L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Akeran kiros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 2:01

Description

L’Akeran, un pays situé sur une île du nom de Akeros, dans la mer d’Égée, entre la Grèce et la Turquie. On appelle souvent l’île « Akeran illa » sois, l’île des Akerans.

L’Akeran ancien

La capitale du pays est Antarem. La langue officielle est l'Itras, une langue tirant sur le latin, le grec, le turc et un peu d’Abenian, une langue autochtone parlée par les Abenis, qui occupaient l’île avant que les Mycéniens viennent conquérir (en l’an 1659 av. J.C). Après quelques années, on voyais déjà des métissages…
Un siècle se passa.

Ce matin là, tout était normal, les jeunes courraient pour rejoindre l’école, les femmes parcouraient les ruelles étroites d’Ataran, le quartier du marché, pour trouver les meilleurs fruits et légumes en ville. Les hommes, eux, se rendaient tous au travail. À midi, un chant s’élevait de la tour du « Dosios » (Lieu de culte des Aremiens.). Dans la ville d’Antarem, il y avait quatre Dosios. Un au centre-ville, un dans le quartier d’Ataran, un autre à Madros, et finallement, le plus grand et le plus prestigieux, au Mandran, le quartier riche d’Antarem

C’est alors que tout le monde qui était présent sur la place centrale d’Ataran se rendit dans la place sainte. Aux portes, à l’autre bout de la ville, s’élevait un murmure de frayeur. De toutes les portes, on entendait des bruits sourds…Des cognements… Soudainement, une porte céda et laissa entrer des hommes remplis d’épées et d’armes. Un cri de panique retenti… Une femme venait de se faire transpercer. Ainsi de suite… Des centaines et des centaines de personnes venaient de se faire tuer…Devant les yeux du roi Atamon II. Les armées ont cédées, après deux jours de combat.

Des quartiers Mandran, Otos, Midos, Vates, Itresium et Barbakum, ne restait plus rien… Des centaines et des centaines de cadavres trucidés gisaient par terre. Sans parler des maisons et commerces qui flambaient sous un épais brasier… De 1 million d’habitants, ne restait plus que 200 000 . Le roi avait envoyé sa femme et ses enfants se réfugier dans les conduits sous-terrains de la ville.

Atamon II avait vu ses adversaires, des Smyrniotes (Habitants de Smyrne (Izmir), en Turquie actuelle). Il ne savait pas ce qu’ils voulaient, ni ce qu’ils faisaient sur ses terres. Personne ne s’était préparé à ça. Son armée combattait toujours, mais diminuait de plus en plus. Ces hommes étaient des milliers !

Le majestueux château était situé en flanc de montagne, d’où on voyait une vue magnifique de la ville et de la Mer. Maintenant, on ne voyait plus que le ciel, d’un noir d’encre, et un gros brasier s’étirant du port jusqu'au quartier riche.

Soudain, le roi entendit un bruit sourd résonner. Il se tourna vers ses conseillers, ils étaient terrifiés. On entendit alors des pas monter les escaliers. Puis la voix rauque d’un homme. Ce certain homme ouvra brusquement la porte. C’était le chef des Smyrniotes…

Quelques heures plus tard, des millions et des millions d’hommes armés affluèrent dans la ville. C’était des hommes comme nous. Enfin ils venaient nous aider ! Des hommes venant d’Aelis, d’Ades, d’Aros et d’Adran courraient avec leur épées dans la gigantesque ville. Ils tuaient tous les Smyrniotes qu’ils rencontraient, sauf les femmes. Quand ils entrèrent dans le château, ils délivrèrent le roi en tuant le roi adverse et ses hommes. Depuis, plus jamais les Smyrniotes ne tentèrent d’attaquer Antarem et tout le pays d’Akeran. Biensûr, aujourd’hui, plusieurs Smyrniotes (Ou Turcs, puisque nous parlons du présent) vivent dans le pays, et plusieurs autres ethnies aussi.

La langue.

Plus tard, la ville fut reconstruite, en donnant naissance à des « Greco-smyrmes-abenis ». On leur donna alors le nom d’Akerans. Tous les habitants étaient sois autochtones, grecs ou akerans. Avec le temps, la langue parlée sur l’île était le grec ancien, avec plusieurs mots venant de l’abenian, mais avec l’invasion Ottomanne, les femmes restantes ont dut apprendre le Grec, mais peu importe, elles avaient tous un accent qui peu à peu modifia le vocabulaire de tout le monde. Donc, la langue grecque se changea peu à peu pour devenir l’Itras ancien (Entin Itras)
.

L’Akeran du XXIè siècle

Aujourd’hui, on vois encore des vestiges du passé, comme les grandes portes, maintenant, la ville s’étends au-delà de celles-ci. On les a gardés seulement pour leur beauté et pour la Société d’histoire internationale d’Antarem.

Aujourd’hui, Antarem acceuille L’ « Antarem atamundia universitae » (L’Université Internationale d’Antarem) et une quarentaine d’écoles Primaires et secondaires.

Réseaux routiers

L’île est traversée de part en part par l’ « Viktoriom autoroutia » (L’Autoroute des Vainqueurs)
On retrouve aussi l’ « Atamon II autoroutia » qui traverse Antarem et quelques autres banlieues.

C’est sur le « Metva bolvardia » qu’on retrouve les deux plus grands centre commerciaux de la ville, sois l’Atvam birda et le Elizabeth Place.
Sur l’Ades mani bolvardia, on retrouve la place du Vieux-Port, face à la Mer D’Égée, et plus loin on retrouvera la tour de l’horloge et finalement nous entrerons dans l’ancienne Ville, ou se trouvent tous les musées et les Dansia platsia, ou les Places des Danses. Dans ces places circulaires, on retrouve les Marchés de banlieues à tous les dimanches, tandis que les samedis, les places sont occupés par des hommes et des femmes dansant les danses traditionnelles Akeranes.


Fiche d’Antarem

Origine du nom : Atare banien fah (Sur la baie), en Abenian.
Banlieues : Midos, Vates , Pita Atinha, Ades, Pita Istanbulia, Abenian, Atem Vades, Berdum, Irdus, Vateres, Baria villa, Vitem villa, Uta villa, Basia villa, Taes fados et Anteriades.
Monts : Aderiades, Anteriades et Isdam.
Fondation de la ville : en l’an 1670 av J.C.
Fondateur: Αντώνιος Ροδοκανάκη (Andonios Rodocanachi)
Nombre d’habitants : 3 593 381 (2012)
IDH : 4è mondial (2013)
Langue officielle :  Itras
Ethnies présentes dans la ville : Akerans, Turcs, Abenis, Grecs,…
Maire de la ville : Atben Ideria (2000-    )
Région administrative : Ta batios athenos. (La capitale nationale)
Devise : Kosat terae, kosat vitae. (Notre terre, notre vie.)

La religion

Sades, Aelis, et Osades sont les trois pilliers de l'Aremis, la religion pratiquée par la plupart des habitants du pays. Sades est le roi des Dieux, il a le pouvoir sur tout. Sa femme, Aelis, elle, elle est la déesse de la chasse et de la guerre. Leur fils, Osades, est le dieux des océans. Osades viens de Osan, qui veux dire océan en Itras. Ensuite il y a les saints, sois ceux qui ont fait des miracles, en l’honneur des dieux. Prenons par exemple, Sina Mitel (ou Saint-Michel). On dis qu’il aurais rendu, une femme aveugle, en une femme ayant la vue. Il y a plein de miracles comme ceux-ci.
Biensûr, le Christianisme, l’Islam et le Panthéon grec sont présents dans le pays.

J’espère que mon récit vous à plu !


Dernière édition par Leaden le Jeu 17 Oct 2013 - 22:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 12:14

Leaden a écrit:
[...]les Abenis, qui occupaient l’île avant que les Grecs viennent conquérir (en l’an 1807 av. J.C). Après quelques années, on voyais déjà des métissages… On les appelait les Gremanis.
Deux siècles se passèrent. [...]
Atamon II avait vu ses adversaires, des Turcs.
Attention, la chronologie reste à revoir : la civilisation mycénéenne, la première civilisation grecque de la Méditérranée, ne date que de -1650. En déplaçant la conquête grecque vers cette date, ça devrait être plus cohérent.
Par contre... en -1607, ou même en -1407 (si tu déplace l'invasion grecque de deux siècles), on ne trouve AUCUN Turc en Asie Mineure (Turquie actuelle). Cette ethnie vivaient dans les steppes d'Asie centrale, et n'est venue en Occident qu'après la conversion à l'Islam, vers le Xe siècle de notre ère.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
PatrikGC



Messages : 2312
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 20:38

Mardikhouran m'a devancé Smile

En effet les turcs sont apparus sur la scène mondiale que bien plus tard, plus de 2 millénaires après les événements relatés. A moins d'imaginer une faille spatio-temporelle...

De plus, les grecs commencent réellement à faire parler d'eux qu'aux alentours du 1er millénaire avant JC. Néanmoins, on peut imaginer qu'ils avaient quand même fait parler d'eux un peu avant mais que ce ne soit pas relaté...

De l'intérêt d'imaginer des noms de peuple qui évoquent mais qui n'en sont pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 21:45

Bon, j'ai modifié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 21:50

Leaden a écrit:
Bon, j'ai modifié...
Les Ottomans sont une des tribus turques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 21:52

... Aidez moi svp j'suis carrément perdu. silent silent silent 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 22:00

Leaden a écrit:
... Aidez moi svp j'suis carrément perdu. silent silent silent 
Pour commencer, tu peux lire ça.

Ceci dit, tu peux inventer ce que tu veux, tant que tu n'essaies pas de l'inscrire dans l'histoire réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 22:39

Ouais, c'est juste un "Idéomonde". Merci, grâce au lien que tu m'a passé, j'ai pu modifier mon texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Jeu 17 Oct 2013 - 23:40

Silvano a écrit:
Pour commencer, tu peux lire ça.
Smile Smile Smile Mercilvano ! ! ! j'ai appris quelque chose !

Dans mon idée, j'croyais que l'Anatolie était en fait une région turque dont le pourcentage d'occupation correspondrait un peu chez nous la Franche-Comté, la région Rhônalpes ou bien la Paca. Mais j'étais à mille lieues (turques) de me douter que c'était toute la péninsule asiatique du pays (à savoir, mis à part le p'tit triangle rectangle sud-est) presque les 9/10 du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 0:16

L'Akeran est-il indépandant ou appartient-il a la Grèce?
Revenir en haut Aller en bas
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 0:38

L'Akeran n'appartien pas à la Grèce. Voir Le référendum de l'an 246 (après J.C).
Plus de 86% de la population a voté en faveur du détachement de l'Akeran à la Grèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 1:15

Leaden a écrit:
L'Akeran n'appartien pas à la Grèce. Voir Le référendum de l'an 246 (après J.C).
Plus de 86% de la population a voté en faveur du détachement de l'Akeran à la Grèce.
Un référendum pendant l'empire romain?

Mais ton pays n'a-t-il pas, après le Moyen Âge, comme la Grèce et les Balkans, jusqu'à la Hongrie, en fait, été intégré dans l'empire ottoman?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 2:03

Non, l'invasion des Smyrniotes à scellé leurs échanges. Même les Ottomans n'ont pas essayé de faire la guerre aux Akerans.

Référendum -> Ouais, leur civilisation étais assez avancée pour savoir que les habitants avaient la liberté de choisir ce qu'il adviendrais de leur pays. D'ailleurs, depuis près de 3 siècles, le roi se fais élire par les habitants.

Depuis près de 10 ans, le pays peux s'appeller "République d'Akeran", puisque c'est le Président qui dirige le pays. On peux comparer la dirigeance de la République avec la dirigeance du Royaume-Uni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 16:35

Leaden a écrit:
Non, l'invasion des Smyrniotes à scellé leurs échanges. Même les Ottomans n'ont pas essayé de faire la guerre aux Akerans.
Étant donné que les Romains ont occupé tout le bassin méditerranéen, ce que tu racontes ici est vraiment uchronique‎. L'île devait être très difficile d'accès, avoir une armée puissante et une économie autarcique. À moins que, dans ton uchronie, l'empire romain n'ait pas existé.

Leaden a écrit:
Depuis près de 10 ans, le pays peut s'appeler "République d'Akeran", puisque c'est le président qui dirige le pays. On peux comparer la direction de la république avec la direction du Royaume-Uni.
Je comprends mal ton exemple, puisque le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande-du-Nord est... un royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
PatrikGC



Messages : 2312
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Ven 18 Oct 2013 - 19:09

Par la grâce des Dieux tout puissants, l'île fut rendue invisible aux yeux des mécréants. Là où s'érigeait l'île, les navigateurs n'y virent que quelques récifs peu accueillants et s'empressèrent de faire un petit détour.

Problème résolu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leaden



Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2013
Localisation : Sherbrooke (Brompton), Québec

MessageSujet: Re: Akeran kiros   Sam 19 Oct 2013 - 0:19

En fait, PatrikGC, dans ce que tu dis, il y a un peu de vrai. Quand tu longe l'Aegea kost (Côte d'Égée), sa ressemble plutôt à des rochers peu inhospitaliers qu'a une terre habitée.
Si on longe les côtes, on retrouve quelques volcans (mais gros), ce qui fais fuir aussitôt les adversaires.
Ce qu'ils ne savent pas, c'est que la majorité de ces volcans sont Innactifs depuis des milliers d'années.

Silvano -> Oui, c'est bel et bien une uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akeran kiros   Aujourd'hui à 1:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Akeran kiros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akeran kiros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: