L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elko - Méthode d'apprentissage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 10:47

Voilà ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 12:46

@Anoev :

Tout bon.

Je vois que tu apportes des mots de vocabulaire et des constructions qui n'ont pas encore été abordées. C'est très bien. Toutefois, les leçons sont étudiées de telles manière à apporter toutes les constructions et tout le vocabulaire nécessaire. Il n'est normalement pas utile de chercher quoi que ce soit sur Elkodico, le site est dispo pour des infos complémentaires.

Concernant ton interrogation sur les deux noms juxtaposés : en fait je répète ce que j'ai écrit plus haut : un nom commun précédé d'un nom propre marque une forme de génitif.

Elko tebo = la leçon d'elko
Pari tewo = (la ville de) Paris

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 13:01

@Atíel

Excellent. Tes réponses sont toutes justes. Elles différent quelques peu de celles d'Anoev mais le sens est le même et Anoev est un faux débutant, il connaît et utilise certaines tournures que l'on rencontrera dans les leçons suivantes.

Atíel a écrit:
Je vois pas trop la différence apostrophes/tirets (3e et 4e phrases de la version, si je me suis pas trompé).

Les apostrophes sont utilisées comme nos guillemets, les tirets comme nos parenthèses ou plutôt pour faire des apartés. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 13:54

Ziecken a écrit:
Concernant ton interrogation sur les deux noms juxtaposés : en fait je répète ce que j'ai écrit plus haut : un nom commun précédé d'un nom propre marque une forme de génitif.

Elko tebo = la leçon d'elko
Pari tewo = (la ville de) Paris
En fait, pour Pari tewo, je te suis tout-à-fait, c'est bien une apposition, un peu, aussi comme si on disait (à moins d'utiliser un adjectif : "Alphonse le tricheur"), j'ai quelques choses de semblable chez moi, d'ailleurs.

Mais pour la leçon d'elko, c'est étonnant que tu utilises l'apposition ici (explique-nous ta démarche de pensée) : j'y verrais plutôt un complément de nom (manqu'de bol : la l'çon n'est pas encore là), parce que, somme toute, c'est une leçon relative à la langue elko, il s'agit donc d'un autre type de relation de nom à nom.

Quand on dit, par exemple, "la ville de Nantes", c'est bien une apposition, là d'ssus pas d'problème ; pareil pour "la rue de Nantes" si c'est le nom d'une rue située à Angers, Sélestat ou ailleurs. Pareil pour l'hôtel de Nantes, si, là aussi, c'est son nom.

Mais "les rues de Nantes, l'Hôtel de ville de Nantes, la gare de Nantes*", là, le type de relation entre le nom propre et le nom commun est différent. Je reconnais que, des fois, on ne sais pas trop quelle règle (de l'apposition ou du complément) appliquer : Le nom de Jésus ? c'est quoi ?

Sauf erreur de ma part, pour la leçon d'elko,
Je verrais:
 


*Par contre, pour la gare de Nantes-Orléans, là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 15:58

j'aimerais me mettre à l'elko Smile

en tous cas je vais suivre ces cours...l'elko n'a vraiment rien à envier aux autres langues!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 16:08

L'elko est une excellente langue expérimentale : c'est le banc d'essai de plusieurs concepts. Cetrtains d'entre eux sont vraiment novateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 16:24

L'Aneuvien aussi est bien élaboré!

A quand des cours en ligne et une graduation à passer?

P.S : je t'ai envoyé un mp Anoev...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 16:42

bedal a écrit:
L'Aneuvien aussi est bien élaboré!

A quand des cours en ligne et une graduation à passer?

P.S : je t'ai envoyé un mp Anoev...
Ça y est, j'y ai répondu.

Malheureusement, je n'y ai pas pensé, je n'ai pas la fibre pédagogique pour mes créatrions, et je risque de faire des sauts en avant/en arrière qui pourraient exaspérer plus d'un élève. Toutefois, je serais à même de pouvoir répondre à des questions (sur le fil adéquat) sur tout ce qui porte sur la phonologie, l'orthographe et la grammaire aneuvienne.

On retrouve dans l'aneuvien, en plus de ses aspects à-postériori de langues naturelles, quelques mots provenant de l'elko (comme zàw = atome), ainsi que des aspects grammaticaux volapük (déclinaison en 4 cas, même si c'est pas tout-à-fait les mêmes, vrai subjonctif), certains mots sont aussi proches de l'uropi (merkad).

Ainsi, pour "congrès", on a, du plus éloigné (mais avec quelque chose quand même) au plus proche :
Volapük : konsälem
Aneuvien : kœṅgres
Espéranto : kongreso
Uropi : kongrès.

Je serais content de répondre à tes questions. L'aneuvien est moins régulier que l'elko, l'uropi ou l'espéranto, mais il l'est plus que le sambahsa-mundialect. C'est une persolangue mixte, située donc entrele kotava (à-priori) et l'uropi (totalerment à-postériori). Certains aspects de construction lexicale sont inédits, comme par exemple qbos (tête brûlée), antonyme et ambigramme de soqb /sɔɸ/ (sage, mesuré, prudent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 19:14

Ziecken a écrit:
- Mari nutu Lusi wėto teza !- Dogo rega .
. Mari geni ' tėlo rega sute ?'

- Marie et Lucie sont idiotes toutes les deux !- Pensa-t-il.
"À quoi penses-tu ?" Demande Marie.

Justement : quelle différence entre le tiret et les guillemets dans ces deux phrases (en français). Les apartés entre tirets, je connais, mais pour les dialogues, ça s'utilise (hors changement de locuteur) ?
En gros j'aurais écrit : "Marie et Lucie sont idiotes toutes les deux !", pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 19:27

Spoiler:
 

Voila pour moi ! toujours aussi bien construit, je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 20:03

Citation :
Mais "les rues de Nantes, l'Hôtel de ville de Nantes, la gare de Nantes*", là, le type de relation entre le nom propre et le nom commun est différent. Je reconnais que, des fois, on ne sais pas trop quelle règle (de l'apposition ou du complément) appliquer : Le nom de Jésus ? c'est quoi ?

Pas du tout. Le chilloïen et le kotava utilisent d'ailleurs la même règle que l'elko : le nom propre est plus ou moins traité comme un adjectif et est caractérisé par un nom.
Pariz tev - Pari tewo - Paris widava : Paris
Pariz (kiv) - Pari kiwo - Paris widavik : Parisien
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 20:22

Kotave a écrit:
Pari tewo
Là dessus, je dis pas le contraire, mais pour "les rues de Paris", ça ne m'étonnerait pas qu'on dise iwego Pari tewoa. Ziecken ? Confirmation ? démenti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 21:08

Ça ne marcherait pas Pari wego ?
Pour les problèmes comme "Algérie" et "Alger", on aurait qqch comme Alzer wego tewa (les rues d'Alger) et Alzer wego gara (les routes d'Algérie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Lun 8 Sep 2014 - 21:21

Kotave a écrit:
Ça ne marcherait pas Pari wego ?
Pour les problèmes comme "Algérie" et "Alger", on aurait qqch comme Alzer wego tewa (les rues d'Alger) et Alzer wego gara (les routes d'Algérie).
J'ai des doutes : faut demander à Ziek'. Selon moi, le type à nommer devrait être le plus près possible de son apposé, donc iwego Alzer garoa pour les routes d'Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 8:49

@Anoev :

Anoev a écrit:
En fait, pour Pari tewo, je te suis tout-à-fait, c'est bien une apposition, un peu, aussi comme si on disait (à moins d'utiliser un adjectif : "Alphonse le tricheur"), j'ai quelques choses de semblable chez moi, d'ailleurs.

Mais pour la leçon d'elko, c'est étonnant que tu utilises l'apposition ici (explique-nous ta démarche de pensée) : j'y verrais plutôt un complément de nom (manqu'de bol : la l'çon n'est pas encore là), parce que, somme toute, c'est une leçon relative à la langue elko, il s'agit donc d'un autre type de relation de nom à nom.

Quand on dit, par exemple, "la ville de Nantes", c'est bien une apposition, là d'ssus pas d'problème ; pareil pour "la rue de Nantes" si c'est le nom d'une rue située à Angers, Sélestat ou ailleurs. Pareil pour l'hôtel de Nantes, si, là aussi, c'est son nom.

Sauf erreur de ma part, pour la leçon d'elko,
Je verrais:
 

Je vois ce que tu veux dire, mais il ne faut pas oublier qu'il ne s'agit ici que de la leçon 5 sur 40, je pense qu'il serait précipité d'apporter toutes ces subtilités dès à présent. Tout ce qu'il faut retenir c'est qu'en antéposant un nom propre on crée un lien en lui et le nom commun qui suit : ce lien peut être un complément du nom un génitif, un relatif ou d'autres choses mais pour le moment en elko tout cela se traduit de la même manière.

Like a Star @ heaven Pari tewo = la ville de Paris TEW (hameau)
Like a Star @ heaven Nanta tewo = la ville de Nantes
Like a Star @ heaven Nanta wego = la rue de Nantes WEG (voie)
Like a Star @ heaven Nanta wego wego = les rues de Nantes
Like a Star @ heaven Nanta mernorlewo = l'hôtel de Nantes  MER (monnaie) NOR (lit) et  LEW(bâtiment)
Like a Star @ heaven Nanta liwo = la gare de Nantes LIW (gare)


Anoev a écrit:
Mais "les rues de Nantes, l'Hôtel de ville de Nantes, la gare de Nantes*", là, le type de relation entre le nom propre et le nom commun est différent. Je reconnais que, des fois, on ne sais pas trop quelle règle (de l'apposition ou du complément) appliquer : Le nom de Jésus ? c'est quoi ?

Voilà, c'est pouquoi à ce niveau o ne se casse pas là tête de savoir s'il s'agit d'un complément, d'une apposition ou de toute autre chose, on applique sans réfléchir la même construction : Nom Propre suivit d'u Nom Commun :

Like a Star @ heaven Jeoshua keno = le nom de Jésus KEN (mot, nom)

Anoev a écrit:
L'elko est une excellente langue expérimentale : c'est le banc d'essai de plusieurs concepts. Cetrtains d'entre eux sont vraiment novateurs.

Merci

Anoev a écrit:
Là dessus, je dis pas le contraire, mais pour "les rues de Paris", ça ne m'étonnerait pas qu'on dise iwego Pari tewoa. Ziecken ? Confirmation ? démenti ?

Pari wego wego = les rues de Paris

Pour les plus avancés:
 
[/quote]

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 9:00

bedal a écrit:
j'aimerais me mettre à l'elko Smile

en tous cas je vais suivre ces cours...l'elko n'a vraiment rien à envier aux autres langues!

Merci beaucoup Bedal. Bienvenu dans ce fil.

Atiel a écrit:
Justement : quelle différence entre le tiret et les guillemets dans ces deux phrases (en français). Les apartés entre tirets, je connais, mais pour les dialogues, ça s'utilise (hors changement de locuteur) ?
En gros j'aurais écrit : "Marie et Lucie sont idiotes toutes les deux !", pensa-t-il.

En fait la différence, ici, se situe au niveau de l'ordre des mots. C'était jusste pour montrer les possibilités. On peut construire les deux phrases de la même manière si on le souhaite, mais on peut aussi procéder différemment :


-' Mari nutu Lusi wėto teza !' - dogo rega -. (="Marie et Lucie sont toutes deux idiotes :" Pensa-t-il.)

ou

; dogo rega Mari nutu Lusi wėto teza !-  . (= Il pense que Marie et Lucie sont toutes deux idiotes.)

Herr Kouak' a écrit:
Voila pour moi ! toujours aussi bien construit, je trouve !

Merci beaucoup. Par ailleurs toutes tes réponses sont parfaitement juste, bravo !

Kotave a écrit:
Ça ne marcherait pas Pari wego ?

Si si, ça marche comme ça : Pari wego.

Kotave a écrit:
Pour les problèmes comme "Algérie" et "Alger", on aurait qqch comme Alzer wego tewa (les rues d'Alger) et Alzer wego gara (les routes d'Algérie).

Pour ce genre de constructions, c'est bien "garo" (pays) et "tewo" (ville) qui sont mis en apposition pour éviter la confusion. Toutefois on préfèrera mettre l’auxiliaire onomastique ( on verra cela à la leçon Cool directement après le nom propre :

Alzer garo = Algérie
iwego Alzer garoa = les rues d'Algérie
Alzer tewo = Alger
iwego Alzer tewoa = les rues d'Alger

Pour les autres ne vous effrayez pas de ces constructions, Kotave est déjà très avancé dans l'étude de l'elko.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 9:15

Méthode d'elko – leçon 6

Grade 1.5 : L'agglutination

La sixième leçon de cette méthode d'apprentissage présente l'agglutination. On appelle agglutination le fait d’associer plusieurs clés entre elles afin de former des concepts plus précis. L'agglutination est un phénomène linguistique très répandu en elko. Un mot agglutiné sera plus précis qu'un mot non-agglutiné. En d'autres termes, plus un mot est long, plus il contient de clés et plus il est précis.
L'agglutination fait partie des deux phénomènes linguistiques utilisés en elko en vue d'apporter de la précision au vocabulaire de la langue. L'autre est l'affixation, et, comme nous le verrons plus tard, il s'agit également d'une forme d'agglutination.

La connaissance de l'agglutination vous permet d'atteindre le grade 1.5

::Théorie::

En elko, un mot se compose de quatre syllabes au maximum, le nombre des syllabes d'un mot dépend de ses composants qui peuvent être de trois types :

Arrow Le spécificateur
Arrow Le catégorisateur
Arrow Les affixes

La disposition des clés au sein d’un mot n’est pas aléatoire. Chacune des clés qui compose un mot a une place et une fonction bien précise : ce sont les fonctions claviques. Placée à droite la clé jouera la fonction de catégorisateur, placée à gauche la fonction de spécificateur. À cela s'ajoutent les affixes, qui ne tiennent pas compte de cette organisation car rapidement identifiables ils peuvent s'immiscer partout : à l'avant (préfixes), à l'arrière (suffixes) et même en plein milieu du mot (infixes ou profixes).

::Le catégorisateur::

Le catégorisateur est la clé la plus à droite d’un mot (hors suffixe). Cette appellation est due au fait que cette clé permet de classer le mot dans une catégorie bien définie (activité, état, personne, animal,…). On parle parfois de classificateur ou de clé thématique et on le rencontre dans certaines langues, comme les langues bantoues ou langues de signes. Dans les exemples suivants : ranbaw (aile), gibbaw (main) ou encore kumbaw (dent) on rencontre le même catégorisateur : BAW (corps). De ce fait, tous les mots désignant des parties du corps possèderont ce même catégorisateur.

study Remarque : L’elko a souvent tendance à réduire ses mots au maximum et dans bien des cas au catégorisateur. On départage ainsi tous les mots ayant un catégorisateur commun par le contexte. Ainsi le mot « loli » traduira à la fois chuter, effondrer, dérober, tomber, prenez-en bien garde lors de la traduction.

::Le spécificateur::

Le spécificateur est la clé précédant le catégorisateur. Un mot peut contenir jusqu’à trois spécificateurs, mais pour toujours un seul catégorisateur. Cette appellation est due au fait que cette clé permette de spécifier le mot et ainsi l’isoler de tous les autres ayant le même catégorisateur. Ainsi dans les exemples suivants : ranbaw (aile), ranwak (avion) ou encore ranwek (oiseau) : on observe le même spécificateur : RAN (ciel).

::Les affixes::

Les affixes, toujours sous la forme de voyelles, ne jouent ni le rôle de catégorisateur ni celui de spécificateur. Ils ont un statut parfaitement neutre. Cela s'explique par le fait qu'il sont souvent omis à l'oral et ne sont pas aussi importants que le catégorisateur. En revanche, ils comptent bien en tant que clés car tous les affixes utilisés en elko proviennent bel et bien de clés, ce sont, comme nous le verrons au grade 3.1 des clés réduites.

::Fonctionnement ::

Essayons à présent de traduire le mot "torche" au moyen de l'agglutination.

Like a Star @ heaven Torche n. : bâton auquel on y met le feu
Like a Star @ heaven KAN (feu) : le spécificateur
Like a Star @ heaven DUL (bâton) : le catégorisateur
Like a Star @ heaven -o : suffixe formant les noms
Like a Star @ heaven torche = kandulo

Lorsqu'on traduit un mot on commence toujours par le catégorisateur. La définition de torche dit qu'il s'agit d'un bâton auquel on y met le feu, le catégorisateur sera donc DUL (bâton). On ajoute en suite le suffixe des noms -o et on obtient : dulo bâton.
Pour obtenir le sens de torche il faut maintenant approfondir le sens du mot bâton et le compléter avec une clé, celle-ci jouera le rôle de spécificateur : la clé la plus parlante ici est KAN (feu), on la place donc avant DUL (bâton) et on obtien alors kandulo.

::Texte::

::Elko::
Wete Lorlewo

. larė[1][2]. ! naro rosa lordawo basloro nutu kalloro .
. tėlo sune rosa solloro ? sune meba .
. sune ; naro sune pala lorrowo nima .
. naro wope meri lorrowo !

::Français::
Chez le fleuriste

Bonjour, je voudrais un bouquet de roses et d'orchidées.
Vous ne voulez pas de tournesols ? Ils ne sont pas chers.
Non, je n'ai pas de vase adapté.
Je vends aussi des vases !

::Exercice::

::Thème : Traduire en français ::

Like a Star @ heaven . larė ! Tėlo meri wamtabo nutu lortabo ?
Like a Star @ heaven . naro geni lorrowo nutu lordawo wete lorlewo .
Like a Star @ heaven . kalloro nutu basloro kala loro !
Like a Star @ heaven . dogo woki winkeso elko .

::Version : Traduire en elko ::

Like a Star @ heaven Il vend un livre sur les arbres.
Like a Star @ heaven Une meute de chiens mange un os.
Like a Star @ heaven Il vend un vase très cher.
Like a Star @ heaven Il pose une question difficile

::Clés::

Clés dont vous aurez besoin pour les exercices de cette leçon.

BAB (os) • GEN (question) • GUR (difficulté) • KER (chien) • MEB (valeur) • TAB (livre) • TAN (arbre) • WAM (aliment, nourriture, cuisine) • WOK (conversion, traduction)

Arrow Vous pouvez proposer vos réponses (en spoiler) et vos questions.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 11:50

Here we go:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Balchan-Clic



Messages : 725
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 12:39

Exercice:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 15:17

J'suis un peu perdu : y manque des éléments à mon trousseau d'clés Rolling Eyes

Par ailleurs, dans la réponse que tu m'as donné l'aut'fois, y a un mot qui m'a un peu fait flotter : mernorlewo or, ce mot a déjà 4 éléments : les trois clés plus le suffixe nominal -O. Suppose une seconde qu'on le mette au pluriel, et ça donne "imernorlewo" et on se retrouve avec 5 éléments. Bref, y a quèqu'chose qui ne colle pas. Personnellement (mais tu fais c'que tu veux...) je pense que tu devrais t'affranchir de la règle du ≤ 4 pour la totalité du mot, règle impossible à "tenir" dès lors qu'un mot a 3 clés comme mernorlewo. Si tu tiens vraiment au nombre 4, tu peux toujours imposer un maximum de 4 clés, les affixes n'étant pas pris en compte (d'autant plus, par exemple, qu'on peut éventuellement remplacer mernorlewoe (à l'hôtel) par mernorlewe, l'adverbe "hôtellement" n'ayant cours nulle part.

Pour en revenir aux deux exercices, je fais une belle brasse coulée : wamtabo peut bien dire, been sûûr, un livre de cuisine, mais aussi un livre dont les éléments (couvertures, reliure, feuilles...) sont comestibles. Bon, avec le deuxième (lortabo), ça permet de s'en sortir partiellement : on a du mal à imaginer un livre en, forme de fleur, ou bien un livre avec des feuilles faites de pétales, donc, c'est d'un livre de botanique qu'il s'agit, donc le premier a toutes les chances d'être un livre de cuisine. Mais bon, comme je ne veux pas revenir en arrière, j'me mets à piôôger dans elkodico, non pas à la recherche des mots cités, mais à la recherche des clés elles-mêmes (XXX). Bref, dans un certain laps de temps, j'aurai trouvé la version. Quant au thème... là... silent silent silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 21:10

...


Dernière édition par od² le Ven 7 Nov 2014 - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 22:17

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 23:52

Tes exos sont parfaitement juste. Bravos. Tes hésitations sont dues à du vocabulaire que tu n'avais pas, je n'en tiendrais donc pas rigueur. Félicitations !

Atíel a écrit:
je suppose que LOR signifie "fleur" ?

C'est exact la clé à bien ce sens : LOR (fleur)

Atíel a écrit:
il me semble ne pas avoir vu KAL, que je suppose ici voulant dire "beau" via le contexte

La clé KAL (beauté) à été présentée à la leçon 2. Tu ne t'en souvenais plus ? Tu as un bon sens de l'intuition alors. bounce

Atíel a écrit:
"winkeso" : aucune idée, ni pour WIN, ni pour KES
"meute de chiens" : en espérant que la clé utilisée dans "bouquet" signifie "ensemble, groupe" ou quelque chose comme ça
j'ai pas réussi à traduire le "très" de "très cher"
"question difficile" : j'ai fait adj + nom, l'agglutination me paraissant ici être évitable

La clé WIN (nain) traduit la notion de petit et la clé KES (message) celle de message.
Winkeso signifie donc "petit texte".

La clé DAW (groupe) est effectivement utilisée pour désigner les ensembles.

Lordawo = bouquet de fleurs
Kerdawo = meute de chien

Quant à "très cher" cela se traduit par "wile weba". Wile = très, beaucoup de ka clé WIL (abondance)

Oui, tu as raison l'agglutination n'est pas systématique. Observe l'exemple suivant :

Soient les clés WIN (nain, petit) et TAN (arbre) on peut :

Like a Star @ heaven agglutiner : wintano = bonzaï
Like a Star @ heaven dissocier : wina tano = petit arbre, arbrisseau

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mar 9 Sep 2014 - 23:55

Balchan-Clic a écrit:
Exercice:
 


Totalement juste, pas une seule faute, donc pas une seule remarque à te faire, rendez- vous à la leçon suivante ! cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Mer 10 Sep 2014 - 0:01

Herr Kouak' a écrit:
belle orchidée? n'est-ce pas un pléonasme en Elko? Razz

D'un certain côté oui, c'est vrai tu as raison. C'est toute la différence entre kalloro et kala loro.

Un sans faute pour toi aussi. Un bravo tout particulier pour ton agglutination très intelligente du : " gurgeni" = poser une question difficile. Tu exploites ici toutes le potentiel de l'agglutination. Bravo cheers cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elko - Méthode d'apprentissage   Aujourd'hui à 14:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Elko - Méthode d'apprentissage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» une méthode de travail et d'apprentissage du cours
» Méthode d'apprentissage?
» Meilleure méthode pour apprendre le Breton
» Les méthodes d'apprentissage de la lecture vues par un médecin généraliste
» Quel manuel (ou méthode) d'apprentissage de la lecture pour des élèves de 6ème en difficulté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Cours en ligne-
Sauter vers: