L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Moschtein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 2 Aoû 2014 - 16:24

Y'a-t-il alors des partis trans-états ? Ou des unions de partis (du genre un Parti communiste Moschteinien, qui serait en fait la fédération des Partis communistes des différents états) ?

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: La politique au Moschtein, partie IV: les partis   Sam 2 Aoû 2014 - 19:00

Faisons maintenant connaissance avec les partis (Emanuelo, on peut dire que tu as le sens de l'à-propos Wink ). Ils sont autorisés à la création de la Fédération au niveau national comme dans la plupart des Etats, à l'exception des Talire qui les autorisent en 1905, et du Culembourg qui lui ne les autorise qu'en 1968. Mais ne pas autoriser les partis dans un Etat n'empêche pas que les partis nationaux doivent pouvoir être élus par les ressortissants de cet Etat aux élections fédérales (du coup plusieurs partis en profitaient pour avoir des sections clandestines). Un parti peut très bien implanter des sections un peu partout, pourvu que ces sections soient en règle du point de vu des lois de la Fédération ainsi que de celles de l'Etat en question. De la même manière, les partis peuvent créer une alliance avec des partis d'autres Etats.

S'ensuit une énumération que j'espère pas trop ennuyeuse des principaux partis du Moschtein Wink

KMP (Konserworei Moschteino Partei / Parti Conservateur du Moschtein): principal parti de droite au niveau national, il occupe la première ou seconde place en concurrence avec le MP dans tous les états où il est présent (7). Comme son nom l'indique il est conservateur, mais il est aussi partisan d'un état fort en ce qui concerne l'éducation et la justice, mais est très libéral en économie. Il fût fondé en 1881 par une alliance des différents courants conservateurs, et si il avait à l'origine une portée nationale, il fût éjecté de certains états avec la création de partis propres.

MP (Moschiososlei Partei / Parti Socialiste): il est le pendant de gauche du KMP, avec qui il forme une alternance. Issu du TP de 1865, après avoir exclu les socialistes utopiques en 1869, il adopte une ligne réformiste en 1895 en devenant le MP. Tout au long du 20e siècle il est à l'origine de nombreuses avancées sociales, mais depuis quelques décennies il se rapproche du centre.

KFP-B (Konserworei Frejischei Partei / Parti Libéral Conservateur): C'est le parti centriste le plus important au niveau national, ce qui est peu dire vu son audience plutôt médiocre. D'ascendance chrétienne-démocrate, il se proposait d'être une troisième voie entre gauche et droite, et malgré sa restructuration dans les années 70, le KFP parvient difficilement à faire valoir ses idées, et ne représente guère que lui. Il sert cependant de levier majeur pour former des coalitions avec le KMP ou le MP lorsque ceux-ci ne parviennent pas à obtenir une majorité, que le KFP fait payer très cher. Le B indique que c'est un parti national, contrairement au KFP-G vertinien qui n'a aucun rapport.

FA (Frejischa Asenbina / Union Libérale) et FP (Frejischei Partei / Parti Libéral): Créé en 1982, la FA est le parti centriste des Talire et a très peu d'audience, comme ses homologues KFP-B et LC, coincé entre les deux partis principaux. Arrivé au Culembourg, il doit partager la place avec le FP, parti centriste local, les deux partis font presque toujours liste commune pour les fédérales. L'équivalent au Loden est LC (centre lodenais).

NG (Niginoslo Grupo / Groupe Niginiste): c'est le parti d'extrême droite le plus important et le plus médiatique du Moschtein. Si il se revendiquait à l'origine des idées très conservatrices et anti-socialistes du penseur Gjorkh Nigin, aujourd'hui le NG tente de montrer un visage plus social, arguant que les deux partis majeurs n'écoutent pas le peuple. Le NG est très clair depuis ses débuts: aucune compromission avec ces deux partis ou leurs alliés n'est possible. Son audience a cru en quelques décennies, surtout au nord, mais il reste un parti d'envergure moyenne.

RMG (Radikalo Moschiososlo Grupo / Groupement Socialiste Radical): Il s'agit d'un syndicat tarrois issu d'une scission de la BTE en 1954, qui contrairement à son principal rival la CSA participe aux élections professionnelles, et même grâce aux statuts particuliers en Tarre, aux élections politiques. De tendance gauche radicale, le syndicat-parti a réussi à s'exporter en Austrarie et au Loden, où il est cependant mineur.

TL (Trabut Lefsz / Gauche du Travail): Petit parti de gauche radicale, le TL est présent dans les trois Etats sudistes. Il est assez faible, mais soutient (ou contrôle selon les points de vue) plusieurs associations et syndicats mineurs du sud.

CN (Cinanora Nealka / Alternative Révolutionnaire): Minuscule parti trostkiste issu d'une fusion de nombreuse tendances d'extrême-gauche en 2007, CN parvient difficilement à trouver des communistes au Moschtein, et réunit de 1 à 5% des voix dans les Etats où il est présent, c'est-à-dire peu.

NR (Noj Rajsz / Nouvelle Droite): c'est le principal parti de droite conservatrice en Tarre. D'inspiration chrétienne, il est également farouchement anti-libéral. Plutôt apprécié dans les sud-est de la Tarre, certains le classent cependant à l'extrême-droite. Visiblement ce n'est pas le cas du KFP-B avec qui elle fait liste commune, malgré ses positions peu favorables à la liberté du marché.

NT (Noj Talir / Nouvelle Talire): Il s'agit d'un parti d'extrême-droite qui comme son nom l'indique se trouve en Talire. Militant pour la défense de l'identité taliroises, les restrictions des droits des frontaliers tchèques, allemands et polonais ainsi que la réunification des Talire, son audience reste assez faible.

DK (Dam Kolemburg / Notre Culembourg):
DK est à l'origine une association qui s'est par la suite constituée en parti. Il s'est fait connaître par ses revendications identitaires très marquées ainsi que pour ses prises de position très clairement anti-poloniennes (les Poloniens sont la forte minorité de locuteurs du polonais à l'est du Culembourg). C'est un parti majeur dans la politique culembourgeoise, remportant souvent près d'un tiers des sièges au Parlement. Depuis quelques années certaines personnalités qui en sont issues ont pris position en faveur de l'indépendance.

MFP (Moschio-Frejischei Partei / Parti Social-Libéral): Il s'agit du parti vertinien le plus important. C'est un regroupement de centristes, économiquement sociaux-libéraux, et socialement plutôt progressistes. C'est dans les années 80-90 qu'il prend son essor, apparaissant comme un parti de compromis entre les capitalistes et les socialistes, à une époque où la Vertinie est au bord de la guerre civile. En 2001, il reconnaît le droit à s'autogérer des trois communes de l'ouest pour mettre fin aux conflits.  Il représente à lui seul près de 40% des voix vertiniennes, et se trouve majoritaire depuis près de 20 ans dans la quasi-totalité des institutions de Vertinie. Même si il ne se trouve qu'en Vertinie, les centristes de tout le Moschtein font appel à lui pour les législatives nationales, puisque le MFP fait de très gros scores en Vertinie qui est l'etat le plus peuplé: le MFP rapporte à lui seul presque un million de voix aux centristes, malgré les scores minables des autres partis.

KFP-G (Konserworei Frejischei Partei / Parti Libéral Conservateur): Il n'a pas grand chose à voir avec le parti centriste KFP-B qu'on retrouve dans plusieurs états. Il s'agit en fait du principal parti de droite de Vertinie. Très à droite, il réunit des tendances assez larges, notamment en ce qui concerne les moeurs, mais d'un point de vue socio-économique c'est un parti ouvertement capitaliste et ultra-libéral, sans concessions. Avec le quasi-monopole politique du MFP le parti a tendance à se rapprocher du centre. Hors de Vertinie, on lui ajoute le G pour le différencier du KFP-B.

MG (Moschiososlo Grupo / Groupement Socialiste): Issu des groupements révolutionnaires des années 50, le MG est à la gauche vertinienne ce que le KFP est à la droite. Avec le monopole du MFP, le MG a lui aussi tendance à se régulariser et se rapprocher du centre. Bien que les idées révolutionnaires soient abandonnées, il reste très virulent face au KFP.

RA (Rajszen Asenbina / Union des Droites): C'est l'équivalent du KMP, mais au Norkh. En effet, il faut savoir que la plupart des partis nationaux y sont présents, mais sont totalement éclipsés par les partis locaux, au point de parfois disparaître comme ce fût le cas du KMP. L'Union des Droites a cependant une ligne idéologique plus large, qui englobe la droite dure et les idées très conservatrices. C'est après le MN, le deuxième parti du Norkh.

MN (Moschiososla Norkh / le Norkh Socialiste): C'est donc le premier parti du Norkh, tant en termes d'adhérents que de voix. Très proche des idées sociales-démocrates du MP, il l'a lui aussi évincé du comté.

NTP (Norkh Traboslei Partei / Parti Travailliste du Norkh): Principal parti d'extrême-gauche et de gauche radicale du Norkh, son audience variable d'une élection à l'autre en fait régulièrement le principal parti "dent-de-rateau" du MN.

SG (Skolekoslo Grupo / Groupe Ecologiste): Il est le plus gros parti spécifiquement écologiste du Moschtein, la plupart des grands partis de gauche intégrant déjà cette tendance, mais on ne le trouve qu'au Norkh. Politiquement orienté au centre-droit, le SG a cependant fait de l'écologie son axe principal. Réunissant difficilement des scores, il ne parvient pas à éclipser le KFP-B, qui l'empêche de concourir avec lui sur la liste centriste aux législatives nationales. En conséquence de quoi, le SG envoie des candidats dits "libres" concourir avec la liste écologiste indépendante.

Parmi ces partis, on trouve parfois des courants indépendantistes ou europhiles, mais d'un point de vue général il n'y a pas de partis importants qui s'en réclament spécifiquement.


________________________________________________
Edition: Et voici les schémas des institutions:

Légende:
-vert: législatif
-orange: éxécutif
-bleu clair: judiciaire
-parenthèses rouges: concerne le Norkh
-parenthèses bleues: concerne le Loden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 2 Aoû 2014 - 21:35

Pomme noisette a écrit:
S'ensuit une énumération que j'espère pas trop ennuyeuse des principaux partis du Moschtein
Donc, on a deux gros partis, le MP et le KMP, et une kyrielle de petits de centre, avec des extrémistes.  Le NG est-il (relativement) bien vu par le reste des autres partis?
Pomme duchesse a écrit:
Et voici les schémas des institutions:
Beau schémas, permets-moi de te les piquer à l'occasion  Laughing Les différents systèmes sont assez bien représentés et [bien] conçus.  Smile 

On voit que tu a pas mal bossé là-d'ssus, c'est vraiment pas mal  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 2 Aoû 2014 - 22:33

Ɣovu a écrit:
Donc, on a deux gros partis, le MP et le KMP, et une kyrielle de petits de centre, avec des extrémistes.

C'est ça, du moins au niveau national et dans la plupart des Etats. Après c'est variable (genre Vertinie où c'est le parti centriste qu'on retrouve partout, quasiment tout seul), y compris entre régions d'un même Etat. Et j'aurais plus dit des extrêmes que des extrémistes mais bon  Suspect

Citation :
Le NG est-il (relativement) bien vu par le reste des autres partis?
Par les partis en général, pas trop non. Après cela dépend plus des personnalités que des partis eux-mêmes, et certaines ne sont pas plus réticentes à ce parti qu'à un autre. Après il y a bien des partis qui ne les voient pas trop mal: NR, NT et DK évidemment Laughing Ces deux derniers étant au contraire très mal vus dans leurs Etats respectifs, l'Histoire ayant fait passer par là quelques dictatures nationalistes; pareil pour les communistes au Culembourg.

Citation :
Beaux schémas, permets-moi de te les piquer à l'occasion  Laughing Les différents systèmes sont assez bien représentés et [bien] conçus.  Smile 
On voit que tu as pas mal bossé là-d'ssus, c'est vraiment pas mal  Very Happy

C'est plus clair comme ça ? En tout cas, merci beaucoup Wink Et oui à vrai dire entre ma réponse à Atíel, les schémas et les finitions de mon message sur les partis, j'ai fait 12h-18h  Razz 
Juste quand tu dis qu'ils sont bien conçus tu parles juste des schémas ou des systèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 2 Aoû 2014 - 22:36

Citation :
Juste quand tu dis qu'ils sont bien conçus tu parles juste des schémas ou des systèmes ?
Les deux ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Sam 2 Aoû 2014 - 22:42

Ɣovu a écrit:
Citation :
Juste quand tu dis qu'ils sont bien conçus tu parles juste des schémas ou des systèmes ?
Les deux ^^.

Bah si l'on est Talirois on a intérêt à ne pas être trop féru de démocratie directe quoi  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: La politique au Moschtein, partie V: les listes   Dim 3 Aoû 2014 - 19:01

Lors des élections fédérales, le scrutin se fait par liste, et les 130 sièges sont répartis à la proportionnelle selon la méthode d'Hondt.
Une liste peut aussi bien être une liste de parti, qu'une liste libre ou encore une liste représentant un syndicat ou une association. Elle peut être d'envergure nationale ou ne concerner qu'une partie plus réduite du Moschtein. En fait, ce sont juste des groupements de personnes, il n'y a pas de restrictions mises à part celles que les listes s'appliquent elles-mêmes (n'accepter que des gens de tel parti, de tel endroit etc...).
A chaque élection il y a un foisonnement de listes, notamment les listes de petites associations ou tout simplement de petits rigolos. Mais à moins d'un score extraordinaire on ne parle jamais de ces listes, qui ne dépassent rarement la centaine de voix, et n'obtiennent jamais aucun siège.

Restent les grandes listes. En général on les différencie en deux types de  listes: les "coalisées" et les "indépendantes". Les premières sont des coalitions de partis par grande tendance politique, elles sont en général au nombre de cinq, et cette année ne fait pas exception:

Liste centriste (KFP-B, FA, FP, LC, MFP): elle est l'initiative du KFP, qui s'allie avec le LC et la FA, cette dernière faisant fi des disputes avec le FP culembourgeois l'intègre à la coalition. Le KFP recrute également le MFP vertinien en 2002, qui dès lors représente à lui seul deux tiers des voix de la coalition. Parti local, il est donc surreprésenté à l'Assemblée Nationale. Le KFP exclue cependant le SG norkhais: étant plus faible que ce dernier au Norkh, le KFP n'a aucune raison d'y être présent si en plus le SG peut également participer aux grandes listes nationales. Le SG doit alors concourir avec la liste écologiste, qui fait des scores bien faibles.

Liste de gauche (MP, MN, MG): en dehors de ces trois partis, elle regroupe plein de petits partis et de petites associations orientées à gauche. Très souvent première ou seconde, cela fait deux élections consécutives qu'elle gagne.

Liste de droite (KMP, KFP-G, RA, NR): largement dominée par le KMP, celui-ci accepte la NR, mais refuse la NT, arguant que celle-ci incarne plus l'extrême-droite. Les scores sont en général très serrés avec la liste de gauche. La liste de droite réussira-t-elle à empêcher un troisième mandat d'Uda Delzur ?

Liste d'extrême-gauche (RMG, NTP, CN, TL): du syndicat RMG aux associations trotskistes groupusculaires, cette liste ratisse large en terme de positionnement politique ainsi qu'en terme de score. Elle a deux particularités majeures: la première est la question: "Vont-ils réussir à s'entendre pour présenter une liste cette fois-ci ?", la deuxième étant: "Bon maintenant est-ce qu'ils vont réussir à ne pas éclater avant la fin des élections ?".

Liste d'extrême-droite (NG, NT, DK): cette dernière liste ratisse large elle aussi: en dehors de ces trois partis, elle regroupe plusieurs associations conservatrices, et, si l'on en croit certains, de nostalgiques du colonel Jad (dictateur des Talire de 1937 à 1982). Cette année voit la première présence sur la liste de Feresja, un groupe de férésiens radicaux, principalement opposés aux catholiques poloniens.

Les indépendantes quant à elles désignent les candidatures hors des partis, la constitution des listes est alors fluctuante, mais il y en a en général trois principales, que l'on retrouve elles aussi de manière classique cette année:

Liste zatjatiste: la liste zatjatiste (du nom du mouvement révolutionnaire à l'origine de la démocratie directe à Token) est composée essentiellement de mandatés rupiens et tokenais, de quelques Lodenais, Tarrois et Vertiniens, ainsi que des individus lambdas motivés en fin de liste pour combler les trous éventuels. La liste ne prend pas expressément des Rupiens ou des zatjatistes, mais refuse seulement le jeu des partis, et n'importe quel citoyen du Moschtein peut voter pour elle comme pour n'importe quelle autre liste. Si cette précision est faite, c'est que cette liste est souvent accusée de ne pas respecter les règles de la Fédération: en effet du fait du poids démographique de la Rupie, et malgré une forte abstention des Rupiens, la liste arrive régulièrement en bonne position, devant des partis qui sont eux présents au niveau national.

Liste écologiste (dont SG): une liste très faible en terme de score et d'influence, mais qui en général obtient tout de même quelques sièges. Son principal mérite est d'unifier dans une même force tous les courants écologistes du Moschtein, et de fournir à ce mouvement de relativement petite ampleur des possibilités d'action au niveau national.

Liste nationale: grosso modo c'est un gros fourre-tout. A l'origine constituée par des groupuscules nationalistes, la liste nationale comprend maintenant des groupes très divers qui utilisent cette liste pour faire entendre les citoyens et leur permetter d'obtenir des sièges, sans se mêler aux grandes listes, notamment les zatjatistes, plutôt mal vus.

En dehors des listes présentées, les autres listes ont très peu de chance d'avoir ne serait-ce qu'un seul siège.
En règle générale il y a entre 35 et 40 listes, dont beaucoup ne dépassent pas la dizaine de personnes. Sur ce point, 2014 est exceptionnelle puisqu'elle verra se disputer pas moins de 78 listes au total !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 3 Aoû 2014 - 21:09

Je sais pour qui j'aurais voté ^^.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 3 Aoû 2014 - 22:19

Emanuelo a écrit:
Je sais pour qui j'aurais voté ^^.

Et bien nous nous le savons pas ^^ Peut-on savoir du coup ?  Twisted Evil Sinon je crois voir pour quelle liste aurait peut-être voté Djino, mais là c'est facile Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 3 Aoû 2014 - 23:45

Probablement pour la liste zatjatiste.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 12 Aoû 2014 - 1:15

Minuit étant passé dans le fuseau Paris/Bruxelles, il en va de même à Moschburg...

Nous sommes donc Dinsdía 12i Agi 2014, et le 12 août c'est la fête nationale au Moschtein !


Commémorant sa proclamation en 1865, la Fédération fête aujourd'hui son 149e anniversaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 12 Aoû 2014 - 1:22

Pomme de Terre a écrit:
Minuit étant passé dans le fuseau Paris/Bruxelles, il en va de même à Moschburg...

Nous sommes donc Dinsdía 12i Agi 2014, et le 12 août c'est la fête nationale au Moschtein !


Commémorant sa proclamation en 1865, la Fédération fête aujourd'hui son 149e anniversaire !

Lood gerjàr ni Mochtàjnes. Loode feje ni ed pobles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2512
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 12 Aoû 2014 - 13:52

Pomme de Terre a écrit:
la Fédération fête aujourd'hui son 149e anniversaire !
Certains vont-ils célébrer deux fois ? Laughing

PS Félicitations pour ton travail concernant les institutions du Moschtein, Pomme de Terre. Ça c'est de la diégèse ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 12 Aoû 2014 - 15:02

Anoev a écrit:
Lood gerjàr ni Mochtàjnes. Loode feje ni ed pobles.

Tánk! / Hrop !

Vilko a écrit:
Pomme de Terre a écrit:
la Fédération fête aujourd'hui son 149e anniversaire !
Certains vont-ils célébrer deux fois ? Laughing

PS Félicitations pour ton travail concernant les institutions du Moschtein, Pomme de Terre. Ça c'est de la diégèse ! cheers

Oh zut, j'étais pas au courant de ça... De toute façon si ce pays existait vraiment je crois que ses habitants se ficheraient pas mal de l'anniversaire de Hollande  Razz 

Et merci beaucoup Vilko !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 28 Sep 2014 - 19:20

Avec pas mal de retard voici donc le résultat des élections fédérales. Elles se sont donc déroulées le 1er et le 8 septembre 2014, soit comme tous les quatre ans les premier et second dimanches de septembre.

Le premier dimanche ont lieu les "vraies" élections fédérales, celles qui voient les Moschteiniens élire les 130 députés de l'Assemblée Nationale, au scrutin proportionnel de listes à tour unique, chaque électeur ne pouvant choisir qu'une seule liste, les sièges répartis selon la méthode d'Hondt.
La participation fut de 79,7% environ, ce qui est dans la moyenne haute pour le Moschtein, et représente donc 12 787 952 voix.
A qui sont-elles allées ? Eh bien majoritairement au KMP (et alliés). La liste de droite sort donc gagnante, avec 29 sièges. (Oui au Moschtein les majorités sont courtes, malgré les "deux gros partis" (pour reprendre Ɣovu).) Suivent ensuite la gauche avec 23 sièges, le centre avec 20 sièges (merci le MFP !), coup de tonnerre les zatjatistes sont en quatrième position et talonnent lesdits centristes avec 19 sièges, viennent ensuite l'extrême-gauche avec 16 sièges, l'extrême-droite avec 15 sièges, les écologistes avec 7 sièges, et un indépendant qui siégera tout seul. Bien évidemment sur les 78 listes de cette année, presque toutes n'eurent aucun siège c'était à prévoir. En revanche la surprise c'est surtout la liste nationale qui n'en a pas non plus, et qui s'est même vue dépassée par deux autres listes, ce qui remet en question sa place parmi les listes incontournables.


Les couleurs sont celles qu'on utilise traditionnellement au Moschtein pour colorer les différents partis, listes, coalitions et orientations politiques. (Ici absents, les nationaux sont habituellement en brun.)

Le second dimanche sert à organiser les élections des Représentants, pour ceux qui les élisent; pour ceux qui les désignent, c'est la date limite pour annoncer les désignés (les Etats ont la semaine pour le faire). Pas de réelle surprise ici: les Etats qui votent ont eu des résultats similaires aux élections fédérales, ceux qui les désignent ont choisi des personnalités proches du pouvoir en place. Exception faite cependant de la Tarre qui a du comme à chaque fois ménager la chèvre et le chou, en l'occurrence ne pas désigner que des membres du KMP. Enfin le Territoire et la Ville Libre se sont chacun réunis dimanche pour tirer au sort leurs Représentants.

Si tant est que cela ait un sens, voici comment on pourrait rattacher les Représentants des Etats aux différentes listes des fédérales:

La disposition des sièges est telle qu'elle l'est réellement dans le bâtiment du Parlement, contrairement à l'AN qui est bien un hémicycle tout ce qu'il y a de plus classique.

Petit erratum au passage: il n'y a pas 121 Représentants comme je l'avais dit dans ma première partie de la série sur les institutions, mais bien 132 (11x12), mais je suis sûr qu'en brillants mathématiciens vous aviez corrigé de vous-même, et que j'étais, bien sûr, le seul à n'avoir rien remarqué  Wink

Cette année encore pas de majorité claire, les centristes ont encore une fois joué leur rôle de balancier. Le MFP n'a pas officiellement rejoint de coalition, mais une grande partie des centristes sont entrés dans la coalition de droite. Il semble que les dirigeants vertiniens soient de moins en moins enclins à choisir la droite ou la gauche pour ne pas fâcher leur population, la situation entre capitalistes et socialistes restant tendue en Vertinie. Comme les centristes ont tardé à donner leur réponse, la création d'un nouveau gouvernement a stagné, et une partie de l'extrême-droite a rejoint temporairement les rangs de la coalition de droite pour qu'elle puisse ainsi être majoritaire. Finalement ils furent exclus à l'arrivée des centristes, mais bien sûr l'évènement, lourd de sens aux yeux de la gauche, a fâché l'autre partie de l'hémicycle.

  • La coalition de droite est donc majoritaire (également à l'Assemblée des Etats, bien que les membres désignés soient un peu en dehors du jeu des partis).
  • Le nouveau Chancelier est Djorkh Firdlintchasz Torres, de Zím, KMP évidemment.
  • Le gouvernement formé par ce dernier est à 100% de droite, dont 80% de conservateurs. La principale question de débat ce mandat aurait dû être celle de la citoyenneté pour les résidents, nul doute qu'avec un tel gouvernement les progressistes auront du mal à mettre le débat sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 26 Oct 2014 - 19:21

En frejza gebeidin... necht bei absoles!

Au Culembourg il existe une forte minorité de locuteurs du polonais. C'est un polonais un peu déformé par le moschtein, mais qui l'influence également en retour.* Ces locuteurs sont nommés Poloniens (Poloneson), et la région (culturelle mais n'ayant aucune réalité administrative) où ils vivent, contre la frontière polonaise, s'appelle la Polonie (Polonja).² Ce territoire est ce qu'il reste des territoires polonais envahis par la Talire et qui ne fut jamais restitué. En plus de cette différence linguistique, on observe aussi une différence religieuse: traditionnellement catholiques, les Poloniens s'opposent ainsi au reste des Culembourgeois, qui eux sont férésiens pour la plupart, bien qu'on y trouve un certain nombre de catholiques tout de même, fruit justement de l'influence de la communauté polonienne au cours du temps. Toutefois, si l'influence fut mutuelle, le traitement réservés aux uns et aux autres fut loin d'être égalitaire. Si aujourd'hui, les mauvais traitements les plus flagrants ont cessé, il n'en reste pas moins que les Poloniens ont à l'heure actuelle un accès ultra-restreint aux postes à responsabilité (que ce soit en entreprise ou dans la fonction publique), sont sous-représentés politiquement et médiatiquement, n'ont qu'une reconnaissance partielle de leur langue et vivent en moyenne avec des revenus 20% moindres que les Coliriens.

*A ce propos j'aurais besoin à l'occasion d'un locuteur du polonais pas trop mauvais pour créer un dialecte du polonais et un accent culembourgeois crédibles, ainsi que pour traduire un certain nombre de mots et de noms que nous allons rencontrer aujourd'hui. Si jamais ça vous intéresse ou que vous connaissez quelqu'un que ça peut intéresser, MP Wink

²On ne les confondra pas avec les Polonais (Polensenon) de Pologne (Polentein) ! De même qu'on ne confondra pas la Colirie (Kolirja) -à savoir la région moschteinophone du Culembourg- et les Coliriens (Kolireson), avec Coliro (Koliro) -la capitale culembourgeoise qui a donné son nom à ladite région dans les années 70- et les Colirois (Kolirinon).


Voici un bref aperçu de la situation à travers l'histoire. Lorsque le Royaume de Talire doit rendre une grande partie de ses territoires à la Pologne, une ligne arbitraire est tracée et ainsi une partie des Polonais se retrouvent officiellement sujets de Talire. Minoritaires dans le Royaume aussi bien que sur le fief du Culembourg, ces locuteurs du polonais n'ont pas voix au chapitre dans la monarchie absolue de Talire. On cherche à assimiler ces catholiques qui font très tâche dans le très férésien Royaume de Talire, et même si les raisons sont surtout religieuses, on ne tarde pas à vouloir faire disparaître la langue impie qui va avec. Les discriminations et exactions qui avaient déjà cours avant la restitution de la plupart des territoires polonais s'accentuent, et les Poloniens sont mis au ban de la société d'ancien régime. Mais en parallèle du délitement du Royaume, l'institution scolaire (dirigée par des religieux) ne parvient pas à éradiquer la langue polonaise pour y substituer le moschtein, occuppée principalement à essayer de faire reculer l'illettrisme chez ses propres locuteurs.

L'invasion de la Talire par le Moschtein ne changera rien à la situation: régime impérial qui ne prend pas en compte les minorités polonaises de l'est et qui délaisse tout autant le sud, arrivé très récemment. Puis, le Moschtein commence à son tour sa longue descente aux enfers. Entre 1839 et 1846, il est contraint de restituer lui aussi ses territoires du nord-est à la Pologne. Ces différentes pertes territoriales marqueront profondément les Poloniens, dont le territoire, jamais réclamé par la Pologne ne sera pas plus restitué par le Moschtein qu'il ne l'avait été par la Talire. En effet, ils se rendent compte que petit-à-petit, tous les territoires de nationalité polonaise retournent à la Pologne, tous exceptés eux, qui n'étant pas situés dans une zone stratégique n'intéressent pas le Royaume de Pologne, plus soucieux de normaliser ses relations avec son voisin que d'unifier la nation polonaise. Les Poloniens semblent définitivement abandonnés, et restent seuls. Lorsqu'enfin l'Empire* s'effondre (puis à sa suite la République) et qu'enfin le Culembourg se constitue en son propre état, la Polonie reste oubliée. Dès le début de l'Etat du Culembourg, celui-ci est d'emblée dirigé par et pour les Coliriens. De plus il reste un Etat centralisé, sans aucune division administrative autonome. Ajoutons également que depuis la Fédération, ni Moschbourg ni Coliro n'ont réellement le droit de décider du sort de la région et se renvoient la balle constamment, ce qui permet le maintien du statu quo très longtemps.

*L'Empire est la traduction française approximative du mot "Manlerris"; cet état n'a pas grand chose à voir avec un véritable empire puisque dans sa globalité il n'a dominé que deux couronnes regroupant une seule nationalité, le tout pour un territoire qui pourrait très bien n'être qu'un duché vu sa taille. Il faut plutôt comprendre le terme "empire" comme un régime royal absolutiste, qui s'est très tôt débarrassé de la féodalité.

Le régime autoritaire de Frans Toron qui se met en place en 1939 ne sera pas tendre avec les Poloniens. Leur langue est interdite, on tente des les assimiler de force, et si vous étiez Polonien à cette époque, vous pouvez être sûr que vous ou plusieurs membres de votre famille auraient fait de la prison pour des délits jamais commis. Certains s'enfuient vers la Pologne, où malheureusement ils ne semblent pas bien accueillis, considérés comme des étrangers. La RDC, régime communiste lié à Moscou, sera plus clémente. Sans pour autant reconnaître de quelconque autonomie à la région, le régime communiste semble apaiser les tensions entre Poloniens et Coliriens.

Lorsqu'en 1968 le Culembourg rejoint le Moschtein, il constitue plus un boulet qu'autre chose. En effet, il est difficile de le gérer, tant militairement qu'économiquement, car séparés par les Trollomuns, l'accès à la Talire -toujours indépendante- étant bien évidemment interdit. Il sera donc mis sous tutelle de la Fédération, et largement occupé par les troupes de l'OTAN.  Moschburg, qui dirige réellement le Culembourg, applique lui le modèle vertinien au Culembourg, et découpe les régions au couteau, ce qui a pour effet de couper en quatre coins le Culembourg et de rendre directement les Poloniens minoritaires dans les deux régions où ils sont présents. Notons tout de même que cette situation qui dura près de 15 années vit se perdurer la cohabitation née sous le régime de la RDC, bien qu'elle commençait déjà à être éraflée par le nationalisme moschtein nouvellement en vogue depuis le rattachement à la Fédération.

En 1982, le colonel Jad meurt et la Talire réintègre à son tour la Fédération. Toutefois, à l'inverse du Culembourg, les Talire feront valoir leur identité et leur indépendance vis-à-vis de Moschburg, ce qui motivera énormément les Culembourgeois à faire de même. De toute façon, la totalité du territoire étant reconstituée, Moschburg lâche prise: le Culembourg obtient enfin son autonomie,  et les régions créées par Moschburg sont conservées en même temps qu'on créé les districts, un peu en l'honneur de la Talire. Ainsi 1982 est une date qui est importante pour l'ensemble des Culembourgeois. Si la réintégration au Moschtein s'est faite en 1968, 1982 marque la vraie réalisation de la liberté et de l'identité culembourgeoises. C'est aussi à ce moment que les Poloniens commencent à comprendre qu'à l'instar de la Talire et du Culembourg qui font partie intégrante du Moschtein tout en étant autonome, ils peuvent avoir ce même statut vis-à-vis du Culembourg. Chance pour eux, dans les années 1980 dans le cadre de la promotion de l'identité culembourgeoise, on se démarque du modèle talirois en diminuant le pouvoir des districts et en augmentant considérablement celui des communes, ce qui permet aux-dites communes de choisir si elles le souhaitent une langue officielle propre en 1986. Malheureusement, cet effort de reconnaissance fait de la part des autorités à Coliro qui visait à montrer l'identité culembourgeoise comme un savant mélange de Coliriens et de Poloniens reste sans suite.

Pour résumer ce qui a déjà été fait par les différents gouvernements culembourgeois:
-langue officielle des communes de l'est
-autorisation de l'enseignement en polonien au niveau local
-possibilité de bilinguisme ou de monolinguisme en Polonie et dans les communes coliriennes voisinnes
Mais pour bon nombre de Poloniens (et de soutiens parmi les Coliriens, voire les Moschteiniens), beaucoup reste à faire:
-collangue officielle de l'Etat (ce qui obligerait à augmenter considérablement la connaissance du polonien dans l'administration)
-création d'une région polonienne avec une autonomie accrue

Sur ces dernières revendications, les gouvernements successifs semblent peu enthousiastes. Depuis les années 1980, de nombreuses associations se sont créées pour faire reconnaître l'identité des Poloniens et faire valoir leurs droits. Au premier rang on peut citer Polonie Libre ! (1988) association et journal autonomistes, le Parti pour les Poloniens (1995) et l' Association Polonie-Colirie: Pour une Nouvelle Identité Culembourgeoise (2010). En face, si certains conservateurs commencent à se "décoincer" sur la question, d'autres restent très timides d'autant que Dam Kolemburg commence à prendre une ampleur non-négligeable à la droite de la droite. En effet DK (dont j'ai déjà parlé dans ma série sur les institutions et la politique) très opposé à l'autonomie polonienne, arguant que l'égalité est déjà atteinte, et considérant le mouvement polonien comme un extrémisme nuisant à l'identité culembourgeoise est aussi actif que les militants pro-poloniens et si il n'obtient pas de score faramineux occupe une bonne place dans le champ médiatique. Reste à voir comment tout cela évoluera, l'avenir nous le dira...

Bon comme d'hab, si il y a des questions, des impressions, des remarques toussah toussakwa, on n'hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 21 Déc 2014 - 15:56

Donc au XIXe, la Pologne récupère des territoires alors qu'elle n'existe plus, ou j'ai mal compris* ? ^^

Sinon, tu en es où avec ton dialecte ? Je me demande bien à quoi ressemblerait du polonais parlé au Moschtein.


*Lire ça après 3 mois d'absence sans avoir revu le reste, eh bien je dois avouer que je suis un peu paumé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 21 Déc 2014 - 16:13

Atíel a écrit:
Donc au XIXe, la Pologne récupère des territoires alors qu'elle n'existe plus, ou j'ai mal compris* ? ^^

Sinon, tu en es où avec ton dialecte ? Je me demande bien à quoi ressemblerait du polonais parlé au Moschtein.

Bonne remarque ! A vrai dire en l'écrivant je me serais attendu à ce que quelqu'un le remarque avant Razz L'idée c'est que quand on fout un pays là où il n'y en a pas, ça change un peu l'Histoire... Regarde où se trouve le Moschtein. Avec ça là au milieu, pas de Prusse possible, et une Pologne beaucoup plus petite, et entre elle et l'Allemagne, un pays montagneux. Du coup le Moschtein a participé au partage de la Pologne, bien plus que l'Allemagne. Je n'ai pas encore tout détaillé de l'histoire régionale, mais au 19e la Pologne est indépendante, même si la Russie ne va pas lui laisser son indépendance bien longtemps.

Quant au dialecte j'en suis nulle part. Je ne connais rien au polonais, c'est pour ça que je demandais de l'aide. Personne ne s'est manifesté, ma foi je suis passé à autre chose, j'ai bien d'autres idées à écrire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 21 Déc 2014 - 16:57

Ok, donc l'histoire créée dépasse les frontières du Moschtein... (c'est l'inconvénient de ne pas travailler avec un idéopays insulaire !)

Et le dialecte, chaque chose en son temps : j'en ai moi aussi un (ou plutôt "une" [langue]) à créer en Sivélie, de type germanique. Du coup je me mets un peu au suédois afin de m'imprégner de la sonorité scandinave ^^ (ok, c'est de loin moins complexe que le polonais)

Enfin, je ne sais pas si ça avait été posté quelque part, mais est-ce que le Moschtein a des revendications sur certains territoires (du type Bornholm) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Dim 21 Déc 2014 - 17:26

L'inconvénient je ne dirais pas ça. C'est sympa de créer une Histoire alternative je trouve. Ce qui est moins sympa c'est si tu fais partie de ceux que ça concerne et qui se voient changés ou inexistants, en l'occurrence les Polonais Laughing

Non pas de revendications, ni dans un sens ni dans l'autre. Par contre pour Bornholm, si tu regardes en page 4 de ce fil, tu verras une carte de l'Europe avec le Moschtein, et un post plus loin où je précise que Bornholm et Rügen n'existent pas, mais qu'il y a en revanche l'île de Svønlag qui fût longtemps moschteinienne, mais qui est aujourd'hui danoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 23 Déc 2014 - 14:50

Voici une carte anachronique du Moschtein, avec ses frontières actuelles et tout ce qui fit partie un jour du Royaume du Moschtein et/ou du Royaume de Talire. C'est pas très bandant je sais, mais je suis trop fier de cette image alors je vous la donne quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 23 Déc 2014 - 15:22

Est-ce qu'il existe une carte de l’Europe voire du monde avec les frontières du Moschtein observées,  et/ou en moschtein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 23 Déc 2014 - 15:25

Herr Kouak' a écrit:
Est-ce qu'il existe une carte de l’Europe voire du monde avec les frontières du Moschtein observées,  et/ou en moschtein ?
Le monde non, l'Europe c'est en page 4 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 23 Déc 2014 - 15:34

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Moschtein   Mar 23 Déc 2014 - 16:05

Pomme de Terre a écrit:
l'Europe c'est en page 4.
J'ai été un peu intrigué que, au milieu de tous ces pays se terminant en -ein, seule la Lituanie se trascrit en -ja.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Moschtein   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Moschtein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Moschtein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: