L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 1:57

Silvano a écrit:
Je propose....  Arrow  troubadour!  Razz 

Trobadoro, troubadour.

En méhien, j'adopte par principe d'abord le verbe trobar sous la forme Trubat, pour signifier composer un poème, faire de la poésie à la manière occitane ancienne , ce qui donne trubary ou trubator :trobador ou trobaire, le poète de l 'Occitanie classique ou leurs imitateurs "trouveurs" ou "trouviers" francimans de la même époque Ancienne Française qu'on appelle "trouvères" en conservant ainsi l'ancienne forme des deux premiers mots français qui sont de ce fait oubliés sous la forme "moderne", qui ne reste que théorique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 6:21

Trovador (esp/por: trovador, Fra: trouvère).
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 6:29

Patrick Chevin a écrit:
Trovador (esp/por: trovador, Fra: trouvère).

J'imagine que ça vient du verbe trovar. Mais par quoi traduis-tu alors trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 6:38

Trovar, justement!, à côter de encontrar, rencontrer par hasard et reencontrar, rencontrer de nouveau, et retrovar, retrouver...

Catalan> trobar, italien > trovare...

La forme ibérique hallar/achar est plus régionale, on l'utilise aussi dans le sens d'estimer, penser (que)...

En IR la règle des 2 contre 1 impose la forme axar...

Je la rejette en LRS à cause de ax = une hache (La LRS n'a pas de h Very Happy )

PS. Je pense que le sens de trovar, faire des vers est le même que celui de trouver (des rimes)...


Dernière édition par Patrick Chevin le Jeu 16 Jan 2014 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 10:39

od² a écrit:
Troubadour a écrit:
Il y a belle lurette que la plupart des langues naturelles ne les "naturalisent" plus, sauf lorsqu'ils proviennent d'un alphabet exotique.

C'est du même ordre que le keuf=cop, c'est de la domination des esprits qui ne reconnait pas la valeur de sa propre langue...

Je parlais des "noms propres, de personne ou de lieu", non des emprunts ou placages de noms communs étrangers tels quels. Il y a encore peu, toutes les langues naturelles "naturalisaient" y compris les noms propres, ce qui est aberrant par le fait même que ce sont des noms propres (donc théoriquement uniques).

En revanche, pour ce qui est de noms communs, chaque langue doit avoir et respecter une logique propre. Mais le monde actuel, avec sa vitesse bien supérieure à celle de tous les organismes régulateurs, impose de plus en plus son rouleau compresseur indifférent aux espèces rares. L'espéranto hésite entre le développement du lexique par mécanismes internes et emprunts directs vaguement -oïsés. La structure et le concept idéologique du kotava rejettent les emprunts, mais le mécanisme de "l'exergue par classificateur" permet néanmoins d'exprimer les réalités externes, sans justement risquer d'en déséquilibrer les fondamentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 15:57

Troubadour a écrit:
En revanche, pour ce qui est de noms communs, chaque langue doit avoir et respecter une logique propre.

Et donc, en kotava, troubadour se traduit par...

Troubadour a écrit:
Il y a encore peu, toutes les langues naturelles "naturalisaient" y compris les noms propres, ce qui est aberrant par le fait même que ce sont des noms propres (donc théoriquement uniques).

Et quel est le nom correct de Charlemagne? Des disciples de Jésus? Des pays non francophones? Dis-tu Leuvenau lieu de Louvain (ville de Belgique)? Dis-tu Warszawa et Łódź (qui se prononce plutôt comme woudj)? Il y une ville dans une région germanophone d'Italie qui s'appelle Vipiteno en italien et Sterzing en allemand? Comment la nommer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 20:02

Troubadour a écrit:
Je parlais des "noms propres, de personne ou de lieu", non des emprunts ou placages de noms communs étrangers tels quels. La structure et le concept idéologique du kotava rejettent les emprunts
Tu avais dit le contraire avec la bouillabaisse kotavaise... Je ne considèrais comme pas tenable la situation inverse pour une langue construite pour les noms communs, Au pire, pour les langues baptistes, l'adaptation de la racine à la phonématique, au mieux une adaptation par le sens quand c'est possible (les doublés espérantistes ne cessent de m'atterrer...).

Mais si m'en croyez, il n'y a pas de raison de faire différemment avec les noms propres, la prononciation à la manière de la langue cible est toujours préférable à la prise en compte souvent (toujours...) erronée des prononciations de la langue source, Le choix de l'écrit ou de l'oral comme base étant fonction du contact usuel.
Cela fait probablement pencher la balance vers l'usage de l'écriture source avec une prononciation conforme à la cible (le contact des locuteurs de la langue cible avec la prononciation orale source est souvent (toujours...) celle des commentateurs qui ne font que singer plus ou moins (souvent moins sous peine de ne pas être compris) les usagers réels de la langue source), l'avantage étant la compréhension immédiate du nom écrit plutôt que l'adaptation de la prononciation source de toute façon pas compréhensible ni à l'écrit ni à l'oral par le porteur naturel du nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 20:13

Et dis-nous donc, od², comment toi, tu t'en sors.

La critique est aisée, mais l'art est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 20:49

Silvano a écrit:
Et donc, en kotava, troubadour se traduit par...

Bonne colle! J'avancerais (sans garantie): dankezlik (poète chanteur).

Silvano a écrit:
Et quel est le nom correct de Charlemagne? Des disciples de Jésus? Des pays non francophones? Dis-tu Leuvenau lieu de Louvain (ville de Belgique)? Dis-tu Warszawa et Łódź (qui se prononce plutôt comme woudj)? Il y une ville dans une région germanophone d'Italie qui s'appelle Vipiteno en italien et Sterzing en allemand? Comment la nommer?

D'après les règles officielles, un nom propre est gardé dans sa langue d'origine. Là, le problème que tu pointes est à la frontière, lorsqu'un même nom et revendiqué ou existe dans plusieurs langues avec une légitimité équivalente. Cela est aussi le cas pour nombre de lieux géographiques. J'ai lu quelque part, pour les fleuves ou les montagnes, que le terme à retenir est normalement celui où il y a la plus grande partie. C'est pour cela que Alpes, c'est Alp je crois, Pyrénées: Pirineos, Rhin: Rhein. Pour Danube, j'ai oublié.

Pour Charlemagne, Karl der Grosse, peut-être. Sinon, Leuven, Warszawa et Łódź, oui. Vipiteno ou Sterzing, franchement je ne sais pas (et en espéranto?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 20:56

Silvano a écrit:
Et dis-nous donc, od², comment toi, tu t'en sors.
Pour les noms communs en bonne langue a priori j'utilise des définitions improvisées...
Pour les noms propres, là, par contre eu égard à l'usage de caractères non alphabétiques motivés, je n'ai pas la possibilité d'utiliser l'écriture même corrigée comme base de départ, et j'en suis réduit à parler de quelqu'un nommé comme avec des transcription à la chinoise (en singeant le son et en choisisant des signifiant le moins en désaccord)...Je n'ai pas encore trouvé une formulation plus valable...
Pour les noms propres de chose on trouve souvent une "définition" jouables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 20:58

Troubadour a écrit:
que Alpes, c'est Alp je crois,

Alpen ?

Citation :
Pour Charlemagne, Karl der Grosse, peut-être.

On dit qu'il parlait l'ancêtre du francique rhénan (la langue à laquelle semble vouloir s'adonner Patrick  lol! ) mais sûrement pas l'allemand moderne.

En fait, tu peux t'en sortir le plus souvent en prenant l'appellation dans la langue officielle.

Pour l'empereur qui passait beaucoup de temps dans ma région et y rédigeait des capitulaires en latin, tu peux dire "Carolus Magnus".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 21:03

Troubadour a écrit:
[Pour Charlemagne, Karl der Grosse, peut-être. Sinon, Leuven, Warszawa et Łódź, oui. Vipiteno ou Sterzing, franchement je ne sais pas (et en espéranto?).

Rejno, Alpoj, Danubo, Pireneoj, Karolo la Granda, Loveno, Varsovio, Lodzo. Vipiteno/Sterzing est une petite ville, dont le nom n'a sans doute pas été espérantisé, mais, pour la facilité, je crois qu'on pencherait vers la version italienne intacte.  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 21:24

Silvano a écrit:
Danubo...

Pour quelle raison ce choix en espéranto? Il n'y a qu'en français ou anglais que c'est Danube (et en plus il n'y coule absolument pas). Par contre, il y Donau, Duna, Dunaj, Dunarea, ou encore Dunav. Et même, en étymologie ancienne, il parait que cela vient d'un vieux mot scythe Dana (comme le Don ou le Dniepr). Bizarre comme choix, pas très neutre...

Olivier Simon a écrit:
Pour l'empereur qui passait beaucoup de temps dans ma région et y rédigeait des capitulaires en latin, tu peux dire "Carolus Magnus".
Peut-être effectivement la forme la plus "neutre" et acceptable communément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Jeu 16 Jan 2014 - 21:46

Troubadour a écrit:
Silvano a écrit:
Danubo...

Pour quelle raison ce choix en espéranto?

Le français a sans doute joué un rôle, mais le latin aussi, m'a-t-on déjà assuré.

D'ailleurs, c'est aussi Danube en sambahsa-mundialect. Et ça se prononce comme en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Ven 17 Jan 2014 - 18:30

Silvano a écrit:
Troubadour a écrit:
Silvano a écrit:
Danubo...

Pour quelle raison ce choix en espéranto?

Le français a sans doute joué un rôle, mais le latin aussi, m'a-t-on déjà assuré.

Mais qui décide en espéranto de la transcription "officielle" des noms propres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Ven 17 Jan 2014 - 18:46

Probablement comme en français, l'usage et son report dans les pages des dictionnaires non ?

En idiolinguistan je pense que pour les noms propres de choses ou de personnes chosifiées (personnages morts et entrés dans l'histoire par exemple) on utilisera la prononciation (faute de définitions meilleures) qui correspond aux usages de son interlocuteur natlangueur (entre locuteurs idiolinguistani, si la définition n'est pas facilement possible, c'est que le signifié n'a pas d’intérêt et l'on se passera d'en discuter...)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Ven 17 Jan 2014 - 21:34

En ce qui concerne la ville belge dont Silvano parle, je dis Leuven (aucune difficulté de prononciation: leu-veun'). Beaucoup de gens le font aussi. C'est pour éviter la confusion entre Louvain (dans le Brabant Flamand) et Louvain-la-Neuve, petite ville-campus bâtie dans la commune d'Ottignies (Brabant Wallon) pour l'université francophone qu'on a séparée de Louvain, une grande catastrophe pour la Belgique (il a fallu diviser des bibliothèques entières et bonjour l'entente commune). Puisque j'ai étudié à Louvain et non Louvain-la-Neuve, ce qui n'est pas courant pour un wallon, j'ai l'habitude de dire "Leuven". Et rassurez-vous, la querelle d'antan est quasi oubliée à Leuven.

Bref, revenons au sujet, les troubadours !
Wikipédia a écrit:
(1575) Doublon de trouvère propre à la langue d'oïl, de l'ancien occitan trobador (« poète, celui qui trouve des rimes »), issu de trobar (« composer des rimes, trouver ») probablement issu du latin populaire *tropare (« composer, inventer un air » d'où « composer un poème », puis « inventer, découvrir »), dérivé de tropus (« figure de rhétorique » → voir trope).
Je comprends mieux pourquoi ce nom a été utilisé.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Ven 17 Jan 2014 - 22:50

En Wrottmede, un chanteur/poète itinérant est appelé un behamt (pluriel behåmt), mot tiré de la racine verbale ham- qui signifie "déclamer, chanter avec force" et a aussi donné ham, le "chant épique".
Cependant, un troubadour ne raconte pas que la vie des chevaliers, mais chante aussi l'amour... ce que ne fait pas un behamt. Le Wrottmede a donc emprunté le décrume Cóllaemi "chanteur" sous la forme kollemi (pluriel kollemy) pour désigner ces jeunes blancs-becs venus du Sud pour rebattre les oreilles des seigneurs et de leurs dames d'histoires à l'eau de rose si étrangères à la culture wrottmedique. Cette attitude méprisante est reflétée dans la grammaire : au cas régime, behamt prend le suffixe -et, réservé aux noms nobles et prestigieux, tandis que kollemi doit se contenter du -m des entités présentes sur la terre ferme.

Changeons de registre musical avec  Arrow aède.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Ven 17 Jan 2014 - 23:56

Mardikhouran a écrit:


Changeons de registre musical avec  Arrow aède.

Tiens c'est amusant, je suis tombé dessus aujourd'hui alors que je me servais du dictionnaire sambahsa.

C'est "aoid", ce qui est proche du mot grec originel : aoidos

En effet, le sambahsa et le grec ont hérité tous deux la diphtongue "oi" de l'IE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Sam 18 Jan 2014 - 0:27

Mardikhouran a écrit:
Changeons de registre musical avec  Arrow aède.

Aedo. Comme dans cette chanson (où il est utilisé de manière verbale) :

Ĉe betulo brile bela,
Ĉe arbego el pratempo
Sole sidis saĝa skaldo,
Tie estis brava bardo.

Verŝis versojn varme dolĉajn,
Trovis tonojn tre mistikajn.

Pri pratagoj li poetis,
Pri estinto li aedis,
Formis frazojn fajre frapajn,
Klere kunmetadis kantojn.
source
Ici, pas de rimes mais des allitérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Sam 18 Jan 2014 - 1:47

Olivier Simon a écrit:
Mardikhouran a écrit:


Changeons de registre musical avec  Arrow aède.

Tiens c'est amusant, je suis tombé dessus aujourd'hui alors que je me servais du dictionnaire sambahsa.

C'est "aoid", ce qui est proche du mot grec originel : aoidos

En effet, le sambahsa et le grec ont hérité tous deux la diphtongue "oi" de l'IE.

En considérant ces étiologies agœde pourrait faire, pour aède, un beau nom méhien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Sam 18 Jan 2014 - 1:48

Silvano a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Changeons de registre musical avec  Arrow aède.

Aedo. Comme dans cette chanson (où il est utilisé de manière verbale) :

Ĉe betulo brile bela,
Ĉe arbego el pratempo
Sole sidis saĝa skaldo,
Tie estis brava bardo.

Verŝis versojn varme dolĉajn,
Trovis tonojn tre mistikajn.

Pri pratagoj li poetis,
Pri estinto li aedis,
Formis frazojn fajre frapajn,
Klere kunmetadis kantojn.
source
Ici, pas de rimes mais des allitérations.

Joli poème, il est de vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Sam 18 Jan 2014 - 2:46


Procsim un bel betul brilioz
Jigant' arbor de temp antic
Sentava un savie scalde
Eseva un brave barde

Fava verses calde dulse
Troveva tones misticisim

Eseva un poet antic
Eseva un velie aed
Fava frazes de foc batente
Componeva cantes culte
Revenir en haut Aller en bas
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Sam 18 Jan 2014 - 12:50

SATIGNAC a écrit:
Joli poème, il est de vous ?

C'est de Leif NORDENSTORM: http://kantaro.ikso.net/brava_bardo
Les allitérations initiales me rappellent le Kalevala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11717
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Lun 3 Fév 2014 - 0:19

Je propose un couple de clones étymologiques* :  Arrow  poison / potion

espéranto : tokso, veneno / pocio, eliksiro

sambahsa : iad (adjectif : iadic) / alixire (C'est le mieux que j'ai pu trouver.)

* Ils ont les mêmes gènes, mais pas le même âge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 4   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Batailles lexicales 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: