L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Wrottmede

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Wrottmede    Sam 3 Aoû 2013 - 0:28

Pour la première fois sur ce forum, je vais vous présenter une langue provenant de MON univers, et non pas d'une commande passée par un écrivain ou par un créateur de ludiciels.
Ma méthode de travail est la même pour mes langues persos et mes commandes, mais avec ces dernières, comme je ne suis pas avec ma propre diégèse, je suis parfois coincé en créant le vocabulaire (Y a-t-il des oiseaux sur la planète Greedia ? Les Elfes parlent-ils assez souvent avec les Dieux pour faire des emprunts lexicaux ?).


Wrottmede ("parole claire") est le nom de la langue des Purslyng ("hommes libres"). Ceux-ci occupent de façon ininterrompue depuis 800 ans le Jaddling ("terre libre"), large pays de moyennes montagnes et de collines bordant l'Océan Glacial. Leur culture est celle de pasteurs et de pêcheurs, vénérant les petits dieux de la terre et de l'eau (pinsym), défendant leur honneur (piwett) à l'épée. Pendant une large part de leur histoire, ils furent gouvernés par leurs clans (wyggse), chacun de son côté avec une guerre occasionnelle impliquant des coalitions plus larges ; en quelques occasions, une union de tous les hommes libres se constitua face à une menace extérieure (le plus souvent, un prince Coumeusse se prenant pour l'Empereur réincarné).
Mais voilà un siècle, l'union fut battue par le jeune empire sudiste de La Scène, lors de la honteuse bataille de Kellton, et ses seigneurs durent se soumettre à un régime de protectorat appelé covérat*. De nos jours, la majeure partie des barons de Jaddling collaborent activement à l'administration de leur territoire sous la houlette de l'Empire ; seuls se considèrent toujours en résistance les chefs de l'Ouest, refoulés dans les montagnes, qui renomment le pays  "Jaddedrokken", le Pays Prisonnier.

Jusqu'à la conquête, le Wrottmede était rarement écrit ; l'on gravait des runes sur les écorces à des fins de comptabilité. Par la suite, l'alphabet fasque en provenance de La Scène fut adapté à la langue, et dès lors se constitua une littérature formée principalement des vieux poèmes épiques de la tradition orale.

Il existe un certain nombre de dialectes, généralement intercompréhensibles. Trois d'entre eux possèdent quelqu'importance en dehors de leurs aires de locution :
-l'Argoctalikk, dialecte de la "capitale", qui est la principale source des emprunts de et vers le décrume.
-le Sormikk, dialecte du nord, a joué un grand rôle dans la composition des chants épiques, et est langue de l'élite dans les baronnies rebelles de l'Ouest.
-l'Agtremmikk, dialecte central, fort de ses 2 millions de locuteurs, se trouve de plus être parlé à Ertingale, la ville la plus riche de Jaddling.

C'est principalement ce dernier que je présenterai ici, pour ce que l'action de la nouvelle que j'écris se déroule à Ertingale.

En attendant un second message traitant de prononciation, quelque phrases pour vous mettre en appétit... et lancer les questions^^

Hucte ere att ongorahande wiggnem jegge
[ˈhut‿ʃtə ˈɛɾə ɑtː ˌɔŋgɔˈɾɑhɑndə ˈwignəm ˈd‿ʒɛgə]
entendre-PRESENT.1PS 1PS que SUBLATIF-hors_de_soi-hurler-PRESENT.3PS fils-REGIME homme
"J'entends l'homme se déchaîner sur son fils"

Sobes crolnisu kohel clankel eder
[ˈsɔβəs ˈt‿ʃɾɔlnisu ˈkɔhl̩ ˈt‿ʃlɑŋkləl ˈɛzɾ̩]
avoir-PASSE.1PX autour-balader-PARTICIPE_PERFECTIF rivière-REGIME grand-REGIME 1PX
"Nous nous promenâmes le long de la grande rivière"

Be ling e lukbossu gyns att
[be ˈliŋ e lugˈbosːu ˈgyns ɑtː]
1PS.COPULE libre et vers_soi-voir-PARTICIPE_PERFECTIF 3PP que
"Je suis libre et ils le savent"



*ce mot décrume [langue de La Scène] provient du mot latin gubernatum

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir


Dernière édition par Mardikhouran le Dim 22 Sep 2013 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Sam 3 Aoû 2013 - 16:11

Prononciation

Voici la table des phonèmes. En gras, la représentation orthographique (si elle diffère du caractère API).

Consonnes

bilabialalvéolairepalatalvélaireglottal
occlusive sourde/p//t//k/
occlusive sonore/b//d//g/
fricative/s//h/
affriquée sourde/t‿ʃ/

c
affriquée sonore/d‿ʒ/

j
nasale/m//n//ŋ/

n(g,k) ; ng# ; nk#
battue/ɾ/

r
latérale/l/
glide/w/
Voyelles

 
Antérieures non-arrondiesAntérieures arrondiesCentralePostérieures non-arrondiesPostérieures arrondies
Fermée/i//y//u/
Moyenne/e//œ/
ø
/ə/
e
/o/
Ouverte/α/
a
Remarques sur le < e> orthographique

-il se prononce /ə/ à la fin des mots polysyllabiques, suivi ou non d'une consonne
møges ere /ˈmœɣəs ˈɛrə/ "je jetais", mais piwett /ˈpiwɛt:/ "honneur"
-si la consonne est une de /r l m n w/, le groupe se prononce comme une consonne syllabique
gypel /ˈgypl̩/"deux", garew /ˈgɑɾu/ "bestial"
-surmonté d'un tréma, il se prononce toujours /e/
mittë /ˈmit:e/ "car, parce que"
-certains préfixes sont inaccentués
behamt /bəˈhɑmt/ "poète, aède"
-toute ces règles s'appliquent aussi à la limite de deux morphèmes
jeggegale /ˈd‿ʒɛgəˌγɑlə/ "homme+fou>prophète"
-en fait, son statut est un calque direct du comportement du < e> allemand Wink 

A suivre : phonotactique, allophones, accentuation

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Jeu 15 Aoû 2013 - 13:07

Phonotactique

Les initiales d'une syllabe wrottmede peuvent être les suivantes :
-Rien (ar)
-une Consonne -exceptée /ŋ/ (bohen)
-une Consonne -exceptés /s l r m n ŋ/- suivie de /r/, /l/ ou /w/ (kling)

Son noyau peut être :
-une voyelle
-une des sonantes syllabiques /l r m n ŋ/

En coda sont autorisées les combinaisons suivantes :
-Rien
-une Consonne (tys)
-une Nasale suivie d'une Consonne (behamt)
-un de /l r s w/ suivi d'une Consonne (purs, dost)
-une Consonne géminée (wigg)

Allophonie

Voyelles

En syllabe fermée, les voyelles /e i o u ø y/ peuvent se réaliser [ɛ ɪ ɔ ʊ œ ʏ].
C'est également leur réalisation courante en finale dans les mots plurisyllabiques (garew ['gɑɾʊ]

Consonnes

*/b d d‿ʒ g/ se réalisent [β z ʒ ɣ] après voyelle et en fin de mot
--si elles sont suivies par une consonne sourde (comme dans megsu "pris") les fricatives se dévoisent en [ɸ s ʃ x] (['mɛxsʊ])
*/h/ suivi d'une consonne sonore disparaît en allongeant la voyelle précédente (nahbat ['nɑ:bɑt] "putrescible"
*les consonnes géminées ont une durée plus longue que la simple correspondante (poll [pɔl:] "eau")
--en finale, les occlusives sourdes se prononcent simples (hartikk ['hɑ‿əʈɪk] "principal"
--les occlusives sonores géminées ont en toute position les valeurs (wigg [wɪg] "fils)
*les groupes "r+Consonne" voient le /r/ se réduire à [ə] et former une diphtongue avec la voyelle précédente ; si la consonne est une alvéolaire /t d s n l/, elle devient rétroflexe [ʈ ɖ ʂ ɭ ɳ] (purs [pʊ‿əʂ] "homme").
--sauf r+r qui est une géminée.
--dans /r+h/, le /h/ ne se prononce pas.
*occlusives et fricatives agréent en voisement avec la consonne qui les suit.

Accentuation

La première règle de l'accentuation en wrottmede, à partir de laquelle s'élaborent toutes les autres, est la suivante :
1. c'est la première syllabe qui prend l'accent

Un certain nombre de règles supplémentaires prennent effet lors de diverses opérations morphologiques :
2.un accent secondaire est porté sur la racine d'un verbe préverbé, s'il est séparé de l'accent principal par au moins une syllabe atone
progomeg- [ˈproɣoˌmɛɣ] "jeter sur"
3.certains préfixes sont inaccentués
behamt [bəˈhɑmt] "aède" sur ham- "chanter"[/b]

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Vilko
Modérateur


Messages : 2506
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Wrottmede    Jeu 15 Aoû 2013 - 17:58

L'alphabet fasque a-t-il été amené par l'Empire, ou du fait de la domination impériale sur la plus grande partie du pays ? Les rebelles des montagnes ont-ils aussi adopté cet alphabet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Jeu 15 Aoû 2013 - 20:09

Vilko a écrit:
L'alphabet fasque a-t-il été amené par l'Empire, ou du fait de la domination impériale sur la plus grande partie du pays ? Les rebelles des montagnes ont-ils aussi adopté cet alphabet ?
Il me semble que les premières tentatives pour écrire le Wrottmede dans l'alphabet fasque suivent de peu l'arrivée régulière de marchands décrumes (sujets du Dacrum, l'ancêtre direct de La Scène) en Jaddling. A la base, seules les guérisseuses l'utilisaient, pour porter de (nombreuses) annotations aux traités médicaux qu'elles achetaient auprès des étrangers. Les autres classes sociales déconsidéraient cette écriture, l'associant à l'ennemi Coumeusse qui l'avait adopté avant eux. Barons et marchands gardèrent leurs runes.
Bien entendu, après l'intégration de la région dans l'Empire, un grand nombre de jeunes nobles enthousiastes, pour se rapprocher de l'élite de La Scène, importèrent entre autres biens culturels le fasque. L'administration n'utilise actuellement que cet alphabet.
Les marchands continuèrent à utiliser les runes un temps, plus pratiques à écrire lorsqu'on n'avait pas de papier sous la main ; ce dernier devint cependant de plus en plus commun à mesure que s'accroissèrent les échanges commerciaux, et de nos jours, même un colporteur de Nabel peut vous vendre quelques feuilles épaisses et jaunies.

Le monopole féminin sur la médecine, basé sur des traditions ancestrales, n'est pas en danger ; les hommes du cru refusent encore de s'adonner à l'art de la guérison, même par imitation des Décrumes. Les manuels de médecine ne sont donc généralement pas traduits, ce qui a conduit à l'étrange situation où plus de femmes que d'hommes savent lire le décrume, dans une société autrement patriarcale.

Concernant les barons de l'Ouest... pendant les soixante premières années de la rébellion, tout ce qui provenait du pays des høll était banni. La génération actuelle, cependant, comprit qu'ils avaient plutôt intérêt à être rationnels s'ils voulaient un jour reprendre l'entièreté de leur terre aux traîtres et à leurs alliés technologiquement supérieurs ; les nouvelles imprimeries d'Ertinsogg et d'Antikohdëp se spécialisèrent dans la copie d'ouvrages décrumes. Lentement mais sûrement, l'usage des runes diminue dans ce pays dont l'une des devises est "loggwedlen himdurtem"*.

*"nous surveillons la tradition"

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Dim 20 Oct 2013 - 16:20

Il n'y a pas de raison que Janko soit le seul à avoir vu cela ; voici le système numérique du Wrottmede (dialecte Agtremmik) !
Ses caractéristiques les plus saillantes sont : une base 8, la présence d'une série synthétique de contre-ordinaux (dernier, avant-dernier, etc).
Les formes irrégulières (et celle qui ne le sont qu'en apparence) sont soulignées. Les cases marquées d'un dièse dénotent des formes non-utilisées.


cardinalordinalcontre-ordinaldistributif*
0kars
###
1mud
sorkel
prent
trake
2gypel
jomew
giplarden
jomule
3drang
drangis
drangarden
drangule
4sall
sallis
sallarden
sallule
5neger
negris
negrarden
negrule
6buse
busis
busarden
busule
7berc
bercis
bercarden
bercule
8cukk
cukkis
cukkarden
cukkule
9muttokk
muttokkis
muttokarden
mud cukkule
10gilkokk
gilkokkis
gilkokkarden
gypel cukkule
11drankokkdrankokkisdrankokkardendrang cukkule
12salkokksalkokkissalkokkardensall cukkule
13nerkokknerkokkisnerkokkardenneger cukkule
14buskokkbuskokkisbuskokkardenbuse cukkule
15bekkokkbekkokkisbekkokkardenberc cukkule
16klamklamisklamardenklamule
17klam e mudklam e sorkel#mud klamule
18klam e gypelklam e jomew#gypel klamule
24syddersiddris#siddrule
32gilklamgilklamis#gilklamule
40gilklomedgilklandis#gilklondule
48dranklamdranklamis#dranklamule
56dranklomeddranklandis#dranklandule
64satemsatmissatmarden**satmule
*pour ceux qui n'ont pas fait de latin, le distributif exprime les notions de "un par un", "chacun (en amène) quatre"
**dont la traduction est plutôt "le premier, de justesse !"

Ordinaux et contre-ordinaux en tant qu'adjectifs, varient en nombre avec leur complémenté. Voici comment on les met au pluriel :
-la terminaison -is des ordinaux devient -ys 
-la terminaison -arden des contre-ordinaux devient -ardne
-les irréguliers sorkel, jomew, prent deviennent sorkle, jomew, prønt.


Le pluriel dans le prochain message ! C'est que, vu sa systématisation complexe, il demande que je lui crée des tableaux, et ce genre de travail m'a toujours été odieux (ForumActif, je hais ton éditeur de tableaux !).

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4953
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Wrottmede    Lun 21 Oct 2013 - 12:32

De quand date cette langue ? Puis-je commencer une ébauche de présentation sur Idéopédia ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Lun 21 Oct 2013 - 23:36

D'après l'odeur et l'apparence des feuilles contenant les premières ébauches, je dirais la rentrée universitaire 2012 (année faste pour ma production s'il en fut !).
Concernant l'article Idéopédia, pourquoi pas, il faudra par la suite que je me bouge pour remplir tout ça (j'ai à peine ébauché le Greedien...)
Peut m'importe la forme du préfixe.
Merci ! Je suis à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4953
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Wrottmede    Mar 22 Oct 2013 - 18:11

Voilà je viens de commencer l'ébauche d'article sur Idéopédia et j'ai référencé le Wrottmede dans la liste chronologique des idéolangues.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Mer 23 Oct 2013 - 19:39

Merci beaucoup ! Pour l'instant, tout animé du feu de la jeunesse, j'ai réussi à aller au bout de la partie phonétique. Puissé-je entamer un jour la syntaxe !
Comment dois-je m'arranger pour le préfixe ? J'ai pris WRT.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4953
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Wrottmede    Ven 25 Oct 2013 - 17:55

Mardikhouran a écrit:
Comment dois-je m'arranger pour le préfixe ? J'ai pris WRT.
Je viens de te le créer. Wink 

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Wrottmede    Dim 19 Jan 2014 - 16:12

La morphologie nominale

Le nom wrottmedik se décline pour le nombre (singulier et pluriel), pour le cas (direct, régime et vocatif), et pour la possession.

Nombre :

Le pluriel, dans l'ancien état de la langue, se formait simplement en ajoutant un -u à la fin du mot (remplaçant la voyelle finale s'il y avait lieu). Cette voyelle a aujourd'hui disparu, non sans laisser sa trace : en effet, les voyelles non-arrondies présentes dans le radical se sont vu rajouter une labialisation qui a modifié la voyelle (u-umlaut). Les noms dont la voyelle radicale était déjà arrondie se voit eux adjoindre un -e atone (venu de dialectes ou le -u ne s'est pas amuï).
singulierplurieltraduction
arårville
jeggejøgghomme
ertinertynforteresse
bordborderoi
sunksunkemontagne
Note : l'amuïssement du -e atone au pluriel de jegge est régulier.

Un autre cas particulier est celui des noms se terminant anciennement en -u au singulier. Le suffixe de pluriel était alors -du, devenu régulièrement -d. Ce qui nous donne ce tableau :
singulierplurieltraduction
tystysedhache
Enfin, impossible de ne pas mentionner le cas des noms dont la voyelle radicale était une diphtongue dans l'ancien temps. Les correspondances ne sont pas toujours les mêmes, je les listerai de façon plus théorique :
ancien singulierancien plurielnouveau singuliernouveau pluriel
aiåiee
auåuou
eiøiiy
euøuuø
oioiee
ououuu
Les noms dont la voyelle radicale reste la même du singulier au pluriel se voit régulièrement adjoindre un -e

Cas

Le cas direct n'a aucune désinence, il s'agit de la base nue du nom. Le cas régime est formé par l'adjonction d'un suffixe spécifique au genre du nom. Il en existe six :
prestigieux-t
puissant-
solide-s
terrestre-m
abstrait-g
aquatique-l
Un e atone épenthétique se place si besoin est entre la désinence et le radical. Ce qui apporte une confusion entre le singulier et le pluriel des régimes des noms se pluralisant en -e. Puisse le tout-puissant contexte les distinguer (ainsi que le régime et le direct du genre puissant).

Le vocatif se forme pour presque tous les genres en préfixant la première voyelle tonique du mot, séparé du nom dans l'orthographe par une apostrophe (signalant que la consonne suivante se prononce comme en position initiale et et non comme à l'intervocalique).
o'dost ! "hey l'ami !" ([ɔˈdɔst] et non pas *[ɔˈzɔst])
a'behamt ! "aède !" (le préfixe be- n'est jamais tonique)
Si le nom commence par une voyelle, l'orthographe ne change pas mais la voyelle est allongée.
å'år ! "ô villes !" ([ɔːr])
Pour les noms du genre prestigieux, un l- est préfixé en plus.
lo'bord ! "ô roi !"
Les noms du genre puissant préfixe carrément leur syllabe initiale.
an'ancikk ! "ô esprit du feu !"

-Quelques mots sur l'attribution des genres. Tous les noms désignant des puissances spirituelles et/ou taboues (prédateurs, catastrophes naturelles) sont du genre puissant. Les noms de dirigeants, chefs et professions respectées (ainsi que de certaines armes nobles) sont du genre prestigieux. Pour le reste, on ne peut parler que de tendances. Les abstractions sont... abstraites. Les noms du genre solide sont souvent inanimés ou construit par l'homme, les terrestres désignent souvent des choses terrestres et des humains, les noms du genre aquatiques désignent pour la plupart des choses, plantes et animaux aquatiques.
Mais il existe de très nombreuses entorses à ces règles : gøtt "cours d'eau" et himdort "tradition" sont terrestres, poll "eau" est abstrait, etc.

Possession

Les pronoms possessifs sont suffixés au nom déjà fléchi, selon le tableau suivant :
1ps ("moi")-l
2ps ("toi")-pe
3ps connue ("lui, elle")-c
3ps inconnue ("on")-c
1pp exclusive ("nous sans toi")-der
1pp inclusive ("toi et moi/nous")-red
2pp ("vous")-per
3pp (eux, elles")-ce
Un e épenthétique vient s'insérer si besoin est avant la désinence.
Le suffixe de troisième personne du pluriel provoque un u-umlaut de la voyelle précédente. Ainsi, årce peut signifier "leur ville" ou "leurs villes".

Prochain post : les pronoms.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wrottmede    Aujourd'hui à 16:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Wrottmede
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: