L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Langue a priori sans nom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Langue a priori sans nom   Mer 17 Sep 2008 - 15:36

C'est hier soir que j'ai pensé à créer une nouvelle langue à priori que je baserai sur des sons que je trouve "agréables" et une grammaire moins eurocentriste...

Voici une liste des sons:
Voyelles:
a /@/
e /E/
i /i/
o /O/
u /u/
iu /y/

Diphtongues: (on insiste plus sur la 1ère voyelle)
ao /Ao/
ai /{I/
au /@U/
ea /e@/
ei /EI/
ia /i@/
oa /OA/
oi /OI/
ua /u@/
uo /uO/

Consonnes:
b p pp /b p_h p/ (pp est /p:/ en médiane)
d t tt /d t_h t/ (tt /t:/ en médiane)
g c cc /g k_h k/ (cc /k:/)

v /v/
s /S/ (ou s "sifflé")
h /X/ (devant a/o/u/autre...) ou /C/ (devant i/e)
r /r\/
ss /s/ (/s:/ en position médiane)
rr /r/ (/r:/)
l /l/ (L vélaire?)

ts /t_S/
ds /d_Z/
tr /tr/
dr /dr/
pr /pS/
z /t_s/
zz /d_z/

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mer 17 Sep 2008 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue a priori sans nom   Mer 17 Sep 2008 - 16:40

Le mode:

Contrairement au français, on ne parle pas de "temps", mais uniquement de "modes".
Ici, les modes servent à exprimer l'émotion du locuteur, sa façon de percevoir l'action qui a lieu.
Les différents modes sont décris chaque fois par un auxiliaire.

Le locuteur ne ressent pas ou plus l'action: lao
L'action est ressentie par le locuteur, il se sent impliqué: ne
Le locuteur se réjouit d'une action: hi
Le ton donné est péjoratif, carricatural: toi
L'action ne s'est pas encore passée: pra
L'action est répétée: ver

Après cet auxiliaire, on place les éléments les plus importants de la phrase.
Par exemple, si je veux dire "un homme est allé sur la lune", je reprends "homme sur lune" avec le premier auxiliaire (les faits sont relatés sans que je ne les ressente):
Lao+[homme]+[sur]+[lune].
"Homme" se dit "tsi" dans le sens d'être humain.
"Sur" se dit "nea" et "lune" se dit "goi", les deux mots sont agglutinés car ils se complètent.
Ce qui donne donc: Laotsi neagoi. /lAot_Sine@gOI/

Si par contre, le locuteur ressent l'action (par exemple, il voit à la télévision l'hommer marchant sur la lune), on utilisera "ne".
Ne+tsi+nea+goi.
Or, l'auxiliaire "ne" termine par une voyelle seule (qui est prononcée brève) et non une diphtongue ou une consonne. Dans cette langue, il faut "combler" le vide en doublant la consonne suivante (par exemple ne+to devient netto). On obtient donc:
Nettsi neagoi. /nEtt_Sine@gOI/

Si maintenant, on change le mot "homme" en un terme vague qui se rapproche de "on", "il" ou "elle", on élude le mot et c'est donc le suivant qui voit son initiale doublée, en l'occurence "nea" (sur).
Nenneagoi. ("on/il est sur la lune") /nEn:e@gOI/
et de la même façon: Laoneagoi. ("on est (allé) sur la lune"). /lAone@gOI/

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Mer 17 Sep 2008 - 20:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue a priori sans nom   Mer 17 Sep 2008 - 17:17

Structure de la phrase:

La structure est plus libre qu'en français où on est obligé de mettre le sujet au début de la phrase juste avant le verbe.
Ici, l'ordre peut varier en fonction de l'importance apportée à chaque mot.
Cependant, il faut quand même respecter quelques règles.

Prenons la phrase: "c'est en Chine que j'ai donné un livre à Pierre". Les mots importants sont, par ordre "en-Chine livre donner Pierre moi".
Pour éviter la confusion avec "c'est en Chine que Pierre m'a donné un livre", on placera celui qui fait l'action avant celui qui la subit. On peut très bien placer deux noms à la suite de l'autre avec le sens de "X agit sur Y". Puisque c'est Pierre qui prend ensuite le livre, on place le livre après Pierre, mais vu qu'on veut appuyer sur le mot "livre", on utilisera un petit mot passe-partout de remplacement pour "Pierre", "es".
Donc: <auxiliaire?><Chine><"es"><livre><donner><moi><Pierre>.
(Puisque "Chine" est un lieu, on sous-entend le "en").
Je choisis l'auxiliaire "hi", parce que je suis content de (ou d'avoir) donné(er) ce livre à Pierre.
Hi+doiallet+es+ttuo+vas+nei+Pia. (doiallet est une composition formée de "doi" (pays) + "a" (mot permettant le génitif) et "let" (milieu))
Le "d" ne pouvant pas se doubler dans cette langue, c'est la voyelle "i" qui se double en "ii" prononcé plus long.

On obtient:
Hiidoiallet esttuo vas nei Pia. /Ci:dOI@l:Et.EStuo.v@S.nEI.p_hi@/
On espace chaque mot en agglutinant l'auxiliaire et le premier mot ainsi que "es" et le mot qui suit.
Sans utiliser d'auxiliaire, la phrase aura plutôt le sens d'un groupe nominal:
Doiallet esttuo vas nei Pia = Moi qui donne un livre à Pierre.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langue a priori sans nom   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Langue a priori sans nom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Langue a priori sans nom
» Particularité linguistique de l'arabe
» Marie-Thérèse Urvoy et Hartch Bedrossian ont révélé l'islam sans langue de bois ni compromis.
» LSN la langue sans nom
» certification en langue avec relevés de notes sans ECTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: