L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MTZ



Messages : 249
Date d'inscription : 26/03/2008
Localisation : Wien (Autriche)

MessageSujet: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Dim 15 Juin 2014 - 19:02

Il existe aujourd'hui de très nombreux moyens de s'autopublier, et certains sites offrent également le référencement à la BNF avec l'attribution d'un ISBN et tout le tintouin. Un ISBN offre en effet la garantie que son livre et que sa propriété intellectuelle est conservée et défendable en cas de besoin, bien que tous ne le désirent pas forcément.

En outre, imprimer son propre livre permet surtout selon moi de le distribuer dans certaines bibliothèques afin qu'il puisse être consulté et que son travail puisse être reconnu; il permet également d'être cité par ailleurs dans d'autres ouvrages ou livres qui pourraient traiter des idéolangues (je le sais bien, je suis en train de passer au crible la bib universitaire de Vienne pour récupérer les livres qui parlent d'idéolangues, le tag 'conlang' ou 'kunstsprache' en donne déjà une bonne liste d'ailleurs!)

Notamment que, selon moi, citer dans un travail universitaire un livre est quelque chose de plus crédible et plus accepté (ne serait-ce que parce que le le livre offre un état synchronique des éléments, comme une photo offre une image particulière d'un moment, internet étant quant à lui en constante évolution, les éléments citer sont à même de disparaître).

Le livre peut aussi bien être diffusé en .pdg ou .puk (format ebook), qu'il soit payant ou gratuit, sur des plateformes comme amazon. C'est également un moyen d'obtenir une trace de son travail.


Je me demandais si certains ici y avaient déjà pensé. Si oui, on peut-on se procurer vos livres? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://linguisticae.com/
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Dim 15 Juin 2014 - 19:51

Pour ce qui est de Vienne, il me semble qu'ils ont un site internet où l'on peut télécharger les vieux bouquins sur les auxlangs d'il y a un siècle. (je crois que quelqu'un avait mis le lien sur AUXLANG)

Pour le Sambahsa, la traduction d' "Alice" est effectivement enregistrée auprès de la British Library. Cette traduction dispose d'une courte grammaire de sambahsa, et d'un ISBN : http://www.evertype.com/books/alice-sambahsa.html

(et je ne parle pas des éditions pirate du contenu Sambahsa de Wikipédia....)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Dim 15 Juin 2014 - 19:58

...


Dernière édition par od² le Sam 26 Juil 2014 - 12:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Dim 15 Juin 2014 - 20:17

En fait, c'est l'éditeur qui a tenu à la présence de l'appendice grammatical et à l'enregistrement auprès de la British Library.

Pour ma part, je me suis toujours contenté du net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Emanuelo



Messages : 1222
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Dim 15 Juin 2014 - 21:09

Je dois avouer que j'y ai pensé, principalement pour des raisons de sauvegarde. Pourquoi pas créer une association qui permettrait de donner un nom "commercial" et mutualiserait les connaissances, si ce n'est les moyens ?

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Autopublication, un moyen de laisser des traces?
» (1948) FBI les OVNIs peuvent laisser des traces au sol par "Air Materiel Command"
» Feu de camps sans traces
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Statistiques cumul de neige moyen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: