L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aldýtsk (Almén Dýtsk)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 14:53

PatrikGC a écrit:
Et er gut, zont vrom dit mani te mak en aksent op de letern ?
C'est bien, mais pourquoi cette manie de mettre un accent sur les lettres ?
C'est une langue germanique de ta fabrication? Razz 

Les accents sur les lettres induisent un son différent :
a = a
á = A: voire O:
e = E ou @
é = e:, i: et certaines variantes
i = i
í = Ei
o = O
ó = u:
u = U
ú = @u
y = @i
EDIT: changement pour le u court et suppression du ý.

J'avoue que le choix des voyelles est un peu arbitraire, mais j'essaie de retrouver une sorte d'uniformité entre les langues germaniques pour que lorsqu'on rencontre une voyelle, on sache plus ou moins quel est son équivalent dans une langue germanique.
Á est par exemple souvent un á en islandais, un aa en néerlandais, un å en danois/suédois/norvégien, au ah/o allemand...
Í correspond souvent au í islandais, au ij néerlandais, au i danois/suédois/norvégien, au i(e) anglais, au ei allemand...
En fait, c'est un peu comme un diasystème.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 28 Oct 2013 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 15:10

Ces accents et surtout leur phonétique associée, ce n'est pas se compliquer la vie ?

J'ai fait une sorte de mélange, en m'inspirant de ce que tu avais déjà écrit.
Sinon selon ma propre sauce, j'aurais plutôt écrit :
Avant : Et er gut, zont vrom dit mani te mak en aksent op de letern ?
Après : Yt seej gut, zont wrom dit mani ty maak yn aksent op dy letrn ?

Y : e muet / son indistinct
Doublement de la voyelle racine pour les verbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 16:54

Je me suis inspiré d'une orthographe alternative de l'anglais et également de l'orthographe islandaise qui distingue des voyelles longues et courtes. Certaines de ces voyelles sont en fait des diphtongues (á n'est pas a: mais au). De même, en anglais, le ee est un i:, le oo est un u:, etc.

Orthographe alternative aux accents:
á = aa (át > aat)
é = ee (én > een)
ó = oo (tvó > tvoo)

í = ei (nín > nein)
ú = au (hús > haus)
ý = oi (týtsk > toitsk)

Mais personnellement, j'aime beaucoup les accents aigus.

Quant aux sons associés, je ne vois pas ce qu'ils ont de compliqué.

@Ziecken: je me suis fondé sur des mots trouvés en anglais, islandais, suédois, norvégien, danois, allemand, néerlandais et luxembourgeois pour l'instant. J'avoue que pour "net", je l'ai repris directement du luxembourgeois, qui a sans doute des choses en commun avec l'alsacien (mais aussi parce que: niet, nicht, not et inte) - je peux aussi en faire "nét" ou "nit".
En remplacement de "du er", j'hésite à mettre "du bes" (qui ressemble à "dü bésch"), mais je crois que je vais garder une forme unique pour le présent, c'est plus simple.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 19:29

Ce système avec accents, moi je le trouve ingénieux pour une langue-pont qui veut regrouper des mots qui se prononcent ou s'écrivent différemment.
Ça me fait penser à l'esperanto avec des mots comme "ĝardeno" : à l'écrit ça ressemble à "garden", et à l'oral ça ressemble à "jardin"

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 19:36

Djino a écrit:
Ce système avec accents, moi je le trouve ingénieux pour une langue-pont qui veut regrouper des mots qui se prononcent ou s'écrivent différemment.
Ça me fait penser à l'esperanto avec des mots comme "ĝardeno" : à l'écrit ça ressemble à "garden", et à l'oral ça ressemble à "jardin"
Et, comme en espéranto, on propose d'emblée une écriture alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 15 Oct 2013 - 22:34

Nemszev a écrit:
Orthographe alternative aux accents:
á = aa (át > aat)
é = ee (én > een)
ó = oo (tvó > tvoo)

í = ei (nín > nein)
ú = au (hús > haus)
ý = oi (týtsk > toitsk)
C'était pour la lisibilité et la logique.

Je prends pour exemple le í qui se prononce "ej" ou "aj".
Déjà que cette lettre représente 2 sons différents ; de plus, l'accent souvent allonge la voyelle (a e o), donc par pure logique, on s'attendrait ici à un i long.

Je sais que l'islandais est un grand spécialiste de l'accent qui change bcp la prononciation, mais tout dépend de ce qu'on veut faire de cette nouvelle langue : une langue-pont servant de langue zonale, ou une langue expérimentale et personnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mer 16 Oct 2013 - 2:14

L'autre idée serait de prononcer comme on écrit. On aurait alors:
á = a:
é = e:
í = i:
ó = o:
ú = u:
ý = y:

Mais le but de ma langue est d'être un juste milieu (comme pour le romançal) et donc on privilégie une prononciation "koinè" à une prononciation simplifiée (tout comme pour la grammaire).

- Le son de "í" est peut-être /ɪj/ en "koinè" (juste milieu entre les prononciations possibles).
- Pour ú /əu/, c'est parce que c'est le stade intermédiaire entre /u:/ et /au/ reconnu par les linguistes dans le "Great Vowel Shift" de certaines langues germaniques. C'est une prononciation "koinè" (donc pas vraiment rencontrée, sauf peut-être en anglais d'Écosse).
- Pour ó /u:/, c'est une prononciation rencontrée en anglais (oo), langues scandinaves (ex. god = /gu:/), néerlandais (oe)... L'accent sert surtout à le différencier d'un "o" court non-altéré.
- Pour é /e:/ voire /i:/, c'est une prononciation rencontrée dans toutes les langues germaniques (ee, eh, e, é...) et j'ai choisi une manière simple de transcrire ce son.
- Pour le reste, je ne suis pas encore sûr, mais j'arrive souvent au même son en faisant une "moyenne" de ceux rencontré dans un mot traduit dans différentes langues.

Notez que pour créer la "moyenne" du mot, je ne me fonde que sur la prononciation et non la graphie (parfois éloignée de la prononciation). Il m'arrive de recourir à l'étymologie, simplement pour éviter de mélanger des mots de racines différentes (par exemple le "ekki" ou "ikke" n'a rien à voir avec le "niet", "nicht", "not"...).

Prate du aldytsk? /'prat@ du 'ald@its(k)/ = Parles-tu pan-germanique ?
Sprák /sprA:k/ = langue
Já /jA:/ = oui
Néi /ne:i/ = non
Vad /vad/ = quoi ?
Vem /vEm/ = qui ?
Hú /h@u/ = comment ?
Vár /vA:r/ = où ?
Van /van/ = quand ?
Tank /taNk/ = merci
Hú áld er du? /h@u A:ld Er du/ = Quel âge as-tu ?
Í er tén jár (áld) /Ei Er te:n jA:r A:ld/ = J'ai 10 ans.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 28 Oct 2013 - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 14:11

J'essaie de trouver des équivalences entre les différentes langues germaniques (dans l'ordre: langues scandinaves - islandais - allemand - luxembourgeois - néerlandais - anglais) :
lide = líða = leiden = leiden = lijden = ? (souffrir)
leda = leiða = leiten = leeden = leiden = lead (mener)
resa/rejse/reise = ? = reisen = reesen = reizen = ? (voyager)
? = ? = scheiden = scheeden = scheiden = shed (séparer)
beredd/rede/? = ? = bereit = bereet = bereid = ready (prêt)
tid = Zeit = Zäit = tijd = tide (temps)
visa/e = hinweisen = uweisen = wijzen = ? (indiquer)
bli(ve)/? = bleiben = bleiwen = blijven = belive (rester)


J'ai donc standardisé tout ça :
Líde = souffrir
Léde = mener
Rése = voyager
Skéde = séparer
Beréd = prêt
Tíd = temps
Víse = indiquer
Blíve = rester

Je me demande si je ne remplacerais pas l'absence d'accent aigu par une double consonne.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 28 Oct 2013 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 14:17

Nemszev a écrit:
Je me demande si je ne remplacerais pas l'absence d'accent aigu par une double consonne.
Ça dépend comment tu "vois" les choses...

Prévois-tu des "sons longs" ?

Sinon, j'ai trouvé un faux-ami entre l'allemand et l'aneuvien :

leiden (souffrir) ≠ làjden (aimer).

Même prononciation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 14:37

Anoev a écrit:
Sinon, j'ai trouvé un faux-ami entre l'allemand et l'aneuvien :

leiden (souffrir) ≠ làjden (aimer).

Même prononciation.
Aimer c'est souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 15:08

Vilko a écrit:
Aimer c'est souffrir...
Dans ce cas, la traduction se rapprocherait davantage de klim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 15:11

Comme l'a remarqué Silvano, les accents alourdissent un peu la lecture, ce qui est vrai.
Je pense les supprimer quand il y a une consonne intervocalique unique (ex. lide = souffir, mais áld = vieux).

Si vous vous interrogez sur mon Y, je peux vous montrer quelques exemples de ce à quoi il correspond (il n'est pas très courant) :
tyda/e - þýða - (be)deuten - (be)deiten - duiden - ? (signifier)
lyd - lýður - leuten - Leit - luiden - lede (gens)
tysk - Þýska - Deutsch - Däitsch - Duits - Dutch (allemand, germain)

Standardisé :
Dyde = signifier (pour un mot)
Lyd = gens
Dytsk = allemand, germain

EDIT: L'accent sur le ý n'est pas très utile pour l'instant parce que je n'ai pas d'exemple de "y" bref... Je l'ai donc l'enlevé...

Je change également le nom de la langue en Aldytsk, ou en plus long: Almén Dytsk (germanique général).

Autre chose, la formation du participe passé ne fait pas usage de ge- comme en allemand, néerlandais et luxembourgeois. Les langues scandinaves ne l'utilisent pas, de même que l'anglais, qui forme un parfait intermédiaire entre les deux groupes.

Hín er/hat gángen = il est allé (le Nord utilise hat et le Sud er dans cette construction)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 28 Oct 2013 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 16:32

Nemszev a écrit:
Comme l'a remarqué Silvano, les accents alourdissent un peu la lecture, ce qui est vrai.
Ne serait-ce pas plutôt Patrik qui a dit cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 17:50

Oui pardon, tu as sans doute dit quelque chose après lui et j'ai mélangé les deux...

Après réflexion, j'ajouterai un digraphe : ou.
On le prononce öü (/9y/ en x-sampa). J'ai piqué le digraphe au luxembourgeois après avoir hésité avec "ö".

Comparez:
- droum (rêve) = droom, Traum, dream, dram, draumur (le AU se prononce @U), drøm, dröm.
- stroum (courant) = stroom, Strom, stroum (le OU se prononce @U), strøm, ström, straum...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mar 26 Nov 2013 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 18:07

Personnellement, je n'ai rien contre les diacritiques, pourvu qu'ils aient un sens et qu'il existe une manière de s'en passer, si besoin est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Lun 28 Oct 2013 - 20:43

...


Dernière édition par od² le Sam 11 Jan 2014 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 29 Oct 2013 - 2:55

C'est amusant, j'ai trouvé un dictionnaire frison en ligne. Le frison ressemble à un intermédiaire entre l'anglais, les langues scandinaves et le néerlandais. Il est la langue germanique la plus proche de l'anglais, ou du moins de l'anglo-saxon, car ses locuteurs viennent du même territoire (ex. courant et rêve se disent stream et dream dans les deux langues).

Il est intéressant de constater que mes mots standardisés sont souvent proches du frison.
dytsk = dútsk
áld = ald
tank = tank
prate = prate
skéde = skiede
léde = liede
tíd = tiid
blíve = bliuwe

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Dim 3 Nov 2013 - 5:00

J'ai pris une liste de mots allemands et yiddish avec certaines variations de voyelles et je suis allé chercher leur équivalent dans les autres langues germaniques. Ensuite, j'ai "standardisé" leur prononciation et voici ce que ça donne, en vrac :
faire, concevoir: make (mak@)
père: fáder (fA:d@r)
dire: sege (sEg@ ou sE@)
humain, personne: mensk (mEnsk)
âne: ésel (e:s@l)
haut: hou (h2u ou hOu) [on pourrait ajouter un H prononcé [x] à la fin, mais ça complique un peu la langue]
beau: skén (ske:n) ou skoun (sk2un / skOun) [les scores sont un peu fifty-fifty)
cinq: fimf (fimf)
vert: grén (gre:n) [je pourrais aussi l'écrire grin, mais le i est long]
viande, porc: flésk (fle:sk)
aussi: ok (Ok)
courir, sauter: loupe (l2up@ ou lOup@)
pont: brug (brUg)

Quelques préfixes:
af- /af/: idée de perte de contact
út- /@ut/: idée de sortie
vek- /vEk/: idée d'éloignement, de départ
op- /Op/: idée de sens vers le haut et de complétude

afgá = s'éloigner
útgá = sortir
vekgá = partir
opgá = monter

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 16 Nov 2013 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Dim 3 Nov 2013 - 10:47

Ça part déjà pas mal. Au cas où ça ne marcherait pas comme LAI, on peut toujours l'utiliser comme langue artistique d'une diégèse, j'sais pas, moi : un État qui serait situé entre l'Allemagne et la Pologne (d'est en ouest) et entre la Baltique (et au delà : la Scandinavie) et la Tchéquie (du nord au sud). Resterait plus qu'à trouver un nom à ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mar 26 Nov 2013 - 23:58

La conjugaison du verbe "singe" (chanter):
ík singe
du singst
hí singt
ví singe
ir singe
sí singe

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mer 27 Nov 2013 - 0:53

Le "e" final au pluriel me fait penser au francique rhénan, qui a exactement la même conjugaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Mer 27 Nov 2013 - 1:29

Oui, c'est tout à fait possible. En luxembourgeois, on a -en, -s, -t, -en, -t, -en, il me semble. Et le "n" final n'est que rarement prononcé, donc la seule chose qui diffère, c'est la 2e personne du pluriel (mais dans les langues germaniques, c'est le bordel pour cette personne-là).

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Ven 13 Déc 2013 - 17:42

Pour le futur, on utilise soit la forme au présent (et le contexte donne le sens de futur), soit l'auxiliaire "skule", qui donne une idée de destin déterminé ou d'obligation.

eg skal singe
du skalst singe
hí skal singe
ví skule singe
ir skule singe
sí skule singe

On peut aussi utiliser l'auxiliaire "vile" (vouloir) qui implique un désir de faire quelque chose dans le futur.

eg vil singe
du vilst singe
hí vil singe
ví vile singe
ir vile singe
sí vile singe

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mar 17 Déc 2013 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11679
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Ven 13 Déc 2013 - 17:45

Nemszev a écrit:
Pour le futur, on utilise soit la forme au présent (et le contexte donne le sens de futur), soit l'auxiliaire "skule", qui donne une idée de destin déterminé ou d'obligation.


On peut aussi utiliser l'auxiliaire "vile" (vouloir) qui implique un désir de faire quelque chose dans le futur.

Comme le shall et le will de l'anglais? À quoi correspondent-ils dans les langues cousines?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Ven 13 Déc 2013 - 18:18

Silvano a écrit:
À quoi correspondent-ils dans les langues cousines?
Willen en Néerlandais et wollen en Allemand. Ils sont donc très proche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aldýtsk (Almén Dýtsk)   Aujourd'hui à 1:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Aldýtsk (Almén Dýtsk)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aldýtsk (Almén Dýtsk)
» Rapprochement Lune - Aldébaran - Vénus
» Liste des cabinets de diéte du forum
» Un marqueur pour les cellules souches
» Entité inspiratrice pour les arts, muse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: