L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cỗḅì

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 12:39

Le Cỗḅì est une langue flexionnelle a priori.

Æ [æ]
B [b]
C [c] allophone [k]
D [ɖ]*
E [e]
Ɛ [ɛ]
I [i]
J [j]**
L [l]
M [m]
N [ŋ]
Ø [ø]
Œ [œ]
Œ̞ [œ̞]
P [p]
T [ʈ]*
Y [y]


*On peut les prononcer [d] et [t]
**Le J est parfois considéré comme une consonne, parfois comme une voyelle, mais aura seulement l'accent tonique.

J'ai une ébauche d'accentuation:

L'accent de hauteur est seulement sur les voyelles.
Il y aurait 3 tons: 
-Ton 1, aigu marqué par un ◌́.
-Ton 2, moyen marqué par un ٙ.
-Ton 3, grave marqué par un ◌̀.
On peut passer d'aigu a grave marqué par un ٛ.
On peut passer de grave a aigu marqué par un  ٚ.
 
Les tons sont surtout utilisés en poësie et dans les textes liturgiques.
Si il n'y a pas d'accent sur une lettre, on peut choisir la hauteur.
Les voyelles longues sont marquées par un double accent. Celles sans accent déterminé seront notées d'une brève ◌̆.
On rajoute à cela, parcque c'est trop simple, un accent tonique marqué par  ֽqui va seulement sur les consonnes.
Bon, voilà un début. Ça fait un peu brouillon mais bon...Crying or Very sad


Dernière édition par Μιϻι le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 13:22

Mikpi a écrit:
L'accent de hauteur est seulement sur les voyelles.
Il y aurait 3 tons: ton 1, aigu marqué par un ◌́.
ton 2, moyen marqué par un ٙ.

ton 3, grave marqué par un ◌̀.

On peut passer d'aigu a grave marqué par un ٛ.

Malheureusement, certains symboles, comme le  ٙ ne passent pas chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 13:45

Anoev a écrit:
Mikpi a écrit:
L'accent de hauteur est seulement sur les voyelles.
Il y aurait 3 tons: ton 1, aigu marqué par un ◌́.
ton 2, moyen marqué par un ٙ.

ton 3, grave marqué par un ◌̀.

On peut passer d'aigu a grave marqué par un ٛ.

Malheureusement, certains symboles, comme le  ٙ ne passent pas chez moi.

Ton 1: accent aigu
Ton 2: Macron
Ton 3: Accent grave
Aigu →Grave: Accent circonflexe
Grave →Aigu: háček
Accent Tonique: ligne verticale souscrite
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 15:10

Mikpi a écrit:


Ton 1: accent aigu
Ton 2: Macron
Ton 3: Accent grave
Aigu →Grave: Accent circonflexe
Grave →Aigu: háček
Accent Tonique: ligne verticale souscrite

En somme, ça doit avoir les symboles isolés que je n'ai pas, parce que sinon :

́ɑɑ̌ɑ...

Bon... ben... ça marche pas avec toutes les lettres, sinon...

à á â ǎ ā

quant à la ligne verticale souscrite... avec la meilleure volonté du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 15:57

Pour les accents, au pire, on peut imaginer diverses techniques pour les remplacer.
Ex : â -- aa -- ah
Ex : méti -- metti

Les tibétains utilisent certaines consonnes qui, dans certains contextes, indiquent le ton et non la prononciation de cette consonne.
Ex : mà (ton grave) -- mba / mpa -- pma/bma
(en imaginant que p/b indique un ton bas, t/d un ton moyen et k/g un ton aigu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 16:17

Oui, c'est peut-être mieux trouver une alternative a ces signes car je voulais rajouter des doubles accents aigus et grave, des hatcheks et accent circonflexe doubles et peut-être des trémas mais ça c'est simple. Je viens de me rendre compte que j'utilise BEAUCOUP de diacritique. Je vais ici les remplacer par ", *, ^, ...


Dernière édition par Mikpi le Lun 22 Juil 2013 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 16:54

Alors, voyons voir de plus près ce système vocalique :

N-arrondiesArrondies
Ferméesiy
Mi-ferméeseø
Mi-ouvertesɛœ
Pré-ouvertesæœ̞
Palsambleu ! Les voyelles d'arrière sont inexistantes ! Quatre niveaux d'aperture complets ! Un ]œ̞] phonémique !


Mais ce n'est pas tout : Les consonnes...






BilabialesAlvéolairesRétroflexesPalatalesVélaires
Occ. Sourdesp(t)ʈc(k)
Occ. Sonoresb(d)ɖ
Nasalesmŋ
Latéralel
Glidej
 ... les alvéolaires/dentales ne sont qu'une sous-catégorie des rétroflexes et il n'y a même pas de [n] !
Et surtout... où sont les fricatives ?

Ne dis rien, Mikpi, j'ai découvert l'horrible vérité : les locuteurs de cet idiome ne sont pas des humains.
Mais comme ils utilisent des tons (associé dans mon esprit à la haute civilisation et/ou à la communion avec la Nature), je gage qu'il ne s'agit pas d'une espèce très belliqueuse. Ouf !

En tout cas, j'ai hâte de voir les surprises que nous réserve la grammaire !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir


Dernière édition par Mardikhouran le Lun 22 Juil 2013 - 16:57, édité 1 fois (Raison : esprit de l'escalier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 18:54

Désolé, ce ne sont pas des alien, mais ils sont relativement pacifiques, en tout cas selon eux.

Donc, pour résumer:
Les voyelles longues sont marquées par un double accent(ou sont notées 2 fois) et ont le même accent. Celles sans accent déterminé seront notées d'une brève ◌̆ (ou d'un astérix *).
 
 
Accent:
         L'accent de hauteur est sur les voyelles et est indiqué par un accent aigu ◌́ pour l'aigu(ton 1), par un macron ٙ (ou par un tiret -) pour le ton moyen(ton 2) et par un accent grave ◌̀ pour le grave(ton 3).
Où il n'y a pas d'accent, le locuteur peut choisir le ton.
         Il peut passer d'aigu à grave sur un phonème, marqué par un accent circonflexe. ٛ
         Il peut passer de grave à aigu sur un phonème, marqué par un háček ٚ (ou par un guillemets ").
        
         L'accent tonique est marqué par une ligne verticale souscrite  ֽ(ou par un slash/).

Eh !


Dernière édition par Μιϻι le Sam 3 Aoû 2013 - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11714
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Lun 22 Juil 2013 - 19:04

Mikpi a écrit:
(ou d'un astérix *).
Un astérisque, plutôt. À moins qu'il y ait un Obélix place de la Concorde, à Paris?
(Ça ferait une image amusante, non?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 1:25

En tout cas, il y est passé.


J'ai oublié de mentionner le Ư [ʊ]
et sa forme non-arrondie U.


Voilà les diphtonques, assez spéciales, je l'avoue, avec une prononciation française approximative: 
 [ɪ] < [i]
Ôy [ʏ] < [y]
 [ɜ] < [ɛ]
 [ɶ] 
Yu [ɨ] < [i] ou [ə]
 [ʉ] < [y]

PS: Dites moi si quelque chose  ne passe pas chez vous.

 


Dernière édition par Mikpi le Mar 30 Juil 2013 - 19:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11714
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 1:48

Mikpi a écrit:

Yø [ɪ] < [i]
Øy [ʏ] < [y]
Œœ̞ [ɜ] < [ɛ]
Ɯ̞ [ɶ] 
Yɷ [ɨ] < [i] ou [ə]
Iʊ [ʉ] < [y]
Je ne comprends pas. Est-ce à dire que Yø se prononce /i/? Si c'est le cas, ce n'est pas une diphtongue, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 13:26

Yø se prononce [ɪ] et peut-être prononcer [i] par les francophones anglophobes. 

Silvano a écrit:
Si c'est le cas, ce n'est pas une diphtongue, n'est-ce pas?
Qu'est-ce qu'est exactement une diphtonque?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 14:40

Le symbole ◌̯ (ou §) marque une voyelle extra brève.

Hiatus:
A-ỗ 
Á-ô
E-à
E-ô
Ê-y
È-y
I-ê
I-u
Õ-ĩ 
Ô-i
Ôh-ơ 
Ô-ừ
Ố-ý-è
U-e


Dernière édition par Μιϻι le Sam 3 Aoû 2013 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11714
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 14:59

Mikpi a écrit:
Qu'est-ce qu'est exactement une diphtonque?
C'est quand deux voyelles sont prononcées presque ensemble. Exemples en français: ail, ouille, etc. Lire ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 16:02

D'aaaccord! Il n'y a pas de diphtonques en Cỗḅì mais bien des digrammes.


Dernière édition par Μιϻι le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 19:33

Silvano a écrit:
C'est quand deux voyelles sont prononcées presque ensemble. Exemples en français: ail, ouille, etc. Lire ceci.
En fait, j'aurais quelques doutes sur la fréquence des diphtongues en français courant : le mot rail est formé, en plus de la consonne initiale, d'une voyelle et d'une glide : /ʁɑj/. Prenons son équivalent anglais, là, on a bien une diphtongue, parce qu'il y a bien deux voyelles dans la même syllabe : /ɹɛɪl/, alors que dans "il haït" (passé simple du verbe haïr), on a deux syllabes bien distinctes : /a·i/. À la limite, on pourrait dire que le rail (en français) se "diphtonguise" quand on dit "un rail gras", à cause des deux consonnes qui suivent la glide et qui provoque la tendance de sa prononciation en voyelle. À la différence de "il haït" (cf ci-d'ssus, Laïka, première chienne de l'espace est systématiquement diphtonguisée, y compris en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 23 Juil 2013 - 21:31

En Travaux.


Dernière édition par Μιϻι le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Ven 26 Juil 2013 - 23:39

Accord:
En nombre:
​Si il y a des groupes consonniques, un hiatus s'intercale entre les deux C onsonnes plus un autre changement.
Suivre l'ordre pour le groupe ayant le plus de G.C. ou égale.
1. Cl, Dl et Tl: Eÿ
2. Bj, Cj, Dj, Nj, Pj et Tj: Iɛ̈ + P↔B puis C [kw] puis Ɛ(m)-
3. Cm, Dm, Pd et Tp: Œ̞j̈ +T↔D puis I→E→Ɛ→Æ→I
4. Bl, LJ, Ml et Pl: Ɛø̈

Si abscence de G.C.:
1. Si majorité de voyelles rondes ou égalité: 1ère voyelle Arrondie↔N-Ar. + yø↔øy + ʊ↔ω
2. Si majorité de voyelles N-R: 2ème voyelle Arrondie↔N-Ar. + Y→ Ø→ Œ→ Œ̞→Y
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Sam 27 Juil 2013 - 17:13

Objet:
L'objet est la première partie du verbe, et représente l'objet matériel  ou immatériel correspondant au verbe.

Action:
L'action est la deuxième partie du verbe, correspondant au suffixe français -tion ou -age.

Dérivés du verbe:
Adjectif:
1er composant du nombre verbale, il se forme a l'aide d'affixes suffixés a l'objet et remlacants la finale.
1. -tlì
2. -mjưh
3. -cle-y

Adverbe:
2èm composant du nombre verbale, il se forme a l'aide d'affixes suffixés a l'objet et remlacants la finale et la pénultième.
1. -úd
2. -iưl

Actant:
3èm composant du nombre verbale, il se forme a l'aide d'affixes suffixés a l'action et remlacants la finale.
1. -eht
2. -ỹm


Dernière édition par Mikpi le Mar 30 Juil 2013 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Sam 27 Juil 2013 - 18:31

J'avoue avoir quelques difficultés à comprendre tout ça (et à lire ta langue, mais ça, je crois que c'est normal ^^). Concernant les verbes, quand tu dis qu'il y a deux parties, c'est un peu comme en chinois 吃饭 "manger" qui est composé de "manger"+"riz" ? Mais alors selon ton exemple les 2 parties restent, pas comme dans l'exemple chinois que j'ai pris (où forcément "riz" part si on mange autre chose, du moins c'est que le Wiktionnaire dit) ?

Ou alors je me trompe complètement, berné par les mots ʊ̯t̩ɛ̌læ̂c d̩ώllø̀ qui traduisent le verbe "manger"...


Dernière édition par Atíel le Sam 27 Juil 2013 - 19:07, édité 2 fois (Raison : Rajout d'un accent grave sur un "u" + 2nd édit : raison du 1er édit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Sam 27 Juil 2013 - 18:54

On garde comme en chinois(si j'ai bien pigé) une seule partie du verbe, sauf lorsqu'il se conjugue où on garde les 2, mais ça c'est pour plus tard.

Manger,  ʊ̯t̩ɛ̌læ̂c d̩ώllø̀ (ʊ§'tɛ"æٛc 'dώllø̀) est un verbe en 3-1-2.
Celà signifie que son adjectif, mangeable, sera formé avec le troisième suffixe adjectivale, -clɛÿ sur l'objet, la première partie du verbe. Mangeable se dira donc ʊ̯t̩ɛ̌læ̂cclɛÿ.
La même procédure de fabrication se répète pour les autres dérivés.
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Dim 28 Juil 2013 - 11:22

Et ça reste facile de reconnaître le type d'un verbe (comme 3-1-2 pour "manger") ? D'ailleurs, mangeable ne serait pas plutôt ʊ̯t̩ɛ̌læ̂clɛÿ (avec un seul c) ? Et aussi, comment tu traduirais ʊ̯t̩ɛ̌lώd ?

Sinon pour l'orthographe, tu peux peut-être utiliser les caractères réservés au vietnamien. Certes, ça perdra un peu d'originalité, mais je pense que ça sera plus facile à écrire et à lire. En gros ça donnerait quelque chose comme ça :

Íṭimỗmoj ṭimmímêq ư-êḷoqcíl ụ uqṭềlảc ḍứllồ.
Ít̩imø̄mœj t̩immímɛ̯ ωɛ̈l̩œ̯cíl ʊ̆ ʊ̯t̩ɛ̌læ̂c d̩ώllø̀.

Avec le Q pour indiquer une brève et, pourquoi pas, un H pour indiquer une longue. Le tiret représenterait un hiatus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Dim 28 Juil 2013 - 16:19

Citation :
Et ça reste facile de reconnaître le type d'un verbe (comme 3-1-2 pour "manger") ? D'ailleurs, mangeable ne serait pas plutôt ʊ̯t̩ɛ̌læ̂clɛÿ (avec un seul c) ? Et aussi, comment tu traduirais ʊ̯t̩ɛ̌lώd ?
Les verbes ne sont pas réguliers là, il faut tous les connaitre, mais au pire, si on se trompe on est quand me^me compris. Ʊ̯t̩ɛ̌læ̂clɛÿ est effectivement une erreur de ma part. Ʊ̯t̩ɛ̌lώd pourrait se traduire par "à la façon de manger", mais je ne sais pas si je l'utiliserait jamais, son usage est surtout théorique.
Citation :
Íṭimỗmoj ṭimmímêq ư-êḷoqcíl ụ uqṭềlảc ḍứllồ.
          Ít̩imø̄mœj t̩immímɛ̯     ωɛ̈l̩œ̯cíl   ʊ̆ ʊ̯t̩ɛ̌læ̂c   d̩ώllø̀.
Et ça donne Íṭimỗmoj ṭimmímêq u- êḷoqcíl ưh ưqṭèéláàc ḍúllồ chez moi
Alors enfin une normalisation, mais certains sont-ils interresés pour que je mette encore l'ortographe normale en plus?
Æ→ A
E→ Ê
Ɛ→ E
I
Ø→ Ô
Œ→ O
Œ̞→ Ơ
Y
Ʊ→Ư
Ω→U
◌́
◌̀
◌̈→◌+ -+ ◌
ٙ→ ◌̃
ٚ→◌̀+◌́
ٛ→◌́+◌̀
ֽ→point souscrit
Voyelle longue→ ◌+h
Voyelle brève→ ◌+q
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 30 Juil 2013 - 15:35

Déclinaison:
Il y a cinq cas*: Accusatif (CDV), Comitatif (avec), Datif (CIV), Locatif (lieu où se déroule l'action ) et Nominatif (S).
Se terminant par a, ơ, ê , ô, u:

DéfiniIndéfini
Accusatifnĩhmdớm
Comitatifnìtdỡt
Datifníhr dàr
Locatifnĩhldỡm
Nominatifnìbdờb
*Je ne maîtrise pas la différence cas/déclinaison.
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Cỗḅì    Mar 30 Juil 2013 - 16:46

Pour faire court la déclinaison est au nom ce que la conjugaison est au verbe. Ce sont les changements (comme les suffixes p.e.) qui sont apportés au nom dans certaines situations (dont les cas grammaticaux, mais aussi le pluriel par exemple).

Les cas grammaticaux eux indique le rôle d'un nom, d'un adjectif ou d'un pronom dans une phrase. Ils peuvent être marqués par la déclinaison, ou par un simple ordre des mots précis dans la phrase.

Par contre je ne suis pas sûr de comprendre ton tableau : ce sont les déclinaisons des noms se finissant par une voyelle ? Ou la déclinaison de nìb et dờb ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cỗḅì    Aujourd'hui à 8:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Cỗḅì
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: