L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transcrire un dialecte non-écrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Transcrire un dialecte non-écrit   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:44

Après avoir lancé un sujet sur les simplifications orthographiques du français, j'ai pensé à une autre idée. Peut-on retranscrire un dialecte, ou du moins un parlé/accent régional d'une langue bien implantée? J'ai remarqué que les "dialectes" ont souvent une touche plus expressive que les langues "standardes" parce qu'on utilise beaucoup de mots pour montrer ses émotions.
Je vais par exemple faire le test avec le liégeois verviétois (qu'on imite beaucoup pour rire dans ma région).

Après avouár lôncé ù sujet sur les sêplificatiós ortògrafìques dù frôcès, j'é pôssé a ùne óte idéie. Esqu'ó peút r'trôscrír ù diyalèque, ou dù mouês ù parlé/acçôt régionâl d'ùne lôque biên êplôtéie? J'é r'marqué qu'les "diyalèques" ót souvôt ùne touch plùs espressîf que les lôques "stôdartes" pasqu'ón utùlîss bócoù t'mòts pour mótrer ses émótiós.

(Indication: les accents aigus indiquent la longueur et la fermeture d'une voyelle ou d'un groupe de voyelles. Les accents graves montrent au contraire la fermeture et la brèveté. Ù représente le son "eu" de "heure", ò représente le son o de "botte", ì un son entre "i" et "è"). L'accent circonflexe indique une voyelle longue mais ouverte, comme le ê (prononcer èè) ou le ô (o ouvert plus long) Dans le français verviétois, on a une impression de lenteur des voyelles et de prononciation "enrhumée" (les voyelles nasales sont transformées en voyelles ouvertes et les consonnes finales sonores sont assourdies). Les R sont très sourds, comme des /x/ (jota espagnole...) et les L sont très souvent palatalisés.
La prononciation verviétoise peut se trouver dans toute la province de Liège, mais sera toujours qualifiée "d'accent verviétois" ou "liégeois" (mais ce n'est pas l'accent "original" de la ville de Liège).
C'est l'accent de Michel Daerden, le bourgmestre (=maire belge) d'Ans, très connu sur Youtube pour ses interviews pleines d'hébriété. Laughing On peut l'entendre par exemple dans cette interview truquée: http://fr.youtube.com/watch?v=EXaZ8cbXLYU

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Ven 8 Aoû 2008 - 20:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Transcrire un dialecte non-écrit   Ven 8 Aoû 2008 - 10:14

Ca me fait penser au fait, qu'ici, les alsaciens ont beaucoup de mal à se mettre d'accord sur une écriture uniforme de l'alsacien !

Pour ma part j'ai commencé il y a quelques année une entreprise orginale : la "kinéglosse" ou "langue du mouvement", je l'ai inventé pour transcrire la langue des signes au moyen de notre alphabet, afin d'offir aux sourds la possibilité d'écrire et de concerver des écrits dans leur langue ! Cool

Je travaille à une nouvelle mise à jour car depuis en 3 ans c'est devenu un peu le fouillis, je mettrais prochainement un article sur Idéopédia.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Ven 8 Aoû 2008 - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Transcrire un dialecte non-écrit   Ven 8 Aoû 2008 - 20:42

ziecken a écrit:
Ca me fait penser au fait, qu'ici, les alsaciens ont beaucoup de mal à se mettre d'accord sur une écriture uniforme de l'alsacien !
Mais là ce que j'ai fait, c'est transcrire la prononciation du français à la manière dite "verviétoise", c'est donc un "dialecte du français" en quelque sorte. L'alsacien n'est pas du tout un dialecte du français, mais une langue bien distincte. Si je prends un autre exemple, le wallon parlé dans ma région n'est pas un dialecte du français, mais une langue distincte (cousine du français), qui comprend ses propres dialectes.

Citation :
la "kénéglosse" ou "langue du mouvement"
Kinéglosse* ?

Citation :
je l'ai inventé pour transcrire la langue des signes au moyen de notre alphabet, afin d'offir aux sourds la possibilité d'écrire et de concerver des écrits dans leur langue ! Cool
C'est génial! Et ce serait bien utile pour ceux qui veulent apprendre la LSF. Je connaissais un système d'écriture de langue des signes par le dessin, mais c'était déjà très compliqué. Ce serait bien si tu parlais de ton invention dans un autre sujet!
En tout cas, comme on dit "keep up the good work"! Wink

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Transcrire un dialecte non-écrit   Ven 8 Aoû 2008 - 22:32

Nemszev a écrit:
Mais là ce que j'ai fait, c'est transcrire la prononciation du français à la manière dite "verviétoise", c'est donc un "dialecte du français" en quelque sorte. L'alsacien n'est pas du tout un dialecte du français, mais une langue bien distincte. Si je prends un autre exemple, le wallon parlé dans ma région n'est pas un dialecte du français, mais une langue distincte (cousine du français), qui comprend ses propres dialectes.

J'ai posé la question autour de moi et les gens "lsacophones"considèrent l'alsacien comme un dialecte. mon copain par exemple (dont l'alsacien est la langue maternelle) partage ce point de vue. Les chiffres et les mots de tous les jours sont dits en français. Pour en avoir le coeur j'ai fait un tour sur Wikipédia, et voilà ce que j'ai trouver :

Wikipedia a écrit:
L'alsacien (Elsässisch, Elsässerditsch ou, en allemand standard, Elsässerdeutsch) est l'ensemble de dialectes germaniques pratiqués dans le territoire de l'Alsace, en France, une variante de la famille de dialectes alémaniques parlés à l'est des Vosges ou franciques parlés en Alsace bossue et près de Wissembourg .

L’orthographe n’est pas fixée car la prononciation en particulier varie d’une province à l’autre, voire d’un village à l’autre. Ainsi les différences phonologiques, et dans une moindre mesure morphologiques, entre les parlers du nord au sud de l'Alsace sont importantes. On constate cependant une grande unité dans la syntaxe utilisée et l'intercompréhension entre Alsaciens est assurée.

A méditer ....

Nemszev a écrit:
C'est génial! Et ce serait bien utile pour ceux qui veulent apprendre la LSF. Je connaissais un système d'écriture de langue des signes par le dessin, mais c'était déjà très compliqué. Ce serait bien si tu parlais de ton invention dans un autre sujet!
En tout cas, comme on dit "keep up the good work"!

Tu as raison, c'est kinéglosse et non kénéglosse, si je me gourre déjà dans le nom de mes propres langues, je suis mal barré ! lol!

C'est une bonne idée, j'en parlerais très prochainement d'un sujet à part. La kinéglosse permettre surtout aux sourds d'écrire des textes dans leur langue et en respectant les subtilités de la LSF, mais permmettra ausi aux apprenants de se passer des dessins. On pourra alors faires des dictionnaires bilingues de LSF à la manière des dictionnaires de langues orales. farao

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Transcrire un dialecte non-écrit   Ven 8 Aoû 2008 - 23:01

Mais avec l'alsacien, on n'est pas en présence d'un dialecte comme je l'entends (parlé dérivée d'une langue qui a changé par l'usage, en tout cas j'ai fait un sujet surtout pour les dialectes de langues officielles). En fait, d'abord on a tous les dialectes (dont celui là qui est un dialecte alémanique et non "allemand"), ensuite on a un dialecte haut-allemand qu'on a utilisé comme langue officielle et donc tous les allemands ont dû l'apprendre, un peu comme le francien est devenu le français ou comme le toscan est devenu l'italien...
Près de chez moi, on parle le platt (plusieurs langues germaniques assez distinctes, mais regroupées sous cette appellation, elles sont proches de l'allemand et du néerlandais), mais là non plus il ne s'agit pas de "dialectes" comme je l'entends! Very Happy

Je crois que le terme "dialecte" porte déjà à confusion parce qu'il est forcément relatif à une langue. Dans le cas du français, il s'agit d'un dialecte d'Oïl, mais par exemple le français parlé à Paris est ce que j'appelle un dialecte du français, au même titre du français parlé en Belgique, au Québec, au Cameroun, etc.
Le ch'ti n'est pas un dialecte français, mais un dialecte du groupe picard, lui-même l'un des groupes dialectaux d'Oïl.

Ce sont des explications un peu longues et pompeuses, mais je voulais bien faire la distinction.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transcrire un dialecte non-écrit   Aujourd'hui à 18:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Transcrire un dialecte non-écrit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transcrire un dialecte non-écrit
» Bilan EAF écrit
» langue et dialecte
» Obama écrit un livre pour enfants
» Quelles sont les oeuvres au programme pour l'écrit en latin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures-
Sauter vers: