L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Algardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 1:22

Bonjour! (plutôt bonsoir à l'heure où je poste...)

Voici mon premier post structuré sur la langue algardienne après celui sur l'alphabet.

I) L'Alphabet ( An Ábsila)

L'Algardien comporte deux alphabets comportant 26 lettres :

L'alphabet ancien dit runnique, en usage dans les écrits anciens, officiels et juridiques.
(voir mon post sur l'alphabet)

L'alphabet moderne, il s'agit de la translittération du runnique  et tend à le remplacer notamment pour les échanges internationaux.

Prononciation

voyelles

a : [a], [ɑ], voire [ɐ]
e : [e],[ε]
o : [o],[ɔ]
i : [/i/]
u : [/u/]


consonnes :
b : [/b/]
d: [d]
f : [f]
ğ: [g]
h : [h]
j:[ʒ]ou[dʒ]
k: [k]
l: [l]
m : [m]
n: [n]
p : [p]
r: [ʁ]
s : [s]
t : [t]
v : [v]
w:[w]
y: [j]
z: [z]
þ : [θ]
ß : [ʃ]
ð: [ð]

Signes diacritiques ( Dinspinia)

Diacritiques  de dédoublement

ā : [aː], [ɑː] et ū : [uː] : le macron fait doubler la voyelle a et u. (il ne s'utilise que sur ces deux voyelles!)

î [iː]  ô [oː],[ɔː] , l'accent circonflexe fait doubler la voyelle i et o (il ne s'utilise que sur ces 2 voyelles!)
le e n'est pas dédoublé.

Diacritiques d'accentuation

Généralement, tout est accentué sur l'avant-dernière syllabe sauf exceptions, marquées par á, é, í , ó, ú

Diacritique de "durcissement" ou de "fermeture"

ğ , la diacritique est obligatoire pour cette lettre ,pour le différencier d'un g latin, elle symbolise la prononciation [g]

Rq: La voir comme "un petit u " au-dessus du g pour signifier ce son gu.

ă : [æ],[ʌ] comme dans « cat », « sun », un mix entre a et e… très libre suivant les prononciations …

jusqu'à tendre vers le a ou le è dans certaines régions!!!

Diacritique de nasalisation

le n qui la suit n'est pas prononcé !

ã [ã] comme dans Rãnde « marcher »

õ [ɔ̃] comme dans Võnte « frapper, cogner »

Mais dans certaines régions on peut prononcer Rande et vonte en entendant bien le n !

Accentuation ( espinado)

L'algardien est une langue accentuée sur l'avant-dernière syllabe, sauf si accent ou diacritique de dédoublement de la voyelle !

Ponctuation ( abesūr )

En algardien, la ponctuation est similaire aux langues latines: ? , ! , . , , , : et « »

Mais pas de point virgule, ni de trait d'union.[/b][/u][/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 9:35

bedal a écrit:
Bonjour! (plutôt bonsoir à l'heure où je poste...)
Il est (ou plutôt : était) 0:00 passé : c'était bien "bonjour", ou plutôt "bonne nuit"*

bedal a écrit:
L'alphabet ancien dit runnique, en usage dans les écrits anciens, officiels et juridiques.
Confirmation : c'est bien runique (avec un seul N).

bedal a écrit:
Diacritiques  de dédoublement

ā : [aː], [ɑː] et ū : [uː] : le macron fait doubler la voyelle a et u. (il ne s'utilise que sur ces deux voyelles!)

î [iː]  ô [oː],[ɔː] , l'accent circonflexe fait doubler la voyelle i et o (il ne s'utilise que sur ces 2 voyelles!)
Pourquoi deux diacritiques différents pour un même effet ?

bedal a écrit:
Diacritiques d'accentuation

Généralement, tout est accentué sur l'avant-dernière syllabe sauf exceptions, marquées par á, é, í , ó, ú
Comme en castillan, par conséquent.

bedal a écrit:
ğ , la diacritique est obligatoire pour cette lettre, pour le différencier d'un g latin, elle symbolise la prononciation [g]

Rq: La voir comme "un petit u " au-dessus du g pour signifier ce son gu.
Ça m'rappelle vagu'ment quèqu'chose  Razz !

Tu vas m'dire que j'insiste lourdement, et c'esdt pourtant juste un galop d'essai. Puisque ton J correspond à deux phonèmes différents, pourquoi nr réorganiserais pas ça d'une manière différente ?

G[d͡ʒ]
Ğ[g]
J[ʒ]

Bon, ce n'est qu'une suggestion : c'est toi qui vois...


bedal a écrit:
ă : [æ],[ʌ] comme dans « cat », « sun », un mix entre a et e… très libre suivant les prononciations …

jusqu'à tendre vers le a ou le è dans certaines régions!!!
Si le /æ/ est effectiv'ment un /a/ tiré vers le /ɛ/, le /ʌ/ est plutôt un /ɐ/ ou un /ɑ/ tirant vers le /ɔ/ : cf le trapèze de voyelles.

bedal a écrit:
on peut prononcer rande et vonte en entendant bien le n !
comme ça : /ʁãnde/ et /ṽɔnte/ : ça aussi, ça m'rappelle le Ṅ aneuvien.

bedal a écrit:
pas de point virgule, ni de trait d'union.
Tu les remplaces par quoi ?



Sympa. Un peu étonnant par certains côtés, mais pas déroutant. Attendons la grammaire.


*Ce "bonne nuit"-là serait plutôt un lood nox ("bonjour" ou "bonne journée" pour la nuit) qu'un kaal nox (bonne nuit à quelqu'un censé aller se coucher). As-tu aussi cette nuance en algardien ?


Dernière édition par Anoev le Ven 27 Juin 2014 - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 9:46

J'allais t'offrir un tableau de tes consonnes et voyelles classées par lieux et manière d'articulation (afin que l'on puisse voir d'un seul coup d'oeil les particularités du systèmes, mais j'ai découvert par hasard la combinaison CTRL+w qui ferme un onglet du navigateur  pale 
Du coup, j'attendrai ton article Idéopédia pour l'y faire directement.
Sinon j'ai une question sur la ponctuation, la partie qu'Anoev n'a pas demandé : lorsque tu dit qu'elle est similaire aux langues latines, est-ce aussi vrai en terme d'espace entre les points ? Les anglais écrivant ainsi! Tandis que nous faisons comme cela !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 9:56

Mardikhouran a écrit:
Est-ce aussi vrai en terme d'espace entre les points ? Les anglais écrivant ainsi! Tandis que nous faisons comme cela !
Vaste question ! qui déborde un peu le fil, mais qui est intéressante. Jusqu'à y a deux ans, je faisais comme les anglophones (et comme en aneuvien d'ailleurs aussi), à savoir : pas d'espace. Et puis, j'me suis forcé, et j'écris avec un espace devant les ? ! etc... quand j'écris en français. Mais c'a donné des effets pervers :

  • d'une part, j'me surprends à en mettre quand j'écris en aneuvien.
  • d'autre part, ce système d'espace n'est pas des meilleurs, car des fois, on se retrouve avec des signes de ponctuation en début de ligne (selon la place laissée en ligne précédente).

Bref, je m'demande si j'vais pas r'venir à comme j'faisais avant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 10:29

Anoev a écrit:
d'autre part, ce système d'espace n'est pas des meilleurs, car des fois, on se retrouve avec des signes de ponctuation en début de ligne (selon la place laissée en ligne précédente).
Avant le signe de ponctuation, il faut taper une espace insécable : ctrl + maj + espace sous Windows, alt + espace sous Mac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 10:43

Vilko a écrit:
Avant le signe de ponctuation, il faut taper une espace insécable : ctrl + maj + espace sous Windows, alt + espace sous Mac.
J'tâch'rai d'men souv'nir. J'comprends qu'les Rosbifs n'aient pas envie d'se faire ch...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 15:29

Mardikhouran a écrit:

Sinon j'ai une question sur la ponctuation, la partie qu'Anoev n'a pas demandé : lorsque tu dit qu'elle est similaire aux langues latines, est-ce aussi vrai en terme d'espace entre les points ? Les anglais écrivant ainsi! Tandis que nous faisons comme cela !

Il y a un espace avant ? et ! .

Par esthétisme de ma part rien de plus, j'aime pas trop les ponctuations collées aux lettres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 16:07

Anoev a écrit:


Pourquoi deux diacritiques différents pour un même effet ?

Pur caprice de ma part...

En fait le macron est celui que j'avais voulu au départ pour allonger les voyelles...

Après je voulais garder l'accent circonflexe pour d'autres...(dès fois le ^ sert de macron)

Mais je pense que tu as raison, évitons de différencier là où c'est pas justifiable...

Macron pour tous!

Anoev a écrit:


Ça m'rappelle vagu'ment quèqu'chose  Razz !  

Ouaip, dans l'alphabet, j'ai dit dans le post que je m'étais inspiré de ta justification.

Anoev a écrit:

Tu vas m'dire que j'insiste lourdement, et c'esdt pourtant juste un galop d'essai. Puisque ton J correspond à deux phonèmes différents, pourquoi nr réorganiserais pas ça d'une manière différente ?

G[d͡ʒ]
Ğ[g]
J[ʒ]


En fait [ʒ] c'est en milieu ou fin de mot et [dʒ] c'est en début de mot, le j est plus sonore quand on commence le mot...

Donc ça reste la même lettre...

Et puis je me vois pas écrire gakan (obligatoire), alors que ça se prononce /dʒakan/, ça serait pas intuitif...

D'ailleurs je dirais que c'est plus allophone qu'autre chose, suivant les régions tous les "j" pourront êtres prononcés dʒ ou d'autres les prononceront ʒ



anoev a écrit:


Si le /æ/ est effectiv'ment un /a/ tiré vers le /ɛ/, le /ʌ/ est plutôt un /ɐ/ ou un /ɑ/ tirant vers le /ɔ/



Wikipedia m'aide pas trop à détecter des différences, certaines sont très proches!

Oui d'ailleurs c'était plutôt le [æ] que je vais conserver... Je voulais dire que le a suivant les régions certains prononçaient [ʌ] mais bon..c'est inutile de compliquer...

ă = [æ] adjugé.

anoev a écrit:


comme ça : /ʁãnde/ et /ṽɔnte/ : ça aussi, ça m'rappelle le Ṅ aneuvien.


peut-être  Smile 

Mais ceux qui prononcent /ʁãnde/ c'est mal car ils pourraient confondre avec le verbe rande [ʁande] qui veut dire écarter...

anoev a écrit:
pas de point virgule, ni de trait d'union.
Tu les remplaces par quoi ?


Il  y a pas de mot composé en algardien (les mots sont juxtaposés) donc le trait d'union...pas besoin

idem pour le point-virgule dont j'ai jamais vraiment vraiment compris l'utilité en ponctuation...je préfère m'en passer (vu que quand j'écris en français je l'utilise pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 19:55

GRAMMAIRE

1)La phrase (A þrima)


Structure de phrase classique: Sujet+Verbe+Complément

Quelques conjonctions de coordination utiles:

dun (mais), i (et) yo (ou) lai (donc, alors), oro (car, parce que) …

Phrase= Proposition principale + [pronom relatif]ou[conjonction de subordination] +proposition subordonnée [relative]ou[conjonctive]

Quelques structures:

Discours indirect

juras : « þhare » Elle dit : « Je mange »

→ juras te þaras : Elle dit qu'elle mange

Tournure volutive

BV + -ßta

Reßta ! : « Allons-y » ↔ Let's go.

Tournure emphatique :(forte probabilité)
hon + Verbe

klifoþ hon alas jerli. « Il doit faire beau »

« Tag »

phrase + -ane ?

klifoþ alas jerli, ane ? « Il  fait beau n'est-ce pas ?»


La négation

no : ne…...pas

Ex: no ale ßī ! : Je ne suis pas petit!

neil : ne…..jamais

nare : ne…..rien

navo : ne…..personne

nega : ne……..plus

noro : (ne)….aucun

niava : ne….point, en aucune façon

nevari : ne ….nulle part

newaz : ne……..pas encore

ces mots se placent avant le verbe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 27 Juin 2014 - 23:29

bedal a écrit:
Tournure emphatique :(forte probabilité)
hon + Verbe

klifoþ hon alas jerli. « Il doit faire beau ».
Personnellement, je fais un distinguo entre la phrase emphatique (fait avéré, et on met l'paquet d'ssus : « il fait beau : c'est incontestable ») et la grande probabilité (ton exemple), même si chez moi, il n'y a qu'un verbe qui les sépare :
A ep dor ryln. = il fait (vraiment !) beau.
A ep kàn dor ryln. = klifoþ hon alas jerli. = il doit faire beau.

Explication : ep kàn est la version emphatique du verbe kàn (pouvoir, dans le sens de présomption, de probabilité), donc signifie "devoir" dans le sens de probabilité de très forte à quasi certaine. L'équivalent du hon algardien serait le ep aneuvien si celui-ci est placé entre le sujet et le verbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Sam 28 Juin 2014 - 0:15

Merci!

En fait j'ai pas voulu compliquer... que ce soit pour l'emphase ou pour la forte probabilité

C'est vrai que:

"il fait vraiment beau !" correspond à : moi je dis qu'il fait beau , j'insiste là-dessus, je le sais...

un peu comme en japonais avec le "yo" d'emphase en fin de phrase.

je vois pas ce que je pourrais mettre pour doit..., j'ai pas trop envie de mettre jare + Verbe (devoir faire qqch), c'est trop mot à mot...

Ou peut - être une autre particule...sat (vient de sati :"probable")

Récapitulons:

A ep dor ryln. = klifoþ hon alas jerli. = il fait (vraiment !) beau.

A ep kàn dor ryln. = klifoþ sat alas jerli. = il doit faire beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Sam 28 Juin 2014 - 1:05

bedal a écrit:
Ou peut - être une autre particule...sat (vient de sati :"probable")

Récapitulons:

A ep dor ryln. =  klifoþ hon alas jerli. = il fait (vraiment !) beau.

A ep kàn dor ryln. = klifoþ sat alas jerli. = il doit faire beau.
Moi, j'verrais même encore mieux :

klifoþ hon alas jerli = il fait (c'est sûr !) beau : là : rien d'changé.
klifoþ sat alas jerli = il peut faire beau (il est possible/probable qu'il fasse beau)
klifoþ honsat alas jerli = il doit faire beau (c'est quasiment sûr !)


... et tu peux en profiter pour amortir hon en le justaposant à un adjectif ou un adverbe pour les superlatifs (tous, ou bien seulement absolus : très _), ainsi, tu aurais la nuance :
klifoþ hon alas jerli = il fait (c'est sûr !) beau : déjà évoqué : on insiste sur la vérité du beau temps.
klifoþ alas honjerli* = il fait très beau (on insiste sur le ciel très dégagé).


*'videmment, je suppose que jerli veuille dire "beau", sinon, tu corrigeras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Sam 28 Juin 2014 - 1:26

Anoev a écrit:

Moi, j'verrais même encore mieux :

klifoþ hon alas jerli = il fait (c'est sûr !) beau : là : rien d'changé.
klifoþ sat alas jerli = il peut faire beau (il est possible/probable qu'il fasse beau)
klifoþ honsat alas jerli = il doit faire beau (c'est quasiment sûr !)


... et tu peux en profiter pour amortir hon en le justaposant à un adjectif ou un adverbe pour les superlatifs (tous, ou bien seulement absolus : très _), ainsi, tu aurais la nuance :
klifoþ hon alas jerli = il fait (c'est sûr !) beau : déjà évoqué : on insiste sur la vérité du beau temps.
klifoþ alas honjerli* = il fait très beau (on insiste sur le ciel très dégagé).






Merci Anoev!

Oui honsat ça pourrait fonctionner! j'aurai les 3 cas , je corrige ça sur mon Word Grammaire Algardienne...

par contre j'ai déja les notions de superlatifs!

Dans ton exemple ça serait (oui jerli veut dire beau, agréable, plaisant):

Klifoþ alas ğen jerli :  « Il fait très beau » à nuancer avec hon donc qui est emphatique...


Rq: Klifoþ veut dire climat, temps(météo)... donc en vrai mot à mot, c'est
"la météo est très belle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Algardien    Sam 28 Juin 2014 - 6:50

bedal a écrit:
C'est vrai que:

"il fait vraiment beau !" correspond à : moi je dis qu'il fait beau , j'insiste là-dessus, je le sais...

un peu comme en japonais avec le "yo" d'emphase en fin de phrase.

je vois pas ce que je pourrais mettre pour doit..., j'ai pas trop envie de mettre jare + Verbe (devoir faire qqch), c'est trop mot à mot...

Ou peut - être une autre particule...sat (vient de sati :"probable")

Récapitulons:

A ep dor ryln. =  klifoþ hon alas jerli. = il fait (vraiment !) beau.

A ep kàn dor ryln. = klifoþ sat alas jerli. = il doit faire beau.

En kotava, tous ces aspects relèvent dans la grammaire verbale de ce que Staren Fetcey appelle les "pragmatiques" (ou prismes), notamment les épistémiques, les évidentiels ou les considératifs.

Voir les paragraphes correspondants ici: http://www.kotava.org/fr/fr_pulviropa_303.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Dim 29 Juin 2014 - 18:16

2)Le nom ( A năm )

Déclinaisons :

Nominatif : utilisé pour le sujet principal, c'est la forme du dictionnaire.

Elle concerne aussi les attributs, les COD/COI ...

Koro alas meli kama :  « C'est mon chat »

No eße a eila : « je n'ai pas l'heure »


Complétif : (-te)

pas systématique mais très fréquent pour les compléments du nom

(introduits en français par :  à, de, par, pour, en , sans , avec)

E alnăna a naderte (ou e alnana da nader): « les filles du roi »

Mihoras ßinite: « un livre en chinois »

Ráfilo îħote: (ou ráfilo da îho) « une course de chevaux »

A dio a nameilate: « le début de la nuit »

le complétif sert aussi de partitif :  utilisée dans les cas partitifs en français (du, de ...)

Earesa an aylate. : « Elle a bu de l'eau »


Locatif  (-ad)

couplé avec ni (position), li (déplacement) ou ei (temps)

Ran li a erğaliad? : « vas-tu à la gare ? »

Lire ei ko nodielad : « J'y vais ce soir (nodiel=soir)»

Ei are eilad lodas ko erğa ? « A quelle heure part ce train ? »

Les autres compléments circonstanciels sont exprimés avec une préposition et le nominatif

Pluriel

Il n'ya pas de marque de pluriel sur le nom en algardien !

Mais l'article définit a devient e, sinon on se sert de la conjugaison...

E frukda alem bijerli ! « Ces fruits sont excellents ! »


Les noms propres sont  affectés par les déclinaisons !!! Mais le complétif est  séparé du nom.

Ale ni Almeinad : « Je suis à Almein »

Ume a sorna Ana te  : « J'aime la sœur d'Ana »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Dim 29 Juin 2014 - 19:56

bedal a écrit:
Complétif : (-te)

pas systématique mais très fréquent pour les compléments du nom

(introduits en français par :  à, de, par, pour, en , sans , avec)

E alnăna a naderte (ou e alnana da nader): « les filles du roi »

Mihoras ßinite: « un livre en chinois »

Ráfilo îħote: (ou ráfilo da îho) « une course de chevaux »

A dio a nameilate: « le début de la nuit »

le complétif sert aussi de partitif :  utilisée dans les cas partitifs en français (du, de ...)

Earesa an aylate. : « Elle a bu de l'eau »
En somme, ce que tu nommes "complétif" en algardien rejoint le génitif dans d'autres langues (volapük, uropi, elko, aneuvien...) ), un peu comme je fais une correspondance entre le circonstanciel aneuvien et l'ablatif latin.

Citation :
Il n'ya pas de marque de pluriel sur le nom en algardien !

Mais l'article définit a devient e...



Puisque tu n'as pas de flexions de nombres en algardien, comment fais-tu la différence...

  • entre "il n'y a pas de poulet" (au menu) et "il n'y a pas de poulets" (dans la basse-cour): celle-là est encore facile parce qu'on peut toujours la supposer en mettant "poulet" au génitif (partitif) alors que "poulets" peut rester au nominatif (les poulets ne sont pas) ?
  • entre "chemise pour dame" et "coiffeur pour dames" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Dim 29 Juin 2014 - 20:12

Anoev a écrit:

entre "il n'y a pas de poulet" (au menu) et "il n'y a pas de poulets" (dans la basse-cour): celle-là est encore facile parce qu'on peut toujours la supposer en mettant "poulet" au génitif (partitif) alors que "poulets" peut rester au nominatif (les poulets ne sont pas) ?


Oui je ferais comme ça...mais je m'en sors bien!
anoev a écrit:


entre "chemise pour dame" et "coiffeur pour dames" ?


J'aurais tendance à mettre  tunkia alnate pour le premier et hārkun e alnate pour le second


Dernière édition par bedal le Lun 8 Sep 2014 - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Lun 14 Juil 2014 - 21:32

bonjour!

je poste, profitant d'une connexion internet fortuite...

je posterai toute la grammaire de ma langue à la rentrée, quand j'aurai acces a tous mes documents!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Algardien    Lun 14 Juil 2014 - 22:09

Ah, les vacances ! Profite bien de la fleur de ta jeunesse, un jour, tu devras passer ton été à travailler... (non pas que cette situation semble m'empêcher de glossopoétiser... hm...)

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Sam 30 Aoû 2014 - 14:56

Bonjour!

Jerißeil!

Je suis de retour!

Voici la suite...

A l'intention d'Anoev, les exemples de phrases sont tirés de ta page ideopedia, j'ai pu ainsi créer du vocabulaire avec tes exemples simples...

J'espère que cela ne te dérange pas...


3)L'Adjectif qualificatif ( A ritzi adkind )

Généralités :

L'adjectif qualificatif est invariable (il finit toujours par i) et ne se décline pas

-Il se place devant le nom s'il est épithète,

séndikesa ni a lobi aylad : « il plongea dans l'eau bleue »

ğekilaßi sana : « un ciel neigeux (ğekila=neige) »

-après le nom s'il est attribut.

A ßeil alas ðobeilaßi : « La journée est pluvieuse (ðobeila= pluie)»

Mikere ko ğojuro ğen spinaßi. « Je trouve cette réponse très sensée »

-Compléments d'adjectifs :

le nom est au complétif !

Tonán asli aylate ou Asli aylate tonán  : « un verre plein d'eau »

Alas umoraßi Jãn te. (ou plus courant quand même Alas umoraßi da Jãn) :« Elle est amoureuse de Jean »

Koro alas ibißi bin hi metrate ! :« C'est long de plus d'un mètre ! »

Comparatifs

bin : supériorité

Alas bin jerli re wel : « il est meilleur que lui »

Ko kama alas bin ibißi are demi. « Ce chat est plus grand que le mien. » 

ßin : infériorité

Ko kama alas ßin ibißi are demi. « Ce chat est moins grand que le mien. »

asin : égalité

Ko kama alas asin ibißi are demi. « Ce chat est aussi grand que le mien. »
Superlatifs

relatifs :

de supériorité :a bin

Alas wel aro ğure a bin ħari. « C’est lui qui parle le plus fort. »

d'infériorité : a ßin

akißesa a ßin ğekißi dārte : « Il a acheté la moins chère des maisons. »

absolus :

plusieurs adverbes : ğen (très), ğan (trop), harin (fort), remin (extrêmement) etc...

Mudas ğen jerli :  « Il chante très bien. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Lun 8 Sep 2014 - 0:48

4)Les nombres ( E muno)

Les cardinaux sont adjectifs invariables

hi: 1
di : 2
tal :3
ki :4
fa : 5
iva : 6
ßi :7
len :8
nu :9
ho :10

ne pas oublier : zo :  0 !!

pour les dizaines:

diho: 20
talho: 30
kiho : 40
faho: 50
ivaho: 60
ßiho: 70
lenho: 80
nuho: 90
hozo: 100
...
þaozan: 1000


Ex: Hofa : « quinze »

A partir de 20, les unités sont détachées des dizaines :

Diho hi : « vingt-et-un »

ßiho nu : « soixante-dix-neuf »

Allez un dur maintenant!

diþhaozan talhozo diho tal : '2323'

La virgule se dit pun

EX : hozo hi pun diho fa : « 101.25 »

Les ordinaux s'écrivent avec la terminaison -(e)n

hin : 1er

lenen : 8ème

kiho hin : 41ème

etc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Jeu 11 Sep 2014 - 18:48

5)Les déterminants


Les articles

Indéfini

       ø

Il n'y en a pas en Algardien . Quand on ne définit pas clairement le nom, ou si c'est une généralité on ne met pas d'article.

Défini

       a(n), e

On utilise l'article défini lorsqu'on définit clairement ce dont on parle ou bien lorsqu'il n'existe qu'un seul exemplaire.

A /(An devant une voyelle): au singulier, (rq :il n'y a pas de genre)

A Frãns. « La France », An alnăna naderte « la fille du roi »

E : au pluriel. se prononce [e]

E alga, « les hommes » ...


Partitif

       on utilise le complétif

Earas an aylate : « elle boit de l'eau »
ßralte : « des cendres » ↔ has ßralte : « un tas de cendres »

Les adjectifs possessifs

   meli
       « mon »
   teli
       « ton, ta, votre, vos... »
   weli
         «son,sa »
   neli
       « notre, nos »
   heli
       « leur, leurs »

   Aledresa da teli medor : «  Il s'est occupé de ton chien »

Pas de notion d'adjectif possessif indirect, on traduira normalement :

Nevizewa meli erğa. « J'ai raté mon train »

Les adjectifs démonstratifs

Il existe deux adjectifs démonstratifs :

   ko (objet proche)
   lo (objet loin du locuteur)

Ko tunkia alas kaeli, duno jen akißelas loro : alas ßin ğekißi.

« Cette chemise est jolie, mais j'achèterai plutôt celle-là : elle est moins chère. »


Les adjectifs indéfinis :

(a) sinam : « (le) même » (Rq: traduit ttes les occurrences de même en Fr)

wo

       « chaque, chacun »

we

       « tous, toutes »/ (Rq : tout l'adverbe se dit waru)

We alga narem frăli i aslaßi ren vareinar i hakret.

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits »

An aþar alas waru lobi : « Le ciel est tout bleu »

Ol

       « tout » au singulier.

Ol urubir alesa ni namiad « Toute la ville fut dans l'obscurité »

Nasi

       « divers, différents »

Ve

       « quelque(s) »

Sar

       « certain »

Muni

       « plusieurs »

Ave

       « autre »

Ritz

       « tel »

Noro

       « aucun »


Dernière édition par bedal le Ven 12 Sep 2014 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Jeu 11 Sep 2014 - 21:05

Ah... Deux commentaires sur la traduction de l'article défini français "le la"...

Fais-tu une différence entre le général "le chat est un carnivore" et le vrai défini "le chat est venu vers lui" ? Éventuellement, dans le premier cas, je ne mettrais pas d'article : c'est toi qui vois...


Citation :
Pas de notion d'adjectif possessif indirect, on traduira normalement
T'as pensé à l'aneuvien ? Sauf que chez moi, c'est l'adjectif personnel indirect, puisque justement il n'est pas possessif (c'est pas mon train).

Comment dis-tu "moi-même, eux-mêmes, c'est cela même" (c'est pas la même chose que...) ?

Sinon : une belle brochette d'à-prioris* : original.


*Sauf peut-être meli, teli, neli & ol (de l'anglais all ? comme le mien : al = tout dans son entier).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 12 Sep 2014 - 0:53

bedal a écrit:

Quand on ne définit pas clairement le nom, ou si c'est une généralité on ne met pas d'article.

On utilise l'article défini lorsqu'on définit clairement ce dont on parle ou bien lorsqu'il n'existe qu'un seul exemplaire.



Cela répond à ta question? Smile

donc le chat est carnivore  c'est   Kama alas mikuþhari  et  

le chat est venu vers lui : A kama vanesa lißi dawel.

par contre trouver ce qui est général ou pas (comme en anglais par ex) dès fois la grammaire c'est dur et je risque de me tromper... Embarassed


Anoev a écrit:
Comment dis-tu "moi-même, eux-mêmes, c'est cela même" (c'est pas la même chose que...) ?

je dis: sinam veut dire même pour toutes les occurences de même en Français!

donc moi-même = melsinam, eux-mêmes = helsinam, cela même = lorosinam


etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Algardien    Ven 12 Sep 2014 - 9:27

bedal a écrit:
Je dis: sinam veut dire même pour toutes les occurences de "même" en Français!

donc moi-même = melsinam, eux-mêmes = helsinam, cela même = lorosinam


etc...
Dommage... en fin, c'est toi qui vois... Tu le dis toi-même, tu t'es directement inspiré du français*; c'est un choix qui s'assume.


*Après tout, je l'ai bien fait pour med, ted, sed, nod, vod & loed ; y a pas d'raison ! Par contre, pour "même", je me suis inspiré
  • du latin pour les pronoms et adjectifs (différenciés, entre "le même" = idem et "-même" = )
  • de l'italien pour l'adverbe : aṅk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Algardien    Aujourd'hui à 14:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Algardien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: