L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elko - Méthode d'apprentissage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Elko    Lun 24 Mar 2008 - 16:49

Apprendre l'Elko, ça vous dit Question

L'Elko fête ses 6 ans cette année, c'est une langue très facile et très rapide à apprendre. On est opérationnel en moyenne en une trentaine de minutes !


POURQUOI L'ELKO EST SI SIMPLE ?

Pour apprendre l'elko vous n'aurez besoin que de deux éléments :

- Le Sammito: Il s'agir d'une grammaire simpilifiée réduite à ses 22 règles de base.
- Le Dictionnaire Clavique Fonctionnel ou DCF : Dictionnaire simplifié présentant l'ensemble des clés (en gras) et leurs différents sens (en clair).


***

LA METHODE RAPIDE

Grâce à la Méthode rapide, comprenez en quelques minutes la structure et le fonctionnement de la langue elkanne.


PRESENTATION

L’Elko est une langue construite créée en avril 2002 par Ziecken Azuris. Très rapide et facile à apprendre, l’Elko offre néanmoins de nombreux avantages. La grammaire est simple et intuitive et le vocabulaire se construit à l’aide d’un minimum de racines que l’on assemble les unes aux autres.


APPRENDRE L’ELKO

Pour apprendre l’Elko vous n’aurez besoin que de deux choses une grammaire et un dictionnaire. Il existe bien une grammaire elkanne complète et dictionnaire comprenant plus de 6000 entrées, mais vous n’aurez pas besoin de ces versions pour débuter.

En effet une grammaire et un dictionnaire simplifiés ont été conçu. Cette grammaire est appelée Sammito, elle est réduite à ses 22 règles de bases. Le dictionnaire, quant à lui, permet de trouver rapidement la clé appropriée, c’est pour cette raison que l’on parle de dictionnaire clavique fonctionnel.

Avec ces deux documents et la lecture de cette page vous serez immédiatement fonctionnel. Lorsque les 22 règles du Sammito seront acquises vous aurez atteint le niveau 2 (sur 4). Ce niveau correspond au langage courant, celui de tous les jours. Les niveaux supérieurs sont facultatifs, ils permettent d’obtenir davantage de subtilité et de finesse dans votre langage.


LEXICOLOGIE & MORPHOLOGIE

LES CLES

Une clé est une racine de trois lettres construite sous la forme CVC (Consonne Voyelle Consonne). Elle est toujours présentée en majuscules.

TAN, MUK, LIM, SEM, …

Une clé possède toujours un sens propre et un champ sémantique. Le sens propre, entre parenthèses, correspond grossièrement au concept de la clé. Le champ sémantique, en italique, présente tous les mots ayant un lien plus ou moins proche avec la clé.

TAN (arbre) arbre, bois, forêt, bûcheron,…


L'AFFIXATION

Pour passer de la clé au mot il suffit d’ajouter à la clé un nouvel élément (un affixe ou une autre clé). En effet, une clé ne s’utilise jamais seule dans un texte.

TAN (arbre) => tano arbre

MAK (tache) + TAN (arbre) => maktan bouleau


L'AFFIXATION

Le fait d’ajouter un affixe s’appelle l’affixation. Il existe une vingtaine d’affixes mais en voici les principaux.

Les préfixes:

Placé devant, un préfixe renseigne sur le genre ou le nombre :

a- (féminin), e- (neutre), i- (pluriel), o- (masculin), u- (singulier), y- ou ei- (duel).

mano humain amano femme omano homme
wekoanimalaweko femelleowekomâle


Les infixes :

Placé derrière, un suffixe renseigne sur la nature grammaticale:

-a (adjectif, participe), -e (adverbe, préposition), -i (verbe), -o (nom, pronom, conjonction)

mano humain manahumain, e, smanehumainement
tapoprisontapacarcéral, e, aux, alestapimettre en prison


L'AGGLUTINATION

L’agglutination est le fait de construire des mots en accumulant plusieurs clés. On place à droite la clé qui nous informe sur la catégorie à laquelle appartient le mot (végétal, animal, profession, bâtiment,…) : c’est le catégorisateur.

KAN (feu) + DUL (bâton) => kandul torche (litt. bâton de feu)


A gauche, on place la ou les clés précisant le concept fournit par le catégorisateur : ce sont les spécificateurs.

MAK (tache) + TAN (arbre) => maktano bouleau (litt. arbre tacheté)

WIN (nain) + TAN (arbre) => intano* bonzaï (litt. arbre nain)


*Remarque : En fin ou en début de mot le w ne s’écrit pas : pellew > pelle. Avant une consonne il devient u : tawka > tauka. Doublé il s’unifie : Kawwam > kawam.


LA SYNTAXE

La syntaxe c’est l’ordre des mots dans la phrase. La syntaxe de l’Elko est rigide, c'est-à-dire qu’elle présente ces composants toujours dans le même ordre : Sujet Verbe Complément Circonstant

/ Le chien / mange / un os / dans le jardin /





Maintenant, à vous de jouer !!! study


N'hésitez pas à poser vos questions !


Dernière édition par ziecken le Mar 20 Mai 2008 - 22:37, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 25 Mar 2008 - 2:01

ziecken a écrit:
KAN (feu) + DUL (bâton) = kandul torche
Et pourquoi pas "chalumeau", ou "pétoire", ou "chaufferette" ?

Citation :
KAN (feu) + GAM (bâtonnet) = kangam allumette
Mais si "bâtonnet" et "bâton" n'ont pas de lien morphologique, nous pouvons supposer que GAM signifie aussi, pourquoi pas?, "brindille" ou "branchette", et alors pourquoi pas kangam = tison, ou mèche, ou allume-cigare ?

Personnellement, je pense que tant qu'un terme ambivalent n'est pas lexicalisé en tant que tel, la latitude d'interprétations est telle que pas 2 personnes auront la même. Sauf si l'usage l'a suffisamment défini. Mais alors là il y a lexicalisation de fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 25 Mar 2008 - 19:00

J'imagine que ziecken va répondre qu'il laisse ses locuteurs utiliser sa langue à sa guise et créer toutes sortes de mots et qu'ensuite certains vont prendre des sens spécifiques par usage, comme dans toute langue en fait.

En toki pona, on a beaucoup de mots composés, mais ça n'a jusque là pas posé trop de problème... On voit en gros de quoi on parle, mais c'est surtout le contexte qui donne le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 26 Mar 2008 - 19:03

Citation :
Et pourquoi pas "chalumeau", ou "pétoire", ou "chaufferette" ?

Trés bonne remarque Sab !

L'elko est une langue hyperonymique, c'est-à-dire qu'elle fonctionne à l'aide de hyperonymes. Elle désigne les mots par des termes généraux qui se précisent si le besoin se fait ressentir.

Ainsi pour désigner le mot perroquet on utilisera plus volontier son hyperonyme "oiseau". Mais si le mot perroquet est capital au sens de la phrase on ajoutera à "oiseau" la clé" lui permettant de devenir "perroquet".

zelo oiseau >>>aszelo perroquet

la clé WAS signifie voix, parole

Pour répondre à ta question :

kanaz chalumeau = KAN (feu) + WAZ (dispositif)
kakdor chauferette = KAK (chaleur) + DOR(boîte)
kakato chauffage = KAK (chaleur) + WAT (appareil)

mais pétoire je ne vois pas ce que cela signifie ? Crying or Very sad

à ne pas confondre avec

doldul torche éléctrique = DOL(lumière) + DUL (bâton)
tardul bâton qui paralyse à coup de décharges électriques = TAR (électricité) + DUL (bâton)
mildul matraque = MIL(coup) + DUL (bâton)
etc,


Citation :
Mais si "bâtonnet" et "bâton" n'ont pas de lien morphologique, nous pouvons supposer que GAM signifie aussi, pourquoi pas?, "brindille" ou "branchette", et alors pourquoi pas kangam = tison, ou mèche, ou allume-cigare ?

Tu as tout à fait raison Sab, je suis évidemment passé par cette réflexion.
Il faut savoir que chacune des clés elkanne posséde outre sa combinaison de trois lettres un sens propre et un concept précis défini au sein d'un dictionnaire que l'on nomme DCG (pour Dictionnaire Clavique Général).


Pour illustrer mes propos voici un extrait du dictionnaire clavique général, ou chacune des clés est présentée comme suit :

KAN [kan] (mythologie romaine Vulcain)
étymologie : Vulcain : Dieu du feu dans la mythologie romaine. Il est représenté comme un artisan boîteux. Il est également forgeron et travaille essentiellement pour les dieux.
futhark : Kana est le nom de la sixième rune du futhark elkan
sens : feu
concept : exprime la notion de feu, de brûlure
parasèmes :
KAK (chaleur) exprime la notion de chaleur
KAN (feu) exprime la notion de feu, de flamme
NAK (sécheresse) exprime la notion de sécheresse
paronymes : KAK (chaleur) KAW (énergie) NAK (sécheresse) ZAN (charbon)
exemples :
> kana en feu kane aucune donnée kani enflammer, prendre feu, incendier, brûler kano feu, incendie


Citation :
J'imagine que ziecken va répondre qu'il laisse ses locuteurs utiliser sa langue à sa guise et créer toutes sortes de mots et qu'ensuite certains vont prendre des sens spécifiques par usage, comme dans toute langue en fait.

En toki pona, on a beaucoup de mots composés, mais ça n'a jusque là pas posé trop de problème... On voit en gros de quoi on parle, mais c'est surtout le contexte qui donne le sens.

C'est exact Nemszev, mais je suis toutefois en train de préparer un dictionnaire Français Elko, pour éviter toute ambiguité. Celui-ci relève traduit aussi les expressions français et les polysémies, De plus il classe le smots suivant le catégorisateur* en les rangeant par thème.


*catégorisateur : Un mot se construit par l'assemblage de plusieurs clés dont celle de droite indique la catégorie (lie, animal,activité, matière,...), cette clé est appellée "catégorisateur", celle(s) qui précède(nt) est (sont) appellée(s)(s) "spécificateur".

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Jeu 15 Mai 2008 - 14:49

METHODE ASSISTEE

Pour ceux qui souhaient apprendre l'Elko rapidement et sans trop d'effort. Voici la méthode dite assistée. Elle met en avant la syntaxe et la formation des mots de manière intuitive à partir d'un énoncé simple.

A chaque réponse apportée, je répondrais par une correction complète et une évaluation pour savoir à quel niveau de langue et d'expressivité vous vous situez.

Prenez ça comme un jeu, voire comme un défi !!! Wink


EXERCICE N°1 :

ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

A traduire : chien, dans, jardin, manger.

lexique :
En elko les adjectifs & les participes prennent un "-a", les adverbes et les prépositions un "-e", les verbes un "i", les noms, les pronoms et les conjonctions un "-o". (ex. babo = os)

BAB (os)
BEN (jardin)
KER (chien)
WAM (aliment)
WEK (animal)
WET(intérieur)


ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :
A traduire : Le chien mange un os dans le jardin

syntaxe:
En elko l'ordre des mots est toujours le même : S V Co Ci.

S : le sujet : c'est le sujet de l'action : qui ?? quoi ?
V : le verbe : c'est l'action proporement dite : quoi ?
Co : le complément : l'objet de l'action : qui ?, quoi ?, à qui ?, à quoi ?
Ci : le circonstant : les circonstances de l'action : où ?, quand ?, comment ?, pourquoi ?,...


afro

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
ahez



Messages : 19
Date d'inscription : 15/05/2008
Localisation : Pontrieux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 8:52

EXERCICE N°1 : réponses

ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

chien kero (kero = KER (chien) + o (nom commun))
dans wete (wete= WET(intérieur) + e (préposition))
jardin beno (beno= BEN(jardin) + o (nom commun))
manger wami (wami= WAM(aliment) + i (verbe))


ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :

Kero wami babo wete beno
Le chien mange un os dans le jardin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 10:25

METHODE ASSISTEE

Vous connaissez maintenant la procédure. Suivez les consignes et envoyez votre proposition.
Si il y a des fautes, une réponse et une correction personnalisées vous aideront à comprendre vos erreurs. Mais si vos reponses sont correctes sur plusieurs exercices cela signifie que vous avez pigé le "truc" ! Vous serez alors fonctionnel !

Entraînez-vous aussi sur les exercices précédents e tn'hésitez pas à me poser des questions ! Wink

N'hésitez à consulter le Sammito et le Dictionnaire Clavique Fonctionnel pour vos exos !



EXERCICE N°2 :


ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

  • A traduire : je, content, voir, endroit

Lexique :
En elko les adjectifs & les participes prennent un "-a", les adverbes et les prépositions un "-e", les verbes un "i", les noms, les pronoms et les conjonctions un "-o". (ex. babo = os)

  • KEW (lieu) exprime la notion de lieu, d'endroit

  • LAM (oeil) exprime la notion d'oeil ou d'image en mouvement

  • NAR (égo) désigne la première personne

  • TAS (bonheur) exprime la notion de joie et de bonheur


ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :
  • A traduire : je suis content de voir cet endroit

petite aide : ka ce, cet, cette, ces,...

Grammaire:
Les auxiliaires avoir et être ne se traduisent pas. De la même manière les prépositions devant les verbes ne se traduisent pas non plus.

Syntaxe:
En elko l'ordre des mots est toujours le même : S V Co Ci.

S : le sujet : c'est le sujet de l'action : qui ?? quoi ?
V : le verbe : c'est l'action proporement dite : quoi ?
Co : le complément : l'objet de l'action : qui ?, quoi ?, à qui ?, à quoi ?
Ci : le circonstant : les circonstances de l'action : où ?, quand ?, comment ?, pourquoi ?,...


afro

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 10:35

Exercice I

Étape 1

chien -> kero
dans -> wete
jardin -> beno
manger -> wami


Étape 2

Le chien mange un os dans le jardin.
Kero wami babo wete beno.

Exercice II

Étape 1

je -> naro
content -> tasa
voir -> lami
endroit -> kewo


Étape 2

Je suis content de voir cet endroit.
Naro tasa lami ka kewo.

(je cache pour ne pas que les autres ne copient Smile, donc il faut surligner !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 10:48

cheers Bravo Opera !

Je ne pensais pas qu'on réponderais si vite à l'exercice, il va falloir que je poste un exo par jour ! Very Happy

Visiblement tu as compris le truc. J'ai lune grille d'évaluation à côté de moi je coche les acquis au fur et à mesur et ce pour chacune des personnes qui joue le jeu des exercices. Ainsi je pourrais avertir les gens quand ils auront atteint le niveau 2, c'est à dire le niveau de conversation de tous les jours.

Vu la rapidité à laquelle tu as répondu, ça risque de venir en moins d'une semaine ! Cool

encore félicitations !
cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 11:17

Itokei Zjeken mano ! Naro bowi ka lomo. Go kida to basi kido. Wete tulo, naro nuri iwopa ikezu gewo iseila isamo, ka kida ?
Merci beaucoup Zieken ! J'aime bien cette langue. Elle est logique et j'aime la logique. Dans la liste, je trouve des mêmes sens avec différentes clés, c'est normal ?

-----

Bon, je vais peut-être attendre les autres exercices. Je me suis demandé si je devais accorder les adjectifs avec le nombre du nom... et si "même"/wopa est un adjectif ou non. Je vois également que "kida" veut dire "logique" ou "normal", c'est marrant. J'ai lu la règle de suppression des "w" à l'initiale, mais je les trouve mignons...

Wink

Edit : Est-ce que "eiwopwalo" (ei-wop-wal-o, duel-même-objet-nom) peut vouloir dire "doublon" ? Je cherchais un mot comme ça pour ma phrase du dessus...

Edit : j'espère avoir bien retranscrit ton nom et l'avoir bien défini ! S'il est bien prononcé /zjekEn/... et pas /zi:k2n/, par exemple bounce

Edit : j'ai mis en gras le ligatif. J'espère avoir bien compris ça aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 12:34

Opera a écrit:
Itokei Zjeken mano ! Naro bowi ka lomo. Go kida to basi kido. Wete tulo, naro nuri iwopa ikezu gewo iseila isamo, ka kida ?
Merci beaucoup Zieken ! J'aime bien cette langue. Elle est logique et j'aime la logique. Dans la liste, je trouve des mêmes sens avec différentes clés, c'est normal ?

Tu es la première à faire une phrase si complète en si peu de temps d'apprentissage (Oris et Ahez vont faire la tête! Wink )

Juste quelque précisions :

- lomo désigne la langue que l'on a dans la bouche tandis que kowo désigne le procédé de communication. désolé je ne l'ai pas précisé, j'y remédirais prochainement.

- gowi signifie bien apprécier ou encore aimer bienmais basi se traduit plus par adorer ou aimer , ta phrase est juste quand même !

- nuri signifie trouver dans le sens de penser, percevoir, tandis que peki signifie trouver dans le sens de découvrir. Bien que les deux pourraient convenir dans laphrase, je pense qu'ici peki serait plus adéquat ! Wink

- iwopa : Bonne nouvelle seuls les noms communs portent le pluriel. Lorsque les adjectifs sont précédés de "i-" cea traduit un forme d'intensité. wopa identique(s) iwopa très identique(s). Je ne sais pas si tu a fai exprès mais c'est tout de même parfaitement juste ! Very Happy

Franchement tu m'a bluffé, ta phrase ne comporte quasiment pas d'erreurs et je n'ai pas eu besoin de la traduction pour la comprendre ! cyclops

Opera a écrit:
Bon, je vais peut-être attendre les autres exercices.

Vu comment tu t'es débrouillé avec le premier je suis impatient de te voir à l'oeuvre avec les second !!

Opera a écrit:
Je me suis demandé si je devais accorder les adjectifs avec le nombre du nom... et si "même"/wopa est un adjectif ou non.

Les adjectifs ne s'accordent pas, ni en genre ni en nombre, ils sont invariables. En revanche lorsqu'ils portent le préfixe
du pluriel ils traduisent dintensité : c'est ce que l'on appelle amplificateur. Il traduit des adverbes tels que : très beaucoup, vraiment,...

Opera a écrit:
Je vois également que "kida" veut dire "logique" ou "normal", c'est marrant.

C'est vrai, mais tu verras par la suite qu'il est possible d'affiner le sens des mots au moyen de l'agglutination.

tamkida normal, habituel(lle)
mazkida normal, standard
tiskida normal, logique

mais lorsque l'on ne veut pas se casser la tête ou lorsque le contexte est clair on utilise juste le mot kido avec un sens plus large.

Opera a écrit:
J'ai lu la règle de suppression des "w" à l'initiale, mais je les trouve mignons...

Rien ne t'interdit de les laisser, on pourra ainsi créer le premier créole de l'Elko ! Wink

Opera a écrit:
Est-ce que "eiwopwalo" (ei-wop-wal-o, duel-même-objet-nom) peut vouloir dire "doublon" ? Je cherchais un mot comme ça pour ma phrase du dessus...

oui cela pourait cela fonctionne ! Moi j'aurais plutôt utilisé eikeno, mais c'est justement le but de l'Elko, s'adapter à la vision du monde de chacun, se compredre malgré nos différences.

observe :

opkeno homonyme
opaso homophone
opkezo homosème (?)
oppnabo homographe

et

eikeno doublon de mot
ejaso* doublon de mots ayant la même prononciation
eikezo doublon de mots ayant le même sens
eipnabo doublon de mots s'écrivant pareil

* le i devient "j" entre deux voyelles" et se prononce [y]

ou même :

DIZ (simultanéité) exprime la notion de simultanéité

kendizo doublon de mot
asdizo doublon de mots ayant la même prononciation
kezdizo doublon de mots ayant le même sens
nabdizo doublon de mots s'écrivant pareil

Opera a écrit:
j'espère avoir bien retranscrit ton nom et l'avoir bien défini ! S'il est bien prononcé /zjekEn/... et pas /zi:k2n/, par exemple

C'est vrai, c'est choisi mo pseudo (Ziecken prononcé [zikènn]) avant d'avoir créer l'Elko, alors forcément cela ne colle pas. Cependant zikken signifie bien quelquechose en Elko : cela veut dire pseudonyme ! Wink

Opera a écrit:
j'ai mis en gras le ligatif. J'espère avoir bien compris ça aussi !

En fait le ligatif c'est très simple, il a plusieurs fonctions, mais ces deux principales sont :

  1. Ne pas répéter deux fois le même suffixe : naro rosi wami mais naro rosu wami je veux manger


[list=2][*]Permettre d'ajouter des clés à un mot pour en affiner son sens tanteteko puma ou tanu tetekopuma[/list]

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Jeu 22 Mai 2008 - 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 13:39

Juste un mot pour dire que je ne poste pas (encore), mais je suis aussi la méthode assistée.

Merci pour ce cours, Ziecken !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 14:46

Citation :
Juste un mot pour dire que je ne poste pas (encore), mais je suis aussi la méthode assistée.

Tu es le bienvenu ! Voici pour fêter ça un nouvel exercice que tu pourra faire en exclusivité !


METHODE ASSISTEE

Vous connaissez maintenant la procédure. Suivez les consignes et envoyez votre proposition.
Si il y a des fautes, une réponse et une correction personnalisées vous aideront à comprendre vos erreurs. Mais si vos reponses sont correctes sur plusieurs exercices cela signifie que vous avez pigé le "truc" ! Vous serez alors fonctionnel !

Entraînez-vous aussi sur les exercices précédents e tn'hésitez pas à me poser des questions ! Wink

N'hésitez à consulter le Sammito et le Dictionnaire Clavique Fonctionnel pour vos exos !



EXERCICE N°3 :


ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

  • A traduire : je, apprécier, musique, danse

Lexique :
En elko les adjectifs & les participes prennent un "-a", les adverbes et les prépositions un "-e", les verbes un "i", les noms, les pronoms et les conjonctions un "-o". (ex. babo = os)

  • BOW (amateur) exprime la notion d'amateurisme, de ce que l'on aime bien, de ce que l'on apprécie

  • GAL (musique) exprime la notion de musique et de chant

  • KOR (danse) exprime la notion de danse

  • NAR (égo) désigne la première personne



ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :
  • A traduire : j'apprécie beaucoup cette musique et cette danse

petite aide :
ka ce, cet, cette, ces,...
to et

Grammaire:
Les adverbes amplificateurs se traduisent au moyen du préfixe "i-" devant les adjectifs (=très) ou les verbes (=beaucoup).

Syntaxe:
En elko l'ordre des mots est toujours le même : S V Co Ci.

S : le sujet : c'est le sujet de l'action : qui ?? quoi ?
V : le verbe : c'est l'action proporement dite : quoi ?
Co : le complément : l'objet de l'action : qui ?, quoi ?, à qui ?, à quoi ?
Ci : le circonstant : les circonstances de l'action : où ?, quand ?, comment ?, pourquoi ?,...


afro

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 15:14

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 15:22

cheers oui !!! cheers

Et un sans faute pour Greenheart !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 17:07

ziecken a écrit:
Tu es la première à faire une phrase si complète en si peu de temps d'apprentissage (Oris et Ahez vont faire la tête! Wink)
Ka deni naro itasa ! Ku inasa niti. Naro liki'ta tamniti... Wade wokia nanu itarkeso nara ?
Ça me fait plaisir ! C'est très intéressant à utiliser. Je vais essayer de le pratiquer régulièrement... Peut-être en traduisant l'intégralité de mes messages ?
(ça rendre je heureux)

Pour le coup, j'ai eu quelques difficultés à composer certaines choses. Le réflexif de "me faire plaisir", le prospectif de "vais essayer", et "message électronique" est devenu "message électrique"... Et je ressens un peu le syndrome de la nouvelle langue : j'en dis toujours beaucoup moins que j'en dirais en français.

J'ai bien retenu les précisions que tu as faites Smile

Réponse à l'exercice :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 18:00

J'essayerais de poser des exercices régulièrement, mais en attendant vous pouvez faire comme Opera : traduisez vos message ou seulement une partie. Je me chargerais de corriger si besoin est en vous apportant toutes les infos nécessaires.

Citation :
Ka deni naro itasa ! Ku inasa niti. Naro liki'ta tamniti... Wade wokia nanu itarkeso nara ?
Ça me fait plaisir ! C'est très intéressant à utiliser. Je vais essayer de le pratiquer régulièrement... Peut-être en traduisant l'intégralité de mes messages ?
(ça rendre je heureux)

notes :

Ka deni naro itasa ! Ça me fait plaisir !
- ka se finit par "-a" cela signifie donc qu'il s'agit de l'adjectif démonstratif ce, cet, cette, ces. Pour obtenir le pronom équivalent, c'est-à-dire ça, ceci, cela, c'est, il faut substituer le "-a" (adjectif) par le "-o" (nom, pronom).
- deni rendre c'est exact, mais dans le sens de redonner. Le verbe "rendre" n'existe pas vraiment, bien-sûr on pourrait le traduire par une clé mais on utilise en général le suffixe verbal "-i" kala beau >kali embellir (=rendre beau)

reformulation:: ko itasi naro ! (litt. cela fait très plaisir à moi)

Ku inasa niti. C'est très intéressant à utiliser.
- Le ligatif n'est pas nécessaire ici car c'est ko (pronom) pas ka (adjectif démonstratif).

reformulation :: ko inasa niti

Naro liki'ta tamniti... Je vais essayer de le pratiquer régulièrement...
- liki'ta d'où tu connais les ingamas ? Question Ca fait partie du niveau 4 (le dernier niveau d'apprentissage). Tu n'es pas obligée de les utiliser si tu les trouves compliqués. De plus ils ont fait l'objet d'une mini-réforme il y a quelque temps.

Aujourd'hui, 'ta désigne quelquechose de très éloigné : ka tano cet arbre ka tano'ta cet arbre là-bas avec les verbes il traduit un futur éloigné : naro wami je mange naro wami'ta je mangerais dans très longtemps. Le ' se prononce comme le y de yaourt.

Pour te faciliter les choses tu peux simplement utiliser les auxiliaires temporels : wedu passé, wodu présent et wudu le futur. Le verbe "aller" traduisant ici le futur tu peux employer l'auxiliaire temporel du futur.

reformulation :: Naro wudu liki tamniti.

Si tu tiens à connaître les nouveaux Ingamas (il y en a 13) je te les apporterais dans un prochain messsage, tu as déjà beaucoup appris et beaucoup à lire !

Wink

Wade wokia nanu itarkeso nara ? Peut-être en traduisant l'intégralité de mes messages ?
- wokia traduisant c'est exact et une case de plus cochée dans mon formulaire, tu m'impressionnes !
Cependant on peut faire la différence entre wokia traduisant et woke en traduisant. Mais ce n'est pas obligatoire. la plupart des gens utilise wokia dans tous les cas !
- La possession est un peu balèze : le posédeur à droite tous les "possédés" à sa gauche avec un "-a". Un petit truc, il faut lir à l'envers et remplacer de par "-a" : nara itarkesa nano = l'intégralité des messages de moi. Cool

reformulation :: Wade woke nara itarkesa nano.

Grâce à toutes tes petites erreurs pour la plupart dûes au manque de précision de mon dico, je peux à peu le compléter et l'étoffer afin que d'autres ne se fasset pas les mêmes erreurs. Donc merci beaucoup à toi.


Pour le coup, j'ai eu quelques difficultés à composer certaines choses. Le réflexif de "me faire plaisir", le prospectif de "vais essayer", et "message électronique" est devenu "message électrique"... Et je ressens un peu le syndrome de la nouvelle langue : j'en dis toujours beaucoup moins que j'en dirais en français.

- Le réflexif : il existe une particule réflexive pour toutes les personnes : so (ou si je t'expliquerai pourquoi "-i" ?)
- Le prospectif : il faut utiliser wudu ou les ingamas (c on verra plus tard ! Wink)

PS : ta proposition pour l'exo est totalement juste !

cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 19:35

ziecken a écrit:
Ka deni naro itasa ! Ça me fait plaisir !
- ka se finit par "-a" cela signifie donc qu'il s'agit de l'adjectif démonstratif ce, cet, cette, ces. Pour obtenir le pronom équivalent, c'est-à-dire ça, ceci, cela, c'est, il faut substituer le "-a" (adjectif) par le "-o" (nom, pronom).
Ah oui, zut ! Je vais essayer de m'en souvenir !

Citation :
- deni rendre c'est exact, mais dans le sens de redonner. Le verbe "rendre" n'existe pas vraiment, bien-sûr on pourrait le traduire par une clé mais on utilise en général le suffixe verbal "-i" kala beau >kali embellir (=rendre beau)
D'accord. J'avais eu un peu de mal Laughing

Citation :
Ku inasa niti. C'est très intéressant à utiliser.
- Le ligatif n'est pas nécessaire ici car c'est ko (pronom) pas ka (adjectif démonstratif).
C'est la faute du "ka". On ne m'y reprendra plus Suspect

Citation :
Naro liki'ta tamniti... Je vais essayer de le pratiquer régulièrement...
- liki'ta d'où tu connais les ingamas ? Question Ca fait partie du niveau 4 (le dernier niveau d'apprentissage). Tu n'es pas obligée de les utiliser si tu les trouves compliqués. De plus ils ont fait l'objet d'une mini-réforme il y a quelque temps.
J'ai parcouru ton site et j'ai trouvé le Zammito, que j'ai lu. Du coup, je me suis souvenu que j'avais des choses sur les temps, donc je m'en suis servi comme prospectif. Mais c'est vrai que les auxiliaires auraient pu me venir à l'esprit aussi.

Citation :
Aujourd'hui, 'ta désigne quelquechose de très éloigné : ka tano cet arbre ka tano'ta cet arbre là-bas avec les verbes il traduit un futur éloigné : naro wami je mange naro wami'ta je mangerais dans très longtemps. Le ' se prononce comme le y de yaourt.
Ah, d'accord, ça n'a plus du tout le sens que je pensais ! Le Zammito n'a pas été mis à jour suite à ces révisions ?

[quote]Pour te faciliter les choses tu peux simplement utiliser les auxiliaires temporels : wedu passé, wodu présent et wudu le futur. Le verbe "aller" traduisant ici le futur tu peux employer l'auxiliaire temporel du futur.[quote]En fait, les auxiliaires sont une manière "générale" de situer dans le temps, alors que les ingamas sont plus précis ?

Citation :
Si tu tiens à connaître les nouveaux Ingamas (il y en a 13) je te les apporterais dans un prochain messsage, tu as déjà beaucoup appris et beaucoup à lire !
Okay ! Je vais attendre la suite des cours Smile

Citation :
Wade wokia nanu itarkeso nara ? Peut-être en traduisant l'intégralité de mes messages ?
- wokia traduisant c'est exact et une case de plus cochée dans mon formulaire, tu m'impressionnes !
Cependant on peut faire la différence entre wokia traduisant et woke en traduisant. Mais ce n'est pas obligatoire. la plupart des gens utilise wokia dans tous les cas !
Ah oui, je n'ai pas pensé à utiliser le suffixe -e...

Citation :
- La possession est un peu balèze : le posédeur à droite tous les "possédés" à sa gauche avec un "-a". Un petit truc, il faut lir à l'envers et remplacer de par "-a" : nara itarkesa nano = l'intégralité des messages de moi. Cool
Mince, j'ai inversé ! Mais je ne comprends pas pourquoi c'est "nano" le possesseur. Ça devrait être "naro", non ? Et donc "nana itarkesa naro". Là, le possesseur est à droite et les possédés à sa gauche avec un -a. Ou alors c'est "naro itarkesa nana" ?

Citation :
Grâce à toutes tes petites erreurs pour la plupart dûes au manque de précision de mon dico, je peux à peu le compléter et l'étoffer afin que d'autres ne se fasset pas les mêmes erreurs. Donc merci beaucoup à toi.
Ko nunei li, ko itasi naro !
(j'ai vu que "ce n'est rien" se dit "ka nuno", mais peut-on dire "ka nunei" pour être plus poli et même "nunei" seulement ? Et je me suis dit qu'ajouter "li" pourrait être sympa, mais c'est peut-être plus familier, donc ça n'irait pas avec le politif... (et ça se traduirait par : "de rien à toi", ce qui est marrant !)

Citation :
- Le réflexif : il existe une particule réflexive pour toutes les personnes : so (ou si je t'expliquerai pourquoi "-i" ?)
Donc... naru so bagi : je me roule en boule ?
Citation :
- Le prospectif : il faut utiliser wudu ou les ingamas (c on verra plus tard ! Wink)
Teime, wudu meti lo iteba liate Smile
D'accord, je suivrai tes cours avec impatience Smile
(le sens n'est pas parfait, mais c'était pour exercer "wudu")
(j'ai des doutes pour "teime", et pour "liate", je me suis servi de l'infixe d'antonymie)

Mudei !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 21 Mai 2008 - 20:38

Opera a écrit:
Mince, j'ai inversé ! Mais je ne comprends pas pourquoi c'est "nano" le possesseur. Ça devrait être "naro", non ? Et donc "nana itarkesa naro". Là, le possesseur est à droite et les possédés à sa gauche avec un -a. Ou alors c'est "naro itarkesa nana" ?

Je t'avais prévenu, ce n'est pas évident !

La notion de possesseur n'est pas vraiment la même qu'en français puisqu'il ne désigne pas forcément une personne en chair et en os.

il existe trois techniques pour exprimer la possession :

LE GENITIF PREPOSE :
Le génitif préposé consiste à placer le mot en "-a" avant son possesseur (Dans le Sujet ou le Complément)? C'est ce que l'on vient de voir

nara itarkesa nanol'intégralité des messages de moi

En décomposant on trouve toujours le possesseur à droite et le possédé à gauche :

- nara itarkeso les messages de moi ou mes messages

- itarkesa nanol'intégralité des messages

remarque : on utlise pas le ligatif lorsque l'on cumule les possessifs pour éviter les confusion.


LE GENITIF POSTPOSE :
Le génitif postposé consiste à placer le mot en "-a" après son possesseur (dans le Circonstant? C'est C'est du niveau 4

- itarkeso nara les messages de moi

- nano iarkesal'intégralité des messages

remarque : Cette possibilité ne fonctionne qu'avec un seul élément et non deux ! Elle se traduit surtout par "de" en français.


LE GENITIF AUTONOME:
Le génitif autonomeest sans doute la technique la plus simple, elle consiste à traduire littérallement la préposition "de" au moyen de la clé PAL (biens, possession)

- itarkeso pale naro les messages de moi

- nano pale iarkesol'intégralité des messages


Opera a écrit:
Donc... naru so bagi : je me roule en boule ?

oui tout à fait !

Opera a écrit:
Teime, wudu meti lo iteba liate
D'accord, je suivrai tes cours avec impatience
(le sens n'est pas parfait, mais c'était pour exercer "wudu")
(j'ai des doutes pour "teime", et pour "liate", je me suis servi de l'infixe d'antonymie)

Itok, ko tasi naro !
Merci infiniment, cela me faït plaisir !

teime d'accord et liate impatiemment ou avec impatience

C'est tout à fait juste ! tu as compris le truc et tu viens officiellement d'atteindre le niveau 2, (peut-être même trois) mais il faudra encore un peu de pratique pour en être sûr !

Il y a juste les chiffres et les nombres que je ne t'ai pas vu utiliser et qui font partie du niveau 2 !! Bravo, tu vois cela n'a pas été si difficile. Maintenant que le plus dur est fait tu vas pouvoir accéder à pas mal de choses encore plus intéressante, mais ça c'est pour plus tard !

pirat

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Ven 23 Mai 2008 - 13:19

METHODE ASSISTEE

Vous connaissez maintenant la procédure. Suivez les consignes et envoyez votre proposition.
Si il y a des fautes, une réponse et une correction personnalisées vous aideront à comprendre vos erreurs. Mais si vos reponses sont correctes sur plusieurs exercices cela signifie que vous avez pigé le "truc" ! Vous serez alors fonctionnel !

Entraînez-vous aussi sur les exercices précédents et n'hésitez pas à me poser des questions ! Wink

N'hésitez à consulter le Sammito et le Dictionnaire Clavique Fonctionnel pour vos exos !



EXERCICE N°4 :


ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

  • A traduire : arbre, blanc, fleur, vert

Lexique :
En elko les adjectifs & les participes prennent un "-a", les adverbes et les prépositions un "-e", les verbes un "i", les noms, les pronoms et les conjonctions un "-o". (ex. babo = os)

  • KIN (neige) exprime la notion de poudre ou de blancheur

  • NIW (couleur) exprime la notion de couleur

  • TAN (arbre) exprime la notion d'arbre

  • WAN (végétal) exprime la notion de végétal



ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :
  • A traduire : Cet arbre est vert et cette fleur est blanche.

petite aide :
ka ce, cet, cette, ces,...
to et

D'autres phrases à traduire pour ceux qui le souhaitent :

- Je ne comprends pas ce que tu as dis
- Je veux apprendre cette langue
- Je suis d'accord avec toi
- Salut, comment vas-tu ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Ven 23 Mai 2008 - 13:41

Exercice 4
Spoiler:
 

Le reste :
Spoiler:
 
Je ne sais pas si les facultatives sont bonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Sam 24 Mai 2008 - 17:39

Parfait, encore un sans faute pour toi Opera !

N'hésites pas essayer d'envoyer des messages bilingues pour t'entraîner.

Au fait tu as atteind le niveau 3 en moins d'une semaine, je suis fier de toi.

Wink


tu as écris :

Ka tano wanniwa to ka wano kinniwa.

Le must aurait été :

Ka tano annia to ka loro kinnia

Explications :

wanniwa > annia : le "w" disparaît lors de l'agglutination
wano > loro : le premier signifie végétal / plante le sconde signifie fleur
kinniwa > kinnia : le "w" disparaît lors de l'agglutination.


Citation :
J'ai hésité quant à l'ordre d'agglutination. Il me semble que pour exprimer la couleur, mieux vaut mettre la couleur à droite, en "mode racine". Et c'est plus joli comme ça

C'est normal, c'est ce qui pose le plus de soucis aux apprenants d'Elko. Lorsqu'un mot est composé de plusieurs clés, celle qui est à droite est appellée classificateur : Elle nous informe sur la catégorie à laquelle appartient le mot.

A la gauche de celui-ci il est possible d'ajoute une ou plusieurs clés : se sont les spécificateurs, ils permettent de distinguer tous les mots possédant le même catégorisateur.

Ainsi les mots annia vert et kinnia blanc ont le même catégorisateur NIW (couleur), mais ont des spécificateurs différents.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Dim 25 Mai 2008 - 0:04

ziecken a écrit:
Parfait, encore un sans faute pour toi Opera !

N'hésites pas essayer d'envoyer des messages bilingues pour t'entraîner.

Au fait tu as atteind le niveau 3 en moins d'une semaine, je suis fier de toi.
Je vais essayer d'en faire le plus souvent possible ! Comme ça, j'arriverai peut-être à mémoriser plus de clés.
Naro wudu liku idiwi iwoko ! Bege, naro wudu geike mimi saimo.

Citation :
wanniwa > annia : le "w" disparaît lors de l'agglutination
kinniwa > kinnia : le "w" disparaît lors de l'agglutination.
Pauvre "w". Tu le détestes, hein ? J'en reviens pas de voir un tel ostracisme ! C'est honteux ! Quant à la fleur... Tu n'avais pas mis la clé LOR dans l'énoncé, je me trompe ? D'abord, tu corromps des gens pour voter pour un certain mot, puis tu fais preuve de discrimination envers une pauvre lettre et en plus tu ne mets pas tous les indices dans l'énoncé ? Razz
Teisa W. Lo busi go, e ? Naro posa lami pata nodpelnuwo ! Ko ne bala ! Zase loro... Lo ne wedu nabi samo LOR wete likwo, weid ? Kete, lo boli imano pe keiri pe kelo, more lo nodpelnuwi teisa kabo, more lo ne nabi nana imeido wete likwo ? Razz

______

Un peu problématique, cette traduction Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Dim 25 Mai 2008 - 16:40

Opera a écrit:
Je vais essayer d'en faire le plus souvent possible ! Comme ça, j'arriverai peut-être à mémoriser plus de clés.
Naro wudu liku idiwi iwoko ! Bege, naro wudu geike mimi saimo.

Excellente traduction !! Tu apprends les clés progressivement, tu verra ça viens vite. J'ai placé pleins de procédés mnémonétechiques pour les retenir plus facilement.

notes :
bege signifie ainsi alors que ka bege signifie de cette manière


Opera a écrit:
Pauvre "w". Tu le détestes, hein ? J'en reviens pas de voir un tel ostracisme ! C'est honteux ! Quant à la fleur... Tu n'avais pas mis la clé LOR dans l'énoncé, je me trompe ? D'abord, tu corromps des gens pour voter pour un certain mot, puis tu fais preuve de discrimination envers une pauvre lettre et en plus tu ne mets pas tous les indices dans l'énoncé ?
Teisa W. Lo busi go, e ? Naro posa lami pata nodpelnuwo ! Ko ne bala ! Zase loro... Lo ne wedu nabi samo LOR wete likwo, weid ? Kete, lo boli imano pe keiri pe kelo, more lo nodpelnuwi teisa kabo, more lo ne nabi nana imeido wete likwo ?

Ne, naro ibasi 'w' !
Non j'adore le "w" !

bounce

Seulement, si il était mis systématiquement, alors qu'il n'est pas prononcé cela ferait une exception ! En revanche on peut créer une sorte de dialecte : le wa'ko qui consisterait à garder toutes les lettres lors de l'agglutination. Je pourrais intégrer ce dialecte au Losda (le monde de l'Elko).

farao

J'ai dit que le "w" disparaissait lors de l'agglutination mais en fait on le conserve dans deux cas :

- Lorsque deux clés commencent par un w : WAL + WAZ = walazo et non alazo que l'on découperait a-laz-o
- Lorsque deux clés s'attachent par un w : LAW + WAZ = lawazo et non laazo que l'on découperait la-a-z-o

Ah au fait, mille excuse pour la fleur, j'ai oublié de te donner la clé !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 26 Mai 2008 - 15:03

METHODE ASSISTEE

Vous connaissez maintenant la procédure. Suivez les consignes et envoyez votre proposition.
Si il y a des fautes, une réponse et une correction personnalisées vous aideront à comprendre vos erreurs. Mais si vos reponses sont correctes sur plusieurs exercices cela signifie que vous avez pigé le "truc" ! Vous serez alors fonctionnel !

Entraînez-vous aussi sur les exercices précédents et n'hésitez pas à me poser des questions ! Wink

N'hésitez à consulter le Sammito et le Dictionnaire Clavique Fonctionnel pour vos exos !



EXERCICE N°5 :


ETAPE 1 :TRADUCTION DE MOTS :

  • A traduire : comprendre, mot, signification, phrase

Rappel :
En elko les adjectifs & les participes prennent un "-a", les adverbes et les prépositions un "-e", les verbes un "i", les noms, les pronoms et les conjonctions un "-o". (ex. babo = os)

  • KEN (nom) exprime la notion de nom ou de mot

  • KEZ (sens) exprime la notion de sens et de signification

  • ROM (chaîne) exprime la notion de chaîne ou de phrase

  • TIR (fenêtre) exprime la notion d'ouverture et de compréhension



ETAPE 2 : TRADUCTION D'ENONCES :
  • A traduire : Je ne comprends pas le sens de ce mot mais je comprends le sens de cette phrase.

petite aide :

bo mais
ka ce, cet, cette, ces, ...
ne non, ne...pas, ...


D'autres phrases à traduire pour ceux qui le souhaitent :

- La traduction de ce mot est facile.
- Pourquoi ne veux-tu pas venir ?
- J'offre cette fleur à cette femme.
- Cet homme est blessé, il doit aller à l'hôpital.

note : ces phrases ne sont pas anodines, elles mettent à chaque fois le doigt sur des difficultés de la langue.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Aujourd'hui à 14:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Elko - Méthode d'apprentissage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» une méthode de travail et d'apprentissage du cours
» Méthode d'apprentissage?
» Meilleure méthode pour apprendre le Breton
» Les méthodes d'apprentissage de la lecture vues par un médecin généraliste
» Quel manuel (ou méthode) d'apprentissage de la lecture pour des élèves de 6ème en difficulté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Cours en ligne-
Sauter vers: