L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le parlé rapide, les dialectes, etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Le parlé rapide, les dialectes, etc.   Jeu 2 Oct 2008 - 19:10

J'aime beaucoup, dans ma nouvelle langue (Ba gai dun) utiliser des prononciations particulières et des formes abrégées, ça donne de la couleur à la langue. Du coup, ma prononciation dans cette langue s'éloigne de la prononciation officielle sans être incompréhensible. Je pense donc avoir créé une sorte de dialecte personnel à partir de cette langue.

Exemples:
"wo" (je) rendu /w/
"si" (ainsi, oui...) rendu /S/

Avez-vous fait ce genre d'expérience avec vos idéolangues? Comment vous y prenez-vous?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le parlé rapide, les dialectes, etc.   Sam 4 Oct 2008 - 15:03

C'est ta langue qui devient vivante.

En ce qui concerne le Primordial, la question ne se pose pas, puisqu'il s'agit d'une langue mentale, qui "squatte" la prononciation des autres langues.

En ce qui concerne le Rémaï, j'ai pratiquement immédiatement identifié une "prononciation native", où il faut suivre strictement les règles pour "savoir où on va", et une prononciation courante, qui évolue à partir de la lutte que se livrent la compréhension et l'articulation dans l'énoncé d'une phrase : on a envie de prononcer certains mots d'une manière plus condensée, par facilité, mais jusqu'à quel point peut-on condenser sans provoquer une confusion ?

J'ai laissé faire la lutte d'une certaine manière, pour voir à quel point le Rémaï natif résistait, et s'il pouvait se nourrir des règles qui surgissaient à partir de la prononciation condensée : c'est comme ça que les alternances de "a" et de "é" à l'intérieur des mots, et la place des signes courts / longs dans les chaines de signes Rémaï ont commencé à prendre l'importance et les régularités qu'elles ont aujourd'hui.

Pour le Francescan, c'est le phénomène qui provoque l'émergence de langues filles autonomes à partir de ce Français à la syntaxe du latin japonais.

Pour l'Emotif, je n'ai pas encore pris le temps d'en développer l'usage pour voir apparaître le phénomène. Je ne suis pas certain qu'il apparaisse, parce que l'Emotif semble imposer une prononciation très précise, et c'est la possibilité déformer la prononciation qui ouvre la voie à ce genre de phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le parlé rapide, les dialectes, etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le parlé rapide, les dialectes, etc.
» Semoule Orientale (recette rapide)
» opéré dan7jour régime yaourt fruit ou nature rep rapide svp
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» 1990~: vers 21h00 - phénomène lumineux rapide à Couzeix, près de Limoges - (87)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: