L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 -Iste (profession)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 22:34

Cela fait quelques temps que je pense à un préfixe pour rendre le suffixe "-iste" du français... J'avais oublié ce projet depuis quelque temps, mais maintenant que j'y pense, je crois que j'ai un trou quant au préfixe que j'avais trouvé à ce moment Sad
Jusqu'alors, j'utilise le participe présent, comme en kotava, pour traduire ce sens.
Exemple : tavé (kotava) (tebi en elko, teach en anglais, intéressant comme les langues se rapprochent, et) tev (chilloïen)
Donc tavesik en kotava (participe présent + être humain) et tebb (-er/kive/ane/yeme/onno...) (participe + le/individu/humain/homme/femme) en chilloïen. Remarquez que les verbes en -v ont leur participe en -bb.
Un "ancien professeur" sera d'ailleurs un tevriv, un "futur professeur" uhv tev, un "pseudo-professeur" erv tev (conditonnel).

Mais bon, un préfixe pour de profession faciliterait bien les choses... En attendant, comment vous débrouillez-vous dans vos idéolangues ? Avez-vous adopté l'-istês gréco-international ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 22:51

L'espéranto a -isto, l'uropi -ìst (ista au féminin).
Le sambahsa a -iste (eboniste, mais aussi cycliste ou collectioniste), ar (stol, chaise, donne stolar, menuisier), -er (disayner, danser), voire mu- (mussafer, voyageur, mustajer, locataire).

La grammaire dit ceci:

Olivier Simon a écrit:
Pour désigner un acteur, un agent: Le suffixe le plus fréquent est -er ajouté au verbe quand sa morphologie s'y prête. Il correspond au -or roman sur la base verbale au participe en "t". Un ensemble pratique de suffixes verbaux est -ant pour désigner celui qui accomplit une action, -eit pour désigner la personner destinataire de cette action et -at pour désigner l'objet ou le résultat de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:01

...


Dernière édition par od² le Sam 14 Juin 2014 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:07

od² a écrit:
En idiolinguistan : tout simplement homme qui schtroumpfe un schtroumpf (pour employer une translittération franco-schtroumpfe)

Et ça se prononce comment? /OmkiStrumpf9~Strumpf/?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:15

En tant que suffixe productif, -ar désigne le "fabricant de". Ex: "hatar" = chapelier, et "stolar" = faiseur de chaises, soit menuisier, même s'il ne fait pas que ça. En fait, plusieurs langues d'Europe de l'Est ont cette formation, ou une formation semblable comme le hongrois "asztalos".

"mu-" a été dégagé par "backformation", du fait des nombreux mots sambahsa d'origine arabe avec ce préfixe. Son défaut est qu'il ne permet pas de distinguer entre l'acteur et le récepteur (sa signification, en arabe et même au-delà  est "personne"). Le sens doit donc être précisé dans le dictionnaire.  

En fait, le sambahsa fonctionne beaucoup par "rétroformation", car c'est une auxlang qui fonctionne d'abord par emprunts lexicaux (répandus dans plusieurs langues) avant d'en venir à la formation par affixation ou composition. En revanche, les langues schématiques utilisent le chemin inverse.


Il est amusant de constater que tant le suffixe -er (agent) que -ar (fabricant) ont la même origine, le suffixe bas-latin -arius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:24

Olivier Simon a écrit:
Il est amusant de constater que tant le suffixe -er (agent) que -ar (fabricant) ont la même origine, le suffixe bas-latin -arius.

Le -er ne vient-il pas de -or (-tor)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:24

...


Dernière édition par od² le Sam 14 Juin 2014 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16304
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:24

Des noms de professions en -iste, j'en connais pas de trop. Y aurait bien dentiste (toshkùrdu) ou ophtalmologiste (vetkùrdu). Sinon, y aurait bien "qui pratique" mais c'est pas forcément pour une profession, là, j'ai obkàgdu pour "alpiniste". Bref, la construction ne change guère :

  • un nom (tosh-, vet-)
  • éventuellement un interfixe qui donne une info sur le procès (-kùr-)
  • ou bien un verbe (obkàg-) éventuellement délesté de son éventuelle terminaison (-e, -en, -es)
  • la personne qui le pratique (-du, -dak, -kad).


Cependant, -iste comme partisan (hors sujet, j'sais bien, pardonnez moi, j'ai pas pu m'ret'nir), est traduit par le très à-postériori -eset. Mais il s'agit là d'adjectifs. Pour les noms, y a rien qu'à remplacer -et par -du et l'tour est joué :
sarnyt =syndicat
sarnytesem = syndicalisme
sarnyteset = syndicaliste
ùt sarnyteskad = une syndicaliste.
Pour les mots à 4 syllabes accentués sur la première syllabe, -es- porte un accent secondaire, jamais marqué et là juste pour la rythmique du mot (aucune influence sémantique ou grammaticale : ouf !) : /ˈsɐʁnɪtˌəçkɐd/.


Dernière édition par Anoev le Mer 16 Avr 2014 - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:27

Pour ma part en brèntais j'ai deux méthodes:
1) Je prend un mot, comme dent, teng, et rajoute des lettres au hasard, comme "-byr" et j'obtiens qu'èqu'chose comme tengbyr pour dentiste.
El tengbyr is  peyntexd.
Le dentiste à mal aux dents.

2) Je prend le radical d'un verbe, comme lyrn, donc lyr, enseigner, et ajoute un suffixe: -ér, -ar, -icç ou -yst. Ici j'ai pris "-yst", et… miracle j'obtiens lyryst*, prof.
Lyryst, lyrér ad lyrar are dry skőlyó calas.
Professeur, instituteur et enseignant sont trois métiers scolaires.


À ne pas confondre avec lyricç,le jouer de lyre.


Dernière édition par Ɣovu le Lun 16 Juin 2014 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:40

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
Il est amusant de constater que tant le suffixe -er (agent) que -ar (fabricant) ont la même origine, le suffixe bas-latin -arius.

Le -er ne vient-il pas de -or (-tor)?

Non, le "-er" germanique vient aussi de "arius". "areis" est attesté en gothique. C'est le "eur" français qui vient de (t)or, et qui a été peut-être influencé par le germanique.

Le "-tor" latin vient de l'IE, qui a donné "-telj" en russe, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Mer 16 Avr 2014 - 23:43

En moschtein, les noms de métiers sont presque tous retranscrits grâce au suffixe -or.
Ils peuvent être construits à partir d'un peu n'importe quoi: le nom du produit ou de l'objet de travail: majtalor (forgeron) < majtal (métal); du lieu de l'activité: farmor < farm; d'un verbe d'action: tiernor (enseignant), maktinor (fabriquant), flekostor (commerçant*); ou simplement d'expression idiomatiques: nunkrankor ("dé-malade-eur": médecin).
Cependant tout ce qui finit en -or n'exprime pas nécessairement un métier: par exemple cinanor et konserwor (révolutionnaire et conservateur), ainsi que nunkrankor (qui signifie aussi "médicament").
Et à l'inverse: professeur > tujitle.

*Le fait que tous ces exemples se terminent tous par -ant en français n'est que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16304
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 0:23

Des mots en -or, j'en ai aussi. Ce sont souvent des adjectifs (traṅsitor, koṅsèrvor*) mais j'ai aussi une poignée de noms (direktor, , profesor), lesquels expriment surtout des fonctions et dont la personne désignée porte des suffixes main'nant bien connus : -du, -dak & -kad).




*On ne confondra pas cet adjectif (koṅsèrvor partet = parti conservateur) avec kœṅservor qui est un agent chimique (nom) destiné à empêcher la putréfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 0:34

Kotave a écrit:
Cela fait quelques temps que je pense à un préfixe pour rendre le suffixe "-iste" du français... J'avais oublié ce projet depuis quelque temps, mais maintenant que j'y pense, je crois que j'ai un trou quant au préfixe que j'avais trouvé à ce moment Sad
Jusqu'alors, j'utilise le participe présent, comme en kotava, pour traduire ce sens.
Exemple : tavé (kotava) (tebi en elko, teach en anglais, intéressant comme les langues se rapprochent, et) tev (chilloïen)
Donc tavesik en kotava (participe présent + être humain) et tebb (-er/kive/ane/yeme/onno...) (participe + le/individu/humain/homme/femme) en chilloïen. Remarquez que les verbes en -v ont leur participe en -bb.
Un "ancien professeur" sera d'ailleurs un tevriv, un "futur professeur" uhv tev, un "pseudo-professeur" erv tev (conditonnel).

Mais bon, un préfixe pour de profession faciliterait bien les choses... En attendant, comment vous débrouillez-vous dans vos idéolangues ? Avez-vous adopté l'-istês gréco-international ?

Comment traduis-tu "profession", "travail"..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4976
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 8:51

En elko, la profession se marque par l'utilisation de la clé DOW (profession) en catégorisateur, voici quelques exemples :

 Arrow TEB (enseignement) + DOW (profession) = tebdo professeur, enseignant
 Arrow LOR (fleur) + DOW (profession) = lordo fleuriste
 Arrow MER (commerce) + DOW (profession) = merdo commerçant
 Arrow KUL (santé) + DOW (profession) = kuldo médecin, docteur
 Arrow KAM (sexe) + DOW (profession) = kamdo péripatéticienne, prostituée

A cela, il est possible d'ajouter le préfixe générique adapté :

 Idea A- pour les femmes
 Idea E- pour les hommes
 Idea O- pour le neutre

tebdo enseignant → Atebdo enseignante, Etebdo enseignant et Otebdo enseignant.

 Question Quelle différence peut -on faire entre tebdo et Otebdo ?

En fait tebdo désigne la profession tandis que Otebdo désigne celui qui l'exerce.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16304
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 9:24

Une profession, un métier, en aneuvien, c'est perov, de l'allemand Beruf, pour la même signification. Toutefois, je ne s'en sers pas systématiquement pour créer des noms de métier, comme pour la clé elkanne DOW. Cependant, on trouve malgré tout per(ov)- comme radical de
peroven = professionnel
ùt perodu = un professionnel
perovesem = professionnalisme
raxan ni perodutuls = réservé au personnel
peron* = technique (adj.).
perosprát = jargon.
perísk = risque professionnel
perográṅget = maladie professionnelle
emipéro(ven) = semi-pro
perotík° = déformation (tic) professionnelle
peripíret = expérience professionnelle.





*Qu'on s'rassure : le mot d'origine grecque teqnig existe aussi.
°On ne confondra pas : de toute manière, la traduction aneuvienne du faux-ami français dont il pourrait être question (érotique) se dit qudaṅtig, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 12:37

Le saiwosh va au plus simple :

pan = du pain
panhit = maison du pain = boulangerie
pantili = homme (au sens de : être humain) du pain = boulanger

Ne pas confondre panhit (boulangerie) et pantilihit (maison de boulanger).

chai = travailler
achai = travail
achaitili = homme du travail = travailleur

Certains noms de professions sortent de ce schéma :

toktin = médecin
lita toktin = médecin de la dent = dentiste

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16304
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 12:50

Vilko a écrit:
Le saiwosh va au plus simple.
Le caractère agglutinant s'exprime clairement ici.

C'est pareil pour l'anealruc et le dibadien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 18:02

Vilko a écrit:

pantili = homme (au sens de : être humain) du pain = boulanger

C'est pas mal ça !
Comment traduis-tu coiffeur/barbier et chevelu/barbu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 18:56

Anoev a écrit:
Le caractère agglutinant s'exprime clairement ici.
Seulement pour le lexique. La syntaxe est nettement isolante.

Anoev a écrit:
C'est pareil pour l'anealruc et le dibadien ?
En gros, oui.

En dibadien :
pankha = pain+maison = boulangerie
pango = pain+être humain = boulanger

En anealruc :
kanoali = hôtel
og = quelqu'un, une personne, on (pronom)
kanoaliog = hôtelier ; employé(e) d'hôtel

En saiwosh, tili signifie à la fois "être humain, quelqu'un, une personne", et "on" :
tili nanch na = quelqu'un me voit, on me voit, je suis vu.

Ce n'est pas la seule particularité commune de l'anealruc et du saiwosh...

Djino a écrit:
Comment traduis-tu coiffeur/barbier et chevelu/barbu ?
En saiwosh,
coiffeur = tlikopyaksotili
Littéralement : "coupe-cheveux-homme"

barbier : tlikoplapaptili

salon de coiffure = tlikopyaksohit
"coupe-cheveux-maison"

chevelu = asa yotlikso, "avec des cheveux longs". Yotlikso est la fusion de yotli, long, et yakso, cheveux.
yotlikso chakop = un homme (masculin) à cheveux longs

barbu = asa lapap, "avec barbe".
lapap chakop = un barbu


Dernière édition par Vilko le Jeu 17 Avr 2014 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 21:29

"yaksotili" ne veut donc rien dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 21:40

Djino a écrit:
"yaksotili" ne veut donc rien dire ?
"Homme à cheveux", ou "personne chevelue".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Jeu 17 Avr 2014 - 21:46

Pan
Paner
Panerie
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Ven 18 Avr 2014 - 1:07

La formation des mots composés du saiwosh est similaire à celle du ba gai dun, sauf que le sens y est inversé :
- pan = pain
- gai pan = l'homme du pain = le boulanger
- (gai en pan = l'homme en pain)
- dom pan = la maison du pain = la boulangerie

En semaya :
- nan = pain
- penan = personne de pain (pe- = suffixe de personne, de métier)
- manan = boulangerie (lieu)
- unan = boulangerie (art de faire du pain)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Ven 18 Avr 2014 - 14:41

En jarjanais si bien haut que bas, le suffixe "iste" est traduit de la même façon et n'a pas de féminin:
Ex:
-Turiste
-Nordiste
-Dentiste
-Realiste
-Idealiste
-Niantiste(paresseux)
Quelque chose d'assez intéressant sur ce dernier:
Nianta veut dire "rien" donc "niantiste" veut dire "celui qui ne fait rien".
En jarjanais suprême, c'est différent, le suffixe est "-ista", il se plurialise en "-isti" pour le masculin et "-iste" pour le féminin:
-Turista
-Nordista
-Dentista
-Realista
-Idealista
-(?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16304
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Ven 18 Avr 2014 - 16:16

Sorbet Citron a écrit:
-Niantiste(paresseux)
De l'italien far(e )niente = ne rien faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -Iste (profession)   Aujourd'hui à 22:16

Revenir en haut Aller en bas
 
-Iste (profession)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» -Iste (profession)
» Parole, profession de foi de Dom Helder Camara
» Le déiste fénéant
» Profession de foi commune
» Je suis panenthéiste !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: