'ons voir un peu c'que ça donne main'nant...



Bon, c'est loin d'êt'parfait : ça mériterait bien sûr une bonne mise au point : par exemple, les G de certaines villes (en -burg) ne sont pas de la même police, mais bon : j'ai r'casé Zim à sa place normale (entièrement en Zalonie). Pour les lignes en plaine, y m'faudrait un logiciel de dessin qui m'permette de faire des courbes de Bézier impec... et d'savoir m'en servir (ben tiens !).

Pour la gare principale de Moschburg, j'ai trouvé : Gare d'Austrarja (à traduire en moschtein, been sûûr...).

Un P'tit logo ?



J'dois pas êt'ben loin en supposant que "Chemin de fer" doit s'approcher de Bahn? Baan Bann...


Dernière édition par Anoev le Jeu 31 Juil 2014 - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 20:47

Citation :
V'ons voir un peu c'que ça donne main'nant...

T''sserais pas d'met' 'cor' plus d'postrof' jus' pour voir c'qu'c'fait ?

Eh mais.. mais c'est juste parfait!! Bien sûr on peut discuter sur la gueule du bousin, mais en tout cas pour les lignes je n'ai absolument rien à redire! Bon allez si je faisais mon scieur je dirais bien que y a quelques villes qui ont apparu là où il n'y en a pas, mais ça ne change pas grand chose. Merci beaucoup en tout cas, et chapeau!

Sinon je me suis décidé, en attente de l'histoire ou de nouvelles cartes, je viendrai pondre un post sur le fonctionnement politique du pays et de ses états qui en avait intrigué quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 21:58

Pomme de Terre a écrit:
Bon allez si je faisais mon scieur je dirais bien que y a quelques villes qui ont apparu là où il n'y en a pas, mais ça ne change pas grand chose. Merci beaucoup en tout cas, et chapeau!
Tout au plus, des communes. Si certaines d'entre elles (prévues par toi) comme Welmon sont de véritables villes (≥ 20kHab), d'autres sont des petites communes disposant d'une gare de correspondance. Tu connais Ukk ? Moi, j'connais juste la gare : j'y ai changé de train pour aller à Zalaegerszeg (autre gare de correspondance, mais desservant une ville de 60 kHab environ, j'y ai déjeuné assez tard) pour ensuite aller en Slovénie.

Population totale : 301 habitants.

Voici la gare :



Y avait deux autres voies derrière moi.

Un tel village en France aurait été privé de train depuis belle lurette !

Mais dans certains pays (dont ceux de l'Europe centrale, et p'is l'Aneuf et, j'espère, le Moschtein) les relations ferroviaires sont préservées. Alors, on peut toujours changer la couleur de certains points en mettant, par exemple
• encadré : capitale fédérale
• capitale d'État provinciale
Ville (assez) importante
petite ville
commune disposant d'une gare de jonction.

À suivre.

Post skriptoum : une des lignes passant par Ukk est maintenant électrifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 23:18

Oui on pourrait, encore qu'il s'agisse là de détail.

Pour la gare principale de Moschbourg* ça dépendra de quelles lignes passent par quelle gare ? Par exemple une gare avec un nom en rapport avec Moschbourg ou l'Austrarie en particulier, l'autre avec un nom plus "national".

Ensuite par rapport à la desserte des petites villes et de la cambrousse, ça dépendra de la gestion locale. Si je prends l'exemple de la Haute-Talire, on est plutôt dans une optique "profit", presque tout le territoire est montagneux, et y a pratiquement personne en dehors de Tourasse, du coup inutile d'imaginer de quelconque desserte locale.

Sinon pour le logo ça ne sera point MB, vu que la société qui gère ça au niveau national s'appelle le Ciukelen DestinjenPublikin bei das Moschtein (CDPM), littéralement: entreprise publique de transport ferroviaire à travers le Moschtein.
Le rapport que tu fais avec l'allemand Bahn est juste: on a en moschtein bán, et bánauf pour la gare. En revanche au Moschtein, on préférera l'utilisation de ciukelas destinjas qui signifie "transport ferroviaire", car si l'on avait uniquement "chemin de fer" comme c'est le cas en France par exemple, on pourrait penser qu'il ne s'agit que de la construction et de l'entretien des voies. Or c'est de toute l'activité qu'on parle, d'où un terme qui en moschtein est plus général. quant à la forme "bei das Moschtein", elle n'est pas courante puisque c'est une locution administrative. Couramment on aurait seulement "Moschtein" en complément du nom, au relatif donc.

Enfin, si le CDPM gère la billetterie et l'organisation des transports au niveau national, l'entretien et la construction sont délégués aux intervenants locaux, qui sont de différente nature suivant l'organisation dans l'Etat en question.


*Faudra s'habituer, j'utilise les noms francisés en français. Bon ici ça pose pas trop de problème, mais va falloir retenir pour Villenoir/Ikkonenburg et consorts Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Jeu 25 Juil 2013 - 23:56

Pomme de Terre a écrit:
Enfin, si le CDPM gère la billetterie et l'organisation des transports au niveau national, l'entretien et la construction sont délégués aux intervenants locaux, qui sont de différente nature suivant l'organisation dans l'Etat en question.

En Aneuf, c'est (à peu près) l'inverse, du moins en ce qui concerne l'ANB. Mais c'est pas si simple. L'entretien des voies, y compris de la plus petite ligne qui soit (Par exemple Kantyre-Amooz, au Kanolthe) est du ressort de l'ANB dans sa totalité, il en est de même pour la billetterie des relations interprovinciales et le matériel de ces relations. Par contre, à l'intérieur d'une province, ça se passe entre le réseau concerné et le ministère adjoint des transports de la province concernée.

Je tâcherai de réfléchir à un autre logo, y compris sans lettre (comme celui de la MÁV ou bien des NS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 29 Juil 2013 - 0:08

Salut Pomme de Terre !
J'aime beaucoup la création de pays imaginaires dans notre monde réel, et c'est pour ça que j'aimerais vraiment que tu continues à nous parler du Moschtein, notamment en savoir un peu plus sur la géographie, les traditions/spécialités (culinaires, sportives, ou autres particularités) et des relations avec l'Allemagne et la Pologne (si il y en a ^^). Je vois qu'Anoev a déjà mis en place le réseau ferré (au fait, le sujet de l'écartement des rails a été traité ?), mais j'attends quand même un logo !

Sinon, je voulais aussi te demander une chose : pourrais-tu mettre une carte en noir et blanc (sans nuances de gris si possible) du Moschtein, avec en noir les terres et rivières du Moschtein, et en blanc la mer et les pays limitrophes ? J'aimerais beaucoup ré-apprendre à utiliser Inkscape, et du coup j'ai pensé à vectoriser la carte du Moschtein. Vectoriser c'est ça : lien.

Ça permet un zoom à l'infini (quand ça reste au format SVG, pas comme dans le lien que je t'ai donné), et, après quelques minutes de prise en main d'Inkscape, de pouvoir sortir des cartes diverses et variées très facilement. Exemples : lien 1 et lien 2.

Donc si tu veux, envoie une carte en noir et blanc avec le tracé des frontières le plus précis possible, et je pourrai te fournir une carte vectorisée. Si t'as des précisions à apporter au relief ou aux tracé des rivières, dis-le aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 29 Juil 2013 - 0:25

Avec quel programme a-tu réalisé ces cartes? Tout ce que je fais de cartes pour le moment, c'est avec Paint...


Dernière édition par Ɣŏʋu̐ le Lun 14 Avr 2014 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 29 Juil 2013 - 0:36

J'ai tout réalisé dans un seul fichier avec Inkscape, logiciel libre téléchargeable sur Internet. J'avais fait un tutoriel rapide sur les cartes en vectoriel sur ce forum, je te laisse le plaisir de le retrouver ^^ Ou si tu veux je peux réaliser la carte pour toi, mais il me faudra des infos sur le relief et tout et tout... À toi de voir, mais je te conseillerais de t'entraîner avec une carte simple (une île ronde) avant de t'attaquer directement à ta carte réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 29 Juil 2013 - 0:53

Atíel a écrit:
au fait, le sujet de l'écartement des rails a été traité ?
Oui : là.

Mais on n'a pas parlé du gabarit (largeur & hauteur des véhicules), mais là aussi, je pense que plusieurs cas peuvent se présenter :

Lignes empruntées par des trains internationaux : gabarit UIC, vu la situation géographique du pays
Lignes empruntées par des trains rapides de service intérieur : Gabarit UIC ou peut-être un poil plus large, mais, moi, personnellement, j'm'en tiendrais au gabarit UIC pour des questions de compatibilité.
Lignes uniquement empruntées par des trains locaux : là, faut voir !

  • gabarit UIC sur voie UIC (1,435) : bien, mais pouvant s'avérer onéreux
  • gabarit réduit sur voie UIC : plus économique que le précédent, à condition que, si la relation emprunte une grosse ligne, les trains locaux aient soit leurs quais à eux dans les gares, soit des marchepieds adaptés*. Sinon, pour un réseau indépendant des voies normales, c'est le cas d'un certains nombres de métros urbains & suburbains dans le monde.
  • gabarit UIC sur voie étroite (<1,20) : pas vraiment utile : en plus, risque de problèmes de stabilité (c'était pourtant le cas des réseaux coloniaux africains d'Afrique centrale française !)
  • gabarit réduit sur voie étroite : intéressant et économique, même si la vitesse n'est pas forcément au rendez-vous ; mais est-ce ce qu'on demande, par exemple, à une ligne de haute montagne (nord de Donjonaff) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 5 Oct 2013 - 17:07

Hé-là! C'est qu'y a eu un peu de monde entre temps!

Bonjour à tous, je reviens un peu sur le forum en ce moment et m'aperçois qu'il y avait eu des réponses que je n'avais pas vues! Je m'excuse donc auprès des personnes concernées de ne répondre que si tard. Je ne suis pas beaucoup repassé ici cet été, et j'ai très peu avancé sur le moschtein (autant la langue que le pays), et en ce moment je ne puis accéder à Internet qu'en week end, donc ça ne sera pas très régulier.

@Atíel Je serai enchanté d'avoir de vraies cartes, que honnêtement vu ma maîtrise de l'infographie je te laisserai volontiers si tu es toujours intéressé(e) par le Moschtein. Je n'ai pas beaucoup de temps donc je ne peux pour l'instant pas te donner de date ni même d'ordre de grandeur de quand je te ferai parvenir (par MP si possible pour ne pas encombrer) ce dont tu as besoin, mais je garde ça en tête.

Par rapport aux traditions, à la politique, la géographie etc, je pense publier d'ici peu les descriptifs de chaque état que j'avais en réserve. Il faudra que je les enrichisse et que je les termine correctement, mais ils resteront pas très précis, ni trop longs (le temps encore une fois). J'ai aussi dans mon frigo l'histoire des différentes aires culturelles du pays, mais c'est assez long et franchement pas agréable à lire, alors des corrections et vous l'aurez ici même, dans environ... hum, disons... enfin on verra. Enfin les relations internationales me paraissent être une excellente idée, que je n'ai encore pas développée (même si il est vrai que j'ai déjà une ambassade aneuvienne Wink ). Je pense d'abord me concentrer sur les voisins (das Deutstein, das Polentein kaj das Schetein), et ensuite privilégier les relations diplomatiques avec les autres diégèses situées dans notre monde, si leurs auteurs sont partants.

Voilà donc encore rien de passionnant pour le moment, c'est vrai, mais ça vient Wink
En tout cas ça me fait vraiment très plaisir que vous vous intéréssiez au Moschtein, sans quoi il ne resterait qu'un tas de fichiers .odt au fin fond de mon disque dur. Merci à vous!

A bientôt (quand même, j'espère) !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 11 Nov 2013 - 0:41

Bonjour, bonsoir à tous! Aujourd'hui une petite histoire qui raconte comment s'est mise en place la défense militaire de la Fédération. Je regrette de ne pas vous avoir présenté avant quelque chose de plus précis en ce qui concerne les différentes mentalités et différents systèmes politiques au Moschtein, cela aurait été intéressant pour mieux comprendre ce qui suit. Mais je n'ai pas encore fignolé la présentation des différents états, pas non plus celle de l'histoire récente du Moschtein (19e à nos jours), mais malgré tout j'avais envie de vous présenter ce texte. Allez-y pour les commentaires, critiques, déclarations d'amour, menaces de mort, et bien sûr les questions si ce n'est pas clair Wink Au pire des cas je réécrirai, et reposterai plus tard, après avoir mis en ligne les descriptifs des états. Bonne lecture!

La difficile question de l'armée dans la Fédération

S'il est une question intrigante lorsque l'on regarde le fonctionnement politique du Moschtein, c'est évidemment celle de la défense nationale.
Souvenez-vous: le Moschtein est une fédération où tous les fonctionnements et idées politiques sont acceptés du moment que l'intégrité nationale n'est pas remise en cause, soit par une guerre entre états fédérés, soit par une guerre avec un pays étranger. Mais voilà, il faut bien se défendre en cas d'attaque étrangère, intervenir lorsque des conflits internes surviennent, ou simplement doter la Fédération d'un moyen de faire respecter la Pjedis.
L'idée qui était majoritaire lors de la création de la Fédération en 1865 était de garder le système hérité de la République: c'est-à-dire utiliser une armée de métier au niveau national pour remplir ces trois fonctions et interdire toute armée aux états fédérés.
Cela n'était pas sans raison: on s'est rapidement aperçu qu'avec la nouvelle Constitution qui arrivait, le Moschtein n'allait plus avoir le moindre contrôle sur son territoire, toutes les compétences étant déléguées aux états. Il fallait alors que le Moschtein puisse continuer d'exister en tant que pays et non seulement comme ensemble d'états totalement indépendants. Pour cela, et selon la vision de Mars Tánpel, chef de file du fédéralisme en Austrarie, deux domaines devaient rester du ressort de la Fédération: la langue d'une part, l'armée d'autre part. En effet, la première n'apparaissait pas encore à l'époque comme un enjeu de luttes et pouvait donc servir de garante du sentiment national, et la seconde devait préserver le pays de guerres internes et garantir à Moschbourg le contrôle de la stratégie militaire et de la diplomatie du Moschtein.
Ce système fût conservé pendant deux ans, le temps que les puissants désaccords prévisibles éclatent. Ces désaccords provenaient principalement de deux endroits, endroits qu'il serait évident d'identifier si je vous avais présenté la situation politique du Moschtein et de ses états un peu plus en détail avant cet article. Ces endroits sont la Talire et la Rupie.
Dans la première, divisée entre Haute-Talire et Talire du Nord, on refusait purement et simplement une armée "étrangère". Il faut rappeller qu'à l'époque la blessure de l'invasion par l'Austrarie est encore vive, le sentiment national talirois encore très fort et près de la moitié des dirigeants du pays étaient austrariens. L'identité taliroise se balançait (et encore de nos jours même si dans une moindre mesure) constamment entre le sentiment d'appartenance à une nation taliroise et le sentiment d'appartenance à une nation moschteinienne. Ainsi il ne fallu pas longtelmps pour qu'une bonne partie de la population et de la classe dirigeante refuse d'être un état sans armée et donc sans défense, "protégé" à sa manière par l'Austrarie, ennemie séculière.
En Rupie (Token y compris), la critique était toute autre. En effet, les idées et les groupements anarchistes sont déjà fort à l'époque, et l'on voit d'un très mauvais oeil l'élite autsrarienne qui souhaite interdire les comités d'autodéfense et les milices populaires pour centraliser l'armée et s'arroger le monopole de la violence légitime. Là aussi les critiques sont vives et ne se font pas attendre.
On pourrait donc résumer la situation comme suit: en Talire on refuse d'être privé d'armée nationale au profit d'un empire supranational étranger; en Rupie on refuse d'être privé de milices populaires au profit de l'Etat centralisateur. Ajoutons à cela que le Norkh, qui a toujours joui d'un statut particulier, aurait eu le droit de conserver une armée contrairement aux autres états, et que le Culembourg craignait d'être marginalisé. Tant de divergences ont fait craindre le pire aux fédéralistes: une chute de la Fédération encore plus rapide que celle de la République (14 ans de longévité) et créant une possible guerre civile à sa suite. Bref la Fédération cède le droit à ses états d'entretenir des forces armées de n'importe quelle nature du moment qu'en contrepartie elles ne servent qu'à la défense uniquement. Cependant, la moitié des états n'en feront rien et garderont confiance en l'armée fédérale pour leur défense. Peut-être le valait-il mieux puisque dans les faits on constate que l'armée fédérale n'a pas droit de cité dans les états entretenant des forces armées indépendantes et que les ressortissants de ces états préfèrent s'engager dans "leur" armée que celle de la Fédération.
Dès 1867-68 on constate l'échec de la politique des fédéralistes en matière militaire. Cependant cette organisation était à l'époque la condition sine qua non d'un Moschtein stable. Reste que dès lors Moschbourg n'a pas les moyens de ses ambitions, et la force militaire fédérale n'est encore pas suffisante pour intervenir en cas de non-respect de la Pjedis (trois états vireront effectivement totalitaires au cours du 20e siècle), de guerre inter-états ou même pour défendre efficacement le Moschtein contre une potentielle invasion. Sa situation de neutralité à l'international et liens économiques et culturels entre ses états sont les seuls garanties de sa stabilité.
Cette situation appellée "le Moschtein stable-instable" perdure aujourd'hui encore. De nos jours quasiment personne ne se soucie de cet état de fait, les relations inter-états et avec l'étranger étant pacifiques, la situation bien que non-durable n'est pas inquiétante dans l'immédiat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 11 Nov 2013 - 2:23

Pjedis? Qu'y a-t-il encore de nos jours comme tensions?
Revenir en haut Aller en bas
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 11 Nov 2013 - 12:30

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Pjedis?
Ah non mais fallait suivre un peu nanmého! Petit rappel de ce qu'est la Pjedis:
Petit rappel de la page 2:
 

Citation :
Qu'y a-t-il encore de nos jours comme tensions?
Aujourd'hui il n'y en a plus vraiment, seulement de grosses divergences de mentalités et de politiques, mais dans l'ensemble la cohabitation se fait très bien et le pays est uni. Seulement à l'avenir rien ne garantit que ça soit toujours le cas (crises...), et alors la situation pourrait facilement dégénérer, justement à cause de ces fortes divergences et du fait que la Fédération n'ait pas les moyens de coercition nécessaires si des règles venaient à être contrevenues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Lun 11 Nov 2013 - 17:59

Voici les descriptifs (rapides) des états du Moschtein. Ils sont pas finis, des choses peuvent encore changer, mais je me suis dis qu'il valait mieux les poster en l'état plutôt que d'attendre que j'aie perfectionné (sinon je suis bon pour poster une fois par an). Comme d'habitude n'hésitez pas si vous avez des questions ou des remarques, (sachant que la diégèse que j'ai en tête est bien plus fournie que ce qu'il y a marqué là, je pourrai éventuellement éclairer votre lanterne).

Les codes sont utilisés à peu près partout au Moschtein (immatriculation, adresses postales etc.), et je les utilise également dans ma grammaire ou mon lexique pour signifier un particularisme régional, du coup autant vous les donner dès le début.

L'Austrarie (Die Austrarja)

Cette région montagneuse est presque inhabitée du fait de ses hauts plateaux, qui s'étendent sur presque toute la surface. On trouve deux volcans éteints dans ces montagnes, le Trollomoschbourg dans lequel le Folikkon prend sa source, et le Trollosteomne, plus à l'est.

La population se situe surtout à l'ouest des montagnes, dans la plaine. Se trouve là la plus grande ville et capitale du Moschtein: Moschbourg (Moschburg), au pied des montagnes, avec près de 2 millions d'habitants dont pratiquement la moitié dans la zone très urbanisée qui encercle la ville. Parmi les autres grandes villes se trouvent aussi Villenoir (Ikkonenburg), plus au nord-ouest, chef-lieu administratif de la région, et Koln (Köln) au sud-ouest, réputée entre autres pour ses Ferments de Citron célèbres dans tout le pays.

L'Austrarie fut la première province royale et a été pendant longtemps la meneuse du pays. Elle eût de nombreux différends politiques et militaires avec la Talire, et aujourd'hui encore leurs habitants respectifs, assez chauvins, ont parfois du mal à s'entendre. L'Austrarie a donc une forte identité et ses habitants un caractère qui permettent à celle-ci de continuer à jouer un rôle crucial sur le plan politique, bien que son économie ait très largement perdu de sa gloire d'antan.

Code: AU
Gentilé et adjectif (en français): austrarien


Le Culembourg (Das Kolemburg)

Le Culembourg est situé au sud-ouest du pays. C'est une région très plate mais où on trouve de nombreuses variétés de plantes et une grande biodiversité en général.

La région du Culembourg est assez peu peuplée, avec une densité aux alentours de 40-50 hab./km². Coliro (Koliro), la plus grande ville et chef-lieu de la province perd des habitants chaque année. Malgré cela et bon nombre d'importations, notamment destinées à l'Austrarie, l'économie du Culembourg est assez fructueuse et classée parmi une des meilleures du pays.

Historiquement, la région fût de nombreuses fois disputée entre le royaume d'Austrarie et celui de Pologne, cette dernière tentant régulièrement des incursions sur le territoire Moschtein qui lui se devait garder cette zone qui représentait alors la seule ouverture du pays. Il est intéressant de noter que beaucoup de culembourgeois parlent aussi polonais, et que le Moschtein local est très déformé par cette autre langue. L'accent culembourgeois est notamment caractérisé par la prononciation du "a" entre "an" et "on" lorsqu'entre deux consonnes, et de lire "á" comme "a" simplement.

Code: KO
Gentilé: culembourgeois


Le Loden (Das Lodenstat)

Le Loden est une région très montagneuse, qui malgré son fort éloignement commence une lente croissance démographique. La population du Loden vit essentiellement d'agriculture, située aux alentours du Folloden qui prend sa source dans les Wäst-Schtrackmuns, ainsi que de la ville de Loden (Loden), seule et unique "vraie" ville.
La région n'a pas une identité très forte, et aucune importance aussi bien au niveau politique, économique que culturel. Les menues subventions apportées par le gouvernement assurent un niveau de vie moyen dans la région.

Code: LO
Gentilé: lodenien (à ne pas confondre avec les habitants de la ville de Loden, les Lodenais)


Le Norkh (Das Norkh(komtat) )

Le Norkh, ou Comté du Norkh est la plus petite province du Moschtein après la ville-état de Token. Situé tout au Nord du pays, la petite péninsule est très densément peuplée et très industrialisée. Avec cette intense industrialisation le Norkh a rasé une bonne partie de son patrimoine architectural. Grâce aux efforts de Bournes (Burnen), chef-lieu de 500 000 habitants, le Norkh a pu tout de même sauvegarder quelques grands sites tels le Grand Tombeau de Mormàn. Marlëmbourg (Marlëmburg) est la plus grande ville avec plus de 650 000 habitants. C'est une ville portuaire et industrielle qui se base sur le modèle des grandes villes de Vertinie.
Du fait de l'influence de peuples scandinaves et baltes au cours du Moyen-Age, le comté a toujours été semi-indépendant, ce qui lui confère un statut un peu particulier, mais au prix d'importantes taxes.

Code: NK
Gentilé: norkhais


La Rupie (Die Rupy)

Elle est une région très plate dans l'ensemble, excepté au nord où il reste encore quelques montagnes avant la mer. Pourtant très verte, la région n'a pas une grande biodiversité.
La majeure partie du Folloden se trouve en Rupie, et celui-ci lui confère même une partie de sa frontière est. La population évite de trop s'aventurer au nord-ouest, où d'impressionantes falaises montent haut au-dessus du niveau de la mer et où les éboulements sont fréquents.

Au niveau économique, la Rupie a une balance commerciale à peine excédentaire, grâce  notamment à un équilibre entre industrie et agriculture. Le revenu moyen est très élevé, surtout en aval du Folloden, près de la frontière avec la Vertinie.

Sur le plan culturel, la Rupie a donné de nombreux éléments au Moschtein, comme par exemple les bars à thème (musique, théâtre, cirque, sexualité, et parfois cinéma) qui s'apparentent à des sortes de cabarets, et pour d'autres, plus rares, à des maisons closes. Par ailleurs de nombreuses activités sportives ont lieu en Rupie, et s'organisent une fois par an les Jeux de Zlot (Zlöt), le chef-lieu, où bon nombre d'athlètes moschteiniens se rendent pour tenter de remporter la très convoitée Médaille des Jeux de Zlot.
Enfin, la Rupie a donné de nombreux plats de renom au Moschtein, trop nombreux pour être énumérés...

Code: RU
Gentilé: rupien


La Salonnie (Die Zalonja)

La région est enclavée entre la mer au nord, et les Trollomuns à l'est et surtout au sud. C'est surtout son histoire, relativement méconnue, qui intéresse le Moschtein et ses habitants, plus que son économie qui parvient toutefois à maintenir sa peu dense population dans un niveau de vie assez élevé.

Les montagnes à l'est ont longtemps servi de barrière au peuple qui vivait là, les Hemkis, empêchant toute incursion polonaise. C'est au cours des VIIe et VIIIe siècles que le Royaume de Norimlab envahit la Salonnie qui ne fut depuis plus jamais indépendante effaçant peu à peu son histoire. Autour de Zym (Zím), la seconde ville après le chef-lieu Salon (Zalon) qui donna son nom à la province, la langue Moshtein est partagée avec une langue descendante de celle des Hemkis, et cette influence linguistique s'étend jusqu'en Vertinie, et un peu dans le Norkh, qui lui tente malgré tout de la supprimer de son territoire.

Code: ZA
Gentilé: salonien


La Haute-Talire (Die Rodtalir)

Elle se situe à l'extrême-sud du Moschtein et son relief n'est que de la haute montagne, la plupart de la région étant située à environ 1500 m, ce qui est important pour le pays. Le Folstrack, qui prend sa source un peu plus loin en Pologne, près de la frontière allemande, passe par la Haute-Talire. La petire rivière de la Talire, d'où la région tire son nom, prend sa source sur le plus important sommet des Sock-Schtrakmuns, et traverse toute la région.

La Haute-Talire est une région peu peuplée, moins dense que le Loden mais avec plus d'habitants que celui-ci. Le climat et le terrain de montagne n'étant pas favorables à une économie comme ailleurs dans le Moschtein, et suite à diverses pressions politiques, la Haute-Talire se retrouve avec une économie ruinée et une démographie plongeante, s'influençant mutuellement, si bien que la Haute-Talire est coincée dans un cercle vicieux qui fait d'elle la région la moins développée et la moins attrayante du pays. Seule le chef-lieu Tourasse (Donjonaff) ne s'en tire pas trop mal.

Ceci s'explique aisément par l'histoire, notamment à partir du Moyen-âge. En effet la Haute-Talire ne faisait alors qu'une avec la Talire du Nord: le Royaume de Talire (ou Tàlir). Il fut pendant très longtemps un ennemi de taille pour l'Austrarie. Cependant là où le Norimlab fut conquis sans trop de difficultés, le combat pour la Talire fut à l'origine de très nombreuses batailles ainsi que de quelques massacres. C'est à la fin du XVIIIe siècle seulement que la Talire fut vaincue. On divisa son territoire en deux grandes provinces que sont la Talire du Nord et la Talire du Sud. Avec le temps, la première de par sa proximité géographique se rapprocha de l'Austrarie. Ce rapprochement fut mal vécu par le sud dont la rancoeur contre l'Austrarie ne cessa de croître, notamment à cause de massacres perpétrés sur leur territoire et l'interdiction de droits politiques. De nos jours le passé marque encore l'identité, l'économie et les structures politiques de la Haute-Talire.

Code: RT
Gentilé: haut-talirois


La Talire du Nord (Die Norktalir)

Elle se situe entre l'Austrarie et la Haute-Talire, et se compose de plaines et de basse et moyenne montagne. L'endroit où la Talire se jette dans le Folshtrak marque son point de frontière avec la Tarre.
Bien que son économie soit en passe de s'améliorer dans les décennies prochaines, elle reste assez faible et n'est pas une référence au niveau national. Elle se contente de quelques échanges avec ses plus proches voisins, et bien que gagnante, elle est très dépendante de ceux-ci. Malgré tout, la Talire du Nord connaît un essor démographique et une immigration croissante.
Son histoire et sa culture ont été également très marquées par la guerre de Talire.

Code: NT
Gentilé: nord-talirois


La Tarre (Die Tarr)

A l'ouest de l'austrarie, la tarre est une région aux frontières très carrées, dominée par la plaine et la basse montagne. La présence du Folshtrak lui permet une agriculture très puissante qui se diversifie selon l'altitude. Elle est le réservoir à nourriture du centre et de tout le sud du pays. Il existe de nombreuses ethnies à l'intérieur d'elle, ce qui contribua à créer une culture unique au Moschtein. Malgré cette diversité et bien qu'apparemment négligeable, la Tarre reste importante en politique. Sa plus grande ville est Menlebourg (Menlenburg), et son chef-lieu Artymon (Artimon).

Code: TA
Gentilé: tarrois


Le Token (Das Tokenstat)

Le Token est un un état enclavé dans la Rupie, est est composé de la ville de Token et de ses faubourgs uniquement, qui ont été distingués de la Rupie pour des raisons historiques. Certains mouvements actuellement demandent le rattachement des deux états. Token est une ville industrielle qui a connu un développement récent. Elle est aussi un centre historique important, notamment en ce qui concerne le mouvement ouvrier, et les idées zatjatistes (anarchistes grosso modo) qui y ont trouvé naissance se diffusèrent rapidement en Rupie, puis dans tout le Moschtein. L'état est traversé par le Folloden.

Code: TK
Gentilé: tokenais (même nom que les habitants de Token même)


La Vertinie (Die Grüntanja)

C'est l'état le plus dynamique sur le plan économique, ainsi que le premier sur le plan démographique. Ce fut le centre du Norimlab pendant toutes la période où le nord fut indépendant de l'Austrarie. Aujourd'hui encore il est le leader du pays.
L'état est un véritable carrefour: que ca soit par route, par voie ferrée, par voie fluviale, par la mer: la plupart des marchandises nationales et internationales transitent par lui.
On peut découper la Vertinie en trois zones: celles de la côte, très industrialisée, celle des grandes villes (Vert-et-pont, Brück, Bolonille...) et de leurs banlieues, et enfin le sud plus rural, mais qui reste malgré tout dynamique.

Le sud est comme un immense champ de fouilles archéologiques. C'est grâce aux nombreux objets et ruines qu'on y a trouvé qu'on connaît l'histoire antique du pays, où du moins celle du nord, bien qu'il reste encore de nombreux progrès à faire.

Une des particularités de la Vertinie est que, bien que traditionnellement démocrate, elle n'a cessé d'être agitée par des conflits politiques depuis plus de mille ans. Ainsi, les démocrates sont sans cesse pris entre deux feux: celui des progressistes d'une part, et celui des libéraux d'autre part. Etant très dynamique économiquement, il s'agit même d'un enjeu national: la direction politique prise en Vertinie risque fort d'influencer toute l'économie et l'administration du Moschtein. Mais comme partout ailleurs dans le pays, Moschbourg n'a aucune prise sur ce qu'il se passe en Vertinie.

Code: GR
Gentilé: vertinien

Hum...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Moschtein   Aujourd'hui à 7:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Moschtein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Moschtein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: