L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 An/année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: An/année    Mar 10 Déc 2013 - 23:14

Comme je n'avais pas les mots demandés par la bataille lexicale, je n'ai pas pu faire ma propositions là-bas. Du coup, j'ouvre un fil et je crois que ça vaut le coup.

Faites-vous une distinction précise entre "an" et "année" ? Je pose cette question parce que je me suis rendu compte que le terme était commun dans plusieurs idéolangues (voire des langues naturelles). Voici ce que j'ai pour la distinction entre jàr et jàret :

Idéolexique a écrit:
Si la distinction "an/année" peut être plus ou moins floue en français, voire même dans d'autres langues, il n'en est pas de même en aneuvien pour jàr/jàret, où ce dernier terme commence à une date (plus ou moins) précise (ce qui implique l'établissement d'un calendrier). Ainsi, l'année vénusienne se dira en aneuvien àt veneren jàr : comme il n'y a pas de vie sur Vénus, on ne tient compte que de la durée de révolution de cet astre autour du soleil. Par contre, l'année du Tigre (calendrier asiatique) se dira àt jàret Tigren, parce qu'elle fait référence à une date de début et une date de fin. Il en est de même pour d'autres termes qui sont d'ailleurs des agglutinations de jàret avec les diverses applications.

Àr aṁb mir nùpne jàretev in = ils se marieront dans l'année (avant le 31 décembre de cette année*).
Àr aṁb mir nùpne ùt jàrev in = ils se marieront dans un an (dans un délai de 365 jours maximum).

Comment cernez-vous cette différence ?


*Guère probable si on prend à partir d'aujourd'hui : y reste plus assez de temps pour publier les bans.


Dernière édition par Anoev le Mar 10 Déc 2013 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: An/année    Mar 10 Déc 2013 - 23:21

Anoev a écrit:
Àr aṁb mir nùpne jàretev in = ils se marieront dans l'année (avant le 31 décembre de cette année*).
Àr aṁb mir nùpne ùt jàrev in = ils se marieront dans un an (dans un délai de 365 jours maximum.

Comment cernez-vous cette différence ?

Je te ferais remarquer que, non seulement tu n'utilises pas le même substantif, mais qu'il y a aussi une distinction dans l'usage de l'article.

En espéranto, on ne distingue pas an et année, pas que que matin/matinée, jour/journée, soir/soirée. Par contre, le fait de passer la nuit quelque part, parfois appelé nuitée, se dit tranokto.

Ils se marieront dans l'année : ili geedziĝos ci-jare, dum la jaro.
Ils se marieront d'ici un an* : ili geediziĝos ĝis unu jaro.
Ils marieront dans un an: ili geediziĝos post unu jaro.

* C'est ainsi que je rendrais le sens de ton deuxième exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An/année    Mar 10 Déc 2013 - 23:37

L'usage de ces doublets en français est assez spécial:

tous les ans / toute l'année
tous les jours / toute la journée
tous les soirs / toute la soirée
tous les matins / toute la matinée

Si je traduis en portugais, j'aurai:

todo(s os) ano(s) / o ano todo
todo(s os) dia(s) / o dia todo
toda(s as) noite(s) / a noite toda
toda(s as) manhã(s) / a manhã toda

En Simple, je dirais:

tot l'anes / tot l'an
tot le dies / tot le die
tot le noctes / tot le nocte



Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: An/année    Mar 10 Déc 2013 - 23:43

Silvano a écrit:
Je te ferais remarquer que, non seulement tu n'utilises pas le même substantif...
Ben je voulais justement montrer la différence jàr/jàret. Pour l'article, j'aurais pu mettre àt (article défini) dans le premier exemple, mais il peut être ici facilement oublié. C'est pas le même cas pour ùt qui peut jouer ici le rôle de numéral : àr aṁb mir nùpne tiyn jàreve in = ils se marieront dans deux ans.

Silvano a écrit:
Ils se marieront d'ici un an* : ili geediziĝos ĝis unu jaro.

En fait, c'est bien "d'ici un an" que je voulais dire ; ùt jàrev in signifiant littéralement "à l'intérieur d'un an" (Hypothèse Sapir & Whorf, quand tu nous tiens !).

Pour  ili geediziĝos post unu jaro, ça donne pareil en aneuvien : àr aṁb mir nùpne ùt jàrev pylaser (ils se marieront un an plus tard).

Patrick Chevin a écrit:
tous les ans / toute l'année
tous les jours / toute la journée
tous les soirs / toute la soirée
tous les matins / toute la matinée
Là, c'est plutôt le sens de "tout/tous" qui pose problème : ce qui donne en aneuvien :

Omne deawe/al davnetev
omne abneve/al abnetev
omne nebave/al nebanetev


Pour "tous les ans", la traduction peut être différente selon qu'on insiste sur une fréquence régulière omne jàreve ou bien sur le fait que ç'a lieu une fois dans l'année calendaire : omne jàreteve. Pour "toute l'année", ce sera, sans aucun doute : al jàretev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 2:01

...


Dernière édition par od² le Lun 17 Fév 2014 - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 3:19

od² a écrit:
Je ne fais aucune distinction (en français) entre an et année...
Moi non plus... disons en français. Raison pour laquelle (pour moi, du moins) l'aneuvien existe. Bien sûr, on pourrait me dire que j'aurais dû choisir deux mots complètement distincts (radicaux différents) pour les exprimer. À ça je peux répondre :

  • Y a quand même un point commun entre les deux, c'est la durée totale d'une révolution° qui est (prenons la terre qui est la seule planète qui, à notre connaissance, ait des calendriers) de 365 jours (ou 366, ou 365¼ : chipotons pas) dans les deux cas*, que ce soit d'une date quelconque au quantième -1, l'année suivante, ou bien depuis le 1/1 au 31/12 : ça valait bien un radical commun.
  • Un argument plus prosaïque : la flemme, tout simplement.


°Ou bien treize révolutions lunaires, bon... Là aussi, on va rester assez simple : pour jàr, c'est grosso modo, la durée entre le moment où la Terre (ou une autre planète) est à un endroit sur son orbite autour du soleil (ou une autre étoile#) et le moment où elle retrouve ce même endroit.
*J'ai quand même mis de côté l'année scolaire dans ce raisonnement, ainsi que plusieurs années dans diverses disciplines, qui ne font vraiment pas l'compte. On va pas non plus couper les ch'veux en 4 dans le sens de la longueur.
#Voire une planète, pourquoi pas ? L'année de la lune dure bien un mois. Et à quoi correspond une année sur Pandora ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 847
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 11:47

Anoev a écrit:
Comme je n'avais pas les mots demandés par la bataille lexicale, je n'ai pas pu faire ma propositions là-bas. Du coup, j'ouvre un fil et je crois que ça vaut le coup.

Faites-vous une distinction précise entre "an" et "année" ? Je pose cette question parce que je me suis rendu compte que le terme était commun dans plusieurs idéolangues (voire des langues naturelles). Voici ce que j'ai pour la distinction entre jàr et jàret :

Idéolexique a écrit:
Si la distinction "an/année" peut être plus ou moins floue en français, voire même dans d'autres langues, il n'en est pas de même en aneuvien pour jàr/jàret, où ce dernier terme commence à une date (plus ou moins) précise (ce qui implique l'établissement d'un calendrier). Ainsi, l'année vénusienne se dira en aneuvien àt veneren jàr : comme il n'y a pas de vie sur Vénus, on ne tient compte que de la durée de révolution de cet astre autour du soleil. Par contre, l'année du Tigre (calendrier asiatique) se dira àt jàret Tigren, parce qu'elle fait référence à une date de début et une date de fin. Il en est de même pour d'autres termes qui sont d'ailleurs des agglutinations de jàret avec les diverses applications.

Àr aṁb mir nùpne jàretev in = ils se marieront dans l'année (avant le 31 décembre de cette année*).
Àr aṁb mir nùpne ùt jàrev in = ils se marieront dans un an (dans un délai de 365 jours maximum).

Comment cernez-vous cette différence ?



*Guère probable si on prend à partir d'aujourd'hui : y reste plus assez de temps pour publier les bans.



En méhien, je distingue d'abord ane: l'année que l'on compte, et anlaz : espace de 1 année, où on inclut les évènements qui y surviennent . Et les "expressions dérivées" telane: fin de l'année, crasane: an qui vient, heriane, an qui est passé, aneney: début de l'année , qui peuvent servir dans ce genre de datation approximative.

Comspoyals ante telanë: ils se marieront avant la fin de l'année, = dans l'année
Comspoyals post anlazë, pœi mon' anë, crasani biosti : ils se marieront dans un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 13:37

SATIGNAC a écrit:
telane: fin de l'année
Pour "fin d'année", j'ai jarekœnad. Le -E- est important, puisque c'est ce qui reste du -et de jàret. Prononcé, ça donne /ˌjaʁəˈku:nɐd/. Malgré la perte de son diacritique, (A.T. déplacé), le premier A est laissé antérieur (accent secondaire) mais c'est pas obligatoire : on peut aussi prononcer /ˌjɐʁə-/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 20:28

En elko, "an" et "année" se traduisent tous deux par wero.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 20:35

Un seul mot en moschtein pour les deux: ano. Peu importe la façon dont on en parle, le mot est le même et c'est les prépositions qui font le reste. Il en va de même pour jour, nuit, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 21:41

Je viens de réfléchir à une différence entre an et année et celle qui m'a finalement sauté aux yeux et l'aspect ponctuel de "an" utilisé comme un élément de temps tandis que année qui peut être envisagé sous un angle de durée.

Dans ce cas l'elko peut distinguer :

- erdeo : an (unité de temps)
- ermeo : année (durée)

Bien évidemment cette dichotomie an/année n'a pas de fondement car ces mots sont synonymes en français. En revanche erdeo et ermeo sont sémantiquement bien différents en Elko.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: An/année    Mer 11 Déc 2013 - 21:45

En fait, le suffixe -ée signifie le contenu de: bouchée, cuillerée, lampée, année, soirée, poignée, brassée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: An/année    Jeu 12 Déc 2013 - 0:15

....


Dernière édition par od² le Lun 17 Fév 2014 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: An/année    Mar 17 Déc 2013 - 16:40

Je crois que les mots en -ée insistent sur la durée de l'événement.

Ex.
Je l'ai fait un matin = l'action a débuté (et peut-être fini) le matin
Je l'ai fait une matinée = l'action a duré une matinée

Notez qu'en italien, on a bien la différence "mattina/mattinata", "giorno/giornata", "sera/serata", mais pas "*annata" pour année, "anno" (= an) seulement.
En espagnol, seul le mot "jornada" existe, mais pour désigner la journée de travail. Sinon, pas de distinction.
En portugais, on a "noitada/serão" ("nuitée", "gros soir") pour une "soirée".
En roumain, on trouve "matineu" ("matinée") et "serată" ("soirée"), peut-être influencés par le français et l'italien.
Dans aucune autre langue romane à part l'occitan ("annada"), je ne trouve la notion d' "année".

C'est sans doute parce que l'idée de durée longue est intrinsèque à la notion d'an(née), alors qu'elle ne l'est pas forcément pour le matin, le jour et le soir.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An/année    Mar 17 Déc 2013 - 16:49

Le breton est plus systématique:

mintin > mintivez = toute une matinée
de(iz) > devez = toute une journée
abardae(z) > abardaevez = tout un après-midi
Noz > nozvez = toute une nuit
eur > eurvez = une heure entière
miz > mizvez = un mois entier
bloa(z) > bloavez = une année entière
dilun > dilunvez = tout un lundi
...
disul > disulvez = tout un dimanche
...
yaouank = jeune
yaouankiz = jeunesse
yaouankizvez = toute une jeunesse
...

Et dire que les gens sont passé au français!  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: An/année    Mar 17 Déc 2013 - 17:08

Je pense comprendre pourquoi le mot "nuitée" est peu employé et que "nuit" se suffit à lui-même.

En fait, en français, "jour" a plusieurs acceptions :

  • durée d'une rotation de 360° d'une planète sur son axe
  • cette même durée, à partir de h 00:00
  • à un endroit de cette planète, période où il est éclairé par un astre brillant.

Seul le troisième a un antonyme : nuit. Les deux autres en sont dépourvus. Toutefois, une journée ne correspond pas forcément à de l'ensoleillement systématique : quand on a fini une journée de travail en hiver, il fait déjà nuit lorsqu'on sort de l'entreprise.

Pourtant, il y a bien un domaine où "nuit" remplace "jour" pour compter : l'hôtellerie. On dira plus facilement à la réception : « je ne reste que deux nuits » que « je ne reste que deux jours ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: An/année    Aujourd'hui à 14:49

Revenir en haut Aller en bas
 
An/année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vitesse maximale des avions des années 40 à nos jours
» 1993~: Il y a une quinzaine d'années lumiere jaune au sol à St cyr en arthie - (95)
» Qu'allez-vous faire en 5ème l'année prochaine?
» Mgr Masson : Souvenir de la grande crise des années 70
» année sacerdotale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: