L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 In the land of invented languages (Okrent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MTZ



Messages : 249
Date d'inscription : 26/03/2008
Localisation : Wien (Autriche)

MessageSujet: In the land of invented languages (Okrent)   Ven 20 Juin 2014 - 17:56

On en avait parlé sur un autre fil, c'est le livre que je suis actuellement en train de terminer.

Et bien, s'il y a comme dans from elvish to klingon (De Michael Adams) des critiques sur les idéolinguistes, je suis presque toujours d'accord avec Okrent. Entre le mec qui croit avoir créé la langue du siècle et qui ne comprend pas pourquoi personne ne l'apprend (un complot du gouvernement Australien selon le créateur) et celui qui créée un système pas trop con basé sur des concepts mais qui récupère 160.000 dollars d'une école pour handicapés (ou son idéolangue était utilisée pour son système ingénieux de concept qui permettait aux handicapés de s'exprimer plus rapidement que la technique de l’épellation) pour une histoire de droits d'auteur, il y a vraiment de quoi ternir l'image du créateur de langue.

Okrent a été dans des congrès espérantophones, a interviewé des locuteurs du klingon, a mené une enquête de terrain au final. Et je dois dire que c'est écrit avec lucidité. Un très grand nombre de langues m'étaient inconnues, tout comme leurs auteurs, et beaucoup d'entre eux manquaient de l'expérience linguistique nécessaire afin de comprendre où leurs LAI pêchaient (beaucoup étaient d'ailleurs monolingues et selon moi, ça joue beaucoup). Mais Okrent sait reconnaître une bonne idée lorsqu'elle en voit une et c'est également important de noter qu'elle a essayé de traiter le sujet aussi sérieusement que possible tout en le tournant parfois en dérision.

Concernant les idéolinguistes contemporains, Okrent dit avoir voulu s’immiscer dans la communauté (du coté anglophone) où, parait-il, la lutte est ardue entre Auxlang et Artlang. Ce qui, de toute évidence, n'est pas forcément le cas chez nous. Voulant apprendre l’Espéranto, elle s'est tournée vers les défenseurs des Auxlangs qui, pour beaucoup, défendaient leur propre projet ou des projets alternatifs. Mais comme elle l'écrit, elle a rencontré un défenseur de l'Interlingua à un congrès d'Espéranto qui disait préférer L'interlingua mais qui s'était tourné vers l'espéranto car c'était la seule langue construite qui avait assez de locuteur pour qu'on puisse la parler régulièrement.

BREF!

Au final, un très bon livre selon moi: Je vous le recommande. On y apprend des trucs sympas, pas toujours connus, bien que certaines choses me laissent perplexes (Notamment sur Schleyer, le Volapük serait d'inspiration divine et qu'il aurait décidé de le faire du jour au lendemain, alors que j'ai lu ailleurs qu'au contraire Schleyer était tombé sur cette idée après avoir parcouru l'empire Austro-hongrois, rien de religieux donc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://linguisticae.com/
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: In the land of invented languages (Okrent)   Ven 20 Juin 2014 - 18:22

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
In the land of invented languages (Okrent)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goéland argenté
» Une nouvelle espèce de goéland
» Arika Okrent
» neuneu land
» Orphaned land

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: