L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les deux royaumes (was: Les gelotiens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Sam 12 Avr 2014 - 19:04

Bon, quand je me suis mis au gelota, je m'étais dit que je ne ferai pas de diégèse, juste une langue.

Mais tout à l'heure, j'avais une feuille blanche et un crayon dans la main, et une carte est venue « toute seule » (ou presque  Very Happy ). J’ai donc un début de diégèse, car il m’a fallu expliquer deux-trois trucs que j’ai dessiné ^^.

Cette carte est assez simple :
– au nord-est, des montagnes, les nigohu fejolu.
– dans ces montagnes, un fleuve et sa rivière affluente prennent leurs sources. L’affluent (le gidola rāgola-hedora) rejoint à son premier tiers le negidola rāgola-hedora, et ils forment ensemble le vāzoĝa-hedora.
– ce fleuve se jette au sud-ouest dans une mer appelée gidola hedora.

Le tout est très désertique, sauf entre les deux rivières, zone qui s’appelle le liloga terosa, et bien sûr, autour de la rivière elle-même. La mer au sud permet la pêche, mais peu l’agriculture.

Deux peuples se partagent ce coin du monde : au nord, les meniŝu nerodi, et au sud, les meniŝu sedohi (ce qui veut dire, en gelota, les « hommes du nord » et les « hommes du sud », voyez comme je me suis foulé).

Le nord est plus grand et plus peuplé, mais il est moins organisé politiquement que le sud. Il est peuplé majoritairement d’agriculteurs qui vivent autour de cités assez indépendantes, sans être des cités-états à proprement parler. Il y a peu d’étrangers à oser s’y installer. Sa capitale est Takēnego. Le sud, qui a accès à la mer, est plus riche car plus commerçant. Il est aussi plus ouvert à l’étranger. C’est un royaume très centralisé autour de la capitale-sanctuaire, Tahādori (située au lieu où le vāzoĝa-hedora se jette dans le gidola hedora).

Le nord et le sud sont en concurrence, mais le sentiment d’être coreligionnaires a évité jusque là les guerres ouvertes (selon les annales religieuses bien entendu ; les deux peuples ont en fait été longtemps en guerre, mais ils ne le furent guère depuis 2-3 générations).

Dans ce monde fictif, le gelota est la langue sacrée, créée de toute pièce par le clergé de Taheliĉa, dans une tentative d’unification culturelle des deux royaumes (mais selon ce même clergé, il s’agirait de la langue dans laquelle Tateroha, un de leurs plus grands prophètes, a reçu de Dieu le Teroha, leur principal livre sacré). La religion de ces peuples est une monolâtrie (on reconnait l’existence de toute une tripotée de dieux, mais un seul a droit de cité) ; le sud ne reconnait qu’un seul sanctuaire, celui de Tahādori, tandis que le nord en reconnait plein, dont le plus sacré se situe dans les nigohu fejolu : Tasikota.

Je ne sais pas trop encore ce que je vais faire de ce début de diégèse, maintenant ^^.

Edit : J'ai réussi à scanner ma carte (il a fallu que je la décalque au stylo, elle a donc déjà un peu bougé ^^). La voici :

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo


Dernière édition par Emanuelo le Jeu 17 Avr 2014 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Sam 12 Avr 2014 - 22:43

Mmmh… Un désert, un clergé avec une langue vaguement sémitique… Ca m'fait penser à la Mésopotamie antique: Sumer, Akkade,… Je vois d'ici les complots entre les temples, des conjurations, des assassinats pour toujours plus de pouvoir, mais tout cela, bien sûr, au nom des dieux bien-aimés drunken En gros la vie dans une théocratie, avec un prêtre-roi bouffi d'orgueil sacrifiant avec son long couteau des opposants ayant osé fourmenté des actions  révolutionnaires  remetant en ordre l'ordre établi… Pas mal d'intrigues politiques en vue! cheers  Mais je suis partit dans mon délire. No  Y a-t-il des livres apocryphes secrets? Question
Revenir en haut Aller en bas
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 0:15

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Mmmh… Un désert, un clergé avec une langue vaguement sémitique… Ca m'fait penser à la Mésopotamie antique: Sumer, Akkade,… Je vois d'ici les complots entre les temples, des conjurations, des assassinats pour toujours plus de pouvoir, mais tout cela, bien sûr, au nom des dieux bien-aimés drunken En gros la vie dans une théocratie, avec un prêtre-roi bouffi d'orgueil sacrifiant avec son long couteau des opposants ayant osé fourmenté des actions  révolutionnaires  remetant en ordre l'ordre établi… Pas mal d'intrigues politiques en vue! cheers  Mais je suis partit dans mon délire. No  Y a-t-il des livres apocryphes secrets? Question

Oui, je vois ça un peu comme ça. Le clergé a créé une langue pour éviter d'être compris du peuple, il y aura probablement quelques apocryphes aussi ^^. Et une minorité, mais je sais pas encore exactement quoi.

Sinon, j'ai créé une nouvelle carte, elle prouve mon manque de technique et de sens esthétique, mais j'ai trouvé ça marrant ^^.

(au fait, merci Ɣŏʋu̐ pour les couleurs, je les ai piquées à ta carte  Very Happy ).



_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 10:44

Si vous regardez sur ma deuxième carte, sur les hauteurs des neligogu terosu hesoti (terres hostiles de l'est, désert de l'est), se trouve un sanctuaire. En fait, il s'agit de Takurane, une communauté d'ascètes en rupture aussi bien avec le clergé du nord qu'avec celui du sud. Miracle de la nature, en haut du mont Takurane (en fait un haut plateau), se trouve une source : c'est autour de cette source que la communauté s'est construite. Taheliĉa est un dieu originellement aquatique, avant d’absorber les attributions de tous les autres dieux.

À Takurane, les femmes sont interdites, l’alcool est interdit : on ne mange que frugalement, des choses simples et non-cuites (ce qui interdit la viande, on ne fait pas de tartare dans le désert). Il existe une hiérarchie très stricte. Ils ont aussi leur propre calendrier. Au niveau religieux, il s’agit d’un groupe mystique-ésotérique à fortes tendances millénaristes. On s’attend à ce que Takurane revienne en force, par la venue du dernier Prophète, qui éliminera le clergé et la noblesse et unira les deux royaumes en les transformant en gigantesque Takurane.

Ils ont deux livres sont sacrés en plus du Teroha : le Ðoverota piterohē (le Livre des règles), qui contient les règles de la vie takuraniste, et le Ðoverota pisikotē (le Livre du sacré), qui contient les dogmes particuliers de Takurane.

Mais les takuranistes (ŝitakurane-hu) ne sont pas présent que à Takurane : ils forment une communauté soudée présente dans toutes les grandes villes. Les mœurs y sont plus « relâchées » et par exemple, les aliments cuits ou les femmes sont acceptés (comme mères en femmes, et uniquement ça).

Mais ce n'est pas la seule minorité tolérée dans les grandes villes. Les neŝigelotu, en français néshiguélotes, sont une secte qui refuse la langue gelota et l'unification du culte à Tahādori (dans le sud). Ils n'ont comme texte sacré que le Teroha, qu'ils ont cependant dans une autre version, parfois différente, mais surtout en vernaculaire. Contrairement aux takuranistes, qui sont ignorés mais acceptés, les néshiguélotes sont régulièrement l'objet de persécutions. Ils ne sont plus que quelques centaines, principalement regroupés en villages dans le liloga terosa (la zone entre les deux rivières, très fertile) et à Tahādori même.

En dehors de ces deux sectes, le culte de Taheliĉa est assez lâche, sans règles ni dogmes excessivement précis. On se contente de sacrifier dans un sanctuaire de temps en temps. Mais le clergé, lui, a la main mise sur la société, et est extrêmement puissant.

Au sud, le clergé est plus organisé qu'au nord, avec à sa tête le Grand Prêtre de Tahādori. Au nord, c'est le roi de Takēnego qui fait aussi office de Grand Prêtre, ce qui est rigoureusement interdit dans le sud. Le Grand Prêtre de Tahādori a la particularité de pouvoir être une femme : la fonction se transmet par primogéniture. Dans ce cas, elle est traitée socialement comme un homme, et doit se marier à une ou des femmes (la polygamie est légale, bien que mal vue par le clergé, sauf pour les rois et les grands prêtres, qui font ce qu’ils veulent). Elle devra rester nullipare (si elle tombait enceinte se serait la preuve qu’elle a commis un acte socialement homosexuel) : si elle a un frère ou une sœur, ce sera l’aîné(e) du plus grand enfant de sa fratrie après elle qui deviendra Grand Prêtre ; si elle est fille unique, elle doit adopter hors de la famille royale mais dans la famille grand-sacerdotale.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 12:42

Emanuelo a écrit:
il s'agit de Takurane, une communauté d'ascètes en rupture aussi bien avec le clergé du nord qu'avec celui du sud. Miracle de la nature, en haut du mont Takurane (en fait un haut plateau), se trouve une source : c'est autour de cette source que la communauté s'est construite. Taheliĉa est un dieu originellement aquatique, avant d’absorber les attributions de tous les autres dieux.
Des ascètes perdus au milieu du désert priant un dieu marin... comment sont-ils arrivés là? Une cohorte de soldats ayant débarqués de la mer et s'étant perdus dans les terres? une caravane de marchands? Une ancienne forteresse millénaire perdue dans les monts?
Taheliĉa remplace-t-il tout les dieux partout ou seulement à Takurane?

Citation :
Mais ce n'est pas la seule minorité tolérée dans les grandes villes. Les neŝigelotu, en français néshiguélotes, sont une secte qui refuse la langue gelota et l'unification du culte à Tahādori (dans le sud). Ils n'ont comme texte sacré que le Teroha [...] les néshiguélotes sont régulièrement l'objet de persécutions. Ils ne sont plus que quelques centaines, principalement regroupés en villages dans le liloga terosa (la zone entre les deux rivières, très fertile) et à Tahādori même.
Néshiguélotes, néshiguélotes, mmmh... ca m'fait penser à... aux... mais oui, aux zélotes! C'est voulu?

Citation :
On se contente de sacrifier dans un sanctuaire de temps en temps.
Que/qui sacrifie-t-on?
Revenir en haut Aller en bas
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 13:01

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Des ascètes perdus au milieu du désert priant un dieu marin... comment sont-ils arrivés là? Une cohorte de soldats ayant débarqués de la mer et s'étant perdus dans les terres? une caravane de marchands? Une ancienne forteresse millénaire perdue dans les monts?
Taheliĉa remplace-t-il tout les dieux partout ou seulement à Takurane?

Qu’y a-t-il de plus important, de plus sacré dans un désert que l’eau ? Le dieu de l’eau est devenu de plus en plus important dans les royaumes au fur et à mesure du temps, avalant les autres de dieux. L’ensemble des deux royaumes accorde donc leurs prières uniquement à Taheliĉa. Des hommes parmi le peuple, plus mystiques que les autres, se sont rassemblés loin du monde pêcheur, et ont rejoint un vieux sanctuaire créé autour d’une source au milieu du désert (théophanie d’un dieu aquatique par excellence !). De là est né la secte des takuranistes.

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Néshiguélotes, néshiguélotes, mmmh... ca m'fait penser à... aux... mais oui, aux zélotes! C'est voulu?

Oui ^^. Je suis très inspiré par les zélotes (ou sicaires) et par les samaritains pour les néshiguélotes, et par les esséniens/qumrâniens (qumrân > kurane > takurane) pour les takuranistes (avec un peu de Bar Kochba).

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Que/qui sacrifie-t-on?

Pas de sacrifices humains à l'époque que je décris ^^. Après, ça dépend des sanctuaires. Au sud, dans le Temple de Tahādori, on sacrifie surtout des plantes, avec pour les grandes fêtes des sacrifices animaliers.

Mais dans le passé, on sacrifiait probablement des humains. Qui sait s'il n'y a pas des survivances quelque part ?

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 14:31

Un peu de politique maintenant.

Dans le nord
Je l’ai déjà écrit, le royaume du nord a sa capitale à Takēnego, mais est assez décentralisé. Le roi en fonction est Tajokimi IV, Roi et Grand Prêtre de Taheliĉa. Le vieux fat, obèse et obscène, fait bien plus que ses 48 ans. Empêtré dans la luxure, il laisse l’essentiel du gouvernement à son principal conseiller, Tafelōne. Son fils aîné, qui devrait devenir bientôt Tajokimi V, un peu simplet mais plus austère et pieux que son père, ne devrait pas changer la situation énormément, sauf si Tafelōne vise le trône comme on le murmure à la cour.

Cela n’est pas impossible : les dynasties au nord sont bien plus mouvantes que celles du sud. Tajokimi V serait le quatrième roi de la dynastie, ce qui en fait une des plus longues. Bien entendu, dans cette ambiance fin de règne, les chefs des différentes cités (qui ont souvent aussi le titre de « roi »), manigancent pour prendre le trône central. Le clergé, lui, n’est pas en reste, et cherche à profiter de la situation, et de soutenir le vainqueur ; tout semble montrer qu’ils soutiennent Tafelōne (et il est assez rare que le clergé se trompe dans ces questions, soit que Taheliĉa leur soit favorable, soit que leur poids dans la balance politique suffisent à la faire pencher).

Dans le sud
Dans sa capitale de Tahādori, le roi s’appelle Tacokedoga. C’est une tradition : le roi durant son règne s’appelle toujours ainsi ; le nom de règne est choisi après la mort du roi par le nouveau roi, le Grand Prêtre et le maire du palais.

Tacokedoga ( king) est un jeune roi, actif et ambitieux. Il mène une guerre sans merci mais cachée à la Grande Prêtresse Tatebela ( queen ), tout aussi jeune, tout aussi active et tout aussi ambitieuse. Clergé et noblesse sont en concurrence, chaque poste existant en double (e.g. là où il y a un duc il y a un évêque*), ce qui ne va pas sans créer du désordre.

Le maire du palais (ou intendant) est un personnage important. Sa charge est aussi héréditaire, et il est chargé plus particulièrement du commerce, très actif dans ce royaume. Plus âgé, il voit d’un très mauvais œil la guerre entre Tacokedoga et Tatebela, et n’hésite pas à le dire publiquement (il est probable qu’un accident lui arrive bientôt, mais c’est une autre tradition).

Pour quelqu’un qui voulait pas faire de diégèse, je trouve que j’avance vite ^^.

* : Je n’ai pas encore le vocabulaire politique en gelota, j’utilise donc celui de nos contrées  Smile .

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 14:54

Emanuelo a écrit:

 Le vieux fat, obèse et obscène, fait bien plus que ses 48 ans. Empêtré dans la luxure, il laisse l’essentiel du gouvernement à son principal conseiller, Tafelōne. Son fils aîné, qui devrait devenir bientôt Tajokimi V, un peu simplet mais plus austère et pieux que son père, ne devrait pas changer la situation énormément, sauf si Tafelōne vise le trône comme on le murmure à la cour.
Pourquoi ça ne m'étonne pas  Twisted Evil ?
Citation :

Tajokimi V serait le quatrième roi de la dynastie
Le premier est donc...Tajokimi II Question  A moins qu'il n'ai pris ce nom de règne pour se légitimer par rapport à l'ancienne dynastie. scratch 
Citation :

le roi s’appelle Tacokedoga. C’est une tradition : le roi durant son règne s’appelle toujours ainsi ; le nom de règne est choisi après la mort du roi par le nouveau roi, le Grand Prêtre et le maire du palais.
Donc, rien ne les empêches de prendre un nom dépréciatifs? (Tacokedoga Question )
Citation :

il est probable qu’un accident lui arrive bientôt, mais c’est une autre tradition
Lol Laughing 
Citation :

Pour quelqu’un qui voulait pas faire de diégèse, je trouve que j’avance vite ^^.
J'avoue... Smile


Dernière édition par Ɣŏʋu̐ le Dim 13 Avr 2014 - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 17:58

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Le premier est donc...Tajokimi II Question  A moins qu'il n'ait pris ce nom de règne pour se légitimer par rapport à l'ancienne dynastie. scratch 

Tajokimi est le prénom, ça peut donc sans problème sauter les dynasties.

Ɣŏʋu̐ a écrit:
Donc, rien ne les empêche de prendre un nom dépréciatif? (Tacokedoga Question )

Bien sûr, et ça arrive régulièrement, il suffit que le Grand Prêtre et le Maire du palais se liguent  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Dim 13 Avr 2014 - 21:05

Emanuelo a écrit:

Pour quelqu’un qui voulait pas faire de diégèse, je trouve que j’avance vite ^^.
Et comment !
Je trouve ce début extrêmement intéressant. Cependant, tu m'excuseras, mais les questions que je vais poser concerneront plus les marges...

Tu parles des bonnes relations que le Sud, la puissance maritime, entretient avec l'étranger. Est-ce à dire que ce continent-ci n'a que les Gelotiens comme occupants ? Comme une avancée humaine dans un endroit stérile ?

Ensuite, il y a la mention que le Gelota est intradiégétiquement une idéolangue... Mmh, je me demande à quoi ressemblent les idiomes qui en sont à l'origine... à moins que là, la langue soit totalement a priori ?
Si les néshiguélotes jouent un rôle plus poussé dans l'histoire, j'attends de voir le vernaculaire. Miam !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 14 Avr 2014 - 11:31

Mardikhouran a écrit:
Et comment !

A mon avis, ça devait travailler dans mon inconscient, et maintenant j'ai sorti tout ça. Je vais avancer beaucoup, beaucoup moins vite maintenant ^^.

Mardikhouran a écrit:
Tu parles des bonnes relations que le Sud, la puissance maritime, entretient avec l'étranger. Est-ce à dire que ce continent-ci n'a que les Gelotiens comme occupants ? Comme une avancée humaine dans un endroit stérile ?

Je vois les deux royaumes comme perdus au milieu d'un immense désert ; il y a probablement des zones non-désertiques sur ce continent, mais mis à part quelques bédouins, personne ne peut rejoindre les deux royaumes par la terre. Le cabotage est quasiment la seule solution, d'où la nécessité d'accéder à la mer pour commercer à plus ou moins grande échelle.

Mardikhouran a écrit:
Ensuite, il y a la mention que le Gelota est intradiégétiquement une idéolangue... Mmh, je me demande à quoi ressemblent les idiomes qui en sont à l'origine... à moins que là, la langue soit totalement a priori ?
Si les néshiguélotes jouent un rôle plus poussé dans l'histoire, j'attends de voir le vernaculaire. Miam !

En fait, quand j'ai commencé à créer le gelota, je ne me suis pas vraiment soucié de créer quelque chose de naturaliste, puisque ce ne devait pas être la langue d'un monde fictif. Il fallait donc nécessairement que le gelota soit "intradiégétiquement une idéolangue", comme tu dis  Smile .

Pour ce qui est des vernaculaires, il faut avant que je commence à y penser que je résolve une question : les deux royaumes sont-ils deux instances politiques regroupant deux peuples proches, divisant le même peuple ou représentant deux peuples différents ? De la réponse à la question dépendra si j'ai besoin de deux langues voisines, de deux patois d'une même langue ou de deux langues différentes.

Dans tous les cas, j'ai peur que le naturalisme soit au dessus de mes forces, les langues resteront ébauchées.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Mer 16 Avr 2014 - 11:52

C’est bien ce que je craignais : il semble bien que les deux royaumes soient deux peuples très différents, qui ont comme point commun une religion. Au nord, la langue sera donc sémitisante et au sud, hellénisante et latinisante. C’est le meilleur moyen d’expliquer intradiégétiquement le gelota, qui extradiégétiquement est formé d’un mélange d’hébreu et de grec et de latin, en plus des trouvailles a priori.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Tahélitchisme revivaliste   Lun 19 Mai 2014 - 17:54

On regroupe sous le nom de tahélitchisme revivaliste l’ensemble des courants qui, depuis la fin du XXe siècle, tente de faire renaître la culture et la religion tahélitchiennes.

Alors que le tahélitchisme stagnait depuis le moyen âge, avec notamment la perte de la langue gelota (les écrits saints furent traduit en latin, puis à partir du latin dans les langues véhiculaires des quelques peuples où les tahélitchiens trouvèrent refuge), et refusait l’entrée de convertis, quelques jeunes tahélitchiens ont lancé il y a quelques années le Mouvement tahélitchien revivaliste (TPR, Terona Pohaŝitaheliĉa-ho Renenagōha). Sans faire l’unanimité, ce mouvement, dont l’un des rôles principaux est d’enseigner le gelota, reconstitué grâce à des scientifiques laïcs depuis le début du XXe siècle, afin de créer une nation et de permettre l’accès aux textes sacrés originaux, a rassemblé autour de lui la majorité de la classe sacerdotale tahélitchienne. Pour la première fois depuis l’antiquité, une culture vit autour du gelota, qui retrouve son rang de langue sacrée. Ce mouvement a comme particularité d’accepter, et même d’encourager, les conversions, ce qui n’a pas été sans créer des dissensions : une minorité s’est séparée quelques années après la création du TPR, et a lancé le TP (Terona Pohaŝitaheliĉa-ho, Mouvement tahélitchien) qui, lui, n’accepte que les tahélitchiens « de sang ».

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Calendrier   Lun 28 Juil 2014 - 14:50

Le débat sur les mois sur le fil des batailles lexicales m'a amené à initier le calendrier tahélitchien.

L'année "normale" fait 365 jours, séparés en 60 semaines de 6 jours, plus une semaine de cinq. Cette dernière semaine incomplète est maudite, et tout travail, toute réunion, toute prière y sont interdits strictement. Il y a 12 mois de 5 semaines (la semaine maudite ne fait partie d'aucun mois, on fait tout le reste du temps comme si elle n'existait pas).

Tous les quatre ans, la semaine maudite se voit adjoindre un sixième jour, et devient le temps le plus sacré de la religion tahélitchienne. C'est le moment où les péchés sont oubliés par les dieux, et la fête dure 6 jours, pendant lesquels la débauche bat son plein dans toutes les couches de la société. Tous les conflits en cours entre tahélitchiens à ce moment là sont considérés comme réglés, ce qui permet de stopper régulièrement les vendettas.

Cette sorte d'année bissextile permet de rattraper le décalage naissant entre le calendrier et les saisons. Mais il ne le fait qu'imparfaitement, ce qui conduit certains tahélitchiens revivalistes libéraux à vouloir utiliser le même système que le système grégorien pour déterminer les années bissextiles. Le calendrier n'ayant plus d'incidence agricole cependant, et le décalage étant tout de même faible, la proposition ne reçoit qu'un accueil pour le moins mitigé.

Un autre calendrier, lunaire celui-là est utilisé par certaines "sectes" antiques, mais je ne l'ai pas encore commencé.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 15:09

Au fait, les dieux sont-ils réels Question  Si oui, interagissent-ils avec les hommes ou sont-ils là juste pour la déco?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 15:29

Ɣovu a écrit:
Au fait, les dieux sont-ils réels Question

Va savoir... C'est une question de foi !

Certains tahélitchiens (prophètes, ...) croient interagir avec Tahélitcha ou Ses anges. Mais c'est un monde que je veux assez proche du nôtre, donc il n'y a pas de "vrais" dieux qui se baladent dans la rue, ou qui ont des interactions irréfutables avec les hommes.

Mais dans tous les cas, il ne sont pas là juste pour le décor. Qu'ils existent ou non, ils ont une influence énorme sur la société. Ils sont, au moins, des réalités sociales, des faits sociaux (des cas sociaux ?).

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Daemon



Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : -Théalia-

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 15:33

Très originale cette semaine à 5 jours !

Mais si pendant ces 5 jours, la population entière ne fait rien, il n'y a pas de profiteurs non croyants qui commettent moult crimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 15:57

En fait, j'avais lu il y a très longtemps qu'un peuple précolombien (les aztèques probablement) avaient quelques jours maudits comme ça avant la fin de l'année, aussi pour des raisons de comput. Je ne me rappelle pas combien de jours, ni où je l'ai lu, donc l'information n'est peut-être pas fiable, d'autant que ça date vraiment ; mais ça m'a marqué. Quand j'ai voulu compter le nombre de semaines, je trouvais que 6 x 60 ça faisait bien, mais qu'il restait 5 jours ; le reste s'est enchaîné.

Pour les risques, ils sont assez limités du fait que (1) les gens se préparent, et s'enferment à double tour chez eux (2) il y a peu d'étrangers dans les deux royaumes, et quasiment aucun au nord, (3) que la punition, pour un étranger comme pour un Tahélitchien pour le manquement même le plus infime à la règle, c'est la mort. Ils sont limités donc, mais ne disparaissent pas, et il doit bien y avoir des incidents tous les ans, surtout au sud, fort logiquement (tout est toujours la faute des étrangers, c'est bien connu).

Tiens, ça pourrait faire une bonne entame de roman ! Classique, le mec ce fait buter sa famille pendant la semaine maudite, et passe sa vie à chercher les assassins, les trouve, les bute. Rideau.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 16:21

Citation :
En fait, j'avais lu il y a très longtemps qu'un peuple précolombien (les aztèques probablement) avaient quelques jours maudits comme ça avant la fin de l'année, aussi pour des raisons de comput. Je ne me rappelle pas combien de jours, ni où je l'ai lu, donc l'information n'est peut-être pas fiable,
En effet, c'était chez les aztèques. D'ailleurs ça me fait penser aux anciens égyptiens, qui avaient eux aussi cinq jours épagomènes maudits, les "jours des démons", correspondant à la naissance des cinq enfants de Nout et de Geb. Nout avais gagné au jeu cinq jours pour accoucher, car elle était condamée à n'accoucher aucun jour de l'année. Ainsi, ces jours ne font pas partie de l'année.


Dernière édition par Genou le Mer 29 Avr 2015 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 17:33

Comment se représente-t-on les Anges ? Dans un style vétérotestamentaire (multiples yeux, multiples ailes, enflammés) ou bien quelque chose de plus "aquatique" ?Mais peut-être que ces Anges ont repris certains attributs des Dieux qui furent écartés...
Quelles est leur fonction par rapport à Tahélitcha ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Daemon



Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : -Théalia-

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 18:43

Emanuelo a écrit:
Tiens, ça pourrait faire une bonne entame de roman ! Classique, le mec ce fait buter sa famille pendant la semaine maudite, et passe sa vie à chercher les assassins, les trouve, les bute. Rideau.
Classique mais toujours efficace !

Et, toujours en rapport avec les 5 jours maudits, qu'en est il des gens qui meurent ou naissent durant ce laps de temps? Sont-ils maudit eux aussi ? Pour les nouveaux nés, sont-ils tués ou pire, deviennent des étrangers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1217
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 18:56

Mardikhouran a écrit:
Comment se représente-t-on les Anges ? Dans un style vétérotestamentaire (multiples yeux, multiples ailes, enflammés) ou bien quelque chose de plus "aquatique" ?Mais peut-être que ces Anges ont repris certains attributs des Dieux qui furent écartés...
Quelles est leur fonction par rapport à Tahélitcha ?

Tahélitcha est représenté comme un roi devant son conseil. Ces conseillers sont souvent assimilés aux anciens dieux, mais il n'y a pas identité parfaite. Un ange est une des ces entités quasi-divines inférieures, lorsqu'elle est envoyée sur terre au contact des humains ; Tahélitcha se déplace rarement lui-même. Je me les représente un peu dans ce style là.

Daemon a écrit:
Et, toujours en rapport avec les 5 jours maudits, qu'en est il des gens qui meurent ou naissent durant ce laps de temps? Sont-ils maudit eux aussi ? Pour les nouveaux nés, sont-ils tués ou pire, deviennent des étrangers ?

Je ne me suis pas posé la question encore... j'ai du mal à imaginer que les nouveaux-nés tués ou abandonnés, mais ce n'est certainement pas un bon présage. Les morts par contre ne sont pas inhumés durant ces cinq jours, et je vous laisse imaginer ce que ça peu donner un cadavre de cinq jours dans le désert !

Sinon, j'ai retrouvé le nom des jours épagomènes maudits : les nemontemi.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Daemon



Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : -Théalia-

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 19:40

Emanuelo a écrit:
Je ne me suis pas posé la question encore... j'ai du mal à imaginer que les nouveaux-nés tués ou abandonnés, mais ce n'est certainement pas un bon présage. Les morts par contre ne sont pas inhumés durant ces cinq jours, et je vous laisse imaginer ce que ça peu donner un cadavre de cinq jours dans le désert !

Sinon, j'ai retrouvé le nom des jours épagomènes maudits : les nemontemi.

Ca me fait penser à une phrase de Tyrion Lannister de GoT qui dit : Tous les nains sont des bâtards aux yeux de leur père. 
Ici, les enfants pourraient hériter de Nemontemi pour nom de famille, pour ainsi signifier leur malchance dès leur naissance. Cela marquerait leurs différences et ils deviendraient les abandonnés des Dieux et même si personne ne dit rien, ils n'en pensent pas moins de ces maudits. Ainsi, tous les Nemontemi sont des bâtards aux yeux de leur père, voire aux yeux de leur nation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 19:47

Daemon a écrit:
Emanuelo a écrit:
Je ne me suis pas posé la question encore... j'ai du mal à imaginer que les nouveaux-nés tués ou abandonnés, mais ce n'est certainement pas un bon présage. Les morts par contre ne sont pas inhumés durant ces cinq jours, et je vous laisse imaginer ce que ça peu donner un cadavre de cinq jours dans le désert !

Sinon, j'ai retrouvé le nom des jours épagomènes maudits : les nemontemi.

Ca me fait penser à une phrase de Tyrion Lannister de GoT qui dit : Tous les nains sont des bâtards aux yeux de leur père. 
Ici, les enfants pourraient hériter de Nemontemi pour nom de famille, pour ainsi signifier leur malchance dès leur naissance. Cela marquerait leurs différences et ils deviendraient les abandonnés des Dieux et même si personne ne dit rien, ils n'en pensent pas moins de ces maudits. Ainsi, tous les Nemontemi sont des bâtards aux yeux de leur père, voire aux yeux de leur nation.
Puisqu'ils seraient abandonnés de(s) Dieu(x), pourquoi ne pas leur réserver les professions sacrilèges ? Quelles qu'elles puissent être dans le désert... par exemple, fossoyeur (quelle horreur, le contact avec un mort), fou, prostitué sacré, etc.
Nemontemi est-il en bon gelota ? La structure CV est violée...

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Lun 28 Juil 2014 - 19:55

Daemon a écrit:
Ca me fait penser à une phrase de Tyrion Lannister de GoT qui dit : Tous les nains sont des bâtards aux yeux de leur père. 
Ici, les enfants pourraient hériter de Nemontemi pour nom de famille, pour ainsi signifier leur malchance dès leur naissance. Cela marquerait leurs différences et ils deviendraient les abandonnés des Dieux et même si personne ne dit rien, ils n'en pensent pas moins de ces maudits. Ainsi, tous les Nemontemi sont des bâtards aux yeux de leur père, voire aux yeux de leur nation.
Ahah  Laughing  Tu a trop regardé GoT, avec les Snow… Rolling Eyes


Dernière édition par Genou le Ven 14 Aoû 2015 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les deux royaumes (was: Les gelotiens)   Aujourd'hui à 19:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Les deux royaumes (was: Les gelotiens)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les deux royaumes (was: Les gelotiens)
» LES DEUX MAISONS D'ISRAEL
» Les Tribus Associées à un des Deux Royaumes
» la parabole du "fils prodigue" : une révélation du Père
» comparaison de moyenne de deux échantillons, cas spécial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: