L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 demain, au bureau de vote aux élections européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sansaccent



Messages : 122
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

MessageSujet: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Sam 24 Mai 2014 - 21:57

à, ce que les européens osent encore appeler, l'étranger, mais bel et bien en Europe, je voulais parler un peu l'européen  bounce 

dans quelle langue proposez vous que je doive m'exprimer  affraid  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Sam 24 Mai 2014 - 21:59

En anglais. J'ai remarqué que c'est la langue dans laquelle les Européens de langues différentes communiquent le plus facilement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Sam 24 Mai 2014 - 23:21

Vilko a écrit:
En anglais. J'ai remarqué que c'est la langue dans laquelle les Européens de langues différentes communiquent le plus facilement !
Uniquement par la force des choses ! L'anglais est imposé un peu partout par les patronats de divers pays européens par obédience à Wall street. Imagine un peu que un jour ou l'autre, on fasdse "entrer" comme langues de profession l'espéranto, l'uropi, le sambahsa et/ou le volapük, ou bien que pour telles ou telles raisons (vocabulaire élargi dans un domaine, non-ambigüité de la langue, racines communes dans tels ou tels termes professionnels) on applique telle LAI pour les échanges internationaux dans tel secteur d'activité, l'anglais serait bien vite oublié là où il ne serait pas "naturellement indispensable" (vie dans les pays anglophones) et les Wallons ne seraient plus obligés de parler anglais pour se faire comprendre des Flamands (et lycée de Louvain... euh... de Versailles*).








*"Vice-versa", pour ceux qui ne seraient pas habitués à cet à-peu-près bien francilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 1:20

Anoev a écrit:
L'anglais est imposé un peu partout par les patronats de divers pays européens par obédience à Wall street.
Qu'est-ce qui pousse les gens à apprendre l'anglais ? Le besoin d'avoir une langue commune. L'anglais est compris et parlé, même mal, à peu près partout dans le monde.

Je connais une dame qui a accompagné au Japon son mari, lequel était obligé d'y passer plusieurs années par nécessité professionnelle. Elle ne s'est pas donné la peine d'apprendre un seul mot de japonais avant son départ, car "tout le monde parle anglais". Au Japon, c'est très loin d'être "tout le monde", mais lorsqu'on n'aime pas les langues étrangères, quelle autre langue peut-on parler au Japon ?

Si l'on veut faire carrière dans l'informatique, la recherche scientifique ou médicale, il faut savoir au moins lire l'anglais.

J'aurais pu me passer de connaître l'anglais, et tout oublier le lendemain du bac, comme beaucoup (sinon la plupart) de mes camarades de lycée. Pourquoi me suis-je intéressé à cette langue ? L'allemand me plaisait davantage par ses sonorités. Mais l'anglais était la langue de ma musique préférée (le rock'n'roll, à l'époque, et les chansons des Beatles), et la langue dans laquelle étaient écrits mes livres favoris : la science-fiction américaine (Jack Vance, Philip K. Dick, Van Vogt, etc). Comme beaucoup, j'étais fasciné par la vie américaine, qui était à l'époque à la pointe du progrès technologique et culturel. Microsoft et Apple n'existaient pas encore, mais l'environnement culturel qui allait permettre à Bill Gates et Steve Jobs de révolutionner la vie humaine existait déjà. C'était l'époque où de jeunes génies américains à peine sortis du lycée inventaient dans les garages de leurs parents les machines de l'avenir.

Ailleurs dans le monde, il n'y avait rien. L'URSS ne connaissait que le réalisme soviétique, la pénurie et l'oppression. Les mangas japonais étaient inconnus en Europe. La Chine était un pays sous-développé et fermé sur lui-même. Le monde arabe, l'Inde, étaient des déserts culturels, à part les films de Bollywood, dont quasiment personne en Europe ne connaissait l'existence.

Et je ne parle même pas du cinéma américain, qui dominait le monde. Les dessins animés de Walt Disney n'avaient pas de rival sur toute la planète. La bande dessinée était encore un art majoritairement américain, de Mickey jusqu'aux X-Men.

L'Amérique dominait la moitié de la planète, militairement et politiquement, mais aussi culturellement, technologiquement et financièrement, avec le roi-dollar. En face, il n'y avait que l'URSS post-stalinienne, un État moribond qui essayait de cacher le délabrement interne qui allait le faire imploser moins d'une vingtaine d'années plus tard, et la grande pauvreté du Tiers-Monde.

Le monde a bien changé depuis les années 70, mais il a plus que jamais besoin d'une langue commune, et il a choisi l'anglais.

Anoev a écrit:
Imagine un peu que un jour ou l'autre, on fasdse "entrer" comme langues de profession l'espéranto, l'uropi, le sambahsa et/ou le volapük, ou bien que pour telles ou telles raisons (vocabulaire élargi dans un domaine, non-ambigüité de la langue, racines communes dans tels ou tels termes professionnels) on applique telle LAI pour les échanges internationaux dans tel secteur d'activité, l'anglais serait bien vite oublié là où il ne serait pas "naturellement indispensable"
Pendant des siècles, on a eu le latin comme langue de l'Église et comme langue universitaire. Descartes, Leibniz et Linné écrivaient en latin. Les documents administratifs étaient rédigés en latin dans toute l'Europe. Les médecins de l'époque de Louis XIV parlaient latin (voir les comédies de Molière). Il en reste encore des traces : les noms scientifiques des plantes et des animaux sont en latin. Si l'on veut être réellement précis quand on parle de plantes et d'animaux, il faut parler latin.

Mais le latin n'était la langue maternelle de personne, c'est pour cela qu'il a disparu comme langue auxiliaire. Le français a été l'une des premières langues à lui donner le coup de grâce, aux 17e et 18e siècles, parce que le français (comme l'anglais après lui) n'était pas seulement un moyen de communication, mais aussi le vecteur d'une culture attirante, aussi attirante pour les Allemands et les Russes du 18e siècle que l'anglo-américain aujourd'hui : tous les monarques d'Europe ont voulu avoir leur château de Versailles, de la Prusse jusqu'à Saint-Pétersbourg, et ils ont copié le théâtre français, la mode française, et aussi la littérature française. Frédéric II de Prusse, l'un des plus grands souverains allemands du 18e siècle, correspondait avec Voltaire et parlait français avec ses courtisans à Berlin. La noblesse russe parlait français.

La francomanie de Frédéric II ne l'empêchait pas d'être un souverain allemand conscient de ses intérêts, et de mener des guerres très dures contre la France. L'amour de la culture d'un pays ne signifie pas soumission politique à ce pays, c'est une leçon qui vaut aussi pour notre époque...

Une langue ne peut s'imposer que si elle véhicule une culture attirante, ou si elle correspond à un besoin politique, comme l'hébreu moderne ou le bahasa indonesia. Ce n'était pas le cas du latin, et je ne vois pas comment ça pourrait le devenir pour une langue artificielle comme l'espéranto ou le volapück.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 4:10

Le monde redevient multipolaire.

Les langues qui compteront dans un avenir proche resteront les langues officielles à l'Onu: l'angais, le français, l'espagnol, le russe, l'arabe et le chinois.

L'Afrique sera coupée en trois: arabophone, francophone et anglophone

Le Proche Orient y compris Israel(Palestine) sera arabophone

L'Amérique sera aux deux tiers hispanophone/lusophone.

L'Amérique du nord, l'Europe de l'ouest, l'Océanie, et le sous-continent indien (pas de langue locale commune) seront anglophones.

L'Europe de l'est, la Russie et l'asie centrale seront russophones.

La Chine est pays voisins sous influence seront sinophones.

Enfin, à mon avis...

http://g1.globo.com/ceara/noticia/2014/02/fortaleza-vai-sediar-encontro-do-brics-em-15-e-16-de-julho.html


Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 27 Mai 2014 - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 8:31

Attention, je n'ai pas parlé des LAI en tant que langues uniques (pourquoi y en aurait-il alors plusieurs), mais comme langues d'échange, surtout entre des gens ne parlant pas la même langue maternelle. Le problème de l'anglais comme langue "auxiliaire", c'est qu'il favorise les anglophones aux dépens de tous les autres : latins, scandinaves, slaves, magyars, grecs... pour ne parler que de l'Europe, alors, pensez ailleurs ! Un portugais (par exemple) qui a plutôt des contacts avec des Roumains ou des Italiens pourrait très bien se faire comprendre en interlingua plutôt qu'en anglais, le même qui a plutôt des contacts avec des populations non latines pourrait se faire comprendre en espéranto ou en uropi, voire même en slovianski s'il a plutôt affaire à des Slovaques, Slovènes, Macédoniens ou Polonais (entre autres)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 10:47

...


Dernière édition par od² le Lun 7 Juil 2014 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 10:48

Ce n'est pas une mauvaise idée, Anoev, mais le gros pb est que derrière l'interlingua, il n'y a rien comme pays, comme culture, comme avantage professionnel pour l'instant.

Pourquoi l'espéranto végète depuis plus de 100 ans alors qu'il possède quand même divers avantages ? Le jour où un pays, une organisation puissante, voire une firme, promouvront cette langue, alors elle aura peut-être une chance de réussir. 

Actuellement, l'anglais possède divers avantages, et reste un moteur de promotion sociale. Peut-être véhicule-t-il une certaine idéologie, une certaine culture, mais il reste néanmoins un outil, et un outil reste ce qu'on en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 11:45

Je fais en sorte d'acheter* le moins possible° de produits issus de marques françaises qui utilisent l'anglais dans leur publicités. Pour les autres pays, je suis moins absolu : s'ils ne veulent pas défendre leur langue, ça les r'garde, c'est pas mon problème.


*Pour l'utilisation, c'est autre chose : l'essentiel, c'est que celle-ci ne me coûte pas un centime au profit de la marque incriminée.
°C'est pas toujours évident, surtout si l'entreprise a une position de (quasi-)monopole sur le produit en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 12:21

Dans le nord de la France, on a souvent affaire aux produits bilingues français-néerlandais de nos voisins belges. Et quand ils sont multilingues, c'est alors une looongue liste (au moins 10 langues) !

Curieusement, dans nos solderies, on trouve surtout des produits espagnols ou portugais, parfois italiens Smile 

Bref, tout ça pour dire que malgré la grande proximité de l'Angleterre, peu de produits usuels de consommation en anglais sur nos étals...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 12:39

TANTUM MIEVXVM ! comme on dirait en latin de cuisine (puisqu'il s'agit de produits de consommation courante, entre autres culinaire). J'ai remarqué ça aussi dans mon hyper qui lui est pourtant à deux cents kilos d'la frontière belge. Ça m'permet d'apprendre (à peu près) le néerlandais à peu de frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 12:52

Je suis allé faire mon devoir civique ce matin, et parmi les 31 listes différentes j'en ai remarqué une intitulée "Espéranto - Langue commune équitable pour l'Europe", liste présentée par "Europe Démocratie Espéranto".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 12:59

Vilko a écrit:
Je suis allé faire mon devoir civique ce matin, et parmi les 31 listes différentes j'en ai remarqué une intitulée "Espéranto - Langue commune équitable pour l'Europe", liste présentée par "Europe Démocratie Espéranto".
Je l'ai vue aussi. Dommage qu'il n'y eût pas de liste pour l'uropi...  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 13:41

Anoev a écrit:
Vilko a écrit:
Je suis allé faire mon devoir civique ce matin, et parmi les 31 listes différentes j'en ai remarqué une intitulée "Espéranto - Langue commune équitable pour l'Europe", liste présentée par "Europe Démocratie Espéranto".
Je l'ai vue aussi. Dommage qu'il n'y eût pas de liste pour l'uropi...  Razz 

Elle est présente à l'Est également, en la voyant j'ai directement pensé à l'Atelier (je me demande pourquoi)  Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 14:05

Je l'ai vue aussi. Je ne l'ai même pas prise parmi la vingtaine de bulletins disponibles, tout en précisant que à la scrutatrice que je connais l'espéranto.... (en fait, je connais aussi la scrutatrice)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 14:10

Moi, je l'ai pris, me signalant à moi-même (bon, c'est vrai, pour le style, j'repass'rai !) que c'était un bulletin digne d'intérêt. Mais ce n'est pas celui que j'ai mis dans l'urne. Celui que j'ai mis dans l'urne, c'est... (secret du scrutin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 16:43

...


Dernière édition par od² le Mar 8 Juil 2014 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 16:45

Même étant espérantiste convaincu, et connaissant quelques noms de la liste est, je n'ai pas non plus voté EDE ^^. Mais par contre je suis surpris que l'existence de cette liste vous surprenne, vous idéolinguistes : ils ont si peu communiqué que ça ?

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 16:50

...


Dernière édition par od² le Mar 8 Juil 2014 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 17:09

De la nécessité de l'adoption de l'espéranto comme langue auxiliaire internationale, tout simplement.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 17:24

...


Dernière édition par od² le Mar 8 Juil 2014 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 17:56

od² a écrit:
C est bien la peine de réclamer une langue auxiliaire internationale construite si quand vous avez l occasion de faire progresser la cause vous vous défilez !!!

En l'occurrence il ne s'agit que de l'espéranto. J'ai assez parlé de l'espéranto ici mais je peux recommencer puisque j'ai lu notamment la grammaire de J.Joguin, pas mal faite, et j'ai eu mon satori à ce sujet.

Sur un plan technique, on compare souvent l'espéranto à des auxlangs romanes. Or, si l'on pense bien à ce que pouvait avoir Zamenhof en tête quand il a élaboré sa langue, il ne s'agissait pas du sambahsa ou de l'occidental plutôt du volapük ou de la "langue universelle" de Faiguet; c'est-à-dire des langues à base non pas "naturelle" mais "logique". C'est exactement là-dessus que se situe la mécanique de l'espéranto (notamment les fameuses "16 règles"). Pour le reste, Zamenhof l'a habillé avec des éléments épars provenant de langues paraissant les plus importantes à son époque. Mais le naturalisme n'était pas du tout son premier objectif.

Pour un homme de son époque, Zamenhof était un bon polyglotte, même si on compare aux auxlangers qui lui ont succédé dans la période immédiate. Il parlait couramment ou à un très bon niveau le yiddish, le polonais, le russe, l'allemand, connaissait à des niveaux divers le français, l'anglais, le latin, le grec ancien et je suis certain qu'il avait quelques notions de lituanien. Or, force est de constater que ces compétences n'ont pas eu un impact significatif sur le niveau d'internationalité de la langue. Pour toutes ces raisons, l'espéranto doit donc être envisagé d'abord comme "langue logique". C'est ce qui fait ses forces et sa faiblesse, dont l'élément - subjectif, je reconnais - de sa capacité à repousser les gens en dehors des vrais convaincus.

A mon avis, dans l'état actuel des choses, l'auxlang qui aurait le plus de chance à s'imposer au niveau de l'UE serait l'occidental-interlingue. Je suis également conscient de certains de ses défauts, mais ce n'est vraiment pas pire que le succédané d'anglais qui sévit actuellement.

Et, en tout état de choses, dans une perspective unificatrice, une langue auxiliaire ne doit pas être la langue d'un parti, mais la langue de tous....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Emanuelo



Messages : 1201
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 18:08

od² a écrit:
Dans ce cas pourquoi ne pas valider cet engagement par le vote ...

Parce qu'il y a des choses plus graves qui se passent en Europe aujourd'hui qu'un problème de langue. Si des gens sont mort et meurent encore aujourd'hui, si des familles se retrouvent à la rue, si le spectre de la guerre pointe à nouveau le bout de son nez, si l'extrême-droite, la xénophobie, l'antisémitisme, le racisme et le nationalisme connaissent un regain de puissance, ce n'est pas à cause de la politique pseudo-multilingue de l'Union européenne. C'est donc contre ça que j'ai voté, et donc pour une autre liste qu'EDE.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 19:16

Mon premier contact avec l'espéranto fut justement à l'occasion d'une élection européenne, il y a une dizaine d'années. Je me souviens qu'ils en présentaient des "règles élémentaires" sur le prospectus envoyé dans l'enveloppe.
J'ai été surpris de ne pas voir leur brochure cette année. J'avais déjà presque fait mon choix en entrant à la mairie, et c'est là que j'ai vu le bulletin, à côté de celui du Parti du vote blanc et de Force Vie.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Dim 25 Mai 2014 - 20:14

...


Dernière édition par od² le Mar 8 Juil 2014 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: demain, au bureau de vote aux élections européenne   Aujourd'hui à 3:44

Revenir en haut Aller en bas
 
demain, au bureau de vote aux élections européenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Organisation des bureaux de vote et élections 2ème tour
» L'Humanité : 30% des sympathisants Force Ouvrière, CFTC, CFE-CGC et UNSA ont voté Front National aux élections européennes.
» élections TPE = escroquerie
» Irez-vous voter aux primaires UMP/Républicains ?
» Petite série sur la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: